Pêché en Chine, ce mystérieux poisson mutant humanoïde effraie les locaux

 

Une forme de vie inconnue ou un habitant des fonds marins? La nature de la créature qui apparaît dans cette vidéo, mise récemment en ligne, partage les internautes.

 

Un habitant des eaux profondes jusque-là inconnu et dont la forme paraît humaine a été découvert sur une plage du sud de la Chine.

Comme le précise le Daily Star, lorsque les locaux ont découvert cette créature, ils ont crû qu’elle était déjà morte. Mais lorsque le plus courageux d’entre eux a décidé de s’approcher de ce poisson mutant pour se prendre en photo, le monstre marin s’est avéré vivant.

Pour le moment, on ignore aussi bien la nature de cette créature que son destin ultérieur. Les internautes suggèrent qu’il s’agisse d’une forme de vie jusque-là inconnue. Les plus sceptiques y voient une étoile de mer qui a muté pour une raison inconnue.

Mise en ligne le 9 juillet, la vidéo a vite attiré l’attention des internautes qui l’ont republiée à plusieurs reprises. Quant à l’enregistrement initial, il a déjà été visionné des centaines de milliers de fois.

 

 

 

Publicités

L’humanité en danger:Un premier loup “mutant” de Tchernobyl a quitté la zone d’exclusion

Les loups gris de la zone interdite radioactive autour du site de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl se propagent maintenant dans le reste du monde, avec dans leurs bagages des gènes mutants, selon une nouvelle étude.

 

En 1986, des explosions détruisaient un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, libérant environ 400 fois plus de retombées radioactives que la bombe atomique larguée sur Hiroshima, selon l’Agence internationale de l’énergie atomique. De nombreuses études sur les effets des retombées radioactives de Tchernobyl sur son environnement ont donné des résultats contradictoires. Alors que certaines études suggéraient que la faune locale avait souffert, d’autres ont découvert des preuves que les animaux, au contraire, prospéraient, probablement parce que la zone d’exclusion – dépourvue de population – devint une réserve naturelle.

Les loups gris ont particulièrement prospéré dans la zone d’exclusion, avec une densité de population dans la zone estimée jusqu’à sept fois plus élevée que dans les réserves environnantes. Compte tenu de cette densité de population élevée, les chercheurs s’attendaient à ce que certains loups nés dans la zone se dispersent dans les paysages environnants. Maintenant, et pour la première fois, “nous avons suivi un jeune loup qui a définitivement quitté la zone d’exclusion“, explique Michael Byrne, écologiste à l’Université du Missouri, à Columbia.

Les scientifiques ont en effet suivi 14 loups gris dans la région biélorusse de la zone d’exclusion – 13 adultes de plus de 2 ans et un mâle juvénile de 1 à 2 ans – en les équipant de colliers GPS. “Aucun loup ne brillait – ils ont tous quatre pattes, deux yeux et une queue“, a tout de même tenu à rassurer le chercheur, non sans humour. Si les loups adultes restaient dans la zone, le juvénile, en revanche, errait bien au-delà de ses limites. Le jeune loup a commencé à s’éloigner constamment de son domaine vital environ trois mois après que les scientifiques aient commencé à suivre ses mouvements. Au bout de 21 jours, l’animal s’est retrouvé à environ 300 kilomètres de la zone d’exclusion.

En raison d’un dysfonctionnement du collier GPS, les chercheurs n’ont pas pu déterminer si l’animal était finalement revenu ou non dans la zone d’exclusion. S’il s’avère que certains loups commencent à s’éloigner, ainsi que d’autres animaux, la zone d’exclusion de Tchernobyl pourrait alors alimenter d’autres populations de la région. Concernant la propagation des gènes “mutants”, il s’agit ici d’un domaine de recherche complètement nouveau, mais le chercheur note que ce n’est pas quelque chose pour lequel il s’inquiète.

Source

 

 

 

 

Insolite:un mystérieux animal ressemblant à un plésiosaure découvert sur une plage

Est-ce un plésiosaure?

 

 

Le corps d’une créature inconnue avec un long cou et une petite tête, ressemblant étrangement à un plésiosaure – ou au mythique monstre du Loch Ness – a été trouvé sur une plage en Géorgie, aux États-Unis. Pour les spécialistes, il pourrait en fait s’agir d’un cadavre de requin décomposé.

Un animal étrange échoué sur une plage de Géorgie a récemment fait la une des journaux. En cause : sa ressemblance avec le légendaire monstre du Loch Ness. Certains y voient plus un plésiosaure, ce grand reptile marin qui évoluait au Mésozoïque. Un touriste américain, Jeff Warren, a en effet remarqué l’animal au long cou alors qu’il naviguait avec son fils près de l’île de Wolf. Il a ensuite filmé la scène. Par ailleurs, les oiseaux commençaient déjà à « picorer » l’animal quand il a été retrouvé.

Avec son long cou et ses ailerons, l’animal de 1,5 mètre ressemble ici plus à une sorte de monstre marin préhistorique qu’à tout ce que nous connaissons aujourd’hui dans les océans. Pour l’heure, les experts de l’US Fish and Wildlife Service se posent encore des questions. Mais Internet s’est également chargé de l’affaire. Il existe en effet une légende locale sur l’existence de « Altie » ou « Altahamaha-ha » –  qui n’est autre que la version géorgienne du monstre du Loch Ness.

Dan Ashe, directeur du Fish and Wildlife Service des États-Unis, note en revanche que les animaux marins se décomposent souvent de cette manière, ressemblant à un plésiosaure avec un long cou et une petite tête. Plus précisément, il suggère qu’il s’agit ici un requin-pèlerin, le plus grand poisson du monde après le requin-baleine, et le plus grand poisson de l’Atlantique nord. Celui-ci peut atteindre 12 mètres de long pour un poids d’au moins 4 tonnes.

Le requin-pèlerin ne figure pas sur la liste des espèces protégées par la loi française. Il est cependant considéré comme une espèce menacée depuis 1996 par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En Atlantique nord-est, l’espèce est considérée comme en danger d’extinction depuis 2000.

 

Source

 

 

 

 

 

Des pêcheurs japonais attrapent une créature monstrueuse près du site de Fukushima

 

Ce doit être un « jour de chance » pour ces pêcheurs japonais qui ont pêché un poisson colossal au large de la côte nord de l’île d’Hokkaido, au Japon, près de la Russie. Cette créature marine qui semble terrifiante est-elle le résultat des radiations de la catastrophe nucléaire de Fukushima ?

Les pêcheurs ont été stupéfaits par leur prise gigantesque. Hiroshi Hirasaka, qui se rend souvent à Hokkaido pour y attraper d’étranges animaux marins, a écrit un livre intitulé Exotic Fish Species : I Caught, Judged and Tried Eating(Espèces de poissons exotiques : J’ai attrapé, jugé et essayé de manger). Il a publié une photo de lui-même sur Twitter, « arrivant à peine à tenir » l’énorme « monstre » avec une énorme bouche béante.

 

Hirasaka a dit que cette créature terrifiante, qu’ils ont tirée de l’océan, était en fait un « loup de mer de Béring ». Il a écrit : « Ça valait la peine de prendre deux fois l’avion vers [Hokkaido] en l’espace de trois mois. Ce poisson est super cool. »

La prise a une valeur exceptionnelle, car ce genre loup de mer qui semble féroce se trouve généralement en haute mer, dans les océans Pacifique et Atlantique et nage donc rarement près de la surface.

Les loups de mer mesurent en moyenne environ 90 centimètres de long, mais apparemment, la créature qu’Hiroshi avait attrapée était plus longue que cela. On croit que le sien est l’un des plus gros loup de mer jamais enregistrés dans l’histoire !

Sa taille exceptionnellement énorme a soulevé des questions sur les mutations causées par les radiations, car la créature a été capturée près du site de la catastrophe nucléaire de Fukushima de 2011.

 

Cependant, Earth Touch News Network soupçonnait que cela pouvait être le résultat d’une illusion optique : Hirasaka aurait pu faire paraître le poisson plus gros en le rapprochant de l’objectif de l’appareil photo.

Le Dr Timothy Mousseau, spécialiste des radiations à l’Université de Caroline du Sud, a déclaré à IBTimes UK  que le loup de mer géant n’est probablement pas le résultat d’une mutation causée par les radiations. « D’abord et avant tout, simplement parce que les effets des mutations réduisent généralement les taux de croissance pour rapetisser les choses », a déclaré M. Mousseau.

« Ils grandissent moins bien. Ils sont moins à même d’attraper de la nourriture et ont tendance à vivre moins longtemps. La plupart des effets de mutations accrues sont néfastes. Très peu de mutations conduisent par contre à de très grosses tailles », a-t-il ajouté.

C’était quand même une prise inhabituelle – le loup de mer capturé par Hirasaka est un très vieux spécimen en bonne santé. Mousseau explique : « Si vous regardez bien et assez longtemps, il y en a toujours quelques-uns qui réussissent à survivre assez longtemps pour atteindre ces grandes tailles. »

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Les mutations animales et humaines qui se multiplient davantage

Depuis le 11 mars 2011,le jour de la catastrophe de Fukushima,les 450 tonnes d’eau irradiée rejetées chaque jour  ,sont en train de provoquer de plus en plus de mutations animales.

Non seulement,l maladie radioactive  touche-t-elle l’ensemble de l’océan Pacifique…et menace-t-elle les autres océans de la planète,à moyen et long terme ,mais ils semble que d’autres sources provoquent d’innombrables mutations animales…ailleurs!

L’humanité est menacée pendant que de nouvelles espèces animales sont découvertes,partout sur Terre.

L’humanité sera ,un jour ou l’autre,touchée  davantage par la contagion radiactive …et des mutants apparaîtront parmi nous.

Un jour,nous serons rendus assez fou pour fabriquer  notre  ultime prédateur:un mutant qui pourrait revendiquer notre pseudo suprématie sur notre Terre.

Plusieurs de mes supporteurs me parlent aussi d’une nouvelle race mutante provoquée par des manipulations génétiques extraterrestres.

Tout est devenu possible mes ami(e)s!

Voici donc  une petite recherche sur de nombreuses et nouvelles mutations animales:


LA CRÉATURE  ÉTONNANTE PÊCHÉE AU LARGE DE L’ÉCOSSE

 

Un étrange requin adapté aux profondeurs marines.
Un étrange requin adapté aux profondeurs marines.

 

 

Cette créature a été découverte à l’automne 2015.

 

Voici une créature qui a, dans un premier temps, soulevé l’inquiétude des riverains et réveillé l’imagination des plus fantaisistes.

Pour la toute première fois dans les eaux écossaises, ce faux requin-chat vient d’être pêché.

Ce requin étonnant mesure dans les 3 mètres de long pour plus de 60 kilos.
Il est assez surprenant de le découvrir dans les eaux écossaises alors qu’il n’y avait jamais été repéré auparavant.

L’animal, qui nous semble tout droit sorti d’un film fantastique, ne serait pas un prédateur dangereux pour l’Homme.


UN POISSON MUTANT DÉCOUVERT DANS LES CARAÏBES

 

 

 

A 74 ans, le pêcheur Hope McLawrence n’en croit pas ses yeux lorsqu’il découvre ce poisson dans ses filets.

Il a l’habitude de pêcher au large des Caraïbesmais n’a jamais jusqu’ici eu l’occasion d’approcher un tel spécimen « Je n’ai jamais rien vu de tel auparavant. Les ailes et la queue étaient extrêmement complexes. A voir l’allure de la créature, elle ne pouvait pas nager, mais devait marcher sur le sol marin. Cela m’a énormément choqué. Je ne pensais pas qu’une telle chose pouvait exister. Surtout dans le port où l’eau est peu profonde ».

Si les spécialistes ont encore du mal à se prononcer sur l’espèce du poisson, un internaute pense l’avoir identifié comme étant un Ogcocephalus darwini, une sorte de poisson-chauve-souris qui semble correspondre au spécimen. 

 


UN POISSON DE 127 KILOS PÊCHÉ DANS UN FLEUVE EN ITALIE

 

 

 

 

Les frères Dino et Dario Ferrari ne s’attendaient pas à une telle prise lorsqu’ils se sont offert une après-midi pêche ce 19 février 2015 dans le Pô, un fleuve italien.

C’est au bout d’une lutte de quarante minutesque les deux frères sont parvenus à sortir leur proie de l’eau.

Ce poisson-chat de 127 kilos, âgé d’une trentaine d’années mesure près de 3 mètres, 267 cm de long exactement.

Fiers de leur prise, les deux frères ont mitraillé le poisson de clichés avant de le relâcher dans le fleuve, qui finit par se jeter dans l’Adriatique.

 

On croirait à un photoshop,mais on se rend compte d u réel en voyant la vidéo.
On croirait à un photoshop,mais on se rend compte d u réel en voyant la vidéo.

 

un-poisson-de-127-kilos-peche-dans-un-fleuve-en-italie-358879

 

 

Il a pris de sérieux risques ainsi rapproché de l'animal.
Il a pris de sérieux risques ainsi rapproché de l’animal.

 

EN 2014 ON PHOTOGRAPHIE LE MONSTRE DU LAC DISTRICT EN ÉCOSSE 

le-monstre-du-loch-ness-aurait-il-change-d-adresse-219906

 

Photo plus récente prise à partir d'un avion.
Photo plus récente prise à partir d’un avion.

 

Au Lac District la photographe Ellie Williams pensait prendre de magnifiques clichés embrumés pour ajouter à sa collection.

Ce lac situé à 240 kilomètres du Loch Ness lui semble calme et paisible.

Mais lorsque la jeune femme appuie sur le déclencheur de son smartphone, quelque chose d’impensable se produit.

Sur l’appareil, elle découvre un « monstre » au long cou avec plusieurs bosses !

Une telle créature sous-marine avait déjà été signalée, depuis 2006.

Et, après tout, pourquoi pas ?

 


UNE SIRÈNE OU UNE NOUVELLE ESPÈCE

 


 

MUTATIONS HUMAINES

 

En 2014,en Afrique:

A Nabigingo, une femme accouche depuis chez elle, avec son mari.

Avant l'opération,il avait 4 bras et 4 jambes.
Avant l’opération,il avait 4 bras et 4 jambes.

Cependant, les deux parents sont totalement affolés lorsqu’ils se rendent compte que leur fils possède deux jambes et deux bras en trop et décident de se diriger immédiatement vers l’hôpital le plus proche.

Paul souffre d’un étrange handicap auquel cet hôpital n’a pas de réponse. Les parents se rabattent alors sur l’hôpital de Kampala, la capitale.

Les médecins expliquent alors que le petit Paul souffre de géméllité parasitaire, une sorte de dérivation de jumeaux siamois.

Au moment de passer un scanner, de nouvelles anomalies sont révélées.
Le petit garçon partage son bassin avec son jumeau interne, et possède un foie et un coeur… à droite !

Les médecins attendent 3 mois, le temps qu’il grandisse un peu, pour l’opérer.

L’opération est une grande réussite, et Paul devrait pouvoir retrouver une vie « normale », délesté de ses membres superflus.

3 semaines après l'opération, le garçon se porte à merveille, une bien belle nouvelle !
3 semaines après l’opération, le garçon se porte à merveille, une bien belle nouvelle !

 


 

En 2010,un garçon chinois naissait avec 14 doigts et 16 orteils

 

 

Voici les photos  relatives à cette affaire…Elles parlent d’elles-mêmes:

 

Une terrible difformité.
Une terrible difformité.

 

Garçon chinois 002

 

 

Garçon chinois 003

 

 

Garçon chinois 004

 

Garçon chinois 005

 

Garçon chinois 006

 

Garçon chinois 007

 

Radiographie des pieds.
Radiographie des pieds.

 

Radiographie des mains.
Radiographie des mains.

 

 

 

 


En 1868 : Myrtle Corbin:

En 1868, la jeune américaine Myrtle Corbin naît avec un bassin et deux jambes supplémentaires. Sa particularité unique lui vaudra de passer ses premières années dans un cirque.
En 1868, la jeune américaine Myrtle Corbin naît avec un bassin et deux jambes supplémentaires. Sa particularité unique lui vaudra de passer ses premières années dans un cirque.

 


ETC …car il y en a trop!

bébé chinois a 2 têtes

 

 

Pekanbaru, 25/7 - BAYI BERKEPALA DUA. Bayi berkepala dua saat masih berada di RSUD Puri Husada di Tembilahan, Kabupaten Indragiri Hilir, Riau, Jumat  (24/7). Bayi yang belum sempat diberi nama itu merupakan kembar siam jenis "conjoined twins parapagus dicephalus tetrabrachius" yang berarti bayi kembar dengan dua kepala, empat lengan, dua tulang belakang dan rongga dada yang menyatu. Bayi tersebut kini dalam kondisi kritis dan mendapat perawatan di RSUD Arifin Achmad Pekanbaru. FOTO ANTARA/Maryanto/FB/ed/nz/09.

 

 

difforme

 

Enfant8Membres

 

four arms baby2

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand requin blanc de 3,000 livres capturé dans le Lac Michigan

La Bête ...colossale!
La Bête …colossale!

 

 

Waukegan, IL | La capture d’un énorme grand requin blanc de  3.000 livres  dans le lac Michigan ,le 21 juin 2016, pourrait expliquer la disparition de nombreuses personnes dans la région,en comptabilisant  les personnes manquantes depuis plus de dix ans, a confirmé la Garde côtière américaine au matin du 22 juin 2016.

Un touriste canadien, John O’Keef et son ami de Chicago, Allan Brooks ont capturé la bête de 3000 livres alors  qu’ils étaient  la pêche à l’esturgeon dans le lac Michigan.

« Nous nous sommes battu avec  la bête pendant  un bon 4-5 heures avant mon ami Allan a finalement tiré avec un fusil et blessé l’animal à la tête», explique O’Keef.

«J’avais entendu parlé  du monstre du lac Michigan, mais jamais je ne m’attendais  à l’attraper moi-même, » affirme letourite canadien de  63 ans. »

Une bataille de plus de 4 heures.
Une bataille de plus de 4 heures.

Le grand requin blanc pèse plus de 3 tonnes et est le plus gros poisson jamais pêché dans la région, estiment des experts.

Le professeur de biologie à l’Université de l’Illinois, Allan Jameson a dit: « Ce n’est pas rare de trouver une telle bête si loin dans les terres. Soit que les températures des mers et des stocks de poissons sont si appauvris que cela a éventuellement conduit le requin à partir à  l’aventure, lui-même ,plus loin dans la région des Grands Lacs. »Admet-il, visiblement perplexe. « Il est également possible, qu’il a voyagé dans la région à travers des tunnels sous-marins que l’interconnexion entre les Grands Lacs permet, » a-t-il dit aux journalistes.

Selon les autorités ,plus d’une centaine de personnes sont portées disparues dans la région depuis le début de  la dernière décennie et  peut-être sont-elles  tombées sous les crocs de la bête gigantesque.Aussi,plusieurs résidents locaux, ont même soupçonné sa présence pendant une longue période.

Les US Coast Guards (Garde-Côtes Américains) ont rassuré les résidents locaux que la survenance d’un tel prédateur dans les eaux de la région « est très peu probable » que les requins ne sont pas bien adaptés aux systèmes d’eau douce.

En 1916, une attaque de requin mortelle près de la plage Presque Ile, dans le lac Eerie, avait fait les manchettes nationales, obligeant les autorités locales à interdire la baignade dans la région pendant  plus de 14 ans jusqu’à ce que l’interdiction a été levée en 1930.

 

Sources: Chicago Tribune,divers journaux en ligne américains

Mutations animales:découverte d’un requin blanc gigantesque au large de l’Australie

Le splendide animal tel que photographié.
Le splendide animal tel que photographié.

 

Vous vous souvenez de  « Jaws »,les Dents de la Mer,et bien  on a trouvé mieux: un grand requin blanc  de sept mètres de long (22 pieds) a été photographié  au large des côtes de l’Australie.

Depuis le temps que je vous parle  des 450 tonnes métriques d’eau irradiée qui s’écoulent du site de Fukushima,chaque jour…Êtes-vous surpris de cette « nouvelle beautée animale »?

Le grand requin blanc (Carcharodon carcharias) a été repéré à seulement 100 mètres (328 pieds) au large de Roches-Marin à Adelaide, Australie du Sud, le dimanche 17 Janvier 2016.

Bien que le rapport reste non vérifié, l’équipage de l’hélicoptère qui a observé le requin l’estimait à 7 mètres de long. Si cela est vrai, ce serait l’un des plus grands grands blancs jamais photographiés. Il y a quelques documents historiques brumeux  sur un de ces requins qui aurait eu une croissance à près de 11 mètres (36 pieds), mais le plus grand spécimen vérifié a été enregistrée comme 6,4 mètres (21 pieds) de long.

L’image a été publiée sur la page Facebook Shark Alerts Australie du Sud . L’article  déclare que les  chasseurs d’images de requins ont utilisé leur Jet Boat afin de  comparer la taille qui est d’environ 6m et le requin était plus grand.

Le post a été accueilli avec une réponse mitigée en ligne. Alors que la plupart des gens semblent dans un état mélangé de crainte et d’alarme, beaucoup sont sceptiques à propos de la mesure du requin. Cependant, comme un commentateur a fait remarquer: « Il n’y a  pas vraiment d’importance s’il est  de 4-5-6 ou 7 mètres. C’est un grand,un gigantesque  requin! Lorsque vous êtes dans l’eau avec une  grand requin blanc,vous vous sentez subitement trop  petit!

Une autre photo de l'animal prise sous un angle différent.
Une autre photo de l’animal prise sous un angle différent.

Découverte étonnante d’une méduse géante

 

 

Une méduse non encore répertoriée.
Une méduse non encore répertoriée.

 

L’animal, une grosse masse visqueuse de 1,5 m de diamètre, a été découvert par une famille sur l’île de Tasmanie, en Australie.

C’est un type encore non répertorié. Cela ressemble plus à un tas de mousse. Mais c’est bien une méduse qui s’est échouée cette semaine sur une plage australienne. L’animal, une grosse masse visqueuse de 1,5 m de diamètre, a été découvert par une famille sur l’île de Tasmanie.

Selon la biologiste Lisa Gershwin, elle est apparentée à la méduse à crinière de lion, une espèce qui peut atteindre deux mètres. « Nous connaissons cette espèce mais elle n’a pas encore été classée », a-t-elle expliqué à l’AFP, précisant que les scientifiques observaient depuis quelques semaines une prolifération de grandes méduses dans les eaux de Tasmanie.Devons-nous comprendre que des mutations graves commencent à s’opérer dans les fonds marins…Serons-nous les prochaines victimes?

Sources:TF1

a

Nouvelle mutation animale:un insecte évolue pour manger du maïs OGM empoisonné

Le chasseur devient le chassé : un insecte évolue pour manger du maïs OGM empoisonné

Au fil des années, un insecte nuisible a réussi à développer une résistance à la toxicité d’une certaine variété de maïs OGM.

insecte-evolue-pour-manger-du-mais-ogm-empoisonne002

Aujourd’hui, les champs sont à nouveau ravagés. Voici la preuve que la nature est capable d’évoluer pour survivre ! Bien que nous comprenons que cela puisse causer des problèmes vis-à-vis de la nourriture, nous sommes heureux de voir que la vie triomphe après tout.

Lorsque le maïs Bt a été conçu pour la première fois, il a été annoncé comme étant l’arme parfaite pour lutter contre le plus grand fléau dévoreur de maïs : la chrysomèle des racines du maïs.

En 1996, quand cette variété génétiquement modifiée a été plantée, les populations de ces insectes invasifs ont massivement diminué, ce qui a permis aux agriculteurs d’économiser des milliards de dollars.

Pourtant, les années passant, des chercheurs ont exprimé leurs inquiétudes quant au fait que la chrysomèle pouvait devenir résistante au maïs Bt. Les fermiers n’ont pas écouté ces avertissements et aujourd’hui, l’animal dévaste les cultures à nouveau.

Le maïs Bt représente 75 % de la production de maïs aux Etats-Unis. Très efficace il y a 15 ans, il est censé tuer les chrysomèles grâce à une protéine qui cible les intestins de l’animal. Cette substance nommée endotoxine Bt Delta détruit les parois intestinales de l’insecte et laisse ainsi un passage aux bactéries qui y vivent.

Elles se répandent alors dans tout le corps et causent une infection létale. Selon une étude publiée dans le magazine Proceedings of the National Academy of Sciences, certaines chrysomèles supportent très bien cette protéine.

un insecte très social.
un insecte très social.

L’étude explique que la résistance à la toxine a commencé à se développer car certaines plantes produisent de plus faibles quantités de poison. Les doses réduites continuaient à tuer une partie des insectes, mais les plus résistants ont survécu, se sont reproduits et ont enfanté des générations d’individus résistants également. Avec le temps, ne sont restées que les chrysomèles les plus fortes.

Cela n’aurait pas dû être un problème si sérieux car les agriculteurs ont pour obligation de conserver des zones appelées « refuges », dans lesquelles ils font pousser du maïs classique. Ces lieux sont essentiels car ils abritent des insectes toujours vulnérables aux toxines Bt.

Lorsque ces populations s’accouplent avec les individus immunisés, cela diminue la résistance de leur progéniture. Pourtant, de nombreux fermiers ont abandonné l’idée de créer des zones « refuges » du fait de leurs trop faibles revenus. Les compagnies qui achètent le maïs ne font pas évoluer les choses non plus.

Bien que les chrysomèles résistantes se retrouvent toujours en plus grand nombre, le maïs Bt va rester la norme, car il continue d’être efficace contre d’autres types d’insectes. 

Champ de maïs BT...une monstruosité qui nous vient de Monsanto.
Champ de maïs BT…une monstruosité qui nous vient de Monsanto.

Cela va obliger les agriculteurs à utiliser plus de pesticides, avec les conséquences sur l’écologie et notre organisme que nous connaissons. Enfin, le recours à l’utilisation d’insecticides augmente les coûts d’entretien des cultures, donc les prix du produit final.

Cette espèce d’insecte résistant aux maïs génétiquement modifiés nous prouve que nous ne réglerons pas les problèmes à coup de pesticides et autres produits chimiques.

L’homme a effectivement besoin de produire sa nourriture, mais nous devons maintenant trouver d’autres solutions plus subtiles pour y parvenir. Pensez-vous que nous arriverons un jour à mettre au point une agriculture en harmonie avec la nature ?

monsanto 001

 

SOURCES: The Verge