Alerte génocide:pendant que les migrants nous envahissent,les chrétiens sont massacrés dans le monde actuel

  • La majorité de ces 6 000 chrétiens massacrés cette année étaient « pour la plupart des enfants, des femmes et des personnes âgées … Ce qui se passe dans … le Nigéria est un pur génocide et doit cesser immédiatement. » – Association chrétienne du Nigéria.
  • « Il ne fait aucun doute que le seul but de ces attaques est de purifier ethnique, d’accaparer des terres et de chasser de force les indigènes chrétiens de leurs terres et de leur patrimoine ancestraux ». – Association chrétienne du Nigéria.
  • « De manière réaliste, le christianisme est sur le point de disparaître au Nigéria. L’ascendant de l’idéologie de la charia au Nigeria sonne le bilan des morts pour l’Église nigériane. » – Association chrétienne du Nigéria.
  • « Seulement un réfugié syrien sur 400 ayant obtenu l’asile au Royaume-Uni l’année dernière était chrétien alors qu’il était soumis à une » persécution épouvantable « . » – Express, UK.

Un prêtre catholique de la grotte du lait à Bethléem (photo) a été légèrement blessé le 1er juin lorsqu’un homme l’a frappé avec ce qui semblait être un couteau.

Chej d’Al Qaeda au Mali

Le djihad sur les chrétiens nigérians

Dans ce que l’Association chrétienne du Nigeria a appelé un « génocide pur , » 238 plus chrétiens ont été tués et des églises profanées par des musulmans tout au long du mois de Juin. Cela porte le nombre de morts de chrétiens à plus de 6000 entre janvier et juin 2018 seulement. Selon une déclaration commune de l’association chrétienne, un groupe de coordination composé de diverses confessions chrétiennes, « il ne fait aucun doute que ces attaques ont pour seul but de purifier ethnique, d’accaparer des terres et d’expulser par la force les indigènes chrétiens de leurs terres ancestrales et patrimoine. » Lors de l’une des attaques, « plus de 200 personnes ont été brutalement tuées et nos églises détruites sans aucune intervention des agences de sécurité en dépit de plusieurs appels de détresse qui leur ont été adressés.

Boko Haram et les jeunes filles enlevées

La majorité de ces 6 000 chrétiens massacrés cette année étaient « pour la plupart des enfants, des femmes et des personnes âgées … Ce qui se passe dans … le Nigéria est un pur génocide et doit cesser immédiatement. » Les détails du meurtre de ces milliers de personnes, bien que rarement rapportés, sont souvent effroyables; beaucoup ont été battus à mort ou décapités à la machette; d’autres ont été brûlés vifs (y compris dans des églises ou des maisons verrouillées); et les femmes sont souvent agressées sexuellement ou violées avant d’être massacrées.

Bosun Emmanuel, secrétaire du Forum national des aînés chrétiens, a averti Bosun Emmanuel, en raison de ces attaques incessantes perpétrées par les islamistes. Le 23 juin, il aurait déclaré que l’administration actuelle du président Muhammadu Buhari au Nigeria « poursuit ouvertement un programme anti-chrétien qui a entraîné d’innombrables meurtres de chrétiens dans tout le pays et la destruction de communautés chrétiennes vulnérables ». En conséquence, « l’Eglise a été affaiblie et incapable de se tenir devant ses ennemis. De manière réaliste, le christianisme est sur le point de disparaître au Nigeria. L’ascendant de l’idéologie de la charia au Nigeria sonne le bilan des morts pour l’Eglise nigériane ».

Attaques musulmanes contre des églises chrétiennes

Bosnie : des inconnus ont incendié une église orthodoxe serbe dans la ville à majorité écrasante musulmane de Visoko. L’incendie criminel a eu lieu aux premières heures de la matinée du dimanche 24 juin. Selon le rapport , « une majorité d’objets à l’intérieur de la Nativité de Theotokos – y compris des icônes et des livres saints – a été détruite, ainsi qu’une partie du toit … La partie principale de l’autel a également été brisée.  » Le fait que l’église ait été « récemment réparée sur une période de deux ans » peut être significatif: selon les conditions d’Omar, qui consiste en des stipulations discriminatoires auxquelles les chrétiens doivent adhérer pour exister sous le régime islamique, ils sont tenus « de ne pas construire une église dans notre ville – ni un monastère, un couvent ou une cellule de moine dans les environs – et ne pas réparer ceux qui tombent en ruines ou sont dans des quartiers musulmans « .

Indonésie : des musulmans locaux ont forcé la fermeture d’une autre église chrétienne à Banjarmasin. « Les musulmans ont affirmé que l’approbation donnée à l’église par les autorités locales n’était pas valide et devrait être annulée », indique le rapport.en relation. « En raison de la tension accrue, l’église a dû suspendre ses services, laissant la congrégation de 100 personnes sans aucun lieu de rencontre. » La loi indonésienne exige la signature d’au moins 60 ménages locaux et non chrétiens, c’est-à-dire musulmans, avant que les demandes d’adhésion à des églises chrétiennes soient acceptées. En raison de ces exigences, une autre église établie en 1995 dans la même ville a dû changer de lieu de réunion sept fois. « Les chrétiens représentent au moins 15% de la population indonésienne et, jusqu’à il y a une génération, chrétiens et musulmans vivaient paisiblement sur un pied d’égalité », indique le rapport.. « Cependant, les chrétiens sont confrontés à une discrimination et à une violence grandissantes. Plusieurs églises ont été attaquées, y compris les attentats-suicides à la bombe commis par des membres de la même famille le dimanche 13 mai 2018. »

Pakistan : Après des mois de harcèlement local – y compris se dit « pour supprimer tous les signes visibles du christianisme de leur église » – chrétiens ont finalement ordonné de démolir leur église parce que « les musulmans sont majoritaires dans le village, [et] nous ne pouvons pas autoriser une église ici « , citeun dirigeant musulman local. Il a ajouté que les quarante familles chrétiennes auraient besoin de construire une église en dehors du village. « Quand cela sera fait, nous ferons en sorte que les chrétiens écrivent un accord stipulant qu’ils vont vendre l’actuel bâtiment de l’église ou au moins démanteler la structure de l’église et les traverser », a-t-il déclaré. « L’église appartient à Full Gospel Assemblies, un groupe évangélique travaillant au Pakistan, et a été construite sur une terre appartenant à [un] chrétien âgé de 70 ans »le rapport indique. Selon Rafaqat Masih, qui représente la cause chrétienne: « La construction a commencé en 2012 et nous organisons des services de culte depuis. Mais en décembre 2016, les musulmans de la localité s’y sont opposés et ont déposé une requête contre nous au poste de police local. À cette époque, un compromis a été trouvé et nous avons de nouveau commencé à organiser des services. Mais, en décembre 2017, ils ont déposé une demande au poste de police, après quoi nous avons été appelés à signer un accord, « mettant un terme à toute utilisation du le bâtiment comme une église. Après la convocation des chrétiens à une autre réunion le 2 juin, Masih a déclaré:

« Nous sommes obligés de démolir la structure d’église existante et, au lieu de cela, ils nous laisseraient construire une église sur un terrain du gouvernement situé à l’extérieur du village qui est déjà dédié à une école. Ils n’ont même pas fourni de documentaire. la preuve que ce terrain serait transféré aux chrétiens. Un autre problème est que nous avons travaillé pendant plusieurs années à la construction de cette église. Maintenant, qui va payer pour la construction à partir de rien? « 

« La plupart des chrétiens sont de pauvres ouvriers », ajoute le rapport.

Le mépris extrémiste et le mauvais traitement des chrétiens

Bethléem : un homme de la région a frappé un prêtre catholique avec un objet non identifié – décrit de diverses manières comme un couteau, une clé et un objet contondant. Selon un rapport :

« À la grotte du lait de Bethléem, le révérend Fadi Shallufi a ouvert les portes de la chapelle aux touristes étrangers, y compris les femmes harcelées par deux hommes, vendredi après-midi [1] … Les hommes à travers les barreaux des portes fermées. Un des hommes tire ce qui semble être un couteau de sa poche et frappe Shallufi alors que le clergyman franciscain recule, indique le film. « 

Le prêtre a subi des blessures mineures. La police palestinienne aurait arrêté deux hommes alors qu’ils prenaient « de tels incidents au sérieux, car ils peuvent nuire au tourisme. Environ 80 à 85% de la population de la Cisjordanie est musulmane sunnite ». En parlant de cet incident, un activiste des droits de l’homme a déclaré :

« Bien que nous soyons reconnaissants que personne n’ait été sérieusement blessé lors de cet incident, les chrétiens du Moyen-Orient vivent constamment dans la crainte de telles attaques. Malheureusement, l’escalade de l’intimidation, du harcèlement et de la violence à l’égard des chrétiens est un phénomène trop courant Ramadan. »

Pakistan : un chrétien handicapé reconnu coupable de blasphème a été battu par des détenus musulmans pour avoir prié le 22 juin. Trois ans plus tôt, Yaqoob Bashir, 25 ans, avait été accusé par un religieux musulman d’avoir brûlé des pages d’un livret contenant des versets coran. Il a été arrêté et emprisonné. Selon un activiste des droits de l’homme local au courant du cas:

« Bashir devait se présenter devant le tribunal le 23 juin et avant de comparaître, le jeune chrétien voulait prier le soir. Cependant, les prisonniers qui l’accompagnaient ne lui ont pas permis de prier devant eux. Lorsque Bashir a poursuivi, quatre d’entre eux s’est énervé et l’a frappé très fort. Il a été blessé au visage, aux yeux, au menton et à la tête. « 

« Il est triste d’entendre que les chrétiens ne sont pas sûrs même en garde à vue, » évêque Samson Shukardin du diocèse de Hyderabad a dit .

« Il est du devoir de l’État d’assurer la protection de tous les citoyens. Si un jeune chrétien est confronté à la violence et à la torture en prison, alors on ne peut qu’imaginer le nouveau sommet de la persécution … À ce stade, je m’inquiète pour Autoriser une attaque contre un détenu handicapé mental montre que les autorités pénitentiaires ne cherchent pas sincèrement à protéger les citoyens, pas plus que le gouvernement n’a de politique claire pour juguler les mouvements extrémistes. « 

Tadjikistan : des musulmans locaux ont tenté d’ empêcher un chrétien d’enterrer le cadavre de sa femme jusqu’à son retour à l’islam. « Quand une femme chrétienne âgée d’origine musulmane est décédée la semaine dernière », explique le rapport du20 juin .

« … son mari Mihrab et ses enfants – tous chrétiens – ont organisé une cérémonie funèbre et invité des personnes de leur église. Mais les parents musulmans de Mihrab ont également invité des musulmans locaux, y compris un religieux, qui a exigé que Mihrab se reconvertisse refuserait de tenir la cérémonie et les empêcherait d’enterrer la femme chrétienne dans le cimetière local. Mihrab a répondu que le pasteur de son église pourrait tenir la cérémonie, mais les musulmans présents ont juré qu’ils ne laisseraient pas le corps de la femme être enterré, disant Mihrab et sa famille étaient des « traîtres à l’islam ». « 

Après avoir fait appel à un responsable local, la famille chrétienne a finalement été autorisée à laisser reposer sa femme et sa mère. « Les enterrements sont un exemple de la manière dont les chrétiens sont mis sous pression en Asie centrale », indique le rapport .

« La tradition veut que les cadavres reviennent dans la communauté du village d’origine de la famille, mais les convertis sont perçus comme apportant de la honte à la communauté. souvent empêché d’y être enterré « .

Maroc : Bien que jugés nettement moins radicaux que les autres nations musulmanes, les chrétiens du royaume musulman d’Afrique du Nord sont toujours considérés et traités comme des citoyens de seconde zone. toute expression publique de la foi leur crée des difficultés. Par exemple, « [b] ien loi, seuls les chrétiens étrangers sont autorisés à adorer collectivement dans des églises, dont beaucoup ont été érigées pendant la période coloniale française, et le prosélytisme est puni de trois ans de prison », selon un rapport du 8 juin . De même, deux convertis au christianisme ont dû:

« … se marier lors d’une petite cérémonie dans la salle de réunion d’un groupe de défense des droits de l’homme dans la capitale marocaine, en ignorant les menaces proférées par des habitants de sa ville natale conservatrice … Ils font partie d’une infime minorité convertie au christianisme et exigeant des conseils juridiques. reconnaissance de leur mariage. L’islam est la religion d’État dans le Maroc à majorité sunnite, où seuls les mariages entre musulmans et juifs sont légaux. « 

« A partir de maintenant, je dois porter le niqab [voile sur le visage] si je veux me promener dans les rues de ma ville natale », a déclaré la nouvelle épouse après la cérémonie. « Nous voulons être reconnus en tant que citoyens chrétiens marocains et jouir du droit aux mariages et aux cérémonies d’inhumation légaux, conformément à notre religion », a déclaré un représentant local des droits de l’homme. Un autre couple chrétien à qui ils ont refusé de se marier dans un cadre charia et, par conséquent, leur mariage chrétien reste non reconnu, a déclaré :

« Nous courons le risque d’être accusés de fornication punissable par le code pénal (…) Nous sommes victimes de discrimination de la part d’autorités qui ne nous reconnaissent pas comme chrétiens marocains, ainsi que de pressions sociales et de harcèlement en raison de notre choix de foi. »

Selon la VOA, « la communauté chrétienne autochtone est estimée à plus de 50 000 par les dirigeants locaux, mais il n’existe aucune statistique officielle ».

Abus extrémistes de chrétiens en Égypte

Après que les chrétiens eurent objecté qu’un groupe d’hommes musulmans nageait complètement nus devant leurs maisons, tandis que les femmes chrétiennes étaient assises à l’extérieur: en criant ‘Allahou Akbar’ [Allah est plus grand] et en scandant des slogans contre les Coptes « , a déclaré un habitant de la région, Nashaat Ezzat . « Ils ont brisé les fenêtres et les portes de certaines maisons, pillé et détruit des propriétés. » Six chrétiens ont été blessés et ont eu besoin de points de suture dans la tête. La police est arrivée trois heures plus tard et a arrêté sept chrétiens et deux musulmans. Selon le rapport« Des chrétiens locaux ont déclaré que la police les avait arrêtés afin de faire pression sur la communauté chrétienne pour qu’elle se réconcilie avec ses assaillants musulmans en échange de la libération des coptes détenus ». Ils ont tous été libérés cinq jours plus tard.

Bien que les chrétiens ne soient pas légalement tenus de respecter le ramadan, y compris en se joignant aux musulmans pour le jeûne pendant la journée, un chrétien a été arrêté et deux chrétiens battus pour ne pas avoir observé la fête musulmane. Quand Hani George, 31 ans, est arrivé à la gare de Gizeh, un officier de police lui a demandé son identité. Une fois que l’officier s’est rendu compte que Hani était chrétien, il a commencé à fouiller dans son sac: « Il y avait une bouteille d’eau dans mon sac et, pendant qu’il le cherchait, il regardait cette bouteille avec colère », a déclaré George . « Il m’a pris ma carte d’identité et m’a demandé de le suivre. Quand j’ai résisté et demandé où il m’emmenait, il a commencé à m’insulter et m’a ordonné de cesser de parler – comme si j’étais un criminel. »

« L’officier m’a dit: ‘Pourquoi avez-vous eu cette bouteille d’eau pendant que nous sommes en Ramadan?’ Je leur ai dit que je ne jeûnais pas parce que j’étais chrétien, mais ils m’ont insulté et ont dit que je resterais là jusqu’au coucher du soleil et que je ne pouvais pas m’asseoir … J’ai été détenu au poste de police pendant plus de deux heures. et a été traitée de façon très humiliante pour n’avoir rien fait. Quand je suis au travail, je ne mange pas et ne bois pas devant mes collègues musulmans, en signe de respect. « 

Par ailleurs, le 6 juin, un agriculteur, Adel Ayoub, âgé de 52 ans, buvait de l’eau à l’extérieur lorsqu’il a été approché par un groupe de jeunes hommes. « Ils m’ont demandé : » Pourquoi rompez-vous le jeûne du Ramadan?  » Je leur ai dit que j’étais chrétien. Dès qu’ils ont entendu le mot «chrétien», ils m’ont attaqué et frappé avec leurs mains jusqu’à ce que je m’évanouisse presque. « 

Dans un autre incident survenu le 1er juin, un chauffeur de bus chrétien a été battu pour avoir bu du thé. En attendant à un arrêt de bus, un témoin oculaire a vu un groupe d’hommes attaquer un bus et en briser les vitres. « J’ai approché le microbus et découvert que le chauffeur avait été attaqué parce qu’il buvait une tasse de thé à l’intérieur et aussi parce qu’il était chrétien. Il portait un tatouage représentant une croix sur son poignet droit », a-t-il ajouté . Selon le rapport :

« La maison égyptienne Fatwa, un centre de recherche islamique présidé par le gouvernement, a déclaré en 2016 que manger ou boire pendant les heures de jeûne du Ramadan » ne fait pas partie de la liberté personnelle des gens « , mais plutôt d’une agression contre l’Islam. »

Enfin, discutant de ce qu’il appelle « une flambée des enlèvements et des disparitions de femmes et de filles chrétiennes dans les zones rurales d’Égypte et dans certaines villes », un rapport du 13 juin a expliqué qu’il existe une « stratégie en matière de traite qui cible les jeunes filles chrétiennes coptes et les contraint à convertissez-les en Islam, puis vendez-les soit pour des soins domestiques dans d’autres pays, soit pour le commerce du sexe.  » C’est « une tactique pour démoraliser les femmes et humilier la communauté chrétienne ».

« Il y a eu sept enlèvements de femmes coptes chrétiennes au mois d’avril [seul] et un huitième le 2 mai … Une des filles qui a été kidnappée, Mirna Malak Shenouda, une chrétienne copte de 16 ans Une fille a échappé à ses ravisseurs… Il a été enlevé par deux femmes et un homme à Assouan. Elle avait été assommée, mais s’était réveillée dans un train. À l’un des arrêts, elle a sauté et a appelé ses parents. La fuite et le sauvetage de Shenouda sont rares. « 

Les familles chrétiennes se plaignent du fait que la police ne fait souvent rien.

Dans un cas , « après que la famille eut signalé à la police, ils sont retournés au poste pour des mises à jour et la police a déclaré que la femme était entrée dans le poste, qu’elle ne manquait pas et qu’elle s’était volontairement convertie à l’islam. Je crois qu’elle adorerait jamais se convertir volontairement à une religion différente, car elle aime Dieu. Cependant, la police locale n’enquêtera plus sur cette affaire ou sur des affaires similaires. « 

Facilitateurs occidentaux du suprématisme religieux contre les chrétiens

Irak : un dirigeant de la communauté chrétienne a déploré que « l’accent mis par le pape [François] sur une plus grande tolérance et compréhension de l’islam ait laissé la minorité chaldéenne profondément persécutée [chrétiens irakiens] se sentir insécurisée et vulnérable », selon un rapport. Dans une interview, Aziz Emmanuel al-Zebari, 68 ans, candidat politique chaldéen et professeur à l’Université catholique d’Erbil, a déclaré« Nous avons en fait été affaiblis par la position prise par le Vatican. Le Vatican enseigne à la communauté à se soumettre. Cela ne nous aidera pas à obtenir nos droits. » Zebari a qualifié l’approche du pape de « naïve et à courte vue … Il ne peut pas y avoir de dialogue quand une partie est en panne et que l’autre partie a le dessus … Il n’y a pas de terrain égal ici. » Les Chaldéens d’Irak, a-t-il déclaré, « ont payé le prix fort pour être chrétiens, et nous ne pouvons pas triompher sans protection. Quand je suis déplacée, quand ma famille est menacée de violences sexuelles, on me dit alors de prier et d’être tolérant. » Nous n’attendons aucun soutien du Vatican. Nous sommes dans une situation désespérée. « 

On se rappellera les chrétiens crucifiés sur des poteaux de téléphone par l’État Islamique.

Royaume-Uni : « L’année dernière, seulement un réfugié syrien sur 400 ayant obtenu l’asile au Royaume-Uni était chrétien alors qu’il faisait l’objet d’une » persécution épouvantable «  », selon un rapport du 23 juin . « Le nombre de chrétiens ayant obtenu l’asile de Grande-Bretagne a considérablement diminué depuis 2016, alors que 1,5% d’entre eux étaient chrétiens. » Les critiques de ces statistiques affirment que, comme les chrétiens représentent 10% de la population syrienne, 10% des réfugiés syriens devraient être chrétiens. Pourtant, si tant est que ce soit le cas, « ce pourcentage n’a baissé que de 0,23 l’an dernier, soit 11 des 4 832 Syriens qui ont été réinstallés au Royaume-Uni ». La grande majorité de ces près de 5 000 réfugiés sont des musulmans sunnites, la seule secte non ciblée par l’État islamique, qui est lui-même sunnite.

Canada : au cours d’une session parlementaire, le député Garnett Genius a demandé au Premier ministre Justin Trudeau s’il accepterait, comme d’autres chefs de pays, de reconnaître que l’État islamique persécutait les chrétiens. Trudeau n’a pas donné de réponse claire. Genius a écrit plus tard dans un post Facebook :

Justin Trudeau en prière

« Aujourd’hui, au cours de la période des questions, j’ai demandé au Premier ministre de reconnaître la persécution des chrétiens au Moyen-Orient et de reconnaître que les chrétiens étaient victimes du génocide commis par Daesh / ISIS. Le Premier ministre n’a pas du tout répondu à la question et Il n’a même pas utilisé le mot « chrétien » dans sa réponse. La réponse du gouvernement à la persécution des minorités dans le monde a été décevante, mais sur les questions qui touchent les chrétiens en particulier, ils ont fermement refusé de s’engager. « 

Justin Trudeau:un islamiste converti et dangereux

De même, Andrew Scheer, un autre député canadien, a déclaré: « L’échec de Justin Trudeau à lutter contre la persécution des chrétiens et d’autres minorités dans le monde est totalement inacceptable. » À propos de cet incident, un rapport a noté:

« Lorsqu’il s’agit de critiquer l’islamisme radical, Justin Trudeau le dénonce immédiatement comme étant » l’islamophobie « , cherchant à mettre un terme à toute discussion. Mais lorsqu’il s’agit de persécution contre d’autres religions, en particulier le christianisme, Trudeau reste silencieux. »

Autriche : « Des enfants catholiques forcés d’apprendre des chansons islamiques à [une] école primaire autrichienne », est le titre d’un rapport du 20 juin . « Dans une école primaire de Linz, les enfants catholiques doivent mémoriser et réciter des chants islamiques dans le cadre du festival islamique du Ramadan. Ils ont été forcés de participer et punis s’ils refusaient. » Après avoir récupéré son jeune fils à l’école, une mère catholique a été choquée de l’entendre crier « Allah, Allah ». Il lui a dit que pendant deux mois, toute la classe avait été contrainte de chanter des chansons sur l’islam ou risquait d’être punie. « C’était comme une gifle au visage! » dit la mère. Selon le rapport, « L’instituteur religieux islamique est venu voir les enfants de la classe et leur a ordonné d’apprendre les chansons appropriées pour le ramadan, car toute la classe doit célébrer ce festival. »

L’école en Autriche

De tels incidents liés à l’ « islam d’abord » se multiplient autour des écoles autrichiennes. Un professeur d’école primaire de Vienne avait déclaré plus tôt qu’il devenait impossible d’intégrer les enfants musulmans. « La charia est supérieure à beaucoup de mes étudiants », a-t-elle averti.

« La musique et la danse sont rejetées pour des raisons religieuses. De plus en plus de discussions et de luttes ont lieu de plus en plus confessionnelles … De nombreuses écoles deviennent de moins en moins incontrôlables » et « les problèmes dans les salles de classe sont presque impossibles à résoudre . « 

Source : LesObservateurs.ch


En Suède ,on brûle le drapeau national.

 

 

À propos de cette série

Bien que tous, voire la plupart des musulmans ne soient pas impliqués, la persécution des chrétiens par des extrémistes se développe. Le rapport postule que cette persécution n’est pas aléatoire, mais plutôt systématique, et se produit sans distinction de langue, d’ethnie ou de lieu.

 

 

Publicités

6 commentaires sur “Alerte génocide:pendant que les migrants nous envahissent,les chrétiens sont massacrés dans le monde actuel

  1. Excellent article. Qui sème le vent récoltera la tempête ; l’heure de la vengeance pour les Chrétiens arrive et celui qui l’accomplira ne fera pas dans la dentelle (Grand monarque). Le Coq chante toujours à l’aube et le vent de la barbarie de Baal (dieu lune) s’inversera et le bras de la colère du Tout-puissant écrasera ces perfides punaises de lits.

    J'aime

  2. En France, les pseudo terroristes sont tous, ou presque, d’anciens braqueurs ou dealers de drogues dont l’ignorance de l’islam et de ses préceptes n’a d’égale que celle de cet émir fantoche. En réalité, ce ne sont que des bandits de grands chemins, financés et armés par des personnes dont les objectifs sont connus de tous.

    Boko Haram qui semble s’être fait plus discret dernièrement ou pour le moins sur nos chaînes de télévision vient de refaire surface par le biais d’une vidéo postée sur Youtube.
    Présentés comme de “dangereux criminels musulmans”, assoiffés de sang voulant “islamiser” toute la planète, les extrémistes sont-ils dans la réalité comme ceux décrits par les médias ? En regardant cette vidéo mise en ligne par le site d’information ENDS.ng, le commun des mortels pourrait en douter.

    Un chef local de Boko Haram a été capturé par l’armée nigériane en même temsps que l’un de ses hommes de main, l’officier en charge de l’interrogatoire demande ironiquement à celui qui dit se prénommer Yusuf, s’il sait prier et lire des versets du Coran.
    Sans équivoque le chef extrémiste lui répond par la négative, ce qui a pour effet de faire rire les soldats présents. L’individu affirme avoir rejoint il y a deux mois les rangs de Boko Haram pour en devenir l’un des chefs locaux.

    La nébuleuse Boko Haram ayant juré allégeance à Daesh en mars 2015 est systématiquement accusée de convertir de force les jeunes Nigérians puis de les obliger à combattre à ses côtés au nom du « djihad ». Fondé par Mohamed Yusuf en 2002 au Nigéria, la secte est censée prôner un “Islam radical” et rigoriste. Après s’être rallié à Daesh, le mouvement abandonne son nom et devient la Wilayat al-Sudan al-Gharbi (Province de l’Afrique de l’Ouest). Il est responsable de nombre d’exactions à l’encontre des populations musulmanes et chrétiennes mais les principales victimes de leur violence sont les musulmans.
    Encore un fait qui vient étayer la thèse que la mouvance se définissant comme un groupe islamiste ne rassemble que de vulgaires criminels sans foi ni loi.

    LA FRANCE A LIVRE LES ARMES A BOKO HARAM

    https://www.camerounliberty.com/la-france-a-livre-les-armes-a-boko-haram/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.