Une image qui vaut 1,000 bisons

Si une image vaut mille mots, alors cette image vaut des milliers de bisons. Cette photo des années 1870 montre un homme tenant fièrement devant une montagne de dizaines de milliers de crânes de bisons - une espèce américaine emblématique qui a été systématiquement abattue par millions par  les Américains  d'origine européenne installés à l'ouest.    L'armée américaine a activement approuvé le massacre de ces animaux pour deux raisons principales: pour éliminer toute concurrence avec le bétail, et à laisser mourir de faim les tribus amérindiennes qui dépendaient fortement du bison pour la nourriture. Sans le bison, les tribus résistant de la Great Plains seraient soit obligés de partir ou mourir de faim.
Si une image vaut mille mots, alors cette image vaut des milliers de bisons. Cette photo des années 1870 montre un homme tenant fièrement devant une montagne de dizaines de milliers de crânes de bisons – une espèce américaine emblématique qui a été systématiquement abattue par millions par les Américains d’origine européenne installés à l’ouest.
L’armée américaine a activement approuvé le massacre de ces animaux pour deux raisons principales: pour éliminer toute concurrence avec le bétail, et à laisser mourir de faim les tribus amérindiennes qui dépendaient fortement du bison pour la nourriture. Sans le bison, les tribus résistant de la Great Plains seraient soit obligés de partir ou mourir de faim.
Publicités

9 commentaires sur “Une image qui vaut 1,000 bisons

    1. Malheureusement ,ce n’est pas un faux…Le problème est de restaurer ce qui a été détruit et ce que nous détruisons actuellement.
      L’humanité est comme pris dans une espèce de cul-de-sac écologiste.

      1. soit la nature se refera autrement, soit l’humain actuel aidera à faire revivre l’espèce, mais dans un monde capitaliste de la finance est ce possible ? il y a encore espoir qu’une partie moins agressive t moins débile puisse faire l’expérience. ce soir sur la chaine fr Arte il y avait un documentaire intéressant sur l’agriculture bio , le respect des sols, de la vie, de la qualité, de l’humain autour du monde qui pouvait contrer l’agriculture intensive et les industries agro-chimique, je me dis que c’est encore possible que ça s’arrange, peut être … petit à petit et avant j’espère qu on atteigne le point de non retour

      2. Malheureusement,même si l’on ose affirmer que tant qu’il y a de la vie,il y a de l’espoir,il faut comprendre que nous avons déjà franchi ce point de non-retour…depuis longtemps.
        Nous devons exposer la Vérité que des milliars de gens mourront.

  1. Pour l’histoire de la destruction des nations amerindiennes lire:
    L’histoire des sioux , de George e.hyde.
    L’épopée des Peaux-rouges , de jean
    Pictet.
    Enterré mon coeur , de Dee brown
    Autopsie d’un massacre , de Danièle
    Desgranges.

  2. HONNEUR ,
    A sitting Bull
    Crazy horse
    Two moon
    Crow King
    Gall
    Rain in the face
    Lame white Man (mort au combat)
    Et a tous leurs braves, les meilleurs
    Guerriers du continent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.