Photo et citation:Cicéron

"Une nation peut survivre à ses fous, et même ses ambitieux. Mais il ne peut survivre à la trahison de l'intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et porte ses bannières ouvertement. Mais le traître évolue librement parmi la collectivité, ses rumeurs perfides courent dans toutes les ruelles et se répercutent dans les couloirs même du gouvernement. Le traître parle avec l’accent familier de ses victimes, épouse leurs coutumes et fait appel à la bassesse qui se trouve profondément dans le cœur de tous les hommes. Il pourrit l'âme d'une nation, il travaille en secret dans la nuit à saper les piliers d'une ville, il infecte le corps politique de sorte à briser sa résistance. Un meurtrier est moins à craindre. " - Cicéron, 42 AC
« Une nation peut survivre à ses fous, et même ses ambitieux. Mais il ne peut survivre à la trahison de l’intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et porte ses bannières ouvertement. Mais le traître évolue librement parmi la collectivité, ses rumeurs perfides courent dans toutes les ruelles et se répercutent dans les couloirs même du gouvernement. Le traître parle avec l’accent familier de ses victimes, épouse leurs coutumes et fait appel à la bassesse qui se trouve profondément dans le cœur de tous les hommes. Il pourrit l’âme d’une nation, il travaille en secret dans la nuit à saper les piliers d’une ville, il infecte le corps politique de sorte à briser sa résistance. Un meurtrier est moins à craindre.  » – Cicéron, 42 AC

Un commentaire sur “Photo et citation:Cicéron

  1. A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    ils sont déjà parmi eux … et ils le savent très bien, ils les servent assidument … enfin jusqu’ au prochaine zéléctions !

Répondre à raimanet Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.