Ancien président tunisien : la CIA derrière le «Printemps arabe» – Le Saker Francophone

condolezza-rice_with_tunisian_president_ben_ali1Ben Ali termine en constatant que la Tunisie actuelle est un refuge pour les bandes criminelles et les services secrets étrangers. La CIA contrôle tout ce qu’elle veut. Un accord a été signé récemm…

Source : Ancien président tunisien : la CIA derrière le «Printemps arabe» – Le Saker Francophone

Publicités

ISIS proclame la création de l’Etat islamique au Moyen-Orient et une «nouvelle ère du djihad international»

Un combattant de l'Etat islamique d'Irak et du Levant (ISIL) tient un drapeau de ISIL et une arme dans une rue de la ville de Mossoul
Un combattant de l’Etat islamique d’Irak et du Levant (ISIL) tient un drapeau de ISIL et une arme dans une rue de la ville de Mossoul.

 

 

Les Djihadistes de l’ISIS ont déclaré que les territoires capturés dans la province de Diyala ,en Irak  et à la Syrie,dans la région d’ Alep,formeraient  un nouvel État islamique – un «califat». Ils ont enlevé l’Irak et le Levant »de leur nom et exhorté les autres groupes sunnites radicaux à faire allégeance .

ISIS a annoncé qu’il devrait maintenant être appelé «L’État islamique» et a déclaré son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, serait  «le calife»  du nouvel Etat et   deviendrait  le « chef de file pour les musulmans  de partout dans le monde, »  a déclaré le groupe militant sunnite radical dans une audio enregistrement diffusé en ligne le dimanche,29 juin 2014.

C’est la première fois depuis la chute de l’Empire ottoman en 1923 que le tître de  calife – ce qui signifie un successeur politique au Prophète Muhammad – a été déclaré et proclamé. La décision a été prise à la suite du Conseil de la Choura ,lors de la réunion du groupe le dimanche, selon le porte-parole d’ISIS Abou Mohammed al-Adnani.

 

isis 002

 

Les militants de l’État islamique d’Irak et du Levant (ISIL) en progression  sur une rue vers un  lieu inconnu, dans la province de Salaheddine. (AFP Photo / HO / Walayat Salahuddin)

Le nouvel État islamique a marqué ses frontières, couvrant le territoire capturé par le groupe dans un déchaînement de violence sanglante, de la province de Diyala en Irak ,déchirée par la guerre …jusqu’au territoire d’Alep de Syrie.

Le groupe djihadiste a également affirmé qu’ils sont maintenant un état légitime.

L’État islamique a appelé Al-Qaïda et d’autres militants radicaux sunnites de la région à leur donner immédiatement leur allégeance, ouvrant la voie à  « une nouvelle ère du djihad international. »

« La Shura [Conseil] de l’Etat islamique s’est réuni et a discuté de cette question … L’État islamique a décidé d’établir un califat islamique et de désigner un calife de l’état des musulmans »,  a déclaré le porte-parole du groupe Adnani.

 

isis 003
Les militants de l’État islamique d’Irak et du Levant (ISIL) debout à côté de véhicules capturés laissés par les forces de sécurité irakiennes dans un lieu inconnu, dans la province de Salaheddine.

 

Il a décrit l’établissement du califat comme  « le rêve à tous les musulmans »  et  « l’espoir de tous les djihadistes. »

Le groupe militant,qui est  connu pour sa violence brutale, s’était séparé d’Al-Qaïda au début de 2014. Il  a saisi les grandes régions de l’Irak  de l’Ouest et du Nord au cours des dernières semaines, opérant de nombreux  meurtres de masse de musulmans chiites opposés à lui, dans la région.

Lire la suite: Tout ce que vous devez savoir sur ISIS et ce qui se passe en Irak

ISIS déjà fait des déclarations promettant de marcher sur  la capitale irakienne de  Bagdad et de capturer des sites chiites saintes de Nadjaf et Karbala.

Sources: RT

 

 

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:les mercenaires terroristes de l’EIIS en marche vers Bagdad

 

Terroristes Irak 001

 

IRAK – AFP PROPAGANDE – Les USA et la Turquie dans leur comédie

Il ne faut pas se leurrer, les USA veulent se réinstaller en IRAK

Les jihadistes s’approchent de Bagdad, Washington envisage des frappes aériennes

Kirkouk (Irak) – Les rebelles jihadistes sunnites ont pris mercredi une nouvelle ville en Irak et avançaient vers la capitale Bagdad dans une offensive fulgurante, obligeant le Conseil de sécurité à se réunir jeudi et Washington à envisager des frappes aériennes.

Cette avancée des combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), face à des forces gouvernementales en déroute et un pouvoir chiite impuissant, a poussé environ un demi-million d’habitants à fuir.

Le porte-parole de l’EIIL, Abou Mohammed al-Adnani, a exhorté les insurgés à marcher sur Bagdad et a critiqué le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour son incompétence, dans un enregistrement sonore daté de mercredi et traduit par le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE.

Depuis mardi, ces combattants islamistes –exclus du réseau Al-Qaïda car jugés trop radicaux– se sont emparés, dans le nord du pays, de la deuxième ville d’Irak, Mossoul, de sa province, Ninive, et de secteurs dans deux provinces proches, Kirkouk et Salaheddine, majoritairement sunnites. Mercredi, ils ont pris Tikrit, à 160 km au nord de Bagdad, et avançaient vers la capitale. Ils ont en outre tenté, en vain, de prendre Samarra, à une centaine de km de Bagdad, selon des témoins.

L’EIIL a en outre pris en otages 49 Turcs au consulat de Turquie à Mossoul, parmi lesquels le consul et des membres des forces spéciales, de même que 31 chauffeurs de poids-lourds turcs dans cette province.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira à huis-clos à partir de 11H30 (15H30 GMT) pour discuter de la situation en Irak. L’envoyé spécial de l’ONU en Irak, Nickolay Mladenov, y interviendra par vidéo-conférence.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lancé un appel à la solidarité internationale avec l’Irak.

Il a également réclamé la libération immédiate et sans conditions de la cinquantaine de citoyens turcs pris en otage au consulat de Mossoul.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a menacé l’EIIL des représailles les plus sévères s’il leur était fait le moindre mal.

L’Iran chiite mais aussi les Etats-Unis ont apporté leur soutien au gouvernement de Nouri al-Maliki face au terrorisme.

Les Etats-Unis soutiendront les dirigeants irakiens alors qu’ils forgent l’unité nationale nécessaire pour remporter le combat contre l’EIIL, a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney dans un communiqué. ( les USA jouant la carte chiite ? – Vilistia )

– Pas de soldats américains renvoyés en Irak –

L’Irak a de son côté officieusement indiqué aux Etats-Unis qu’il était ouvert à l’idée de frappes aériennes américaines afin d’enrayer l’offensive jihadiste, a affirmé mercredi à l’AFP un responsable américain, confirmant une information du Wall Street Journal.

L’administration du président Obama envisage plusieurs options pour aider Bagdad, éventuellement par le biais de frappes effectuées par des drones, selon ce responsable qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.

La diplomatie américaine s’est défendue d’avoir été prise par surprise, affirmant avoir exprimé depuis des mois ses inquiétudes ( ???) à propos de la menace terroriste que pose l’EIIL pour toute la région.

En conséquence, Washington se tient prêt à venir en aide à Bagdad face à l’agression de l’EIIL, a déclaré la porte-parole du département d’Etat Jennifer Psaki, annonçant une augmentation de l’assistance américaine.

Mais en aucun cas les Etats-Unis n’envisagent de renvoyer des troupes au sol en Irak, selon Mme Psaki, après le départ le 31 décembre 2011 du dernier soldat américain, au terme d’un très lourd engagement militaire des Etats-Unis pendant huit ans.

En 2011, Bagdad et Washington n’étaient pas parvenus à s’entendre sur le maintien d’un contingent américain en Irak et beaucoup s’étaient alors alarmés d’une nouvelle poussée des violences une fois les Américains partis.

Washington a par la suite englouti des dizaines de milliards de dollars pour former et équiper les forces armées irakiennes, celles-là mêmes qui ont visiblement fui devant les jihadistes.

– Réunion du Parlement jeudi – 

L’EIIL, qui ambitionne d’installer un Etat islamique, a prévenu qu’il n’arrêterait pas la série d’invasions bénies. Le groupe contrôlait déjà des secteurs de la province occidentale d’Al-Anbar à la frontière syrienne. Accusé d’abus en Syrie, il y tient de larges secteurs de la province pétrolière de Deir Ezzor (nord-est), faisant craindre une unité territoriale avec le nord-ouest irakien.

Symboliquement, le groupe a diffusé mercredi sur internet des photos de jihadistes créant une route entre la Syrie et l’Irak en aplanissant au bulldozer un mur de sable.

Impuissant et miné par des clivages confessionnels, le gouvernement irakien a appelé le Parlement, qui se réunit jeudi, à décréter l’état d’urgence.

Mais face à l’avancée dans le Nord des combattants jihadistes aguerris, soldats et policiers ont montré peu de résistance, le gouverneur de Ninive, Athil al-Noujaïfi, accusant les commandants militaires d’avoir abandonné le champ de bataille.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 500.000 personnes ont été déplacées à l’intérieur et autour de Mossoul, qui compte habituellement deux millions d’habitants.

A 50 km de Mossoul, des files interminables d’hommes, femmes et enfants attendaient à un barrage kurde pour obtenir un permis de séjour pour passer au Kurdistan autonome.

Arrivée avec sa famille, Zahra Chérif, 39 ans, explique avoir quitté la ville par peur des massacres si l’armée lance un assaut sur la ville pour la reprendre à l’EIIL.

Dans Mossoul, les combattants, vêtus d’uniformes militaires ou de tenues noires, le visage découvert, étaient positionnés près des banques, des administrations publiques et au siège du Conseil provincial, selon des témoins.

Selon des experts, l’EIIL est constitué en grande partie en Irak d’ex-cadres et membres des services de sécurité de Saddam Hussein  ( ????) ayant rejoint la rébellion après l’invasion américaine de 2003.

*Dans un article précédent ,nous avons évoqué  le financement et le recrutement des jeunes djihadistes en europe par la CIA ,voir ce lien: lien

Alerte terroristes islamiques: les jeunes européens qui vont mourir en Syrie

Photo de jeunes  mercenaires islamiques recrutés en Espagne et dans toute l'Europe.
Photo de jeunes mercenaires islamiques recrutés en Espagne et dans toute l’Europe.

*Traduit de la langue arabe d’après une entrevue.

Selon un journal espagnol : 12 000 combattants étrangers combattraient en Syrie, a déclaré le média  espagnolé: il y a environ 12 000 combattants étrangers combattant en Syrie sous ce qu’on appelle l’ « Etat islamique en Irak et en Syrie  » ,un mouvement terroriste qui recrutent des jeunes à l’étranger par le biais de l’Internet et les réseaux sociaux.Il s’agirait d’argent détourné par la CIA et groupes consorts ,dont l’état sioniste d’Israel et la monarchie d’Arabie Séoudite qui serait blanchi dans cette affaire.

Citant le dernier rapport publié par l’Institut de recherche en Amérique, Tinder, disant que : « le nombre de combattants étrangers de différentes nationalités, qui s’est joint à l’organisation de l’État islamique en Irak et en  Syrie est d’environ 12 000 combattants et 3 000 d’entre eux  proviennent directement  des pays occidentaux.  »

La pratique de cette organisation terroriste dans la ville de Raqqa est sous réserve des dispositions  très extrêmes de ses attaques contre les lieux de culte, chrétiens  et islamiques.Ils ont créé  des sanctuaires où les imams et les compagnons djihadistes sont  à la poursuite de toute personne qui n’est pas conforme à leurs croyances religieuses.

L’organisation du soi-disant «Etat  islamique  en Irak et Syrie » est   un mouvement terroriste qui recrute  plus de jeunes étrangers pour publier la première édition de leur propagande  en anglais et allemand sur  cassette vidéo, appelant les auditeurs sur  ce sujet ,d’adhérer à l’organisation.

Très peu de jeunes dont le cerveau a été lavé par  cette organisation terroriste  sont revenu chez eux.

 

NIGERIA : des grosses fortunes américaines financent Boko Haram

http://rutube.ru/video/f62f6c76584c20fff45adad3991e97b3/

 

 

Les mercenaires de Boko Haram aux services du capitalisme d'affaires.
Les mercenaires de Boko Haram aux services du capitalisme d’affaires.

 

 

La résurgence de Boko Haram au Nigeria après la mort du fondateur de cette organisation au départ  fondamentalement  islamiste serait l’œuvre de 2 grosses fortunes  américaines : Bill Gates et  Hugh Grant  PDG de la Monsanto Company.

En effet ces 2 milliardaires américains ont été identifiés par le « Global Alliance Prolife » (GPA)  en tant sponsor étranger  de l’insurrection de Boko Haram.

Global alliance Prolife a révélé que le nom de Boko Haram originel a été utilisé comme couverture dans des attaques terroristes. Selon GPA les vrais coupables étaient des assassins et des mercenaires embauchés par « Blackwater » ou « Xe-Service » appelé aujourd’hui « Academy », une armée privée propriété de Bill Gates et Monsanto Company. Toujours selon Global Alliance Prolife, en 2009 après la mort du fondateur de Boko Haram (en tant secte purement islamiste opposée à la culture occidentale) Mohamed Yusuf, « Blackwater » a commencé le recrutement d’anciens enfants soldats sierra lionais et libériens de la rébellion de Charles Taylor et les a formé à Ouagadougou au Burkina Faso en dépit de l’éviction de « Blackwater » du Liberia par la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Par la suite ces enfants soldats libériens et sierra lionais ont été amenés au Nigéria et présentés comme des employés de l’ECOMOG (The Economic Community of West African States Monitoring Group ou Groupe de Surveillance de la Communauté des Etas de l’Afrique de l’Ouest) pour officiellement combattre la secte islamiste Boko Haram. Mais en réalité, la mission de ces mercenaires libériens introduis au Nigéria par Bill Gates et Monsanto Company était de déplacer les agriculteurs locaux du Nord Est du pays ; de créer une chute de la production agricole et obliger le gouvernement fédéral à adopter les grandes exploitations des deux géants américains spécialisés dans l’agrobusiness génétiquement modifiée pour nourrir la population. Les aliments de base locales, tels le riz, le sorgho ; le millet ou le manioc serait ainsi remplacés par des variantes génétiquement modifiées de Gates et Monsanto leur cédant ainsi efficacement la sécurité alimentaire pour plus de 170 millions de nigérians. Selon l’AGP, « le volume de production des ces OGMs serait alors vendue à des prix inférieurs à celui de la nourriture cultivée biologiquement ou naturellement partout ailleurs au Nigeria, détruirait le marché des aliments biologiques traditionnels, faisant des cultures des industries agroalimentaires Gates/Monsanto dominants de l’alimentation au Nigeria. Le président de GPA, le Dr Philip Njemanze a également tiré la sonnette d’alarme sur les moyens de hautes technologies utilisées par bill Gates dans l’exécution du plan terrorisme. Selon lui ; la récente entrevue du maniaque de la micro-informatique dans le quotidien ‘’Daily trust’’ dans laquelle il a déclaré que « sa fondation effectuait de la télédétection dans les Etas du Nord Est du Nigéria fief de Boko Haram pour étudier les schémas de migration des personnes » signifiait que des images satellitaires contre la loi nigériane ont été utilisée par l’espionnage pour identifier les installations militaires nigérianes comment s’en échapper et les attaquer en état d’urgence. Le Dr Njemanze a par ailleurs dénoncé les téléphones portables distribués aux agriculteurs locaux par Bill Gates via le ministère nigérian de l’agriculture pour accorder à ces derniers des agro-crédits pour les engrais et les cultures OGM. Décrivant ces dons comme des « portes feuilles de la morts » faits et acceptés dans le mépris total de la preuve fournie par le Ministère américain de l’agriculture (USDA) que les OGM ne peuvent augmenter les rendements des cultures, sinon diminuer la production agricole globale , endommager les terres fertiles , le président de GPA soutient que les OGM constituent des risques sanitaires dangereux encore méconnus incluant des cancers et autres maladies débilitantes. Toujours selon le Dr Njemanze, grâce aux GPS des téléphones cellulaires distribués aux populations rurales du nord du Nigéria , la position de chaque agriculteurs serait connue des terroristes à la solde des multinationales agroalimentaires américaines qui utilisent des images satellitaires pour connaître l’emplacement de la JTF ( Joint Task Force) et les téléphones portables pour traquer les agriculteurs nigérians.

Source : Ngouegni N. Nadège,Afrique Média

Syrie : Les djihadistes sont massivement drogués au Captagon, un euphorisant fabriqué par l’OTAN

La drogue est financée par l'OTAN,les saoudiens et Israel.
La drogue est financée par l’OTAN,les saoudiens et Israel.

Alors que les médias occidentaux et du Golfe laissent penser que les jihadistes se nourrissent principalement de la lecture du Coran, les saisies effectuées en Syrie montrent qu’en réalité, ils se droguent au Captagon.

L’armée arabe syrienne a saisi en deux jours une voiture pleine de comprimés de Captagon et un camion citerne en contenant une tonne.

Le Captagon (Fénétylline chlorhydrate) est une amphétamine qui suscite une certaine euphorie et insensibilise à la douleur. Mêlé à d’autres drogues, comme du haschich, il constitue la ration alimentaire de base des jihadistes. Les combattants ne ressentent plus ni leurs souffrances, ni celles qu’ils infligent aux autres. Dès lors, ils peuvent commettre toutes sortes d’atrocités en riant.

Contrairement à une idée répandue, les jihadistes ne sont pas motivés par des préoccupations religieuses, mais par la recherche de plaisirs immédiats. Ils sont principalement recrutés parmi les voyous et dans les prisons.

Fabriqués en 2011 par l’Otan dans un laboratoire en Bulgarie, le Captagon est maintenant produit dans tout le Proche-Orient, y compris sur le territoire syrien.

Source: Le Réseau Voltaire

Nouvel Ordre Mondial:Les États-Unis ne sont pas en position de lancer la guerre contre la Syrie

Les États-Unis ne sont pas en mesure de lancer une offensive dite humanitaire contre la Syrie

 

Les corrupteurs côtes à côtes: les sionistes d’Israël et la monarchie corrompue d'Arabie Saoudite qui financent Al Qaïda ,le terrorisme dans le monde et...la diffusion gratuite du Coran.
Les corrupteurs côtes à côtes: les sionistes d’Israël et la monarchie corrompue d’Arabie Saoudite qui financent Al Qaïda ,le terrorisme dans le monde et…la diffusion gratuite du Coran.

Yuram Abdullah Weiler, un journaliste et un militant anti-guerre basé à Denver, a fait ces remarques lors d’un entretien téléphonique avec Press TV cette semaine, en commentant une récente attaque au gaz toxique en Syrie qui a tué deux et blessé 100 personnes.

« Nous avons une situation dans le conflit syrien où chaque côté accuse l’autre. Nous avons vécu cela  au moins deux fois avant. La télévision d’Etat syrienne a accusé les membres de la Nusra avant al-Qaïda,d’être  lié à l’utilisation du chlore gazeux à Kfar Zeita, « a déclaré Weiler, le 14 Avril 2014. « Il est connu que Jabhat al-Nusra a de grandes quantités de chlore gazeux sous leur contrôle, puisque la seule usine de gaz de chlore en Syrie est près d’Alep, une ville  qui a été reprise par ce groupe terroriste en Août 2012. Ainsi, ce qui semble corroborer les rapports par le gouvernement syrien que ces obus et des roquettes à têtes de chlore sont en fait utilisé par la Takfiris contre les troupes gouvernementales syriennes soutenues à l’étranger « , at-il ajouté. L’attaque à Kfar Zeita, qui se serait produit le 12 Avril, était similaire, mais à une échelle beaucoup plus petite, de 21 autres.En  Août  2013 ,une attaque chimique dans Ghouta près de la  capitale Damas, dont la responsabilité n’a pas été établie officiellement. Le rapport final de la Mission des Nations Unies pour enquêter sur les allégations de l’utilisation d’armes chimiques n’a pas abordé la question de savoir qui était responsable de l’attaque au gaz dans Ghouta. Le 13 Avril, l’ambassadeur de Barack Obama aux Nations Unies, Samantha Powers, a déclaré que tous les rapports d’une attaque au gaz toxique en Syrie ont été jusqu’à présent « sans fondement », et que les Etats-Unis tente d’établir ce qui s’est passé avant .

« Ce pourrait être une position officielle  pour la soi-disante intervention« humanitaire »», a déclaré Weilera. Lorsqu’on lui a demandé si les États-Unis pourrait  peut-être penser à entrer directement le conflit en Syrie, Weiler a répondu: «Bien qu’il yient des bruits de prise de position  dans cette  direction, je voudrais vraiment en douter.Les États-Unis ont  les mains pleines. Avec la situation en Ukraine qui  s’escalade de jour en jour, Obama est en train d’ essayer de trouver une façon gracieuse de ne pas s’engager dans une plus grande confrontation  avec la Fédération de Russie.  » « Nous avons vécu cela avant. Dernièrement en  Août 2013, Obama  avait menacé  la Syrie ,d’une attaque de missiles de croisière sur des cibles syriennes choisies, mais il a dû faire marche arrière en raison de l’opposition aux plans d’attaque des États-Unis , par la Russie et la Chine. Et c’est une honte qui éclate  quand les médias alternatifs ont fait exposer la vérité de qui était derrière l’attaque de  Ghouta, qui semble avoir été un complot organisé par  une alliance entre  le Mossad  israélien et l’Arabie Séoudite  , avec le soutien des entrepreneurs pirvés de  «défense» (comme Blackwater) aux  États-Unis », a déclaré Weiler.

Sources : Press Tv

Des mercenaires pro-américains d’Al Qaïda membres d’une secte sataniste illuminati

Voici des preuves concluantes que de la façon dont certains crimes sont commis en Syrie,il y a une alliance avec des groupes satanistes et Al Qaïda serait étroitement liée aux Illuminati.

Les photos exposées ici,sont horribles et cruelles.Si vous avez des enfants,ne leur montrez pas ces horreurs,car vous risquez de les perturber.

On menace des enfants,car ils ne sont pas islamiques...peut-être.
On menace des enfants,car ils ne sont pas islamiques…peut-être.

 

En Syrie,dans  les quelques zones encore contrôlées par leurs alliés,le drapeau d'Al Qaïda flotte librement.
En Syrie,dans les quelques zones encore contrôlées par leurs alliés,le drapeau d’Al Qaïda flotte librement.

 

Les sympathisants  d'Al Qaïda font remarquablement bien ce signe qui identifie les Illuminati entre eux.
Les sympathisants d’Al Qaïda font remarquablement bien ce signe qui identifie les Illuminati entre eux.

 

On pose fièrement devant les cadavres qu'on décapite au nom de l'Islam...mais ce sont parfois des mercenaires payés par les américains et Israel.
On pose fièrement devant les cadavres qu’on décapite au nom de l’Islam…mais ce sont parfois des mercenaires payés par les américains et Israel.

 

Partout en Syrie,ces scènes se répètent.
Partout en Syrie,ces scènes se répètent.

 

La preuve horrible du meurtre réel.
La preuve horrible du meurtre réel.

 

On retourne des siècles dans le passé.
On retourne des siècles dans le passé.

 

Un trophée exposé au public.
Un trophée exposé au public.

 

On prend le temps ...
On prend le temps …

 

10252090_631684926910008_2646087982800206875_n

 

En conclusion:

Ces images nous enlèvent le goût de nous considérer comme des frères  de tous les peuples du monde.Les barbares  en liberté doivent être punis,même s’ils sont des alliés des américains et du Canada.

Un assassin reste un assassin peu importe son origine,sa religion, ses goûts personnels,etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ukraine bascule dans la guerre civile provoquée par les mercenaires de Blackwater

Les affrontements deviennent de plus en plus musclés.
Les affrontements deviennent de plus en plus musclés.

 

Alors que plusieurs provinces de l’est de l’Ukraine avaient déclaré leur indépendance en début de semaine et que des manifestants occupaient les locaux de l’administration régionale, comme à Donetsk, il semble que les autorités néo-nazis de Kiev aient décidé de réagir par la force.

Les milices de Praviy Sektor qui avaient été prépositionnées avec des éléments de la garde nationale et des mercenaires de Blackwater dans la semaine, sont passées à l’action pour déloger les autonomistes à Slaviank, dans la province de Donetsk où des tirs ont été entendus.

Le Conseil de la sécurité nationale et de la Défense de l’Ukraine a décidé d’entamer une opération anti-terroriste à grande échelle suite aux événements dans l’Est du pays, a indiqué Alexandre Tourtchinov, nommé par la Verkhovna Rada (parlement du pays) en tant que président par intérim du pays.

Les partisans de la fédéralisation ont pris le contrôle d’un certain nombre de bâtiments administratifs dans l’Est de l’Ukraine, notamment dans la ville de Slaviansk.

« Le Conseil de sécurité nationale et de la défense a pris la décision d’entamer une opération antiterroriste à grande échelle impliquant les forces armées de l’Ukraine », a indiqué Tourtchinov en s’adressant au peuple de l’Ukraine dimanche. Il a promis de ne pas entamer les poursuites envers tous ceux qui rendront les armes et quitteront les bâtiments occupés.

Source : La Voix de la Russie

De leur côté, les indépendantistes s’organisent : les habitants de Donetsk, qui ont été rejoints par les forces de l’ordre locales, ont formé des milices qu’ils ont envoyé en soutien aux insurgés de Slaviank.

Les forces anti-émeutes de Donetsk (Est de l’Ukraine) ont refusé d’obéir à leurs chefs et, après avoir mis les rubans orange et noir des partisans pro-russes, ont annoncé qu’ils soutenaient les revendications des protestataires.

« Nous refusons de disperser les manifestants pacifiques, car nous ne voulons pas qu’ils se comportent à notre égard comme les putschistes de Maïdan », a déclaré un membre des forces de l’ordre.

« Nous refusons d’obéir aux autorités de Kiev, car nous contestons leur légitimité », a ajouté son collègue.

Source : Ria Novosti

Les événements semblent s’accélérer vers une guerre civile sur le modèle Yougoslave, Moscou a demandé une réunion d’urgence du conseil de sécurité de l’ONU pour tenter de trouver une solution politique…

La Russie a appelé dimanche les autorités de Kiev à cesser « la guerre contre leur propre peuple », se déclarant indignée par les menaces du gouvernement de recourir à l’armée pour mettre fin aux troubles dans l’est de l’Ukraine. « Nous exigeons des hommes de main de Maïdan, qui ont renversé le président légitime d’Ukraine, de cesser immédiatement la guerre contre leur propre peuple », a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, selon des images de la chaîne de télévision russe Rossia 24.

« L’ordre criminel d’(Olexandre, NDLR) Tourtchinov de recourir à l’armée pour réprimer les protestations provoque l’indignation », a-t-il poursuivi, réagissant à l’annonce du président par intérim ukrainien du lancement d’une « opération antiterroriste de grande envergure » pour mettre fin aux troubles dans l’est de l’Ukraine. « Nous condamnons vivement les tentatives de recours à la force contre les manifestants et les militants avec l’aide de combattants du (parti nationaliste, NDLR) Secteur Droit et d’autres groupes armés illégitimes », a-t-il ajouté.

Moscou réclame une réunion « urgente » de l’ONU

La Russie appelle à la tenue « urgente » d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la crise en Ukraine. « La partie russe va porter la situation de crise dans le sud-est de l’Ukraine en urgence devant le Conseil de sécurité de l’ONU et auprès de l’OSCE », l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a ainsi indiqué Alexandre Loukachevitch. « Actuellement, c’est de l’Occident que dépend la possibilité d’éviter une guerre civile en Ukraine », a poursuivi le porte-parole.

Une série d’attaques visiblement coordonnées a été lancée samedi dans des villes de l’Est russophone de l’Ukraine, région frontalière de la Russie, par des hommes armés, portant souvent des uniformes sans insignes.

L’Union européenne a sommé dimanche Moscou de cesser les « opérations visant à déstabiliser » son voisin et invité Kiev à continuer de faire preuve de retenue, tandis que Paris se prononçait pour de « nouvelles sanctions en cas d’escalade militaire ». Moscou dément toute responsabilité et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé à plusieurs reprises que Moscou n’avait aucune intention de rattacher à la Russie les régions orientales de l’Ukraine.   (Source : Le Point)

 

Capture de mercenaires  américains de Blackwater

Blackwater 001

Les  mercenaires à la solde de  Blackwater sont si impressionnants  que les gens ordinaires peuvent les capturer … bref , gonflés de leur réputation surfaite , ils ne sont pas le un dixième aussi bon que ce qu’ils prétendent être . C’est seulement aux États-Unis qu’il y  aurait ces  » armées capitalistes  » … Leurs membres sont plus habitués à brutaliser les travailleurs et en faisant des tours sales que des opérations militaires réelles . En bref, ils ne sont pas des hommes honorables , et personne ne devrait traiter ces Ecumeurs en tant que tel .

Ukraine USA_military_mercen_535222a

______________________________

Le groupe « Patriot Opolchenie » a  capturé un ressortissant étranger dans Beketova, rue de Kharkov et a affiché une vidéo sur le web . La vidéo montre un groupe de personnes agressives  utilisant un langage fort que ils ont questionné une personne non identifiée portant un uniforme spetsnaz Sokol MVDU . L’inconnu , plaquée au sol , parlait  anglais et dit qu’il est un citoyen américain . Cela prouve les précédents rapports que les mercenaires américains sont , en effet , arrivés à participer à des opérations dans le sud-est de l’Ukraine . Les mercenaires se déguisent en uniforme MVDU , comme indiqué .

ukraine-protest-in centerof Kiev

Traduction d’un journal russe  :

Que devez-vous ? La raison de l’accalmie est que la junte a seulement un petit nombre de ces mercenaires à sa disposition , et ils sont sous le contrôle de Langley , de toute façon. Cela implique aussi que la junte n’a pas obtenu Kharkov , ce qui signifie que la junte n’a pas assez de credibilité et d’influence pour faire plus que des  opérations limitées … ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir . Kharkov est une ville de KPU grand temps … ce sera seulement recharger les patriotes encore plus . La junte devra verser le sang pour retrouver le « contrôle » … Notez bien que les Etats-Unis bave son approbation . Si cela ne vous dit pas le mal absolu à Foggy Bottom et le Capitole , et que Nuland et Zbigniew sont des criminels en tout sauf le nom , rien ne va.(Sources:Voices  from Russia)

 

Mercenaires américains arrêtés  le 13 avril 2014  en République de Donesk par la population.
Mercenaires américains arrêtés le 9 avril 2014 en République de Donesk par la population.

 

 

Découverte fantastique d’un tunnel de 300 mètres de long ,à Damas

Découverte d’un tunnel de 300 mètres  de longueur équipé de systèmes d’éclairage, de ventilation et de caméras de surveillance, à Daria dans la banlieue de Damas , creusé par des terroristes à une profondeur de 10 mètres sous terre, utilisé pour la contrebande d’armes et d’attaquer les positions de l’armée .
Le tunnel a conduit  l’armée du gouvernement  syrien  à une cachette où les terroristes à l’intérieur ont été trouvées  en flagrant délit,avec des armes et des munitions de différents types …sans parler  des drapeaux d’Al-Qaïda et le Hamas.

Le tunnel,parfaitement découpé à angle droit et bien sécurisé,montre une certaine touche de professionnalisme.Comme si des militaires  affecté au  génie d’une puissance étrangère ,seraient intervenu pour  leur venir en aide.

jugez en par vous-mêmes:

Aperçu du tunnel à l'entrée!
Aperçu du tunnel à l’entrée!

 

Remarquez comment on a  bien découpé les parois.
Remarquez comment on a bien découpé les parois.

 

 

Plusieurs ventilateurs assuraient  la circulation d'air.
Plusieurs ventilateurs assuraient la circulation d’air …entre l’entrée et la sortie.

 

 

De l'équipement très diversifié provenant surtout  d'Europe,des États-Unis et même d'Israel  fut découvert sur place.Remarquez les drapeaux d'Al Quaïda et du Hamas.
De l’équipement très diversifié provenant surtout d’Europe,des États-Unis et même d’Israel fut découvert sur place.Remarquez les drapeaux d’Al Quaïda et du Hamas.

 

Même  photo ,mais prise d'un angle différent.
Même photo ,mais prise d’un angle différent.
Pendant de longues semaines  ,les officiers syriens ont surveillés les allées et venues aux deux extémités du tunnel.Finalement  leur patience finit par payer.
Pendant de longues semaines ,les officiers syriens ont surveillés les allées et venues aux deux extrémités du tunnel.Finalement leur patience finit par payer.

 

C'est souvent par des températures dépassant les 40 dégrés que les  officiers courageux devaient concentrer leur attention sur cet immeuble ou habitaient les terroristes  d'Al Qaïda.
C’est souvent par des températures dépassant les 40 degrés celsius que les officiers courageux devaient concentrer leur attention sur cet immeuble ou habitaient les terroristes d’Al Qaïda.