Nouvel Ordre Mondial:Allemagne: 91% – ou 1,98 million – les «réfugiés» toujours sur l’assistance sociale trois ans plus tard

Les affirmations selon lesquelles l’afflux massif de non-Blancs prétendant être des réfugiés en Allemagne «stimulerait l’économie» ont été réfutées encore une fois.

Un nouveau rapport officiel admettant que 91 pour cent des plus de deux millions d’envahisseurs qui sont entrés dans le pays depuis 2015 sont encore sur l’aide sociale – et que ceux qui travaillent sont pour la plupart dans le niveau de subsistance fausses « emplois » gouvernementaux.

Selon le dernier rapport de l’Institut für Arbeitsmarkt- und Berufsforschung (Institut pour la recherche d’emploi, IAB), un institut de recherche du Bundesagentur für Arbeit (bureau spécial de l’Agence fédérale pour l’emploi, BA), «l’intégration au marché du travail loin . . . pour la plupart des réfugiés. « 

Selon le rapport, « seulement neuf pour cent des réfugiés arrivés en Allemagne en 2015 et 2016 sont employés ».

Plus révélateur encore sont les nouvelles contenues dans le rapport que parmi les «réfugiés» qui ont fait leur chemin en Allemagne en 2013 ou avant, au moins 66% sont encore assistés sociaux.

Selon un autre reportage de la Deutsche Welle, 216 000 «réfugiés» auraient trouvé du travail (bien que ce service de presse n’admette pas que la plupart étaient dans des «apprentissages» sponsorisés par le gouvernement et d’autres faux emplois).

Si ce chiffre est exact, cela signifie qu’il y a environ 2.184.000 faux «réfugiés» non blancs en Allemagne en ce moment, étant donné que seulement 9% ont du «travail», et que 1.968,00 vivent de l’aide sociale subventionnée par les contribuables.

Cela tend à lier avec les chiffres officiels du gouvernement allemand, qui a dit que en Octobre 2017 qu’il y avait 1,6 million de « Hartz IV » les bénéficiaires de l’aide sociale qui étaient « les migrants non-européens, » un chiffre qui « était de 1,36 millions la période précédente de 12 mois. « 

En décembre 2017, l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF), chargé de l’administration de la politique allemande en matière de réfugiés, a admis qu’il «manquerait ses propres objectifs d’intégration – parce que les non-blancs refusaient même de participer à cours. »

Le BAMF fait place pour 430.000 « cours d’intégration » en 2017, mais seulement 280.000 des envahisseurs ont pris la peine d’assister aux cours gratuits et de ce nombre, le BAMF dit que 84000 ont pris part à des « cours de soutien linguistique axés sur une carrière en Allemagne. »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.