Dieu,la religion et la spiritualité

 

déesse africaine

 

Ces notions sont souvent confondues par de nombreuses personnes. Des que des gens parlent de religions ou que des gens émettent des critiques objectives sur une religion, il y à des gens s’agitent ou s’énervent et pensent que le fait de s’attaquer a une religion signifie s’attaquer a Dieu, etc…. bref les gens confondent ces notions. C’est pourquoi il est important de savoir :

Qu’est ce que la religion ? Quel est son rapport à la spiritualité et au divin (Dieu) ?
Qu’est ce que la spiritualité ? Quel est son rapport à la religion et au divin (Dieu) ?
Qu’est ce que Dieu vis-à-vis de la religion et de la spiritualité ?
Qu’est ce que la religion ?

La religion, c’est un ensemble de pratiques religieuses (ex : aller a l’église chaque dimanche, aller a la mosquée chaque vendredi, faire la quête, etc..) institutionnalisées, c’est-à-dire transformées en institution religieuse par les humains. L’église est par exemple une forme d’institution religieuse. Une fois ces pratiques institutionnalisées, elles sont contrôlées et dictées et réglementées par des responsables religieux (prêtres, imams, papes, etc..) selon les règles fixées par l’institution religieuse (église, mosquée, communauté d’adeptes ou de croyants, etc.) Ces pratiques religieuses institutionnalisées sont liées à une spiritualité, à une croyance ou à une foi. 

Dans la société, la religion permet de différencier les humains et de reconnaître les groupes humains selon leurs pratiques religieuses institutionnalisées. Ex : les chrétiens vont a l’Église ou les musulmans vont a la mosquée, etc..

La religion c’est donc une ensemble de pratiques religieuses institutionnalisées liées a une croyance, une spiritualité ou une foi, et ces pratiques religieuses sont contrôlées et réglementées par des institutions religieuses (Eglise, etc. ;)et par des chefs religieux (prêtres, rabbins, etc..), et les humains (pratiquants de ces pratiques) se définissent par ces pratiques en disant par exemple « je suis chrétien » ou « je suis musulman », etc..

La fonction de la religion est de mettre une personne (le pratiquant), dans les conditions pour développer une spiritualité, afin d’accéder au fait divin, c’est-à-dire Dieu. C’est pourquoi lorsqu’on se rend dans les édifices religieux, églises, mosquées, etc.. il y a tout un décor et une ambiance créée (ex : bougies, statues, fresques, croix accrochées au mur ou citation tirée des écrits de tel ou tel livre etc.dans le cadre d’un église) qui créent chez la personne l’envie de prier, de se recueillir, etc..

Pour ceux dont le rapport au divin est de l’ordre de la foi, la religion est nécessaire car dans le cadre de la foi, il ne faut pas se poser de question ou réfléchir, ou chercher à savoir, etc… Il faut croire et c’est tout. C’est pourquoi on l’appelle un croyant. Par conséquent le croyant ne sait rien, étant donné qu’il ne se pose jamais de question et qu’il ne cherche pas à réfléchir. Puisqu’il ne sait rien, il a donc besoin d’institutions (église, mosquées, responsables religieux, etc..) pour le guider spirituellement et l’aider à comprendre les choses

Si c’est ça la religion, alors la religion n’est pas Dieu car Dieu n’est pas une pratique religieuse institutionnalisée et contrôlée par des institutions religieuses.

Qu’est ce que la spiritualité ?

La spiritualité c’est l’ensemble des enseignements moraux et pratiques que l’homme tire des épreuves que lui imposent le cosmos et la vie. Ces enseignements que l’homme tire des épreuves que lui imposent la vie (conscience de la vie, conscience de la mort, conscience la nature, conscience du bien, du mal, conscience du fait divin, etc..) créent chez lui une conscience qui va structurer son mode pensée, sa façon d’agir vis-à-vis des gens qui l’entourent et sa façon d’agir dans la société dans laquelle il vit. La spiritualité structure donc le mode de vie d’une personne (bons comportements charitables envers les gens, pensées positives, etc.…) et met les personnes dans les dispositions intérieures qui leur permettent de faire l’expérience du divin (Dieu) de manière continuelle dans leur vie. La spiritualité n’a donc pas besoin de la religion puisque dans la spiritualité on vit le fait divin pleinement, c’est-à-dire intérieurement (dispositions intérieures, etc.) et extérieurement (comportements charitables, etc.). Dans la spiritualité, l’homme à déjà les enseignements moraux dont il à besoin. Il fait déjà l’expérience du divin. Il sait donc ce qu’il doit faire, comment il doit vivre etc. il n’a donc pas besoin d’aller à l’église ou d’obéir a des autorités religieuses institutionnalisées (pape, prêtres, rabbins, etc.…) comme dans le cadre de la religion.

Pour ceux dont le rapport au divin est de l’ordre de la connaissance et non de la foi, la spiritualité est la mieux indiquée car dans le cadre de la connaissance on se pose des questions, on mène une réflexion, on cherche a comprendre les choses et a les expliquer. Celui qui vit donc une spiritualité n’a pas besoin de gens (institutions religieuses, prêtres etc..), pour le guider, puisqu’il a déjà tout compris et puisqu’il sait quoi faire.

Si c’est cela la spiritualité, alors Dieu n’est pas une spiritualité car Dieu n’est pas l’ensemble des enseignements moraux et pratiques que l’homme tire des épreuves que lui imposent le cosmos et la vie.

Qu’est ce que Dieu vis-à-vis de la religion ou de la spiritualité ?
Dieu (par delà les définitions officielles) est le but ultime vers lequel tendent la religion et la spiritualité. En effet c’est le fait que l’homme a pris conscience de Dieu, qui a poussé l’homme à développer une spiritualité ou une religion. Mais Dieu n’a lui-même pas de religion, sinon il serait un pratiquant de cette religion, il n’a pas de spiritualité.

La religion est donc une institution humaine. C’est pourquoi elle a un nom que les humains lui donnent (ex : les humains appellent telle religion christianisme, telle religion islam, etc..). Et en tant qu’institution humaine elle peut sujette à des avis, des opinions, être appréciée, critiquée, etc.… étant donné que c’est une institution on peut entrer et en sortir. C’est pourquoi les gens changent de religion (ils passent de chrétiens à musulmans, etc.…), car on peut entrer dans une institution et en sortir. Les responsables religieux le savent bien, c’est pourquoi ils peuvent chasser les gens de leur religion (ex : les excommunications dans l’Église) ou user de menaces pour empêcher les gens d’en sortir (ex : fatwas dans l’Islam etc…).

Les noirs ont-ils donc une religion ?

Eh ben non, les noirs n’ont pas de religion en réalité, car les noirs n’ont pas un rapport au divin qui est de l’ordre de la croyance ou de la foi. C’est pourquoi si les gens demandent comment s’appelle la religion des noirs ?, ils n’auront jamais de réponse. C’est pourquoi parler de religion africaine, ça n’a pas de sens, en toute objectivité. Si les gens parlent alors de religion africaine, c’est soit par ignorance (pour ceux qui ne savent pas) ou, juste pour mieux se faire comprendre de la plupart des gens (pour ceux qui savent qu’il n’y a pas de religion africaine en réalité) Les noirs ont un rapport au divin qui est de l’ordre de la connaissance par conséquent les noirs ont développé une spiritualité qui est le socle sur lequel repose toute leur culture. Les noirs n’ont pas de religion, mais une TRADITION SPIRITUELLE ! Cette tradition spirituelle (qu’on appelle aujourd’hui spiritualité africaine) consiste à s’élever vers la condition divine en affrontant les épreuves de la vie, en étant guidés par les manifestations du créateur et les ancêtres !!!!

 

Source:African history,

 

Publicités

3 commentaires sur “Dieu,la religion et la spiritualité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.