Marcher sur l’eau : c’est possible avec un peu de science, en vidéo

Vous voulez marcher sur l’eau ? Rien de plus simple, avec un peu de science. Le secret, ce sont les liquides non-newtoniens. Des liquides qui deviennent spontanément solides en cas de de pression rapide. Des chercheurs français viennent de comprendre avec précision pourquoi certains mélanges comme l’eau et la Maïzena, ont cette étonnante propriété.  

 

 

Connaissez-vous es liquides non-newtoniens ? Ce sont des mélanges dotés d’une étrange propriété : si on les touille gentiment, ils se comportent comme un liquide à peine visqueux. Mais lorsque l’on applique de la force ou un mouvement un peu trop rapide, la préparation se durcit soudain. L’effet est si fort, que si l’on remplit une piscine de ce mélange, il est possible alors de marcher dessus. Encore faut-il que votre pas soit suffisamment rapide.

Marcher sur l’eau comme Jesus, c’est possible avec les liquides non-newtoniens

Sous peine de couler. quatre chercheurs Français, Cécile Clavaut Antoine Bérut, Bloen Metzger et Yoël Forterre viennent de publier une étude dans le PNAS. Car le sujet est très sérieux, et pourrait déboucher sur de nombreuses applications si on pouvait remplacer la maïzena et l’eau par d’autres matériaux. Comme des gilets pare-balles plus souples et légers par exemple. Alors que se passe-t-il dans de tels liquides ?

Selon les scientifiques, ce qu’il se passe, c’est que les particules dans ce type de suspension ont un effet répulsif entre elles, à cause de sa « physico-chimie de surface ». Plus la taille des grains ayant cette propriété est petite, plus l’effet non-newtonien de la suspension sera fort. Ce que les scientifiques viennent de démontrer :

« Récemment, l’explication du durcissement des suspensions de particules denses proposée a été celle de l’activation de la friction au-dela d’un certain seuil de stress nécessaire pour surpasser les forces répulsives entre les particules […] nous avons montré que le fait de changer l’étendue des forces répulsives sous la dureté des particules supprime l’état d’absence de friction et aussi l’épaississement par cisaillement de la suspension. »

 

Vous pouvez lire l’intégralité de l’étude (an anglais) en cliquant sur ce lien. En attendant, on vous propose d’admirer les propriétés étranges, dont celle de pouvoir marcher sur l’eau, des liquides non-newtoniens dans les vidéos ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s