Méditation et santé: 8 postures yoga facile à exécuter

YOGA: POSTURE DE LA CHAISE AVEC TORSION
Vous saviez déjà que vous devriez vous lever souvent de votre chaise au cours de la journée. Et, votre traqueur d’activité est peut-être là pour vous le rappeler. Mais bougez-vous vraiment autant que vous le pourriez dans votre espace de travail au fil de la journée ? Alors, exercez-vous à faire des torsions sur votre chaise de bureau plusieurs fois par jour, pour le grand bien de votre dos. Selon la philosophie du yoga, cet exercice facilite aussi la digestion!

 

EXERCICE DE RESPIRATION ET EMBOUTEILLAGE
La prochaine fois que vous serez bloqué à un feu de circulation ou sur le lieu d’un accident routier, essayez cet exercice de respiration qui vous aidera à passer le temps et à calmer toute poussée de rage au volant. D’abord, respirez normalement, puis commencez à allonger vos inspirations et expirations. Inspirez par le nez en comptant jusqu’à trois, puis expirez par la bouche en comptant encore trois, et ainsi de suite. La respiration doit se faire de façon calme et mesurée. Si elle devient saccadée ou haletante, raccourcissez votre souffle.

 

MÉDITATION SOUS LA DOUCHE
Prendre votre douche est un des rares moments de la journée où vous pouvez fermer les yeux sans être distrait par quoi que ce soit. (Au bureau, on penserait que vous seriez en train de dormir, et à la maison, que vous vous manqueriez d’attention pour votre famille ; au volant, c’est carrément dangereux !)
Prenez quelques minutes sous la douche pour méditer par la visualisation. Imaginez-vous dans un lieu de vacances et concentrez-vous sur un détail (comme le bleu de la mer des Caraïbes). Chaque fois que quelque chose vous distraira de cette image, retournez mentalement à la couleur azur de l’eau. Recommencez jusqu’à la fin de votre douche et débutez ainsi la journée avec l’esprit clair.

 

POSTURE D’OUVERTURE DES HANCHES
Pratiquer le yoga assis à son bureau peut sembler formidable, mais vous feriez mieux de vous limiter à des exercices discrets. Voici une posture facile : au travail ou pendant une longue réunion, croisez votre cheville sur le genou opposé et penchez-vous lentement vers l’avant pour allonger la colonne vertébrale jusqu’à ce que vous sentiez vos fessiers et l’extérieur de votre hanche s’étirer. Vous vous sentirez mieux et vous diminuerez votre tension lombaire.

 

ÉTIREMENT LATÉRAL MATINAL
Si vous avez déjà assisté au réveil d’un animal ou d’un bébé, vous avez remarqué qu’ils commencent par s’étirer. Faites la même chose avant de sauter du lit. Un simple étirement latéral rapide est une des postures de yoga qui vous aidera à émerger du sommeil, à étirer votre colonne et à ouvrir bien grand vos poumons. Vous serez alors fin prêt pour la journée!

 

ÉTIREMENT DES MOLLETS SUR LE TROTTOIR
Lorsque vous attendez le signal pour traverser la rue, ne restez pas sans rien faire. Saisissez l’occasion pour vous étirer les mollets en posant votre pied sur le rebord du trottoir ou contre un poteau. C’est un étirement classique bien connu de tous les coureurs, mais dont tout le monde y compris les marcheurs peut profiter.

 

POSTURE D’OUVERTURE DES ÉPAULES DANS LA SALLE DE BAINS
On croyait que seuls les maniaques de l’informatique et les dentistes avaient une mauvaise posture. Mais, avec la prolifération des équipements électroniques et la dépendance qui les accompagne, la « mauvaise posture du portable » est plus répandue que jamais. Faites la guerre aux épaules tombantes et au dos rond en pratiquant cet exercice d’ouverture des épaules chaque fois que vous irez à la salle de bains. Appuyez un avant-bras en poussant contre le rebord de la porte ou de l’armoire quand vous entrez et faites de même pour l’autre en sortant.

 

ÉTIREMENT DES ISCHIO-JAMBIERS DEVANT LA TÉLÉ
Demandez à tout débutant en yoga quelle partie de son corps lui donne le plus de problèmes et il vous répondra invariablement que c’est la tension de l’extérieur des cuisses (muscles ischio-jambiers). Rester assis à longueur de journée en est la cause principale, mais vous pouvez combattre cette tension en adoptant une autre position assise ou même couchée ! Lorsque vous êtes assis sur le canapé en soirée, penchez-vous vers l’avant sur vos hanches jusqu’à ce que vous sentiez un étirement. Il est très important de maintenir sa colonne vertébrale bien droite. Si vous avez de la difficulté à exécuter cette posture, étendez-vous par terre et levez une jambe que vous maintenez en l’air pour provoquer un étirement. Si vous n’arrivez pas à toucher votre pied ou votre mollet, aidez-vous d’une serviette ou d’une ceinture.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Faire une retraite spirituelle chez soi

Se retrouver

Méditation
Méditation

 

Se retirer de l’agitation du monde, seul, chez soi, pour quelques heures ou quelques jours : la retraite spirituelle n’est pas une nouvelle façon de pratiquer l’art du cocooning régressif, mais bien une occasion de se relier à la dimension spirituelle de notre être. Cette part de nous si souvent négligée dans nos quotidiens chahutés, qui se manifeste parfois en présence du sacré ou du beau et nous donne l’impression d’être pleinement vivant. La retraite spirituelle est un outil – parmi d’autres – pour en faire l’expérience consciente. « Chez soi ou dans une communauté, la retraite est une respiration du corps et de l’esprit qui nous permet d’aller vers un horizon qui nous dépasse, vers un vide et un silence habités par autre chose que le faire ou l’avoir, explique Patrice Gourrier, prêtre et psychologue conscient, auteur avec Jérôme Desbouchages de 40 Jours avec Maurice Zundel et les Pères du désert (Presses de la Renaissance, 2009).

Alain Gamichon, psychologue et psychothérapeute, souligne l’intérêt de la gratuité de cette démarche : « Faire une retraite spirituelle est un acte que l’on pose par rapport à soi-même et dont les résultats ne sont pas immédiatement visibles. Il se peut même que le ressenti sur le moment soit inconfortable, physiquement et psychiquement. Le silence, l’acte conscient, la lecture d’un texte spirituel, une nourriture frugale…, tout cela constitue une véritable ascèse pour nous qui sommes habitués aux gratifications immédiates et dopés aux performances sociales ! » Et c’est justement parce que nous subissons tous les mêmes contraintes et courons derrière les mêmes leurres que cette retraite n’est pas réservée aux seuls croyants. Même si ces derniers peuvent évidemment trouver, dans cette pratique « hors cadre », une occasion de vivre pleinement leur foi.

Se préparer

parle-toi-001

Une journée type

Établir un programme est le préalable indispensable à une vraie retraite. Nous avons respecté ici les séquences communes aux différentes traditions spirituelles. Les temps de lecture ou de méditation durent, pour les débutants, entre un quart d’heure et une demi-heure. Chaque activité est précédée par une pause de respiration consciente.

• Lever (7 heures), étirements, respiration, ablutions.

• Petit déjeuner (7 h 30), puis marche, lecture, étirements ou marche, méditation ou prière,
activités domestiques (rangement, ménage, couture, cuisine), lecture.
• Déjeuner (12 ou 13 heures), puis marche, contemplation (une image, un bouquet de fleurs…), lecture, méditation ou prière, étirements.
• Pause thé (16 heures), puis marche, lecture, activités domestiques, méditation ou prière,
étirements.
• Dîner (20 heures).

yoga-001

Une retraite nécessite un état d’esprit particulier. « Il faut avant tout avoir le profond désir de vivre quelque chose de différent, de s’aménager un temps d’arrêt qui ne soit pas un “cesser de faire”, précise Patrice Gourrier, mais un “faire autrement”, en partant de l’intérieur de soi, le contraire de ce que la majorité d’entre nous vit tous les jours. » C’est pour cela que cette pause exige une rupture nette avec nos gestes, nos pensées et nos réflexes habituels. Ni téléphone, ni visite, ni radio, ni télévision, ni personne d’autre chez soi, mais un silence choisi, pour entrer symboliquement dans un nouvel espace-temps. Pour être féconds, ce silence et cette solitude doivent être encadrés. À la manière de la journée monastique, scandée par les temps d’activité et les temps de méditation ou de prière.

« Il est essentiel de s’impliquer totalement dans ce projet, de se donner les moyens de faire de la place pour laisser advenir l’inconnu de soi, cette dimension de son être que nous ne soupçonnions peut-être même pas », affirme Alain Gamichon. Choisir ses vêtements (très confortables), sélectionner des citations, des poèmes ou des textes spirituels, disposer des bougies, de l’encens, composer un petit autel ou s’aménager un lieu de méditation… Chacun de ces actes, qui modifie imperceptiblementnotre état d’esprit, nous prépare à entrer, en conscience, dans un univers différent.

Apprendre à s’arrêter

silence

Nous sommes peu habitués à expérimenter cette suspension de la pensée et de l’action ordinaires. Aussi, ne nous étonnons pas si des sentiments d’impatience, d’agacement ou d’ennui surviennent. Contentons-nous de les remarquer, de les accueillir et de les laisser se dissiper. La difficulté fait partie du voyage : il s’agit d’une ascèse et non d’un week-end «bulle » !

Respirer

« Tout commence par la respiration, constate Patrice Gourrier. C’est la meilleure façon d’apprivoiser ce que j’appelle le “temps d’arrêt du corps”. Un exercice très simple consiste à inspirer en pensant “J’inspire la vie” et à expirer en pensant “Je souffle ce qui m’oppresse”. » C’est aussi ce que Thich Nhat Hanh, maître zen vietnamien, appelle la « pleine conscience de la respiration » dans La Respiration essentielle, notre rendez-vous avec la vie (Albin Michel, “Spiritualités vivantes”, 2003).. En position assise, le dos doit être droit, les épaules baissées, la mâchoire détendue et le ventre souple. Les yeux sont fermés pour favoriser la conscience corporelle. Les taoïstes préconisent des séries de trois respirations profondes et amples qui amènent une contraction du bas-ventre à l’inspiration et son relâchement à l’expiration. La respiration consciente Établir un programme est le préalable indispensable à une vraie retraite. Nous avons respecté ici les séquences communes aux différentes traditions spirituelles. Les temps de lecture ou de méditation durent, pour les débutants, entre un quart d’heure et une demi-heure. Chaque activité est précédée par une pause de respiration consciente. Une journée type et profonde (elle ne doit jamais être forcée) est recommandée pour faire le calme en soi, avant et après chaque activité du corps ou de l’esprit.

Lire

sourire

Une fois le corps apaisé et l’esprit calmé, nous pouvons goûter à des nourritures plus denses, comme la lecture de textes spirituels ou poétiques. « Je conseillerais un seul texte court dans la même journée (psaume, sourate, koan, poème ou sutra…) pour éviter de se disperser ou de trop solliciter le mental », poursuit Alain Gamichon. Le thérapeute préconise de lire et relire ces phrases, d’y revenir plusieurs fois. « Il s’agit de “mâcher” les mots et de les laisser cheminer en soi… Leur sens, leur musicalité, leur poésie, leur résonance vont évoluer au fil des heures et soulever en nous des questions, des émotions, ouvrir ou fermer des portes. » La lecture peut être faite à voix haute ou en silence. L’important est de bien ressentir le poids et la tonalité de chaque mot, puis de l’ensemble du texte.

Méditer

Cette pratique, dont le moine bouddhiste Matthieu Ricard dit dans L’Art de la méditation (NiL, 2008) qu’elle consiste à « se transformer soi-même pour mieux transformer le monde », continue à intimider ou à rebuter. Elle est pourtant d’une simplicité enfantine. Il est essentiel de commencer par choisir la plus simple des positions : assis sur une chaise, le dos droit, le menton légèrement rentré, les mains posées, paumes vers le haut, sur les cuisses, les pieds parallèles, bien à plat, distants de trois poings l’un de l’autre. Pendant une vingtaine de minutes, les yeux mi-clos, il s’agit de respirer amplement mais sans forcer par le nez, de laisser ses pensées traverser son esprit sans tenter de les chasser ni de les retenir. Nous pouvons également méditer à partir d’un thème spirituel. Matthieu Ricard en propose plusieurs, dont l’« impermanence » : « Pensons à la succession des saisons, des mois et des jours, de chaque instant, et aux changements qui affectent chaque aspect de la vie des êtres… »

Pour les personnes croyantes, la retraite spirituelle offre aussi l’occasion de renouer avec la forme la plus intime de la spiritualité : la prière. « Chacun, avec ses mots, peut demander de l’aide, dire sa peur, sa colère, ses doutes, formuler sa gratitude, précise Patrice Gourrier. Nous pouvons tous ouvrir cet espace en nous pour entamer ce dialogue, nous alléger et trouver de nouvelles forces. » Il arrive d’ailleurs souvent que les prières de l’enfance resurgissent, nimbées d’une émotion, d’une saveur et d’une profondeur insoupçonnées.

Agir en pleine conscience

releve

Au temps de la contemplation succède le temps de l’action. Revenir dans le mouvement nous ramène à notre dimension matérielle, incarnée, et nous rappelle que celle-ci est aussi importante que notre part spirituelle. L’unité du corps et de l’esprit ne peut se faire qu’en expérimentant en conscience les deux dimensions de notre être.

Marcher

Après chaque séance de méditation, la marche donne un coup de fouet à l’énergie vitale, qu’elle fait circuler dans tout le corps. Cet exercice est silencieux, lent et conscient. Faire quelques pas dans son appartement ou sortir dans son jardin (mieux vaut éviter la rue pour ne pas être distrait). Avant chaque marche, il est bon de procéder à une série de trois respirations nasales, profondes et amples. Pieds nus de préférence, amorcer le mouvement du pied sur l’inspiration et le poser sur l’expiration, tandis que les épaules restent basses et le dos droit. L’exercice se poursuit sur ce même rythme : inspiration (je lève le pied) et expiration (je pose le pied).

Travailler

amis

La vie monastique associe contemplation et travail. Ranger, nettoyer, cuisiner…, ces actes devenus automatiques, lorsqu’ils sont faits lentement et en habitant ses sensations, sont une manière de célébrer la vie, Dieu ou l’univers. « Se connecter à ses sens remet le corps au centre, c’est une façon de le sortir de sa stricte fonctionnalité et d’en faire un outil d’éveil », analyse Alain Gamichon. Ranger peut clarifier l’esprit, balayer peut apaiser les émotions… Dans certaines communautés, les tâches les plus ingrates ou les plus dures sont effectuées en offrande. Pourquoi ne pas faire de cette pile de papiers en désordre son Himalaya personnel ?

Manger

aliments

« Quand vous faites la cuisine, ne regardez pas les choses ordinaires d’un regard ordinaire, avec des sentiments et des pensées ordinaires », écrit le maître spirituel japonais Dôgen dans Instructions au cuisinier zen (Le Promeneur, 1994).. Il est conseillé de prévoir des repas simples, légers, végétariens de préférence. L’exercice consiste ensuite à prêter attention à la texture, la couleur, l’odeur des aliments que nous manipulons. Garder à l’esprit qu’un simple bol de soupe préparé avec attention, humé et dégusté est une célébration de la vie. Manger lentement, en silence, en ressentant de la gratitude pour ce que nous mâchons et avalons, de la compassion pour tous ceux qui sont dans le manque. Ce ressenti a valeur de partage, il renforce notre sentiment d’appartenance à la communauté des hommes, dès lors que nous nous y attardons et que nous nous efforçons de l’éprouver profondément.

manger

REVENIR DANS LE MONDE

14657459_1110444515704477_6936791704809528835_n

La retraite s’achève. Que nous soyons impatient de retrouver notre rythme ou désireux de prolonger l’expérience, il n’y a pas de règle : il importe d’agir selon notre désir et notre besoin. Autre possibilité : tenter de poursuivre l’expérience avec un groupe d’amis, en couple ou en famille. L’essentiel est de goûter à une autre qualité d’être. À une façon différente d’entrer en relation avec soi et avec les autres. Car la retraite spirituelle est tout sauf un repli sur soi.

regles-de-vie

PAR Flavia Mazelin Salvi

 

 

 

 

 

La Sexualité Sacrée:la sexualité et l’énergie de l’aura

Chaque être dans l’univers possède une aura.

L’aura est un concept ésotérique qui désigne un contour coloré, comme un « halo de lumière » qui rayonnerait autour du corps ou de la tête d’un être vivant et qui serait la manifestation d’un ou plusieurs « champs d’énergie » ou d’une force vitale. Pour certains médiums, elle serait composée de différentes « structures vibratoires » ou « champs énergétiques » dont les appellations varient selon auteurs (« Corps subtils », « Enveloppes », Corps éthérique », etc.). La notion de Chakra est souvent associée au concept d’aura.J’ai  beaucoup étudié les Chakras tibétains et les études de la société du Vril,sur le sujet.

auraimaging_3

Toute personne peut voir son aura…et s’en servir pour se régénérer et se protéger.Trop de gens prennent des boissons énergisantes pour se revivifier:c’est une erreur,car on peut utiliser la science de l’aura à cet effet.Je vais vous expliquer  comment:

 

Je vous propose de faire un petit exercice très simple si vous voulez apprendre à voir votre aura. Premièrement, il faut savoir que c’est très simple à faire et que tout le monde peut le faire, à la limite la seule difficulté pourrait être le fait d’arriver à croire qu’on est capable de le faire.

Cet exercice permet de voir la 1ère couche de l’aura, le corps éthérique,c’est à dire la couche la plus facile à distinguer (il existe 7 couches). Bien que sa vibration le place en dehors de notre champ de vision classique, c’est un corps très proche du corps physique au niveau vibration. Il a pratiquement la même densité, mais il est simplement accessible à nos perceptions.

Exercice pour voir son « aura » :

– Prenez une feuille blanche et mettez-vous dans un lieu bien éclairé.- Posez votre main à plat sur la feuille. -Regardez votre main sans vraiment la regarder en fait, en fait votre regard ne doit pas s’arrêter à votre main. Regardez votre main comme si vous vouliez voire 50 cm derrière elle.

Le cerveau va toujours essayer de ramener votre vision à la logique, ne cherchez pas à interpréter ce que vous voyez. Laissez-vous aller, même si les contours de votre main deviennent flous : ne faites pas de mise au point ! Laissez venir le flou autour de vos doigts et observez de loin..

Vous distinguerez ainsi un « flou » qui n’est en fait qu’une énergie lumineuse, en principe bleu, vert avec quelques nuances propres à chacun.

Pendant l’exercice le cerveau va continuer à essayer de faire une mise au point par réflexe là où votre vision deviendra floue. Laissez simplement le flou grandir en ignorant le reste. Vous serez émerveillé par la lumière bleutée qui entoure votre main.

Pour voir les autres couches de votre atmosphère, il faut développer des facultés de visions extrasensorielles. Cet exercice vous permettra au moins de découvrir la première couche de votre halo.

Exercice:

aura 2

 

Est-ce que tout le monde peut voir votre émanation?

Oui, tout le monde peut voir l’aura des gens ainsi que celui de tous les êtres vivants (animaux, arbres et fleur). Il suffit non seulement de vouloir, mais de désirer voir…tout simplement.

Premièrement, il faut vous détendre. Prenez une grande inspiration pendant 10 secondes, puis maintenez celle-ci durant 5 secondes, et expirez normalement, mais complètement, et arrêtez pendant 4 secondes. Répétez cela 3 fois.Cet exercice vous permettra de vous déstresser et vous permettra d’ouvrir votre conscience à vos sens extrasenso‌riels. Ensuite, fixez un point près de la personne dont vous voulez voir atmosphère. Ce que vous percevrez autour de la forme de cette personne, c’est son émanation. Plus vous répéterez cette expérience et plus il vous percevrez facilement l’émanation de tout ce qui vous entoure.

L’aura chez les humains ou tout autre être vivant peut avoir plusieurs couleurs et différentes intensités selon la personnalité, l’humeur, la vitalité et l’évolution de chacun. La couleur détermine l’état d’être et l’intensité de celle-ci, détermine l’énergie et la conviction de cet état d’être.

Ex. Une personne qui possède une aura rougeâtre et jaune à la fois, indique que cette personne cherche à influencer (la force= le rouge) par ses connaissances (le mental = le jaune). Le diamètre du rayonnement démontrera l’intensité, soit toute l’énergie dans l’application de l’influence que cette personne veut faire.

Rouge clair: Représente l’énergie, la chaleur et la vitalité, la générosité, la passion

Rouge opaque: Représente la révolte, l’esprit querelleur, la colère, la malice, l’esprit de destruction et la haine.

Rouge foncé: Représente l’égoïsme et le manque de noblesse.

Rouge + Rose: Représente l’affection, le bonheur, la tendresse et l’amour si teinté de blanc.

Rouge + Jaune, clair: Représente le désir d’apprendre ou d’enseigner.

Rouge + Jaune, foncé: Le contrôle et la domination.

Rouge + Brun: La peur, la crainte, le doute très prononcé.

Rouge + Noir: La méchanceté, une énergie malsaine et très troublée.

Rouge + Orangé: L’égocentrisme.

Orange clair: L’énergie, la vitalité sans tracas, les émotions satisfaisantes.

Jaune clair: L »intellect, le mental, les analyses, la pensée réfléchie.

Jaune Or: Un intellect bien balancé avec sa spiritualité.

Jaune + Brun: Un état usant de ruse, égoïste et avare.

Vert clair: L’harmonie, la paix avec la nature et son environnement, le cœur.

Vert émeraude: L’harmonie, l’équilibre, l’art de la guérison, le centre, l’expression du Christ. Une grande quantité de vert émeraude dans l’aura d’un individu indique son intérêt ou son engagement dans l’art de la guérison.

Vert + Brun: L’égoïsme, l’avidité, la tromperie et la jalousie..

Bleu: La communication, l’expression, le juste.

Bleu + brun + noir: Le vice, la perversité, l’abus de pouvoir.

Le bleu est lié au troisième œil, à l’inspiration et au niveau supérieur de l’intellect. Il est une des premières couleurs que voit le guérisseur spirituel.

Mauve lavande: Une bonne spiritualité, une bonne vitalité

Lilas: Un caractère altruiste et compatissant.

Violet: La compassion, la compréhension, la médiumnité, une spiritualité élevée.

Le violet est la couleur de la royauté et elle indique la noblesse de caractère. Dans l’aura, le violet est un agent d’isolation et de purification. On ne le trouve pas couramment. Il vient des royaumes supérieurs et on le voit seulement chez les maîtres spirituels et chez les adeptes.

Blanc: L’union, la conscience christique, la guérison appliquée, une spiritualité de haut niveau.

Ce texte est tiré du livre : Le pouvoir bénéfique des mains de Barbara Ann Brennan.

 

En savoir plus sur l’interprétation des couleurs de l’Aura:

Rouge:

Dans l’aura éthérique, le rouge a la plus basse vibration visible. Sa nature est double: dans sa forme positive, lorsqu’il est clair et brillant, il représente l’énergie, la chaleur et la vitalité. Ses aspects négatifs vont de la révolte à l’esprit querelleur, la colère, la malice, l’esprit de destruction et la haine. Très sombre, le rouge indique l’égoïsme et le manque de noblesse. Un rouge profond est généralement le signe de la passion. Lorsqu’il devient boueux, la passion devient malsaine et pernicieuse.

Le rouge teinté de brun indique la peur et, lorsque le brun s’assombrit et devient noir, la méchanceté. Avec un reflet jaune, le rouge montre les désirs et le émotions incontrôlés. Un rouge léger indique un tempérament nerveux et, plus clair et plus brillant, il exprime la vitalité, la générosité et la santé matérielle. Des reflets rosés démontrent l’affection filiale et l’amour du foyer, alors que le rouge qui tourne au rose exprime le bonheur et la tendresse.

Orange:

Dans sa nuance la plus claire, l’orange indique l’énergie et la vitalité. Lorsqu’il tend vers le rouge, il semble signifier l’égocentrisme.
Jaune:

Le jaune est la couleur de l’intellect. Terne, il indique l’intellect de nature mondaine. Plus brillant, s’approchant de l’or, il indique une élévation de l’intellect qui est alors purifié par l’esprit. Un jaune sale ou boueux indique la ruse, l’avidité et l’égoïsme.

Vert:

Le vert est la couleur de l’équilibre, la couleur du coeur. Le vert émeraude, clair et brillant, est la couleur de la guérison. Une grande quantité de vert émeraude dans l’aura d’un individu indique son intérêt ou son engagement dans l’art de la guérison. Le vert est la couleur central du spectre lumineux, à mi-chemin entre les extrêmes, le rouge et le violet, aussi indique-t-il par sa présence dans l’aura d’une personne l’équilibre, l’harmonie et la souplesse. Clair il indique l’harmonie, la paix et une affinité avec la nature et le grand air. Dans sa forme négative, il indique un profond égoïsme. Lorsqu’il est sale et boueux, il exprime la tromperie et l’avidité. Lorsqu’il devient brunâtre, il indique la jalousie.
Bleu:

La couleur bleue a toujours été associée aux sentiments religieux et à la compréhension intuitive. De même que le vert est associé à la guérison et au cœur, dans sa forme la plus élevée, le bleu est lié au troisième oeil, à l’inspiration et au niveau supérieur de l’intellect. Il est une des premières couleurs que voit le guérisseur spirituel. Lorsqu’il devient plus profond et tourne à l’indigo, il signifie un caractère dévot et un esprit profondément religieux. Dans son aspect négatif, mêlé de brun ou de noir, il marque une perversion des sentiments religieux, une fascination pour le côté sombre de la spiritualité.
Violet:

Le violet, combinaison du rouge et du bleu, indique un pouvoir et des idéaux spirituels encore plus élevés. Ceux qui ont du violet dans leur aura sont les plus avancés dans leur évolution spirituelle. C’est la couleur de la royauté et elle indique la noblesse de caractère. Dans l’aura, le violet est un agent d’isolation et de purification. On ne le trouve pas couramment. Il vient des royaumes supérieurs et on le voit seulement chez les maîtres spirituels et chez les adeptes. Lorsqu’il se nuance en mauve lavande, il dénote une haute spiritualité ainsi qu’une bonne vitalité. Lorsqu’il se rapproche du lilas, il exprime un caractère altruiste et compatissant. Le violet apparaît d’abord au-dessus de la tête, dans une forme ovoïde qui entoure le chakra de la couronne. Lorsque l’adepte évolue, il rayonne à partir de là en remplissant l’aura toute entière de sa lumière.

Blanc:

Le blanc est la synthèse de toutes les couleurs. Il indique une intégration complète et la capacité d’union. C’est la couleur de la conscience christique, la couleur du JE SUIS. C’est la couleur de la perfection spirituelle et on ne le trouve que chez ceux qui ont accompli l’union et atteint l’illumination.


LA PROTECTION DE L’AURA

Halo de protection de l'aura
Halo de protection de l’aura

Quand : Tous les soirs, juste avant le coucher. Dans la matinée, au premier instant du réveil. Durée :4-5 minutes.

Étape Un : Imaginez un halo
Asseyez – vous sur le lit et imaginez une aura autour de votre corps, seulement à une quinzaine de centimètres de votre corps, avec la même forme du corps … vous entourant  , c’est votre protection . Il deviendra une couche protectrice. Sans quitter ce sentiment, trouver le sommeil, imaginant rester endormi qui sera comme une couverture autour de vous qui vous protège de tout stress qui vient de l’ extérieur, de toute pensée qui vient de l’ extérieur. Aucune vibration externe peut vous pénétrer. Vous serez endormi, mais ce que vous avez imaginé entrer dans l’inconscient va devenir une force énorme et de l’ énergie pour votre âme et votre corps.

Étape deux : le matin …
Le matin, quand vous vous sentez en éveil et  que le rêve est parti, il ne faut  pas ouvrir vos yeux  car les forces de l’aura se sentent juste  autour du corps vous protégeant.Méditez  pendant quatre ou cinq minutes, puis levez vous ,lentement.

Troisième étape : Tout le temps …
Lorsque vous prenez votre bain, le thé, toujours se souvenir d’en prendre. A tout autre moment de la journée où vous vous souvenez assis dans une voiture ou en train, ou lorsque vous ne faites rien dans le bureau, tout simplement se détendre à nouveau.

Cet épuisement se produit chez  beaucoup de gens parce que nous ne savons pas comment nous protéger. Les autres ne sont pas seulement là sinon leur état serait continuellement émis par les vibrations subtiles de leurs corps physiques et astraux. Quelqu’un vous passe et vous a transféré une partie de son énergie… pour vous: si vous êtes réceptif et si vous ne disposez pas d’une aura de protection … et la méditation rend très réceptif.

Donc, si vous êtes seul, c’est très bien. Si vous êtes entouré par des gens méditatifs: très bon.Mais quand vous êtes à la course dans le monde,dans la rue,  les gens ne sont pas méditatif, mais ils sont  très tendu et anxieux, vous commencez à absorber cette énergie. Après avoir médité on doit créer une aura protectrice. Parfois, cela se fait automatiquement, parfois non. Si vous n’y arrivez pas automatiquement, vous devez aller la chercher ,vous la procurer. Cela prendra  dans les trois mois. Parfois, entre trois semaines et trois mois, vous allez commencer à vous sentir très puissant « .


HORS TEXTE

MÉDITATION
meditate

Voici les conseils de base pour la méditation qui sont sûrs de vous aider à démarrer dans la bonne direction:

1) Posture- Assurez-vous que vous êtes assis sur une surface ferme ou oreiller ferme. Vous pouvez soit assis sur le sol avec les jambes croisées ou sur une chaise avec la largeur des épaules les jambes écartées. Assurez-vous que vous n’êtes pas penché en arrière sur le dossier du fauteuil. Assurez-vous que votre dos est droit, comme si vous êtes assis sur un cheval. Cette posture permet de rappeler le corps que l’esprit est en contrôle. Il est une posture de dignité et respect, et symbolise l’acte de méditation pour vous-même chaque jour.

Assurez – vous que votre poitrine est soulevée et ouverte. Cela montre que vous êtes ouvert et réceptif à ce que cette méditation apporte.Assurez – vous que vos épaules sont de retour et détendu, et que votre bouche et la mâchoire sont également lâche. Thich Nhat Hanh recommande que vous essayez  en souriant légèrement.

2) Détachement Une idée fausse commune est que la méditation devrait être une absence de ses pensées. Ce n’est pas possible. Voir l’énergie de votre esprit comme vous le feriez une rivière qui coule. Chaque congé qui passe, représente une pensée. Il est votre objectif d’observer ces pensées sans jugement, comme des feuilles sur une rivière. Une fois que nous sommes en mesure de nous séparer de nos pensées, ils ne peuvent plus nous apporter la même douleur qu’ils ont fait une fois.Nous nous sommes vite devenus à l’aise juste être avec nos pensées, même les plus douloureux. Comme une pensée vient à voir, on pourrait penser « oh qui est intéressant de noter que la pensée est venu maintenant, » et laissez-passer sur la rivière.

3) ROUTINE Assurez-vous que vous mettez de côté un peu de temps pour la méditation, au moins trois à cinq jours par semaine, au premier abord. Je pense qu’une fois que vous commencez à remarquer les avantages, vous le ferez sept jours par semaine. La plupart de mes patients étaient sur un régime de médicaments, alors je les ai conseillé de mettre de côté le temps de leur méditation en même temps qu’ils ont pris leurs médicaments tous les jours. Une autre époque préférée est juste après vous vous réveillez. Ceci est quand l’esprit est le plus frais et le plus restauré. Certains préfèrent juste avant le coucher. Assurez-vous que vous n’êtes pas confondez méditation avec la sieste. La méditation nécessite un état d’alerte d’esprit.

4) Mains Vos mains peuvent être dans l’une de plusieurs positions.Ceux-ci sont connus comme mudras. Chaque position évoque différents états de sentiment, comme l’équilibre, l’ouverture, ou  lié au sol.L’un est l’index classique à la position du pouce. Cela peut signaler à l’esprit une concentration sur le terrain qui est souvent nécessaire pour la méditation. Une autre position de la main est chaque main sur les genoux, les paumes vers le haut. Cela signale une réceptivité à votre méditation, une ouverture à ce qui vient. Certaines personnes préfèrent la position traditionnelle de la prière chrétienne, avec les deux mains jointes sous le menton. La dernière position est la main sur chaque genou, paumes vers le bas. Ce envokes un sentiment d’enracinement, la force et l’équilibre.

5) Yeux- Beaucoup de gens préfèrent que leurs yeux sont fermés. Cela peut être une bonne chose dans ce que vous n’êtes pas distrait.Cependant, si vous vous trouvez devenir somnolent, vous pouvez choisir un endroit environ 4-6 pouces sur le sol en face de vous et de se concentrer sur ce pendant votre méditation.

6) Son- Vous pouvez méditer tranquillement ou utiliser la musique si vous êtes plus portés vers la musique. Je préfère écouter Liquid Mindsur la radio Pandora , ce qui contribue à me mettre dans un état de tranquillité.

7) Comme vous respiration commencer, se concentrer simplement sur les respirations à venir dans et hors de votre corps. Vous pouvez commencer par l’inhalation de quatre, tenant à deux, et exhaler pour quatre. Cela met le corps dans un état plus profond de relaxation (vous pouvez même trouver vous-même obtenir un léger bourdonnement de la quantité d’oxygène que vous prenez en) parce que nous ne respirons normalement pas à ce rythme lent. Comme vous inspirez, remarquez que votre ventre commence à augmenter, que vous expirez remarqué grandir plus petit. Rappelez-vous que chaque souffle est le nettoyage, comme un balai balayer les toiles d’araignée de l’âme.

8) Ending- À la fin de chaque méditation, beaucoup choisissent de serrer leurs mains en position de prière traditionnelle, inclinant leur tête en signe de reconnaissance pour la méditation, ainsi que faire preuve de respect à un ordre supérieur dans l’univers.

Mettre dans à la pratique

Je voudrais commencer chaque jour avec la méditation. Il est un moment où mon esprit est à son plus frais. Je suis en mesure d’effacer mon esprit de pensées sans se endormir (parce que je viens d’avoir huit heures de repos). J’aime souvent commencer par un exercice de visualisation 3-5 minutes, où je visualise où je veux être. Je me concentre sur les odeurs, les sons, ce que l’environnement ressemble autour de moi, ce que les gens disent, et même la façon dont ils se sentent sur moi.

Après cette exercice de visualisation, je fais habituellement une méditation de 20 minutes, où je me effacer des pensées et de se concentrer sur d’être dans le moment présent. Beaucoup de ceux qui tentent ce pour la première fois trouveront que la première minute, voire 30 secondes est difficile. Ceci est normal- nos esprits ne sont pas utilisés à cette façon d’être et résistent au premier abord. Il est seulement un mécanisme de protection. l’acceptation de la pratique envers nos esprits désireux de nous protéger et de vous permettre de revenir sans cesse à l’instant présent.

Comme les pensées viennent, les voir simplement comme le passage des feuilles sur un flux. Ne pas faire des jugements, laissez simplement flotter par. Finalement, vous serez en mesure de rester dans le moment présent pendant une minute entière, et cette fois va augmenter avec la pratique.


SEXUALITÉ ET ÉNERGIE DE L’AURA

amour et aura

Faites attention avec qui vous partagez votre énergie intime. À ce stade, l’intimité entrelace votre énergie aurique avec l’énergie aurique de l’autre personne. Ces connexions sont puissantes, et aussi insignifiantes qu’elles puissent vous paraître, elles laissent des débris spirituels, en particulier chez les personnes qui ne pratiquent aucun type de nettoyage physique, émotionnel ou autre.

Plus vous interagissez intimement avec quelqu’un, plus le lien s’intensifie et plus son aura devient étroitement liée à la vôtre. Imaginez la confusion de l’aura d’une personne qui couche avec plusieurs partenaires, réalisant être autour d’une multitude d’énergies?

Il est difficile de réaliser et de comprendre que cette interaction énergétique peut repousser l’énergie positive ou attirer l’énergie négative dans votre vie.

« Je dis toujours, ne couchez pas avec quelqu’un que vous ne voudriez pas être » – Lisa Patterson Chase

Bien que nous soyons des êtres physiques, nous sommes tout d’abord des « êtres énergétiques ». Lorsque vous avez une relation intime avec quelqu’un, vous fusionnez avec son énergie.

baiser_2

Que ce soit du sexe astral, du tantrisme, du sexe oral ou un rapport sexuel – à tous les niveaux, vous êtes intime avec cette personne (ou ces personnes), vous absorbez une partie de leur énergie et ils absorbent une partie de la vôtre.

Si vous avez des relations sexuelles avec une personne aimante, optimiste et qui vous remonte le moral – cette merveilleuse énergie sera absorbée et vous exaltera. Si vous avez des relations sexuelles avec une personne qui est de nature négative, pessimiste, instable et dépressive – cette énergie vous écrasera et vous désintéressera de la vie quotidienne. (entre autres)

Gardez à l’esprit que si une personne couche avec plusieurs personnes, elle/il absorbe toute leur énergie. Un homme ou une femme mariée absorbe toute l’énergie de son conjoint, celle-ci se mélange avec son énergie. Et vice-versa.

Alors la prochaine fois que vous sauterez dans le même lit avec quelqu’un ou que vous pratiquerez une forme de sexe astral – gardez à l’esprit que s’il/elle ne nettoie pas son énergie régulièrement, vous serez intime avec la personne avec qui il/elle a été intime auparavant.

Et d’ailleurs, ceci n’est pas une nouvelle découverte. Les chrétiens appellent cette connexion « les liens de l’âme». Cela fait l’objet de grandes discussions dans les études du sexe tantrique.

Étant donné que nous accumulons des énergies indésirables dans la vie quotidienne, notre santé et notre bien-être nécessitent un régulier nettoyage d’aura. Comme des moutons de poussière psychiques, nous allons à la collecte de débris pour alimenter notre aura, jusqu’à ce que nous trouvions quelque chose pour la nettoyer …

C’est semblable à l’hygiène personnelle. Si vous ne vous lavez pas, votre corps va devenir de plus en plus sale. Et peu à peu, l’odeur va devenir insupportable. Au final, votre corps deviendra même un terrain fertile pour la maladie et les bactéries.

De la même manière, si vous ne nettoyez pas votre aura, votre système d’énergie spirituelle deviendra aussi «plus sale». Et ensuite, vous deviendrez désagréable pour les gens qui vous entourent (bien qu’ils ne puissent consciencieusement comprendre pourquoi).Votre système énergétique commencera alors par attirer des vibrations inférieures qui sont malsaines pour vous et pour les autres.

Dans la culture moderne, nous nous attendons à ce que les gens prennent soin de leur hygiène personnelle en se lavant régulièrement, si ce n’est pas quotidiennement. Mais nous n’avons pas encore spirituellement évolué!

Le nettoyage de votre Aura

Se laver les mains, nettoyer une partie de son corps ou se laver le visage, vous rend propre… et de même que pour les différentes approches de nettoyage de l’Aura, qui vous accompagnent dans la compensation de différents aspects de votre système énergétique.

Certaines approches de nettoyage de l’aura sont comme l’hygiène personnelle, comme le fait de changer vos vêtements ou appliquer votre déodorant. Ils sont utiles, mais ils ne peuvent pas remplacer la douche!

D’autres méthodes de nettoyage de l’aura sont beaucoup plus profondes et équivalentes à un bon gommage en profondeur, ou un traitement de spa relaxant et purificateur.

Options de nettoyage:

* Bain aux sels d’Epsom

L’eau aide à nettoyer la saleté, à la fois physiquement et énergétiquement. Mettez du sel d’Epsom dans votre bain pour stimuler le flux de votre propre énergie, cela éloigne les débris psychiques mineurs de votre aura.

La natation

S’immerger dans de l’eau aide à nettoyer votre aura. Comme l’eau de mer contient du sel et des minéraux, elle est particulièrement utile pour dégager les débris psychiques mineurs de l’aura.

La lumière du soleil

Femme noire nue 001

Une douce exposition au soleil stimule le flux de votre énergie. Des vibrations inférieures ne peuvent exister à l’exposition d’une source lumineuse de forte densité.


Sexualité et énergie de l’aura

Les quatre approches puissantes du nettoyage de l’Aura :

1. La méditation de l’Aura

La méditation de base vous permet de vous détendre et de vous libérer. La méditation de l’Aura travaille directement avec la libération des énergies non désirées grâce à la terre, à la compensation de votre aura, aux canaux d’énergie et aux chakras. L’un des moyens les plus puissants pour nettoyer et entretenir votre Aura est par la méditation de l’Aura, basée en termes de méditation énergétique.

2. La guérison de l’Aura

Dans la guérison d’une aura, le guérisseur vous aide à nettoyer les énergies indésirables de votre système. Il vous aide à dénouer les débris psychiques et à faire circuler votre énergie de façon fluide. La recherche Reiki est recommandée si vous souhaitez en savoir plus sur la guérison de l’Aura de guérison. (Si vous souhaitez en faire l’expérience, regardez comment un guérisseur Reiki procède dans votre région).

3. Les lectures de l’Aura

1660722_479715322220125_4191637681371289061_n

Souvent nous confondons l’énergie des autres avec notre propre énergie. Lorsque nous prenons une énergie étrangère comme étant la nôtre, nous ne voulons pas la libérer. Nous nous accrochons à elle en pensant qu’elle nous appartient! Dans une lecture clairvoyante de l’aura, celle-ci peut vous aider à identifier votre propre énergie et à discerner l’énergie étrangère. Lorsque vous reconnaissez qu’une énergie n’est pas la vôtre, c’est beaucoup plus facile de s’en libérer.

4. Ressentir ses émotions

Lorsque votre énergie émotionnelle est bloquée, elle crée de la congestion et de la création d’archives tout au long de votre système d’énergie spirituelle. Cela facilite l’accrochage (et le blocage) d’énergies non désirées. Se permettre de ressentir des émotions cachées, crée une libération d’énergie. Ce mouvement et flux vous accompagne dans le

nettoyage des débris psychiques.

D’autres options pour le nettoyage de l’Aura

Le vent

Photo de 1920:on pratiquait déjà le naturisme à vélo.
Photo de 1920:on pratiquait déjà le naturisme à vélo.

Se tenir debout avec une posture ouverte vers un vent fort vous aide à libérer les énergies indésirables. Comme les brises de la mer contiennent de l’humidité, du sel et des minéraux, ces vents en provenance de l’océan sont particulièrement bénéfiques pour le nettoyage de l’Aura.

Le jardinage ou être présent dans la nature

Grâce au jardinage et au fait d’être dans la nature, vous entrez en contact direct avec la terre. Cela vous aide à rester ancré et à libérer les énergies indésirables de votre système.

La créativité

Créer quelque chose qui vous rend enthousiaste donne lieu à une «créativité élevée». Ces poussées d’énergie créatives stimulent le flux de votre énergie et vous aident à libérer les accrochages et les énergies non désirées.

 

 

f916684e71fa8c5613206db78e944286-l