Le boom démographique en Afrique: une menace pour l’avenir de l’Europe et de tout l’Occident

 

Nous parlons des problèmes de migration de la Syrie et du Moyen-Orient. Nous parlons de la possibilité pour la Turquie de rejoindre l’Union européenne, ouvrant les portes de l’Europe à des millions de Turcs. Néanmoins, la véritable migration aura son origine en Afrique.

 

En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliards d’aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018

Combien de personnes vivent en Afrique aujourd’hui? Pas même 1,3 milliard. Et d’ici 2050? Eh bien, 1,3 milliard de plus. Un total de 2,5 milliards de personnes vivraient en Afrique. Bien que la croissance démographique en Europe soit purement due à l’immigration, la population de l’Afrique doublera grâce à ses taux de fécondité élevés. Quelles seront les conséquences?C’est le continent qui a maintenu des taux de natalité élevés, en dépit des prévisions selon lesquelles il deviendra plus bas.

Les statistiques

Est-il choquant et interdit de dire  que la population en Afrique a doublé en un peu plus de trois décennies? En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliard aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018.

Dans le même temps, l’Allemagne est passée de 78 millions à 82 millions. La prédiction est que l’Afrique atteindra 3,4 milliards d’ici la fin du siècle.

La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle

La prédiction pour 2100 est encore plus impressionnante. On s’attend à ce que l’Afrique croisse de 3,2 milliards de personnes. Ce nombre est seulement la croissance – ce qui signifie que la population totale serait de 4,5 milliards. La population mondiale totale devrait augmenter de seulement 3,8 milliards d’ici 2100.

Cela signifie que la population totale devrait être la population actuelle de 7,6 milliards, plus 3,8, soit un total de 11,4 milliards. La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle.

Le taux de fécondité de l’Afrique est un énorme 4,7, contre une moyenne mondiale de 2,5. Dans l’UE, c’est un maigre 1,5! Cela signifie que la femme africaine moyenne donne naissance à 4,7 enfants; et c’est la source de leur croissance démographique.

Le cas du Niger

Le Niger a un PIB par habitant de seulement un dollar par jour. Leur taux de fécondité, dû ou non, est supérieur à 7. Bien que le pays ne compte aujourd’hui qu’une population de 20 millions d’habitants, il devrait en avoir 72 millions en 2050.

La projection pour 2100 les place déjà à 209 millions. Cependant, cette projection suppose que le taux de fécondité du Niger chutera à 2,5 enfants d’ici à 2100. Néanmoins, le taux de fécondité est resté stable au cours des 60 dernières années. Probablement cela fait plus de 60 ans, mais nous n’avons que les données jusqu’en 1960.

La projection pour 2100 avec un taux de fécondité inchangé place le Niger à 960 millions de personnes. Oui, tu l’as bien lu. On s’attend à ce que le Niger passe de 20 millions aujourd’hui à près d’un milliard en un peu plus de 80 ans.

Il faut dire que ces prédictions sont également dues à une baisse attendue de la mortalité infantile et à une augmentation de l’espérance de vie. Les taux de mortalité infantile et de fécondité vont bien sûr de pair, car les parents veulent éviter le risque que tous leurs enfants meurent dans l’enfance.

Le contre-mouvement consiste simplement à avoir plusieurs enfants. Il en va de même pour la pauvreté, où les parents ont plusieurs enfants comme filet de sécurité pour la vieillesse. Selon cette logique, les 960 millions au Niger à eux seuls en 2100 mentionnés dans l’article de Guardian semblent plutôt incroyables.

La prévision de 72 millions d’ici 2050 prend cependant toutes ces variables en compte déjà. C’est une prédiction fiable faite par l’ONU elle-même.

Pourquoi le taux de fertilité ne baisse-t-il pas?

Le monde a connu une baisse de la fécondité d’une moyenne de 5 à une moyenne de 2,5 depuis 1960. Nous avons attribué la plus grande partie de cela à une augmentation de la richesse et à une réduction de la mortalité infantile. À mesure que nous devenions plus riches, les enfants n’étaient plus nécessaires comme filet de sécurité.

De plus, comme les enfants étaient susceptibles de survivre, il y avait moins de raisons d’en avoir plusieurs. L’Afrique est un peu différente. En dépit de devenir plus riche, il est encore pauvre. Mais il est pauvre en ayant accès à des médicaments nouvellement découverts et en recevant de l’aide sous forme de nourriture du monde occidental.

Ainsi, tout en étant pauvres, ils vivent plus longtemps et meurent moins souvent dans leur enfance. Non seulement plus d’Africains survivent à la vieillesse, plus d’entre eux atteignent l’âge de la reproduction et lancent la génération suivante.

Cependant, toute l’Afrique n’est pas pauvre, et même les parties pauvres sont moins pauvres qu’avant. Alors, qu’est-ce qui explique les taux de fécondité élevés?

Les explications varient d’une appréciation culturelle d’une famille nombreuse à une réticence à utiliser des contraceptifs. La raison la plus frappante est peut-être celle de l’incertitude. Les parents européens ont échangé la qualité contre la quantité. Oui, ils pourraient avoir plus d’enfants, mais ils se concentrent plutôt sur deux. De cette façon, ces deux-là pourraient se permettre de fréquenter de bonnes écoles et d’être pris en charge.

En Afrique, ce compromis peut ne pas exister. Les systèmes éducatifs n’ont pas rattrapé le baby-boom. L’avenir d’un point de vue économique est incertain et les gouvernements ne sont pas fiables dans de nombreux pays. Dans l’ensemble, cela signifie que les Africains pourraient avoir trop peu confiance en l’avenir. Ils n’ont aucune confiance dans le filet de sécurité sociale prétendument fourni par le gouvernement et la société dans son ensemble, donc ils continuent à préférer créer leur propre filet de sécurité sous la forme d’enfants.

Capture de l’Afrique-22

Cela pourrait signifier que l’Afrique est dans un piège 22. Un catch-22, pour ceux qui ne le savent pas, est une référence au roman portant le même nom. Dans le roman, le protagoniste voulait quitter l’armée, mais il ne pouvait quitter l’armée que s’il pouvait prouver qu’il était fou. Depuis qu’il a voulu quitter l’armée, il a prouvé qu’il n’était pas fou, parce que chaque personne sensée veut quitter la guerre.

Et l’Afrique? L’Afrique veut réduire son taux de fécondité. Mais pour réduire son taux de fécondité, il doit acquérir stabilité et confiance. Pourtant, en raison de la population en plein essor, les gouvernements ne peuvent pas suivre. Le chômage diminue la stabilité.

La croissance démographique exerce une pression sur les prix des logements et les prix des terrains. Le système scolaire ne peut pas faire face aux grandes quantités d’étudiants. Dans l’ensemble, le système se brise sous la pression. Et, alors que les femmes voient que le système se brise, elles continuent d’avoir un nombre élevé d’enfants.

Les prédictions ci-dessus par l’ONU sont sous l’hypothèse que le taux de fertilité va baisser. Même avec ces taux réduits, la population doublera d’ici 2050. Mais ces taux vont-ils vraiment baisser si l’Afrique est prise dans un piège? Jusqu’à présent, les données montrent que les taux de fécondité en Afrique stagnent et que, dans l’ensemble, les réductions ont été beaucoup plus lentes que prévu.

Un avenir meilleur à l’étranger

Depuis 2010, un million d’Africains subsahariens ont déménagé en Europe. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a déjà averti que des millions d’autres viendront dans les cinq prochaines années si l’Europe n’agit pas.

La plupart des gens sont conscients que même si la vie en Afrique s’est améliorée, ce n’est toujours pas génial. Et certainement pas aussi confortable que l’Europe. C’est aussi la raison pour laquelle les Africains donnent pour vouloir aller en Europe. L’Europe a ouvert une nouvelle voie pour la contrebande de personnes lors du bombardement de la Libye. Le pays est toujours dans un état de demi-anarchie, ce qui est parfait pour les marchands d’esclaves et les passeurs de personnes.

À quoi l’Europe devrait-elle s’attendre au cours des prochaines décennies, avec un boom démographique aussi important à sa frontière sud? L’ONU semble accueillir le développement comme une opportunité pour contrer le déclin de la population en Europe. Le rapport des Nations Unies étudie la possibilité de combler les lacunes de la population européenne par des «migrations de remplacement» dans les zones qui connaissent une croissance démographique; notamment l’Afrique.

Le résultat peut aller de « Forteresse Europe » à « Eurafrique ». La première option semble peu probable car elle est jugée moralement inacceptable, tandis que la deuxième option signifiera la fin des États-providence européens et de la culture.

Selon Emmanuel Macron, le président de la France, « le phénomène migratoire auquel nous sommes confrontés sera historique ». Nous pouvons nous entendre là-dessus, mais nous devons agir pour garantir l’avenir de l’Europe.

 

 

 

 

 

Publicités

Vie future:la rotation de la Terre ralentit et son axe change

La banquise arctique a atteint son quatrième point le plus bas en 2015, la ligne jaune représentant la moyenne de son étendue sur les années 1981-2010... Plus elle fond, plus le niveau des mers monte.
La banquise arctique a atteint son quatrième point le plus bas en 2015, la ligne jaune représentant la moyenne de son étendue sur les années 1981-2010… Plus elle fond, plus le niveau des mers monte.

 

La fonte des glaciers et de la banquise fait monter le niveau des océans, qui a une influence sur la rotation de la Terre. Ou comment le réchauffement climatique va rallonger les journées terrestres. Un petit peu.

La fonte des glaciers et de la banquise fait monter le niveau des océans. Le message a été répété un nombre incalculable de fois lors de la COP 21 à Paris, afin de mettre en garde contre les conséquences dramatiques sur les zones côtières et les îles… Mais un autre effet est imputable à la montée des eaux: elle ralentit la rotation de la Terre et rallonge les journées.  

L’impact se chiffre en millisecondes par siècle. Il semble imperceptible, certes. Mais il est suffisant pour fausser certains calculs astronomiques. L’hypothèse, émise en 2002, a été vérifiée et amendée par une équipe de chercheurs qui publie ses résultats dans Science Advances. 

 

Walter Munk et son énigme

« Si vous faites fondre les calottes glaciaires ou les glaciers, ce qui se produit à proximité des pôles, et que toute cette masse se déplace des pôles vers l’équateur, ce mouvement est comparable à celui d’un surfeur qui utilise un bras pour ralentir sa vitesse », décrit un des auteurs, Jerry Mitrovica, professeur de géophysique à l’University d’Harvard, au Washington Post. Ce déplacement va « ralentir la rotation de la Terre » et, puisqu’il n’est « pas tout à fait symétrique ni également réparti », il peut aussi affecter son axe de rotation. 

L’océanographe Walter Munk avait tenté de calculer cet effet dans un article publié en 2002 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, mais n’avait pas réussi à prouver sa théorie. Un décalage s’insinuait entre son évaluation de la montée des eaux au XXe siècle et celle du ralentissement de la rotation de la Terre. Or la clé de cette « énigme de Munk » pourrait avoir été trouvée. Non seulement le scientifique avait surévalué la montée des eaux passée, mais il avait oublié des complices. 

La montée des eaux n’est pas la seule coupable

« L’attraction gravitationnelle de la Lune contribue également » à ce léger freinage, note Mathieu Dumberry, professeur de physique à l’Université d’Alberta et coauteur de l’étude. « Mais la combinaison de ces effets ne suffit encore pas: le rôle du noyau terrestre doit être pris en compte. Or depuis 3000 ans, le coeur de la Terre a légèrement accéléré [vers l’est, NDLR] tandis que le manteau sur lequel nous nous trouvons a légèrement ralenti sa rotation [vers l’ouest, NDLR]. » Ces modifications influent sur le champ magnétique de la planète, mais aussi sur la durée de nos journées.  

D’après les calculs présentés dans Science Advances, ces effets cumulés devraient ajouter 1,7 millisecondes à chaque jour terrestre d’ici la fin du XXIe siècle. Une poussière pour l’homme mais une poussière mesurable qui s’ajoute aux multiples études scientifiques sur le changement climatique et ses ramifications, note le Washington Post. « Ces effets semblent minuscules mais ce sont eux qui recèlent les changements les plus importants du système terrestre », estime Jarry Mitrovica.  

 

Soyons heureux

Tout ce qui a trait à l’avenir n’est pas toujours déprimant, certaines annonces sont tout ce qu’il y a de plus inoffensives, même les plus étonnantes. Une des conséquences du réchauffement planétaire sera le ralentissement de la rotation de la Terre ! Rassurez-vous, pas d’apocalypse en vue, les jours vont uniquement devenir un peu plus longs.

Les retombées de l’explosion de Tianjin,en Chine communiste

Le port de Tianjin au moment de l'explosion.
Le port de Tianjin au moment de l’explosion.

 

Des centaines de personnes ont été blessées et au moins 88 ont été tués après une série d’ explosions massives ont eu lieu dans la ville portuaire chinoise de Tianjin au nord-est mercredi soir ,le 12 août 2015. Environ 75 miles au sud-est de Pékin, la ville est un centre majeur pour le raffinage du pétrole et de la pétrochimie.

Les explosions dramatiques survenus à un terminal maritime dans le quartier de Binhai de la ville, après des matériaux explosifs mis à feu dans un conteneur, le Quotidien du Peuple-Etat de fonctionner rapporté . La première explosion a eu lieu vers 23h30 heure locale, suivie par un plus gros environ 30 secondes plus tard. Plusieurs autres explosions se sont produites pendant les efforts de sauvetage.

 Les explosions enregistrées sur les équipements de tremblement de terre suivi. La première explosion a eu une magnitude de 2,3, l’équivalent de trois tonnes de TNT, selon le Centre du réseau sismique de Chine (lien en chinois). Le deuxième siège à 2,9, équivalent à 21 tonnes de l’explosif.
Plusieurs heures après l'explosion,la fumée et le feu continuaient toujours .
Plusieurs heures après l’explosion,la fumée et le feu continuaient toujours .

 

Des milliers de voitures détruites.
Des milliers de voitures détruites.

 Douze  pompiers furent tués en plus des 520 blessés civils.On continue de parler de plus de 100 morts…sans parler des personnes disparues.

 Le Conseil d’Etat a ordonné la suspension des efforts de lutte contre l’incendie en raison d’un manque de clarté sur les «marchandises dangereuses» dans l’entrepôt concerné. Une équipe de spécialistes chimiques (lien en chinois) sera déployée à la place.

La superficie  brûlée par les explosions mesures environ 20.000 mètres carrés, selon CCTV radiodiffuseur national (lien en chinois). Le gouvernement n’a pas fait de commentaires sur ce qui a causé l’explosion. Les reporters ont été déplacés à environ 10 kilomètres (6,2 miles) de la zone de l’explosion, parce que les bâtiments environnants sont  en train de s’effondrer. Les reporters disent que  l’air sent âcre  et les pompiers ont noté que l’eau sur le terrain est colorée (lien en chinois).

Les explosions ont eu lieu dans un entrepôt de Ruihai International  Logistic au port de Dongjiang, qui représentait 70% (lien en chinois) des «marchandises dangereuses» de livraisons à Tianjin l’année dernière. Un site de l’entreprise , ne fonctionne plus, a déclaré l’entreprise a été créée en 2011 et est autorisé à transporter des marchandises dangereuses. Il dispose de 70 employés, les postes des revenus annuels de plus de 30 millions de yuans (4,7 millions de dollars), et peut traiter environ 1 million de tonnes de fret par an.

Face à une montagne de conteneurs soufflés par l'explosion,un homme portantun masque marche tranquillement.
Face à une montagne de conteneurs soufflés par l’explosion,un homme portantun masque marche tranquillement.

 

Une publication numérique financée par l’état chinois  a fait une liste (lien en chinois) des catégories de «marchandises dangereuses» stockées à Ruihai Logistic International, basée sur le site de la société:

  • Argon et gaz naturel comprimé
  • Liquides inflammables tels que de la butanone
  • Solides inflammables et auto-combustibles marchandises
  • Comburants et  agents
  • Produits toxiques, dont du cyanure de sodium
  • Produits corrosifs, y compris l’acide formique

 

En mars 2014, le gouvernement de Tianjin a organisé un exercice d’urgence (lien en chinois) sur les produits chimiques hautement toxiques et dangereuses chez Ruihai International Logistics. Une inspection gouvernementale entre novembre et décembre 2013 a signalé que cinq des plus de 4 300 conteneurs sur le site étaient mal fermés (lien en chinois).

Un représentant de la société est détenu par la police, selon un quotidien national chinois.


LES IMPACTS ÉCONOMIQUES

 

1-Tianjin: corruption, mousse inquiétante? La censure des autorités nourrit la suspicion 

Un habitant de Tianjin quitte sa maison le 15 août 2015, après que les autorités aient ordonné l'évacuation des quartiers voisins des entrepôts où se sont produites les explosions du 13 août, par crainte de propagation de substances toxiques
Un habitant de Tianjin quitte sa maison le 15 août 2015, après que les autorités aient ordonné l’évacuation des quartiers voisins des entrepôts où se sont produites les explosions du 13 août, par crainte de propagation de substances toxiques

Les explosions survenues le 12 août dans un entrepôt de produits chimiques de la ville de Tianjin, en chine, ont fait 114 victimes, et les risques d’une contamination de grande ampleur ne sont pas écartés. Mais la gestion de cette catastrophe présente la plupart des caractéristiques habituelles de la réaction de Pékin face aux catastrophes: censure, débat étouffé, dissimulation des autorités et médias qui osent parler voués aux gémonies. Résultat, il est très difficile de savoir ce qu’il se passe sur place, alimentant parfois de nombreuses suspicions et la paranoïa. Sur internet par exemple, la moindre critique est rapidement supprimée. Pékin a d’ailleurs puni 50 sites web et 360 comptes sur les réseaux sociaux pour avoir « répandu des rumeurs », ou plutôt pour avoir critiqué les autorités en leur reprochant de ne pas avoir donné de détails sur l’explosion, ni sur la nature des produits présents.

Une inquiétante mousse apparaît sur les routes

Désormais, c’est la pluie qui inquiète les habitants de Tianjin. Car une étrange mousse blanche apparait sur plusieurs routes de la ville après des averses. Certains riverains se seraient même plaints d’irritation au visage à son contact, selon le site Caixin. Et si des photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent une écume intrigante, les autorités se bornent à répéter que l’air et l’eau ne présentent pas de danger pour la population.Impossible donc de savoir si cette mousse est bien en liens direct avec les explosions du 12 août, ni si elle est dangereuse, et si oui à quel point.

Corruption endémique et règles de sécurité non appliquées

« La transparence des informations n’a pas été satisfaisante », estime Joseph Cheng, ancien professeur de sciences politiques à l’université de la ville de Hong Kong. « Les catastrophes d’origine humaine comme l’explosion de Tianjin montrent que la société n’est pas bien gérée, parce que les règles de sécurité ne sont pas appliquées et la corruption est endémique »; ajoute-t-il, tranchant avec le discours des autorités centrales qui insistent sur le caractère local de la catastrophe et soulignent les responsabilités individuelles plutôt que la responsabilité du système de gouvernance.

Un étrange délai

La Chine a été régulièrement confrontée à des catastrophes naturelles ces dernières années et l’ancien Premier ministre Wen Jiabao avait initié la tradition de se rendre rapidement sur le terrain pour signifier l’implication du gouvernement.Son successeur, l’actuel Premier ministre Li Keqiang, l’avait imité mais cette fois-ci, il ne s’est rendu sur place que quatre jours après. Un délai « très étrange » pour Willy Lam, professeur de sciences politiques à l’université chinoise de Hong Kong, « qui laisse penser qu’il y a des divisions au sommet quant à celui qui devrait démissionner ».

Répondre ou non de ses actes

Les autorités ont été sévèrement mises en cause pour avoir échoué à respecter la règlementation, en particulier celle qui veut que les entrepôts contenant des produits dangereux soient situés à au moins un kilomètre des quartiers d’habitation.En fait, selon Willy Lam, le rang de la personne qui sera poursuivie sera proportionnel au bilan de la catastrophe. « Si le bilan est inférieur à 200, alors seul le maire adjoint de Tianjin chargé de la sécurité devra démissionner », dit-il. « C’est le bouc émissaire évident ».Le maire actuel de Tianjin est cependant considéré par les analystes comme appartenant à la faction « Zhejiang », proche du président Xi Jinping. D’après Willy Lam, cette proximité pourrait le protéger de tout châtiment, ou en limiter la portée. « La Chine est encore loin d’être un pays développé et bien géré », conclut Joseph Cheng.


 

2-le coût de la catastrophe de Tianjin 

Des parkings entiers de voitures neuves détruits.
Des parkings entiers de voitures neuves détruits.

 

Entre véhicules brûlés et sites fermés, quelles sont les répercussions économiques des explosions sur les sociétés présentes à Tianjin ? On a fait  le point.

Près d’une semaine après les explosions dévastatrices à Tianjin, le bilan humain, mais aussi matériel, s’alourdit. La zone industrielle abrite de nombreux sites de production manufacturière, des raffineries pétrolières, des entreprises de technologies de pointe mais surtout des myriades d’entreprises automobiles. Une douzaine d’entre elles ont été frappées de plein fouet par la catastrophe.

Parmi elles, le groupe Renault, présent sur place, a perdu 1500 véhicules, happés par un incendie. Le constructeur pourrait ainsi voir ses livraisons diminuer en août et en septembre, indique une porte-parole de l’enteprise en Chine. Mais le groupe français maintient ses prévisions de ventes pour 2015 dans le pays.

Fermeture de site pour Toyota

Toyota est quant à lui contraint d’interrompre la production sur son site de Tianjin pendant trois jours cette semaine. Grâce aux vacances estivales, la production était en standby lorsque sont intervenues les déflagrations. Toutefois, «du fait des recommandations d’évacuation en cours, elles ne seront pas opérationnelles» avant jeudi, explique le groupe. Les répercussions de ces explosions sont importantes. L’une des trois lignes de production, pourtant située à 70km du lieu de l’accident, reste fermée car les pièces assemblées sont produites à Tianjin, métropole industrielle majeure de l’est de la Chine.

Toyota refuse pour l’instant de communiquer sur son niveau d’affection de sa production. «Tout dépendra de l’état des installations» et d’autres périmètres inconnus à ce stade, précise un porte-parole du constructeur automobile. Même réponse pour l’impact sur les importations et exportations au port de Tianjin «en cours d’évaluation».

Quelque 440.000 véhicules sont fabriqués chaque année sur le site de Toyota à Tianjin, à 140 km de Pékin. C’est la moitié de la production du groupe japonais en Chine qui compte 12.000 travailleurs sur place. Le fabricant Mitsubishi a pour sa part indiqué qu’«environ 600 véhicules» étaient entreposés dans la zone au moment des explosions. L’étendue des dégradations reste pour l’heure inconnue

Des problèmes de logistique

Parmi les autres firmes japonaises présentes dans la zone, le géant de l’électronique Panasonic a rapporté des dommages minimes. Les opérations étaient à l’arrêt ce lundi pour procéder à des vérifications.

De nombreux véhicules de l’allemand Volkswagen auraient également été perdus dans les flammes selon certaines sources. Le groupe n’a pas encore souhaité communiquer de chiffre exact. Mais des photos de véhicules parqués en attendant d’être inspectés par les douanes circulent sur les réseaux sociaux.

Le port de Tianjin est l’un des ports les plus exploités du monde. Dans l’attente d’un retour à la normale, les constructeurs utilisent d’autres ports pour «ajuster les livraisons aux concessionnaires des voitures importées et ainsi minimiser l’impact pour les clients». Ainsi, le port de Shanghaï est pris d’assaut par les opérateurs avec une augmentation du transit habituel de plus de 20%.

Veolia a la rescousse

Le groupe français Veolia conclut de nouveaux marchés pour traiter une centaine de tonnes d’eaux usées à Tianjin. Les autorités chinoises craignent une contamination chimique après les puissantes explosions de mercredi soir dans l’entrepôt où étaient stockées 700 tonnes de cyanure de sodium. Le leader mondial du secteur est très présent dans cette métropole portuaire du nord de la Chine, où il fournit par ailleurs plusieurs millions d’habitants en eau potable.

La note devrait être particulièrement salée pour les assureurs. Le coût des préjudices causés par les deux énormes explosions pourrait s’élever à 1,5 milliard de dollars, soit près de 1,3 milliard d’euros. C’est en tout cas ce qu’estiment les analystes de Crédit Suisse sur base des premières estimations fournies par les médias chinois.

Sous pression, les autorités chinoises exhortent les institutions financières de participer aux efforts après les explosions qui se sont produites à Tianjin la semaine dernière. Il est aussi demandé aux compagnies d’assurance de mettre en place un service spécial pour accueillir les réclamations des sociétés touchées de près ou de loin par la catastrophe. L’organisme de réglementation de l’État, la China Securities Regulatory Commission, demande notamment à la Banque pour le développement de la Chine de subvenir aux besoins des entreprises avec des prêts d’urgence.

 

 


PHOTOS AÉRIENNES DU DÉSASTRE

Photos prises d'un drone.
Photos prises d’un drone.

 

Photo 2
Photo 2

 

Photo 3
Photo 3

 

Photo 4
Photo 4

 


L’INFLUENCE SUR LES MARCHÉS FINANCIERS

Une monnaie en chute libre qui annonce une crise majeure
Une monnaie en chute libre qui annonce une crise majeure

 

1-Une triple dévaluation de la monnaie chinoise

La triple dévaluation du yuan la semaine dernière est un mauvais signal pour les secteurs du luxe et du tourisme en France, déjà affectés par la politique anticorruption de Pékin, estiment des analystes interrogés par l’AFP.

2-Prudence et méfiance des investisseurs

Les investisseurs mondiaux restent prudents comme en témoigne la proportion de cash toujours conséquente au sein de leur portefeuille. Selon la dernière enquête « BofA Merrill Lynch Fund Manager Survey » du mois d’août, cette part est néanmoins descendue à 5,2% après avoir atteint son plus haut niveau depuis décembre 2008 le mois précédent (5,5%). Seuls 53% des gérants interrogés anticipent un renforcement de la croissance mondiale sur les 12 prochains moins alors que la récession chinoise est désormais vue comme le risque principal pesant sur l’économie.

 

 

 

 

Alerte Fukushima: plus de 2,200 milliards de becquerel jetés dans le Pacifique en 314 jours

La mort vient de Fukushima
La mort vient de Fukushima

 

Le 25/03/2015, Tepco signalait à la  NRA (Commission de réglementation de l’énergie nucléaire) que  2.200.000.000.000 Bq  tous des  nucléides  β (y compris le strontium-90) avaient fuite de la surface de l’usine vers le port et l’océan Pacifique  dans les derniers 314 jours.

La période  s’étend du  16/04/2014 au 23/02/2015.

En ce qui concerne le tritium, 4.800.000.000.000 Bq auraient fuit ,  a signalé TEPCO.

Ces nucléides sont contenus dans les eaux souterraines de la zone de l’usine. Tepco ne peut pas terminer la construction du mur souterrain afin de séparer la terre et le port parce que le mur  provoquerait  un débordement des eaux souterraines dans la zone de l’usine.

 

Ils ont annoncé qu’environ  10% des mêmes quantités  s’écoule directement vers le Pacifique, à l’extérieur de l’orifice d’installation.

Sources:

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2015/images/handouts_150325_04-j.pdf

 

Un article de Iori Mochizuki

Alerte Fukushima: les radiations tuent nos enfants et le gouvernement nous cache la vérité ,selon un ancien maire

Les élèves marchent près d'un compteur Geiger, mesurer un niveau de 0,12 microsievert par heure de rayonnement, à Omika Elementary School, située à environ 21 km (13 miles) de la Fukushima Daiichi centrale nucléaire de tsunami-paralysé, dans Minamisoma, la préfecture de Fukushima.
Les élèves marchent près d’un compteur Geiger, mesurant  un niveau de 0,12 microsievert par heure de rayonnement, à Omika Elementary School, située à environ 21 km (13 miles) de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, dans Minamisoma, la préfecture de Fukushima.

 

Katsutaka Idogawa , ancien maire de Futaba , une ville près de la centrale nucléaire de Fukushima  , met en garde son pays que la contamination radioactive affecte le plus grand trésor du Japon ,soit  ses enfants.

Interrogé sur les plans du gouvernement pour reloger les habitants de Fatuba à la ville de Iwaki , dans la préfecture de Fukushima , Idogawa a critiqué le geste comme « une violation des droits de l’homme. « 

En comparaison avec Tchernobyl , les niveaux de radiation autour de Fukushima  » sont quatre fois plus élevé « , a déclaré Sophie Chevardnadze de RT , ajoutant qu ‘«il est trop tôt pour que les gens reviennent à la préfecture de Fukushima . « 

«Il n’est pas du tout sûr , peu importe ce que dit le gouvernement. « 

Idogawa allègue que le gouvernement a lancé des programmes afin  de renvoyer les gens dans leurs villes , malgré le danger des rayonnements .

 » La préfecture de Fukushima a lancé la campagne d’accueil . Dans de nombreux cas , les personnes évacuées sont obligés de revenir . [ l’ancien maire a produit une carte de la préfecture de Fukushima qui a montré que la contamination de l’air a diminué un peu, mais la contamination des sols reste le même . ] « 

 

7

 

 

Selon Idogawa il ya environ deux millions de personnes résidantes  dans la préfecture qui rapportent   » toutes sortes de problèmes médicaux ,  » mais le gouvernement insiste pour que ces conditions ne sont pas liés à l’accident de Fukushima . Idogawa veut que  leur refus soit consigné  par écrit .

 » J’ai demandé que les autorités étayent  leur réclamation par écrit , mais ils ont ignoré ma demande . « 

Une fois de plus , Idogawa fait allusion à la tragédie nucléaire qui a frappé l’Ukraine le 26 Avril 1986, plaidant que le peuple japonais  » n’oubliera  jamais  Tchernobyl .  » Pourtant, peu de gens semblent  se soucier de l’avertissement de l’ancien fonctionnaire du gouvernement .

 » Ils croient tout ce que le gouvernement dit , alors que dans la réalité le rayonnement est toujours là . Ceci est en train de tuer les enfants . Ils meurent de maladies cardiaques ,de  l’asthme ,de  la leucémie ,de  la thyroïdite … Beaucoup d’enfants sont extrêmement épuisés après l’école ; d’autres sont tout simplement incapables de suivre des cours d’éducation physique . Mais les autorités se cachent encore la vérité de nous, et je ne sais pas pourquoi . N’ont-ils pas leurs propres enfants ? Il fait tellement mal de savoir qu’ils ne peuvent pas protéger nos enfants .

« Ils disent que la préfecture de Fukushima est sûre , et c’est pourquoi personne ne travaille à évacuer les enfants , les déplacer ailleurs. Nous ne sommes même pas autorisés à discuter  » .

L’ancien maire a trouvé ironique que lors de l’examen des Jeux olympiques de Tokyo , prévue pour 2020 , le Premier ministre Abe mentionne souvent le mot japonais ,  » omotenashi ,  » ce qui signifie littéralement que vous devriez  » traiter les gens avec un cœur ouvert . « 

De l’avis de Idogawa , le même traitement ne s’applique pas également aux personnes les plus intimement liés à Fukushima : les travailleurs impliqués dans les opérations de nettoyage .

 » Leur matériel  s’aggrave ;la  préparation empirait . Alors, les gens devaient penser à leur sécurité d’abord. C’est pourquoi ceux qui ont compris le danger réel de rayonnement ont  commencé à cesser de fumer. Maintenant, nous avons des gens non professionnels qui y travaillent.

2

 

 

Ils ne comprennent pas vraiment ce qu’ils font . C’est le genre de personnes qui utilisent le mauvais choix , qui font des erreurs comme ça .

«Je suis vraiment honteux  pour mon pays , mais je dois dire la vérité pour le bien de garder notre planète propre à l’avenir .

Idogawa ensuite fait un parallèle avec l’un des événements les plus tragiques de l’histoire du Japon : l’utilisation de bombes atomiques sur les villes industrielles d’Hiroshima et de Nagasaki par les Etats-Unis à la fin de la Seconde Guerre mondiale .

 » Les autorités ont menti à tout le monde ( sur les effets des bombardements atomiques ) … Ils ont caché la vérité . C’est la situation que nous vivons pourtant. Il ne s’agit pas seulement de Fukushima . Japon a une histoire sombre . C’est une sorte de sacrifice pour le passé  » .

Lorsque vous appuyez sur les détails d’un rapport des Nations Unies qui dit qu’il n’y a pas eu de décès liés aux rayonnements ou les maladies aiguës observées chez les travailleurs et le grand public , Idogawa rejette comme  » complètement faux « , avant de fournir certaines de ses propres expériences à la hauteur de la crise .

«Quand j’étais maire , je savais que beaucoup de gens  sont morts d’une crise cardiaque , et puis il y avait beaucoup de gens à Fukushima qui sont morts soudainement , même chez les jeunes. C’est une véritable honte que les autorités cachent la vérité au monde entier , à  l’ONU . Nous devons admettre que effectivement beaucoup de gens sont en train de mourir . Nous ne sommes pas autorisés à dire que les employés de TEPCO meurent  , mais ils sont aussi en train de mourir . Mais ils gardent le silence sur  cette compagnie  » .

Lorsqu’on lui a demandé de fournir des chiffres solides sur le nombre réel de personnes qui sont mortes dans de telles circonstances , Idogawa s’est abstenu , en disant  » ce n’est pas seulement une ou deux personnes. Nous parlons de dix à vingt personnes qui sont mortes de cette façon  » .

Interrogé sur d’autres options que le Japon a pour la fourniture de sources d’énergie à ses 126 millions de personnes , il a répondu que, malgré de nombreuses rivières , le gouvernement néglige de promouvoir l’énergie hydroélectrique .

Pourquoi ? Parce que ce n’est pas  » rentable pour les grandes entreprises ! « 

Idogawa continue à fournir un plan pour remplir les besoins énergétiques du Japon qui  est  étonnamment simple .

«Nous ne pouvons fournir de l’électricité pour un grand nombre de personnes , même avec des investissements limités , sans taxes . Il suffit d’utiliser la gravité, et nous pouvons avoir autant d’énergie qu’il y aura pas besoin de plus de centrales nucléaires   » .

Prémonitions de catastrophes
Même avant l’ échec massif à la centrale nucléaire de Fukushima le 11 Mars 2011, le jour ou le nord du Japon a été frappé par un tsunami  provoqué par un  tremblement de terre  qui a provoqué l’ effondrement de trois des six réacteurs nucléaires de la centrale , Idogawa savait l’installation était dangereuse avant cela.

 » Je leur ai demandé sur les accidents potentiels liés  à une centrale nucléaire , prétendant que je ne savais rien à ce sujet , et il s’est avéré qu’ils étaient incapables de répondre à beaucoup de mes questions ,  » a-t-il dit .  » Franchement, c’est lors qu’il m’est venu   à l’esprit que leur gestion ne disposait  pas d’un plan d’urgence . C’est alors que j’ai réalisé que  l’installation pourrait être dangereuse  » .

L’ancien maire , qui se trouvait dans une ville proche le jour où le tsunami a frappé , a rappelé la conduite de retour de Futaba sur nouvelles du tremblement de terre . Ce n’est que plus tard qu’il découvre à quel point il est venu près de  perdre la vie dans le tsunami qui était en  approche.
« J’ai réussi à y arriver avant que le plus grand tsunami ne touche  . C’est seulement plus tard que j’ai réalisé que je me suis échappé de l’eau … J’ai eu de la chance . Le tsunami est venue après que j’ai conduit hors route et dans les montagnes  » .

 

Members of the media and Tokyo Electric Power Co. (TEPCO) employees wearing protective suits and masks walk toward the No. 1 reactor building at the tsunami-crippled TEPCO's Fukushima Daiichi nuclear power plant in Fukushima prefecture March 10, 2014.
Les membres des médias et les employés de Tokyo Electric Power Co. (TEPCO)  portant des costumes et des masques de protection allant  à pied vers le bâtiment n ° 1 du réacteur à Fukushima Daiichi  de TEPCO à Fukushima 10 Mars 2014.

 

Les questions concernant la centrale nucléaire ont dominé ses réflexions sur le chemin vers  la maison ,pendant 30 minutes de route . «Je n’arrêtais pas de penser :« Si c’est  si  fort , qu’est-ce qui va arriver à la centrale ? Que faire si le réacteur est endommagé ? Que faire si les fuites d’eau continuent ? Qu’est-ce que la ville peut et doit faire? Que dois-je faire en tant que maire ? « 

Une fois dans son bureau , Idogawa a  regardé par la fenêtre et a été confronté à ce qu’il a décrit comme «un spectacle terrifiant . « 
 » Habituellement, vous ne pouviez pas voir la mer à partir de là , mais cette fois je pourrais la voir juste  à 300 – 500m,  » a-t-il dit .

C’est à ce moment-là que le maire s’est rendu compte que la centrale nucléaire avait probablement subi  des  dommages . Après avoir passé la nuit à regarder les bulletins de nouvelles à la télévision , la seule source d’information puisque même les téléphones mobiles ne fonctionnaient pas , Idogawa a annoncé une évacuation d’urgence tôt le lendemain matin . Ce ne sont pas tous les résidents , cependant,qui ont  entendu le message d’urgence .

 » Plus tard , j’ai appris que tous les résidents de  Futaba  avaient entendu mon annonce . Je me sens coupable à ce sujet … J’ai découvert que la préfecture de Fukushima ne m’avait pas donné toutes les informations en temps opportun . Et maintenant, le gouvernement ne prend pas des mesures pour assurer la sécurité des personnes contre les rayonnements , et ne surveille pas la mise en œuvre de procédures d’évacuation  » .

Au-delà de l’énergie nucléaire
Katsutaka Idogawa croit en une transformation , une forme de source d’énergie propre  pour le Japon  , il faudrait une volonté de changer les lois du pays .

 » Il y a beaucoup de lois au Japon , peut-être trop . Il existe des lois sur les rivières et les façons dont ils sont utilisées . Nous pourrions changer les lois concernant l’utilisation agricole de l’eau et commencer à utiliser les rivières pour produire de l’électricité . C’est en changeant seulement cette loi que nous pourrons produire beaucoup d’énergie  » .

Tout cela pourrait être accompli  » sans contaminer notre planète . « 

Toutefois, ces propositions audacieuses ne  » font pas appel à de grandes entreprises , parce que vous n’avez pas besoin de gros investissements , vous n’avez pas besoin de construire des usines de  grandes puissances . Ce n’est pas  rentable pour les investisseurs , pour les capitalistes . « 

Mais pour l’ex- maire d’une ville japonaise dévastée , perdue par  la radiation nucléaire , Idogawa détecte un changement  dans l’opinion publique .

Les Japonais commencent à  » se rendre compte que nous devons éviter les catastrophes nucléaires , afin 60-70 pour cent de la population est en faveur de l’utilisation de l’énergie naturelle . « 

 » Il nous a fallu du temps , mais un jour nous allons suivre l’exemple de l’Europe , de l’Allemagne . « 

Sources: Rt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alerte majeure sur Fukushima: extrème remontée du niveau de radioactivité

une catastrophe est en cours actuellement: les médias restent muets!
une catastrophe est en cours actuellement: les médias restent muets!

Catastrophique. Les dernières nouvelles provenant de Fukushima sont très alarmantes… Lisez plutôt…

Les niveaux de radioactivité multipliés par 6 500 en 24 heures à Fukushima
Nullement l’on ne parle du typhon qui vient de frapper la centrale de plein fouet, pourtant…
Les niveaux de radioactivité dans un puits à proximité d’un réservoir de stockage de la centrale nucléaire de Fukushima ont énormément augmenté ce jeudi, suivant ce qui a été signalé par Tepco. Les fonctionnaires de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO) a déclaré vendredi qu’ils ont détecté 400.000 becquerels par litre de substances radioactives émettrices de rayons bêta – y compris du strontium – sur le site, un niveau 6.500 fois plus élevé que les lectures prises le mercredi, a rapporté NHK World. Une fuite du réservoir de stockage a libéré plus de 300 tonnes d’eau contaminée, en Août, dont une partie est soupçonnée d’avoir atteint la mer via un fossé. Le puits en question se trouve à environ 10 mètres de la cuve et a été creusé afin d’évaluer les fuites. TEPCO a déclaré que les résultats montrent que des substances radioactives comme le strontium ont atteint la nappe phréatique. Des niveaux élevés de tritium qui se répand beaucoup plus facilement dans l’eau que le strontium, avaient déjà été détectés. Les responsables de TEPCO ont expliqué qu’ils vont retirer la terre contaminée autour de la cuve de stockage pour contrôler les niveaux de radioactivité de l’eau autour du puits.
Fukushima: Le gouvernement appelle à l’aide internationale
bigstockHelpL’enjeu: rassembler les techniques les plus adéquates pour le retrait du combustible fondu…Le gouvernement japonais va lancer un appel international à propositions afin de rassembler les techniques les plus adéquates pour le retrait du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima, a indiqué jeudi un responsable à l’AFP. En août a été créée une structure dédiée au développement des moyens techniques nécessaires pour démanteler quatre des six réacteurs de ce complexe atomique ravagé par le tsunami du 11 mars 2011.
Placé sous la tutelle du ministère de l’Industrie, l’Institut international de recherche et développement pour le démantèlement (Irid) doit émettre l’appel à propositions «le plus vite possible», vraisemblablement vers la mi/fin novembre, et devenir le guichet pour les interlocuteurs étrangers. Récupération du combustible «Il s’agit cette fois de trouver des techniques de récupération du combustible fondu autres que celle qui est actuellement envisagée avec une grue dans les réacteurs emplis d’eau», a précisé ce responsable.La durée de l’appel n’est pas encore définie, selon la même source. Cette même organisation a déjà lancé en septembre une autre consultation internationale pour des moyens divers afin de venir à bout des différents problèmes d’eau radioactive rencontrés à Fukushima Daiichi et que la compagnieTokyo Electric Power (Tepco) ne parvient pas à résoudre, même avec l’aide du gouvernement. La date-limite pour les réponses est fixée au 23 octobre. Des dizaines de propositions auraient déjà été rassemblées. «Nous avons des missions de prospection notamment dans trois pays, la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne», a aussi détaillé le responsable. Les autorités japonaises ont déjà à plusieurs reprises indiqué qu’elles entendaient impliquer les industriels internationaux dans le chantier d’assainissement qui doit durer environ quatre décennies.

D’autres parts:

La radioactivité β des eaux souterraines multipliée par 6 557 après le passage du typhon : 400 000 000 Bq/m³ – record absolu

 

La radioactivité β et celle du tritium des eaux souterraines proches de la citerne des 300 m³ a franchi un palier après le passage du typhon.

Le 17 octobre 2013, la radioactivité β était à 400 000 000 Bq/m³ (400 millions).
Le 15, elle était à 90 000 Bq/m³ et le 16 elle était à 61 000 Bq/m³ (moins de 100 000).

En outre, ce même 17 octobre, la radioactivité en tritium est à 790 000 000 Bq/m³ (790 millions).
Le 15, elle était de 260 000 000 Bq/m³ (260 millions).
Les deux relevés sont des records absolus.

Voir les sources et traduire du japonais (utiliser Google translate)

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1231533_5117.html

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/around_h4_13101803-j.pdf

Autres sources: Fukushima Diary ,Cèdre Thugscave,divers  médias alternatifs.

AUTRES ARTICLES RELATIFS AU MÊME SUJET:

Dernier article sur le sujet: http://michelduchaine.com/2013/10/24/troisieme-alerte-majeure-fukushimail-y-a-eu-effondrement-et-affaissement-du-au-dernier-typhoon-aucun-communique-de-presse/

http://michelduchaine.com/2013/10/12/alerte-fukushima-mise-a-jour-importante-lhumanite-en-danger-de-mort-imminente/

http://michelduchaine.com/2013/10/17/alerte-fukushima-no-2sous-la-centrale-se-forme-un-marecage-radioactif/

http://michelduchaine.com/2013/10/14/alerte-fukushima-rien-nempeche-la-fuite-radioactive-dempoisonner-locean-pacifique/

http://michelduchaine.com/2013/10/14/fukushima-des-tonnes-deau-radioactive-se-deversent-dans-locean-pacifique-malgre-les-revendications-gouvernement-japonais/

Alerte Syrie:Un sage conseil de l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei,Chef de la révolution islamique iranienne

Le chef de la Révolution Islamique iranienne,l'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei
Le chef de la Révolution Islamique iranienne,l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei qui vient de prendre la parole.

 

Le chef de la révolution islamique l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei déclare que  intervention US en Syrie serait catastrophique pour le Moyen-Orient et extrêmement nuisible aux intérêts régionaux américains.

S’exprimant lors d’une réunion avec le président Hassan Rouhani et les membres de son cabinet  aujourd’hui ,28 août 2013  à Téhéran, l’ayatollah Khamenei a déclaré que les Américains subirait des pertes similaires à ce qu’ils ont subi en Irak et en Afghanistan, s’ils décidaient d’entreprendre une action militaire contre la Syrie.

« L’intervention de puissances transrégionales et étrangères dans un pays n’aura pas d’autre résultat que allumer les flammes [de la guerre] et augmentera la haine des nations pour elles, » a souligné le très craint et respecté chef de la Révolution iranienne.

« Ce bellicisme est comme une étincelle dans un dépôt de poudre dont la véritable dimension et les conséquences ne peuvent  être estimées», a ajouté l’ayatollah Khamenei.

Ailleurs dans son discours, le chef de la Révolution  a souligné la situation actuelle en Égypte, en notant que la République islamique ne peut pas fermer les yeux sur le massacre du peuple égyptien.

«Nous sommes en aucune façon intéressés à s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Egypte, mais nous ne pouvons pas non plus fermer les yeux sur le massacre des Egyptiens …. Nous condamnons le massacre du peuple égyptien qui n’étaient pas armés « , a dit le chef.
L’ayatollah Khamenei a en outre souligné que la République islamique d’Iran condamne les auteurs d’un tel massacre, peu importe qui ils sont.

« La guerre civile doit être sérieusement évitée en Egypte, car une guerre civile en Egypte serait une catastrophe pour le monde musulman et la région », a déclaré le chef.

L’ayatollah Khamenei a souligné l’importance de la restauration de la «démocratie et le vote populaire en Egypte« , estimant que le processus de démocratisation dans le pays d’Afrique du Nord est imparable.

L’humanité en danger: une catastrophe planétaire se prépare

Un imposant glacier équatorial en train de fondre
Un imposant glacier équatorial en train de fondre

Perchées très  hautes  dans les Andes péruviennes, des pièces de la plus grande calotte glaciaire tropicale du monde ont fondu à un rythme incroyable. Les scientifiques ont constaté que des parties importantes de la calotte glaciaire Quelccaya qui a eu plus de 1.600 années à se former ont fondu en seulement 25 ans.

La preuve devant vos yeux : la webcam installée face au Pôle Nord magnétiqu (en déplacement accéléré)
La preuve devant vos yeux : la webcam installée face au Pôle Nord magnétique (en déplacement accéléré)

Pendant ce temps,à l’autre bout du globe,au lieu de la neige et de la glace tourbillonnant dans le vent que nous pouvions apercevoir,il y a seulement un an , un lac de neige fondante (au Québec,on appelle cela de la sloche),de un à deux  pieds de profondeur clapote maintenant autour d’une webcam en poste au pôle Nord. Le lac d’eau de fonte a commencé à se former le 13 Juillet 2013 , après deux semaines de temps chaud dans le haut Arctique. Au début de Juillet, les températures étaient de 2 à 5 degrés Fahrenheit supérieur à la moyenne sur la majeure partie de l’océan Arctique, selon le Snow & Ice (Centre national de données). Les étangs d’eau de fonte germent plus facilement ,depuis quelques années ,recouvrant  la glace mince, qui représente désormais plus de la moitié de la banquise de l’Arctique. Les étangs d’eau de fonte  s’échappent  sur la surface lisse de la glace artique ,favorisant  la création d’un réseau qui emprisonne la chaleur du soleil.

Nous assistons à la disparition progressive et certaine de la glace pluriannuelle épaisse et ridée, qui a survécu plus d’une saison de gel-dégel, en ​​raison de sa surface rugueuse et irrégulière.

Juillet est le mois de fonte et d’élévation des températures  dans l’Arctique, la banquise rétrécit rapidement. Un cyclone Arctique, qui peut rivaliser avec un ouragan de grande force, est prévue pour cette semaine, ce qui contribuera à briser la glace et le niveau de circulation  de l’eau chaude de l’océan, accélérant la fonte estivale. L’Arctique a atteint un niveau record de la fonte de la  glace d’été  l’an dernier, le 16 septembre 2012, la plus petite surface de la banquise Artique  enregistrée depuis que les satellites ont commencé à surveiller la glace de l’Arctique dans les années 1970.

La  fonte rapide et inexorable  de l’Arctique est une «bombe à retardement économique» susceptible de coûter au monde capitaliste ,au moins $ 60 trillions, affirment des chercheurs qui ont commencé à calculer les conséquences financières d’un des plus rapides évolution des climats de la planète…dans toute son histoire. Une baisse record de la banquise arctique a été largement considérée comme économiquement bénéfique jusqu’à présent, par les économistes de Wall Street (à la solde du Nouvel Ordre Mondial),car elle ouvre plus  de possibilités  d’expéditions et de forages dans une région censée contenir 30 pour cent des gisements de  gaz naturel non découverts dans le monde et 13 pour cent de son pétrole non découvert. Cependant, le rôle central de l’Arctique dans la régulation des océans et du  climat signifie qu’elle est susceptible de provoquer des changements climatiques qui pourraient endommager les cultures, les propriétés des inondations et de l’infrastructure de l’épave dans le monde, selon une étude menée par des universitaires à l’université britannique de Cambridge et Université Erasmus de Rotterdam aux Pays-Bas. Ceci est susceptible d’aboutir à la création de nouveaux  coûts qui dépasseront les avantages de trois ou plusieurs fois les  ordres de grandeur des bénéfices possibles, a déclaré Chris Hope of Judge Business School de Cambridge. «Les gens calculent les avantages économiques possibles dans les milliards de dollars et nous parlons de coûts éventuels dus aux  dégâts matériels et les répercussions supplémentaires de l’ordre de dizaines de milliards de dollars », at-il dit. L’Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde depuis  de nombreuses années et la zone de sa banquise qui fond et se reforme après tous les étés, a diminué d’un montant presque égal à la taille du Royaume-Uni chaque année depuis 2001.
L’année dernière, la glace d’été a été ramené à son point le plus bas depuis que les observations satellites ont commencé en 1979, soulevant des inquiétudes quant à l’impact sur le climat. Les chercheurs européens ont mis l’accent sur la façon dont les eaux plus chaudes dans l’Arctique devraient accélérer le dégel du pergélisol sous la mer de Sibérie orientale  ,au nord de la Russie qui est censée contenir de vastes gisements de méthane. C’est un gaz à effet de serre environ 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone, même si elle ne dure pas aussi longtemps dans l’atmosphère. Il y a beaucoup de débats sur combien de temps cela peut prendre pour libérer ces dépôts de méthane, et l’impact que cela finirait par avoir. Mais certains scientifiques disent qu’il y a déjà des preuves de grands panaches de méthane s’échappant et d’autres craignent que cela pourrait se produire assez rapidement pour accélérer le réchauffement climatique et finalement accélérer d’autres changements tels que la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, qui contient suffisamment d’eau gelée pour faire monter le niveau des mers de 7 mètres. C’est pourquoi le groupe a estimé qu’il était important d’évaluer l’impact économique éventuel de ces changements, a déclaré Peter Wadhams, professeur de physique de l’océan à Cambridge qui estime que la glace de mer dans l’Arctique pourrait complètement disparaître en été dès 2015.

Ils sont déjà en retard

Les scientifiques ne semblent pas  s’échanger les informations existantes ,car il est prouvé depuis janvier 2011 que  des milliards de tonnes métriques de glace ont fondues  sur le territoire du Groenland,

Les tremblements de terre

Les tremblements de terre contribuent au réchauffement climatique en libérant des gaz à effet de serre très puissants, dont le méthane, du fond de l’océan. Une étude menée par des scientifiques suisses et allemands a découvert une source naturelle d’émissions de gaz à effet de serre .

OceanLayers

le méthane

Les chercheurs soulignent que les climatologues doivent tenir compte de la quantité de méthane qui est libéré par  les tremblements de terre  par fracturation des  fonds océaniques  qui laissent les fuites ouvertes.

Afin de mieux comprendre les différentes sources d’émissions de GES:des chercheurs de l’Université de Brême ont découvert qu’un séisme sous-marin survenu au Pakistan, il y a 70 ans a déchiré  en laissant ouvert le lit de la mer et libérant  le gaz à effet de serre « , le méthane,« dans l’atmosphère. «Nous suggérons que cette nouvelle source  pourrait être envisager dans l’avenir », David Fischer, chercheur postdoctoral à l’Université de Brême, en Allemagne et auteur principal de l’étude, cité dans le New York Times. Les chercheurs qui ont analysé les carottes de sédiments ,se sont réunis en 2007 dans deux localités du nord de la mer d’Arabie. Désigné sous le nom de la zone de subduction du Makran, la limite de la plaque a déclenché des tremblements de terre les plus terribles et meurtrièrs comme celui qui s’est produit en 1945 au Pakistan. Un séisme de magnitude 8,0 au Pakistan a donné lieu à un tsunami provoquant  autour de 4000 morts, selon les rapports de LiveScience. Il est bien connu que les planchers de la mer sont un endroit idéal pour la formation de méthane dans  les profondeurs de l’océan et des fonds sous-marins . Les hydrates de méthane restent  froids et stables dans les basses températures et une pression excessive. La pression en dessous de la profondeur d’eau de 350 mètres  contribue à stabiliser les hydrates.
Pour la présente étude, les chercheurs ont analysé des sédiments prélevés à différents endroits où les carottes ont révélé la présence de grandes quantités de méthane. Sur le calcul du taux de méthane dans les carottes, ils ont estimé qu’il y avait eu une augmentation significative du niveau de gaz depuis le tremblement de terre de 1945. Les chercheurs ont calculé qu’au cours de la dernière décennie, près de 7,4 millions de mètres cubes de méthane s’est  échappé à la surface. « Sur la base de plusieurs indicateurs, nous avons postulé que le tremblement de terre a conduit à une fracturation des sédiments, libérant le gaz qui a été emprisonné en dessous des hydrates dans l’océan», a déclaré Fischer.

Donc lentement mais surement,nous dépasserons  facilement le point de non-retour et notre atmosphère deviendra empoisonnée ,tuant la majeure partie de toutes les formes de vie,sur Terre.Les dirigeants du Nouvel Ordre Mondial sont conscients  de cette mort et cherchent même à l’entretenir.D’ailleurs,les Bill Gates de ce monde ont déjà prévu le coup et se sont fait construire des abris de survie ,comprenant tout le confort possible pour une longue durée.

Nous,le peuple des Humains de la Terre ,sommes condamnés à rester endormis et éloignés de ces informations destinées à l’Élite .pour lui permettre de se préparer au pire  scénario qui se prépare autour de nous.

Si nous nous battons pour l’Ère Nouvelle,si nous  luttons pour abolir et chercher une alternative  naturelle au Nouvel Ordre Mondial,nous empêcherons la poursuite de la Sixième Grande Extinction Massive d’Espèces en laissant un Nouveau Paradis en Héritage aux Générations Futures.

Votons pour la Vie avec notre coeur!