pilote-mh370 a

Taipei | Le pilote du vol tristement célèbre MH370 de la Malaysia Airlines, qui a disparu en mars 2014, le capitaine Zaharie Ahmad Shah, a mystérieusement réapparu dans un hôpital taïwanais ce lundi. Il souffre d’une forte déshydratation et aussi d’une forme d’amnésie.

Le pilote de 53 ans a été transféré d’urgence à l’Hôpital Adventiste de Taipei par un couple originaire d’un petite village non loin de son lieu de découverte. Ils déclarent avoir trouvé l’homme, inconscient, sur une rive de la rivière Tangshui.

Il s’est enfin réveillé 16 heures après son arrivée à l’hôpital, mais ne pouvait pas se rappeler de son nom ni de comment il est arrivé à Taipei. Il a été rapidement identifié, cependant, grâce à ses empreintes digitales, ce qui lui a valu d’attirer immédiatement l’attention des média et de plusieurs gouvernements asiatiques.

Les médecins qui lui ont administré plusieurs traitements dés son arrivée croient qu’il peut souffrir d’amnésie rétrograde, causée par un stress important ou d’une situation de mise en danger de mort.

« Le patient semble avoir subi beaucoup de stress dernièrement, et l’amnésie est probablement dû un mécanisme inconscient d’auto-défense », affirme le Dr Syed Boon Sulong. « Le patient est encore très faible et malade, et son cerveau semble bloquer l’accès à une certaine zone de sa mémoire, afin de le protéger de la douleur que ces souvenirs pourraient générer. Son état de santé est trop fragile pour le moment, mais au fil du temps, il devrait pouvoir se souvenir de tout ».

le Docteur Sulong

le Docteur Sulong

Le Dr. Sulong explique qu’il est impossible de savoir encore combien de temps cela prendra, avant que son patient ne soit en mesure de récupérer sa mémoire, mais il est convaincu qu’avec le temps, il devrait être à même de surmonter son amnésie.

Beaucoup de gens espèrent que le capitaine Shah sera en mesure d’apporter des réponses concernant la disparition du boeing 777 de la Malaysia Airlines, qui a disparu le 8 Mars 2014, lors d’un vol Kuala Lumpur / Pékin.

Malgré tous les efforts de la communauté internationale, la vérité du vol tragique reste incertaine, presque 2 ans après les événements. Tandis que Mr. Shah recouvre sa mémoire, espérons qu’il sera en mesure d’apporter des réponses à de nombreuses questions concernant les 12 membres d’équipage malaisiens et les 227 passagers qui étaient à bord.

Source: Before It’s News, le 12 février 2016

Publicités