Afrique du Sud: les extrémistes racistes noirs tuent un fermier blanc tous les cinq jours en 2018

Les gangs criminels noirs ont tué un fermier sud-africain blanc tous les cinq jours jusqu’ici cette année, selon de nouveaux chiffres publiés par le syndicat agricole AgriSA à Pretoria.

 

Dans une déclaration publiée par Ian Cameron, chef de la sécurité d’AfriForum, il a été révélé qu’il y avait eu 109 attaques agricoles en moins de 100 jours en 2018. Lors de ces attaques, 15 meurtres sur des fermes avaient eu lieu.

« Nos zones rurales sont piégées dans une guerre criminelle », a déclaré Cameron. « Bien que le gouvernement sud-africain nie qu’une crise de violence plane sur les zones rurales, les chiffres prouvent qu’une violence excessive sévit dans ces régions ».

 

Cameron a ajouté que la torture avec des fers à repasser, des torches, du plastique fondu et de l’eau bouillante se poursuit souvent pendant des heures au cours de ces attaques

Il a également déclaré qu’il y avait eu une augmentation significative de ces types d’attaques dans le nord et le cap occidental.

« Le gouvernement ne peut pas nier les faits – nos gens sont fauchés », a conclu Cameron.

Pendant ce temps, un sondage effectué par le service d’information en ligne Afuskaans Nuus24 – qui dessert la communauté afrikaans en Afrique du Sud – a révélé que plus de 85% des Blancs quitteraient le pays immédiatement si l’occasion se présentait.

Le sondage, créé à la suite de l’annonce par le ministre australien des Affaires intérieures, Peter Dutton, que le pays envisageait de donner aux fermiers sud-africains blancs l’accès aux visas de réfugiés, a offert à ses participants trois réactions à l’offre australienne:

1. C’est une excellente nouvelle! Où puis-je remettre mon nom pour émigrer en Australie?
2. Je suis mal à l’aise avec cela. L’Australie devrait-elle plutôt ne pas négocier avec notre gouvernement avant de faire une telle annonce?
Je ne comprends pas du tout pourquoi quelqu’un voudrait émigrer en Australie. Nous vivons au pays du lait et du miel.
3. Au moment de la rédaction (20 mars), 85% avaient choisi la première option, 4% avaient choisi l’option 2 et 10% avaient choisi l’option 3.

Certains des commentaires au sondage – ici traduit de l’afrikaans, donnent un aperçu de ce qui est assez commun chez les Blancs en Afrique du Sud:

JJ Lovelock: « Nous sommes fatigués de ce pays avec sa corruption, ses détournements, ses viols et ses meurtres. J’aimerais aller en Australie et emmener mes deux enfants fermiers avec moi. « 

CL: « L’Afrique du Sud est un pays en faillite qui s’effondre progressivement. Le racisme nu du régime ANC, le FEP et d’autres groupes extrémistes n’offrent rien de bon pour l’avenir des Blancs, qui ne peuvent pas travailler, dont les biens seront bientôt saisis sans compensation, et des institutions telles que SAA, fournisseur de services téléphoniques. ] Telkom, [fournisseur de services d’électricité] Eskom, [fournisseur de services ferroviaires] Spoornet, et la plupart des municipalités sont toutes en faillite. Le crime est florissant, l’éducation recule, la police sud-africaine est corrompue et la sécurité personnelle est inexistante, qu’est-ce qui m’encourage à rester?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.