Anarchie politique américaine:Hillary Clinton serait rentrée dans une colère noire la nuit des élections, s’en prenant physiquement à Podesta et Mook autour de minuit

Mon ami est un reporter digne de confiance qui voit souvent des histoires anti-Clinton prendre de l’ampleur. Tout le monde à CNN n’est pas mauvais. Toutefois le management l’est. C’est quelqu’un de neutre et respecté qui est en train d’être réduit au silence – un bon ami à moi, malade de voir CNN supprimer les histoires gênantes qui enquiquinent la gauche.
hillary_clinton_completely_los
La nuit d’élection, Hillary s’est comporté comme « Hitler-dans-le-bunker »

Les quelques journalistes honnêtes de MSM en ont été réduits à fuiter des informations aux nouveaux médias parce que leurs patrons ne les laisse pas les rapporter. Un ami à CNN rapporte que l’entourage de Clinton à fait savoir que Hillary était entrée dans une « rage noir et psychotique » la nuit de l’élection, et a eu besoin de médicaments extrêmement puissants pour pouvoir parler le mercredi. Le journaliste de CNN m’a dit que Hillary était devenue physiquement violente envers Robby Mook et John Podesta vers minuit. Elle a dû être brièvement maîtrisée. La nuit des élections, Hillary était dressée comme « Hitler-dans-le-bunker ». Cela incluait même des cris psychotiques sur « les Russes ». Un docteur a aidé à contenir Hillary quand elle a violemment attaqué Mook et Podesta vers minuit. Il lui a donné des sédatifs, puis des amphétamines le lendemain matin. Le journaliste de CNN rapporte que Hillary avait besoin de tant d’amphétamines mercredi matin qu’elle a eu des saignements de nez inattendus toute la journée. La crainte était qu’elle saigne pendant la concession.

Et il semble que nous ayons plusieurs sources corroborant son ébriété :

Commentaire : Son comportement violent et furieux a été rapporté par le passé par ceux qui ont été assez infortunés pour travailler avec elle. Un ex-agent secret est l’auteur d’un nouveau livre ou il détaille son comportement.

Byrne a dit que Clinton a été craint par son personnel et est notoire connue pour ses hurlements. Byrne a confié à Hannity qu’elle avait « explosé » sur lui et sur d’autres agents du Service secret.

« Elle se met en colère contre des questions de politique qui, vous savez, prennent du temps a être arrangées, et elle a cette attitude-là où elle veut des choses arrangées maintenant, immédiatement. Elle crie et hurle aux gens » a déclaré Byrne dans une interview diffusée lundi soir.

« Il y a beaucoup d’exemples que je cite dans mon livre où elle explose sur les gens », a déclaré Byrne. – Comme je l’ai déjà dit, elle a explosé sur moi auparavant, et sur des agents et des membres de son personnel, et j’ai vu son personnel avoir peur de lui parler d’une erreur qui a été commise. Ils n’étaient pas contrariés par l’erreur, une commande de mauvaises invitations, ils étaient terrifiés que quelqu’un allait devoir dire à Hillary Clinton qu’il y avait une erreur qui avait été faite.

Alors que les médias libéraux utilisent des centaines de mots pour vendre l’idée que Trump à un tempérament violent et immature, c’est celui de Killary qui est en réalité le plus problématique des deux.

Sources
Publicités

3 commentaires sur “Anarchie politique américaine:Hillary Clinton serait rentrée dans une colère noire la nuit des élections, s’en prenant physiquement à Podesta et Mook autour de minuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :