Pourquoi les Horlogers et Bijoutiers règlent et arrêtent toujours les aiguilles sur 10h10

 

Le Saviez-vous? Certains d’entre nous aurons sans doute remarqué que dans les publicités ou même en exposition dans les magasins, les montres indiquent en général 10h10. 
Etonnamment, cette habitude a cours dans toutes les sociétés. On avance à cela, deux raisons principales et cela je pense que la plupart d’entre nous étions loin de les imaginer! 
J’ai pris pour exemple cette publicité au harsard parce qu’elle m’était tombé sous la main, regardez bien!
Tout d’abord la raison historique
Louis XVI, roi de France, était un passionné d’horlogerie et celui-ci est monté sur l’échafaud lord de la révolution Française et fut décapité à 10h10. Afin de lui rendre hommage, les horlogers présentaient les montres arrêtées à cette heure là. Depuis, plus personne n’en a plus rien à faire de Louis XVI, mais la pratique est restée, notamment pour des raisons esthétiques.
En effet, la position 10h10, en plus d’être symétrique pour les aiguilles et harmonieuse, permet de ne pas masquer le logo du fabricant ou bien le compteur des montres chronographes.
Elle forme également le signe de la Victoire ou encore un sourire, ce qui ravit les publicitaires avides de messages subliminaux positifs. Certaines affiches aussi les aiguilles des secondes sur le chiffre 6, ce qui forme une étoile, qui est un symbole dans l’inconscient collectif et qui fait gagner plein d’argent!
D’autres théories sur le sujet du 10h10
La réunion de Greenwich en 1884 pour diviser les méridiens (et donc les fuseaux horaires) dont les accords auraient été signés à 10h10. Cela remonte à l’introduction de l’heure universelle, l’heure GMT pour Greenwich Mean Time. C’est lors d’une conférence  sur le méridien d’origine qui eut lieu en octobre 1884, que, après trois semaines de négociations diplomatiques, trente-cinq délégués de 24 nations ainsi que des politiciens et des astronomes adoptèrent le temps universel.
Pour info, le méridien zéro devint celui qui traversait l’observatoire de Greenwich. Depuis cet endroit, on divisa le globe longitudinalement en deux hémisphères de 180 degrés chacun. De l’autre côté de la Terre, il se rencontre à la ligne de changement de date qui s’étend le long d’un méridien. Il fut convenu que le jour commence et se finit à Greenwich et que soit introduit une journée de 24heures. Cet accord fut pris à 10h10 du matin. 
On raconte depuis que les horlogers et les bijoutiers ont pour habitude de régler les aiguilles des montres à 10h10 en référence à cet évènement.
Publicités

Vie future:la rotation de la Terre ralentit et son axe change

La banquise arctique a atteint son quatrième point le plus bas en 2015, la ligne jaune représentant la moyenne de son étendue sur les années 1981-2010... Plus elle fond, plus le niveau des mers monte.
La banquise arctique a atteint son quatrième point le plus bas en 2015, la ligne jaune représentant la moyenne de son étendue sur les années 1981-2010… Plus elle fond, plus le niveau des mers monte.

 

La fonte des glaciers et de la banquise fait monter le niveau des océans, qui a une influence sur la rotation de la Terre. Ou comment le réchauffement climatique va rallonger les journées terrestres. Un petit peu.

La fonte des glaciers et de la banquise fait monter le niveau des océans. Le message a été répété un nombre incalculable de fois lors de la COP 21 à Paris, afin de mettre en garde contre les conséquences dramatiques sur les zones côtières et les îles… Mais un autre effet est imputable à la montée des eaux: elle ralentit la rotation de la Terre et rallonge les journées.  

L’impact se chiffre en millisecondes par siècle. Il semble imperceptible, certes. Mais il est suffisant pour fausser certains calculs astronomiques. L’hypothèse, émise en 2002, a été vérifiée et amendée par une équipe de chercheurs qui publie ses résultats dans Science Advances. 

 

Walter Munk et son énigme

« Si vous faites fondre les calottes glaciaires ou les glaciers, ce qui se produit à proximité des pôles, et que toute cette masse se déplace des pôles vers l’équateur, ce mouvement est comparable à celui d’un surfeur qui utilise un bras pour ralentir sa vitesse », décrit un des auteurs, Jerry Mitrovica, professeur de géophysique à l’University d’Harvard, au Washington Post. Ce déplacement va « ralentir la rotation de la Terre » et, puisqu’il n’est « pas tout à fait symétrique ni également réparti », il peut aussi affecter son axe de rotation. 

L’océanographe Walter Munk avait tenté de calculer cet effet dans un article publié en 2002 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, mais n’avait pas réussi à prouver sa théorie. Un décalage s’insinuait entre son évaluation de la montée des eaux au XXe siècle et celle du ralentissement de la rotation de la Terre. Or la clé de cette « énigme de Munk » pourrait avoir été trouvée. Non seulement le scientifique avait surévalué la montée des eaux passée, mais il avait oublié des complices. 

La montée des eaux n’est pas la seule coupable

« L’attraction gravitationnelle de la Lune contribue également » à ce léger freinage, note Mathieu Dumberry, professeur de physique à l’Université d’Alberta et coauteur de l’étude. « Mais la combinaison de ces effets ne suffit encore pas: le rôle du noyau terrestre doit être pris en compte. Or depuis 3000 ans, le coeur de la Terre a légèrement accéléré [vers l’est, NDLR] tandis que le manteau sur lequel nous nous trouvons a légèrement ralenti sa rotation [vers l’ouest, NDLR]. » Ces modifications influent sur le champ magnétique de la planète, mais aussi sur la durée de nos journées.  

D’après les calculs présentés dans Science Advances, ces effets cumulés devraient ajouter 1,7 millisecondes à chaque jour terrestre d’ici la fin du XXIe siècle. Une poussière pour l’homme mais une poussière mesurable qui s’ajoute aux multiples études scientifiques sur le changement climatique et ses ramifications, note le Washington Post. « Ces effets semblent minuscules mais ce sont eux qui recèlent les changements les plus importants du système terrestre », estime Jarry Mitrovica.  

 

Soyons heureux

Tout ce qui a trait à l’avenir n’est pas toujours déprimant, certaines annonces sont tout ce qu’il y a de plus inoffensives, même les plus étonnantes. Une des conséquences du réchauffement planétaire sera le ralentissement de la rotation de la Terre ! Rassurez-vous, pas d’apocalypse en vue, les jours vont uniquement devenir un peu plus longs.