L’OCDE prédit une cascade de faillites et l’Europe devra sauver les banques

William White,ex-président de la
William White,ex-président de la Banque des Règlements Internationaux (cad:le contrôle financier des Illuminati)

 

William White préside le comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et est aussi l’ancien chef économiste de la Banque des Règlements Internationaux (BRI).

Loin des discours béats relatifs à une prétendue reprise économique, il annonce que le système financier mondial est devenu dangereusement instable et pourrait entraîner une prochaine cascade de faillites.

 “Nous avons épuisé toutes nos munitions macroéconomiques pour lutter contre les crises économiques.”

“Lors de la prochaine récession, il sera de plus en plus évident qu’une partie de ces dettes ne seront jamais remboursées, et cela sera très inconfortable pour beaucoup de gens qui pensent que leurs actifs valent quelque chose.”

Les banques européennes ont déjà admis qu’elles avaient 1000 milliards de dollars de créances en souffrance dans leurs bilans ! Et elles n’ont probablement pas révélé l’ampleur réelle de leurs créances à risque.

De nouveaux sauvetages de banques sont donc à prévoir en Europe. Et les clients des banques risquent bien d’être mis à contribution.

…mais

Il n’y a pas qu’en Grèce que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’en Italie que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’en Espagne que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’au Portugal que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’à Chypre que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’en France que les banques sont en faillite.

Il n’y a pas qu’en Allemagne que les banques sont en faillite.

En Inde aussi.

Vendredi 12 février 2016 :

Inde : “chirurgie profonde” des créances des banques (gouverneur RBI).

Le gouverneur de la banque centrale indienne (RBI), Raghuram Rajan, a estimé que les banques et autres prêteurs en Inde pourraient avoir besoin d’une “chirurgie profonde” pour venir à bout des prêts douteux et nettoyer leur bilan.

M. Rajan, qui s’est fait connaître en particulier en anticipant l’éclatement d’une crise financière en 2008, a donné jusqu’en mars 2017 aux banques indiennes pour faire le ménage dans leur portefeuille d’actifs non performants.

Il a prévenu jeudi, devant un parterre de dirigeants de banques à Bombay, que ce nettoyage “pourrait nécessiter une chirurgie profonde” et non des “pansements”.

“Les prêts en cours pourraient devoir être dépréciés en raison des changements de circonstances depuis qu’ils ont été accordés”, a dit Raghuram Rajan.


 

LE CHAOS EST ARRIVÉ

monnaie 001

Le chaos qui règne est tellement important que je ne sais même pas par où commencer. Depuis très longtemps, j’ai mis en garde mes lecteurs qu’un effondrement bancaire majeur arrivait en Europe, et c’est ce qui est en train se se passer maintenant. Commençons par la Deutsche Bank. L’action de la plus importante banque au sein de l’économie la plus forte d’Europe a plongé une nouvelle fois de 8 %, lundi , et elle stagne maintenant juste au-dessus de son plus bas historique qui avait été atteint lors de la dernière crise financière. Dans l’ensemble, l’action a perdu 36 % depuis le début de l’année 2016 et les credit default swap (CDS) de la Deutsche Bank grimpent de manière exponentielle. Bien sûr, mes lecteurs avaient été alertés des problèmes majeurs à la Deutsche Bank tout au long du mois de Septembre , et maintenant, nous assistons au dénouement. En plus de la Deutsche Bank, la liste des autres banques en Europe “trop grosses pour faire faillite” qui semblent être en très grave difficulté comprend la Commerzbank, Crédit Suisse, HSBC et BNP Paribas. A peu près toutes les grandes banques en Italie pourraient se retrouver sur cette liste, et les banques grecques ont perdu près 25 % de leur valeur sur la seule journée de lundi. L’Apocalypse arrive en Europe, et la planète entière va ressentir l’onde de choc.

L’effondrement des banques en Europe fait chuter le cours des actions sur tout le continent. A ce stade, plus d’un cinquième de toute la richesse du marché boursier en Europe s’est déjà volatilisée depuis le milieu de l’année dernière. Cela signifie qu’il ne nous reste plus que les quatre cinquièmes. Ce qui suit provient du quotidien national américain USA Today

 

 

http://www.romandie.com/news/Inde-chirurgie-profonde-des-creances-des-banques-gouverneur-RBI/675978.rom

 

Source principale : agoravox

Publicités

Découverte fantastique d’un immense océan sous la Terre

Comme nous le voyons,il faut de plus en plus ré-écrire l’histoire des Humains de la Terre…et celle de la Terre elle-même:

 

Divulgation douce qui continue au compte goutte par rapport à l’existence du réseau Agartha (monde souterrain dans la lithosphère) et les très nombreuses civilisations qui y vivent. Il y a beaucoup de technologies classées secrètes utilisées par ces civilisations qui sont censurées et pourraient changer complètement la nature et la qualité de vie de chaque être humain, ici sur Terre. Les technologies ‘Énergie libre’ mettraient fin à la nécessité actuelle des ‘Compagnies basées sur l’énergie du Pétrole’, les technologies de ‘Guérison par la fréquence et la lumière’ mettraient fin à la nécessité actuelle des ‘Cartels pharmaceutiques’, les technologies ‘Interface neurologique’ mettraient fin à la nécessité de ‘Grands établissements d’enseignement’ et les technologies de ‘Réplication des aliments’ et de ‘Purification et restauration de l’environnement’ pourraient mettre fin à la pauvreté, la famine et commencer à réparer les dommages que l’humanité a fait à la Terre quasiment du jour au lendemain. Comme vous pouvez l’imaginer la véritable menace que présente la divulgation n’est pas que l’humanité soit incapable de supporter la vérité ou ne soit pas en mesure de concilier la ‘Vie cosmique’ avec les croyances religieuses. La vraie raison est que ces technologies entraineraient immédiatement l’effondrement de l’économie mondiale et mettrait hors d’usage le ‘Système babylonien d’esclavage par la magie de l’argent’. Cela signifie la ‘perte de contrôle’ de la fraction 0,01 % (Elite) sur les ‘Masses’ et un ‘changement de paradigme’ complet. En un mot, cela signifie ‘Liberté’ ! La liberté pour la première fois dans l’histoire ‘connue’ de l’humanité.

ocean-sous-terre-geant-1

Cet océan ferait trois fois tous les océans connus réunis !

Des scientifiques qui travaillent à l’université de Northwestern ont découvert un océan géant situé à… 640 km sous Terre ! Et si les océans que l’on connait à la surface provenaient de ce gigantesque réservoir souterrain coincé dans la roche ?

 

Un océan géant a été découvert. Ce réservoir incroyable situé dans les profondeurs de la Terre n’est pas sous forme d’eau liquide. Il est emprisonné dans une cavité rocheuse sous haute pression nommé la ringwoodite. La ringwoodite est une belle roche bleue.

Grâce à des tests sismiques pour savoir comment les ondes se déplaçaient à l’intérieur de la Terre, le minéralogiste Steven Jacosben et son équipe ont découvert que les ondes se modifiaient en passant à travers la ringwoodite car elle transpire de l’eau sous la chaleur et la pression. Mais cette eau est ensuite piégée dans une zone entre 320 et 640 kilomètres de profondeur. Difficile donc d’aller l’étudier, les chercheurs ont donc reproduit les conditions de chaleur et de pression en laboratoire.

 

Grâce à cette découverte, les scientifiques sont persuadés que l’eau que l’on connait à la surface de notre planète provient de cette réserve sous-terraine. Les océans (Atlantique, Pacifique, Indien etc.) aurait peu à peu suinté des profondeurs de la Terre selon cette théorie. « C’est une preuve tangible que l’eau sur Terre est venue de l’intérieur », estime Steven Jacobsen.

ocean-sous-terre-geant-2

Savez-vous comment les chercheurs ont eu l’idée d’étudier ce phénomène ? Grâce à un diamant provenant de cette zone ultra-profonde, qui avait été ramené à la surface par un volcan !

 

Le fameux diamant à l'origine de la découverte.
Le fameux diamant à l’origine de la découverte.

L’eau ne serait donc pas arrivé sur Terre grâce à l’impact de comètes, comme d’autres théories le défendent. Cette découverte pourrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre le cycle de l’eau sur la planète Terre.

 

 

 

 

 

 

Requiem pour le FRANÇAIS, réquiem pour le Québec ,par Roméo Bouchard

Requiem pour le FRANÇAIS, réquiem pour le Québec.

quebec-francais

Je ne sais pas, vous, mais moi j’ai l’impression que l’anglais s’insinue partout présentement à vive allure: la langue, la culture, les médias, la musique, les références, l’école, l’université.. En fin de semaine, je constatais que dans l’AGENDA du Devoir (guide des écrans), 80% des émissions de qualité suggérées étaient à des postes anglais. Les invités, dans les émissions, nous inondent de références anglophones tant dans le langage que le contenu. Ça devient tout à fait naturel.

Je crois déceler quelque chose de plus: la volonté d’exister comme seul peuple de langue et de culture française en Amérique est en train de lâcher, À quoi bon vouloir être différent et marginal? C’est naturel d’être partie prenante de cette musique, de cette langue, de cette culture, de cette société anglo-américaine dans laquelle nous baignons.

Une sorte de nouvelle anglomanie. Pas l’anglomanie du passé, celle d’Elvis Gratton, où on voulait s’identifier au conquérant, au colonisateur, aux Amaricains « qui l’ont l’affaire ». Non, l’anglonaturalisation, l’acadianisation, la louisianisation, l’américanisation, la mondialisation. Fini la fleur de lys et les fleurons de notre économie, comme Rona, Bombardier, le Circque du soleil, Vachon, etc.: on fait tomber les murs qui restent encore autour du Québec, et à l’intérieur des esprits nationalistes. On s’intègre.

En même temps, à des émissions comme Virtuose, on voit défiler ces enfants de la loi 101, performants, qui parlent un français frileux mais dont les parents ne parlent pas le français. Est-ce qu’ils vont résister longtemps à cette américanisation.

Comme le disait Biz hier, la Révolution tranquille, sans son aboutissement naturel qu’est l’indépendance, est un échec. Quelle ressource nous reste-t-il?

Auteur:Roméo Bouchard