le verdict est tombé, c’est une déroute pour Matteo Renzi, 59% des Italiens ont dit NON. Comme son homologue Hollande contraint de ne pas renouveler son mandat, comme Sarkozy sanctionné par la primaire, il doit interrompre là son mandat. l’Italie a choisi de “dégager” les sortants. La question du réferendum n’avait pas grand chose à […]

via Coralie Delaume : «Référendum en Italie, pourquoi l’Europe va trembler» — histoireetsociete

Advertisements