La marche sur Rome (27 au 31 octobre 1922)

La marcia di Roma  28 octobre 1922bbbEntre les 27 et 31 octobre 1922, la révolution fasciste atteint son apogée avec la marche sur Rome, opération des groupes de chemises noires provenant de différentes régions d’Italie et commandés par un quadriumvirat (Italo Balbo, Cesare Maria De Vecchi, Emilio De Bono et Michele Bianchi). Le nombre de personnes n’a jamais été établi avec précision, il oscille entre 30 000 et 100 000.

Mussolini ne prend pas part directement à la marche. En effet, il craint que le gouvernement ne lui oppose l’armée, ce qui provoquerait l’échec de l’opération. Il reste à Milan en attendant le développement de l’opération et ne se rend à Rome que plus tard, une fois connu le bilan de ce déploiement de force. À Milan, le soir du 26 octobre, il affiche sa tranquillité auprès de l’opinion publique en assistant au Cigne de Molnàr au théâtre Manzoni. Au cours de ces jours décisifs, il traite directement avec le gouvernement de Rome sur les concessions que celui-ci est prêt à faire aux fascistes et le futur Duce nourrit des inquiétudes sur le résultat de ce qu’il sait être un coup de bluff et qui échouera lamentablement si l’armée reçoit l’ordre d’arrêter ses troupes et s’en donne les moyens.

Victor-Emmanuel III refuse de signer l’état de siège proposé par le président du conseil Luigi Facta. Pourquoi ? Parce qu’il estime que Facta a déjà commencé à l’appliquer sans son aval, il est blessé dans son honneur et ses prérogatives de souverain. Privé des moyens de faire face à la situation, Facta démissionne (28 octobre) et le roi offre à Mussolini la charge de former un nouveau gouvernement de coalition (29 octobre).

Mussolini bénéficie par ailleurs du soutien des officiers supérieurs et des industriels, traditionnels soutiens de la maison de Savoie, qui voient en lui l’homme fort susceptible de ramener l’ordre dans le pays et de « normaliser » la situation sociale italienne.

(Source: Wikipédia)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.