En route vers la « crise des crises »

L'augmentation du nombre d'itinérant à Montréal est tragique...et aucun politicien ne s'y intéresse vraiment!
L’augmentation du nombre d’itinérant à Montréal est tragique…et aucun politicien ne s’y intéresse vraiment!

Les médias et les politiques nous bercent de statistiques aussi rassurantes que biaisées, pour dissimuler la gravité de la crise créée par les 30 dernières années de néo-libéralisme et d’ultra-capitalisme. Pendant que les « 1% » continuent de s’empiffrer toujours plus, la misère est en train d’exploser en Europe, en particulier en Grèce, au Portugal, en Espagne ou en France. La situation est pire encore aux Etats-Unis qui ne sont ni en « croissance » ni même en récession, mais plutôt dans une grande dépression comparable à celle de 1929.

Depuis le début de la crise, plus de 8 millions de logements ont été saisis par les banques et leurs occupants jetés à la rue parce qu’ils étaient trop appauvris pour pouvoir rembourser leurs crédits. De millions d’Américains vivent désormais dans des villages de tentes improvisés ou bien dans leur voiture.

Voici quelques statistiques pour l’année 2011 qui concernent les USA:

– 48% des Américains sont considérés comme ayant de « faibles revenus » ou vivant dans la pauvreté

– environ 20% des adultes travaillent pour une rémunération au niveau du seuil de pauvreté

– plus de 40% des emplois sont à bas salaires.

– 19% des américains de 25 à 34 ans vivent chez leurs parents

– 1 personne âgée sur 6 vit sous le seuil de pauvreté

– 37% des ménages américains de moins de 35 ans ont un capital de 0$ ou moins

– 46% des travailleurs américains possèdent moins de 10.000$ d’épargne pour leur retraite et 29% ont moins de 1.000$

– le pourcentage d’américains vivant dans l’extrême pauvreté (6.7%) a atteint un nouveau record

– le nombre d’enfants sans-abris aux États-Unis est désormais 33% plus élevé que ce qu’il était en 2007

– 36.4% des enfants vivants à Philadelphie vivent dans la pauvreté, 40,1% à Atlanta, 52,6% à Cleveland et 53,6% à Detroit

– 47 millions d’Américains (1 américain sur 6, et 1 enfant sur 4) dépendent de l’aide alimentaire

mais dans le même temps…

– les revenus des PDG des plus grosses entreprises américaines ont augmenté de 36,5% en 2011

– un dirigeant américain gagne en moyenne 350 fois le salaire moyen américain

– les six héritiers du fondateur de Wall-Mart, Sam Walton, ont un capital net presque équivalent à celui des 30% des américains les plus pauvres

– les 1% les plus riches possèdent plus que les 90% les moins riches

– les 400 Américains les plus riches possèdent plus que les 150 millions d’Américains les moins riches

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.