Troisième Guerre Mondiale en progression:Les troupes de l’OTAN se rassemblent à la frontière entre l’Europe et la Russie

Au lendemain de la présentation du nouveau missile russe,la Grande-Bretagne a envoyé 800 soldats ainsi que des chars et des drones à l’Estonie, où l’Europe a une frontière terrestre avec la Russie.

Plus de 900 militaires britanniques viennent d'être envoyé en estonie,face à l'Armée russe en face.
Plus de 900 militaires britanniques viennent d’être envoyé en estonie,face à l’Armée russe en face.

Cela fait partie de la plus grande concentration militaire dans la région depuis la guerre froide  qui menaçait de tous nous atomiser , et vient après Poutine  qui a effectué  une menace sérieuse de «guerre nucléaire» pour 40 millions de personnes,récemment .

 

L’OTAN , qui a promis d’envoyer des forces aux Etats baltes et à  la Pologne orientale dès l’année prochaine, a demandé de l’aide à ses  alliés afin d’ apporter une contribution militaire pour ce qui semble être une forte tension avec Moscou.

Cela vient après qu’une flotte de navires de guerre russes , comprenant  un porte-avions et de nombreux  navires  de soutient  ont  navigué le long des côtes européennes sur le chemin de la Syrie, dans ce qui est appelé  une démonstration de force sans précédent.

Russian aircraft carrier Admiral Kuznetsov in the English Channel, 21 October 2016. The Russian Task Group, which includes the sole Russian aircraft carrier, Admiral Kuznetsov, the nuclear powered Kirov Class Battlecruiser, Pyotr Velikiy and two Udaloy Class Destroyers, Vice Admiral Kulakov and Severomorsk sailed from Russia on Saturday 15 October to join the Russian anti-Daesh military operations in Syria.
Russian aircraft carrier Admiral Kuznetsov in the English Channel, 21 October 2016. The Russian Task Group, which includes the sole Russian aircraft carrier, Admiral Kuznetsov, the nuclear powered Kirov Class Battlecruiser, Pyotr Velikiy and two Udaloy Class Destroyers, Vice Admiral Kulakov and Severomorsk sailed from Russia on Saturday 15 October to join the Russian anti-Daesh military operations in Syria.

 

Les groupements tactiques, en Europe , menés par les Etats-Unis, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et le Canada sont configurés pour être en Pologne, en Lituanie, en Estonie et en  Lettonie avec des forces allant de l’infanterie aux drones – avec près de 4.000 hommes au total.

 

Les gens ont peur que la Russie pourrait essayer quelque chose de semblable à ce qu’elle a fait en Crimée, quand elle  a annexé de l’Ukraine en 2014.

Le secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg a déclaré que les engagements actuels seraient «une démonstration claire de notre lien transatlantique.

Selon des diplomates, il aurait également envoyé un message à Donald Trump, qui s’est plaint récemment que les alliés européens ne paient pas leur quota pour faire partie de  l’OTAN.

Vladimir Poutine,photo récente.
Vladimir Poutine,photo récente.

La Russie est pas heureuse avec les déploiements actuels de troupes , en disant que c’est une provocation et que l’OTAN n’aurait  pas  du avoir élargi  sa zone d’influence vers l’est autant qu’elle l’ a fait.

Mais bien qu’il y aura des troupes dans la Baltique, il n’y a pas de stratégie similaire pour la région de la mer Noire, que le  président turc Tayyip Erdogan a déclaré être en voie  de devenir un «lac russe» en raison de la présence militaire de Moscou dans la région.

C’est considéré comme un geste symbolique par l’Occident, étant donné qu’on donne plus d’importance  à la Turquie depuis que la Russie a réussi à signer  plusieurs accords de désarmement au cours des deux derniers mois… tout en déplaçant des missiles à capacité nucléaire vers la frontière.(!)

Les responsables de l’OTAN ont refusé de dire si la Russie avait déplacé des ogives nucléaires à Kaliningrad.Ce qui donne froid dans le dos!


Que penser de la bisbille autour du ravitaillement de la flotte russe?

La flotte russe qui accompagne le puissant porte-avions russe.
La flotte russe qui accompagne le puissant porte-avions russe.

 

L’Espagne examine une demande formulée par la marine russe qui souhaite ravitailler à Ceuta ses navires qui font route vers la Syrie, ont annoncé mercredi les autorités espagnoles. Mais les alliés de Madrid voient d’un très mauvais oeil cette éventualité et expriment leurs «préoccupations».

«Les dernières escales demandées sont en cours de révision en fonction des informations que nous recevons de nos alliés et des autorités russes», a fait savoir le ministère espagnol des Affaires étrangères, dans un courrier électronique.

 

Cette déclaration confirme implicitement les informations selon lesquelles certains navires de ce groupe devaient se ravitailler à Ceuta, une enclave espagnole en territoire marocain qui fait face à Gibraltar.

Le ministère ajoute que des bâtiments russes font escale depuis des années dans les ports espagnols. Chaque escale est autorisée au cas par cas, en tenant compte en premier lieu de la sécurité de l’environnement et de la ville et la population concernées.

Huit bâtiments

Parti du nord de la Russie, l’escadre a franchi la Manche vendredi et se rapproche de Gibraltar. Elle se compose de huit bâtiments: le seul porte-avions russe, l’Amiral-Kouznetsov, un croiseur à propulsion nucléaire, deux navires anti-sous-marins et quatre navires de soutien, selon des responsables de l’OTAN.

A bord du porte-avions se trouvent des dizaines de chasseurs-bombardiers et d’hélicoptères. Les huit navires de ce groupe naval vont rejoindre la dizaine de bâtiments de guerre russes d’ores et déjà au large de la Syrie.

Tous «inquiets»

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a réaffirmé mercredi que la possible utilisation du porte-avions russe pour augmenter les frappes sur Alep suscitait «l’inquiétude» de l’Alliance atlantique, et que celle-ci était «partagée par tous ses membres».

Mais il n’a pas critiqué ouvertement la possibilité d’un ravitaillement de la flottille russe dans un port espagnol. «C’est à chaque allié de décider (…) s’il fournit un ravitaillement à des navires russes», a assuré le chef de l’OTAN en arrivant à une réunion des ministres de la Défense des 28 pays de l’Alliance à Bruxelles.

 

«Mais cette fois j’ai transmis un message très clair que nous sommes inquiets sur l’usage potentiel de cette flottille pour augmenter les attaques sur Alep (…) Tous les membres de l’Alliance sont conscients de nos inquiétudes», a-t-il expliqué.

Londres a également fait part de ses inquiétudes. «Nous serions extrêmement préoccupés si un membre de l’OTAN devait aider un groupe naval russe susceptible de contribuer au bombardement de civils à Alep», a déclaré le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon.

EN CONCLUSION

Si rien n’est fait pour calmer cette situation de crise qui s’envenime,nous allons voir se dérouler toute l’horreur de la guerre à grande échelle…Seule la désobéissance civile peut  stopper  cette guerre voulue par les banquiers à la solde des Rotschild.Il ne manque plus que l’élection d’Hillary Clinton  pour ajouter le dernier clou dans le cercueil de l’humanité. 

 

Voir notre article antérieur en rapport avec celui-ci:Présentation du nouveau missile russe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Troisième Guerre Mondiale en progression:Les troupes de l’OTAN se rassemblent à la frontière entre l’Europe et la Russie

  1. et moi je suis plus inquiète de ce que peuvent faire les fous de guerre de l’OTAN que des russes!!!!!
    Les russes n’ont pas foutu le boxon en Ukraine, ce sont les amères-loques qui sont responsable, croire que ce sont les russes et de la pure propagande US et occidentale avec les médias inféodés!!!!!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s