Intervention extraterrestre:Cinquantième Anniversaire de l’affaire Snippy …passé inaperçu

Un cinquantième anniversaire remarquable est passé inaperçu en septembre 2017, avec pas même un murmure. Les anniversaires de l’étrange et du macabre ne sont pas normalement célébrés, mais dans ce cas, j’ai pensé qu’il était approprié de revoir l’un des mystères non résolus et mystérieux de tous les temps: l’affaire «Snippy the Horse».

La mort de bétail inexpliquée la plus connue jamais signalée, le cas dit «Snippy the Horse» est considéré comme la première mort inexpliquée du genre. Le cheval est mort probablement (ou a été tué) et défiguré dans la nuit du 7 Septembre  1967. Durant la période de ce  cas, il y avait  des dizaines d’observations d’ ovnis qui ont également été signalés au cours de cette vague d’apparitions , riche en événements qui ont inexorablement liés morts d’animaux mystérieux avec le phénomène OVNI .

Le «Snippy Case» est devenu une légende parmi les passionnés du  paranormal et, dans les deux mois qui ont suivi la disparition  horrible du cheval, l’article a été repris par les services de nouvelles et il est devenu une actualité internationale sensationnelle. Les journalistes de l’Angleterre, de la France et de l’Allemagne ont rejoint des journalistes nord-américains sur le site de la vallée de San Luis pendant cet automne il y a 50 ans ,maintenant. Le site a attiré les curieux qui ont afflué à l’emplacement de King Ranch  par centaines. Aujourd’hui, si vous regardez le prairie où se trouvait le cheval à cette automne de 1967, sur Google Earth, vous pouvez encore voir le chemin de terre durci qui a mené à l’emplacement – un quart de mille à l’ouest de la route de comté 150. Je suis redevable à David Perkins et au regretté Tom « Godfather of Mutology » Adams pour une grande partie de mes recherches sur ce cas emblématique.

 

 

 

 

 

La mise en scène

Tout d’abord un peu d’histoire et quelques antécédents sur l’emplacement et les principes impliqués: l’affaire s’est produite dans la vallée de San Luis, dans le centre-sud du Colorado. J’ai passé 13 ans là-bas, beaucoup de mon temps a été consacré à enquêter sur les rapports actuels et à rechercher l’histoire colorée des régions. Le SLV est la plus grande vallée alpine du monde et le sol de la vallée se trouve à plus de 7 000 en altitude. Entièrement entouré de montagnes, dont certains atteignent plus de 14 000 pieds, je considère cette région éloignée et majestueuse comme un parangon culturel parfait d’étude sociologique. Isolé physiquement et culturellement de la culture en général, le SLV fait l’objet de mes trois premiers livres, The Mysterious Valley, Enter the Valley et Secrets of the Mysterious Valley.

Les pionniers mormons d’Urraca s’étaient installé  surle versant occidental du massif de Blanca de 14 000 pieds (qui domine la partie sud-est de la SLV) à la fin des années 1870 et l’une de ces familles rusées étaient les Rois qui possédaient un élevage de 2 000 acres se sont étendus du pied des montagnes sur le fond de la vallée. Le ranch supérieur avait une petite cabane sur le site original de la ferme et la maison du ranch principal était située à cinq milles dans la vallée, à dix milles au sud-est des grandes dunes de sable. Le King Ranch était assis sur certaines despremières prairies connues pour être visitées par les humains dans les 48 états inférieurs .

Les Kings étaient une famille de bétail qui travaillaient, mettant de longues heures à bronzer le soleil dans une des zones les plus pittoresques de la vallée. Veuve de quatre-vingts ans Agnès King était la matriarche de la famille royale et elle vivait avec ses deux fils, Harry et Ben et une fille nommée Nellie. Ben King était un homme de montagne autodidacte qui pouvait identifier chaque animal et plante dans la vallée de San Luis et nommer chaque ruisseau qui coulait vers le bas de la pente ouest des Sangres. Harry était le patron du King Ranch, gérant du bétail et tendait aux affaires quotidiennes du ranch. Nellie, mariée à Berle Lewis, originaire de l’Iowa, a vécu avec son mari dans la cabane du haut du ranch.

Les Kings et Lewis étaient vraiment des éleveurs de la terre avec une histoire familiale documentée de témoins d’événements célestes inhabituels, c.-à-d. L’observation de CM Lewis, mari décédé d’Agnès, de la spectaculaire grève d’Aéreo-Alamosa à l’automne de 1898 Baca Ranch – à environ 20 milles au nord du site de Snippy.

Qu’est-ce qui s’est passé?

Voici ce que nous savons de la disparition du cheval surnommé par la presse «Snippy». C’était un matin de feuillu, le 8 septembre 1967, et Harry King remarqua que seulement deux de leurs trois chevaux étaient dehors en attendant le grain et l’eau. En pensant que c’est inhabituel, il s’est engagé à les nourrir. Il a affirmé plus tard qu’il avait senti que quelque chose n’allait pas et qu’il avait raison: Lady, la jeune jupe de trois ans de Nellie, ne se trouve nulle part.

Le site de la découverte de Snippy et les enquêteurs.

Après avoir attendu le lendemain matin pour qu’elle apparaisse, Harry est allé à la recherche du cheval manquant.Au bout d’une heure, il a repéré quelque chose dans un pré à un quart de mille au nord de la maison principale du ranch et il a soulevé les cheveux sur son cou. Le cadavre de Lady manquait tous les tissus de ses épaules jusqu’à la pointe du nez, les os exposés brillants, blanchis blancs, comme si ils étaient au soleil du désert depuis des années. La chair, les muscles, les tendons, la viande et la peau manquaient de la pointe du nez à une large coupe circulaire juste au-dessus des épaules des chevaux. Atypique, aucun autre cas à ma connaissance avant, ou depuis, n’a présenté cette description de la défiguration complète du crâne et du cou . Selon Berle Lewis, les os du crâne et du cou étaient «aussi blancs qu’une feuille de papier … comme s’ils avaient aménagé dans le soleil du désert 30 ans». L’animal était posé sur son côté gauche, face à l’est, dans un pré humide situé à environ un quart de mille à l’ouest de la route 150, une route de terre à deux voies, fortement parcourue, qui a dépassé six milles environ du Monument national des grandes dunes de sable. Il n’y avait pas de pistes de dépouillement ou de prédateur, des excréments d’oiseaux ou des preuves de la mort du cheval et ensuite été défiguré. Au cours du mois prochain, les os ont commencé à tourner une couleur rose rose et l’aspect blanc blanchi s’est évanoui. C’est le moment où les photographies les plus célèbres de Snippy ont été cassées.

Il avait plu pendant la première semaine de septembre et le sol était encore doux et boueux.Cela a permis de déterminer la preuve de la piste relativement facile. Harry King a déterminé que les trois chevaux avaient été à pleine vitesse dirigé vers le sud-est vers la maison du ranch et Lady avait été «coupé du troupeau», puis s’est éloigné des deux autres qui continuaient vers la maison. Les pistes de Lady ont continué à galoper pendant plusieurs centaines de mètres, selon l’estimation du roi, où ils s’arrêtaient inexplicablement à plein galop.

Ii est intéressant de noter que l’histoire «officielle» diverge à ce point en deux versions distinctes.La version 1 est soutenue par plusieurs articles de journaux; L’ article de Coral Lorenzen’s Fate et le compte de Berle Lewis. Il dit que la carcasse a été trouvée plus de 100 pieds plus loin le long de la prairie. La deuxième version, soutenue par plusieurs articles et l’enquête originale de l’Organisation de recherche sur le phénomène aérien (APRO) de Don Richmond, a déclaré que les pistes étaient dans un cercle étroit plusieurs fois, comme si quelque chose circulait autour du cheval et que le cadavre était retrouvé à seulement 20 pieds des pistes circulaires de Lady. Cet écart n’a jamais été résolu d’une manière ou d’une autre à ma connaissance.

Un examen minutieux de la région une semaine plus tard par Nellie, Harry, Berle et ses amis, a révélé ce qui semblait être quatre zones brûlées dans le sol à quatre, neuf, 13 et 21 pieds de la carcasse au nord-ouest. En forme de point d’interrogation à l’envers, les marques de brûlures dans le sol ont été trouvées au sud-est à 40 à 50 pieds du corps. Cinq de 18 pouces de large, par des «pistes à cheval géantes» de 8 pouces de profondeur, ont été frappés dans le sol et ont été trouvés parmi des buissons chico apparents situés à proximité du corps.

Nellie a appelé le shérif du comté d’Alamosa Ben Phillips pour signaler l’étrange mort de son cheval. Phillips, immédiatement après avoir entendu la description, a marqué la mort du cheval comme une «foudre» et n’a pas pris la peine de se diriger vers les lieux pour enquêter. Il a plus tard reconnu qu’il était étrange que le cheval ne présentait aucun signe de brûlure associé habituellement à un coup de foudre.

Nellie et le reste de la famille, cependant, étaient convaincus que quelque chose de très irrégulier était arrivé à son cheval. Elle était bien consciente des nombreuses observations d’OVNI dans les semaines précédant la disparition de son cheval et elle et Berle, et proches amis, avaient fait l’expérience du printemps précédent.

La une d’un journal régional:Le shériff dit que c’est le tonnerre qui a tué le cheval et non une soucoupe volante.

 

 

 

 

 La connexion OVNI

La veille du décès du cheval, Agnès King avait signalé avoir vu un grand objet lumineux voler sur les corridors du Ranch King qui aurait cerné le sommet d’un poteau avant de partir. Agée Agnès avait fait la vaisselle dans la cuisine pendant le jour où elle a regardé par la fenêtre et a vu l’objet argenté. Elle n’avait pas ses lunettes, de sorte qu’elle ne pouvait pas avoir un regard clair et concentré sur ce que c’était. On pourrait penser que la Nellie aurait été impressionnée par la réclamation de sa mère. Et elle l’était. Un journal régional a cité Nellie en disant: «Les soucoupes volantes ont tué mon cheval!» La publicité générée par la mort du cheval a vraiment amené les observateurs des OVNIS et les curiosités les plus curieuses de la vallée de San Luis en masse. Un groupe d’étudiants du State College d’Adams a même repeint un panneau d’affichage en dehors d’Alamosa pour lire: «The Flying Saucer Capital of the World».

Large, lumière non identifiée sur les lacs secs, au sud du site de  Snippy.

 

Les lumières nocturnes se sont révélées extrêmement insaisissables, mais d’autres photographies ont été capturées pendant la chute de 67. En octobre, deux étudiants de Pueblo, Colorado, Bill McPhedries et un ami, avec l’aide de l’enquêteur APRO, Don Richmond, ont photographié des lumières mystérieuses sur les grandes dunes de sable alors qu’ils se tenaient sur le porche de la cabane de Lewis, au-dessus de la vallée sol. Ils les ont d’abord remarqués dans la région des lacs secs, cinq milles à l’ouest de leur point de vue. Ils semblaient flotter près du sol avant de voler vers les dunes, en passant juste à l’ouest du site de Snippy. Brillant blanc et rouge, ils semblaient que les trois observateurs étaient sous contrôle intelligent. Les photographies sont apparues dans le Pueblo Chieftain avec une histoire de Pearl Nicholas.

Nellie était positive, les lumières et les objets étranges qu’elle avait vus et signalés étaient en quelque sorte impliqués. J’ai noté beaucoup de ces San Luis Valley, les rapports de CO dans mes livres de «Mystious Valley» qui n’ont pas recueilli la même attention que la mort de Snippy. Mais, à la fin de la première semaine d’octobre 1967, l’amie de longue date de Nellie, Pearl Mellon Nicholas, éditeur de société pour le Courrier de la vallée a laissé la mort étrange du cheval hors de la grange. Au cours des quatre prochaines semaines, le «Snippy» de l’histoire du cheval a rapidement émergé de la presse locale, régionale, nationale et internationale.

 De la bouche du cheval

Le 12 mars 1993, je suis descendu avec Berle Lewis, le mari de Nellie, pour une interview sur une cassette vidéo lorsqu’il a accepté de me rencontrer au magasin d’entretien Great Sand Dunes Country Club où il a travaillé. C’était mon premier entretien vidéo complet mené pour mon premier livre The Mysterious Valley et c’est le seul entretien complet mené avec lui. Je l’ai trouvé très crédible et fais l’objet d’un tir direct et a été immédiatement frappé par son comportement coloré et humoristique. Cela a été compensé par la manière honnête et méconnaissable, il a décrit de nombreuses histoires inhabituelles et démesurément incroyables à partir de la fin des années 1960.

« Berle, quand avez-vous commencé à entendre parler des OVNIS et des lumières étranges qui se voyaient ici? » J’ai commencé.

« Après ’67, en août. »

« Alors, toutes les observations ont commencé juste avant l’épisode Snippy entier? »

« Tout a commencé tout de suite. Je n’ai jamais fait attention à cela jusqu’à ce que le cheval ait été tué. « 

« Jusqu’à ce qu’il se passait juste dans votre arrière-cour? »

« Vous pourriez dire l’arrière-cour, il est arrivé juste derrière la maison. » Berle a rigolé.

« Ok, entrez un peu et parle de Snippy, ou Lady, je veux dire. La presse a changé le nom du cheval, je suppose que Snippy était un nom plus coloré?

« Je ne les ai jamais corrigés quand il est sorti. J’ai un peu souri et j’ai dit l’enfer, Snippy est très bien avec moi, Snippy était le cheval sur lequel je me suis dirigé, Lady était son poulain [sic], donc c’est un peu drôle comme ça s’est avéré. Ils appelaient le poulain « Snippy », et le cheval, j’avais Lady, alors je ne les ai jamais corrigés.  »

Bewrle & Nellie Lewis, en 1966

 

« Qu’est-ce que tu penses, Nellie et Harry, quand tu as trouvé le cheval? »

« Nous n’avions aucune idée de ce qui l’a causé parce que je sais que personne avec un couteau ne peut couper cette viande si douce et que personne ne pourrait jamais retirer la viande des os où elle était aussi blanche que ce morceau de papier là-bas. Maintenant, je ne fais pas mal de vous, il n’y a pas de boucherie de tout genre qui puisse faire ressembler à cet os, car il est assis depuis des années! Les globes oculaires étaient partis, la langue était partie, l’oesophage était parti, et la trachée était partie. Tous les cheveux, les cheveux de la crinière et la peau sur le cou, s’éclaircissent vers l’endroit où le collier est en forme. Mais cette coupe, complètement autour, était lisse! Il est tout simplement impossible de couper de cette façon! « Je me suis renseigné sur l’odeur.

« Eh bien, il a juste pendu sur le cheval vraiment, il semblait flotter dans la région. »

« Nellie a été cité en disant qu’il sentait comme un liquide d’embaumement. »

« Naw, je ne dirais pas qu’il s’agissait d’un système d’embaumement, j’ai beaucoup senti ça.C’était comme la médecine. C’est comme ça que je l’avais posé, mais je ne sais pas quel genre de médicament. « 

« Avez-vous une idée de la façon dont ils ont retiré le cerveau du crâne? »

« Enfer, je sais comment le crâne s’est coupé, j’étais là et j’ai tenu la lumière pour le gars qui l’a ouvert. »

« Et il n’y avait pas de cerveau là-dedans? »

« Il était sec! »

« Alors, il n’y avait pas d’ouverture dans la cavité crânienne? »

« Ce n’était pas une ouverture de tout genre ».

« Qu’en est-il du glob écologique qui ressemblait à un foie de poulet que Nellie trouvait? »

« Eh bien, je ne sais pas ce que c’était, je serais averti si je le fais. [Elle a touché et a été brûlée.] C’était comme une brûlure d’acide, mais il n’y avait aucune odeur d’acide ou de cheveux brûlés.

« Lorsque vous regardez l’incident de Snippy, et comprenez que Snippy a été la première mutilation du bétail [publicitaire] du monde entier, que pensez-vous de cela? »

« Eh bien, je n’ai jamais pensé à rien. » Berle a soulevé son chapeau et a gratté la tête avec curiosité. « Je suppose que, avec toute l’affaire, je pensais que tôt ou tard, j’apprendrais ce qui s’est passé mais l’enfer, il a presque 30 ans ».

« J’ai lu quelque part que Harry trouva un taureau et un veau qu’il possédait aveuglé tout autour du temps de Snippy ».

« Il avait un taureau qui était complètement aveugle, il est arrivé environ un mois environ auparavant ».

« Un mois avant Snippy? »

« Oui, il est simplement devenu aveugle. Ce n’était jamais lié à rien … mais ce pantalon, sa tête ressemblait à un ballon de basket. Son nez, au bout d’un ballon de basket, si tu peux comprendre ce que ça ressemblait. Ses sabots étaient à peu près aussi long (il étendait ses mains à un pied de distance) et ils ressemblaient à des coureurs de traineaux. Il a marre de marcher. Les oreilles avaient l’air d’avoir été dépouillées, et son corps ne semblait pas avoir développé comme il se doit. Nous n’avons jamais attaché le mollet à rien d’autre. « 

« A-t-il jamais examiné un vétérinaire?

« Je ne pense pas qu’il ait jamais fait. »

« Était-ce né de cette façon? »

« Eh bien, pas vraiment, je ne le pense pas, personne n’a jamais dit quelque chose. Mais à mesure qu’il vieillissait, pourquoi il s’était empiré. Alors, cette fois-ci, il a tout simplement tiré dessus et je le drogue dans les buissons. « 

J’ai été impressionné par le rappel étonnant de Berle des événements qui avaient eu lieu plus de 25 ans auparavant. Je lui ai demandé pourquoi sa femme Nellie a déclaré aux journalistes qu’elle était convaincue que les soucoupes volantes avaient tué son cheval.

« Je ne pense pas qu’elle ait été convaincue que ce soit des OVNIs ou quelque chose comme ça, mais elle savait que c’était quelque chose que nous ne connaissons pas pour avoir tué le cheval.Maintenant, je sais que c’était quelque chose que nous, je ne connais pas, tué le cheval. J’ai pensé qu’après toutes ces années j’aurais les réponses, mais je n’ai aucune réponse. En ce qui me concerne, un objet non identifié a tué le cheval! Ce n’était pas quelque chose de naturel. Ne pouvait pas être naturel. « 

 

 

 

Les Lewis étaient initialement réticents à faire connaître l’histoire. Des mots sur l’affaire se sont propagés comme des feux de forêt localement au cours des trois premières semaines après la découverte des chevaux, et des habitants curieux ont commencé à apparaître sur le site.Initialement, Harry a essayé de confiner les visiteurs à une petite zone près du corps pour maintenir l’intégrité de la scène, mais cela s’est révélé impossible en tant que premières dizaines, puis des centaines de spectateurs ont fait la randonnée dans la prairie pour voir le cheval.

Le neveu de Nellie, Don Hard, un lycéen à l’époque, était l’un des premiers membres de la famille à entendre parler de la mort étrange du cheval de Nellie et il est sorti pour se voir «à quoi ressemblait tout le monde». impressionné par ce qu’il a vu:

« Il semblait que le cheval avait été ramassé ou quelque chose parce que les pistes étaient tout à fait d’où il mentait. On l’a retrouvé dans un pré dans de vraies circonstances étranges. La chair manquait de sa tête. Sa moelle épinière manquait; ses antécédents manquaient. Les organes manquaient; les os étaient blancs comme s’ils avaient été longtemps. La viande a été totalement nettoyée sur les os. Quelqu’un qui a jamais massacré quelque chose, vous ne pouvez pas racler la viande hors de faire le ménage dans un champ … Je suppose que ce qui m’a impressionné, c’est que l’œsophage a été nettoyé aussi et c’est une sorte de type dur et bon. Nous avons massacré du bétail auparavant et il ne ressemblait à rien que n’importe qui pouvait faire. Les os étaient encore propres et blancs comme si ils étaient dans le désert ou au soleil pendant un bon moment.

Plus tard, je suis retourné pour le regarder. Nous l’avions regardé à plusieurs reprises, mais plus tard, il s’agissait d’une croissance noire sur le sol. Nous n’avons vu aucune autre incision sur le cheval, mais ils disent que le sang manquait et que les organes manquaient.Je n’ai pas vu de charognards ni d’oiseaux ni de quoi que ce soit. Sur notre ranch, nous avons des bovins et si une vache meurt assez vite, les coyotes y creusent un trou et le mangent

Il semblait à [Nellie] comme une sorte de haute technologie l’avait fait, plutôt que quelque chose que quelqu’un pourrait tirer comme farce. Je ne pensais pas que c’était une farce. Je ne vois pas comment on peut faire quelque chose précisément pour utiliser la précision pour couper la chair et l’œsophage; prendre la moelle épinière sans endommager les os. Il semble juste que ce monde soit dépassé.

J’ai eu une théorie selon laquelle le gouvernement peut avoir une telle technologie. Il pourrait s’agir du gouvernement d’expérimenter de nouvelles armes parce qu’ils ont volé autour de la vallée à basse altitude en essayant d’échapper au radar. C’était juste une pratique de vol, mais vous pourriez imaginer le pilote avec une nouvelle arme en disant « essayons ceci et voyons ce qui se passe ».

L’étendue du «volet» de l’OVNI de 1967 à 1969, l’activité militaire et muette dans la vallée de San Luis et ailleurs s’est effacée dans le temps. J’ai essayé pendant des années d’accéder à la liste exhaustive des rapports OVNI de l’éditeur de Valley Courier , Pearl Nicholas, des périodes 1967-1970 où des centaines d’observations se sont produites, mais les membres de la famille survivants ont résisté à mes demandes d’accès. En conséquence, une grande majorité de ces événements étranges se sont perdus efficacement au-delà de notre portée, survivent dans les contes de bouche à oreille et les légendes familiales. Les faits ont été mélangés, ajoutés, supprimés, oubliés et inexorablement modifiés. Même les principaux témoins oculaires, qui devraient être en mesure de clarifier efficacement les événements qu’ils ont vus, ont peut-être contribué par inadvertance à la création de mythos, de folklore ou d’un meme culturel par leur souvenir flou de ces événements inhabituels.

Encore une fois, je dirais que l’affaire Snippy The Horse est notre point de départ au début du meme culturel appelé «le phénomène de la mutilation du bétail» – l’ingrédient initial alimentant le fourrage d’un nouveau mythe et d’une légende. Est-ce un exemple classique d’un meme principal ou d’un bloc de construction dans un aspect de la culture? Une pierre angulaire dans la construction de l’édifice des croyances religieuses et / ou mythologiques, ou un « memeplex ».

À la fin de l’automne du mot ’67 de l’affaire Snippy disparu dans la culture, il a été remplacé par une lueur bucolique provoquée par une culture en évolution rapide en allumant et en laissant tomber de l’acide. Les baby-boomers étaient réveillés à de nouvelles possibilités, les Beatles enregistrent Magical Mystery Tour, et une controversée élection présidentielle américaine de 1968 se réchauffait au fur et à mesure que la guerre de viande était en train d’augmenter en Asie du Sud-Est. Et le bétail et d’autres animaux ont continué d’être signalés comme «mutilés». En 1975, des cas étaient signalés tous les soirs dans les États du Midwest et des Rocheuses, et 50 ans plus tard, personne n’a expliqué de manière convaincante qui ou ce qui a perpétré des dizaines, de milliers de morts sur les pâturages dans le monde entier.

Les ossements de Snippy.

 

 

Snippy est en vente.Les os articulés ont été conservés et sont mis en vente.Fais un excellent ornement de pelouse ou peut-être un porte-cravate …

Pour un examen complet de l’affaire et des entretiens prolongés avec Berle et Nellie Lewis, lisez « Traiter le troupeau» , chapitre trois: «Oh, monsieur, défendez-nous de nos défenseurs».

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Réalisme fantastique: »Corrélation fâcheuse » entre observations d’ovni et installations atomiques et vidéo: « Intrus mystérieux sur le site nucléaire « 

Source CNN , 18 décembre 2017 (emphase ajoutée): Un ancien responsable du Pentagone qui a dirigé un programme gouvernemental récemment révélé pour enquêter sur des OVNIS potentiels a déclaré lundi soir qu’il croyait qu’il existait des preuves d’une vie extraterrestre atteignant la Terre . « Ma conviction personnelle est qu’il existe des preuves très convaincantes que nous ne pouvons pas être seuls « , a déclaré Luis Elizondo … « Nous avons trouvé beaucoup trop de preuves », a déclaré Elizondo. L’ancien responsable du Pentagone a dit qu’ils « semblaient défier les lois de l’aérodynamique … manoeuvrant de manière à inclure une extrême maniabilité au-delà, je dirais, des forces G saines d’un humain ou quelque chose de biologique » …

New York Times , 16 décembre 2017: En 2009, [Sén. Harry Reid a décidé que le programme avait fait des découvertes si extraordinairesqu’il a plaidé pour une sécurité accrue … Un résumé du programme préparé par son directeur à l’époque en 2009 affirmait que « ce qui était considéré comme de la science fiction est maintenant un fait scientifique ». les Etats-Unis étaient incapables de se défendre contre certaines des technologies découvertes …

The Independent , 19 déc. 2017: Le gouvernement américain récupère des matériaux provenant d’objets volants non identifiés qu’il « ne reconnaît pas » … Les matériaux, qui sont censés avoir « des propriétés étonnantes », sont stockés dans des bâtiments modifiés à Las Vegas, rapporte le New York Times  » Ils ont des échantillons des matériaux de ces objets qui sont étudiés, afin que les scientifiques puissent essayer de comprendre ce qui explique leurs propriétés étonnantes « , a déclaré Ralf Blumenthal, l’un des auteurs du rapport du New York Times, à MSNBC. M. Blumenthal a déclaré que le DoD « ne sait pas » de quoi sont faits les matériaux. « C’est une sorte de composé qu’ils ne reconnaissent pas « , a-t-il ajouté …

Source Politico , 16 décembre 2017: Les observations, [Luis Elizondo (responsable du programme du Pentagone)] a déclaré à POLITICO, que (ces observations) ont été souvent signalés dans le voisinage des installations nucléaires, soit des navires en mer ou des centrales électriques . « Nous n’avions jamais rien vu de tel. ».

KLAS 7 Jul, 2016: Un groupe de plus de 150 anciens combattants, officiers de missiles, et le personnel de sécurité, y compris beaucoup de ceux qui a travaillé au Nevada Test Site, disent qu’ils ont vu des intrus mystère sur les installations nucléaires … propre liberté de l’I-équipe de la demande de loi sur l’information déposée en 1992 a produit une pile épaisse de documents du ministère de l’Énergie, indiquant des incidents OVNIS sur toutes les grandes installations d’armes atomiques …

Documentaire – OVNIs et Nukes ( IMDb ), 2016: (à 15:30) Des documents déclassifiés du gouvernement américain révèlent que dès décembre 1948, des incursions d’objets aériens mystérieux plus tard appelés OVNIS ont commencé à se produire dans des laboratoires nucléaires américains … : 00 in) Selon les officiers du renseignement militaire, un modèle inquiétant avait commencé à émerger. Le 1er juillet 1952, Look Magazine publiait un article intitulé « Hunt for the Flying Saucer » sur le nouveau groupe d’enquête sur les OVNI  du Projet Blue Book et notait que son sous-lieutenant Edward Ruppelt avait reporté 63 observations inexpliquées sur une carte des États-Unis. . À ce moment-là, on a découvert qu’une citation »Corrélation inquiétante » existait entre certaines des observations et l’emplacement de diverses installations d’armes atomiques .

Look Magazine , 1er juillet 1952: Ruppelt garde les 63 observations au sommet de son dossier … Ces observations ont été localisées sur une carte. Peu après, elles  ont  été vu par un représentant du Pentagone qui a noté qu’un certain nombre de concentrations reproduisaient exactement la superficie des installations d’énergie atomique aux USA . L’homme du Pentagone a fait un rapport enthousiaste à son quartier général. Une conférence a été appelée immédiatement après, à Washington.

Regarder: CNN | MSNBC | UFOs & Nukes  le documentaire suivant:

Dévoilement inattendu:La CIA publie enfin des documents secrets sur les OVNI

La CIA vient de déclassifier et quelques 930.000 documents secrets datant de sa création à aujourd’hui et a rendu le tout accessible avec un moteur de recherche dédié. Parmi ces documents, on trouve des photographies de soucoupes volantes, ou plus précisément d’OVNI, et des détails sur le projet d’expériences psychiques nommés « Stargate » entre autres perles. 

cia-publie-documents-secrets-sur-les-ovni-photos

 

 

En 1995, Bill Clinton signait un document qui allait permettre d’accéder à une montagne d’archives secrètes datant de plus de 25 ans. « Normalement », car la CIA s’est immédiatement exécutée, mais, volontairement, on imagine, avec la pire des volontés du monde : ces archives n’étaient accessibles qu’entre 9h et 16h30 sur 4 ordinateurs d’une salle des archives nationales. Alimentant tout un tas de théories du complot…

Alors en 2014, une association américaine, Muckroach, a trainé l’agence de renseignement américaine en justice pour que celle-ci publie enfin ses « x-files ». L’association a eu le soutien de la NSA et d’un journaliste qui souhaitait lui aussi obtenir une copie de ces documents, Michael Best. Et cette année, victoire : l’agence les a enfin mis en ligne, et on peut librement les consulter avec un moteur de recherche dédié.

cia-photo-ovni-1-340x213

En tout ce sont plus de 12 millions de pages qui sont disponibles. N’espérez cependant pas y trouver de vrais secrets d’Etat : les documents ont été dument relus et expurgés de contenu trop sensible. Alors on y trouve pêle-mêle des observations d’OVNI supposés avec des photos de piètre qualité, des documents au sujet d’un tunnel secret entre Berlin Est et Ouest construit par la CIA durant la guerre, et un mystérieux programme Star Gate entre autres perles.

cia-photo-ovni-2-340x213

 

cia-photo-ovni-3-340x213

 

cia-photo-ovni-4-340x213

 

 

cia-photo-ovni-5-340x213

 

cia-photo-ovni-6-340x213

 

cia-photo-ovni-7-340x213

 

 

 

Ce dernier programme ne révèle pas l’existence d’une vraie porte des étoiles mais plutôt des expériences de télépathie (oui oui!). Evidemment, ce contenu est à prendre avec des pincettes, et il est important de lire les textes des documents pour vraiment comprendre ce dont il est question. On vous a mis pour le plaisir des yeux quelques photos d’OVNI d’un document faisant partie de ces fichiers.

 

Le même document donne à chaque fois des explications rationnelles à ces phénomènes, et montre aussi un étonnant véhicule estampillé US Air Force dont la forme évoque une soucoupe volante ! Pour naviguer dans les méandres de ces fichiers, suivez tout simplement le lien Via en bas de cet article.

 

cia-photo-ovni-8-340x213

 

 

VIA

 

 

L’origine d’un signal radio « alien » découvert en 2012 a été retrouvée

Un puissant signal radio détecté en 2012 avait défrayé la chronique. Impossible de remonter à sa source lointaine, d’autant que ses caractéristiques ne ressemblaient à rien de connu. Si bien que certains, au sein même de la communauté scientifique, n’écartaient aucune hypothèse, jusqu’à la possibilité qu’il soit émis par une civilisation extra-terrestre. Selon de nouveaux travaux, sa source vient d’être retrouvée dans une galaxie très lointaine.

 

origine-signal-radio-alien-decouvert-2012-retrouvee-1

 

« Il y a très longtemps, dans une galaxie très lointaine ». L’histoire d’un puissant signal radio détecté en 2012 par une équipe de scientifiques de l’Observatoire d’Arecibo à Porto Rico commence comme un bon Star Wars. Mais comme souvent, statistiquement, les explications les moins probables finissent par prendre du plomb dans l’aile. La source de ce sursaut radio rapide, aussi appelé sursaut Lorimer, aurait été retrouvé dans une lointaine galaxie naine.

Selon trois études publiées mercredi dans Nature, celle-ci serait située à trois milliards d’années-lumière de nous. On parle du signal FRB 121102 le seul des mystérieux sursauts de Lorimer à se répéter ce qui a permis de trianguler son origine. Qui s’avère très probablement un magnétar, un type d’étoile à neutrons assez rare, mais dont le champ magnétique est extrêmement puissant.

En fait, pour être clair, cette nouvelle donnée n’élimine pas encore totalement la possibilité que ce signal soit d’origine extra-terrestre. On sait en effet encore très peu de choses sur les magnétars découverts formellement en 2007, et il n’est pas exclu qu’une civilisation capable de se signaler sur d’aussi grandes distances soit de type III sur l’échelle de Kardashev (donc très avancée).

et-contact

Les sursauts radio Lorimer n’ont pas encore d’explication acceptée par tous les scientifiques

Et sache donc donc puiser son énergie des étoiles et utiliser d’autres pour émettre des signaux. Ce serait complètement fou, on vous l’accorde, mais cela ne peut pas être totalement mis de côté. Ces signaux extrêmement puissants laissent du reste encore les scientifiques perplexes, avec jusqu’ici aucune explication valable acceptée par tout le monde.

Ces bouffées d’ondes radio étranges doivent nécessairement venir d’un objet ou événement générant un champ électromagnétique d’une extrême intensité qui permet à ces ondes radio de traverser l’espace intergalactique. L’origine doit, en outre, tenir dans un espace compris dans une centaine de kilomètres.

On peut penser à des collisions ou explosions de trous noirs ou d’étoiles à neutrons, très denses. Il y a aussi la possibilité que ces signaux puissants prouvent l’existence des blitzars, pulsars qui pourraient finir en trou noirs si leur vitesse de rotation ne les empêchait pas de s’effondrer.

Certains pensent également que ces sursauts Lorimer valident la théorie de la gravité quantique. Ou bien que cela atteste d’un phénomène lié aux sursauts de rayons gamma, l’un des phénomènes distants observables les plus puissants connus à ce jour. C’est en tout cas la première fois que l’origine d’un sursaut Lorimer a pu être retrouvée. Laissant présager de nouvelles découvertes.

Sources: voir ce lien

 

 

 

 

Des extra-terrestres sont-ils en train de capter l’énergie d’une étoile ?

Les scientifiques de la mission Kepler se demandent sérieusement s’ils ne sont pas en train d’observer des extra-terrestres en train de capter l’énergie d’une étoile. C’est en effet la seule étoile jamais observée dont la luminosité diminue globalement avec le temps, mais aussi par à coups brutaux. Peut-on vraiment y croire ? 

 

des-extra-terrestres-sont-ils-en-train-de-capter-lenergie-dune-etoile

 

Que diable se passe-t-il autour de KIC 8462852 ? Cette étrange étoile intrigue depuis plusieurs années les scientifiques. Pour deux raisons principales : sa luminosité diminue assez rapidement depuis plusieurs années. Et elle diminue aussi par à coups brutaux, jusqu’à 22% de luminosité en moins. Comme si quelque chose de trop gros pour être une planète et trop irrégulier pour être un nuage, tournait autour.

Encore plus étrange : puisque la luminosité de l’étoile que nous percevons diminue de plus en plus, c’est comme si ce qui provoque la baisse de luminosité était en construction. De là à penser que nous sommes en train d’observer des extra-terrestres en train de construire une sphère de Dyson il n’y a qu’un pas… que certains scientifiques de la mission Kepler semblent prêts à franchir :

Le changement brutal de luminosité de l’étoile KIC 8462852 est assez incroyable. Nos mesures très précises sur quatre ans démontrent que l’étoile est vraiment en train de devenir moins lumineuse à mesure que le temps passe

 

Et si on assistait à la construction d’une sphère de Dyson ?

alien_civilization_planet_stars_starlight-002

Une sphère de Dyson est un objet théorique. Il se base sur l’idée qu’une civilisation multiplanétaire très avancée aurait des besoins énergétiques si énormes, qu’il faudrait capter cette énergie directement depuis des étoiles. Il s’agit alors de construire une mégastructure sphérique qui englobe complètement l’étoile afin de capter la totalité de l’énergie émise par la réaction en chaîne.

En fait cette étoile a déjà fait plusieurs fois les gros titres depuis septembre. Il y a d’abord eu la confirmation des résultats montrant une baisse continue de la luminosité de l’étoile à travers le temps. À l’époque, d’autres hypothèses, comme un nuage de poussière, restaient à être testées. Il y a l’hypothèse d’un nuage de particules autour de l’étoile causés par la fragmentation d’un essaim de comètes et d’astéroïdes.

Ou encore celle d’un nuage de composition inconnue entre l’étoile et nous qui nous donnerait l’impression que la luminosité de l’étoile diminue. Mais ni l’une ni l’autre n’ont pu être jusqu’ici démontrées, pas plus que l’hypothèse d’une mégastructure en construction par des extra-terrestre qui est donc mise au même niveau. Comme vous vous en doutez, les astronomes restent cependant assez prudents pour le moment.

alien_civilization_planet_stars_starlight_1280x800

Il faudra observer encore longtemps cette étoile pour bien comprendre ce qui se passe. En tout cas, une chose est sûre : ce qui se passe autour de KIC 8462852 est l’une des choses les plus étranges jamais observées. Nous apprenions également il y a peu que le programme SETI a peut-être détecté 234 civilisations alien d’un coup.


SETI a-t-il détecté 234 civilisations alien d’un coup ?

234 civilisations extra-terrestres viennent-elles d’être découvertes d’un coup ? Un nouveau programme de SETI basé sur l’observation de signaux lumineux au lieu d’ondes radio aurait en tout cas collecté d’étonnantes données. Mais certains suspectent déjà une mauvaise interprétation.

536224_215050858658836_1011589620_n

Les statistiques suggèrent depuis longtemps qu’il est très peu probable que nous soyons seuls dans l’univers. Et pourtant, c’est un paradoxe, nous n’avons jusqu’ici pas trouvé de formes de vie, sans même parler de civilisation intelligente, hors de la planète bleue. Le programme SETI cherche depuis plusieurs dizaines d’années des signes de civilisations extra-terrestres intelligentes.

Mais reste un épineux problème : comment une civilisation lointaine trahit-elle sa présence, de telle sorte à ce que l’on puisse la détecter sur Terre ? Par analogie avec nos modes de communication, les chercheurs se sont longtemps concentré sur les ondes radio, mais jusqu’ici sans réel succès. Bien que ces dernières années, quelques cas ont tout de même semé le doute.

Plus récemment, deux scientifiques, E. Borra et E. Trottier ont eu une idée : et si des civilisations intelligentes communiquaient non pas grâce à des ondes radio, mais grâce à des impulsions laser ? On change complètement de champ d’observation : les scientifiques ont fait du Big Data, et compilé les données spectrographiques du Sloan Digital Sky Surveyconcernant 2.5 millions d’étoiles en quête de fluctuations de leur spectre faisant penser à des communication laser.

 kic-8462852-megastructure-003Leur découverte, publiée dans la revue arXiv fait rêver : le spectre lumineux en provenance de 234 points autour de nous semble difficilement attribuable à des causes naturelles. Bien sûr, ces résultats doivent encore être confirmés, et il n’est pas exclu qu’il pourrait trahir un défaut ou des erreurs en provenance des instruments.

Pourquoi les extra-terrestres devraient-ils forcément émettre des ondes radio ?

kic8462852-0-1024x576

L’hypothèse que les aliens communiquent dans des bandes de fréquence proches du visible n’est pas si nouvelle. C’est le fait qu’elle soit réellement prise au sérieux qui l’est. Elle a été en effet théorisée pour la première fois en 1961 par Schwartz et Townes, un an après l’invention du laser. Et ces dernières années SETI s’est lui aussi mis à détecter ces signaux.

Dernièrement des chercheurs avaient par exemple pointé leurs instruments en direction de la mystérieuse étoile de Tabby, autour de laquelle certains suggèrent qu’une sphère de Dyson pourrait être en construction par une civilisation très avancée. Pour l’instant, leurs observations n’ont rien donné.

Communiquer dans le visible pour mieux se signaler n’est pas farfelu. Des expérimentations ont montré que les instruments actuels dont on dispose permettraient de nous signaler dans une sphère d’un rayon de 1000 années-lumières. Et on suppose que d’autres civilisations pourraient utiliser cette technique pour se signaler sur des distances encore plus grandes.

Les 234 étoiles vont désormais être observées à la loupe par l’Automated Planet Finder Telescope afin de vérifier que les données en provenance du Sloan Digital Sky Survey ne sont pas biaisées. On devrait prochainement savoir donc, si nous venons de découvrir ou non, d’un coup d’un seul, 234 civilisations.

 

 

 

 

 

Une visite extraterrestre décrite dans un texte boudhiste ancien

L’Ecriture sainte bouddhiste appelé Saddharma Pundarika ou Lotus de la Vraie Loi a été écrit vers 300 AD (Notez que le mot «Sutra» signifie « l’ Écriture».) La date exacte de la version originale en  sanscrit de l’ Inde est pas connue avec certitude, mais la première traduction chinoise a été faite quelque part entre 265 et 315 AD  Bouddha lui – même est né en 563 avant JC, de sorte que le Sutra du Lotus était évidemment écrit par les moines bouddhistes autour de huit siècles après sa mort.

BuddhaRemoteViewing (1)

La version en langue anglaise citée ici a été traduite par H. Kern et publiée à l’origine en 1884 par le Clarendon Press. Cette même traduction a été rééditée par Dover Books en 1963 sous forme intégrale et est la source de cet article.

Comme toile de fond avant de continuer, la cosmologie bouddhiste est étonnamment moderne et avant-gardiste. Le   bouddhisme reconnaît l’ existence de millions d’autres mondes et affirme qu’ils sont habités. Désinvolture  En effet , chaque monde habité est dit d’avoir son propre  Bouddha . (Le mot «Bouddha» signifie un être éveillé. Dans les enseignements bouddhistes, tout le monde est théoriquement capable de devenir un Bouddha, bien que faire de cet objectif est rare). Une Ecriture sainte bouddhiste mentionne en passant que  les sermons de la terre sont donnés avec des mots, mais sur d’ autres mondes,les sermons peuvent être donnés avec la lumière ou avec des parfums ou par d’autres moyens non verbaux.

Un autre aspect moderne de la cosmologie bouddhiste est la reconnaissance du fait que l’univers existe depuis plusieurs millions d’années.  Le temps dans la cosmologie bouddhiste est mesurée en termes de « kalpas. » Un kalpa est figuré définie comme la quantité de temps qu’il faudrait pour user un montagne mile-haute si un oiseau a atterri sur elle et aiguisait son bec une fois tous les mille ans.

Kalpa est un mot en sanskrit signifiant un éon , ou une période relativement longue de temps (par le calcul humain) hindoue et de la cosmologie bouddhiste . Le concept est d’ abord mentionné dans le Mahabharata . La définition d’un kalpa égal à 4,32 milliards d’ années se trouve dans les Puranas (spécifiquement Vishnu Purana et Bhagavata Purana ).

La cosmologie bouddhiste chevauche également la théorie quantique moderne, en ce que les bouddhistes pensent que le vide ou de la vacuité est la source des deux objets matériels et de l’ énergie.  Comme dans la théorie quantique, les particules peuvent clignoter à l’ existence du vide. Le fait que les objets matériels sont construits à partir des millions de petites particules est également une partie de l’ enseignement bouddhiste.  Un enseignement central de la philosophie bouddhiste est que tous les objets composés de ces particules sont vouées à la pourriture. Cette entropie ou cette  pourriture s’applique aux êtres vivants, des objets matériels, et à l’univers lui – même.  Depuis que sont notées les dates de la cosmologie bouddhiste (retournant avant 525 BC), il est intéressant quil y a tant de similitudes entre la cosmologie bouddhiste et la cosmologie moderne.

Soit dit en passant à peu près au moment où le Sutra du Lotus est en cours d’écriture, la célèbre université de Nalanda a été créé dans le nord de l’ Inde. Nalanda a été la première université pour enseigner l’ astronomie et la cosmologie, ainsi que l’enseignement des mathématiques. 

L'université de Nalanda.
L’université de Nalanda.

Bien que Nalanda était une université bouddhiste, il était étonnamment éclectique et a attiré des étudiants d’autres religions et des étudiants de nombreux pays asiatiques. Par exemple, les traductions de sanscrit en chinois effectuées à l’Université de Nalanda ont permis de  conserver de nombreux documents scientifiques précieuses dont les originaux ont ensuite été détruits pendant les invasions musulmanes du 11 ème siècle.

Dans le Sutra du Lotus, le début de chaque chapitre fournit un contexte où le sermon spécifique aurait été donnée lorsque le Bouddha a parlé. Les noms des principaux disciples qui ont assisté sont fournis aussi bien.

Autre vue de l'université Nalanda.
Autre vue de l’université Nalanda.

Chapitre 23 du Sûtra du Lotus est intitulé « Gadgadasvara » et commence à la page 393 de l’édition Dover. Parce que la traduction 1884 originale utilise de nombreux noms indiens et des titres très longs (comme un monde lointain appelé «Vairokanarasmipratimandita.») Je vais paraphraser la section qui traite de la visite d’un étranger d’un autre monde.

Dans le chapitre 23, lorsque le Bouddha terrestre était sur le point de donner un sermon, il lança un éclair de lumière à partir d’ un cercle entre ses sourcils. Ce flash de lumière a été vu sur d’ autres mondes, y compris celui avec le nom très long cité dans le précédent paragraphe.

BuddhaRemoteViewing (1)

Sur cet autre monde le résident de Bouddha (qui a aussi un nom très long) perçu le rayon de lumière de la terre. L’   un de ses étudiants, nommé Gadgadasvara, voit aussi le rayon de lumière et a réalisé ce que cela signifiait, à savoir que le Bouddha sur ce monde était sur le point de donner un important sermon.

L’étudiant demande à son maître la permission de visiter la terre et d’écouter le sermon de Sakyamuni, le Bouddha terrestre. L’ autorisation est accordée, mais le maître donne Gadgadasvara Quelques précautions intéressantes sur ce qui vous attend sur la terre:

«En arrivant à la terre , vous devez concevoir une faible opinion de celle – ci. La terre de Bouddha Sakyamuni  (son)Seigneur semblera faible par rapport à vous, de même que ses disciples. Elle  a l’ air différente de nous et lui et ses disciples semblera être laid, il ne se comporte pas brutalement. La terre elle – même a des parties qui sont laides comme les égouts, donc ne forment pas une piètre opinion de celle- ci « .

(Il est assez surprenant qu’un texte religieux bouddhiste décrire le Bouddha historique comme étant «petit et laid.» En fait, comme un jeune homme du Bouddha historique a été décrit par de nombreux témoins oculaires comme athlétique et avenant. Même le Bouddha d’un âge avancé a été décrit comme ayant une bonne posture et un visage qui reflète la sagesse, une nature bienveillante, et le calme. bien sûr, du point de vue d’un étranger, il est difficile de dire à quoi  l’aspect de surface d’un humain ressemblerait.)

aether_galaxy

À ce stade , dans le chapitre 23, Gadgadasvara entre dans une profonde méditation, puis apparaît psychiquement sur terre avant Sakyamuni et ses étudiants.  Un des étudiants terrestres, Manjusri, pose des questions sur cette apparence mentale. Sakyamuni répond que le visiteur est un étudiant d’un autre monde.

Manjusri demande s’il peut apprendre le même genre de méditation utilisé pour voyager entre les mondes. Manjusri demande également si Gadgadasvara peut venir en personne, parce qu’il veut voir à quoi il ressemble.

Gadgadasvara accepte, et vient sur la terre sous forme physique « accompagnée par le bruit de centaines de milliers d’instruments de musique. » Il est arrivé en se déplaçant dans le ciel sur une « grande tour.»  Une fois arrivé, son apparition sur la terre a été décrite comme suit : 

« Son visage montrait des yeux ressemblant au lotus bleus, son corps était coloré comme l’or … et scintillait avec un éclat. »

À son  l’ arrivée, Gadgadasvara a une conversation curieuse mais poli avec Sakyamuni. Il se renseigne sur ce monde et sur les étudiants terrestres.Gadgadasvara exprime l’ espoir que  les étudiants terrestres ne sont pas trop gênant ou trop difficile à instruire. Ceci est une conversation intéressante parce qu’elle traite avec désinvolture avec le sujet que chaque monde habité aurait des étudiants et des enseignants et que les étudiants sur certains mondes peuvent être plus faciles à enseigner que les étudiants sur d’ autres mondes.

Sakyamuni demande Gadgadasvara de montrer aux étudiants terrestres sa forme et son  corps  réel (traduction personnelle de:dont il fait vrai). Mais Sakyamuni souligne également que Gadgadasvara a la capacité de prendre de nombreuses formes différentes et de prendre beaucoup d’autres apparitions s’il veut le faire.

Gadgadasvara écoute le sermon de Sakyamuni, puis donne un « au revoir » poli au Bouddha terrestre et retourne à son propre monde:

« Il monta à nouveau la tour et avec le bruit de centaines de milliers d’instruments de musique, il est retourné à son propre monde. »

Cette brève discussion d’un visiteur étranger au chapitre 23 est le seul endroit dans le sutra qui traite de Voyage interplanétaires.    Le but de la discussion semble indiquer que les principes et les enseignements bouddhistes sont valables sur tous les mondes habités.  Sans doute la discussion chapitre 23 est allégorique plutôt que de décrire un événement réel.  il est facile de rejeter le compte comme fiction, mais il contient sept aspects intéressants:

  1. L’existence de nombreux autres mondes habités est négligemment accepté.
  2. Les deux types de Voyages  (psychique  et physique) entre les mondes est négligemment accepté.
  3. Les formes de communication autres que les mots sont négligemment acceptés.
  4. Les étrangers en visite peuvent apparemment prendre des formes humaines, si désiré.
  5. Un motif extraterrestre surprenant pour visiter la terre est d’apprendre et de partager des connaissances.
  6. Les êtres humains et la terre sont décrits comme étant laide aux étrangers.
  7. Au moins certains étrangers visitant la terre sont avertis de ne pas être impoli pour les humains.

Considérant que le Sutra du Lotus a été écrit dans le 3 ème siècle après JC et la traduction anglaise a été faite en 1884, le concept de Voyage interstellaire est étonnamment question de fait.  Il est indiqué explicitement dans le chapitre que les extra-terrestres peuvent voyager entre les mondes et que les visites à la terre ne sont pas rares.  un peu plus surprenant est la notion que la communication mentale instantanée entre les êtres éclairés sur de nombreux mondes est possible et même une activité commune. Ceci est étonnamment similaire à l’idée de « l’ enchevêtrement» de la physique ou la communication instantanée entre les particules largement séparées.

Il est également intéressant de noter que le chapitre 23 du Sûtra du Lotus déclare explicitement que les contacts entre les humains et les étrangers non-humains peuvent être sous la forme de discussions polies et les échanges scientifiques de l’ information.

Il est curieux que le Bouddha historique n’a pas été du tout surpris par une visite extraterrestre, et plutôt décontractée expliqué à ses disciples ce qui se passait. La conclusion est que Bouddha sur diverses planètes sont au courant de l’autre.

Comme la plupart de la littérature traitant de contacts étrangers suppose tacitement une sagesse supérieure de la part des étrangers, il est également intéressant de noter que le chapitre 23 décrit une visite par un étranger spécifiquement pour écouter un sermon par un enseignant humain.

 Il ya six mille ans, les hommes de Nibiru firent la dicté d' Enuma Elish,l'épopée de la création des humains aux Sumériens. De Sumer, l'épopée de la Création de l'Humanité s'étendit à toutes les anciennes civilisations de la Terre; Ancien Testament de la Bible fait écho de l'Enuma. -Zécharia Sitchin

Il y a six mille ans, les hommes de Nibiru firent la dicté d’ Enuma Elish,l’épopée de la création des humains aux Sumériens. De Sumer, l’épopée de la Création de l’Humanité s’étendit à toutes les anciennes civilisations de la Terre; Ancien Testament de la Bible fait écho de l’Enuma.
-Zécharia Sitchin

En conclusion, le chapitre 23 du Sûtra du Lotus ne contient pas de discussions ambiguës qui doivent être tordue et déformée pour refléter une certaine forme de contact extraterrestre. Le chapitre 23 affirme expressément que les  Voyages interplanétaires et les contacts entre les humains et les extraterrestres se produisent réellement.  En outre, le même chapitre affirme que de tels contacts peuvent être bénignes et causer aucun mal à soit les participants terrestres ou extraterrestres.

 

 

Les scientifiques concluent que l’ADN des pieuvres ne provient pas de ce monde

Une nouvelle étude a conduit les chercheurs à conclure que les pieuvres seraient pourvu d’un ADN extraterrestre. Leur génome montre un niveau encore jamais vu  au niveau de la complexité avec un nombre  stupéfiant de  33.000 gènes codant pour des protéines identifiées,soit beaucoup plus que dans un être humain.
Serait-il possible que les pieuvres viendraient d'un autre Monde ...ou le produit d'une manipulation génétique ancienne?
Serait-il possible que les pieuvres viendraient d’un autre Monde …ou le produit d’une manipulation génétique ancienne?
Dans les océans de notre planète se cachent d’innombrables mystères qui pourraient peut-être nous  aider à répondre à de nombreux mystères de la vie elle-même. Au cours des deux dernières décennies, les biologistes marins ont fait une petite mais constante progression vers une meilleure compréhension de la nature et de la vie.
Un groupe de chercheurs a décidé de faire un peu de  science et a choisi les céphalopodes afin d’essayer de briser leur code d’ADN, dans l’espoir de mieux les comprendre.
Le poulpe, le calmar et la  seiche et sont intégrés dans la sous-classe coleoide des mollusques. Ils ont une histoire évolutive qui remonte à plus de 500 millions d’années ;soit une longue période avant que les plantes poussent sur la terre. Ces créatures habitent presque chaque océan ,dans  presque toute leur profondeur.
Ils se caractérisent principalement par une vaste gamme de rides  morphologiques incroyables et presqu’unique dans le monde animal: les yeux sont comme  une  caméra , des organismes très flexibles, et la réponse  ‘sophistiquée’ à se confondre dans le paysage comme le caméléon. Tout cela est gouverné par le  plus grand et le meilleur système nerveux  trouvé parmi les invertébrés, ce qui place  ces êtres parmi les espèces au sommet de l’évolution dans ce qui vit dans les océans.
Ils possèdent des cerveaux très développés et sont considérés comme l’invertébré le plus intelligent démontrant les comportements de résolution de problèmes complexes. Et comme  si cela ne suffisait pas ,autant bizarre pour les poulpes que d’être capable d’ouvrir des pots de confiture, les scientifiques viennent de conclure que ces créatures aquatiques sont encore plus mystérieuses que prévues.
Merci à la première séquence complète du génome, les chercheurs ont constaté que les poulpes  sont en fait tout à fait différents de tous les autres animaux sur notre planète.
Un chercheur américain ,le Dr Clifton Ragsdale, de l’Université de Chicago, a déclaré: « La pieuvre semble être tout à fait différente de tous les autres animaux, même d’autres mollusques, avec ses huit bras préhensiles, son grand cerveau, et ses habiles capacités de résolution de problèmes. »
« Le grand  zoologiste britannique  Martin Wells avait  déclaré,il y a quelques années  que : »le poulpe est un étranger. En ce sens, donc, notre document décrit le premier génome séquencé à partir d’un étranger « .
L’une des raisons visibles  pour lesquelles des  chercheurs ont décidé d’enquêter sur la base moléculaire du cerveau des  céphalopodes , était sa capacité à adapter instantanément ses propriétés de réseaux de neurones qui se traduisent par un grand impact dans la capacité de la mémoire et de l’apprentissage. Ces capacités spécifiques offrent une explication dans le génome qui intègre des mécanismes biologiques qui permettent aux tissus de  changer rapidement des protéines afin de modifier leur fonction spécifique.
Selon des chercheurs de l’Université de Chicago, le génome du poulpe est enrichi en transposons, communément appelés «gènes sauteurs» , qui peuvent se réorganiser sur le génome. Même si leur rôle dans les pieuvres est difficile, les chercheurs ont trouvé l’expression (cad:la trace) des transposons  plus  élevée dans les tissus neuronaux. Les transposons sont connus pour avoir la possibilité d’influer sur la régulation de l’ expression des gènes et sont soupçonnés de jouer un rôle majeur dans l’ élaboration de la structure du génome. ( Source )
«Avec quelques exceptions notables, le poulpe a essentiellement un génome invertébré typique qui vient d’ être complètement réaménagé, comme s’il a été mis dans un mélangeur et mélangé», a déclaré Caroline Albertin, co-auteur principal et étudiante diplômée en biologie des organismes et d’ anatomie à la Université de Chicago. « Cela conduit à des gènes  placés dans de nouveaux environnements génomiques avec des éléments régulateurs différents, et c’est une découverte tout à fait inattendue. » ( Source )
Les poulpes ont un bagage génétique étranger. Le rapport scientifique principalement conclu que tout cela est relié aux  genes.Ces  actions liant les  pieuvres  aux ‘Alien’ ont provoqué  des secousses dans la communauté scientifique qui a provoqué un bouleversement parmi les biologistes marins qui semblaient être choqué et intrigué en même temps.
pieuvre 001
Il se trouve que, apparemment, nous avons eu sous notre nez ,un lien vers les mystères de l’humanité, et la plupart des plus grandes énigmes de la vie peuvent être résolus si nous décidons que de payer plus d’attention à notre océan et à tout ce qui vit dedans.Nous parlons  d’un magnifique écosystème à protéger et non d’une poubelle!
Les résultats sont publiés dans le Journal Nature.