Adieu la nature sauvage…Adieu pour toujours!

 

Ici ,j’analyse le phénomène de la sixième extinction et la destruction des rares réserves naturelles de la planète

Vue aérienne de la jungle amazonienne où vous pourrez apprécier les effets de la déforestation.

Tous ceux qui prétendent être des conservateurs ne sont pas tous d’accord pour que la biodiversité soit préservée. Une minorité de plus en plus nombreuse croit que l’humanité a déjà changé le monde vivant de manière irréversible et que nous devons nous adapter à la vie sur une planète endommagée . Quelques révisionnistes recommandent l’adoption d’une vision anthropocénique extrême du monde dans laquelle les humains dominent complètement la Terre et les espèces et les écosystèmes sont conservés en fonction de leur utilité pour notre espèce.

C’est la vision future des illuminati pour le contrôle du monde!

Dans cette vision de la vie sur Terre, la nature sauvage cesse d’exister ; Toutes les parties du monde, même les plus reculées, sont corrompues d’une manière ou d’une autre. La nature, telle qu’elle s’est développée avant l’arrivée de l’homme, est morte ou mourante . Selon les défenseurs radicaux de cette idée, ce résultat pourrait avoir été prédéterminé par les impératifs de l’histoire. Si tel est le cas, le destin de la planète doit être totalement dominé et gouverné par l’humanité: d’un pôle à l’autre, par et pour nous, la seule espèce qui compte en fin de compte.

Il y a un peu de vérité dans cette opinion. L’humanité a porté un coup à la planète qui ne ressemble à aucune autre espèce. L’attaque à grande échelle – ou, selon le jargon anthropocénique, « croissance et développement » – s’est produite avec le début de la révolution industrielle. Cependant, cela remonte à l’ extermination de la plupart des mammifères pesant plus de dix kilos, collectivement appelé « la mégafaune », processus initié par les chasseurs-cueilleurs paléolithiques et qui a été renforcé par l’innovation technologique. Le processus a été darwinien dans sa forme la plus pure, obéissant aux dieux de croissance et de reproduction illimitées. Alors que les arts créatifs ont cédé la place à de nouvelles formes de beauté selon les normes humaines, le processus global n’a été beau pour personne, sauf pour les bactéries, les champignons et les vautours.

L’élimination de la biodiversité a eu lieu dans la même mesure que la propagation de l’humanité. Il a tué et dévoré des dizaines de milliers d’espèces. C s , nous avons vu, au moins un millier d’ espèces d’oiseaux, 10% du total, a disparu lorsque les colons de la Polynésie ont progressé à travers le Pacifique avec leurs pirogues doubles et tangons d’île en île , de Tonga à archipels lointains Hawaii, Pitcairn et la Nouvelle-Zélande. Les premiers explorateurs européens en Amérique du Nord ont constaté que la mégafaune, il est possible qu’une fois la plus riche dans le monde, a déjà été détruit par les flèches et les pièges de paleoindios. Les mammouths avaient disparules mastodontes, les grands félins à dents de sabre, les énormes loups géants, les grands oiseaux de vol à voile, les gigantesques castors et les paresseux terrestres. Cependant, même dans les régions les plus pauvres, la plupart des plantes et des animaux plus petits sont restés intacts, y compris les insectes, toujours hyperdivers, et d’autres arthropodes.

Le mouvement de conservation, né aux États-Unis au XIX e et au début du XX e siècle, est arrivé tardivement, mais heureusement pas suffisamment pour ne pas pouvoir conserver ce qui reste de notre faune et de notre flore.

Le concept de conservation est répandu dans le monde, au point qu’au le début du XXI siècle , la grande majorité des 196 Etats souverains dans le monde possédait des parcs nationaux ou réserves de quelque sorte protégé par le gouvernement. Le concept a donc été couronné de succès, bien que partiellement en termes de quantité et de qualité. zones humides gravement menacées qui sont à la maison à un certain nombre d’espèces 10 fois supérieure à celle des stocks européens et americanas- résistent à peine dans les grandes étendues de régions tropicales d’Amérique, l’ Indonésie, les Philippines, Madagascar et l’ Afrique équatoriale. Le taux d’extinction des espèces dans tous ces habitats à travers le monde, calculée à partir des données sur les vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, grenouilles et autres amphibiens et poissons), a dépassé le millier de fois la valeur de référence pré-humaine et continue de s’accélérer.

Les lacunes du mouvement de conservation ont été au centre de la nouvelle idéologie anthropocentrique. Ses partisans soutiennent que les anciennes tentatives de sauver la biodiversité de la Terre ont échoué. La nature vierge n’existe pas et les territoires véritablement sauvages ne sont que le fruit de l’imagination. Ceux qui regardent le monde à travers le verre des amateurs d’anthropocentrisme ont une vision complètement différente de celle des conservateurs traditionnels. Ces extrémistes croient que nous devrions traiter ce qui reste de la nature comme un produit pour justifier leur salut. La biodiversité qui subsiste est jugée en fonction de son service à l’humanité. Laissez l’histoire suivre son cours apparemment prédéterminé. Par dessus tout,reconnaître que le destin de la Terre doit être humanisé.

Cette idéologie, que certains de ses défenseurs ont appelée « nouvelle conservation », a conduit à une grande variété de recommandations pratiques. Tout d’abord, ils disent que les parcs naturels et autres réserves doivent être gérés de manière à répondre aux besoins des populations. Mais pas de tout le monde, on comprend que seuls ceux qui vivent dans le présent et dans un avenir proche, afin que nos valeurs esthétiques et personnelles soient décisives et durent pour toujours. Les dirigeants qui suivent les préceptes de l’Anthropocène feront que la nature surpassera le point de non-retour,si les prochaines générations le veulent… ou non. Les survivants des plantes et d’animaux sauvages vivront dans une nouvelle harmonie avec les humains. Alors que dans le passé les gens qu’ils avaient accès aux écosystèmes naturels et les visiteurs (de ces écosystèmes), à l’époque des espèces anthropocènes qui composent des fragments frelatés des écosystèmes ,doivent apprendre a vivre parmi nous. Les principaux adeptes de l’Anthropocène semblent indifférents aux conséquences qui en découlent s’ils agissent selon leurs croyances. Leur peur est l’inverse de la liberté qu’ils doivent agir.

 

Mon impression est que les gens qui se soucient moins des zones sauvages et  de  la splendide biodiversité que contiennent encore ces territoires, qui sont plus susceptibles de les traiter avec dédain, qui ont eu souvent moins d’expériences personnelles  sur eux. Je pense, à cet égard, qu’il convient de citer le grand explorateur et naturaliste Alexander von Humboldt, si précis dans ses propos: « La vision du monde la plus dangereuse  vient de celui qui n’a pas vu le monde. »

Prions  pour  nos petits-enfants et pour l’avenir de toutes les formes de vie…sur Terre…comme dans l’espace lointain!


EN COMPLÉMENT:LES ERREURS DE L’HUMANITÉ

Depuis 20 siècles, nous dénigrons le corps par rapport à l’esprit, nous méprisons le monde vivant, nous avons peur de la nature sauvage. Nous opposons nature contre culture, sauvage contre civilisé.

Nous décrétons la toute puissance humaine, qui contrôle, prévoit, domine et nous instaurons le principe universel de la conflictualité qui est à l’origine des tensions entre les êtres, entre les sexes, entre les classes, entre les sociétés, entre les peuples, entre les espèces. Cette théorie du conflit perpétuel est responsable de tant de guerres et du présent désastre écologique, économique et social.

Depuis 20 siècles, nous sommes dans l’erreur. L’être humain n’est ni antinaturel, ni autre, et le vivant est plus proche que différent. La nature n’est pas un ensemble distinct de nous. NOUS SOMMES NATURE !

Quand nous prétendons avoir perdu notre connexion à la nature par la civilisation, cela signifie que nous avons aussi perdu notre connexion à nous-mêmes. L’imagination d’un dieu pour tous, comme substitut, n’est que pure abstraction et ne peut conduire qu’à un profond mal-être. Ce mal-être est très occidental.

D’ailleurs le mot nature a été créé spécifiquement pour distinguer l’être humain et le placer au-dessus de son environnement. Dans la langue Japonaise, par exemple, le mot nature n’existe pas car l’environnement et l’homme sont liés ; rien d’autre ne doit être spécifié.

Pour Kinji Imanishi, grand naturaliste Japonais du XXe siècle, ce type de pensée anthropocentrique dans laquelle l’humain et l’environnement sont considérés comme séparés est caractéristique de l’époque glorieuse de la pensée mécaniste. Il reproche à cette pensée sa rigueur et sa rigidité liées à sa principale contrainte : l’objectivité scientifique. Selon lui, la nature est au contraire l’endroit où le subjectif retrouve toute sa place, basée sur la sensibilité et l’intuition.

Imanishi rappelle un principe fondamental de ce monde : un élément unique donne une multiplicité de formes interconnectées.

Philosophiquement, l’homme est de même valeur que l’animal ou le végétal. Un monde dont la pratique consiste à ne pas épuiser la ressource mais à intégrer dans une même intuition dedans et dehors, nature et culture, et les êtres entre les deux.

C’est la théorie d’Arne Næss, le fondateur de l’écologie profonde. Plus simplement, il observe qu’il y a le monde, la vie, et que l’homme en fait partie intrinsèquement.

Arne Naess

Cette approche est très différente des approches anthropocentriques issues du christianisme et qui ont conduit au capitalisme. Nous les qualifierons de « modèles prédateurs » où l’humain utilise toutes les ressources environnementales pour lui seul au profit des nantis et sans limite. Ce qui revient bien sûr à scier la branche sur laquelle il est assis.

Nous le voyons aujourd’hui, notre survie dépend de la nature. Il est essentiel de comprendre que la nature n’est pas un environnement qui entoure l’humain mais un système de systèmes où il s’immerge. Il s’agit en fait d’une collaboration continue entre les espèces, guidée par l’affinité, et aboutissant à des formes infinies de « socialité ».

On est très loin du modèle simpliste et mécaniste de Darwin qui décrit une lutte pour la survie du plus apte et qui sert de base à nos sociétés capitalistes actuelles. Solidarité et partage … un vieux rêve qui pourtant fut réalisé lors de l’insurrection de 1919 menée par Nestor Makhno en Ukraine, lorsque paysans et ouvriers organisaient un système de troc massif entre les productions manufacturières industrielles et celles agricoles. Fondé sur le modèle de Kropotkine. qu’il appela lui-même « l’Entraide », ce type de société en autogestion ne dura que le temps d’une révolution.

Nestor Makhno est a droite.
Photo colorisée de 1922.

 

 

 

Publicités

Des scientifiques ont élaboré un dispositif révolutionnaire qui produit de l’eau à partir d’air

La pénurie d’eau est un défi majeur à relever pour que tout le monde puisse avoir accès à l’eau potable. Ce besoin est accru avec le problème du réchauffement climatique. L’année dernière, un groupe de chercheurs de l’université de Berkley en Californie avait testé avec succès un nouveau système de transformation de l’eau dans le […]

via Des scientifiques ont élaboré un dispositif révolutionnaire qui produit de l’eau à partir d’air — Le Blog de la Résistance

La raison pour laquelle ce lion a dû dire au revoir à ses amis de longue date, va vous briser votre coeur

Lorsque les animaux deviennent amis, ils appartiennent généralement à la même race, donc c’est toujours une source infinie de fascination pour les humains quand une telle normalité est cassée.

Le lion,l’ours et le tigre..nos trois grands amis.

 

Dans cet esprit, il est peu étonnant que cette histoire soit virale parce que non seulement cela impliquait l’amitié improbable entre un tigre, un lion et un ours, mais la raison pour laquelle le lion doit dire au revoir à ses amis de longue vie vous laissera probablement en larmes!

Le début
Comme beaucoup d’amitiés fortes, la relation entre ces furries a commencé à un jeune âge en 2001 lors d’un raid sur une maison à Atlanta, en Géorgie.

Quand ils ont atteint le sous-sol, les officiers de police  ont découvert un trio de bébés animaux très exotiques.

Obligations anticipées
Les nourrissons, ont vite été identifiés pour être un ours, un lion et un tigre, étaient mal nourris avec des parasites qui le dévoraient lentement de l’intérieur, même autant de  l’intérieur comme de l’extérieur.Ces trois beaux animaux étaient menacés de mort.

 

Sans surprise, les animaux ont subi d’horribles abus dans leur internement, les cages n’étaient guère capables de supporter leur croissance rapide.

Preuve de la cruauté
Bien que l’ampleur des blessures puisse être troublante pour certains, ces images méritent d’être publiées en raison de la régularité alarmante du commerce d’animaux exotiques. Dans ce cas de pauvre petit lion, sa cage n’était pas assez grande, et il ne fallut pas longtemps avant que les barres ne perçassent son museau.

Pire encore, l’ours avait dépassé complètement son conteneur, de sorte que le harnais devait être retiré chirurgicalement de sa chair blessée.

Tirer le meilleur d’une nouvelle vie
Le Département des ressources naturelles de la Géorgie a finalement abrité les animaux blessés au Sanctuaire animal de Noah’s Ark (NAAS).

Non seulement ils ont reçu un traitement médical 24 heures sur 24, les trois copains – dont beaucoup se demandent même s’ils allaient  survivre – ont fait une reprise complète et, comme l’illustre l’image ci-dessus, une nouvelle famille aussi.

La confrérie se renforce
L’équipe a été inspirée par The Jungle Book de Rudyard Kipling, et les noms des petits étaient basés sur les personnages célèbres de l’histoire.

 

L’ours noir américain s’appelait Baloo, le tigre du Bengale, Shere Khan, tandis que le lionceau africain, laissé sans-abri à cause d’une opération de nidification précoce, s’appelait Léo. 

Collectivement, les trois amis improbables sont connus sous le nom de BLT: ours, lion et tigre (bear,lion ,tiger).

 

Temps de jeu
Tout en restant ensemble pendant la première période de leur rétablissement, les travailleurs de secours devaient toujours séparer les animaux, mais lorsque le lien inattendu ne s’est que renforcé, le sanctuaire leur a permis de rester ensemble.

Bien que cela ait semblé être une décision controversée, la force de leur lien inhabituel a été prouvée chaque jour, chaque animal s’occupant l’un l’autre comme ils le voulaient.

Le sanctuaire a cru que le passé traumatique de BLT les a unifié.

Petits bisous
Leo et Shere Khan ont partagé un lien qui laissait penser qu’ils étaient mari et femme!

Ils feraient tout ensemble et, tout aussi bien que manger, dormir et jouer les uns avec les autres, ils chercheraient des conseils et de l’affection de toilettage les uns des autres, le frottement de la tête et le léchage quotidien. NAAS a même commenté sur leur site web. « Leurs premiers mois terrifiants dans la vie ont uni les trois ensemble, et ils sont vraiment inséparables malgré leurs différences évidentes ».

Ils ressemblaient à des caractéristiques similaires à celles de leurs personnages Jungle Book
Alors que l’équipe brillante au centre de sauvetage leur attribuait les mêmes noms que trois personnages adorés du Livre Jungle, au fil du temps, ils semblaient également partager des caractéristiques similaires aux personnages de fiction, avec Baloo à dents douces présentant des tendances alimentaires semblables à leur homologue fictif.

D’autre part, Shere Khan est le membre effronté du groupe et aime se faufiler sur ses frères quand ils s’y attendent le moins. Shere Khan est aussi le plus affectueux, tandis qu’un Leo,le lion plus réservé, est venu à la vie chaque fois qu’il était temps de jouer.

Un jour, personne ne voulait venir
Une telle amitié adorable et inspirante durerait 15 ans, et à ce moment-là, chacun approchait de ces dernières années.

 

Cependant, en août 2016, le sanctuaire a révélé que le BLT allait devoir adieu à l’un de ses membres.

L’organisation a utilisé Facebook pour informer les fans de BLT de la situation ….
Le 11 août, le sanctuaire a décidé de dire aux visiteurs la triste situation.

« Leo n’avait pas été lui-même les dernières semaines », a déclaré le communiqué, « et parce que de nombreux tests de diagnostic ne pouvaient pas expliquer ses symptômes d’inappétence et de léthargie, il était prévu pour une chirurgie abdominale exploratoire ».

Et ce n’était pas bon …
La déclaration a continué à lire: «Tragiquement, les résultats de l’opération ont révélé de mauvaises nouvelles. »

« Au cours de la procédure, nos vétérinaires ont découvert que plus de 80 pour cent du foie de Léo était plein de masses inopérantes et, à cause de cela, la décision effrontée était de le laisser partir », a annoncé tristement NAAS.

Un dernier adieu
Les travailleurs leur disent un adieu émotif à leur frère, et comme le montre la photo, il s’est avéré être un moment incroyablement émouvant.

Cela dit, selon un porte-parole du NAAS, au moins, il est probable que Baloo, et Shere Khan ont remarqué les problèmes de santé de Léo bien avant que sa vétérinaire  humaine ne l’ait fait. 

«Les animaux sont tellement perceptifs»
En plus de leur croyance que les animaux connaissaient déjà la disparition de Leo, le NAAS a ajouté: «Les animaux sont si perspicaces. Avec ce lien incroyable qui les unissait, le BLT avait  été sauvé ensemble du sous-sol d’un revendeur de drogue en 2001, il est fort probable que Baloo Et Shere Khan savait que leur frère de lion était malade avant longtemps que Leo commençait à manifester des symptômes extérieurs « .

Des choses insolites!

Une nouvelle ère
Contrairement aux hypothèses initiales, Baloo et Shere Kahn se sont adaptés «remarquablement bien» suite à la perte de leur ami de longue date.

Toutefois, le personnel était en alerte pour tout changement de comportement soudain.

Célébrer une vie populaire
Léo était certainement le plus timide du groupe, mais cela ne faisait que le rendre  très populaire auprès des  gens, et sa popularité fut célébrée peu de temps après son décès.

 

Au lieu d’avoir une cérémonie funèbre, NAAS a organisé un événement «célébration de la vie» pour que le personnel et les invités rendent hommage à un lion remarquable. 

Il a même été diffusé sur les réseaux sociaux
Telle était la signification de la mort de Léo; L’événement a été diffusé sur les médias sociaux pour que ceux qui étaient trop loin puissent y assister virtuellement.

 

Pour les personnes présentes, les bénévoles ont cuit des gâteaux, ont écrit des messages sincères dans le livre commémoratif de Leo, tandis que divers arts et métiers ont été consacrés à la brillante vie de Léon.

Shere Khan se souviendra toujours de Leo
Alors qu’un événement dans la mémoire de Léo a été mis en place pour les invités et les travailleurs, une statue de lion près de l’espace de vie où Leo et ses frères jouaient souvent ensemble était érigée.

Malheureusement, une photo a même montré un Shere Khan affligé de chagrin en rendant hommage à son défunt frère quand il a vu la statue pour la première fois.

Et il ne fallut pas longtemps avant que Baloo ne s’intéresse à la statue aussi.
Commentant la belle statue que NAAS a écrit sur Facebook, « l’événement de Celebration of Life de Leo samedi dernier a pu voir Baloo et Shere Khan enquêter sur la nouvelle statue ».

« Et bien sûr, le vieux Baloo a mis tout le spectacle à se frotter et à aimer le mémorial de Leo. » Oh, Baloo! Quel  grand caractèretu as!

RIP Leo
BLT a certainement gagné un important fan club au cours des années et a prouvé que, en période de difficultés et d’incertitudes, n’importe qui, peu importe d’où ils venaient, peut faire des liens et apprendre à s’entendre.

Commentant la question une dernière fois, l’équipe fantastique a déclaré: « Nous sommes extrêmement reconnaissants pour le soutien accablant du public en un temps aussi difficile, et nous continuons à être émerveillés par le nombre de vies que le BLT a eu une incidence. Leo … était vraiment Unique, et ne sera jamais oublié! « 

RIP Leo! 

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Une fille sauvage trouvée dans la jungle indienne

Une fille sauvage trouvée dans la jungle indienne

 

LUCKNOW, Inde – Les autorités indiennes tentent d’identifier une «fille sauvage» qui a été retrouvée vivant dans la jungle en compagnie d’une bande de singes.

L’enfant âgée d’une dizaine d’années était entièrement nue, très maigre et incapable de parler quand elle a été découverte en janvier, avant d’être conduite à un hôpital de Bahraich, une ville de l’État d’Uttar Pradesh, dans le nord du pays.

Elle se comportait comme un animal, courait sur ses bras et ses jambes, et mangeait sa nourriture à même le sol, a dit le docteur D.K. Singh. Elle a toutefois maintenant commencé à marcher et à se nourrir normalement.

Le docteur Singh a ajouté qu’elle ne peut toujours pas parler, mais qu’elle comprend ce qu’on lui dit et qu’elle sourit.

La fille a tout d’abord été repérée par des villageois et semblait très confortable en compagnie des singes. Ces derniers ont même attaqué les villageois qui ont voulu la secourir.

Un policier appelé sur place a subi le même sort, mais il a réussi à s’emparer de l’enfant, à la placer dans sa voiture et à prendre la fuite pendant que les singes le pourchassaient.

Les policiers tentent maintenant de déterminer qui est cette enfant et qui sont ses parents. Elle a temporairement été confiée à un orphelinat.

Sources: Presse Canadienne

—————————————————————————————————————————————————————-

LES ENFANTS SAUVAGES DANS L’HISTOIRE RÉCENTE

 

Perdus ou kidnappés, ces jeunes enfants ont été élevés parmi des poules, loups, singes et sont devenus comme eux Nous avons tous vu le dessin animé Disney le Livre de la jungle, mais pour quelques personnes extraordinaires être élevées par une meute de loups n’est pas seulement d’un conte de fées mais une réalité !

 

 

Kamala et Amala – les enfants-loups

 

L’un des cas les plus connus d’enfants vivant à l’état sauvage était ces deux filles découvertes dans la jungle indienne dans les années 1920. Sauvées à l’âge de trois et huit ans, Kamala et Amala vivaient avec une louve et sa meute qui les défendaient au péril de sa vie au même titre que ses louveteaux.

La réadaptation de Kamala et Amala.

 

 

 

Le révérend J. A. L. Singh a essayé de les aider à s’adapter à la vie humaine. Les filles auraient fait quelques progrès, mais finalement sont toutes deux décédées de maladies infantiles. Dans une interview, le révérend a dit plus tard qu’il se demandait s’il aurait été préférable de laisser ces enfants dans la nature où il les avait trouvés plutôt que de les ramener. Cette histoire a cependant fait l’objet de nombreuses controverses….


Shamdeo,le garçon élevé par les loups

 


L’enfant sauvage de sept ans Ramu (1947-1968), connu dans les médias comme «Wolf Boy», ronge sa viande crue peu de temps après sa découverte à Lucknow, en Inde, au début de 1954. Ramu avait apparemment été élevé par des loups après avoir disparu de Sa maison environ six ans plus tôt. (Photo de Hulton Archive / Getty Images)

 

 

Photo de Shamdeo

 

 

 

Shamdeo a été trouvé dans la forêt en Inde en 1972, alors qu’il était âgé de quatre ans environ. Il vivait avec les loups, jouait avec les petits, se nourrissait et dormait avec eux. Sa peau était sombre et ses dents étaient aiguisées aux pointes. Il avait des ongles très longs semblables à des griffes et les cheveux emmêlés ainsi que des callosités sur les paumes de ses mains, de ses coudes et de ses genoux.

—————————————————————————————–

Marina Chapman – kidnappée et élevée avec des singes

 

Marina Chapman a été enlevée en 1954 alors qu’elle avait à peine cinq ans dans un village d’Amérique du Sud et plus tard abandonnée dans la jungle. Elle a vécu pendant cinq ans avec une famille de singes capucins avant d’être découverte par des chasseurs. Elle s’est nourrie exclusivement de baies, de racines et de bananes, dormait dans des trous dans les arbres et marchait à quatre pattes comme sa famille de singes.

 

Aujourd’hui

 

Marina n’a pas reçu d’aide spéciale de la part des singes pendant sa captivité, elle devait trouver sa propre nourriture. Finalement, ils ont accepté de lui enlever les poux des cheveux comme si elle était l’une d’entre eux. Elle a réussi à être complètement réintégrée dans la société humaine et vit maintenant dans le Yorkshire avec son mari et ses deux filles.

 


Le garçon poulet

 

Surnommé le ‘garçon poulet’, Sujit avait huit ans quand il a été découvert à Fidji en 1978. Il se trouvait alors au milieu de la route gloussant et battant ses bras comme un poulet. Ses parents l’avaient enfermé dans un poulailler tout au long de son enfance alors il avait appris à picorer sa nourriture et à s’accroupir comme s’il couvait. Sa mère se suicida après que son père ait été assassiné et Sujit a été laissé à la garde de son grand-père qui a continué de le confiner avec les poules.

 

Évolution 

 

Après avoir été secouru, il a été emmené dans une famille d’accueil avec des personnes âgées où il est devenu agressif et a donc été attaché à un lit, où il est resté pendant 20 ans. Depuis, il a été sauvé par Elizabeth Clayton qui a mis en place une prise en charge avec un organisme de charité pour les enfants dans le besoin..

 


OXANA MALAYA,LA FILLE-CHIEN

 

Oxana Malaya a été retrouvéé dans une niche de chiens en Ukraine en 1991 où elle a été vivait avec plusieurs roquets. Elle avait huit ans quand elle a été trouvée et avait vécu avec les chiens pendant les six dernières années. Étant bébé, ses parents alcooliques l’avaient laissée à l’extérieur alors elle s’était glissée dans le chenil de la ferme pour chercher de la chaleur et un abri.

PROGRÈS

Elle avait l’habitude de courir à quatre pattes, haletant avec sa langue et aboyant comme ses homologues canins. Elle vit maintenant dans une clinique à Odessa, une ville dans le sud de l’Ukraine où elle aide les animaux de la ferme de l’hôpital.

 


John Ssebunya,élevé par des singes


John Ssebunya s’est enfui de son domicile en Ouganda en 1988 après avoir été témoin de l’assassinat de sa mère par son père. Il a couru dans la jungle où il est resté et aurait été adopté par les singes. Il a été retrouvé en 1991 à l’âge de six ans et placé dans un orphelinat..

 

Depuis, il a appris à parler et même rejoint une chorale d’enfants africaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Sexualité Sacrée:Boire du sperme, bon pour le système immunitaire?

boire-du-sperme

 

 

Une blogueuse anglaise de 29 ans a dévoilé le secret de sa routine matinale pour ne jamais tomber malade: une bonne cuillérée de sperme dans ses smoothies.

Tracy Kiss avance que l’ajout de cet ingrédient inusité dans son régime quotidien stimule son système immunitaire.

Avant qu’elle se mette à ingérer quotidiennement du sperme, elle dit qu’elle se sentait déprimée et qu’elle manquait d’énergie. «Maintenant, je pète le feu et mon humeur s’est améliorée», a-t-elle assuré, rapporte le tabloïd britannique The Sun.

La femme, qui est entraîneure et nutritionniste qualifiée, a convaincu un bon ami de lui fournir sa liqueur séminale. Celui-ci lui la ravitaille avec du liquide biologique frais trois fois par semaine.

«Je sais qu’il est en santé, ne fume pas, boit pas et ne consomme pas de drogue et je lui ai fait passer un test de dépistage d’infections transmises sexuellement», a-t-elle affirmé au Sun.

Chaque jour, elle mélange le sperme avec des fruits, graines et du lait d’amande ou de coco. Celle qui souscrit à un régime végétarien assure toutefois qu’elle apprécie également consommer le liquide éjaculatoire tel quel.

Tracy Kiss avait fait parler d’elle dans les médias l’an dernier après avoir vanté l’utilisation de semence masculine dans la composition de masques faciaux pour une plus belle peau.

Bien entendu,vaut mieux connaître la personne pour éviter des risques.
Bien entendu,vaut mieux connaître la personne pour éviter des risques.

 

 

Attention…

Une étude de l’université d’État de New York qui a été largement relayée dans les médias en juin dernier semble démontrer que le sperme pourrait agir comme un antidépresseur naturel.

Et dans une vidéo publiée sur YouTube, la mère de deux enfants évoque les bienfaits nutritionnels supposés de la substance.

 

Il est également risqué de s’exposer à du sperme potentiellement contaminé qui pourrait transmettre des virus tels que le Zika ou le VIH.

“Nous sommes à la veille d’une mutation de l’espèce humaine” Joël de Rosnay — intérêt pour tous

Par Propos recueillis par Philippe Mabille et Dominique Pialot | 05/10/2016, 14:00 « Au transhumanisme, élitiste et narcissique, qui s’adresse à l’individu, je préfère l’hyperhumanisme, qui parle à la société. » (Crédits : Jean-Daniel Chopin) Scientifique, prospectiviste, l’auteur qui dans “Le Macroscope” en 1975 déjà avait vu venir les révolutions technologiques actuelles, surfe sur la vie comme sur les vagues.

via “Nous sommes à la veille d’une mutation de l’espèce humaine” Joël de Rosnay — intérêt pour tous

En 20 ans, la planète a perdu 10 % de ses espaces sauvages

En 25 ans la Terre a perdu trois millions de kilomètres carrés : c’est deux fois la taille de l’Alaska. Les scientifiques de l’Université du Queensland en Australie, James Watson et James Allan, ont révélé ces chiffres dans une étude parue le 8 septembre dans la revue Current Biology. En se basant sur des cartes représentant les zones modifiées par l’Homme.

foret-detruite-001

‘Aujourd’hui, les milieux sauvages se dégradent à une vitesse supérieure à celle de leur protection, s’alarme James Allan. Si on continue à ce rythme, il ne restera aucune parcelle de nature vierge d’ici à la fin du siècle. La perte du caractère sauvage de la planète en seulement deux décennies est stupéfiante. Pourtant, ces espaces sont des sanctuaires de la biodiversité menacée et jouent un rôle essentiel pour réguler les climats régionaux et assurer l’existence de nombreuses communautés comptant parmi les plus marginalisées politiquement et économiquement dans le monde’.

Son collègue affirme que la situation est d’autant plus catastrophique qu’elle est irréversible: ‘Ces milieux ne peuvent pas retourner à l’état sauvage s’ils ont été occupés par l’Homme, insiste James Watson. Une fois érodés, les processus écologiques qui maintiennent ces écosystèmes ne reviennent jamais à leur état initial.’ Une fois ces espaces disparus, impossible de faire machine arrière et de réparer les dégâts.

Sans mesures globales concrètes, les derniers joyaux de la nature seront perdus à jamais perdus. Il faudrait des milliers d’années pour restaurer les processus écologiques des écosystèmes. Les espaces sauvages ne couvrent aujourd’hui plus que 30,1 millions de kilomètres carrés : moins d’un quart de la surface de la planète.

 

deforestation-en-amazonie_4105170

 

 

 

 

Choix santé:Les incroyables bienfaits du sel rose de l’Himalaya

Avez-vous déjà entendu parler des incroyables cristaux de sel de l’Himalaya qui viennent directement des montagnes de l’Himalaya ? Il regorge de certains bienfaits assez étonnants et c’est un aliment de base incroyable à ajouter à votre garde-manger. C’est une excellente alternative au sel de table, voici pourquoi.

Voici à quoi il ressemble.
Voici à quoi il ressemble.

Histoire

La formation du sel de l’Himalaya, l’un des plus purs de notre planète, remonte à 250 millions d’années environ, à l’époque où l’océan recouvrait la plus grande partie de la terre. Lorsque la mer a disparu, de puissants mouvements tectoniques se sont produits, donnant naissance aux massifs de l’Himalaya qui, dans leur mouvement, ont fait remonter le sel. Celui-ci se trouve aujourd’hui à une profondeur variant de 400 à 700 mètres.

Sel rose de l’Himalaya Minéraux et énergie

Il doit sa qualité exceptionnelle notamment au fait qu’il a été préservé, dans le sein de la terre, de tous les méfaits de la pollution et des rejets toxiques. Riche en oligo-éléments, (plus de 80), notamment en fer, calcium et potassium, ce sel permet une bonne régénération du sang. Grâce à la structure extrêmement cristalline de ce sel, ces éléments et minéraux peuvent être directement assimilés par les cellules de l’organisme.

Quand vous utilisez ce sel, vous consommez vraiment moins de sodium par dose que le sel de table ordinaire parce qu’il est moins raffiné et les grains sont plus gros. Par conséquent, le sel de l’Himalaya a moins de sel par dose car les paillettes ou les cristaux prennent moins de place que le sel de table qui est fortement traité. D’autre part, en raison de sa structure cellulaire, ce sel stocke l’énergie vibratoire. Les minéraux de ce sel existent sous forme colloïdale, ce qui signifie qu’ils sont suffisamment petits pour que les cellules les absorbent facilement.

Quels sont exactement ses bienfaits ?

Le sel cristallin va rétablir l’équilibre acido-basique (le PH sanguin) et agira de manière spectaculaire sur la gêne causée par des reflux gastriques chroniques. Puissant détoxiquant (une propriété vérifiée par analyse d’urine), il dissout ou démantèle toxines, déchets et substances nocives présents dans le corps. Il élimine notamment les métaux lourds (mercure, plomb) et dissout les dépôts calcaires. Sur le long terme, l’usage de l’eau salée au sel cristallin de l’Himalaya a une action bénéfique sur des affections comme l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes déformants ou les calculs rénaux et biliaires, car il aide l’organisme à briser les dépôts et à les éliminer. Ce faisant, il stimule et régule le transit intestinal, car la réaction de l’intestin ne se fait pas attendre et constitue un signe tout à fait normal de son action.

Sel rose de l’Himalaya comprend d’autres avantages comme :

  • réduit les signes du vieillissement
  • prévient des crampes musculaires
  • augmente l’hydratation
  • renforce les os
  • abaisse la pression artérielle
  • améliore la circulation

Comparaison du sel de l’Himalaya aux autres sels

Sel de mer

Alors que c’était toujours mieux que le sel de de table, le sel de mer est de plus en plus traité et avouons-le, nos océans sont de plus en plus pollués, chaque année, il suffit de penser aux déversements massifs de pétrole qui ont lieu. Etant donné que le sel rose est gardé intact, cela signifie que c’est le sel le plus pur disponible aujourd’hui.

Sel de table

Le sel de table commercial est complètement débarrassé de la majorité de ses sels minéraux à l’exception du sodium et du chlorure. Il est ensuite blanchi, nettoyé avec des produits chimiques et ensuite chauffé à des températures extrêmement élevées. L’iode que l’on ajoute au sel de table est presque toujours synthétique ce qui empêche notre corps de l’absorber correctement. Il est traité avec des agents antiagglomérants, ce qui empêche le sel de se dissoudre dans l’eau et dans le réservoir de sel.

Ces agents empêchent alors l’absorption du sel dans notre corps, ce qui conduit à une accumulation et au dépôt dans les organes. Cela peut causer de graves problèmes de santé. Des études ont montré que pour chaque gramme de sel de table consommé que le corps ne peut pas traiter, votre corps va utiliser 20 fois la quantité d’eau cellulaire pour neutraliser la quantité de chlorure de sodium qui est présent dans ce sel traité chimiquement.

Ce n’est pas nécessairement le sel qui est mauvais pour la santé. C’est le sel de table raffiné qui est inférieur pour notre santé. Mis à part cela, beaucoup d’entre nous consomment beaucoup

 

trop d’aliments trop transformés qui contiennent des quantités astronomiques de sel, et ce n’est pas le bon pour notre corps.

Il ne s’agit pas de limiter notre quantité de sel, il s’agit de consommer des aliments entiers plus naturels et faits maison. De cette façon, nous pouvons ajouter du sel pendant la cuisson ou en saupoudrer un peu sur nos repas sans avoir à se soucier de l’hypertension artérielle et ainsi de suite.

Le sel rose de l’Himalaya est disponible dans les grandes surfaces au rayon épicerie et vous en trouvez facilement en ligne.

sel rose himalaya 002

 


Recette pour une cure au sel rose de l’Himalaya

Une cure de sel de l’Himalaya

En effet, les gros cristaux peuvent servir à la préparation d’une eau salée reminéralisante et purifiante:
•placer les cristaux dans un bocal en verre et recouvrir d’eau de source
•les cristaux fondent jusqu’à saturation de l’eau, qui se conserve alors indéfiniment
•prendre tous les matins a jeun une ½ cuiller dans un grand verre d’eau, le goût est à peine salé et très agréable!
•ne pas oublier de boire régulièrement au cours de la journée
•la quantité prescrite dans ces cures est suffisante pour agir tout au long de la journée, sans engendrer de hausse significative de la consommation journalière de sel
•ces cures sont conçues pour apporter quotidiennement à l’organisme un ensemble minéral complet : Les résultats prouvent l’évacuation de métaux lourds, la dissolution de dépôts calcaires, une « détoxination » générale lente mais profonde, un rétablissement du pH sanguin, de équilibre acido-basique. Un mieux-être général, la résorption des douleurs liées aux acidités gastriques et l’amélioration de la digestion sont ressentis presque systématiquement.

 

 

 

Fukushima. La vie arrêtée

Des voitures irradiées...
Des voitures irradiées…

 

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre suivi d’un tsunami ravageait la côte est du Japon, provoquant la mort de milliers de personnes et l’accident nucléaire de Fukushima. L’arrêt de trois réacteurs du site provoqua une réaction en chaîne et le rejet d’une importante quantité de produits radioactifs. L’inertie des autorités japonaises et de l’opérateur du site, la Tepco, eut également de nombreuses conséquences sanitaires. Parmi celles-ci, l’évacuation forcée et parfois arbitraire de la population qui vivait à proximité de la centrale, dans un rayon de vingt kilomètres. Dans sa grande générosité, la Tepco a indemnisé les foyers concernés à hauteur de 8 000 euros…

Une moto abandonnée depuis 2011.
Une moto abandonnée depuis 2011.

Le 5 septembre dernier, la commune japonaise de Naraha, qui se trouvait à la limite de la zone des vingt kilomètres, est officiellement redevenue habitable. Les anciens habitants (2.694 foyers, 7.368 personnes) avaient jusqu’à présent le droit de revenir pour préparer leur retour, mais pas de se réinstaller totalement. Le cinéaste japonais Sono Sion a montré la vie de ces exilés forcés dans le très beau  documentaire «Land of Hope».

Des voitures ,des motos et  autres  items envahis par la végétation.
Des voitures ,des motos et autres items envahis par la végétation.

Le photographe et cinéaste Arkadiusz Podniesinski s’est rendu dans la zone interdite pour une série extraordinaire. Jeudi, une étude menée par le professeur Toshihide Tsuda démontrait que le nombre de cas de cancer de la thyroïde affectant la population soumise à la radioactivité était 50 fois supérieur à la normale.

 

Vue aérienne d'un vrai cimetière d'autos ... créé en 2011 par  le tsunami et l'accident nucléaire qui a suivi.
Vue aérienne d’un vrai cimetière d’autos … créé en 2011 par le tsunami et l’accident nucléaire qui a suivi.

 

 

...mêmes des karts.
…mêmes des karts.

 

 

...des vélos sous leurs abris rouillent lente
…des vélos sous leurs abris rouillent lente

 

...des étalages recouverts de poussière.
…des étalages recouverts de poussière.

 

...des magasins ébranlés  et laissés à l'abandon .
…des magasins ébranlés et laissés à l’abandon .

 

...comme l'intérieur de multiples épaves de vaisseaux échoués sur la Terre.
…comme l’intérieur de multiples épaves de vaisseaux échoués sur la Terre.

 

...des bureaux immobiles...
…des bureaux immobiles…

 

...des reliques récentes de notre technologie...
…des reliques récentes de notre technologie…

 

....des écoles sans élèves ni professeurs...
….des écoles sans élèves ni professeurs…

 

...même un dépôt  d'ordinateurs périmés attend  dans l'ombre du temps.
…même un dépôt d’ordinateurs périmés attend dans l’ombre du temps.

 

Comme vous le voyez,c’est à Fukushima qu’a vraiment commencé la Grande Mort du Monde…Mort de Civilisation et de Vie!