Un programme pour libérer le Québec

Premièrement,si j’étais premier ministre de la « province » j’aurais déjà tout fait pour que le Québec devienne indépendant,sinon …nous aurions déjà une Constitution de l’État du Québec qui protégerait (au moins) nos valeurs québécoises à l’intérieur du Grand Canada.

 

Drapeau des patriotes_nouslepeuple

 

…Donc « SI » j’étais le chef de l’État du Québec,j’aurais depuis longtemps changé  le code du travail et changé  la définition et les status des grands syndicats corrompus du Québec.Les travailleurs et travailleuses de la construction auraient des droits égaux,même celui de ne pas être lié à un syndicat,corrompu ou non!

Depuis longtemps, »si » j’étais à la place de madame Marois,j’aurais fait mettre en état d’arrestation  les syndicalistes liés ,de près ou de loin,au crime organisé …et leur procès serait rapidement terminé,car de nombreuses preuves pourraient être amenées en cour.

………………………………………………………………………

L’ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC,LE PREMIER ENJEU DE LA LIBÉRATION DU QUÉBEC

 

Le premier geste que j’aurais posé,en tant que chef d’état,aurait été d’abolir et de réformer  « TOUT » ce qui touche à la composition et à la définition de notre « pseudo » Assemblée Nationale qui ne sert que de « Cover up » au crime organisé et à la corruption politique et économique.

Le premier geste aurait été d’abolir la sécurité « en béton armé » des hauts fonctionnaires nommés parmi les petits amis libéraux et péquistes.J’aurais changé les règles du jeu en créant une agence gouvernementale qui serait chargé d’embaucher les hauts fonctionnaires  … »pour une période définie dans le temps » ,donc à contrat!Finies les conventions collectives onéreuses et finies les pensions   payées par les payeurs de taxe!

J’aurais créé une commission  d’enquêtes publiques afin de faire la lumière sur les trop nombreuses sommes d’argent disparues mystérieusement des coffres de l’état (particulièrement les plus de quarante milliards disparus de la Caisse de Dépôts et Placements du Québec).Durant cette enquête,tous les hauts fonctionnaires congédiés auraient eu à remettre leurs passeports et faire état de leurs déplacements ,au Québec.

Le Parti libéral du Québec aurait été dissous pour « association de malfaiteurs et participation au Crime Organisé ».La totalité de la députation libérale aurait été  mis en cellule en attente de son procès collectif.

Tout député de l’actuel gouvernement aurait eu à s’expliquer sur sa richesse et l’origine des sommes de son (ou ses ) compte en banque.Tout député ayant  déposé des sommes dans un paradis fiscal serait banni de son poste,ses sommes  d’argent saisies et poursuivi en cour de justice pour le crime de haute trahison économique envers le peuple.

Une loi sur la dissolution des pouvoirs d’un élu serait aussi intégrée dans l’élaboration de la nouvelle Assemblée Nationale du Québec.

 

……………………………………………………………………………………

LA CONSTITUTION DE L’ÉTAT DU QUÉBEC

 

Une enquête judiciaire aurait lieu afin de faire lumière sur la fraude du rapatriement Constitutionnel de 1982 ainsi que sur le référendum volé de 1995.À la suite de quoi des poursuites criminelles seraient intentées ,au Québec ,contre le gouvernement canadien et contre les premier ministre,ministres et députés (ainsi que leurs collaborateurs véreux) afin de punir  ce comportement anti-démocratique,haineux et digne des pires dictatures du passé.

Durant cette période,un nombre minimal de 20 citoyens et citoyennes du Québec ,seraient choisi au hasard parmi  un nombre indéfini  de personnes volontaires afin de consulter le peuple québécois sur la rédaction d’une Constitution de l’État du Québec.

…………………………………………………………………..

CRÉATION DE MILICES VOLONTAIRES DE SÉCURITÉ NATIONALE

Pour protéger et servir le Peuple et ses acquis!

Durant la période de consultation  sur l’élaboration de la Constitution de l’État du Québec,je mettrais  de l’avant l’idée de créer un nombre suffisant de milices volontaires de sécurité nationale afin de protéger  toute forme de débordement politique dont le recours par Ottawa à une loi hypocrite de Mesures de Guerres pour continuer à nous maintenir dans l’hystérie collective.

Nous pourrions essayer d’atteindre le nombre de vingt milles miliciens que l’État  se presserait d’armer et d’entraîner:ils deviendraient la base de la future Armée Nationale du Peuple Québécois.

La première mission des milices québécoises devraient être d’exterminer le crime organisé,une fois la Consultation sur la Consultation  pour établir la Constitution de l’État du Québec …terminée!

 

………………………………………………………………………………

LES CODES DE LOIS CIVILS ET CRIMINELS

 

Les codes de lois civils et criminels seraient révisés de toute urgence afin d’incorporer de nouveaux  types de crimes,de nouvelles règles modernes et définir  de nouvelles peines  suivant des condamnations.

Ainsi nous pourrions introduire toute une gamme de nouveaux crimes sociaux,économiques,écologiques et politiques dans les nouveaux codes de lois.

 

Ainsi il y aurait de nouvelles lois régissant la prospection et le développement de l’industrie minière.

Il y aurait une définition sur la propriété individuelle,collective et patrimoniale qui serait redéfinie.

De nouvelles lois sur l’impôt verraient le jour de manière à mieux protéger les citoyens et citoyennes face aux rapaces  de l’état.

De nouveaux types de crimes seraient définis et le peuple serait consulté dans l’élaboration des textes de lois.

Un référendum serait établi sur le retour de la peine de mort dans  les cas précis de crimes  de pédophilie,de  haute trahison contre la sécurité publique,de complot terroriste,de meurtres en série et d’appartenance au crime organisé ,entre autres.

Aussi,des lois entourant la sécurité,la protection financière et le rétablissement physique et moral des victimes devra être mises de l’avant afin que l’état déplorable de laissez-faire  actuel soit chose du passé.

……………………………………………………………………………

LES ACCOMMODEMENTS  RAISONNABLES

 

Nous allons bien ancrer dans la constitution les valeurs spirituelles,morales,philosophiques,culturelles et patrimoniales du Québec, afin que ceux qui immigrent chez nous apprennent à respecter notre environnement complet et réfléchissent avant de vouloir faire la promotion  de leurs religions,leurs coutumes,leurs méthodes ,etc.

Toute forme de promotion  de racisme,de privilège ethnique ou de passe-droit quelconque sera banni.

Les droits ancestraux des Premières Nations et de la Nation Métissée du Québec seront inscrits et leurs pouvoirs territoriaux ainsi que les devoirs de tout citoyen et toute citoyenne vivant sur ce grand territoire.

Le drapeau du Québec,ainsi que le rappel culturel que le christianisme est à l’origine de l’établissement des occupants,de la croix blanche sur notre drapeau entre autres et le droit des élus à prononcer publiquement une prière chrétienne devra clairement être établi.

……………………………………………………………………..

 

LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC

 

Il devra être clairement inscrit dans la constitution de l’État du Québec que le français est la langue nationale pour tous.

Sur les Territoires Nationaux des Premières Nations ,le français est toujours la langue  nationale dans l’élaboration des textes légaux,mais en acceptant la langue nationale de chacune des Première Nations comme langue seconde principale suivant chaque territoire administré par les premières nations.

Le français et la langue nationale du territoire devant être les deux seules langues autorisées à être en usage.

L’État du Québec s’engageant a être le promoteur et le protecteur du français et des langues ancestrales des Premières Nations et de la Nation Métissée du Québec,sur leurs territoires.

 

………………………………………………………………………………………

LA MONNAIE QUÉBÉCOISE

Le Québec créera sa propre monnaie nationale qui pourra s’enligner sur la valeur du dollar américain ,de l’euro ou de toute autre  valeur étalon qui lui conviendra,en tant qu’état indépendant.

Le Québec indépendant ne reconnaîtrera pas la dette du Canada comme étant la sienne.

Il n’y aura pas de « Federal Reserve Bank » au Québec,mais une Banque Nationale du Québec qui sera au service du Peuple Québécois.

Le libre marché bancaire devra être débattu à la nouvelle Assemblée Nationale.

 

………………………………………………………………………………………….

 

LE PROFIT ET LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

 

Le profit ne sera plus considéré comme étant le moteur et le motivateur de la création d’entreprises et d’emplois ,au Québec,mais ce sera plutôt le bien public et la raison d’état national du peuple qu’il incombera.

Quiconque utilisera le motif de croissance économique capitaliste et celui de profit pour poluer,détruire l’environnement,détruire des vies,déposséder un individu ou une collectivité sera considéré comme un criminel dangereux.

L’État est au service du Peuple et non pas aux services douteux des banquiers véreux.

 

 

…………………………………………………………………………………………………

EN CONCLUSION

Ce programme politique,s’il vous intéresse ,a été débattu récemment  lors d’une réunion de sympathisants de notre nouveau parti politique : le Front national du Québec.Autour de nous,pour apporter des idées nouvelles,il y avait plusieurs personnes de mouvements ,de syndicats et de partis politiques divers,de gauche comme de droite.

 

Si vous voulez joindre nos rangs,car nous  sommes à la veille de faire notre promotion ,ou si vous avez une proposition d’alliance politique ,nous serons fiers de vous lire et de vous accueillir:

Pour  voir notre site qui sera  davantage rénové d’ici quelques jours : voici le lien   Le Front national du Québec

Comme vous le voyez,ce n’est pas le travail qui manque pour libérer le Québec.La priorité serait donné au grand coup de balai  à faire …avant qu’il ne soit trop tard!

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Un programme pour libérer le Québec

Répondre à michelduchaine Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.