Photo du site

Photo du site en hiver.

 

Des scientifiques russes ont fait une découverte surprenante: une base secrète nazie au Pôle Nord. Ce bunker a longtemps été un mythe mais voilà que le mythe est maintenant confirmé. Et il y a encore une histoire intéressante qui circule au sujet de ce bunker: tout le monde aurait dû être évacué après avoir été empoisonnés par de la viande d’ours polaire.

La base se trouve sur la Terre d’Alexandra, une île qui appartient à la Russie et qui se trouve encore à un millier de kilomètres du Pôle nord. La base aurait été construite en 1942, un an après que Hitler avait attaqué la Russie. Les nazis auraient vidé la base en 1944, après que toute l’équipe avait été empoisonnée par la viande d’un ours polaire. Un sous-marin allemand serait venu chercher tous ces savants nazis malades.

Trouvaille

Pour la science, cette découverte elle-même équivaut à la découverte d’un trésor. Il y a là énormément de documents bien conservés grâce au froid. On a retrouvé au total plus de 500 objets dans cette base. Le nom du bunker, Schatzgraber, ou chasseur de trésors, a longtemps fait craindre que les nazis y étaient occupés à une mission secrète.

Cette île était vraiment importante pendant la Deuxième Guerre Mondiale: de là, des bulletins météo cruciaux pour les mouvements de troupe allemands, des navires, des sous-marins, étaient envoyés.

La Terre d’Alexandra appartient aujourd’hui officiellement à la Russie, après qu’il y a eu quelques discussions à ce sujet. Et les Russes ont entre-temps décidé d’y établir une base militaire permanente. Tant qu’ils se méfient des ours polaires…


MISE  À JOUR DU 31 octobre 2016

 

Le gouvernement russe  a envoyé une mission scientifique afin de récolter tous les artefacts.

Le gouvernement russe a envoyé une mission scientifique afin de récolter tous les artefacts.

Des centaines d’objets militaires et scientifiques allemands datant de la Seconde Guerre mondiale ont été découverts sur le territoire russe. L’Allemagne nazie y avait déployé puis abandonné une base météo stratégique en Arctique pour planifier des mouvements de troupes, de sous-marins et de navires.

Ce conteneur de ravitaillement a été découvert aussi.Il s'agit de la plus importante pièce.

Ce conteneur de ravitaillement a été découvert aussi.Il s’agit de la plus importante pièce.

Connue sous le nom  » Schatzgraber  » (Chasseur au Trésor), la base habitée était située sur une île de l’archipel du Franz Josef Land, une des terres les plus au nord de la Russie. Le  » Chasseur au Trésor  » opérait selon toute vraisemblance en 1943-1944. Ironie du sort, 72 ans plus tard, ce sont les scientifiques russes qui ont décroché le gros lot : plus de 500 objets, certes abîmés, ont été récoltés par les enquêteurs russes.  » Nous avons retrouvé des munitions et du matériel militaire, des articles de la vie de tous les jours, des effets personnels et des morceaux d’appareils météorologiques « , a listé dans un communiqué Yulia Petrova, porte-parole du ministère de l’Écologie et des Ressources naturelles.  

Voici une vidéo  provenant du gouvernement russe:


Crédit : Julia Petrova/Ministère russe de l’Écologie et des Ressources naturelles.

Si l’existence de la base était connue bien avant sa découverte via des archives écrites, personne n’était parvenu à déterminer sa position exacte jusqu’aujourd’hui. Près de 700 bulletins météo y ont été produits pendant son activité. 

schaztgraber-001

La station évacuée à cause d’une infection

La fin de l’histoire de cette base nazie est aussi surprenante que sa redécouverte : d’après le ministère, les membres de la mission allemande sont tombés malades après avoir mangé de la viande d’ours polaire infectée de vers ascarides. Un avion de secours fut alors envoyé parachuter un médecin : le pilote décida finalement d’atterrir et endommagea l’appareil. Malgré tout, l’expédition est arrivée à le réparer, et les météorologues malades furent évacués en Norvège en juillet 1944, alors sous occupation nazie, abandonnant et le site. 

Cette station météo n’était pas la seule installée par l’Allemagne d’Hitler. Le cercle arctique avait à l’époque – et aujourd’hui encore – un grand intérêt stratégique. Dans leur effort de guerre, les Nazis ont ainsi posté une base scientifico-militaire dans les territoires du Grand Nord, quelques années avant que cette zone devienne canadienne. 

Sources : TWNSputniknews.com  Ministère russe de l’Écologie et des Ressources naturelles

schaztgraber-ancient-base

 

schaztgraber-russian-soldir

 

 

isola-terra-alessandra-base-tedesca-artico-schatzgraber

 

 

schaztgraber-munitions

Des documents en parfait état.

Des documents en parfait état.

schaztgraber-arctic-base

 

 

 

 

 

Publicités