Le néolibéralisme du Nouvel Ordre Mondial et le prix d’un être humain

Le désastre de Lac-Mégantic vient de nous faire résonner une alarme que nous ne pouvons ignorer!
Le désastre de Lac-Mégantic vient de nous faire résonner une alarme que nous ne pouvons ignorer!

 

« Avec nos pensées, nous créons le monde », a déclaré le Bouddha.

Je crois fondamentalement à la vérité de cette pensée de Bouddha.Commençons par comprendre que le peintre ne dessinerait pas,s’il ne prenait pas le temps de réfléchir avant de commencer à tracer son esquisse.Comment un  philosophe,un sociologue,un économiste,un politicien,un entrepreneur ,un stratège militaire ou même un  agriculteur ou un pêcheur pourrait réussir  dans ce qu’ils entreprennent sans réfléchir avant?

Notre société qui  fonctionne très mal actuellement,est la résultante de nos pensées et de nos planifications antérieures.Ce sont nos ancêtres qui ont pensé et édifié la base et le développement de nos villes qui ,elles-mêmes,sont à la base de la naissance et de l’extension du capitalisme et du néolibéralisme à l’échelle mondiale.

La continuité de l’expansion des villes  et du capitalisme néolibéral sur l’ensemble des écosystèmes de la Terre entière,est devenue,malgré nous  ,un facteur héréditaire pratiquement fixé dans notre génétique.Aussi,l’église catholique s’est elle-même fait l’écho de cette vision politique en appelant ses fidèles à croître et à se multiplier.Ce message lancé,il y a plus de deux milles ans ,s’avère complètement faux,provocateur et suicidaire pour une humanité confrontée à sa propre extermination.

C’est ainsi que le Canada s’est édifié , et par voie de conséquences le Québec.Il fallait un projet commun pour unir les colonies britanniques au nord des États-Unis d’Amérique ,et  c’est pourquoi ,ceux que nous surnommons jusqu’à nos jours ,du titre pompeux de « Pères de la Confédération »,décidèrent alors de prendre le « cheval de fer »,le train ,comme moyen d’unification politique.On avait cherché alors d’enterrer la culture française sous le poids montant d’une nouvelle technologie, pour faire de l’argent ,pour s’enrichir en créant de toute pièce ,une élite  petite-bourgeoise affairiste.Nous reviendrons sur le train,vers la fin de l’article.

Le néolibéralisme et le prix d’un être humain

Le capitalisme ne cesse d’augmenter le bien-être d’un nombre  de plus en plus élevé  de personnes,disent d’une seule voix les architectes du néolibéralisme actuel.C’est pourquoi  on peut affirmer  (en se croisant les doigts ) que dans l’ensemble,les gens vivent « relativement » plus longtemps »,mais moins bien qu’avant. La raison principale est que ces gens sont dans le soi-disant « Tiers-Monde »  et sont moins visibles pour nous dans les centres du capitalisme occidental mondial, tandis que les travailleurs des centres impérialistes voient leur propre bien-être diminuer, que les usines sont fermées et le capital financier exporté, De plus,nous voyons apparaître  des phénomènes tels que : Les conditions des travailleurs, les salaires et la protection sociale de l’Etat  qui sont vidés de leurs dollars actuels ou détournés. En d’autres termes, la reproduction de la classe ouvrière est réalisée sur la base du déclin des niveaux de vie  dans les centres impérialistes alors qu’elle est réalisée sur des niveaux croissants dans les pays «dits émergents du Tiers Monde », où l’on voit les travailleurs gagner des salaires plus élevés, en allant chercher une  éducation rudimentaire, et  en améliorant leur domaine de  santé publique et privée. C’est en raison des différents besoins de capitaux. Dans les centres capitalistes occidentaux, les travailleurs coûtent trop cher à entretenir, et puisque la production peut se faire ailleurs pour beaucoup moins cher, pourquoi  ne pas payer pour le maintien de la classe ouvrière éduquée et éveillée , à la maison?

La crise « finale » du capitalisme

Le capital est certainement atteint d’une crise de rentabilité, et même si je suis convaincu que, à long terme, la crise actuelle est la « crise finale du capitalisme », il est important de noter le rôle joué par le système financier en  faisant fonctionner à plein régime le capital fictif  et virtuel ( revendiquer la propriété du capital au-delà de ce qui est réellement produit sur un marché national) dans le capital réel ,en le faisant circuler à travers les institutions financières et le circuit import-export.Le but étant  d’obtenir des prêts auprès des institutions étrangères et d’utiliser les intérêts  sur la frauduleuse dette sur  le capital fictif national afin de développer l’économie étrangère rentabilisée.

La beauté de l’arnaque en question ,c’est l’utilisation du prêt sur les dettes nationales (et individuelles)  gonflées afin  de  stimuler la demande sur le marché  intérieur national  afin d’acheter les produits de ce développement « artificiel et à rabais », venant de  l’étranger.

Tout cela signifie qu’il n’y a pas eu de « vraie crise  économique propre » dans le capitalisme depuis la Grande Dépression, où le capital improductif a été éliminé et écrasé au sol, le capital fictif enlevé du marché, et le capital réel véritablement répartie entre les capitales survivantes financièrement. C’est ce qui se produit généralement lorsque les revendications du capital sont produites plus rapidement que le capital réel (c’est-à-dire : la baisse du taux de profit ), mais c’est impossible dans le système financier actuel.

Je tiens à répéter que je pense que la crise actuelle (et cette crise est en cours depuis les années 1970) est la « crise finale du capitalisme », parce que nous avons atteint un niveau énorme de  productivité, je ne vois pas quelle espèce de  Grande Dépression ,voire de correction  peut réellement intervenir pour se débarrasser de ce problème. Plutôt que de rétablir la production à un niveau où de nouvelles augmentations de la productivité produisent plus de capital que les réclamations au capital (par les banksters et les voleurs de l’immobilier), je m’attends à ce que toute correction ne fera que conduire à une purge des stocks actuels de capital fictif, mais  sans jamais «réinitialiser» la production de capital fictif. Toutefois, il est important de noter qu’il est toujours possible que l’impossible survienne.

 

La reproduction de la classe ouvrière

Dans tous les cas, à la fois la baisse des niveaux de reproduction de la classe ouvrière dans les pays capitalistes fondamentaux et le système financier lui-même qui permet à une crise générale du capitalisme de se régler, restent bloqués,pour de multiples raisons,

Le  capitalisme a donc besoin d’un nombre élevé de travailleurs et de travailleuses  sans emploi pour maintenir les salaires au plus bas.Il s’agit donc,comme pour une simple marchandise,d’ajuster la loi de l’offre et de la demande.

Ce contexte social et politique ,ces façons de faire et cette philosophie d’exploiter son prochain ,comme une marchandise, forment  ce que nous appelons  le «néo-libéralisme», et aussi longtemps que les causes restent, les idées libérales que la Grande récession et la crise financière mondiale de 2008 à aujourd’hui ,ont apporté la fin du néo-libéralisme sont tout simplement absurde et sorties de tout contexte lié à la réalité.Il s’agit d’une invention des experts en marketing de la haute finance internationale.On cherche à rendre sympathique ,l’homme d’affaire  qui joue avec l’argent public.

Les banquiers à la solde des Rothschild ,les  grands prêtres de Wall Street et tous ceux qui se targuent du tître de « développeurs »  pour cacher  leurs manœuvres d’escrocs et de pilleurs ,ont tous intérêt à standardiser une « valeur » marchande pour tout ce qui vie et meurt sur Terre.Le but recherché est de pouvoir identifier l’endroit le plus  « économiquement rentable » pour déplacer (c’est-à-dire voler) l’argent  disponible dans un  pays quelconque pour l’injecter dans un autre pays,de préférence  « pauvre,victime d’une guerre quelconque dont ils peuvent acheter les dirigeants politiques ».

Ce système n’a pas d’âme,ni de conscience:il ne fait que réagir ,tel un prédateur aux mouvements  de la proie qu’il a sous la main, et dans ce cas-ci,nous parlons des travailleurs  et des travailleuses de la classe moyenne.En standardisant la valeur de la vie,on cherche aussi à trouver  une solution à la diversité  des environnements et des cultures humaines.Ainsi le néolibéralisme n’a pas hésité à condamner à mort les  travailleurs et travailleuses de Détroit.

L’austérité néo-libérale, en intensifiant son pouvoir  depuis la crise financière mondiale, a eu un impact disproportionné sur les femmes, en particulier le long des lignes  frontières des classes sociales. Autrement dit, il a réduit le pouvoir économique et social d’une multitude de femmes, hormis les plus riches. Loin d’unir l’idée philosophique et sociale  du féminisme,l’oppression  néolibérale ,hypocrite et insidieuse,l’a divisé en fonction des classes sociales. Les femmes constituent la majorité de la classe ouvrière elle-même,actuellement en 2013 au Québec et dans plusieurs pays occidentaux. Pour la classe d’avant-plan des gens riches et célèbres, cette façon n’est pas lié au principe de nier l’expérience spécifique d’être sexué sous le capitalisme« tardif ». Par ailleurs, pour comprendre le sexisme comme partie intégrante de la reproduction du capitalisme, comme je le fais, c’est pour ouvrir des possibilités d’émancipation,partout  dans le monde ou le besoin s’en ferait sentir.

C’est pourquoi,les défenseurs de ce  type de néolibéralisme à l’occidentale,cherchent-ils un moyen d’évaluer et de standardiser la « valeur » d’une femme et celle d’un homme dans l’intérêt  évident d’en arriver à une valeur égalitaire utopique,car il est clair que dans des pays ,comme le Québec ,ou le féminisme  à tendance à tout écraser autour de lui,il y a longtemps que la valeur des femmes a dépassé celles des mâles de race blanche ,parlant français et ayant plus de quarante ans.On se demande parfois au Québec,quand on est un homme,si on a encore un avenir ici,car on a l’impression de vivre dans un monde revanchard ou même le système judiciaire corrompu ,semble donner préférence aux femmes,dans cette société en décadence morale.

Un homme jeune pour être à l’aise et avoir l’impression de se valoriser,au Québec en 2013,il  lui faut être soit un macho qui  porte sa casquette à l’envers en mâchant de la gomme ou être gai ,en se donnant un style féminisé ,conforme aux stéréotypes véhiculés par notre société de consommation,des stéréotypes empruntés  à la société américaine.

Pour changer ce système ou l’on a bien intégré les stéréotypes  à l’évolution sociale ,en prêchant la surproduction et la surconsommation ,il faut à la fois abattre le machisme et le féminisme en proposant un meilleur système basé sur le respect ,l’amour ,le partage et la discipline.

Tôt ou tard,il faudra bien prendre une décision face à notre avenir.Ceux qui,comme les actuels  politiciens élus .siégeant à l’Assemblée Nationale du Québec ,continuent à jouer à l’autruche en cherchant à ridiculiser  ceux et celles qui comme moi et beaucoup de citoyens et citoyennes épuisés par plus de cinquante longues années de gouvernances néolibérales,cherchent une solution réelle au problème moral de notre société,vont se retrouver en fâcheuse situation ,le jour ou enfin ,ils se décideront à se sortir la tête du sable.

Si nous ne faisons rien,et c’est là ,la manière la plus facile d’expédier les problèmes,nous serons coupables d’avoir abandonner  de nombreuses  générations  de québécois et de québécoises à venir,pour satisfaire aux besoins honteux d’une petite élite bourgeoise de « baby boomers »,bien décidée à garder ses  gros privilèges intacts.Cette petite élite a le  plus grand besoin de transmettre et de perpétuer l’état-providence qu’elle a si habilement maintenu à bout de bras ,depuis trop longtemps déjà.

Les récents événements de l’accident du « Train de la Mort » de Lac-Mégantic,le  six juillet 2013,nous montrent fort bien comment  notre vie humaine est fragile et comment on néglige de s’attaquer aux « gros responsables » du capitalisme oligarchique.Madame Pauline Marois n’aurait jamais pris  la décision  de saisir les avoirs de la compagnie Montreal and Maine Atlantic.Nous voyons très bien en lisant les nouvelles,ce matin que l’on ne faisait qu’attendre  le processus de mise en faillite  de cette compagnie appartenant à un multimilliardaire  sans scrupule!

Le système capitaliste mis en place,au Québec ,depuis  la fausse Révolution Tranquille et qui a permis l’édification de l’État-Providence actuel,sait que son coeur est malade et qu’il va mourir,mais il cherche à projeter l’image  « qu’on garde le contrôle de la situation ».Il faut être totalement abruti pour croire  que peu importe qui aurait été premier ministre  en ce moment  (Couillard,Marois ou Legault) que quelqu’un s’occupe de nos intérêts au sommet de la pyramide.On aurait pu mettre le Grand Seigneur Illuminati de Sagard aux commandes de l’État qu’on aurait eu le même résultat  que celui qu’on voit.

Aucun d’entre eux n’aurait osé envoyer ce gangster capitaliste sous les verrous après avoir saisi la totalité des biens qu’il possède au Québec.

Au Québec,nous avons plus de vingt ans d’arrérages,sur le plan judiciaire,comparé à des pays comme la France , l’Espagne ou l’Allemagne car ces pays n’hésite pas à mettre les coupables en état d’arrestation ,autant pour assurer leur sécurité que pour s’assurer  de l’instruction des faits.

Nous sommes administrés par des lâches aux services  du crime organisé.Pas étonnant qu’ils aient peur de la Justice du Peuple  et de la Désobéissance Civile.Ils cherchent seulement à gagner du temps en espérant que  l’ensemble des citoyens et citoyennes va continuer à dormir confortablement sous les effets du chloroforme de la dépendance et de l’abrutissement lié au travail stressant.

Vers  la Révolution Mondiale

L’Ère Nouvelle dans laquelle nous venons de commencer à vivre,va ouvrir lentement les portes d’une Vaste Révolution Mondiale ,car c’est maintenant devenu une question de Vie et de Mort pour toute l’humanité ;le Québec compris dedans aussi!

L’Ère Nouvelle  ramènera le concept de gratuité là ou le capitalisme et ensuite ,le néolibéralisme ont introduit la loi de payer pour survivre qui est la loi du plus fort,  en changeant  la diversification de la Jungle dans laquelle l’humain cherche à s’adapter.Des millénaires d’hommes et de femmes ont vécu dans le malheur pour permettre à une petite caste de mourir obèse et de satisfaire ses vices et ses perversions parfois criminelles.

L’Ère Nouvelle abolira la philosophie de la compétition capitaliste en développant  le défi du travail pour la survie,l’intérêt commun  et la protection des écosystèmes et de la diversité des espèces .La protection de l’intégrité génétique de toutes les formes de vie entrant dans cette Vision de Changer l’Humanité ,de l’Intérieur  par la Compassion et l’Amour!

L’Ère Nouvelle, pour s’installer, devra  promouvoir la Justice  pour vaincre  l’injustice,car le Monde a besoin d’un grand coup de balais.Nous ne devrons pas avoir peur de  nous débarrasser physiquement  des  criminels mafieux,des responsables des guerres,de ceux qui commettent des crimes contre toute l’humanité et toutes les formes de vie sur Terre ,en fabriquant de la mauvaise vie pour contrôler la Vie du Futur.Je condamne donc,les responsables des Monsanto de ce Monde, à subir la Justice du Peuple des Humains de la Terre et leur peine devrait être la peine de mort…rien de moins!

L’Ère Nouvelle  devra commencer par instituer un énorme tribunal mondial,dont les peines devront être exécutive immédiatement,sans appel ,car le temps joue contre l’humanité et comme nous le voyons,les événements  climatiques extrêmes augmentent en nombre et en intensité .La marge de manœuvre qu’il nous reste,pour nous assurer d’une continuité de l’aventure humaine ,sur Terre,va aller en s’amenuisant.Les désastres  continuels que  nous apercevont depuis quelques années,dans nos bulletins de nouvelles (les inondations,les incendies de forêts,les sinkholes,les tsunamies,la pollution,etc) sont la résultante des décisions prises dans les bureaux fermés des puissantes multinationales contrôlées par nos actuels Maîtres du Monde et notre négligence à les laisser contrôler  nos vies.

L’Ère Nouvelle devra promouvoir la Vérité pour parvenir à la Liberté,même dans l’établissement de son plan d’ensemble pour proposer une alternative à la gérance du Monde ,au Nouvel Ordre Mondial.Nous devrons juger et condamner àè la peine capitale tout membre de société secrète ayant contribué à l’asservissement de l’humanité  et à la destruction de l’environnement humain.L’ensemble des responsables  liés au Nouvel Ordre Mondial,devra être jugé et condamné pour crimes de haute trahison contre l’humanité toute entière et toutes les formes de Vie sur la planète,Leur châtiment devra inclure l’éradication de toutes leurs familles et leurs descendances afin de faire de la place et d’éviter une résurrection de leur système satanique.

Les Illuminati voulaient éliminer la population mondiale pour la restreindre à 500 millions d’individus,car c’est le chiffre scientifiquement établi que la Terre pourrait supporter si on abolirait l’énergie fossile,pour perpétuer  la civilisation capitaliste actuelle de la croissance économique infinie.

Sans vouloir être vengeresse,l’Ère Nouvelle commencerait le grand nettoyage,par ceux-là même qui en on voulu la mise au point:il s’agit de se débarrasser de criminels dangereux ,dont nous pouvons nous passer,en changeant de système.

Nous avons donc à choisir entre la Liberté ou la Mort!…entre la Vérité  ou le Mensonge!…entre l’Amour ou la Haine!…entre la Justice ou l’Injustice!…entre l’Avenir ou le Passé!…entre le Contrôle Obscur du Nouvel Ordre Mondial ou la Gérance Lumineuse de l’Ère Nouvelle!

 

Vive la Révolution Patriotique du Peuple Québécois!

Vive la Révolution Mondiale!

Vive l’Ère Nouvelle!

 

Michel Duchaine

Chercheur et Diseur de Vérités

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.