Risque planétaire. À deux minutes et trente secondes de l’Apocalypse !

Vous ne rêvez pas : il existe une horloge de l’Apocalypse ! Symbolique, elle est néanmoins gérée par des scientifiques de renom dont quinze prix Nobel. Jeudi, les aiguilles ont été légèrement avancées, nous situant, sur cette échelle du risque planétaire, à 23 h 57 et 30 secondes, soit à quelques instants de minuit, l’heure fatidique.

 

risque-planetaire-a-deux-minutes-et-trente-secondes-de-l-apo_3270746_419x330p

L’horloge du magazine The Bulletin of the Atomic Scientists (BAS) a été créée en 1947. Conçue par des scientifiques engagés dans le Projet Manhattan, à l’origine de la première bombe atomique, elle était un moyen d’avertir des menaces nucléaires liées à la Guerre froide qui débutait. Aujourd’hui, c’est un outil symbolique des menaces globales. Son fonctionnement : plus les aiguilles s’approchent de minuit, plus le monde court au désastre. Elles oscillent donc au gré des événements. Chaque année, les scientifiques du BAS réfléchissent à avancer ou reculer l’heure de l’Apocalypse. Et pour décider, ils prennent en considération plusieurs facteurs : les menaces nucléaires, le réchauffement climatique, la biosécurité, le terrorisme biologique…

Jamais aussi proche de minuit


Jeudi, l’aiguille de cette inquiétante horloge s’est déplacée vers minuit pour la première fois depuis deux ans. Le bureau de l’horloge de l’Apocalypse justifie ce choix en raison des récentes déclarations de Donald Trump. Ses propos sont, selon eux, « en totale rupture avec ses prédécesseurs ». Ils citent ses commentaires « déplacés » sur les armes nucléaires et font remarquer que le nouveau président des États-Unis montre « une tendance troublante à ignorer ou à rejeter les conseils d’experts sur la sécurité internationale ». La situation était déjà mauvaise sur la planète, précisent les scientifiques, relevant « la forte montée du nationalisme dans le monde » et « le réchauffement climatique ». C’est en tout cas la première fois, depuis 63 ans, que l’horloge du BAS est aussi proche de minuit alors qu’elle a été ajustée 19 fois, depuis sa création. Au sortir de la Guerre froide, en 1991, elle avait fait une magnifique reculade pleine d’espérance. Elle indiquait alors 23 h 43.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s