Des scientifiques du département astronomie du Calvin College (Michigan, USA) ont détecté un système d’étoiles double en train de se donner un « baiser de la mort ». Et ont établi un modèle pour savoir quand est-ce que ces étoiles vont fusionner et exploser dans une nova rouge lumineuse. L’évènement, qui sera vraisemblablement visible à l’oeil nu pendant six mois depuis la Terre, devrait avoir lieu à l’horizon 2022. 

explosion-spectaculaire-etoile-double-illuminera-ciel-2022

 

En 2022, la lumière d’une nova rouge lumineuse devrait nous parvenir après un voyage de 1800 années. Depuis 2013, en effet, des scientifiques du Calvin College observent avec curiosité le système binaire KIC 9832227. On a donc deux étoiles qui dansent une sorte de valse funèbre, avec une révolution de 11 heures environ. Elles partagent déjà leur atmosphère, et devraient finir par fusionner avant d’exploser.

L’explosion sera alors très lumineuse, si lumineuse qu’on devrait pouvoir admirer la nova depuis la Terre dans le ciel à l’oeil nu. Et ce pendant au moins six mois. Les scientifiques ont remarqué que l’orbite entre les deux étoiles s’accélère petit à petit. Des données similaires, relèvent-ils, à celles en provenance de V1309 Scorpii avant que ce système ne finisse lui aussi par exploser en nova en 2008.

Les astronomes amateurs pourront contrôler si les prédictions sont exactes

 

Du coup, ils ont établi un modèle (le premier du genre) pour prédire à un an près le moment où ce système double fusionnera puis explosera. Cela devrait donc se passer dans la fourchette 2021-2023. Les astronomes amateurs peuvent, selon eux, déjà observer eux-même le système double en pointant leur télescope dans la bonne direction dans la constellation du Cygne.

 

N’imaginez pas que vous pourrez voir les deux étoiles distinctement avec un simple télescope : elles sont très proches et 1800 années-lumière, ça commence à faire loin. Mais vu que l’on parle d’une étoile binaire à éclipses avec une périodicité d’environ 11 heures, il est possible de mesurer l’accélération de cette rotation en mesurant les variations de luminosité au cours du temps.

Matt Walhout, un des auteurs de l’étude, explique l’intérêt de la prédiction de son équipe :

« Ce projet a du sens pas seulement à cause des résultats scientifiques, mais aussi parce que [cette nova] a toute les chances de capturer l’imagination des gens dans la rue. Le timing de l’orbite peut être mesurée par des astronomes amateurs. C’est assez incroyable l’équipement qui est disponible de nos jours. Ils peuvent mesurer les variations de luminosité de cette étoile de magnitude apparente de 12 lorsqu’elle s’éclipse et voir par eux-mêmes si tout se déroule selon nos prédictions ou non. »

 

 

Bref, 2022 ça laisse encore de temps pour observer ce système binaire. Ils pensent en apprendre au passage beaucoup sur les causes précises de l’explosion d’une étoile. On a en tout cas hâte de voir ça de nos propres yeux !

mystere-energie-noire-ebranle-nouvelles-mesures

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements