Les dossiers de Michel Duchaine:La vie sur Terre ne serait pas née uniquement dans les océans

La vie sur Terre vient-elle des océans ou d’ailleurs ? Alors que la question paraissait aller dans ce sens, la plus ancienne forme de vie sur Terre vient d’être découverte sur le continent Australien. Des dépôts issus de vie microbienne ont en effet été retrouvés près d’une source chaude hydrothermale très éloignée des océans. De quoi nous aider à chercher les preuves éventuelles de vie sur Mars.

Des sources chaudes auraient pu donner naissance à la vie.

Des chercheurs australiens de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud viennent de découvrir près d’une ancienne source chaude, des dépôts très anciens qui ne peuvent avoir été créés que par des microbes. Des dépôts tellement anciens que cela remet en question ce que nous pensions de l’émergence de la vie sur Terre. Les plus anciennes preuves connues jusqu’ici ont en effet été datées à 3 milliards d’années.

Elles provenaient de dépôts près de sources hydrothermales sous-marines, dans les océans. Ce qui laisse penser que les océans qui recouvrent plus de 70,8% de la surface de la planète ont été le berceau de la vie. Ce qui a du sens, lorsque l’on sait qu’entre 50% et 80% de la biodiversité s’y trouve de nos jours. Mais ce nouvel élément du puzzle trouvé par les chercheurs est encore plus ancien d’environ 580 millions d’années.

La vie sur Terre a aussi pu émerger près de sources chaudes hors des océans

Et alors même que la physionomie des continents a beaucoup changée entre temps, les chercheurs en sont sûrs : cette région n’a jamais été en contact direct avec les océans. L’une des scientifiques partie de l’étude, Tara Djokic, explique les implications de cette découverte :

« La découverte de signatures biologiques potentielles dans ces anciennes sources chaudes dans l’ouest australien nous fournit une perspective géologique qui pourrait donner du poids à une origine de la vie terrestre. »

Ironie de l’histoire, Charles Darwin, l’inventeur de la sélection naturelle et de l’évolution des espèces, imaginait une origine de la vie dans « une petite mare chaude ». Qui semble correspondre à la description de l’endroit où les empreintes de vie ont été trouvées. On parle en effet ici de vie microbienne. Et dans les dépôts ne subsistent que des formes rondes caractéristiques.

Cette découverte pourrait avoir des implications particulièrement importantes dans l’exploration de la planète Mars. Et surtout dans la recherche de traces de vie. Les scientifiques pourraient opter pour des prélèvements près d’anciennes sources chaudes pour tenter de savoir si oui ou non la vie, au moins microbienne, s’est développée à un stade du développement de la planète.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s