La légende de l’opéra espagnol Montserrat Caballe meurt à l’âge de 85 ans

L’une des plus grandes cantatrices de tous les temps,Montserrat Caballe, qui a eu 85 ans en avril, souffrait de problèmes de santé depuis des années après son AVC en 2012.

Selon l’hôpital , la légendaire chanteuse d’opéra Montserrat Caballe est décédée à l’âge de 85 ans à Barcelone.

En septembre, le journal Vanguardia a annoncé que Caballe était soigné dans une clinique de Barcelone.

Votre humble serviteur qui aimait beaucoup  écouter cette grande artiste ,a choisi une des oeuvres maîtresses de la grande dame:il s’agit de son interprétation  de Barcelona  qu’elle interpréta avec le grand Freddy Mercury…il y a de cela  20 ans! (comme le temps passe vite,mon dieu!)

                                                                                        

 

Ses funérailles auront lieu lundi au salon funéraire des Corts.

La soprano emblématique a eu des problèmes de santé ces dernières années. En 2012, la diva espagnole a été victime d’un accident vasculaire cérébral en Russie, ce qui lui a provoqué des vertiges et une chute, entraînant une rupture de l’humérus.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a exprimé ses condoléances à la suite de la mort du trésor national espagnol, louant Caballe comme « la grande ambassadrice de notre pays » et « l’opéra soprano de renommée internationale ». « Montserrat Caballe, sa voix et votre douceur resteront avec nous pour toujours. »

Le président catalan Quim Torra a quant à lui promis de rendre un hommage posthume à «l’une des voix les plus significatives du XXe siècle».

Caballe était considérée comme l’une des plus grandes stars de la scène internationale de l’opéra. Elle a fait ses débuts professionnels en 1956 et a acquis une renommée internationale en 1965, lorsqu’elle a remplacé Marilyn Horne, malade, pour un rôle-titre dans Lucrezia Borgia  de Donizetti lors d’un spectacle à Carnegie Hall. Caballe faisait également partie d’un duo célèbre avec sa fille, la chanteuse d’opéra espagnole Montserrat Marti.

Caballe a chanté dans une pléthore de rôles, y compris dans des opéras italiens classiques de Rossini, Bellini et Donizetti, et était probablement mieux connue pour sa technique exceptionnelle de chant du Bel Canto. Barcelone , un duo à succès avec Freddie Mercury, présenté aux Jeux olympiques d’été de 1992, a été l’ un des faits saillants de sa carrière au cours des six dernières décennies .


Montserrat Caballé  et Marilyn Horne en concert  interprétant le duo  « Belle Nuit », aussi connu comme  Barcarolle tiré de  Les Contes d’Hoffmann par  Offenbach. Munich, 1990

Duo entièrement lyrique cette fois-ci, entre les deux plus belles voix de l’époque. Munich, 1990, sublime robe émeraude scintillante pour l’une, parure noire et argent toute aussi étincelante pour l’autre, les deux cantatrices entrent sur scène main dans la main. Elles interprètent Belle Nuit, morceau extrait de l’opéra Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach. Sous les applaudissements du public, Marilyn Horne – très détendue – glisse une petite phrase «Dieses stück können sie bestimmt» (Vous connaissez certainement ce morceau). L’auditoire est amusé, Caballé glousse aussi et fait rire aux éclats salle et orchestre. Alors que l’orchestre commence à jouer, les deux cantatrices continuent de rigoler. Une complicité qui atteint son paroxysme dès les premières vocalises. La mezzo-soprano américaine et la soprano espagnole terminent leur prestation comme elles l’avaient commencée, tout en sourire. Les deux monstres sacrés s’étaient déjà retrouvés en 1980 lors du festival d’Aix-en-Provence pour interpréter La Semiramide de Rossini.

Une autre grande artiste vient de nous quitter…je suis triste!

«La Superba», c’était le surnom de Montserrat Caballé. Pendant deux décennies, la soprano a régné sur le monde de l’art lyrique. Elle possédait tous les attributs de la diva: une fabuleuse technique et cette aura magique qui savait capter le public. Une magie qu’elle nous lègue généreusement dans une discographie pléthorique et des instants de scène éternels.

● La première de Montserrat Caballé dans l’amphithéâtre millénaire d’Orange avec Trouvère de Verdi, en 1972

 

L’une des plus belles scènes au monde pour celle qui deviendra la reine de l’opéra. Pour sa première aux Chorégies d’Orange en 1972, la cantatrice interprète Trouvère de Verdi. Une prestation sublime dans l’amphithéâtre romain d’Orange qui accueille chaque année le plus vieux festival d’art lyrique et symphonique de France, créé en 1869. Elle reviendra en 1974 (voir ci-dessous) dans le théâtre antique de la «Cité des princes» qualifié de magique par les interprètes et le public.

● Le soir où Éole s’est incliné devant Montserrat Caballé (Chorégies d’Orange, 1974)

 

Montserrat Caballé revient aux Chorégies d’Orange en 1974 pour chanter Bellini. Ce soir d’été 1974, le mistral souffle à décorner les bœufs sur le théâtre antique. Montserrat Caballé entame Casta diva. Le vent ajoute sa poésie à un moment suspendu. Ce soir-là, le dieu Éole s’est accordé à la voix de la cantatrice pour un moment unique.

Il y a des duos dont on rêve, comme Mozart et les BeatlesMuse et Wagner… Et puis certains se réalisent. Un soir de 1988, à Barcelone, Montserrat Caballé et Freddie Mercury interprètent Barcelona, chanson officielle des Jeux Olympique prévus pour 1992. Une rencontre musicale entre les deux artistes qui débute en 1983. Le chanteur de Queen assiste à une représentation de Verdi: Un Ballo In Mascherainterprété par Montserrat Caballé au Royal Opera House de Londres. La cantatrice, qu’il entend pour la première fois, le marque énormément.

En 1987, alors que la ville catalane le contacte pour écrire la chanson officielle des JO, il sollicite à son tour Montserrat Caballé pour l’interpréter avec lui. Barcelona est née. Hélas, un duo au destin tragique. Huit mois avant le début de la compétition, Freddie Mercury, déjà atteint du virus du sida, meurt d’une pneumonie. La chanson officielle des Jeux Olympiques sera seulement diffusée sur écran géant lors de la cérémonie d’ouverture.

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur “La légende de l’opéra espagnol Montserrat Caballe meurt à l’âge de 85 ans

  1. Si « L’une des plus grandes cantatrices …  »

    Alors  » … selon l’hôpital AFP, citant à l’hôpital(???), lA légendaire chanteuSE d’opéra Montserrat Caballe est décédé E …  »

    Apparemment, le français c’est pas trop votre truc. Montserrat est un prénom féminin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.