Programme économique du Front national du Québec. partie 4

Fn logo

Fiscalite

  • Amélioration de la progressivité de l’impôt. Instauration d’une tranche supérieure.
  • Abolition de l’impôt sur le revenu pour des revenus inférieurs à $21,000 par année.
  • Suppression des niches fiscales
  • Lutte sans merci aux paradis fiscaux .Pourchasser les gens responsables en cours de justice y compris sur la scène internationale.Boycotter les pays responsables d’évasions fiscales et condamner de façon exemplaire ,les fonctionnaires de l’état ainsi que les dirigeants d’entreprises capitalistes pratiquant ce crime.Inclusion de nouveaux types de crimes à caractère économique dans le Nouveau Code Civil et Criminel du Québec.
  • Simplification de l’impôt par la fusion des impôts actuels (fédéraux et provinciaux par l’abolition de l’impôt fédéral lors de l’indépendance nationale).
  • Création d’un impôt progressif unique sur le patrimoine.
  • TVA majorée pour les produits de luxe.Établissement d’une liste annuelle des produits de luxe avec définition.
  • Crédit impôt-recherche réorienté en priorité vers les PME ,les entreprises familiales,les fermes nouvelles,de façon à inciter de nouveaux développements .
  • Incitation fiscale au financement de la dette publique par l’épargne des québécois.Des individus pouvant aussi volontairement participer au financement de la dette publique par des donations personnelles ou des héritages dont l’état  pourrait en devenir le bénéficiaire .Ces donations seraient  considérées comme déductibles totalement de l’impôt sur le revenu.
  • Toute somme d’argent saisie sur des revenus illicites liés au crime organisé,ou venant de détournements vers des paradis fiscaux ,ou de sommes détournées par des fonctionnaires,des politiciens ou des sous-contractants  liés avec le gouvernement du Québec ,dans des administrations antérieures,seront  redirigées vers  le paiement de la dette ,vers l’éducation,vers  le budget consolidé de l’état et vers l’amélioration des infrastructures  au Québec.

 

Organisation de l’Etat (L’an 1 de la république)

  • Instauration d’une loi cadre imposant à terme un déficit structurel égal à zéro.
  • Possibilité donnée à la  nouvelle banque nationale du Québec  d’acheter des titres de la dette publique.
  • Gel de la libéralisation et de la privatisation des services publics  (que ce soit l’eau,l’énergie,le transport en commun,etc).
  • nationalisation de la poste québécoise.
  • Garantie de l’égalité de tous devant les services publics en particulier pour le monde rural . Moratoire sur la fermeture de services public en zone rurale et côtière (nos pêcheurs doivent pouvoir compter sur l’état en tout temps).
  • Lancement d’une grande réforme de la simplification des démarches administratives pour les entreprises.
  • Plafonnements de tarification imposés aux opérateurs de télécommunication, de transports publics et aux distributeurs  d’électricité et d’énergie  non renouvelable.L’état s’engageant à  se sortir de la dépendance des énergies fossiles:gaz,pétrole et charbon.Le front national du Québec s’engageant à interdire tout exploitation de pétrole ou de gaz naturel sur le parc naturel protégé de l’Île d’Anticosti.
  • Encouragement par l’Etat de la reprise ou de la conservation de la gestion du service public de l’eau par les collectivités territoriales.Encouragement à développer l’esprit d’initiative communautaire.
  • Imposition d’une stabilisation ou d’une réduction de leurs effectifs aux collectivités territoriales.
  • Mise en place d’une politique familiale volontariste réservée aux québécois impliquant la suppression des allocations familiales pour les étrangers et la création d’un revenu parental pour favoriser la natalité.
  • Obligation de neutralité politique imposée à l’audiovisuel public.
  • Réaffirmation du principe de laïcité de l’état.
  • Injonction donnée à  toute agence gouvernementale (Société des Alcool,Hydro Québec ,etc) de recruter des hauts fonctionnaires  d’origine québécoise pouvant prouver son intégrité.
  • Préférence communautaire pour les produits  québécois locaux: Mise en place de quotas et taxes sur l’importation de produits d’origine externe.
  • Stimulation des recherches pour le développement des énergies renouvelables et l’utilisation de l’hydrogène.Encourager le développement de la recherche sur l’utilisation de l’hydrogène  comme producteur d’énergie,combustible pour le transport et exportation.Développement de moteurs et de génératrices  à l’hydrogène.

Politique familiale (économie)

  • Abaissement de l’âge de la retraite pour les mères ayant élevé au moins 3 enfants.
  • Aide financière à la garde des enfants.
  • Revalorisation des allocations familiales.Développement d’un salaire minimum garanti par l’état.
  • Budget de la recherche porté à 3 % du PIB,minimum .
  • Reconnaissance des conjoints homosexuels en tant que conjoints de fait.Droit légitime à l’adoption d’enfants et au salaire de conjoint au foyer.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.