Une main fantôme s'est glissée sur l'épaule d'une des jeunes femmes de la photo.

Une main fantôme s’est glissée sur l’épaule d’une des jeunes femmes de la photo.

 

Combien de jeunes femmes figurent sur cette vieille photographie ? Un détail très effrayant laisse croire qu’elles sont non pas quinze, mais seize… Mais si, regardez de plus près.

Publiée par le site Belfast Live, cette vieille photographie, datant approximativement de 1900, sème le trouble chez les internautes. Et pour cause, un détail fantasmagorique et un peu flippant s’y est glissé.

Peu visible au premier coup d’oeil, il laisse entendre que les jeunes travailleuses posant dans leur usine de Belfast ne sont pas quinze, comme on le croit, mais seize…

Si, si, regardez de plus près : alors que toutes les jeunes femmes posent les bras croisés, une main solitaire est posée sur l’épaule de l’une des travailleuses, située au troisième rang tout à gauche de la photographie.

Le cliché, qui a été retrouvé par la descendante de cette travailleuse, a été tellement surprise par cette étrange main fantôme, a décidé de la livrer auBelfast Live , à qui elle a confié : « Je suis heureuse de voir une photo de ma grand-mère qui travaillait pour ce moulin. Elle s’appelait Ellen Donnelly. C’est la quatrième de la seconde file à droite. Mon père avait gardé ce cliché à la maison. Une photo habituée aux fantômes ! ». Elle a ajouté : « Je ne crois pas aux fantômes, mais il y a quelque chose de bizarre sur cette photo. »

Et c’est vrai que quelque chose est perturbant, même au-delà de cette main posée sur l’épaule d’Ellen Donnelly. Alors que presque toutes les femmes regardent l’objectif en souriant, Ellen, elle, a le regard fuyant et lointain, comme si elle voyait quelque chose que les autres ne pouvaient pas percevoir.

Alors, fantôme ou pas ? Pour le moment, le mystère reste entier puisque même les experts en photographie qui se sont penchés sur le cliché ont été incapables de dire s’il avait été retouché ou non.

 

 

 

Advertisements