La Chine lance un satellite relais pour la Lune

BEIJING – La Chine a lancé lundi un satellite relais dans le cadre d’un programme sans précédent qui vise le tout premier alunissage d’un engin spatial sur la «face cachée de la Lune», plus tard cette année.

Le satellite, monté à bord d’une fusée «Longue Marche-4C», vise à faciliter les communications entre les contrôleurs au sol et la mission spatiale «Chang’e 4», indique l’agence spatiale chinoise sur son site internet.

La Chine espère devenir le premier pays à faire alunir en douceur une sonde sur la face la plus éloignée du satellite naturel de la Terre.

Lancement du satellite chinois,lundi,le 21 mai 2018.

 

Le satellite Queqiao lancé lundi doit maintenant relever plusieurs défis, notamment procéder à de nombreux ajustements à son orbite, «freiner» à l’approche de la Lune et mettre à profit la gravité du satellite naturel de la Terre, a indiqué le responsable du projet, Zhang Lihua, à l’agence de presse Chine nouvelle.

Selon l’agence spatiale chinoise, le satellite Queqiao devait atteindre rapidement son site gravitationnel stationnaire, situé à 64 000 kilomètres au-delà de la face cachée de la Lune. Sans ce relais de télécommunications, la sonde aurait dû transmettre ses signaux à travers la masse rocheuse de la Lune, explique le site spécialisé space.com.

La Chine a déjà fait alunir un mini-robot mobile et prévoit envoyer «Chang’e 5» sur la Lune l’an prochain. La sonde doit ramener sur Terre des échantillons lunaires — les premiers depuis 1976.

 

BIEN ENTENDU: il y a trop de radioactivité sur la Lune pour permettre a un être  humain  de revenir indemne et voici venir ma question a $100,000:

Pourquoi les communistes chinois ont-ils  besoin d’un satellite-relais pour leurs communications quand les américains ont communiqué directement,en  1969,avec une technologie primitive?

 

 

 

 

 

Publicités

Une station spatiale chinoise fonce sur la Terre (et on ignore où elle atterrira)

Sujet d’interrogations, la station Tiangong-1 devrait entrer en collision avec la surface de la Terre le 31 mars. Reste à savoir où. Les spécialistes ne redoutent pas nécessairement des dégâts.

La station spatiale chinoise Tiangong-1, ici en action en 2013, doit entrer en collision avec la Terre dans les jours à venir.

 

Mais où va s’écraser Tiangong-1? La question attise la curiosité de celles et ceux qui ont la tête dans les étoiles. La réponse, elle, devrait tomber ce week-end. En même temps que cette station spatiale lancée dans l’espace en 2011 et dont le contrôle interroge grandement.

Si l’on en croît les spécialistes, une perte de contrôle n’est pas rare. Le problème, c’est que cela empêcherait les scientifiques chinois de s’assurer que l’engin s’abîmera dans un océan. Pire: il est bien difficile de savoir où le « palais céleste » (c’est son nom en chinois) finira sa course. Alors qu’en début d’année, la Chine affirmait que l’engin était sous contrôle, les questions demeurent.

Une zone de chute très (très) large

Interrogé par Sud-Ouest, Stéphane Christy, expert au Centre national d’études spatiales de Toulouse, explique que « l’inclinaison de l’orbite de la station chinoise est environ de 42,8 degrés. « Cela veut dire que si on projette cette orbite sur un planisphère, la zone terrestre sur laquelle va retomber l’objet est une bande comprise entre les latitudes -42,8° et +42,8 ».

En l’état, c’est un petit peu vague parce que cela concerne aussi bien les Etats-Unis, le Japon ou le Brésil que l’ensemble du continent africain, les Territoires d’Outre-Mer… et la Corse.

Mais rien ne sert de s’alarmer. D’abord parce qu’en entrant dans l’atmosphère, ce cylindre de 8,5 tonnes va dans un premier temps se fragmenter en plusieurs morceaux et que « la plupart (d’entre eux) vont être détruits par la chaleur », assure Stéphane Christy. Reste que certains éléments « peuvent arriver plus ou moins entiers au sol ».

« Une chance sur 40 000 » pour qu’un élément tombe en Corse

Mais là aussi, il faut rester serein. « La probabilité d’avoir un problème ou d’éventuelles victimes est extrêmement faible », assure Christophe Bonnal, spécialiste des débris spatiaux au Centre national d’études spatiales (Cnes), interrogé par LCI.

Selon lui, de nombreux débris tombent de l’espace chaque semaine. « Il y a eu 25 000 rentrées atmosphériques d’objets catalogués et il n’y a jamais eu d’accident majeur ni de victime », argumente-t-il. « Cela nous donne, grosso modo, une chance sur 40 000 de tomber en Corse, une chance sur 308 000 de tomber en Martinique, une chance sur 138 000 de tomber sur la Réunion », confirme Stéphane Christy.

Une seule chose est sûre: avec le temps, les prévisions des spécialistes s’affinent. Après avoir annoncé que Tiangong-1 entrerait en collision avec la Terre dans une période comprise entre le 29 mars et 9 avril, l’Agence spatiale européenne (ESA) considèrent désormais que l’événement devrait survenir le 31 mars.

Astronomie:Extraordinaire fusion entre deux galaxies observée par Hubble

Deux galaxies spirales fusionnées sont capturées l’une l’autre ,en  un mouvement de nœuds cosmiques …à voir sur une photo spectaculaire du télescope spatial Hubble .

Les galaxies en collision comprennent un système connu sous le nom d’Arp 256, qui se trouve à environ 350 millions d’années-lumière de la Terre, dans la constellation Cetus (la Baleine).

En rapprochant la célèbre photo de Hubble sur ARP 256.

 

« Les galaxies sont en feu avec des régions éblouissantes de formation d’étoiles: les feux d’artifice bleu vif sont des pépinières stellaires, produisant des étoiles chaudes infantiles », ont écrit les responsables de l’Agence spatiale européenne (ESA) dans une description de l’image jeudi 8 mars. (Le projet Hubble est une collaboration entre la NASA et l’ESA.) 

« Ces bouffées vigoureuses de vie nouvelle sont déclenchées par les interactions gravitationnelles massives, qui agitent le gaz interstellaire et la poussière d’où naissent les étoiles », a ajouté l’ESA.

La fusion est encore à ses débuts. Les deux galaxies continueront à se réunir pendant des millions d’années encore, formant finalement une seule grande structure, a déclaré l’ESA.

De telles fusions galactiques sont courantes dans tout l’univers. Notre propre Voie Lactée en possède déjà quelques-uns, et elle se dirige vers un autre accident dramatique, avec la galaxie voisine d’Andromède dans environ 4 milliards d’années. Mais nos descendants éloignés n’auront pas à s’inquiéter pour autant (s’ils sont encore vivants): Les espaces entre les étoiles sont tellement énormes que peu ou pas d’entre eux entreront en collision les uns avec les autres, ont dit les astronomes.

L’image d’Arp 256 est une nouvelle version d’une photo qui a été libérée en 2008, les fonctionnaires de l’ESA ont dit. Il est composé de données recueillies par deux instruments Hubble, la caméra avancée pour les enquêtes et la caméra grand champ 3.

…avec un rapprochement minimal!

Hubble est passé en orbite terrestre en avril 1990. Le miroir principal du télescope spatial était célèbre dès le début, mais les astronautes ont réglé le problème en décembre 1993. Les astronautes ont réparé, entretenu et modernisé Hubble pour quatre missions d’entretien de 1997 à 2009, et le télescope spatial continue d’étudier les cieux à ce jour.

 

Cette photo peut servir à couvrir un mur,tellement inspirante elle est!

 

 

 

 

Google Earth : une mystérieuse sphère métallique volante apparait soudainement

Des internautes ont découvert sur Google Earth une étrange sphère métallique volante qui a enflammé des chasseurs d’OVNI. Nous sommes très nombreux à utiliser le service et il n’est pas rare d’y repérer des choses pour le moins curieuses. Une vidéo présente une anomalie pour le moins surprenante.

Google permet d’explorer notre bonne vieille planète et même l’espace avec ses outils de cartographies. Alphabet n’a de cesse d’améliorer Google Earth pour permettre aux internautes de voyager et partir à la découverte de nouveaux paysages avec un niveau de détail particulièrement bluffant sans même avoir à mettre le nez dehors. Il n’est pas rare de voir les internautes partager quelques trouvailles pour le moins étranges, comme des OVNI ou des traces d’anciennes civilisations sur le service.

 

Google Earth : les chasseurs d’OVNI s’enflamment devant cette étrange sphère métallique

Comme le relate l’Express, ce qui semble être une sphère métallique étrange survolant le ciel des États-Unis a été repéré sur Google Earth par des internautes. L’endroit exact se trouve entre le Vermont et l’État de New York. Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir les ufologues s’extasier devant cette anomalie et l’interpréter comme étant une soucoupe volante. D’autres observateurs estiment quant à eux qu’il s’agit d’une goutte d’eau apparue au moment de la prise de vue. Des algorithmes sont à l’oeuvre pour l’assemblage des images et il arrive souvent que des bugs surviennent au moment du traitement numérique avant d’être publiés le service.

Google Earth peut être assimilé à un outil de recherche très puissant. Un internaute a d’ailleurs pensé trouver la preuve de l’existence du Kraken, alors qu’au final c’était une mauvaise interprétation des images de Google Earth puisque c’était un simple rocher. L’imagination nous joue parfois des tours surtout lorsqu’une image un peu floue est présentée. N’hésitez pas à nous donner votre opinion concernant cette vidéo. Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

 

 

Google Maps : explorez l’espace et des dizaines de planètes !

Suite à nouvelle mise à jour de Google Maps, vous allez pouvoir explorer virtuellement notre système solaire. Pour vous promener dans l’espace via l’application, il vous suffit de dézoomer en vue satellite jusqu’à ce que vous vous retrouviez hors de l’orbite terrestre. Une fois là haut, vos découvrirez la terre depuis de l’espace mais aussi les planètes voisines, comme Mars, Vénus, Pluton ou la Lune !

 

 

Il y a bien longtemps que Google Maps ne se limite plus à sa fonction première, à savoir la navigation. Grâce à de nouvelles fonctionnalités, Google veut vous permettre d’explorer des endroits inaccessibles. Dans ces endroits hors de portée pour les utilisateurs lambda mais accessibles via les services de Google, citons par exemple la Station Spatiale Internationale à découvrir via Street View, ou le Parc National de Katmai en Alaska, sur Google Earth. Plus proches de nous mais parfois uniquement accessibles grâce à l’aide de Google Maps, citons aussi les places de parking dans les grandes villes.

 

Google Maps : découvrez jusqu’à 16 corps célestes !

Avec la nouvelle mise à jour de Google Maps, vous allez donc pouvoir explorer virtuellement jusqu’à 16 corps célestes. Après avoir dézoomé au maximum hors de la terre, Google Maps va vous proposer la liste des 16 mondes dans le menu déroulant à gauche. Ceux ci comprennent donc Mercure, Mars, Vénus, la Station Spatiale Internationale, la Lune, Cérès, Io, Europe, Ganymède, Mimas, Encelade, Dioné, Rhéa, Titan, Japet et Pluton.

Afin d’élaborer ces cartes spatiales virtuelles, Google a puisé dans les nombreuses données fournies par laNasa et l’Agence spatiale européenne. L’entreprise a aussi eu recours aux talents de l’artiste Björn Jónsson. L’homme est spécialisé dans les représentations en infographie 3D de l’espace. C’est notamment grâce à sa participation que la version anglaise de Google Maps est agrémentée de nombreuses indications sur les cratères et les plaines les plus célèbres. Nul doute que Google a encore bien des idées derrière la tête et compte bien, dans les années à venir, améliorer son application. Vers l’infini et au delà ?

 

 

 

 

 

 

 

Laura Madeleine Eisenhower: L’Invasion ET s’est déjà produite et les Gouvernements ne veulent pas que nous le sachions

Laura Madeleine Eisenhower est la petite petite-fille de l’ancien président américain Dwight David Eisenhower)

TERRA NOVA, Congres International d’Ufologie, Cio Uritorco.

Bonjour, mon Nom est Laura Madeleine Eisenhower, merci de m’avoir invitée, c’est un tel Honneur pour Moi d’être là, présente.
Pour résumer mon Parcours, j’ai vécu, expérimenté et fait des Recherches dans les Domaines de l’Exopolitique, de l’Alchimie, des Agendas Secrets et sur toute notre Histoire Galactique. J’ai été missionnée sur ce Terrain des Énergies Profondes depuis toute petite.
La Nature m’a servie d’Enseignante et m’a appris à faire la Différence entre notre Voyage d’Âme, notre Nature multi dimensionnelle et la Matrice artificielle avec ses Agendas de Contrôle.

Nous ne pouvons pas nier la Modification du Climat à travers les Épandages dans nos Ciels. Tout ce que nous avons à faire est de lever les Yeux au Ciel pour voir qu’il se passe quelque Chose de vraiment mauvais.

Nous devons aussi faire avec le Désastre de Fukushima, les OGM, les Faux Drapeaux dans les JT, le Contrôle des Esprits comme des Médias, sans compter tous les Scénarios possibles de fausses Invasions Aliens.

L’effondrement contrôlé de l’Économie, les Lois Martiales et les Camps de FEMA aussi, ainsi que le Puçage des Citoyens. Voici tout ce qui nous menace.

C’est de la Ligne de Temps organique et corporelle qu’ils veulent nous détourner, cela est relié à un Changement de Paradigme Intérieur et au Réveil de notre Temple Divin, de notre Potentiel de l’ADN.

Les Lignes de Temps artificielles sont reliées au Gouvernement et aux Traités qui ont été passé avec les ETs, ainsi qu’aux Technologies détenues depuis 26000 Ans qui créent la Désunion et mettent les Âmes en esclavage.

La plupart des Agendas de l’Ombre ont été crées bien avant que notre Planète ne soit complètement formée. Ils sont maintenant ici sur Terre car nous sommes au Temps de la Seconde Création après d’intenses Guerres Galactiques et la Chute de Civilisations avancées.

Ils ont créée le Système de Contrôle dans lequel nous vivons afin de s’assurer que nous restions limités à une Existence dans la Dimension 3D. Et aussi pour que la Guérison soit impossible pour les Groupes ETs Négatifs qui veulent garder le Pouvoir. Cela est fait pour interférer avec notre Vrai Mariage Spirituel, qui est ce à quoi nous devons nous reconnecter. Ils savent que l’Équilibre et l’Unité est tout ce dont nous avons Besoin.

Cela a commencé avec les Séraphins déchus et la Guerre des Elohims, la Rébellion de Lucifer et les Annunakis et le But du NOM. Les Annunakis sont un Mélange d’Êtres de différents Systèmes d’Étoiles, les Lucifériens, tout comme les Dracos, en sont les Factions Négatives. Ce furent les premières Races Guerrières qui attaquèrent la Lyre et son Système. L’Énergie Lucifer, Yahweh/Jéhovah représente la Rébellion, ainsi que la Nécessité de l’Ordre et de la Loi. Les Traités ETs ont commencé avec Hitler, Crowley, Roosevelt et Eisenhower.

Les Pléiadiens et les Gris ont tous deux fait des Offres au Gouvernement mais le Gouvernement s’est rangé du Côté des Gris et des Reptiliens.

Nous avons donc deux Factions opposées dans le Gouvernement de l’Ombre que sont les Illuminatis. Ils propagent la Guerre pour nous garder soumis et divisés. Et il y a un Combat au milieu duquel nous sommes pris.

Il y aurait beaucoup d’Histoire à partager sur ces Races, y compris une Planète appelée Apex dans le Système de la Lyre, qui devint ensuite Zeta Reticuli. Tous ne sont pas nocifs mais certains ont rejoint les Êtres qui sont au Service du Soi quand ceux-ci ont détruit leur Planète après une Guerre Nucléaire. Ils ont été forcés de devenir des Gris de plus petite Taille après avoir du vivre dans les Souterrains. Cela a détruit leurs Fonctions reproductives et donc ils ont utilisé le Clonage pour se reproduire.

Nous voyons des Scénarios similaires se reproduire ici bas.

Les Gris et les Reptiliens sont supposément les Races qui seraient impliquées dans la Machination avec les Dracos sur L’Étoile de Rygel. Et avec les Grands Blancs. Nous entendons parler des Grands Blancs par Paul Hellyer, Notre Gouvernement travaille avec eux et ils souhaitent empêcher notre Ascension en désalignant les Grilles Terrestres.

Les Nordiques ayant réussi à fuir cette Infiltration ont essayé de nous aider.

C’est en 1926 que les Zetas de la Planète Apex ont commencé à interagir avec certaines Factions de plusieurs Gouvernements car les Plans des Dracos prévoyaient la Destruction du taux vibratoire de la Terre, et ceci afin de nous empêcher d’Évoluer ou d’Ascensionner.

Les Zetas ont été impliqués en Atlantide et ont eu une Colonie pendant quelque temps sur Mars, l’Information vient de Keylong Tech Science. Le Lanceur d’Alerte William Cooper, qui a écrit «Voici le Cheval Pâle», nous fait part de quelque Chose de similaire.

La première Chose qu’ont fait les Dracos et les Gris a été d’infiltrer subtilement toutes les Strates de la Société et d’utiliser des Implants pour exercer le Contrôle de l’Esprit. Ensuite ils ont systématiquement érodé la Matrice de l’Âme Collective, et ont intégré la Population dans leur Complexe de Groupes de Mémoires.

Ils ont en fait, remplacé la Mémoire Collective de la Population par la Leur, transformant la Population en Drones.

Morgan Martel parle sur son Site du Projet Paperclip qui a pris place après la Seconde Guerre Mondiale. L’un des Buts était d’empêcher l’Allemagne d’après Guerre de pouvoir développer de nouveau ses Capacités de Recherche en matière militaire. L’un des Domaines dans lequel les Docteurs et Scientifiques Nazis étaient en avance était celui du Contrôle Social et Comportemental des Humains, également connu sous le Nom de Mind Control.

Les Gris ont passé des Accords avec Roosevelt et Hitler, mais les Accords étaient différents.

L’Office des Services de Stratégie étaient déjà occupés avec l’Opération Paperclip depuis trois Mois avant que Truman ne donne l’Ordre, et beaucoup de Membres du Parti Nazi avaient déjà pénétré le Territoire Américain. L’OSS eut donc recours au Blanchiment des Histoires des Nazis, voire créa des Identités complètement nouvelles, ce qui leur rendit facile le Fait d’étendre leur Influence aux USA.

Il a été dit par un Lanceur d’Alerte du MI6 que la CIA fut créée près de deux Ans après cet Évènement.

La Loi de 1947 sur la Sécurité Nationale fut votée pour traiter le Nombre massif de Clones issus du Mind Control et toutes les Opérations cachées issues de l’Opération Paperpclip. Le MJ12 fut aussi créée en tant que Groupe chargé de s’occuper des Affaires ETs.

Cela fut également l’Année du Crash de Roswell, l’Année où les Entités Biologiques ETS rentrèrent en Jeu pour nous aider à rentrer en Contact avec leurs Races.

Le Groupe Bilderberg fut créée en 1952 afin de pouvoir retirer le Problème Alien et un certain Nombre d’autres Problèmes des Mains des Gouvernements. Au Cours des Années, le groupe Bilderberg évolua en Gouvernement Secret Mondial, maintenant presqu’entièrement peuplé d’Illuminatis.

Au Moment où Eisenhower est rentré en Fonction, le Système Draconien avait infiltré les Alphabets à Trois Lettres, et même les Projets reliés à la Défense furent infiltrés car des Échanges de Technologie eurent lieu. Montauk en est un Exemple.

La Quantité de Projets touchant au Mind Control est en augmentation. En 1954 un Accord fut conclu avec les Gris, après qu’un Accord n’ait pu être conclu avec les Nordiques.

Les Lanceurs d’Alerte ont rapporté que 4 Races différentes étaient présentes lors des Réunions Secrètes.

Les Nordiques, les Gris, des Humanoïdes et une Race grande de près de 3 Mètres qui était d’Apparence Reptilienne. Les Gris ont été regardés comme de futures Images de Nous en tant qu’Humains par certains.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Traités, vous pourrez trouver les Informations dans une Conférence que j’ai présentée en Italie et que vous trouverez sur mon Site Gaiasophia.com.

Les Téléspectateurs qui ont essayé de découvrir d’où venaient les Gris ont mentionné qu’ils venaient de trois Époques différentes et que la plupart d’entre eux venaient des Temps Futurs. Certains Auteurs croient que les Gris ne sont pas des Aliens mais des Futurs Humains ou Humanoïdes, dont beaucoup sont sous Contrôle Reptilien.

 

Lire la suite 1 ici

Lire la suite 2 ici

 

 

 

 

 

Astronomie:La photo la plus lointaine jamais prise dans l’espace

Aucune image n’avait, jusqu’à aujourd’hui, été prise d’aussi loin de la Terre. En décembre dernier, la sonde New Horizons de la NASA a capté une image au moment où elle se trouvait à 6,12 milliards de kilomètres de la Terre, soit à plus de 40 fois la distance Terre-Soleil. Un record.

L'objet 2012 HE85.

L’objet 2012 HE85.

 

Cette image – dont la précision n’est pas de la plus grande qualité – montre un point jaune entouré d’une couronne vert et bleu sur fond violet.

Elle a été prise à l’aide de l’instrument LORRI embarqué dans la sonde New Horizons, qui a été lancée en 2006 à la conquête de Pluton et des confins du système solaire.

Cette image montre une région de l’amas d’étoiles 2012 HZ84 situé dans la ceinture de Kuiper, qui se trouve bien au-delà de l’orbite de Neptune. New Horizons avait capté une autre image de l’objet appelé 2012 HE85 quelques heures plus tôt.

La sonde parcourt pas moins de 1,1 million de kilomètres quotidiennement.

La Terre vue de la sonde Voyager 1.©  La Terre vue de la sonde Voyager 1.

La sonde se trouve actuellement plus éloignée de notre planète que la sonde Voyager 1 lorsqu’elle a renvoyé la célèbre photo « Un point bleu pâle (Pale Blue Dot en anglais) » en février 1990. Elle avait d’ailleurs inspiré le titre d’un livre écrit en 1994 par l’astronome Carl Sagan. À l’époque, Voyager se trouvait à 6,06 milliards de kilomètres de la Terre. Il a fallu plus de 27 ans pour battre ce record.

Le prochain objectif de la sonde est un autre objet de la ceinture de Kuiper appelé 2014 MU69.

Son diamètre ne dépasse pas 50 kilomètres. Le vaisseau s’en approchera à une distance de 3500 kilomètres en janvier 2019.

L'objet 2012 HZ84 tel que capté par la sonde New Horizons.

 L’objet 2012 HZ84 tel que capté par la sonde New Horizons.

Le saviez-vous?

  • La ceinture de Kuiper a été découverte dans les années 1990, mais le premier objet dans ses limites, Pluton, avait été identifié dès 1930.
  • Il existe une autre ceinture d’astéroïdes dans notre système solaire, beaucoup moins lointaine, située entre Mars et Jupiter.
  • La ceinture de Kuiper est beaucoup plus vaste et plus massive que la première.
  • Quelques planètes naines se trouvent à l’intérieur de ses limites, telles Pluton, Makemake et Haumea.

Si la ceinture de Kuiper ferme notre système solaire, il existerait une dernière structure l’entourant : le nuage d’Oort. Composé de milliards de rochers recouverts de glace, celui-ci se trouve à la limite gravitationnelle de notre système : plus loin, un objet céleste, comme une comète, serait plus fortement attiré par une autre étoile.