Les relations entre les noirs africains et les arabes pré-islamiques

Arabes pré-islamiques
« On adressait (dans le Royaume Sabéen pré- islamique) une invocation directe aux sept planètes. Le jeûne de 30 jours existait déjà- semblable à ceux qu’on pratiquait en Egypte. On priait sept fois par jour le visage tourné vers le Nord.
Ces prières qui sont adressées au SOLEIL aux différents moments de son développement ressemblent assez aux prières musulmanes qui ont lieu aux mêmes phases mais qui ont été ramenées à cinq obligatoires par le Prophète » pour alléger l’humanité » , les autres étant facultatives. Il y avait aussi des sources et des pierres sacrées, comme à l’époque musulmane : ZENZEN, source sacrée ; KAABA , pierre sacrée. Le pèlerinage à la Mecque existait déjà. La KAABA aurait été construite par ISMAËL, fils d’ABRAHAM et d’AGAR L’ÉGYPTIENNE , ancêtres historiques de MAHOMET selon tous les historiens arabes. On croyait déjà à la vie future comme en Egypte. Les ancêtres morts étaient divinisés.
TOUS LES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À L’ÉCLOSION DE L’ISLAM ÉTAIENT DONC EN PLACE DÉJÀ PLUS DE 1000 ANS AVANT LA NAISSANCE DE MAHOMET ET L’ISLAM APPARAÎTRA COMME UNE » ÉPURATION » DU SABÉISME PAR « L’ENVOYÉ DE DIEU « . NOUS VENONS DE VOIR QUE TOUT LE PEUPLE ARABE JUSQU’AU PROPHÈTE EST MÉTISSÉ DE NÈGRE.LE HÉROS ROMANESQUE D’ARABIE, ANTAR, EST LUI- MÊME UN MÉTIS ».

CITATION EN EXERGUE DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP .
(cf. NATIONS NÈGRES ET CULTURE…Éditions Présence africaine, Paris, 1979 page 195).

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.