Il y aura 410 ans,le 5 novembre 2015  qu’est survenu la Conspiration des Poudres et l’exécution de Guy Fawkes,l’un des plus célèbres combattants de la Liberté.

Guy Fawkes, le légendaire personnage qui donnera son visage et son costume inspirant V pour Vendetta!

Guy Fawkes, le légendaire personnage qui donnera son visage et son costume qui inspireront le film « V pour Vendetta »!

Le 5 novembre 1605 est découverte à Londres la «Conspiration des Poudres» (en anglais : «Gunpowder Plot»).

D’anciens officiers catholiques, en relation avec les gouvernants espagnols et peut-être les jésuites, envisagaient de faire sauter le Parlement de Westminster le jour même de la séance inaugurale en présence du roi et de ses ministres. Mais l’un des conjurés, Guy Fawkes, est arrêté alors qu’il s’apprête à mettre le feu à 36 barils de poudre.

Ces conjurés reprochaient au roi anglican Jacques Ier Stuart son intolérance à leur égard comme envers les puritains. Ils sont contraints à la fuite ou exécutés sitôt découverte leur conspiration.

En souvenir de cet événement, les enfants anglais ont gardé l’habitude de faire éclater des pétards chaque 5 novembre.

Le roi,Jacques 1er

Fils de Marie Stuart, reine d’Écosse, et héritier d’Elizabeth 1ère, Jacques 1er est devenu roi d’Écosse en 1567, à l’âge d’un an, et roi d’Angleterre en 1603. Il se montre aussitôt désireux d’unir les deux couronnes.

A l’époque, le roi qui gouvernait l’Angleterre était Jacques Ier Stuart, anglican, réputé pour être complètement intolérant vis-à-vis des différentes religions du royaume et notamment de la religion catholique. D’anciens officiers catholiques tentèrent une révolte, en prévoyant de faire sauter le Parlement de Westminster, en présence du roi et des ministres. Les conjurés furent découverts à temps alors qu’ils avaient prévu d’allumer 36 barils de poudre. Ils prirent la fuite ou furent exécutés. Jacques 1er était le fils de Marie Stuart et l’héritier de la grande Elizabeth 1ère. En tant que roi, il était le chef de la religion anglicane et était convaincu d’être de droit divin. Monarque absolu, il commença à persécuter les catholiques… Ces derniers s’enfuirent pour la plupart vers l’Amérique. Ceux qui restèrent voulurent se débarrasser de lui, haïssant de ce roi despote qui n’avait confiance qu’en une personne : son favori George Villiers. Ce dernier en profita outrageusement et devint même Duc de Buckingham. Outrancier, ce personnage fut à l’origine d’un conflit entre l’Angleterre et l’Espagne.

Chargé de négocier le mariage du prince de Galles, le futur Charles 1er, avec une infante espagnole, Buckhingham scandalise la cour de Madrid par son comportement, fait échouer le projet de mariage et, qui plus est, entraîne son pays dans un conflit avec l’Espagne.

Les conspirateurs sont découverts et Guy Fawkes est pris dans les sous-sols du palais de Westminster avec les explosifs.

Les conspirateurs sont découverts et Guy Fawkes est pris dans les sous-sols du palais de Westminster avec les explosifs.

La tentative de rébellion ayant échoué, Jacques 1er continuera son règne jusqu’au 27 mars 1625, date de sa mort. Son fils, Charles 1er prendra la relève mais, gouvernant comme son père, sera chassé de Londres en 1642. Ce sera le début d’une guerre civile qui aboutira à la mort du roi par décapitation. Cromwell établira une dictature… Tout ceci amènera la première monarchie parlementaire. Ne vous étonnez pas si, en week-end à Londres, vous entendez des pétards claquer partout… Depuis ce 5 novembre 1605, il est de tradition que les enfants en fassent éclater.

Partisan convaincu de l’absolutisme de droit divin, il en a lui-même établi la justification dans des ouvrages publiés avant son accession au trône d’Angleterre comme The true Lawe of free monarchies (1599).

À Londres, Jacques 1er veut renforcer son pouvoir en prenant appui sur la religion anglicane, qui fait du roi le chef de l’Église nationale. Il en vient à persécuter les catholiques et les puritains. Ces derniers commencent à émigrer en masse vers le Nouveau Monde.

Par la Conspiration des poudres, les catholiques, quant à eux, tentent mais en vain de se débarrasser du roi.

Dans les dix dernières années de son règne, Jacques 1er accroît les haines contre sa personne en accordant sa confiance à un courtisan, le beau George Villiers.

5 novembre 1605,la conspiration des poudres:ici exécution des conspirateurs un an plus tard!

5 novembre 1605,la conspiration des poudres:ici exécution des conspirateurs un an plus tard!

Chargé de négocier le mariage du prince de Galles, le futur Charles 1er, avec une infante espagnole, Buckhingham scandalise la cour de Madrid par son 

 comportement, fait échouer le projet de mariage et, qui plus est, entraîne son pays dans un conflit avec l’Espagne.

C’est dans ce climat délétère que meurt le roi Jacques 1er, le 27 mars 1625. Les Anglais reportent sur son fils, Charles 1er, l’espoir d’un redressement de la monarchie. Ils vont aller de déception en déception.

Le complot

Le complot put avoir lieu grâce à la prise de conscience par les autorités protestantes anglaises et par les récusants catholiques que l’Espagne avait beaucoup trop de dettes et se battait sur de trop nombreux fronts pour pouvoir aider les catholiques anglais. Tout espoir de reconnaissance du catholicisme s’évanouit avec la conférence de Hampton Court, en 1604, lorsque Jacques Ier s’attaqua aux puritains extrémistes et aux catholiques. Les conspirateurs réalisèrent qu’ils n’obtiendraient pas d’aide de l’extérieur s’ils ne passaient pas à l’action. Fawkes et ses complices purent louer une cave sous la Chambre des Lords, ce qui leur facilita beaucoup la tâche (ils avaient dans un premier temps envisagé de construire une galerie sous le Parlement). Cette entreprise aurait été beaucoup plus compliquée, car il aurait fallu évacuer la terre sans être aperçus. En mars 1605, ils avaient stocké 1 800 livres (670 kilogrammes) de poudre dans la cave, en vue de la faire exploser lorsque le Parlement réuni serait au complet. Les conspirateurs prévoyaient ensuite d’enlever la princesse Elizabeth (plus tard Elizabeth de Bohême, la « Reine d’hiver »). Quelques conspirateurs s’inquiétèrent de la présence de certains catholiques au Parlement : leurs coreligionnaires se trouvaient en danger de mort. Un des conspirateurs écrivit une lettre d’avertissement à William Parker, quatrième Baron Monteagle, qui la reçut le 26 octobre. Les conspirateurs apprirent l’existence de la lettre le lendemain, mais ils décidèrent de ne pas modifier leurs plans après que Fawkes se fut assuré que rien n’avait été touché dans la cave. Lord Monteagle était suspicieux, et il envoya la lettre au secrétaire d’État qui lança une recherche sur les caves se trouvant sous la Chambre des Lords. Fawkes fut découvert et arrêté dans la cave au matin du 5 novembre alors qu’il s’apprêtait à mettre le feu à trente-six barils de poudre.

Le fameux masque de Guy Fawkes.

Le fameux masque de Guy Fawkes.

Par autorisation spéciale du Roi, il fut torturé pendant les jours suivants et révéla le nom de ses complices (qui étaient soit morts, soit connus des autorités). Certains s’étaient enfuis au Warwickshire où ils furent capturés ou tués. Le 31 janvier, Fawkes et ses complices encore vivants furent jugés à Westminster Hall. Jugé pour haute trahison, il fut condamné à être pendu, étripé puis coupé en morceaux (Hanged, drawn and quartered). Toutefois, bien qu’affaibli par les tortures qu’il avait subies sur le chevalet de la tour de Londres, Guy Fawkes s’échappa brièvement des mains de son bourreau, se brisa le cou et mourut le 31 janvier 1606 avant que la pendaison  ait mis fin à ses souffrances.

Guy Fawkes restera à jamais  inscrit dans l’histoire des Humains de la Terre,comme l’un des plus courageux et des plus déterminés « Combattants de la Liberté »!Aussi ,pour faire suite à l’article,je suggère que nous commémorions cet événement et cet homme à chaque année à partir du 5 novembre 2015.

Merci de m’avoir lu et d’encourager la Lutte pour la Liberté des Hommes et des Femmes de cette Planète qui  sont menacé par le Nouvel Ordre Mondial et le néolibéralisme.

https://michelduchaine.com/2015/11/06/videoen-memoire-de-guy-fawkes-et-de-la-conspiration-des-poudres/

*

Bienvenue à tous dans notre événement Facebook: En Mémoire de la conspiration des Poudres

Publicités