Les dossiers de Michel Duchaine:LA SCIENCE A FINALEMENT TROUVÉ LA PREUVE DE L’EXISTENCE DE DIEU

La science a-t-elle découvert Dieu? Einstein ne croyait pas que c’était possible, mais Stephen Hawkins a déclaré: «Cela pourrait être la plus grande découverte scientifique de tous les temps». Alors, quelle découverte a déconcerté les plus grands esprits scientifiques du siècle passé, et pourquoi les a-t-elle amenés à repenser l’origine de notre univers? Des télescopes nouveaux et plus puissants ont dévoilé des mystères au sujet de notre univers qui n’ont jamais été révélés auparavant, nous donnant un incroyable aperçu scientifique de l’origine de la vie.

LA SCIENCE A-T-ELLE DÉCOUVERT DIEU? 

La science n’a-t-elle pas prouvé que nous n’avons pas besoin de Dieu pour expliquer l’univers? Qu’y a-t-il dans cette découverte si fondamentalement différente, et pourquoi a-t-elle étonné le monde scientifique? Cette découverte ainsi que ce que les biologistes moléculaires ont appris sur le codage sophistiqué au sein de l’ADN ont permis à de nombreux scientifiques d’admettre que l’univers et la vie elle-même semblaient faire partie d’un grand dessein. « Beaucoup de scientifiques, quand ils admettent leurs points de vue, s’inclinent vers l’argument du design ». Étonnamment, de nombreux scientifiques qui parlent maintenant de Dieu n’ont aucune croyance religieuse.

Quelles sont ces découvertes étonnantes qui ont des scientifiques parlant soudainement de Dieu? Eh bien, il y a trois découvertes révolutionnaires dans les domaines de l’astronomie et de la biologie moléculaire qui se distinguent: 1) l’univers a eu un début 2) L’univers est juste pour la vie 3) Le codage de l’ADN révèle l’intelligence.

Les déclarations que les scientifiques ont faites à propos de ces découvertes peuvent vous choquer.

L’UNIVERS AVAIT UN COMMENCEMENT UNIQUE

Depuis l’aube de la civilisation, l’homme a regardé avec admiration les étoiles, se demandant ce qu’elles sont et comment elles y sont arrivées. Bien que, par une nuit claire, l’œil humain seul ne puisse voir que 6 000 étoiles, Hubble et d’autres télescopes puissants révèlent qu’il y a des milliards de milliards d’étoiles regroupées dans plus de 100 milliards de galaxies. En fait, notre soleil est comme un grain de sable au milieu des plages du monde. Mais, avant le 20ème siècle, la majorité des scientifiques croyaient que notre propre galaxie de la Voie Lactée était l’univers entier, et que seulement 100 millions de démarrages existaient. La plupart des scientifiques du passé croyaient que notre univers n’avait jamais eu de commencement. Ils croyaient que la masse, l’espace et l’énergie qui composent notre univers entier ont toujours existé. Mais au début du 20ème siècle, l’astronome Edwin Hubble a découvert que l’univers est en expansion. Rebobinant le processus mathématiquement, il a calculé que tout dans l’univers, la matière, l’énergie, l’espace, et même le temps lui-même, avait réellement un commencement. Shockwaves frappe la communauté scientifique. De nombreux scientifiques, y compris Einstein, ont réagi négativement. Dans ce qu’Einstein a appelé plus tard « la plus grande erreur dans ma vie », il a trafiqué les équations pour éviter l’implication que l’univers avait un commencement. L’astronome britannique Sir Frederick Hoyle est peut-être l’adversaire le plus virulent de l’idée que l’univers a commencé. Il a ironiquement surnommé l’événement de création «big bang». Il tenait obstinément à sa théorie de l’état d’équilibre selon laquelle l’univers avait toujours existé. Ainsi Einstein et d’autres scientifiques jusqu’à ce que la preuve pour le début devienne écrasante. Puis, finalement, en 1992, les expériences du satellite COBE ont prouvé que l’univers a vraiment débuté dans un incroyable éclair de lumière et d’énergie. Bien que certains scientifiques l’aient appelé le moment de la création, la plupart ont préféré le désigner comme le «big bang». L’astronome Robert Jastow essaie de nous aider à imaginer comment tout a commencé. « L’image suggère l’explosion d’une bombe à hydrogène cosmique. L’instant où la bombe cosmique a explosé a marqué la naissance de l’univers « . La conclusion est que tout dans l’univers est venu de rien. La science est incapable de nous dire quoi ou qui fait que l’univers commence. Mais certains croient qu’il désigne clairement un Créateur. Beaucoup de scientifiques dont certains étaient des agnostiques prétendent que la seule explication du big bang était la main puissante du pouvoir divin, Dieu. Les cosmologistes, qui se spécialisent dans l’étude de l’univers et de son origine, se rendirent vite compte qu’une explosion cosmique de hasard ne pourrait jamais plus produire de vie qu’une bombe nucléaire, à moins qu’elle ne soit précisément conçue pour le faire. Et cela signifiait qu’un concepteur devait l’avoir planifié. Ils ont commencé à utiliser des mots comme «Créateur», «Super-intellect» et même «Être suprême» pour décrire ce concepteur.

L’UNIVERS EST FINEMENT RÉGLÉ POUR LA VIE

Les physiciens ont calculé que pour que la vie existe, la gravité et les autres lois de la physique qui régissent notre univers devaient être ajustées de façon précise ou bien notre univers ne pourrait pas exister. Par exemple, saviez-vous que si le taux d’expansion de l’univers a été légèrement plus faible, la gravité aurait ramené toute la matière dans un « gros craquement ». Stephen Hawking écrit: « Si le taux d’expansion une seconde après le big-bang avait été réduit d’une partie à la fois dans une centaine de millions de millions, l’univers se serait effondré avant d’avoir atteint sa taille actuelle ». D’un autre côté, si le taux d’expansion avait été seulement une fraction plus grande que ce qu’il était, toutes les galaxies, les étoiles et les planètes n’auraient jamais pu se former, et nous ne serions pas là.

Et pour que la vie existe, les conditions de notre système solaire et de notre propre planète doivent également être justes. Par exemple, nous réalisons tous que sans atmosphère d’oxygène, aucun d’entre nous ne pourra respirer. Et sans oxygène, l’eau ne pourrait pas exister. Sans eau, il n’y aurait pas de pluie pour nos cultures. D’autres éléments tels que le calcium, l’hydrogène, l’azote, le sodium, le carbone et le phosphore sont également essentiels à la vie. Mais ce n’est pas tout ce qui est nécessaire pour que la vie existe. La taille, la température, la proximité relative et la composition chimique de notre planète, du soleil et de la lune doivent également être justes. Et il y a une douzaine d’autres conditions qui doivent juste avoir raison. Un scientifique qui croyait en Dieu pouvait s’attendre à un tel ajustement, mais les athées et les agnostiques étaient incapables d’expliquer les remarquables «coïncidences».

L’UNIVERS: ACCIDENT OU MIRACLE?

Quelles sont les chances contre la vie humaine existant par hasard d’une explosion aléatoire dans l’histoire cosmique? Pour que la vie humaine soit possible à partir d’un big bang définit complètement les lois de la probabilité. Un astronome calcule les chances à moins d’une chance sur un trillion-billion-billion-billion-billion billion … En d’autres termes, il sera beaucoup plus facile pour une personne pliée en aveugle dans un essai de découvrir un grain de sable spécialement marqué de toutes les plages du monde. Les chances d’un big bang aléatoire produisant la vie telle que nous la connaissons seraient comme si une personne gagnait plus de mille loteries consécutives de millions de dollars après l’achat d’un seul billet pour chacune. Pas probable? Vraiment tout à fait impossible. Ainsi, de nombreux scientifiques ont conclu: Quelqu’un dans les coulisses a conçu et créé l’univers. Mais, il y en a d’autres qui cherchent encore d’autres explications à l’existence de notre univers.

ADN: LE LANGAGE DE LA VIE

Aussi récemment que 1953, les biologistes moléculaires ont découvert un design complexe complexe dans le monde microscopique de l’ADN. Cette minuscule molécule a été appelée le «cerveau» de chaque cellule de notre corps, ainsi que toutes les autres créatures vivantes. Pourtant, plus ils découvrent à propos de l’ADN, plus ils sont étonnés de l’éclat derrière elle. Les scientifiques qui croient que le monde matériel est tout ce qui existe, comme Richard Dawkins, soutiennent que l’ADN a évolué par sélection naturelle sans un créateur. Pourtant, même les plus ardents évolutionnistes admettent que l’origine de la complexité complexe de l’ADN est inexplicable. La complexité complexe de l’ADN a amené sa co-découverte, Francis Crick, à croire qu’elle n’aurait jamais pu provenir naturellement de la Terre. Il croyait que la vie est trop complexe pour être originaire de la Terre et qu’elle doit venir de l’espace. Le codage derrière l’ADN révèle une telle intelligence qu’elle tergiverse l’imagination. Un simple volume d’ADN de tête d’épingle contient des informations équivalentes à une pile de livres de poche qui encerclent le monde 5 000 fois. Et l’ADN fonctionne comme un langage avec son propre code logiciel extrêmement complexe. Au début du 21ème siècle, athée noté, l’incrédulité de toute une vie d’Antony Flew est venu à un abrupt et a même étudié l’intelligence remarquable derrière l’ADN. Flew a expliqué ce qui change sa position: « Ce que je pense que le matériel de l’ADN a fait est de montrer que l’intelligence a dû être impliquée dans le rassemblement de ces divers éléments extraordinaires. L’énorme complexité avec laquelle les résultats ont été obtenus me ressemble comme le travail de l’intelligence … Il me semble maintenant que la découverte de plus de cinquante ans de recherche sur l’ADN a fourni des matériaux pour un argument nouveau et énormément puissant à concevoir.

LA VIE ET L’UNIVERS ONT LES EMPREINTES DIGITALES D’UN CRÉATEUR

Les scientifiques sont-ils maintenant convaincus qu’un Créateur a laissé ses « empreintes digitales » sur l’univers? Bien que de nombreux scientifiques soient toujours déterminés à extirper Dieu de l’univers, la plupart reconnaissent les implications religieuses de ces nouvelles découvertes.

ALORS, ET SI, APRÈS TOUT, IL Y A UN CRÉATEUR?

S’il y a un Créateur super-intelligent, la question se pose, à quoi ressemble-t-il? Est-il juste une « Force Cosmique » comme dans Star Wars, ou est-ce un être personnel comme nous? Puisque nous sommes des êtres personnels et relationnels, celui qui nous a créés ne serait-il pas aussi personnel et relationnel? De nombreux scientifiques, tels qu’Arthur L. Schawlow, professeur à l’Université de Stanford et lauréat du prix Nobel de physique, estiment que ces nouvelles découvertes sont des preuves convaincantes d’un Dieu personnel. Il écrit: « Il me semble que face aux merveilles de la vie et de l’univers, il faut se demander pourquoi et pas seulement comment. Les seules réponses possibles sont religieuses … Je trouve un besoin de Dieu dans l’univers et dans ma propre vie « . Si Dieu est personnel et qu’Il nous a donné la capacité de communiquer, ne nous attendrions-nous pas à ce qu’il communique avec nous et nous fasse savoir pourquoi nous sommes ici? Comme nous l’avons vu, la science est incapable de répondre aux questions sur Dieu et le but de la vie. Cependant, puisque la Bible avait raison sur la création à partir de rien, pourrait-elle aussi être digne de confiance en ce qui concerne Dieu, la vie et le but?

L’HOMME QUI A CHANGÉ LE MONDE

Il y a deux mille ans, un homme posa le pied sur notre planète qui prétendait avoir la réponse à la vie. Bien que sa vie sur terre ait été brève, son impact a changé le monde et se fait encore sentir aujourd’hui. Son nom est Jésus-Christ. Les témoins oculaires de Jésus-Christ nous disent qu’il a continuellement démontré un pouvoir créateur sur les lois de la nature. Ils nous disent qu’il était sage, humble et compatissant. Ils nous disent aussi que Jésus-Christ est celui qui a jeté les étoiles dans l’espace, a affiné notre univers et a créé l’ADN. Pourrait-il être celui dont Einstein, sans le savoir, nous appelait «super-intelligence» derrière l’univers? Le mystère de qui est responsable de la création de l’univers et de l’intelligence derrière l’ADN a-t-il été révélé dans le Nouveau Testament? Jésus a parlé avec autorité de l’amour de Dieu pour nous et de la raison pour laquelle il nous a créés. Il a dit qu’il avait un plan pour notre vie et que ce plan était centré sur une relation avec lui. Mais pour que cette relation soit possible, Jésus a dû mourir sur la croix pour nos péchés. Et il était nécessaire pour lui de ressusciter d’entre les morts, afin que nous puissions avoir une vie après la mort. En tant que Créateur, Jésus aurait certainement du pouvoir sur la vie et la mort. Les plus proches de lui prétendent l’avoir vu vivant après sa mort et enterré pendant trois jours. S’ils avaient tort, alors le christianisme a été fondé sur un mensonge. Mais, s’ils avaient raison, un tel miracle justifierait tout ce que Jésus a dit de Dieu, de lui-même et de nous.

Qu’en pensez-vous?

 

Publicités

Les dossiers de Michel Duchaine:l’origine extraterrestre de Jésus Christ

Récemment, l’Observatoire astronomique du Vatican a tenu une conférence sur la vie extraterrestre, où les astrobiologistes les plus importants du monde  se sont réunis pour discuter de la possibilité de trouver une vie extraterrestre sur d’autres mondes dans les deux prochaines décennies, ce qui est communément appelé la poursuite de  la « vie extraterrestre. » Automatiquement beaucoup de gens ont demandé pourquoi cet intérêt, ou même si le Vatican cache des informations relatives au thème extraterrestre qui aurait pour résultat de  changer les croyances de chacun.  Selon la théoriciens des Anciens Astronautes et les partisans de la ré-écriture de l’histoire de l’humanité (comme moi),  une de ces informations sérieuses tenues secrètes  serait  que Jésus lui – même serait  d’origine extraterrestre.

Jésus Christ...ou La naissance d'une légende d'origine extraterrestre.
Jésus Christ…ou La naissance d’une légende d’origine extraterrestre.

 

Et c’est là que commence l’ une des théories les plus controversés de l’histoire de l’ humanité. Selon certains experts, la naissance de Jésus pourrait effectivement être  une intervention extraterrestre, et le fils de Dieu est en fait le fils d’un être étranger à la Terre (probablement un annunaki), non un hybride alien. L‘hypothèse est que , lorsque les anges ont visité Marie dans ce qu’elle a perçu comme un rêve dans  son sommeil.

De fait, pendant son sommeil,elle aurait  vraiment reçu la  visite d’êtres extraterrestres. Ces êtres l’auraient inséminés artificiellement avec leur sperme génétiquement modifié afin qu’il soit accepté  par le corps physique de Marie,une fille de la Terre.

La naissance,le soir de Noêl.
La naissance,le soir de Noêl.

Ce fut l’étranger « l’archange Gabriel » non membre d’une race extraterrestre qui apporta le message à Marie. Jésus a été accusé d’avoir des capacités surhumaines. Marie a donné naissance à un Jésus … même vierge , et donc, Jésus était l’ un des premiers alien hybride d’humain . Ce serait en  bref , l’ une des plus grandes énigmes de l’histoire.

Par ailleurs, si vous regardez de plus près à la naissance de Jésus, les quatre évangiles mentionnent la vie de Jésus, mais seulement les évangiles de Matthieu et de Luc  font référerence  au miracle biologique d’une femme vierge qui devient enceinte par un acte de Dieu et donne naissance à un enfant de Pouvoirs. Aussi,ce fut par ces deux versions de l’évangile que l’état de Jésus  a été élevé à la catégorie des sauveurs de l’humanité.

Avec la contribution de Matthieu et de Luc, l’histoire a changé au sujet de la naissance virginale.Selon  Matthieu, le représentant étranger, l’archange Gabriel, est apparu à Joseph, tandis que Luc dit qu’il est allé vers  Marie. Selon les  écrits de Luc, l’annonce de Gabriel a  été faite  avant la conception de Marie et après cette même conception dans les écrits de Matthieu.

La preuve définitive de l’origine extraterrestre de Jésus

D’ autres influences extraterrestres entourant la naissance de Jésus sont relatives à l’étoile de Bethléem,qui en  indiquant l’emplacement de sa naissance ,nous montre qu’il ne s’agissait pas d’une « étoile » mais d’un véhicule aérien,un ovni.Entre la naissance de Jésus ,ses œuvres et les miracles qui ont eu lieu vers l’âge de trente ans, il n’y a presque pas de documentation. Cela peut être considéré comme une longue période de « temps perdu. » Les experts suggèrent que pendant ce temps,le  » Jésus hybride » peut avoir été instruit, formé et préparé par son père étranger,son vrai Père. Cela comprenait la préparation des miracles,les  exorcismes, le contrôle de la nature, la guérison des malades et le pouvoir de ressusciter les morts.

Mais la preuve définitive que Jésus ne serait pas d’origine  humaine « non ordinaire » ,mais  possiblement d’ origine extraterrestre est sa  résurrection physique, mentionnée dans les quatre évangiles. Marc nous  dit que Jésus a été battu et brutalisé par les gardes romains qui l’ont couronné d’épines, et l’ont crucifié à la neuvième heure. Son corps a été enveloppé d’ un fin linceuil . Aujourd’hui,en ce vingt et unième siècle,la rumeur s’est répandu pour être une empreinte miraculeuse du corps du Christ  sur les restes de ce tissu, le fameux suaire de Turin .

 

Le fameux Saint-Suaire de Turin...discrédité par la science officielle.
Le fameux Saint-Suaire de Turin…discrédité par la science officielle.

Les événements de ce premier puzzle de ce matin de Pâques ont une saveur surnaturelle de Vérité.

Les membres du  Conseil juif  ,le Sanhédrin, étaient sans voix quand ils ont reçu la nouvelle que la tombe de Jésus était vide.Ils ont entendu des histoires sur  la façon dont, dans les premières heures du  matin,qu’un  » être de Lumière » dans une robe «blanche comme la  neige» et une lumière sur la tête si brillante qu’en le voyant  descendre des nuages ,cela a  terrifié  le soldat romain qui gardait  la tombe de Jésus. Ce personnage étrange, appelé par les prêtres comme étant le CÉLESTE ,  secoua la pierre colossale bloquant l’entrée de la tombe avec une force surhumaine.

 

De nombreuses oeuvres anciennes  nous transmettent le message d'interventions extraterrestres.
De nombreuses oeuvres anciennes nous transmettent le message d’interventions extraterrestres.

Ce fait a été révélé à Marie – Madeleine par deux hommes vêtus de blanc, des créatures célestes  non –  humaines  qui étaient près de l’entrée de la tombe. Une des figures mystérieuses dit:

« N’ais pas  peur, si tu  cherches Jésus de Nazareth, qui a été crucifié, il n’est pas ici … Il est ressuscité … Dites à ses disciples et à Pierre qu’il sera avec vous ,en Galilée;  vous le verrez comme je vous l’ai dit « .

Cet homme énigmatique aurait disparu dans les cieux aussi mystérieusement qu’il était apparu. Aurait-il pu retourner au Vaisseau-Mère  qui était dans l’orbite de la Terre? Serait – ce  cette nef d’origine extraterrestre qui serait la fameuse  » étoile de Bethléem », qui prédit sa naissance?

Lorsque Jésus  ressuscité reparut devant ses fidèles disciples, il  est apparu comme s’il aurait  subi une « transformation fantomatique ». Cette utilisation de la bilocation dit -on , beaucoup de gens ont prétendu à avoir vu dans plusieurs endroits à la fois, simultanément.

 

Apparition 001

 

Le Livre 2, des apocryphes et l’Épître des Apôtres,pendant  des siècles ont été interdits par l’Église au cours d’un long concile et des débats interminables sur la nature de Jésus, ressuscité au ciel, tandis que la Bible donne beaucoup de détails sur cette  » adhésion de Jésus au Ciel »:

Il est arrivé sur le mont des Oliviers.

Les disciples de Jésus parlaient d’un son puissant entendu lorsqu’il n’y avait pas de tonnerre dans le ciel.Ils virent alors une  » forte illumination » qui a monté jusqu’aux cieux .

Le tonnerre grondait  sur la montagne, et un char est descendu à travers les nuages. Ceci est connu comme étant un chariot Merkaba, le véhicule céleste des anges,dans la tradition hébraïque.

Les textes anciens  décrivent la façon dont Jésus est entré dans la Merkaba:il a été bien accueilli par les anges qui étaient habillés en « vêtements blancs. »

 Les apôtres virent avec étonnement que  Jésus est ressuscité plus haut dans le ciel jusqu’à ce que et les anges dans la Merkaba disparurent de la vue.

Cet événement pourrait il être expliqué par le retour au Vaisseau-Mère de la nef  pour rejoindre son alien de père?

 

Alien 001

Nous sommes en l’an 2016, une année de grande anticipation et d’ attente. Il y a  beaucoup  d’attente pour 2017 ,en tant que la  seconde venue du Christ: assisterons-nous à un contact extraterrestre « officiel?. Nous rappelons que cela est tout simplement la théorie de certains qui croient que Jésus a réellement existé…de manières humaines! Mais ses origines réelles sont  très différentes . Il semble que le Vatican pourrait avoir toutes ces observations écrites et des preuves de l’ origine extraterrestre de Jésus, tandis que d’ autres suggèrent que cela fait partie d’une conspiration dirigée par des êtres extraterrestres avec la seul intention d’asservir les religions de la population du monde entier.

L'importance de toute cette affaire est de retenir son message d'amour,de paix et d'unité!
L’importance de toute cette affaire est de retenir son message d’amour,de paix et d’unité!

 

Quelle est la vérité? Comme toujours ,il faut tirer vos propres conclusions de ce qui est la véritable histoire de Jésus.

 

L'amour et l'amité défient le temps...et l'espace!
L’amour et l’amité défient le temps…et l’espace!

 

 

Connaître l’origine de Jésus-Christ

 

 

 

 

Flavius Josèphe,un écrivain érudit du premier siècle.
Flavius Josèphe,un écrivain érudit du premier siècle.

Arius Calpurnius Piso alias : « Flavius Josephus » (historien Juif romanisé du Ier siècle)

 

TU ES CHRETIEN, ET TU NE CONNAIS MEME PAS L’ORIGINE DE JESUS ?

[Au milieu du 1er siècle, un homme, Flavius Josèphe parle de Jésus, pour la 1ere fois]

Flavius Josèphe, historien Juif romanisé du Ier siècle, parle à plusieurs reprises de celui qu’il appelle d’abord “ le Thaumaturge ”, et quelques années plus tard qu’il désigne sous le nom de Jésus en disant “ Christos, c’était lui ”.

E.Nodet en annexes de son livre “ Histoire de Jésus ? Nécessité et limites d’une enquête ”, éditions du Cerf, Paris 2.003 publie plusieurs textes de Josèphe sur Jésus (Trois d’entre eux sont reproduits ici avec l’autorisation de l’éditeur). Je donne notamment des extraits pratiquement inconnus tirés de “ la Guerre des Juifs ” de Josèphe, dans une édition traduite du grec en slavon.

Dans son livre E. Nodet, Professeur à l’Ecole Biblique de Jérusalem, explique qu’une première édition de La Guerre avait été faite, traduite par Josèphe lui-même de l’araméen en grec. Le texte grec de cette première édition est perdu. Mais cette première édition nous est connue par une version en slavon. Une seconde édition, qui s’est conservée, a été mise plus tard en grec par des secrétaires traducteurs. Ce texte est plus policé, mais perd certains aspects de la culture juive de l’époque. Les passages concernant Jésus ont alors été supprimés.

Or le texte slavon de La Guerre évoque très précisément un “ thaumaturge ” qui n’est pas nommé autrement. Mais ce texte slavon se rapproche étonnamment du fameux “ testimonium de Jesu ” que Josèphe mettra plus tard dans “ les Antiquités Judaïques ”.

1 “ Le thaumaturge ”
“ Entre deux épisodes où Pilate provoque des rébellions juives, le slavon insère (après G 2:174) une notice sur Jésus, formée d’un portrait d’ensemble suivi du récit de sa mort (c’est le même schéma que la d’Hégésippe sur Jacques, texte W). Il est qualifié de thaumaturge. Mais il n’est pas nommé, ce qui suggère une certaine crainte de la puissance de son nom comme guérisseur et thaumaturge. Aucune attache galiléenne n’est indiquée, ni aucun lien avec Jean-Baptiste, qui a disparu avant l’ar­rivée de Pilate (texte M). Contrairement au cas d’Hérode (texte J), il n’y a ni titulature biblique ni accomplissement des Écritures, mais seulement une rumeur ou du moins un vœu populaire de royauté.
L’authenticité du passage est discutée, en particulier à cause de l’affirmation (un peu timide) du caractère divin de ce thaumaturge, mais cela n’a en fait rien d’anormal dans le judaïsme du temps : Josèphe rapporte des guérisons opérées par exorcisme ; l’ancêtre de cet art, une spécialité des Esséniens, est Salomon, que Dieu avait doté de pouvoirs spéciaux (AJ 8:45-49). De plus, il est difficile de croire qu’un interpolateur chré­tien ait pu concevoir un récit aussi peu chrétien. On pourrait imaginer un judéo-chrétien, mais alors il serait nécessairement proche de la Judée et du temps de Josèphe, ce qui conduit à des hypothèses compliquées sur les circonstances de son activité. II est plus naturel de conclure que Josè­phe est témoin d’un ensemble de traditions dans lesquelles ont puisé aussi les rédacteurs des évangiles ” Nodet, p. 225.

Alors parut un homme, s’il est permis de l’appeler homme. Sa nature et son extérieur étaient d’un homme, mais son apparence plus qu’humaine, et ses oeuvres divines : il accomplissait des miracles étonnants et puissants. Aussi ne puis-je l’appeler homme. D’autre part, en considérant la commune nature, je ne l’appellerai (ou on ne l’appellera) pas non plus ange. Et tout ce qu’il faisait, par une cer­taine force invisible, il le faisait par la parole et le commandement. Les uns disaient de lui : “ C’est notre premier législateur qui est ressuscité des morts et qui fait paraître beaucoup de guérisons et de preuves de son savoir. ” D’autres le croyaient envoyé de Dieu. Mais il s’opposait en bien des choses à la Loi et n’observait pas le sabbat selon la coutume des ancêtres ; cependant, il ne faisait rien d’impur ni aucun ouvrage manuel, mais disposait tout seulement par la parole.
Et beaucoup d’entre la foule suivaient à sa suite et écoutaient ses enseignements. Et beaucoup d’âmes s’agitaient, pensant que c’était par lui que les tribus d’Israël se libéreraient des bras des Romains. Il avait coutume de se tenir de préférence devant la cité, sur le mont des Oliviers. C’était là qu’il dispensait les guérisons au peuple. Et auprès de lui se rassemblèrent cent cinquante serviteurs, et d’entre le peuple un grand nombre. Observant sa puissance, et voyant qu’il accomplissait tout ce qu’il voulait par la parole, ils lui demandaient d’entrer dans la ville, de massacrer les troupes romai­nes et Pilate, et de régner sur eux 51 Mais il n’en eut cure. Plus tard, les chefs des Juifs en eurent connaissance, ils se réunirent avec le ,grand prêtre et dirent : “ Nous sommes impuissants et faibles pour résister aux Romains, (qui sont) comme un arc tendu Allons annoncer à Pilate ce que nous avons entendu, et nous n’aurons pas d’ennuis: si jamais il l’apprend par d’autres, nous serons privés de nos biens, nous serons taillés en pièces nous-mêmes et nos enfants dispersés en exil. ” Ils allèrent le dire à Pilate. Celui-ci envoya des hommes, en tua beaucoup parmi le peuple et ramena ce thauma­turge. Il enquêta sur lui, et il connut qu’il faisait le bien et non le mal, qu’il n’était ni un révolté, ni un aspirant à la royauté et le relâcha, car il avait guéri sa femme qui se mourait.
Et, venu au lieu accoutumé, il faisait les oeuvres accoutumées. Et de nouveau, comme un plus grand nombre de gens se rassemblaient au­tour de lui, il était renommé pour ses oeuvres par-dessus tous. Les docteurs de la Loi furent blessés d’envie, et ils donnèrent trente ta­lents à Pilate pour qu’il le tuât. Celui-ci les prit et leur donna licence d’exécuter eux-mêmes leur désir . Ils le saisirent et le cruci­fièrent en dépit de la loi des ancêtres.

2 “ Christos, c’était lui. ”
Le passage parallèle dans les Antiquités (AJ 18:63-64) est le fameux testimonium de Jesu, dont le début est semblable à celui de la notice pré­cédente. Il a fait couler beaucoup d’encre, car depuis les humanistes on l’a longtemps soupçonné d’être une interpolation chrétienne. En toute hypothèse, il ne s’agit pas à proprement parler d’un témoignage sur Jé­sus, mais plutôt sur une confession de foi baptismale des chrétiens de Rome, ce qui est bien différent, et d’ailleurs fort intéressant, car c’est la trace la plus ancienne de ce qui deviendra plus tard le Symbole des Apô­tres ; la structure trinitaire est assez perceptible. De plus, cette confession est assez semblable à la “ parole de salut ” qui forme le noyau du long discours prononcé à Antioche de Pisidie par Paul, qui a désormais son nom romain (Ac 13,27-32).
Les objections encore actives à l’authenticité se résument pour l’es­sentiel à un point : il n’est pas possible qu’un Juif comme Josèphe ait pu dire que Jésus était le Christ sans être lui-même chrétien. Mais ce juge­ment résulte d’un anachronisme : le nom “ chrétien ”, de formation latine (christianus), n’est pas né à cause des disciples de Jésus, mais à l’occasion d’agitations messianisantes juives (“ sous l’impulsion de Christus ”, dit Suétone) dans les métropoles de l’Empire vers 40, à la fin du règne de Caligula.
Ces troubles prirent des proportions considérables – même Philon d’Alexandrie fit le voyage à Rome pour tenter de calmer le jeu. Ils étaient dus au projet de l’empereur de mater les Juifs en faisant installer sa propre statue au temple de Jérusalem par le gouverneur de Syrie. Celui-ci, qui essaya de temporiser, résidait à Antioche, et c’est bien là que Paul, Barnabé et quelques autres furent pris dans ce tourbil­lon et traités de “ chrétiens ” (Ac 11,26), ce qui resta une qualification criminelle durable.
Dans cette notice, Josèphe ne dit rien de précis sur la vie publique de Jésus, mais il commet un anachronisme caractéristique, puisqu’il indique que Jésus a fondé de son vivant une école où se mêlent Juifs et Grecs. Il s’agit du christianisme paulinien, et non du mouvement juif initial en Galilée et en Judée.
Par cette imprécision, Josèphe dévoile la raison pour laquelle il ne peut plus admettre ce mouvement. On peut supposer que c’est à Rome, vers 75, qu’il a découvert le lien entre le personnage de Judée, dont il avait vénéré le renom, et la nouvelle “ école ” répandue jusqu’à Rome et qu’il ne pouvait accepter. Cela suffirait à expliquer qu’ayant parlé trop favorablement du thaumaturge dans sa première version de la Guerre (conservée en slavon), il ait ensuite fait (précipitamment) tout supprimer par ses assistants dans la version définitive, qui fut dûment approuvée par l’empereur Titus et que l’on date vers 78. Plus tard, dans les Antiquités, il jugea qu’il fallait mentionner brièvement les chrétiens, mais on ignore ce qui a pu l’y pousser ” (Nodet, p.229).

Vers le même temps survient Jésus, habile homme, si du moins il faut le dire homme. Il était en effet faiseur de prodiges et maître de ceux qui reçoivent avec plaisir les choses anormales. Il se gagna beaucoup de Juifs et aussi beaucoup du monde hellénistique.
Christ(os), c’était lui.
Et, Pilate l’ayant condamné à la croix, selon l’indication des pre­miers d’entre nous, ceux qui avaient été satisfaits au début ne ces­sèrent pas. Il leur apparut en effet le troisième jour, vivant à nou­veau, les divins prophètes ayant prédit ces choses étonnantes et dix mille autres merveilles à son sujet.
Et jusqu’à présent, l’engeance des chrétiens, dénommée d’après celui-ci n’a pas disparu. (Antiquités Judaïque 18 / 63-64)

Jésus enseignant les tables de la loi:une vision juive.
Jésus enseignant les tables de la loi:une vision juive.


3 “ Disciples du thaumaturge ”
“ A la mort d’Agrippa I » en 44, la Judée redevint pratiquement une province romaine. Des procurateurs furent envoyés, mais les institutions judiciaires juives étaient maintenues avec pleins pouvoirs, contrairement à l’époque de Tibère. Le slavon insère à ce point (G 2:221) une notice, où l’on reconnaît une esquisse de la première partie des Actes, ce qui correspond au mouvement juif des disciples du thaumaturge avant la vocation de Saül et la visite de Pierre chez Corneille, épisodes qui ou­vrent sur d’autres horizons (que Josèphe refusera, cf. texte P) ”. Nodet p. 234.

Si quelqu’un s’écartait de la lettre de la Loi, le fait était révélé aux ­docteurs de la Loi. On le mettait à la torture, et on le chassait ou bien on l’envoyait à César. Et sous ces procurateurs apparurent de nom­breux serviteurs du thaumaturge déjà décrit, et ils disaient au peuple que leur maître était vivant, bien qu’il fut mort : “ Et il vous libé­rera de la servitude. ”

Et beaucoup d’entre le peuple écoutèrent leurs paroles. Ils prêtaient l’oreille à leurs commandements, non pas à cause de leur renommée, car ils étaient de petites gens, les uns tail­leurs de voiles, les autres savetiers, d’autres artisans. Mais ils accomplissaient des signes merveilleux en vérité, tous ceux qu’ils voulaient. Alors ces nobles procurateurs, voyant l’égarement du peuple, complotèrent avec des scribes de les saisir et de les tuer- : car une petite chose cesse d’être petite quand son aboutissement est une grande chose. Mais ils eurent honte et peur devant les signes: ils disaient que la magie ne faisait pas tant de miracles; si ces gens n’étaient pas envoyés par la providence de Dieu, ils seraient bientôt confondus. Et licence leur fut donnée de circuler à leur gré. Ensuite, importunés par eux, ils les dispersèrent, envoyant les uns à César, les autres à Antioche pour comparaître, et d’autres dans des régions lointaines.
(Guerre des Juifs, texte Slavon, 2 / 221)

source : http://www.1000questions.net/fr/chroniq/flavius.html

Re-writing history: The making of the religious paradigm around Jesus Christ

All those who know me, can not ignore my deep journey in spiritualité.I personally believe that « Big Speaker » has altered the DNA of humans on Earth and that we are different from many forms of life which surround us on Earth.

 

Here are exposed historical study about Jesus Christ that makes us think about the very meaning of life, social control and the current oppression of the New World Order.

Jésus Christ et Krishna serait la même et unique personne.
Jésus Christ et Krishna  be the same and  only one person.

 

I believe that Jesus existed , BUT …

 

1-His father Joseph was a carpenter : This is a story copied to legend Krishna
2-His Father Joseph royal birth: The Bible completely contradicts this: this story was copied to the legends of Buddha and Horus / Osiris
3-His mother was the Virgin Mary : A History copied on the legends of Attis of Phrygia , Buddha, Horus / Osiris Krishna. Note that the appearance of the father and the      mother of Jesus is quite late : around the second century before Jesus  » appeared » on earth to 30 years which also explains the hole in his biography
4-Her mother saw the angel Gabriel out of the well : the well in question was built in the eleventh century by the Crusaders …
5-His birth was accompanied by the Magi : a copied to the legends of Buddha, Horus / Osiris , Krishna and Mithra history, the names given to the Magi date from the          Middle Ages.
6-His birth was announced by a star: a copied story about the legends of Buddha, Horus / Osiris Krishna
7-He was born in the year 0 or year I: Contradictions in the Bible about the date of birth of Jesus Christ are insoluble. His birth date has been fixed ….
8-He was born on December 25 : This date was chosen to absorb the ancient Christmas : the rebirth of the Sun.
9-He was born in a cave in Bethlehem : a story copied on the legend of King cereals : Tammuz , born in a cave in Bethlehem
10-He lived in Nazareth : The village of Nazareth did not exist at the time of Jesus . Jesus was a Nazarene according to the Bible , ie a believer. The editors have made            an inhabitant of Nazareth , which was created for the occasion much later ( in the wrong location because location is not at all correspond to the one described in            the Bible)
11-Massacre of the Innocents ( nobody, except the Bible, has never heard of) . He is a legend copied to the tyrant Kamsa , who , 1500 years BC has ordered the killing          of young children.
12-He made a trip to Egypt this story, which leads to contradictions in the Bible, was invented in response to the prophecy of the Old Testament :  » I called my son                Egypt « 
13-He taught in the temple at the age of 12 years: recopied on a legend story of Buddha and Horus / Osiris
14-He made Sermon on the Mount : copied from the legend of Osiris / Horus
15-He had 12 disciples a story copied Legends Of Horus / Osiris and Mithra : 12 was considered a number of  » magic »
16- » This bread is my body  » : a legend copied from Horus / Osiris and Dionysus / Bacchus
17-He raised Lazarus ( Lazarus in French ) : copied verbatim from the legend of Osiris (El Azar’us ) : here , the Bible writers did not even bother to change the name.
18-He walked on water : a copied story of the legend of Buddha’s disciples came into meditative trance to cross a river
19-He multiplied the loaves : copied on the legend of Buddha which has increased cupcakes.
20-He was sentenced by the Jewish Sanhedrin was out of the question that the Sanhedrin meets the eve of Easter night to deliver a killing ! Historically , the story is              ridiculous !
21-He died crucified : a legend copied to Attis of Phrygia , Dionysus / Bacchus , Krishna and Mithra : Crucifixion was restricted to Roman citizens for the most serious         cases. If Pontius Pilate had done ( or allowed to ) crucified Jesus, he was dismissed and replaced .
22-He died between two thieves : a legend copied on Horus / Osiris , Krishna
23-He died on the cross in Caesar’s time , convicted on a patibulum placed on two Crux ( forks) is attached , the condemned man was standing on the ground . The first         Christian cross dating from the fifth century.

 
But, in fact , Jesus Christ he really exist?

Le mythe a été repris au-début des années '70...je le sais,j'ai usé ce 33 tours et j'ai été revoir 3 fois le film "Jésus Christ Superstar".
Le The  myth was taken in the early ’70s…I know I see 3 times the movie   « Jésus Christ Superstar ».

 

 

 

 

 

Découverte fantastique :un manuscrit vieux de 1,200 ans dit que Jésus Christ changeait d’apparence

Manuscrit 002

 

Les lecteurs réguliers savent que j’ai un profond respect pour le monde spirituel, mais pense que les sources antiques non canoniques peuvent parfois fournir des informations supplémentaires à propos de certains événements religieux, des personnages pivots, et les croyances culturelles profondes. Tel est le cas avec un ensemble de manuscrits vieux  de 1 200 ans,d’ antiques  textes égyptiens  découverts, il y a de nombreuses années dans la bibliothèque d’un monastère abandonné dans le désert égyptien. Le texte est intéressant, non pas parce qu’il propose que l’étrange série d’événements qui s’est réellement passé, mais plutôt parce qu’il témoigne de ce que certaines personnes croyaient à l’époque – et apparemment, il y a deux mille ans certaines personnes pensaient que Jésus savait, à l’occasion, se rendre invisible et modifier son apparence à volonté, un « métamorphe » si on peut  ainsi parler.

Le manuscrit a été retrouvé par des villageois à creuser pour trouver des engrais à l’intérieur des vestiges du monastère de Saint-Michel , un monastère dans le désert égyptien près de l’actuel al-Hamuli . Cinquante-cinq manuscrits coptes ont été découvertes dont un avec le texte indiquant que c’était un cadeau de « Père archiprêtre Paul » ,ce  qui implique qu’il  l’a également écrit. Le monastère a fermé ses portes autour du début du 9ème ou 10ème siècle et le texte a été redécouvert au printemps de 1910. Plusieurs mois plus tard, le 1er Décembre 1911, il a été acheté par JP Morgan qui plus tard a fait don à la Morgan Library and Museum à New York où il demeure aujourd’hui.

Écrit dans l’ancienne langue copte et au nom de Saint Cyrille de Jérusalem (un théologien qui a vécu autour de 313-386 AD), le texte a été récemment déchiffré et traduit par Roelof Van den Broek de l’Université Ultrecht (Pays-Bas) et s’est révélé contenir  une partie de l’histoire de la crucifixion de Jésus – et  cette version contient quelques rebondissements inhabituels. Dans un exemple, le manuscrit nous dit que Ponce Pilate a dîné avec Jésus avant sa crucifixion et qu’il a même proposé d’envoyer son fils à la place de Jésus.

« Sans plus tarder, Pilate a préparé une table et il a mangé avec Jésus le cinquième jour de la semaine. Et Jésus bénit Pilate et toute sa maison « .

Pilate dit plus tard Jésus:

« Eh bien, voici, la nuit venue, se lever et retirer, et quand vient le matin et on m’accuse à cause de vous, je vais leur donner le seul fils que j’ai afin qu’ils puissent le tuer à votre place. »

A tel point que, Jésus réconforte Pilate:

« Oh Pilate, vous avez été jugé digne d’une grande grâce, parce que vous m’avez montré une bonne disposition . »

Si cela ressemble à un conte exubérant qui cherchait à  faire  bien paraître Pilate , il faut reconnaître que, dans ce temps-là, Pilate a été considérée par les citoyens de l’Empire , comme un saint. Encore une fois, il faut voir le texte pour ce qu’il est : un coup d’oeil sur ce que certaines personnes croyaient en ces jours anciens.

L'ancien  monastère dans le désert égyptien.
L’ancien monastère dans le désert égyptien.

Plus choquant encore, le texte continue à décrire Jésus comme une sorte de métamorphe. Lorsque Pilate offrit son fils pour la crucifixion, Jésus a expliqué qu’il ne pouvait échapper à la capture s’il voulait.

« Pilate, puis, ayant regardé Jésus et voici, il est devenu incorporel: Il ne l’a pas vu depuis longtemps … »

Le texte poursuit en expliquant que la capacité de Jésus de changer son apparence a nécessité l’identification par un baiser de Judas plutôt que Judas le  pointe  simplement du doigt  aux autorités.

«Alors les Juifs dirent à Judas: Comment allons-nous l’arrêter [Jésus], car il n’a pas de forme unique, mais ses changements d’apparence. Parfois, il est blond, parfois, il est blanc, parfois, il est rouge, parfois, il est de couleur blé, parfois, il est pâle comme les ascètes, parfois, il est un jeune, parfois un vieil homme … « 

Selon Van den Broek, qui a traduit le texte copte, une description similaire de Jésus apparaît dans un manuscrit  de l’an  200, écrit par le théologien Origène dans un ouvrage intitulé Contre Celse . Dans ce texte,Origène a déclaré que «pour ceux qui le voyaient [Jésus], il ne semble pas également visible  à tous. »

 

Un détail du manuscrit.
Un détail du manuscrit.
Sources: LiveScience, des origines très anciennes, Pseudo-Cyrille de Jérusalem sur la vie et la Passion du Christ: Un copte Apocryphe, The Morgan Library and Museum, Wikipedia, Christian Post, Daily Mail, Discovery Magazine

 

 

 

Un texte du Nouveau Testament retrouvé indique que Jésus était marié

Un professeur de Harvard Divinity School, du nom de Karen L. King, prétend avoir retrouvé un ancien fragment du Nouveau Testament datant du IVème siècle dans lequel il est écrit que Jésus serait marié.

Jésus était-il marié ?

Jésus était-il marié ?  Crédit Flickr lindsayshaver


Voilà qui devrait faire grand bruit. Une chercheuse de Harvard a montré un aspect méconnu de la vie de Jésus Christ. En effet, Karen L. King affirme avoir retrouvé un morceau du Nouveau Testament datant du IVème siècle. Ce texte, surnommé « Parole d’évangile de la femme de Jésus », comporte une partie dans laquelle est clairement noté : « Jésus leur a dit, ‘ma femme‘ » dans le langage copte. De la taille d’une carte de visite, l’objet n’a pas encore été chimiquement testé ni même vérifié.

Néanmoins, Karen L. King et ses collègues ont exprimé leur confiance concernant l’authenticité de la trouvaille. « La tradition chrétienne a toujours considéré Jésus comme n’étant pas marrié, même si aucun fait historique ne l’a prouvé« , s’est expliquée la chercheuse avant d’affirmer que « cette nouvelle parole d’évangile ne prouve en aucun cas que Jésus était marié, mais il nous dit que le débat autour de sa sexualité et se mariage est une réelle question« .

Karen L. King, qui s’est longtemps consacrée sur la littérature copte et sur les femmes dans la Bible, a notamment publié Parole d’évangile de Juda. Elle a présenté sa recherche ce mardi matin à Rome.

Lu sur le Huffingtonpost.com

Comment Jésus contribua à l’esclavagisme

Dessin représentant des esclaves noirs...maltraités.
Dessin représentant des esclaves noirs…maltraités.

 

 

JÉSUS A EXISTÉ : 

CE FUT LE NOM DU PREMIER BATEAU NÉGRIER DE LA REINE ÉLISABETH I D’ANGLETERRE

Dans son livre  » ET L’EUROPE SOUS DÉVELOPPA L’AFRIQUE », Walter Rodney dit ceci à la page 87 : « John Hawkins fit trois voyages en Afrique dans les années 1560 et vola des Africains qu’il vendit aux Espagnols en Amérique. A son retour en Angleterre après le premier voyage, son bénéfice était tel que la Reine ÉLISABETH I désira participer directement à sa deuxième expédition ; et, à cette fin, elle lui fournit un navire nommé « JÉSUS ». Hawkins prit la mer avec le « JÉSUS » pour aller voler d’autres Africains, il rentra en Angleterre avec de tels dividendes qu’ ÉLISABETH I le fit Chevalier. Hawkins se choisit des armoireries représentant un Africain enchaîné. Voici l’ oeuvre de l’Eglise Coloniale dont vous êtes encore PRISONNIERS SPIRITUELLEMENT…Ingeta ! Combien d’Africains le navire « JÉSUS » a capturé les amenant aux Amériques et en Europe ? Combien de Noirs sont mort à cause de ce TRAFIC des MINDELE au nom de JÉSUS ? Pensez-vous à vos Ancêtres en allant PRIER des JÉSUS, des MOISE, des JACOB, des ABRAHAM, etc…alors que ces derniers furent MASSACRÉS, VIOLÉS, MALTRAITÉS, ALIÉNÉS aux noms de JÉSUS…car la BIBLE est l’ Instrument Principal de la COLONISATION SPIRITUELLE DES NOIRS,en Afrique.
Source: les travaux d’Ary St-Charles