La Gigantesque Arnaque du COVID-19:La « chasse aux sorcières » contre les médecins honnêtes s’intensifie

Le Dr Robert Malone, l’inventeur des vaccins à ARNm, dit qu’il a été qualifié de « terroriste » par les médias en Italie et avertit que les médecins qui s’expriment sont « traqués par les commissions médicales et la presse ».

« Je vais parler franchement », a tweeté Malone. « Les médecins qui s’expriment sont activement recherchés par les commissions médicales et la presse. Ils essaient de nous délégitimer et de nous éliminer un par un. Ce n’est pas une théorie du complot, c’est un fait. Veuillez vous réveiller. Cela se produit à l’échelle mondiale.

« J’ai été qualifié de ‘terroriste’ dans la presse italienne lorsque j’étais à Rome pour le Sommet international COVID. Mon crime ? Plaidoyer pour un traitement précoce de la maladie COVID-19. Je suggère que cela mérite un peu de méditation », a-t-il ajouté.

Malone est l’un des nombreux médecins qui ont été complètement persécutés simplement pour avoir discuté de problèmes liés aux traitements COVID et aux effets secondaires des vaccins.

Il a fait face à une vive opposition pour son affirmation selon laquelle les enfants ne devraient pas recevoir de vaccins COVID-19 et a également constamment souligné les inquiétudes concernant les liens avec le risque de myocardite.

Ces inquiétudes sont maintenant justifiées par la Finlande, le Danemark et la Suède qui arrêtent le vaxx Moderna pour les jeunes hommes après des rapports d’effets secondaires cardiovasculaires.

Malgré de telles inquiétudes régulièrement exprimées par les médecins, la Fédération des commissions médicales d’État a annoncé en juillet qu’elle envisagerait de retirer les licences médicales des médecins qui font de la « désinformation » sur COVID.

Dans un autre développement stupéfiant, l’adresse IP de Malone a été bloquée par le New England Journal of Medicine afin qu’il ne puisse pas lire les études sur leur site Web.

Le médecin a déclaré qu’il savait comment contourner le blocage IP, mais a qualifié cette décision de « petit acte minable ».

 


EN COMPLÉMENTAIRE

 

DR. MALONE : « L’immunité collective n’est pas possible »

Dans l’un des exemples les plus révoltants de Big Tech qui essaie de museler les  scientifiques qui refusent de mettre en sourdine  leurs critiques sur la technologie ARNm derrière les vaccins COVID ( comme Moderna et Pfizer-BioNTech), le Dr Robert Malone, un pionnier qui a aidé à développer la technologie de vaccin à ARNm, [1] a vu le mérite de sa contribution à la médecine effacé d’Internet par Wikipédia, car il avait fait part de ses inquiétudes concernant les problèmes auto-immunes potentiels à long terme et d’autres complications pouvant résulter des injections  de ces vaccins à ARNm [2].

Il a également partagé d’autres « hérésies médicales », y compris la possibilité que des vaccins « imparfaits » pourraient en fait aider à favoriser des variantes COVID plus virulentes en raison d’un phénomène appelé « ADE » – antibody-dependent enhancement (amélioration dépendante des anticorps). Essentiellement, ce qui ne tue pas le virus le rend plus fort. En représailles pour avoir partagé ces opinions, le Dr Malone a été ridiculisé par ses collègues comme un complotiste et un « anti-vaxxer ».

 

Mais plus tôt cette semaine, le Dr Malone a vu ses opinions subtilement confirmées par une source inattendue : un scientifique et universitaire britannique nommé le professeur Sir Andrew Pollard, qui est le directeur de l’Oxford Vaccine Group. Lors d’un briefing, Sir Pollard a averti le Parlement que le Royaume-Uni n’obtiendra probablement jamais l’immunité collective, à cause de la variante delta.

Dans des remarques qui risquaient de saper la campagne de vaccination du gouvernement, Sir Pollard, professeur d’infection et d’immunité pédiatriques, a averti mardi le Parlement britannique que l’obtention de l’immunité collective n’était probablement « pas une possibilité » en raison des variantes comme delta. Récemment, un groupe de scientifiques a estimé que le seuil d’immunité collective pourrait maintenant atteindre 90 % en raison de la variante delta. Selon Pollard, nous apprenons pour la première fois que l’immunité collective est une pensée magique – et a toujours été une pensée magique.

Étant donné que ceux qui sont vaccinés peuvent toujours être infectés par des variantes, « il n’y a pratiquement rien que le Royaume-Uni puisse faire » pour éradiquer complètement le COVID.

« Nous savons très clairement avec le coronavirus que cette variante actuelle, la variante Delta, infectera toujours les personnes qui ont été vaccinées, et cela signifie que quiconque n’est toujours pas vacciné, à un moment donné, rencontrera le virus« , a déclaré Pollard.

Il a déclaré qu’il était peu probable que l’immunité collective soit jamais atteinte, affirmant que la prochaine variante du nouveau coronavirus sera « peut-être encore plus facilement  transmissible aux les populations vaccinées« .

Pollard a également partagé ce qui ressemblait à une critique subtile des masques en disant que « Nous n’avons rien qui puisse arrêter cette transmission à d’autres personnes« . À titre d’exemple, il a cité Israël, qui a vu de nouveaux cas et hospitalisations presque disparaître avant que la nouvelle variante ne s’installe, provoquant une nouvelle augmentation des cas et des hospitalisations. Maintenant, il y a même eu une poignée de patients qui ont été testés positifs même après avoir reçu leur troisième dose du vaccin Pfizer (que les États-Unis viennent tout juste d’approuver pour une troisième dose également).

Le Dr Malone, quant à lui, a célébré les commentaires de Sir Pollard comme une justification.

As I have been saying. The « Noble Lie » is being revealed step by step. https://t.co/xDv8nvsm0A

— Robert W Malone, MD (@RWMaloneMD) August 10, 2021

This is what external validation looks and sounds like.
Now, watch carefully for how long it takes until Dr. Fauci and the USG/CDC get on board the bus.

— Robert W Malone, MD (@RWMaloneMD) August 10, 2021

Comme je l’ai dit. Le « Noble Mensonge » se révèle pas à pas. ]

Voici à quoi ressemble et apparaît la validation externe. Maintenant, surveillez attentivement le temps qu’il faut pour que le Dr Fauci et l’USG/CDC montent à bord du bus.]

– Robert W Malone, MD (@RWMaloneMD) 10 août 2021

Pour le contexte, le Dr Malone a tweeté en juin que les cibles d’immunité collective étaient effectivement inutiles.

Le gouvernement fédéral américain ne possède pas les données pour calculer la transmissibilité et donc aucune cible de vaccination ne peut prédire «l’immunité collective» https://t.co/ZktdsXx1hF

— Robert W Malone, MD (@RWMaloneMD) June 25, 2021

Même la Maison Blanche reconnaît enfin que les vaccins ne sont pas aussi efficaces qu’ils le croyaient autrefois, c’est pourquoi la FDA a décidé d’approuver la troisième dose. « Je pense que tout le monde pense que cela diminue avec le temps, la question est de savoir dans quelle mesure« , a déclaré un haut responsable de Biden à Axios. « Personne ne rater le coche. Nous voulons l’attraper avant qu’il n’y ait un problème, et c’est pourquoi il y a un examen très minutieux. »

N’oubliez pas que non seulement les personnes vaccinées peuvent être écœurées par des  « nouvelles » infections , mais elles peuvent également transmettre le virus à d’autres (y compris à d’autres vaccinés). Et plus le virus se propage, plus une variante résistante au vaccin est susceptible d’émerger.

Source : DR. MALONE: “Herd Immunity Is Not A Possibility”

L’inventeur du vaccin à ARNm : les vaccins COVID-19 peuvent rendre le virus plus dangereux

Le Dr Robert Malone avertit que le développement d’une amélioration dépendante des anticorps chez les personnes vaccinées avec des vaccins COVID  « est le pire cauchemar du vaccinologue ».
Le scientifique  appelle à l’arrêt immédiat des vaccinations.
En Suède, depuis qu’il n’a y plus de masques, il n’y quasiment plus de morts du Covid.

Le meilleur scientifique des vaccins, le Dr Robert Malone, a averti que les vaccins pourraient rendre le COVID-19 plus dangereux et a déclaré que la campagne de vaccination pourrait devoir être complètement interrompue dans une interview mercredi sur War Room de Steve Bannon.
Le Dr Malone déclare notamment avoir été le principal inventeur de la technologie de l’ARNm et des innovations en matière d’ARNm et d’ADN alors qu’il travaillait avec le Salk Institute dans les années 1980. Les vaccins Pfizer et Moderna COVID-19 reposent tous deux sur la technologie de l’ARNm. Malone est également un médecin agréé qui a reçu sa formation médicale à l’Université Northwestern, à la faculté de médecine de l’Université Harvard et à l’UC Davis.
Dans son entretien avec Bannon, Malone a répondu au récent revirement des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) sur les masques faciaux, notant ce qu’il a appelé « des déploiements d’informations de plus en plus désespérées et abruptes ».

Plus tôt cette semaine, le CDC a mis à jour ses directives pour indiquer que les Américains devraient à nouveau se masquer à l’intérieur s’ils se trouvent dans des zones de transmission virale « élevée » ou « substantielle », même après avoir reçu des vaccins COVID-19. « Des preuves émergentes suggèrent que les personnes entièrement vaccinées qui sont infectées par la variante Delta risquent de la transmettre à d’autres« , indiquent maintenant les directives de l’agence, citant des « données non publiées », dont certaines ont été publiées vendredi.
«Nous avons assisté à une progression de déploiements d’informations de plus en plus désespérées et abruptes, à commencer par l’alerte de Pfizer il y a quelques semaines selon laquelle ils pensaient que nous allions avoir besoin d’un rappel après six mois, et Fauci les réprimandant, puis le gouvernement faire volte-face et dire que nous allions devoir avoir des rappels pour les bénéficiaires de Pfizer après six mois chez les personnes âgées et immunodéprimées, puis la bombe larguée la nuit dernière », a déclaré Malone. « Et j’ai peur que ce soit précisément ce qui m’a préoccupé.« 

Il a noté un rapport de NBC News mardi qui affirmait que le retour en arrière du CDC sur les masques reflétait des données montrant que les personnes vaccinées « pourraient être porteuses de niveaux de virus plus élevés que prévu » et éventuellement infecter d’autres, selon « plusieurs sources » proches du Biden administration. L’article de NBC a été fortement modifié depuis sa publication.

Sur la base des déclarations contenues dans le rapport, Malone a déduit que les niveaux viraux étaient plus élevés chez les personnes vaccinées que chez les personnes non vaccinées. Comme il l’a expliqué plus tard sur Twitter, cela n’a pas été résolu.

Un rapport du CDC publié aujourd’hui a déclaré que les charges virales entre les vaccinés et les non vaccinés sont probablement « similaires« , bien que « des études microbiologiques soient nécessaires pour confirmer ces résultats« .
« C’est précisément ce que l’on verrait si l’amélioration dépendante des anticorps (ADE) se produisait« , a déclaré Malone à propos des niveaux de virus plus élevés chez les vaccinés. “ Qu’est-ce que l’amélioration dépendante des anticorps ? En bref, c’est que le vaccin rend le virus plus infectieux qu’il ne le serait en l’absence de vaccination, provoquerait la réplication du virus à des niveaux plus élevés qu’en l’absence d’infection. ” (Voir plus d’explications ADE ici)

« C’est le pire cauchemar du vaccinologue. Cela s’est produit avec le virus respiratoire syncytial
, et dans les années 60, il a causé plus de décès d’enfants chez les vaccinés que chez les non vaccinés. C’est arrivé avec Dengvaxia, le vaccin contre la dengue
 », a poursuivi Malone.

« Et c’est arrivé avec pratiquement tous les autres programmes de développement de vaccins contre les coronavirus, certainement chez l’homme, connus dans l’histoire, et c’est ce contre quoi les vaccinologues comme moi ont mis en garde depuis le début, c’est le risque d’amélioration dépendante des anticorps. »

Malone a déclaré que l’amélioration dépendante des anticorps semble plus apparente chez les personnes injectées avec le vaccin de Pfizer. « Donc, nous savons maintenant que la protection Pfizer diminue au bout de six mois », a-t-il déclaré. « Et ce que les données semblent suggérer, ce sont ceux qui ont reçu Pfizer, qui est probablement le moins immunogènes des trois en termes de durabilité, de durée de protection, les personnes qui sont maintenant dans la phase décroissante de la réponse immunitaire du vaccin Pfizer semblent être infectés. ”
« Remarquez qu’ils n’arrêtent pas de parler de Pfizer et pas des deux autres. Donc, cela suggère que c’est exactement ce que vous attendez, c’est que la fenêtre de plus grande sensibilité à l’amélioration dépendante des anticorps se situe dans cette longue phase de diminution à mesure que la réponse vaccinale diminue. »

Le meilleur expert en vaccins à ARNm a également critiqué le Dr Anthony Fauci, qui a déclaré lors d’une apparition sur MSNBC cette semaine que les niveaux de virus dans le nez des personnes vaccinées qui contractent COVID-19 sont “exactement les mêmes que le niveau de virus chez une personne non vaccinée qui est infectée. ”
« Et je pense que le Dr Fauci est très malhonnête« , a déclaré Malone. “ On m’accuse d’être désormais un anti-vaccin et de promouvoir la désinformation. Mais à mes yeux, le gouvernement obscurcit ce qui se passe ici. ”
«Et je ne veux pas paraître alarmiste, mais ce qui semble se dérouler est le pire des cas, où le vaccin en phase décroissante provoque la réplication du virus plus efficacement qu’il ne le ferait autrement, c’est ce que nous appelons amélioration dépendante des anticorps est ce que le mot est. Et les gens ont mis en garde à ce sujet depuis le début de cette campagne de vaccination précipitée. »

Le Dr Malone a également critiqué Fauci, qui a récemment blâmé les personnes non vaccinées pour les variantes, pour un «ensemble de déclarations trompeuses» sur les mutations. Malone a déclaré que « les mutants d’évasion qui échappent à la pression sélective du vaccin se développent très probablement chez les personnes qui ont été vaccinées, pas chez les non vaccinés ». « C’est donc juste un autre mensonge pratique« , a-t-il déclaré, ajoutant que « l’amélioration dépendante des anticorps peut être influencée par des mutants échappés« .
“ Si les données sont cohérentes avec [l’amélioration dépendante des anticorps], nous devons arrêter la campagne de vaccination », a souligné Malone. « Nous devons nous orienter pour accélérer autant que possible les traitements médicamenteux, qui ont été largement bloqués et supprimés au niveau de la FDA, en particulier pour les médicaments connus à réutiliser. »

Vaccin « pensée de groupe »
Commentant la décision de l’administration Biden d’imposer de nouvelles exigences en matière de vaccins COVID-19 pour tous les employés fédéraux, Malone a déclaré qu’il assistait à « l’exemple le plus imagé, à mes yeux, de pensée de groupe que j’aie jamais vu dans ma vie« .

«Je pense qu’ils sont tous dans la logique selon laquelle nous avons besoin d’une vaccination universelle pour ouvrir l’économie. Nous ne le pensons pas », a-t-il déclaré. « Ils pensent que les vaccins sont la voie pour parvenir à l’immunité collective. C’est faux. »
« Et ils pensent que les vaccins sont parfaitement sûrs. Or, non seulement ils ne sont pas parfaitement sûrs, si cela est vrai, que NBC rapporte, et les niveaux sont plus élevés chez les vaccinés que chez les non vaccinés, cela signifie que nous avons le pire type d’événement indésirable qui effraie les tous les vaccinologues, qui est une amélioration dépendante des anticorps ”
« Ils y sont tous, et ils semblent incapables de traiter ces nouvelles informations, et cela semble provoquer une dissonance cognitive et rendre ces personnes de plus en plus frénétiques et transparentes dans leurs messages chaotiques« , a poursuivi le Dr Malone.

Dans un épisode précédent de Bannon’s War Room la semaine dernière, le Dr Malone a souligné le risque de complications à cause des vaccins COVID-19, soulignant « des preuves assez claires que la protéine de pointe exprimée à partir des vaccins est causée par la toxicité chez un petit sous-ensemble de patients ».
 La question est de savoir quelle est la taille de ce sous-ensemble et quelle est la gravité et l’étendue de ces toxicités ? La vérité honnête est que nous ne savons pas, et de plus il y a beaucoup de signes que cette information nous est cachée. 

De multiples sources lui ont dit que le CDC avait « largement sous-déclaré » les effets secondaires indésirables tels que la cardiotoxicité. « Mes collègues seniors de la FDA savent que c’est le cas depuis des mois et sont très frustrés« , a déclaré Malone. « Nous avons plusieurs exemples où le CDC semble modifier des données à l’appui du » noble mensonge « . « 

Des centaines de milliers de complications après la vaccination contre le coronavirus ont été signalées par les autorités fédérales, dont plus de 6300 décès, bien que des recherches aient montré que le système de suivi des blessures vaccinales (effets secondaires) dirigé par le CDC et la FDA sous-estimait considérablement les événements indésirables.
Des experts, comme le Dr Peter McCullough, cardiologue de renom et rédacteur en chef de deux revues médicales, ont estimé que le nombre total de décès attribuables aux vaccins pourrait être supérieur à 50.000.

Source : mRNA Vaccine Inventor: COVID-19 Vaccines May Make Virus More Dangerous


Bill Gates bailleur de fonds de la MHRA et détient des actions majoritaires dans Pfizer et BioNTech

 

 

Une enquête a révélé que la Fondation Bill & Melinda Gates est le principal bailleur de fonds de l’Agence britannique de réglementation des produits médicaux et de santé (Medicine & Healthcare products Regulatory Agency ) MHRA et que la Fondation détient également des actions importantes dans Pfizer et BioNTech. Est-il étonnant que la MHRA ait recommandé le vaccin Pfizer pour les enfants ?

Il parait que Macron possèderait aussi des actions Pfizer, mais je n’ai pas trouvé de confirmation sérieuse. Je reste ouvert aux suggestions des lecteurs.

La MHRA a prolongé l’autorisation d’urgence du jab ARNm Pfizer / BioNTech au Royaume-Uni pour permettre son administration aux enfants âgés de 12 à 15 ans le 4 juin 2021.

À l’époque, le directeur général de la MHRA, le Dr June Raine, a déclaré que la MHRA avait “ examiné attentivement les données d’essais cliniques chez les enfants âgés de 12 à 15 ans et avait conclu que le vaccin Pfizer est sûr et efficace dans ce groupe d’âge et que le les avantages l’emportent sur les risques. »
Nous nous demandons si le Dr June Raine et la MHRA ont même lu les résultats 

de l’étude extrêmement courte. S’ils l’avaient fait, ils auraient vu que 86% des enfants de l’étude ont subi une réaction indésirable allant de légère à extrêmement grave.
Seuls 1.127 enfants ont participé à l’essai, mais seulement 1.097 enfants ont terminé l’essai, dont 30 n’ont pas participé après avoir reçu la première dose du vaccin Pfizer. Les résultats n’indiquent pas pourquoi les 30 enfants n’ont pas terminé l’essai.
L’information est accessible au public et contenue dans une fiche d’information de la FDA qui peut être consultée ici (voir page 25, tableau 5 à la salle).
Il ne faisait aucun doute que la MHRA autoriserait d’urgence le vaccin Pfizer / BioNTech à utiliser chez les enfants si l’on considère qu’un certain M. Bill Gates détient des actions à la fois dans Pfizer et BioNTech et qu’il est le principal bailleur de fonds de la MHRA.
La Fondation Bill & Melinda Gates a acheté des actions de Pfizer en 2002, et en septembre 2020, Bill Gates a veillé à ce que la valeur de ces actions augmente en annonçant aux médias grand public dans une interview à CNBC qu’il considérait le jab de Pfizer comme le leader dans la course au vaccin contre le Covid-19.
« Le seul vaccin qui, si tout se passait parfaitement, pourrait demander la licence d’utilisation d’urgence d’ici la fin octobre, serait Pfizer. »
La Fondation Bill & Melinda Gates a également acheté « par coïncidence » pour 55 millions de dollars d’actions de BioNTech en septembre 2019, juste avant que la prétendue pandémie de Covid 19 ne frappe.

La MHRA a reçu une subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates en 2017 à hauteur de 980.000 £ pour une « collaboration » avec la fondation. Cependant, une demande d’accès à l’information à laquelle a répondu la MHRA en mai 2021, a révélé que le niveau actuel des subventions reçues de la Fondation Gates s’élève à 3 millions de dollars et couvre « un certain nombre de projets ».
Peut-on vraiment faire confiance à la MHRA pour rester impartiale alors que son principal bailleur de fonds est la Fondation Bill & Melinda Gates, qui détient également des parts dans Pfizer et BioNTech ? Nous ne le pensons pas.
Mais ce n’est pas seulement à la MHRA de décider si oui ou non les enfants doivent recevoir le vaccin Pfizer / BioNTech. Cette décision revient finalement au gouvernement, mais il s’appuie sur les conseils donnés par le Comité conjoint sur la vaccination et l’immunisation (JCVI).
Le JCVI est un groupe indépendant d’experts qui conseillent les services de santé gouvernementaux des quatre pays du Royaume-Uni sur la vaccination et la prévention des maladies infectieuses. Ils examinent l’innocuité et l’efficacité des vaccins et examinent l’impact et la rentabilité des stratégies de vaccination.
Malheureusement, le JCVI a décidé d’émettre l’avis suivant sur l’utilisation du vaccin Pfizer Covid-19 chez les enfants le 19 juillet 2021 –
« À partir d’aujourd’hui, le JCVI propose, pour les enfants à risque de maladie grave COVID-19, le vaccin BioNTech Pfizer.
Cela comprend les enfants âgés de 12 à 15 ans atteints de troubles neurologiques graves, du syndrome de Down, d’immunosuppression et de troubles d’apprentissage multiples ou graves.
Le JCVI recommande également que les enfants et les jeunes de 12 à 17 ans vivant avec une personne immunodéprimée d’offrir le vaccin. Il s’agit de protéger indirectement leurs contacts familiaux immunodéprimés, qui présentent un risque élevé de maladie grave du COVID-19 et peuvent ne pas générer une réponse immunitaire complète à la vaccination.
 »

Mais heureusement, un groupe de médecins, de scientifiques et d’avocats se préparent à poursuivre la MHRA en justice pour faire annuler la décision de donner la piqouze Pfizer / BioNTech aux enfants.
La Covid-19 Assembly est une organisation à but non lucratif basée au Royaume-Uni qui s’efforce de mettre fin à toutes les restrictions liées au coronavirus et d’empêcher qu’elles ne se reproduisent. Ils ont réuni un groupe de médecins et de scientifiques experts de classe mondiale, dont le Dr Roger Hopkinson, le Dr Robert Malone, le Dr Tess Lawrie, le Dr Ross Jones et bien d’autres.
Au nom des nombreux parents extrêmement inquiets, l’Assemblée Covid-19 intente une action en justice pour contester la décision de la MHRA d’approuver le vaccin Pfizer / BioNtech pour une utilisation chez les 12-15 ans.
Le groupe déclare avoir des preuves substantielles qui établissent clairement qu’il n’y a aucune justification légale, morale ou médicale pour que les enfants reçoivent un vaccin contre le 19-Covid. Arguant que le « vaccin » est nouveau et comporte des risques associés.
Ils déclarent également que le vaccin Pfizer n’a pas encore terminé les essais cliniques pour démontrer l’efficacité au-delà de quelques mois, donc il n’y a pas de données de sécurité à long terme pour justifier l’approbation de la MHRA.
Une déclaration publiée par l’assemblée de Covid-19 a déclaré qu’ils « croient fermement qu’il est contraire à l’éthique et inutile que ce traitement soit largement utilisé par les moins de 18 ans, et il y a des centaines de médecins et de scientifiques seniors qui sont d’accord avec nous, dont plus de 60 ont mis leurs noms dans une lettre ouverte à la MHRA des semaines avant l’autorisation. »
« Il y a maintenant eu plusieurs rapports d’issues graves et mortelles chez les moins de 18 ans soupçonnées d’avoir été causées par le vaccin Pfizer aux États-Unis.
« En contestant l’autorisation d’utilisation chez les 12-15 ans, notre espoir est d’éviter que des enfants souffrent inutilement. En cas de succès, nous prévoyons que nous aurons sauvé la santé et la vie de nombreux enfants et le chagrin de leurs familles. »

Bev Turner

Bev Turner, un diffuseur de télévision grand public, a exhorté à plusieurs reprises à la prudence dans les médias grand public quant à l’utilisation des vaccins expérimentaux Covid-19, et est désormais porte-parole de l’assemblée 19-Covid. Elle a réalisé la vidéo suivante faisant connaître la décision de l’Assemblée Covid-19 d’intenter une action en justice contre la décision de la MHRA d’autoriser  l’administration d’urgence du vaccin Pfizer / BioNTech aux enfants.

Source : Bill Gates is the primary funder of the MHRA & owns major shares in both Pfizer & BioNTech – Is there any wonder the MHRA authorised the jab for use in children?

By Daily Expose on


SUPPORTEZ VOTRE SITE WEB FAVORI EN VISITANT SA BOUTIQUE EN LIGNE:

Sur ce lien: Vintage par Michel

 

 

La raison surprenante pour laquelle Bill Gates divorce

Après 27 ans de mariage, Melinda et Bill Gates divorcent. Melinda aurait contacté les avocats du divorce en 2019, peu de temps après que les rapports sur les rencontres répétées de Bill avec le célèbre trafiquant sexuel d’enfants Jeffrey Epstein aient émergé.
La « maquerelle » d’Epstein, Ghislaine Maxwell, a été arrêtée en 2020. Son affaire sera entendue à l’automne 2021. Il est possible que le divorce des Gates soit une manœuvre préventive pour protéger la réputation et l’influence de la Fondation Gates si des vérités embarrassantes devaient émerger.
M. Gates est de plus en plus critiqué pour avoir défendu le monopole de Big Pharma sur les droits de brevet du vaccin COVID-19.

Gates prétend qu’il n’y a pas assez d’usines de vaccins disponibles pour garantir la sécurité du processus de fabrication. Mais il existe au moins trois usines sur trois continents qui ont la capacité de produire des centaines de millions de vaccins COVID-19 si elles ont accès aux plans techniques.
Bill Gates est également de plus en plus accusé d’avoir instauré l’apartheid sanitaire dans le monde entier avec le déploiement des passeports vaccinaux.

Après 27 ans de mariage, Bill et Melinda Gates se séparent. La demande de divorce déposée le 3 mai 2021 indique que le mariage est « irrémédiablement brisé « 1, ce qui est le jargon juridique standard dans un divorce sans faute.

La mission philanthropique de la fondation Bill et Melinda Gates, dont la valeur est estimée à 50 milliards de dollars bien qu’elle ait distribué 45 milliards de dollars depuis sa création, se poursuivra comme avant. Ensemble, le couple possède une valeur nette totale d’environ 146 milliards de dollars en biens personnels, y compris de vastes étendues de terres agricoles de premier choix2,3.

L’auréole de Gates commence à se ternir

Un certain nombre de rumeurs ont commencé à circuler après l’annonce du divorce du couple, dont beaucoup ne sont pas forcément fondées. Ce dont nous pouvons être à peu près sûrs, cependant, c’est que toutes les informations qui seront publiées à l’avenir au sujet de Bill et Melinda seront des relations publiques soigneusement élaborées, et si mes soupçons sont exacts, nous commencerons à voir Melinda être dépeinte comme la sainte de la relation, tandis que l’auréole de Bill se détachera de sa tête.

Je soupçonne que la séparation a moins à voir avec des différences irréconciliables qu’avec la protection de la Fondation Gates et d’autres actifs, alors que la vérité sur la véritable personnalité de Bill commence à se faire jour.

Face à des critiques de plus en plus nombreuses et à une exposition potentiellement embarrassante sur de multiples fronts, ce n’est peut-être qu’une question de temps avant que sa réputation ne se transforme en saleté, comme ce fut le cas il y a un peu plus de dix ans, lorsque ses transactions commerciales sans cœur et contraires à l’éthique4 et son abus de pouvoir monopolistique5 ont été connus.

La situation de Gates est similaire à celle de John D. Rockefeller, le baron du pétrole largement détesté qui a transformé sa réputation d’industriel impitoyable en philanthrope généreux en créant la Fondation Rockefeller. M. Gates a suivi le même mode d’emploi pour redorer son image. Il a créé la Fondation Bill & Melinda Gates et a commencé à acheter des articles de presse favorables, comme l’explique en détail « Gates’ Keepers of Journalism ».

Si je devais me risquer à une supposition, le divorce de Gates pourrait bien être une manœuvre préventive pour sauver l’héritage familial au cas où Bill serait pris dans trop de scandales majeurs. Je peux me tromper, bien sûr, mais je ne serais pas surpris qu’à l’avenir, alors que l’étoile de Bill pâlira, celle de Melinda montera et qu’elle deviendra le nouveau visage de la Fondation Gates dans ses activités philanthropiques.

Malheureusement, je ne prévois pas d’amélioration des objectifs de la Fondation Gates. Elle restera probablement une entreprise intéressée, proposant des « solutions » à des problèmes qui lui rapportent beaucoup d’argent tout en aggravant la situation qu’elle tente de résoudre.

Gates – Le père de l’apartheid sanitaire

Quels sont donc les scandales qui pourraient faire tomber Bill de son piédestal de sauveur du monde ? Pour commencer, Bill Gates est de plus en plus accusé d’avoir introduit l’apartheid sanitaire dans le monde. Il a été l’un des principaux porte-parole des passeports vaccinaux, déclarant à plusieurs reprises que le monde entier doit se faire vacciner, sinon nous ne retrouverons jamais un semblant de vie normale.

Dans un billet de blog publié en avril 2020, il a déclaré : « Nous devons fabriquer et distribuer au moins 7 milliards de doses de vaccin… peut-être 14 milliards, s’il s’agit d’un vaccin multidose. » Il a également déclaré : « Je pense que le vaccin COVID-19 fera partie du programme de vaccination systématique des nouveau-nés. « 6

Ce qu’il ne dit pas ouvertement, c’est qu’il a l’intention de gagner d’énormes sommes d’argent avec ce programme de vaccination mondial, puisqu’il a fortement investi dans les vaccins COVID-19. Il s’agit du même schéma pour lequel la Fondation Gates est devenue tristement célèbre.

Gates investit dans des entreprises et des industries et nous dit ensuite que la meilleure ou la seule façon de résoudre un problème est d’utiliser les services et les produits de ces mêmes industries et entreprises. Ce n’est rien d’autre qu’un racket intéressé.

Comme l’a noté Vandana Shiva, Ph.D., depuis plus de dix ans, Gates s’est engagé dans des projets commerciaux qui sapent la vitalité et la vie sous toutes ses formes, dans le but d’en prendre le contrôle et d’en tirer profit. En finançant la recherche et les institutions publiques, il a pu contraindre ces institutions à utiliser sa propriété intellectuelle brevetée.

Plus Gates essaie de « sauver » le monde – que ce soit par le biais de cultures OGM et de monocultures chimiques, de bœuf synthétique et de faux aliments, ou de vaccins pour toutes les maladies – plus il nous rapproche de notre extinction.

Alors que les médias grand public insistent sur le fait que Gates est une cible « simplement parce qu’il est riche et célèbre « 7, c’est loin d’être le cas. Il existe de nombreuses personnes riches et célèbres qui ne sont pas la cible de l’indignation mondiale, et il y a une raison à cela. Ils ne se sont pas enrichis en proposant au monde des « solutions » fausses et dangereuses tout en prétendant être un sauveur et en cachant leur soutien à l’eugénisme.

La controverse sur les brevets s’intensifie

Comme le rapporte The Nation8, de plus en plus de voix s’élèvent pour demander la suspension des brevets du vaccin COVID-19 et leur ouverture afin que la production de vaccins puisse être étendue. La levée de la protection des brevets ouvrirait la voie à la fabrication de versions génériques, ce qui permettrait d’augmenter l’offre et de réduire les coûts – et, en fin de compte, de fournir davantage de vaccins aux pays à revenu moyen et faible. Il n’est pas surprenant que M. Gates ait été un défenseur acharné du contrôle monopolistique de Big Pharma.

« Les reportages ont mis en évidence l’engagement idéologique de l’ancien PDG de Microsoft en faveur des brevets, de la propriété intellectuelle et du secteur privé, mais ils ont peut-être sous-estimé l’ampleur des intérêts de la Fondation Gates dans ce débat », écrit The Nation9.

« Comme l’éventail tentaculaire de la propriété intellectuelle auquel l’organisme de bienfaisance a acquis l’accès grâce à ses subventions et investissements. Ou le fait que la fondation soit copropriétaire d’une entreprise de vaccins.

En octobre dernier, The Nation a fait état d’un investissement de 40 millions de dollars réalisé par la Fondation Gates en 2015 dans une start-up appelée CureVac, qui est en train de boucler les essais cliniques de son vaccin COVID….


JUSTE VOUS RAPPETER DE VISITER NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE AFIN DE SOUTENIR NOTRE SITE GRAVEMENNT ATTAQUÉ PAR LA CENSURE

Sur ce lien mes  ami(e)s: Vintage par Michel

 


 

La fondation n’est plus un actionnaire principal, mais son investissement de 2015 pourrait valoir des centaines de millions de dollars aujourd’hui, car en novembre dernier, CureVac a accepté de fournir jusqu’à 405 millions de doses à la Commission européenne – un accord qui semble soulever de nouvelles questions sur le rôle de Gates dans la perpétuation de l’apartheid vaccinal.

Alors que la Fondation Gates bénéficie actuellement d’un avantage financier du fait que CureVac donne la priorité aux ventes aux nations les plus riches et préserve sa propriété intellectuelle et ses brevets, la mission caritative de la fondation – et les avantages fiscaux qui en découlent – ne l’oblige-t-elle pas à diriger les vaccins dans les bras des pauvres du monde ? CureVac et la Fondation Gates n’ont pas répondu aux questions qui leur ont été posées pour savoir s’ils prévoient de le faire ou comment. »

La santé mondiale est une autre prise de monopole de Gates

La Fondation Gates a également la capacité d’influencer les marchés des vaccins – et donc ses propres profits – par le biais de plusieurs autres réseaux, dont l’Organisation mondiale de la santé, dont elle est l’un des principaux bailleurs de fonds. Selon The Nation, Gates :10 dirige les efforts de l’OMS en matière de fourniture de vaccins,

conseille la délégation du G7 sur la préparation à la pandémie, rencontre les représentants commerciaux des États-Unis pour discuter des droits de propriété intellectuelle liés aux vaccins COVID-19.

Il s’entretient régulièrement avec les PDG des entreprises pharmaceutiques et le Dr Anthony Fauci. Il a négocié des accords sur les vaccins entre l’Université d’Oxford, AstraZeneca et le Serum Institute of India. Il a même convaincu l’Université d’Oxford de renoncer à sa promesse initiale de créer un vaccin sans brevet et de s’associer à la place avec la société à but lucratif AstraZeneca11.

Gates siège également aux conseils d’administration du GlobalFund et d’Unitaid, entretient des relations étroites avec la Banque mondiale et a personnellement soutenu et participé à l’Event 201, qui simulait une pandémie mondiale déclenchée par un nouveau coronavirus. Comme le note The Nation12 : « Il est de plus en plus urgent de se demander si les multiples rôles de Gates dans la pandémie – en tant qu’organisme de bienfaisance, entreprise, investisseur et lobbyiste – relèvent de la philanthropie et du don d’argent, ou de la prise de contrôle et de l’exercice du pouvoir – un pouvoir monopolistique. »

The Nation cite Rohit Malpani, consultant en santé mondiale et membre du conseil d’administration de l’initiative mondiale pour la santé Unitaid, qui a déclaré :

« Ce que nous voyons, c’est l’accumulation de 20 ans d’expansion très prudente dans tous les aspects de la santé mondiale – toutes les institutions, toutes les différentes entreprises qui disposent souvent de ces technologies en phase de démarrage, ainsi que tous les groupes de défense qui parlent de ces questions, et toutes les institutions de recherche.

Cela reflète donc aussi l’échec de la Fondation Gates. Le fait qu’elle exerce une telle influence et même un tel contrôle sur tant d’aspects de la réponse [à la pandémie]… et le fait que nous observions tant d’inégalités témoignent de l’influence qu’elle exerce et [suggère] que les stratégies qu’elle a mises en place n’ont pas fonctionné. Et ils doivent assumer cet échec. »

Gates – un technocrate pas si équitable que ça

James Love, directeur du groupe de défense des droits Knowledge Ecology International, a déclaré à The Nation :13

« Tout ce que Gates a fait dans le domaine des vaccins depuis 1999 a été de pousser la ligne vers des droits de propriété intellectuelle forts, la dépendance envers les très grandes entreprises, les accords secrets et les licences restrictives. C’est le secret de sa réussite. Et c’est exactement le contraire de ce que nous voulons voir se produire ».

En effet, comme le note Luke Savage dans un récent article14 du magazine Jacobin, si la pandémie de COVID n’appelle pas à la coopération internationale, rien n’y fait. Pourtant, Gates choisit « les droits des brevets plutôt que les vies humaines ».

Ne vous méprenez pas. Je pense que ces vaccins mal étiquetés sont un désastre en devenir et je ne les recommande pas. Ce que je veux dire, c’est que Gates montre son vrai visage. Lorsque les choses se gâtent et que le monde demande une véritable générosité – à ce jour, plus de 100 pays n’ont pas administré une seule dose du vaccin COVID15 – Gates oppose un refus ferme.

Le vaccin COVID de Pfizer a généré 3,5 milliards de dollars de revenus au cours des trois premiers mois de 2021, et la société s’attend à ce que la « demande durable » pour le vaccin se poursuive dans les années à venir, comme pour les vaccins contre la grippe. Selon les estimations, les revenus du vaccin COVID de Pfizer atteindront 26 milliards de dollars d’ici la fin de l’année 2021.

Gates est là pour l’argent. Il est évident qu’il ne croit pas que les vaccins vont réellement sauver le monde. Si c’était le cas, et s’il était un vrai philanthrope dans l’âme, il plaiderait pour la suppression des droits de brevet et aiderait à couvrir le monde de vaccins. Au lieu de cela, il se bat pour les droits de brevet et se concentre sur l’accumulation de la propriété intellectuelle pour toutes ses solutions mondiales.

Gates ment sur la nécessité de protéger les vaccins par des brevets

La commentatrice politique de la télévision Krystal Ball ne mâche pas ses mots lorsqu’elle affirme que Gates ment lorsqu’il dit que la levée de la protection des brevets sur les vaccins COVID n’aidera pas les pays en développement. En tant que tsar mondial autoproclamé des vaccins, Gates affirme qu’il n’y a pas assez d’usines de vaccins disponibles pour garantir la sécurité du processus de fabrication. Mais ce n’est pas vrai, fait remarquer Ball.

Une enquête de l’Associated Press a trouvé trois usines sur trois continents qui ont la capacité de produire des centaines de millions de vaccins COVID-19 « si seulement elles disposaient des plans et du savoir-faire technique « 16.

Tout est une question d’avidité, selon Ball, et de maintien des profits de l’industrie pharmaceutique à un niveau aussi élevé que possible. En fin de compte, bien qu’il insiste sur le fait qu’il veut fournir des vaccins aussi rapidement que possible aux pays en développement, Gates retarde délibérément les processus de fabrication et de distribution.

L’objectif des grandes entreprises pharmaceutiques est de maintenir leurs bénéfices élevés. Elles exercent un fort lobbying aux États-Unis et dans l’UE pour protéger les monopoles de brevets afin que les versions génériques de leurs produits ne puissent pas être fabriquées. Selon le Corporate Europe Observatory17

« De nombreuses entreprises pharmaceutiques se sont engagées à faire passer la santé mondiale avant les profits pendant la pandémie, mais des documents communiqués à Corporate Europe Observatory – après de longs délais – révèlent que la Fédération européenne d’associations et d’industries pharmaceutiques (EFPIA) a fait pression contre un outil conçu pour faciliter l’accès équitable et la tarification des traitements contre la pandémie en Europe. »

Les grandes entreprises pharmaceutiques tirent profit de la recherche financée par les contribuables

Les entreprises pharmaceutiques prétendent que les brevets sont nécessaires pour protéger leurs droits de propriété intellectuelle afin qu’elles puissent continuer à rechercher et à produire des traitements qui sauvent des vies, mais elles récoltent largement les bénéfices de la recherche financée par les contribuables.

Dans un document de travail18 publié par l’Institute for New Economic Thinking, il est révélé que le financement des U.S. National Institutes of Health – 230 milliards de dollars au total – a contribué à la recherche associée à chaque nouveau médicament approuvé aux États-Unis entre 2010 et 2019.

Qui plus est, 22 000 brevets ont résulté de la recherche financée par les contribuables, ce qui a permis l’exclusivité de commercialisation de 8,6 % des nouveaux médicaments approuvés pendant la période d’étude. « L’étude démontre également que les mécanismes disponibles pour reconnaître la valeur créée par ces investissements précoces et assurer des retours publics appropriés sont limités », note le document.

Même la technologie ARNm utilisée dans les vaccins COVID-19 est le résultat d’une recherche fondamentale financée par le gouvernement fédéral et menée par les NIH et le ministère de la Défense.19 « C’est le vaccin du peuple », a déclaré Peter Maybarduk, directeur du programme d’accès aux médicaments de Public Citizen, à Scientific American.20 « Les scientifiques fédéraux ont aidé à l’inventer et les contribuables financent son développement… Il devrait appartenir à l’humanité ».

Le vaccin COVID de Pfizer a déjà généré 3,5 milliards de dollars de revenus au cours des trois premiers mois de 2021,21 et la société a déclaré qu’elle s’attendait à ce que la « demande durable » pour le vaccin se poursuive dans les années à venir, comme pour les vaccins contre la grippe. Les estimations suggèrent que les revenus du vaccin COVID de Pfizer atteindront 26 milliards de dollars d’ici la fin de 202122.

Que pourrait-il ressortir du procès de Maxwell ?

 

 

 

Il est également possible que des aspects plus sombres de la vie de Gates soient mis en lumière. Selon un rapport de MSN23, Melinda s’est renseignée auprès d’avocats spécialisés dans le divorce en octobre 2019 – le même mois où le New York Times a publié un article sur les relations répétées de Gates avec le célèbre trafiquant sexuel d’enfants Jeffrey Epstein24.

Le New York Post25 et le Daily Mail26 ont récemment consacré des articles aux manières de « coureur de jupons » de Gates avant le mariage, citant des informations du biographe de Gates, James Wallace, qui affirme que Gates avait un penchant pour les stripteaseuses et les soirées piscine nue.

Le Washington Examiner va plus loin en affirmant que le « divorce de Gates [est] partiellement motivé par ses relations avec Jeffrey Epstein « 27 Un porte-parole de Gates a répondu aux questions concernant ses rencontres avec le chef de file des réseaux pédophiles en déclarant : « Gates reconnaît que le fait de divertir Epstein n’est pas une bonne chose :

« Gates reconnaît que le fait d’entretenir les idées d’Epstein liées à la philanthropie a donné à Epstein une plateforme imméritée qui était en contradiction avec les valeurs personnelles de Gates et les valeurs de sa fondation. »

Alors qu’Epstein a « été suicidé » dans des circonstances suspectes dans sa cellule de prison en août 2019, son associée, Ghislaine Maxwell, a été arrêtée en juillet 2020, accusée d’avoir transporté un mineur à des fins d’activité sexuelle criminelle et d’avoir conspiré pour inciter des mineurs à voyager pour se livrer à des actes sexuels illégaux. Des accusations supplémentaires de trafic sexuel et de recrutement de filles mineures ont été ajoutées plus tard.

Le procès de Maxwell doit commencer cet automne. Le temps nous dira si son procès finira par révéler d’autres détails sur l’implication de Gates avec Epstein. Quoi qu’il en soit, le moment choisi par les Gates pour se séparer est intéressant, étant donné que la réputation de Bill en tant que bienfaiteur mondial est soudainement en train de s’effriter.

Source d’origine : The Surprising Reason for Bill Gates’ Divorce
by Dr. Joseph Mercola 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID 19: Est-ce la fin de l’ère des humains naturels?

 

Quelle confiance pouvons-nous avoir dans une profession médicale qui perpétue régulièrement des canulars sur ses patients

Ne vous y trompez pas – l’apocalypse zombie est là. Vous savez comment  les reconnaître ? Les zombies portent des masques!

Quiconque suit sérieusement ce jeu de passion démononiaque connu sous le nom de COVID-19 et écoute tous ces médecins de principe essayant de se frayer leur chemin contre la censure des plates-formes de communication juives, sait que les masques n’arrêteront pas la pénétration de la substance porteuse de la soi-disant maladie, et que le port constant du masque, qui réduit l’apport en oxygène, peut entraîner des crises cardiaques et le développement d’un cancer chez le porteur.

Rappelez-vous, COVID signifie Certificate of Vaccination ID – quel étrange nom pour un vaccin, hein? Et cette injection de Frankenstein encore à inventer est en fait la vraie maladie que nous devrions combattre. Cette idée de vacciner tout le monde contre tout est une idée fixe mentale dans le cerveau malade des gens qui dirigent le monde et qui rêvent   de contrôler tout le monde avec une seule inoculation.

S’ils réussissent cette mission psychopathique, ce sera la fin de l’humanité, la transformation d’êtres humains en robots sous le contrôle d’une autorité centrale impitoyable, aujourd’hui largement considérée comme un programme informatique d’intelligence artificielle. La grande crainte est que si l’IA prenait le dessus (ce qu’elle fait apparemment), la première chose qu’elle ferait serait d’éliminer les humains considérés comme le facteur le plus dangereux de l’univers pour tout ce qui vit).

Ainsi, le test PCR qui déclare tout le monde malade ne fonctionne pas pour identifier la maladie, selon l’inventeur lauréat du prix Nobel du test, feu Kary Mullis . Donc, tous ceux étiquetés avec cette maladie ont été salis par un test qui NE FONCTIONNE PAS et qui a été étiqueté INAPPROPRIÉ PAR SON INVENTEUR.

 

Pourtant, le public croyait en ses médecins et en son gouvernement, et maintenant le monde est verrouillé sur la base de ce test totalement peu fiable.

Les verrouillages ont retardé la croissance de millions d’enfants et détruit la plupart des entreprises indépendantes du monde, déclenchant apparemment la création de plusieurs billions de dollars qui ont abouti à la ruine de la valeur de tout l’argent possédé par les Américains ordinaires. Désormais, les banques peuvent acheter votre propriété à tout moment avec une offre que vous ne pourrez plus refuser. Et l’argent que vous recevez pour votre propriété s’érodera rapidement vers presque rien alors que l’inflation grimpe à l’infini et que le gouvernement s’approprie tout.

Et oui, le faux test peut aider à tuer les personnes âgées plus rapidement, si elles n’ont pas encore été tuées en les mettant sous ventilation, encore un autre scandale médical à New York qui ne fera jamais l’objet d’une enquête. Pas étonnant que tout le monde s’éloigne aussi vite que possible de cette rance mégalopole cauchemardesque (qui, selon certains, est la véritable capitale juive du monde). 

Qui pensiez-vous que vous étiez?

Votre vie vous est arrachée des mains. Impuissant à changer de chaîne, vous regardez avec horreur votre futur zoomer devant vous et disparaître dans l’histoire. Les choses qui vous ont rendu tout maintenant vous déchirent à l’intérieur tandis que vos plus beaux souvenirs et possessions se ratatinent dans les flammes du désastre prémédité de la journée (très probablement les faisceaux de micro-ondes tueurs d’en haut qui ont déchiré la côte ouest des États-Unis; les perpétrateurs embauchent des incendiaires pour couvrir la véritable cause des incendies).

La merde qui s’est métastasée dans votre esprit à partir d’une base de connaissances défectueuse se reflète dans la pollution et la violence dans le monde, alors que les animaux du troupeau se trompent et qu’une tribu les maîtrise tous dans une sorte de danse cannibale mondiale qui consomme rapidement toute la superstructure de la vie sur Terre.

Lorsque nous modifions la nature pour augmenter le confort de notre créature, nous le faisons à nos risques et périls. Le terrain toxique de la planète en témoigne douloureusement. Le paysage que nous avons empoisonné reflète fidèlement les lagunes polluées que nos esprits sont devenues.

Avec Bill la piquouze… Big Pharma engrange le flouze…

On ne peut plus boire l’eau de ce courant dans lequel nous jouions. L’empoisonnement de la Terre par les humains est passé en hyperdrive….

Les enfants eux-mêmes n’auront jamais la chance d’être eux-mêmes.

Les écoles les transforment en drones obéissants de classe Beta.

De plus, partout où nous cherchons des conseils est entaché par l’ombre de ceux qui changent les choses à partir de leur position cachée dans les coulisses. Comme des mouvements sur un échiquier, ces personnages sombres – camouflés par plus d’argent que vous ne pouvez l’imaginer – déplacent les gens comme des fourmis mécaniques avant qu’ils ne décident, pour le plaisir, de les écraser.

Un pays sale trompe ses citoyens

Un pouvoir débridé produit une atrocité et une perversion effrénées. Quand les gens peuvent s’en tirer avec n’importe quoi, ils finissent par se détruire. Demandez simplement aux Clinton. Ce n’est que lorsqu’ils sont modérément régulés par une autorité morale établie qu’ils peuvent contenir leurs impulsions sauvages. Le problème est que les autorités morales établies sont elles-mêmes infectées par les tentations du pouvoir et la passion aveugle des pulsions sexuelles qui, lorsqu’elles ne sont pas réglementées, créent des toxicomanes qui détruisent tout pour obtenir leurs correctifs.

Barbouzes en manif’… (source: VT)

Le tatouage à points quantiques de Bill Gates a été inséré dans le vaccin COVID-19, ont rapporté de nombreuses sources, donc si vous vous faites vacciner contre la grippe, vous aurez un lien permanent avec les espions du gouvernement que vous n’avez jamais voulu. [3] Chaque remède que le gouvernement a inventé semble avoir contenu un poison retardé comme le gène SV-40 dans le vaccin antipoliomyélitique de Salk ou les ingrédients mortels des morts AZT nostrum du Dr Fauci, qui ont tous été imputés à un virus du sida qui n’a jamais vraiment existé.

Penses-y. Le nouveau vaccin Bill Gates se répandra et déploiera un éventail de capacités une fois qu’il sera dans votre bras. Je me demande comment vous vous sentirez en l’observant grandir sous votre peau. Mais je me demande maintenant si quelqu’un ressent quelque chose quelque part. Nous sommes tous, dans une certaine mesure, endormis par la fausse propagande de ces milliardaires identifiables qui nous gouvernent subrepticement.

Notre gouvernement n’a jamais dit la vérité sur quoi que ce soit, pas sur le 11 septembre, le sida, l’assassinat de JFK et les autres assassinats, toutes les fausses guerres pour soutenir les dictateurs corrompus et voler des minéraux précieux, comment FDR a volé l’or de tout le monde en 1933 et exacerbé la Grande Dépression et affamer des millions d’Américains. Cette dernière mention fournit une tangente révélatrice à l’heure actuelle, où une famine contrôlée est l’un des sous-complots de l’escroquerie COVID.

Notre pays a été officiellement repris par les Juifs en 1913 avec le passage traître de la loi de la Réserve fédérale, qui a permis à 13 familles juives de prendre le contrôle des finances américaines à perpétuité. Depuis lors, cela a été le cycle d’expansion et de récession, laissez chacun emprunter ce qu’il veut et, au moment le plus inopportun, ils rappellent tous les prêts et détruisent des millions de vies.

Maintenant que la population a été considérablement abaissée et que les enfants sont à la fois sexualisés et infectés en première année, les choses deviendront beaucoup plus faciles pour les marionnettistes et plus difficile pour l’Américain moyen de continuer à insister sur le fait que son état de détérioration pourrait en fait être quelque chose appelé liberté. .

Un spectre diabolique et universel

La quantité massive de mensonges de la part des responsables gouvernementaux forçant un verrouillage du monde entier reste encore inaperçue pour la majorité de la population semi-consciente. Ils se lavent consciencieusement les mains sans jamais se rendre compte que la soi-disant maladie qu’ils fuient sous terreur a un taux de mortalité mondial pratiquement nul.

Beaucoup de gens que vous pensiez honorables étaient impliqués dans l’arnaque. Les administrateurs de l’hôpital ont collé l’étiquette COVID sur tous ceux qu’ils pouvaient toucher – mort ou vif – afin de recevoir des bonus énormes de la part du gouvernement fédéral pour avoir participé à l’arnaque.

Les gens meurent tous les jours, mais ce n’est pas une raison pour fuir et se cacher du monde.

Une enquête globale sur la médecine allopathique révélerait la fraude de la médecine chimique et la dissimulation d’une bonne nutrition comme la clé de toute santé.

Vous savez comment vous pouvez réaliser que cette plandémie est une fraude totale. Considérez simplement ceci: le gouvernement veut connaître chaque détail secret de votre vie. Demandez-vous simplement de considérer le contraire – comment le gouvernement s’efforce de toutes ses forces pour vous empêcher de connaître toutes les choses inconstitutionnelles, illégales et perverses qu’il fait pour que l’argent continue à circuler vers les courtiers juifs qui dirigent le spectacle. . . quel spectacle? . . . Je parle du monde entier.

Le gouvernement est devenu un spectre pervers et englobant de nos propres appréhensions que nous avons créé pour nous protéger d’une mort prématurée, mais a plutôt accéléré ce qu’il était censé réduire. Pourquoi? Parce qu’il appartient à une tribu d’étrangers qui n’ont aucun désir de protéger qui que ce soit sauf leur propre clan dément et pervers.

Tant que la société fonctionne sur la base de secrets que nous ne pouvons ni connaître ni voir, nous ne sommes tout simplement pas libres et ne le serons jamais, quelle que soit la rhétorique malhonnête et noble qu’ils essaient de vous enfoncer dans le ciboulot en vous endormant de manière permanente.

Incarcération par suggestion

On peut maintenant révéler et comprendre que le paysage empoisonné reflète l’état empoisonné de notre esprit. La réaction du public à un plan d’épidémie artificiel a choqué même les cyniques, car les gens se sont engagés à des mesures pathologiques draconiennes avec une volonté robotique que peu de gens auraient attendue.

Les masques rendent les gens anonymes, ce que veulent les banquiers de la Commie. Ils ne veulent que des clients avec des chiffres et pas d’autres complications. Partout dans la société, vous voyez des gens se transformer en chiffres.

Si vous ne vous battez pas pour la liberté, elle vous sera volée par ceux qui sont plus intelligents que vous. C’est l’histoire de la race humaine.

Les nobles platitudes utilisées pour sanctifier les gouvernements sont au mieux spécieuses car elles endormissent les multitudes pendant le vol en masse de tout ce qu’elles possèdent.

Changez de chaîne! Avant qu’il ne soit trop tard. Et ne dites pas qu’il n’est jamais trop tard. Parce qu’après le tatouage de points quantiques de Bill Gates, ce sera trop tard.

 

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19 et dictature de la pensée unique:YouTube a annoncé supprimer “Tout ce qui va à l’encontre des recommandations de l’OMS”

On l’a constaté avec la vidéo du médecin américain Dan Erickson vues par des millions d’internautes et supprimée à plusieurs reprises : YouTube a instauré de nouvelles règles qui ne font pas grand cas de la liberté d’expression.

Selon le site Businessinsider : “Susan Wojcicki, DG de YouTube, a suggéré que la plateforme vidéo pourrait supprimer les contenus qui contredisent les conseils de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le Covid-19. Dimanche sur CNN, elle a déclaré que YouTube “supprimerait les informations qui posent problème”, y compris “tout ce qui est médicalement non fondé.” […] et “Tout ce qui va à l’encontre des recommandations de l’OMS serait une violation de notre politique et donc retiré”, a-t-elle poursuivi.

 

Sources :
BusinessInsider.fr
CNN

Même Google

Le site TheConversation.com rapporte par ailleurs que : “Google supprime les informations trompeuses concernant le Covid-19 sur YouTube, Google Maps, ses plates-formes de développement comme Play, et dans les publicités. Twitter vérifie, entre autres, les comptes qui sont des sources crédibles d’information sur le Covid-19 et surveille les conversations pour s’assurer que les mots clés recherchés sur le virus permettent d’accéder aux informations fiables.”

Sources : TheConversation.com
Communiqué Google
Communiqué Twitter


EN COMPLÉMENTAIRE

 la vidéo du médecin américain Dan Erickson

 

Dr Dan Erickson

 

Le médecin californien Dan Erickson a décrit ses observations concernant le Covid-19 lors d’une conférence de presse le 22 avril. Voici ce qu’il a dit.

 

En se basant sur les taux respectifs de tests positifs, le Dr. Dan Erickson a calculé que “le taux de létalité du Covid-19 serait actuellement de 0,03% en Californie, 0,05% en Espagne, 0,09% en Suède et 0,1% dans l’État de New York, en comparaison le taux de létalité de la grippe aux États-Unis est d’environ 0,13%.”

Il rapporte par ailleurs que “des médecins de plusieurs États américains ont été “poussés” à délivrer des certificats de décès mentionnant Covid-19, contre leur propre avis”.

Le Dr. Erickson affirme également que “le confinement et la peur affaiblissent le système immunitaire et la santé des personnes. Il y a déjà eu une augmentation significative des “effets secondaires” tels que l’alcoolisme, la dépression, le suicide et la maltraitance des enfants et des conjoints.”

Enfin, le médecin américain recommande que “seuls les malades, et non les personnes en bonne santé ou la société entière, soient mis en quarantaine”. Et selon lui, “porter un masque n’a de sens que dans des situations aiguës comme à l’hôpital, mais pas dans la vie de tous les jours”

[…]

À noter que la vidéo a déjà été supprimée à plusieurs reprises par YouTube pour “non respect des règles”. La version ci-dessous est hébergée sur notre site web.

Voir la vidéo :

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19 est un prétexte pour mettre en œuvre «Le Plan»

 

La décision d’un verrouillage mondial – afin de provoquer l’effondrement de l’économie mondiale – a déjà été prise lors de la conférence du WEF (World Economic Forum : Forum économique mondial) à Davos, du 21 au 24 janvier 2020. À cette époque, il n’y avait que 150 cas connus de COVID-19 en dehors de la Chine. Il y a eu un certain nombre d’événements préparatoires, tous pointant dans la direction d’une monumentale et historique catastrophe mondiale. Cela a commencé il y a au moins 10 ans – probablement beaucoup plus tôt – avec le tristement célèbre rapport Rockefeller 2010, qui a décrit la première phase d’un plan monstrueux, appelé le scénario « Lock Step ». L’événement 201, qui s’est tenu à New York le 18 octobre 2019, a été l’une des dernières mesures préparatoires à la « pandémie« .

Voici « Le Plan »

La farce et l’agenda diabolique d’un «verrouillage universel»

 Par Peter Koenig

(extraits de henrymakow.com)


La pandémie était un prétexte pour arrêter et faire effondrer l’économie mondiale et le tissu social sous-jacent.

Il n’y a pas de coïncidence. Il y a eu un certain nombre d’événements préparatoires, tous pointant dans la direction d’une historique et monumentale catastrophe mondiale …

Voici juste les éléments clés et précurseurs de ce que le monde vit maintenant, et de ce qui est à venir si nous ne l’arrêtons pas. Ils vont montrer comment cette arnaque  entièrement criminelle a été planifiée.

Certaines parties du scénario sont les suivantes:

1) Un programme de vaccination massif, probablement par le biais de la vaccination obligatoire ; le rêve et l’idée de Bill Gates vaccinant 7 milliards de personnes.

Une réduction massive de la population, un plan eugénique – en partie grâce à la vaccination et à d’autres moyens (Réf. Bill Gates, « si nous faisons un bon travail de vaccination, nous pouvons réduire la population mondiale de 10% à 15% ». Voir « Innover pour Zero! « , Discours prononcé lors de la conférence annuelle TED2010, Long Beach, Californie, 18 février 2010).

Bill Gates prône depuis des années la nécessité d’une réduction massive de la population – et en effet, les vastes programmes de vaccination du BMGF en Afrique depuis plus de 20 ans, en Inde et ailleurs dans le monde ont connu un record de stérilisation involontaire des femmes âgées de 14 à   49 ans. En 2014 et 2015, le Kenya a mené un vaste programme de vaccination contre le tétanos, parrainé par l’OMS et l’UNICEF.

  1. Une pièce d’identité électronique pour chaque personne sur la planète- sous la forme d’une nanopuce, éventuellement injectée avec la vaccination obligatoire. Cette nano-puce peut être téléchargée à distance avec toutes les données personnelles.
  2. Argent numérisé, disparition du cash.Déploiement universel de la 5G, suivi plus tard de la 6G. Cela conduira à un contrôle total de chaque individu sur la planète. Ceci est vendu au public sous le nomd’Internet des objets (IoT), c’est-à-dire des voitures autonomes, des équipements de cuisine robotisés, de l’intelligence artificielle (IA) pour la production et la livraison de tout. Ce que l’argument de vente ne dit pas, c’est comment les humains seraient marginalisés et réduits en esclavage.

Pour faire avancer ce plan directeur, des ondes électromagnétiques à haute fréquence sont nécessaires. Par conséquent, le déploiement de la 5G est un must, quel que soit l’impact sur la santé des humains, de la faune et de la flore – et quelle que soit la manière dont il peut influencer les infections virales, comme peut-être le COVID19 actuel.[1]

 

L’OMS reste silencieuse, bien qu’elle admette qu’aucune étude officielle indépendante n’a été menée sur les dangers de la 5G – et des champs électromagnétiques en général. Est-ce à dire que l’OMS est cooptée par les Grands et les Puissants dans ce boniment mortel? – Qu’il suffise de dire que contrairement aux autres agences des Nations Unies, l’OMS a été créée en 1948 par la Fondation Rockefeller (RF) – voir The Lancet. Il convient également de noter qu’environ la moitié du budget de l’OMS provient de sources d’intérêt privées, principalement l’industrie pharmaceutique, mais aussi d’autres, comme les géants des télécommunications.

Cela est une raison essentielle pour comprendre comment les choses sont planifiées. Cela peut aider à relier les points pour ce qui  vient ci-dessous.

Cela peut également nous aider à comprendre ce qui se passe en ce moment, dans la première phase du scénario Lock Step. Il dépeint en couleurs vives la nature criminelle du  Sombre État Profond (Dark Deep State) [2]…

Désormais, la quarantaine quasi universelle et que RIEN ne justifie, le verrouillage total de toutes les entreprises, petites ou grandes – restaurants, construction, tourisme, petits et grandes commerces, boulangeries, lignes aériennes, transports, chaînes d’approvisionnement interrompues,  usines, transformation des aliments  et cela continue encore et encore.

Dans le Monde développé, jusqu’à 90% des transactions commerciales émanent de petites et moyennes entreprises (PME).

Presque toutes sont fermées maintenant. Deux tiers ou plus d’entre elles peuvent ne plus jamais rouvrir.

Les employés et les travailleurs sont mis à pied ou sont réduits à un travail à temps partiel, ce qui signifie un salaire à temps partiel – mais doivent encore subvenir aux besoins de leur famille.

La pauvreté et le désespoir s’installent et deviennent endémiques. Aucun avenir en vue. Les taux de suicide augmenteront – voir la Grèce lors de la crise de 2008/2009 – et jusqu’à dix ans plus tard – des familles brisées, des saisies, des familles expulsées des appartements locatifs parce qu’elles ne peuvent plus payer leurs loyers. La mendicité dans la rue devient normale, sauf qu’il ne reste plus personne pour épargner un centime.

En Europe, au moins un tiers à peut-être 50% ou plus de la main-d’œuvre – selon le pays et la structure de la population active – devrait être au chômage ou sera réduit à un travail à temps partiel.

Et ce n’est que le début. Aux États-Unis, les chiffres officiels du chômage dépassent actuellement 23 millions de personnes – et devraient, selon les prévisions de la FED, Goldman Sachs, Bloomberg – atteindre entre 32% et 40% au prochain trimestre. Les faillites peuvent devenir incontrôlables …

DANS LE SUD

Le Sud global – ou pays en développement – présente une histoire plus sombre. Dans des circonstances normales, un tiers 50% de l’économie est informelle, ce qui signifie qu’elle n’est liée à aucune norme d’organisation formelle ou légale. Ce sont des travailleurs à court terme, des travailleurs journaliers et horaires – vivant de la main à la bouche, pas d’épargne, pas de filets de sécurité – et dans la plupart des cas pas de couverture sanitaire. Ils sont abandonnés aux caprices du « marché », littéralement. Maintenant, le marché s’est effondré.

Il ne reste rien. Pas de travail, pas de revenus, pas d’argent pour payer la nourriture, le loyer, les médicaments – et le gouvernement leur ordonne, aux pauvres démunis, de rester «à la maison» – «verrouillage» en quarantaine – pour se protéger contre un virus, un virus imposé que personne ne voit, mais le gouvernement et les médias s’assurent que vous êtes conscients – et effrayés – de ses dangers, vous ne savez jamais si c’est vrai ou faux.

Confinement à la « maison »? – Où est la maison? La maison est partie. Pas d’argent pour payer le loyer. Gardez une distance sociale – ne vous réunissez pas. Restez à l’écart. L’infection pourrait se propager. La peur est essentielle.

Prenez une ville comme Lima, au Pérou. La population totale du Pérou est d’environ 30 millions d’habitants. Lima, environ onze millions – dont environ 3 à 4 millions vivent en marge ou en dessous du seuil de pauvreté- dans des bidonvilles, ou pire. Ouvriers journaliers ou horaires. Ils vivent parfois à des heures de leur lieu de travail. Maintenant, il n’y a plus de lieu de travail. Ils n’ont pas d’argent pour payer la nourriture, le transport ou le loyer – les propriétaires les mettent dans les rues, les expulsent de leurs propriétés.

Comment peuvent-ils rester en confinement? Comment peuvent-ils prendre soin d’eux-mêmes et des leurs tout en étant en quarantaine – verrouillage – sans abri, sans nourriture – cherchant désespérément à gagner juste assez d’argent pour survivre un autre jour – et peut-être à partager avec leurs familles? Ils ne peuvent pas.

La protection contre le verrouillage (sic-sic) est réservée aux riches. Les pauvres meurent de faim avec les enfants et les familles – et très probablement avec la maladie corona. Ils vivent dans des cercles de pauvreté et de misère, où il n’y a rien à épargner. Personne n’a rien. Pas même par solidarité. Il n’y a tout simplement rien. Privation totale, causée par un blocage économique total – imposé au monde et en particulier aux pauvres par des hommes mauvais – et peut-être aussi des femmes mauvaises …

La famine frappera, les rendra de plus en plus faibles, plus sujets aux maladies et à mourir – non pas de COVID19, mais de famine. Mais comme les statistiques disparaissent, DOIVENT disparaître, sur ordre des Maîtres, de tels décès seront automatiquement attribués à la pandémie corona. Naturellement. Cela se fait ailleurs, dans le monde dit développé. Pourquoi pas dans le Sud sous développé?

Le New York Times (22 avril 2020) rapporte: «Au lieu du coronavirus, c’est la faim qui nous tuera». Une crise alimentaire mondiale se profile. Le monde n’a jamais fait face à une telle urgence de la faim, disent les experts. Il pourrait doubler le nombre de personnes confrontées à une faim aiguë à 265 millions d’ici la fin de cette année.


EN COMPLÉMENTAIRE

vers une «catastrophe humanitaire mondiale»

Le nombre de personnes au bord de la famine risque de doubler en 2020 à cause de la COVID-19, selon une projection dévoilée mardi par le Programme alimentaire mondial (PAM), dont le patron a mis en garde le Conseil de sécurité de l’ONU contre une «catastrophe humanitaire mondiale».

«Le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait doubler en raison de la pandémie de COVID-19, atteignant alors plus de 250 millions d’ici la fin de 2020», a averti cette agence de l’ONU, qui a également contribué mardi à un rapport sur les crises alimentaires.

Selon ce rapport, le nombre de personnes au bord de la famine a nettement augmenté en 2019, passant de 113 à 135 millions de personnes, en raison des conflits, des problèmes climatiques et des chocs économiques.

Mais pour 2020, c’est une explosion de ce nombre qui se profile, lequel passerait de 135 à 265 millions de personnes, en raison de l’impact économique causé par la pandémie, selon une projection du PAM, annoncée en marge de la publication du rapport.

Lors d’une visioconférence du Conseil de sécurité de l’ONU sur le sujet, David Beasley, patron du PAM, a brossé un panorama très sombre de ce qui attend la planète, en exhortant la plus haute instance des Nations unies à décider rapidement d’actions pour contrer le mouvement.

Pandémie… de faim

«Nous sommes au bord d’une pandémie de faim», a-t-il dit. «Nous sommes non seulement confrontés à une pandémie de santé mondiale, mais aussi à une catastrophe humanitaire mondiale. Des millions de civils vivant dans des pays marqués par des conflits, dont de nombreuses femmes et enfants, risquent la famine, le spectre de la famine étant une possibilité très réelle et dangereuse», a insisté David Beasley.

«Dans le pire des scénarios, nous pourrions avoir une famine dans une trentaine de pays. En fait, dans dix de ces pays nous avons déjà plus d’un million de personnes dans chacun d’entre eux au bord de la famine», a-t-il précisé, sans identifier les pays en question.

«Des gens qui avaient besoin d’aide vont avoir besoin d’aide plus longtemps et de nouvelles personnes vont se retrouver en situation d’insécurité alimentaire à cause de la COVID-19», a expliqué à l’AFP Arif Husain, économiste principal au PAM, auteur de l’étude et co-auteur du rapport présenté mardi.

«Cette COVID n’aurait pu arriver à un pire moment», a-t-il estimé, alors que la situation était déjà en train de se dégrader.

Chaque jour déjà, a-t-il rappelé, «environ 21 000 personnes meurent dans le monde de causes liées à la faim». «C’est la situation habituelle dans le monde, avant la pandémie».

Pertes massives

Selon un décompte de l’AFP, la pandémie a déjà fait au moins 172 000 morts, plongé six humains sur dix dans les affres du confinement et provoqué des répercussions économiques potentiellement dévastatrices.

Les États-Unis, pays le plus touché, ont encore enregistré parmi les pires bilans journaliers avec plus de 2700 morts en 24h mardi.

L’Organisation internationale du travail (OIT) a prévenu mardi : «la crise de la COVID-19 a un effet dévastateur sur les travailleurs et les employeurs», à travers «des pertes massives, sur la production et les emplois dans l’ensemble des secteurs».

«Le monde du travail traverse la pire crise internationale depuis la Seconde Guerre mondiale», a affirmé Alette van Leur, directrice des politiques sectorielles de l’OIT. «L’impact économique de la pandémie sera probablement grave et durable».

En Europe, le ralentissement économique provoqué par le virus pourrait à terme affecter les emplois de 60 millions de travailleurs, entre baisses de salaires et licenciements, a prévenu mardi le cabinet d’études McKinsey.

La pandémie pourrait «presque doubler le taux de chômage européen dans les prochains mois», estime le cabinet de conseil américain, pour qui l’évolution de la situation sur le marché de l’emploi dépendra de «l’efficacité de la réponse de santé publique».

Une agence de l’ONU basée au Chili a par ailleurs estimé mardi que l’Amérique latine allait connaître cette année la pire récession de son histoire, avec une chute attendue de 5,3 % du PIB à cause des conséquences de la pandémie sur les économies de la région.


Coronavirus: le taux de famine dans le monde pourrait doubler en 2020

Le nombre de personnes au bord de la famine risque de doubler en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, selon une projection du programme alimentaire mondial (PAM) dévoilée mardi.

« Le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait doubler en raison de la pandémie de Covid-19, atteignant alors plus de 250 millions d’ici la fin de 2020 », a averti cette agence de l’ONU, qui également contribué mardi à un rapport sur les crises alimentaires.

Selon ce rapport, le nombre de personnes au bord de la famine a nettement augmenté en 2019, passant de 113 à 135 millions de personnes, en raison des conflits, des problèmes climatiques et des chocs économiques.

Mais pour 2020, c’est une explosion de ce nombre qui se profile, lequel passerait de 135 à 265 millions de personnes, en raison de l’impact économique causé par la pandémie, selon une projection du PAM, annoncée en marge de la publication du rapport. « Des gens qui avaient besoin d’aide vont avoir besoin d’aide plus longtemps et de nouvelles personnes vont se retrouver en situation d’insécurité alimentaire à cause du Covid-19 », a déclaré à l’AFP Arif Husain, économiste principal au PAM, auteur de cette étude et co-auteur du rapport présenté mardi.

« Ce Covid n’aurait pu arriver à un pire moment », a-t-il estimé, alors que la situation était déjà en train de se dégrader. Chaque jour déjà, a-t-il rappelé, « environ 21.000 personnes meurent dans le monde de causes liées à la faim », avant de prévenir. « C’est la situation habituelle dans le monde, avant la pandémie ».

 

 

 

POURQUOI?

C’est à la fois diabolique et au-delà de la compréhension. Pourquoi? Les «élites mondiales» croient vraiment qu’elles contribuent à l’avenir et au bien-être de l’humanité. Pourtant, leurs actions ont entraîné une misère abjecte, le chômage et le désespoir.

Sans de telles mesures coercitives, il est difficile d’expliquer pourquoi presque tous les gouvernements de la planète se soumettent à cet horrible programme social et économique – et mentent, mentent, mentent abjectement – à leur peuple. Aux personnes mêmes qu’elles sont censées protéger contre le chômage, la famine et le désespoir.

 En plus d’effacer les actifs des gens et des entreprises, c’est la pauvreté et la famine …

Il n’existe aujourd’hui aucun tribunal de type Nuremberg, honnête, éthique et suffisamment puissant pour tenir les élites mondiales responsables et les traduire en justice.

Nous, le peuple, devons prendre les rênes de ce changement de paradigme en cours.

Nous, les gens, devons sortir de cet atroce verrouillage.

Pas de manière conflictuelle ou violente, mais avec sagesse et savoir-faire. Laisser les forces féroces de l’ennemi renforcer notre faiblesse – et nous faire vaincre.

Un bon général n’aime pas l’agression

Un bon guerrier ne connaît pas la haine

Si vous voulez conquérir votre ennemi, ne l’affrontez pas.

Mettez-vous en dessous de lui

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de ne pas se battre

C’est en utilisant la capacité des hommes

Ceci est appelé depuis les temps anciens, pour être en harmonie avec le ciel,

Et c’est la plus grande puissance qui soit (Tao 68)

*

Peter Koenig est économiste et analyste géopolitique. Il est également spécialiste des ressources en eau et de l’environnement. Il a travaillé pendant plus de 30 ans avec la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé dans le monde dans les domaines de l’environnement et de l’eau. Il enseigne dans des universités aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud.


NOTES

1-la-grande-arnaque-du-covid-19 la-correlation-directe-entre-les-reseaux-5g-et-les-epidemies-de-coronavirus

 

2-Nouvel Ordre Mondial: la réinitialisation mondiale .Global Reset.

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19: l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours

Les ultra-riches américains ont vu leur richesse augmenter de 282 milliards de dollars pendant ces trois semaines de pandémie artificielle.
Un nouveau rapport de l’Institute for Policy Studies révèle que, pendant que des dizaines de millions d’Américains ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours. Et ce, malgré le fait que l’économie devrait se contracter de 40 % ce trimestre.

Le rapport note également qu’entre 1980 et 2020, la pression fiscale sur les milliardaires américains, mesurées en pourcentage de leur richesse, a diminué de 79 %. Au cours des 30 dernières années, la richesse des milliardaires américains a augmenté de plus de 1100 %, alors que la richesse médiane des ménages a augmenté d’à peine 5 %. En 1990, la richesse totale détenue par la classe des milliardaires américains était de 240 milliards de dollars ; aujourd’hui, ce chiffre s’élève à 2950 milliards de dollars. Ainsi, les milliardaires américains ont accumulé plus de richesses au cours des trois dernières semaines qu’ils n’en possédaient avant 1980. En conséquence, trois personnes seulement – Jeff Bezos, PDG juif d’Amazon, Bill Gates, co-fondateur crypto-juif de Microsoft, et Warren Buffet de Berkshire Hathaway – possèdent autant de richesses que la première moitié des ménages américains.

Le rapport de l’Institute for Policy Studies brosse le tableau d’une oligarchie des temps modernes, où les super-riches se sont emparés du pouvoir législatif et exécutif et contrôlent les lois qui sont adoptées. Le rapport parle de ce qu’il appelle une nouvelle « industrie de défense de la richesse », où « les milliardaires paient des millions pour éviter des milliards d’impôts », avec des équipes de comptables, d’avocats, de lobbyistes et de gestionnaires d’actifs qui les aident à dissimuler leurs vastes fortunes dans des paradis fiscaux et des « trusts caritatifs ». Il en résulte des programmes sociaux paralysés, une baisse du niveau de vie et même une diminution durable de l’espérance de vie – chose rarement vue dans l’histoire en dehors des grandes guerres ou des famines. Rares sont les Américains qui pensent que leurs enfants seront mieux lotis qu’ils ne l’étaient. Les statistiques suggèrent qu’ils ont raison.
Les milliardaires donnent de façon très théâtrale une fraction de ce qu’ils donnaient auparavant en impôts, en s’assurant un maximum de publicité pour leurs actions. Et ils assurent une couverture positive pour eux-mêmes, auprès de l’opinion, en maintenant à flot des organismes de presse influents. Une enquête menée en décembre par MintPress révélait que Gates avait donné plus de 9 millions de dollars au Guardian, plus de 3 millions à NBC Universal, plus de 4,5 millions à NPR, 1 million à Al-Jazeera, et la somme astronomique de 49 millions au programme Media Action de la BBC. Certains, comme Bezos, préfèrent tout simplement acheter eux-mêmes des organismes de presse [Washington Post, NdT], changeant ainsi la position éditoriale en faveur d’une loyauté sans faille envers leurs nouveaux propriétaires.
La montée en flèche de la richesse des milliardaires survient dans un contexte de krach économique sans précédent ; 26,5 millions d’Américains ont déposé une demande d’allocation chômage au cours des cinq dernières semaines, et ce nombre devrait continuer à augmenter de façon spectaculaire. Alors que les super-riches se terrent dans leurs manoirs et leurs yachts, les 49 à 62 millions d’Américains désignés comme « travailleurs essentiels«  doivent continuer à risquer leur vie pour maintenir le fonctionnement de la société, même si beaucoup d’entre eux ne gagnent même pas autant que l’augmentation hebdomadaire de 600 dollars des allocations de chômage prévue par la loi CARES. De nombreux travailleurs faiblement rémunérés, tels que les employés des épiceries, sont déjà tombés malades et sont morts. La mère d’une employée de 27 ans du Maryland qui a contracté le COVID-19, et en est morte, a reçu le dernier chèque de salaire de sa fille. Il s’élevait à 20,64 dollars.
Le personnel d’Amazon, directement employé par Bezos, risque également sa vie pour une maigre rémunération. Un tiers de tous les travailleurs d’Amazon Arizona, par exemple, sont inscrits au programme de bons alimentaires, leurs salaires étant si bas qu’ils ne peuvent pas  payer leur propre nourriture. L’effet très contrasté de COVID-19 sur les super riches par rapport au reste d’entre nous amène beaucoup de gens à conclure que la richesse des milliardaires et la pauvreté du reste du monde sont les deux faces d’une même médaille : la raison pour laquelle les personnes travaillant à plein temps ne peuvent toujours pas se permettre d’acheter une maison ou même de manger est la même que celle pour laquelle des gens comme Bezos contrôlent plus de richesses que de nombreux pays. La solution de Bezos à la famine de ses employés a été de créer une association caritative et de demander des dons publics pour aider ses travailleurs désespérés.
La majorité de la génération des années 2000, dont la plupart sont exclus du rêve américain, préfèrent déjà le socialisme au capitalisme, considérant ce dernier d’un mauvais œil. Les dernières nouvelles selon lesquelles la classe des milliardaires rigole et s’enrichit pendant cette période d’intense souffrance économique ne va probablement pas améliorer leur état d’esprit.
Par Alan Macleod – Le 27 avril 2020 – Source Mint News

Top 20 du classement Forbes 2020 des milliardaires mondiaux. Sur les vingt, il y en a DIX qui sont juifs.

Prénom / Nom Fortune National. Entreprise
#1 Jeff Bezos $113 Mds Amér. Amazon
#2 Bill Gates $98 Mds Amér. Microsoft
#3 Bernard Arnault $76 Mds Franç. LVMH
#4 Warren Buffett $67,5 Mds Amér. Berkshire Hathaway
#5 Larry Ellisson $59 Mds Amér. Software
#6 Amancio Ortega $55,1 Mds Esp Zara/Inditex
#7 Mark Zuckerberg $54,7 Mds Amér. Facebook
#8 Jim Walton $54,6 Mds Amér Walmart
#9 Alice Walton $54,4 Mds Amér Walmart
#10 S. Robson Walton $54,1 Mds Amér Walmart
#11 Steve Ballmer $52,7 Mds Amér Microsoft
#11 Carlos Slim Helu $52,1 Mds Mex Télécom
#13 Larry Page $50,9 Mds Amér Google
#14 Sergey Brin $49,1 Mds Amér Google
#15 Françoise Bettencourt Meyers $48,9 Mds Franç L’Oréal
#16 Michael Bloomberg $48 Mds Amér Bloomberg LP
#17 Jack Ma $38,8 Mds Chin Alibaba
#18 Charles Koch $38,2 Mds Amér Koch Industries
#19 Julia Koch $38,2 Mds Amér Koch Industries
#20 Ma Huateng $38,1 Mds Chin Tencent

La personne la plus riche dans au moins 7 États américains est juive

 

Le magazine Forbes a publié une liste des personnes les plus riches de chacun des 50 États.

 

Mark Zuckerberg

Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, 31 ans, est la personne la plus riche de Californie avec une valeur nette de 71 milliards de dollars. Le promoteur immobilier Ted Lerner, 93 ans, et sa famille sont les plus riches du Maryland avec une valeur nette de 5,1 milliards de dollars.

Le fondateur et propriétaire de Quicken Loans, Dan Gilbert, 57 ans, propriétaire des Cleveland Cavaliers, est la personne la plus riche du Michigan avec une valeur nette de 6,8 milliards de dollars. Le magnat du casino, le maffieux et ami de Trump, Sheldon Adelson, 85 ans, également propriétaire du quotidien Las Vegas Review-Journal, est la personne la plus riche du Nevada avec une valeur nette de 37,5 milliards de dollars.

L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, 77 ans, co-fondateur et propriétaire majoritaire de la société d’information financière et de médias Bloomberg LP, est la personne la plus riche de New York avec une valeur nette de 58,3 milliards de dollars.

Leslie Wexner, 81 ans, fondatrice et PDG de L Brands, est la personne la plus riche de l’Ohio avec une valeur nette de 4,7 milliards de dollars. Anita Zucker, PDG d’InterTech Group, un fabricant de produits chimiques, est la personne la plus riche de Caroline du Sud avec une valeur nette de 1,8 milliard de dollars.

La personne la plus riche de tous les États – également considérée comme l’homme le plus riche du monde – est le fondateur et propriétaire d’Amazon, Jeff Bezos, avec une valeur nette estimée à 157 milliards de dollars.

Or les juifs représentent 1,8% de la population américaine.  Les milliardaires juifs sont en tête dans 7 états sur 50, soit un score de 7/50 c’est-à-dire 14%. Ils sont donc surreprésentés dans les milliardaires dans une proportion de 14%/1,8% = 7,8, arrondi à 8. 

Cela veut dire que, si vous êtes juif aux USA, vous avez 8 fois plus de chances de devenir milliardaire que si vous êtes goy. Il en est de même en France etc…

Au niveau mondial :

Selon le bureau central des statistiques (CBS) israélien, la population juive mondiale serait de 13,855 millions, que l’on arrondit à 15 millions. La population mondiale est de 7,7 milliards. Donc les juifs représentent 15/7700= 0,19%, arrondi à 0,2%. Si les juifs étaient aussi riches (ou pauvres) que les goys, leur nombre parmi le top 20 des milliardaires serait de 20*0,02=0,4. Or leur nombre actuel est de 10, ils sont donc surreprésentés dans un rapport de 10/0,04= 250. Cela veut dire que, dans le monde, si vous êtes juif, vous avez 250 fois plus de chances de faire partie du top20 des plus riches (donc faisant partie des 1%) que si vous êtes goy.

Naturellement, expliquer des statistiques relatives à la position, dans le classement de la richesse, des juifs par rapport aux non-juifs, c’est de l’antisémitisme. Le « politiquement correct » impose de cacher des vérités élémentaires et connues depuis des lustres. C’est pour cela que notre Blog est  puni par Facebook and Co.  

 

Bien entendu,la famille Rotschild n’a pas été incluse dans ces estimations…la richesse de cette famille est hors-normes! 

David de Rothschild (à gauche) est président du conseil d’administration du WJC; Ronald Lauder (troisième à gauche) est président du WJC. Jacob Rothschild (deuxième en partant de la gauche) a reçu un prix du WJC, novembre 2018. (Source: WJC)

 

 

 

 

 

Bill Gates-Jeffrey Epstein : la connexion qui révèle le Nouvel Ordre Mondial Sataniste

L’étau se resserre autour de Bill Gates : les preuves de sa relation « privilégiée » avec le pédocriminel maître-chanteur du Mossad Jeffrey Epstein éclatent de plus en plus au grand jour. À l’heure où un demi-million d’Américains pétitionnent pour réclamer une investigation sur les « crimes contre l’humanité » du multimilliardaire philanthrope, c’est tout un système qui prend l’eau.

 

Voyez cet article de Contrepoints intitulé « Haro sur les riches en général et sur Bill Gates en particulier ! » : il prouve à quel point les petits libéraux arrogants n’ont rien compris de la différence entre entreprenariat et monde de la finance. Ils croient faire partie de la « famille » mais ils n’en sont que les idiots utiles. Ce sont les mêmes qui ont voté Macron parce qu’il incarnait à leurs yeux le libéralisme, alors qu’il n’était que l’agent de la destruction ultra-libérale de l’économie. Non messieurs, Bill Gates n’est pas détesté parce qu’il est riche, mais bien parce qu’il est un rouage essentiel du capitalisme financier qui détruit tout, à commencer par la production réelle et tout ce que vous êtes censés défendre, vous les droitards, éternels cocus de l’histoire.
Mais pour le comprendre, le porte-monnaie ne suffit pas, encore faut-il avoir du courage et des connaissances, des couilles et un cerveau. Et lorsque l’on étudie sérieusement le parcours et les actions du pauvre Bill Gates, la vérité est assez implacable : c’est un pion. Un pion du Nouvel Ordre mondial dont chaque geste consiste à alimenter et soutenir – sous des oripeaux humanistes – un système fondé sur la domination de la bourse et des multinationales.
La fondation Bill-et-Melinda-Gates, dont le véritable gestionnaire est probablement le sioniste et démocrate Warren Buffet, a plusieurs intérêts :
- c’est un outil d’optimisation fiscale qui permet à ses responsables d’échapper aux impôts et de décupler leur fortune ;
- la mécanique de ses « donations » reposent sur l’investissement dans les marchés financiers et les grosses sociétés (Total, Exxon, Shell, Monsanto, McDonald’s, The Coca-Cola Company) ;
- les « dons » sont alloués à un faisceau d’organisations allant toutes dans le sens du mondialisme et de la grande industrie pharmaceutique…
Probablement recruté dans années 70 à Harvard (Gates est le premier Zuckerberg), Bill Gates est à la fois un agent de croissance et un agent d’influence du Nouvel ordre mondial oligarchique, un épouvantail mis en avant pour prendre les coups, un rouage d’un réseau allant de Wall Street à Israël en passant par Bill Clinton et Jeffrey Epstein.

EN COMPLÉMENT

Cette vidéo parle d’elle-même:

NBC News

Gates avait des liens avec le pédophile Jeffrey Epstein. Gates voulait établir une fondation pour aider les jeunes filles avec Epstein et la fondation JP Morgan (famille de richissimes banquiers).

Plusieurs rencontres ont eu lieu (au moins 6)
Pourquoi Gates montait-il à bord de l’avion d’Epstein connaissant ses antécédents de prédateur sexuel?
Pourquoi avoir menti qu’il n’entretenait pas de liens avec Epstein?

S’il a menti sur ses liens avec Epstein….serait-il capable de nous mentir sur ses véritables intentions en ce qui a trait aux vaccins?

Aider les jeunes filles! Sure! Epstein voulait aider les jeunes filles ou les exploiter sexuellement selon vous.
C’est ce même Gates qui veut la santé de vos enfants avec ses gentils vaccins et sa puce sous-cutanée comme carnet de vaccin.
Je vous rappelle que Martineau nous vend les vertus de Gates le philanthrope.

Qu’est-ce qu’il vous faut de plus pour comprendre ce qui se passe?

Ps: Trudeau a rencontré officiellement Bill Gates à sa résidence officielle d’Ottawa début mai. Pourquoi rencontrer un milliardaire du secteur privé en pleine crise pandémique?


Gates, Clinton, Epstein : les trois ont des liens étroits
- Bill Clinton a été financé par Epstein à travers le Parti démocrate et la fondation Clinton (qui est officiellement une ONG à but humanitaire) ; fondation qui est également financée par Bill Gates…
- Gates et Clinton sont partenaires au sein du conseil d’administration de l’organisation Unitaid de l’ancien ministre français de la Culture – soupçonné de pédophilie – Philippe Douste-Blazy…
- L’un des exécuteurs testamentaires de Jeffrey Epstein, Boris Nikolic, est « conseiller scientifique » à la fondation Bill-et-Melinda-Gates…
- La directrice des programmes de fondation Bill-et-Melinda-Gates, Mélanie Walker, est une ancienne « conseillère scientifique » de Jeffrey Epstein…
- Bill Gates, Jeffrey Epstein, Jes Staley (PDG de Barclays, ancien haut cadre de JP Morgan) et Lawrence Summers (secrétaire du Trésor des États-Unis de l’administration Clinton) ont tenté en 2011 de mettre sur pieds un « fonds mondial pour la santé », le Global Health Investment Fund…
- Gates a fait un don de 2 millions de dollars au laboratoire de recherche de l’Institut de technologie du Massachusetts, le Media Lab, sur « recommandation » d’Epstein…
- Gates a voyagé à au moins une reprise (en mars 2013) à bord de l’avion privé d’Epstein, le fameux Lolita Express dont Clinton était un habitué…

 

James Stewart sur MSNBC en octobre 2019 : « Gates nie les faits mais ils se sont rencontrés au moins six fois » (traduction ERTV)
Les défenseurs de Bill Gates vont-ils arguer de la « théorie du complot » pour balayer d’un revers de la main ces faits qui tendent à confirmer l’implication profonde du « philanthrope » dans un réseau de domination mondiale, criminel, politique et financier ? Doit-on rappeler les accusations de harcèlements sexuels, d’agressions sexuelles et d’appartenance à un réseau de trafic d’enfants et de pédocriminalité (Pizzagate) de Bill Clinton ? Doit-on rappeler aux grands médias soumis (la fondation Bill-et-Melinda-Gates a accordé 4 millions de dollars au quotidien Le Monde [devenu l’Immonde] entre 2014 et 2019) que Jeffrey Epstein était déjà inscrit sur la liste américaine des délinquants sexuels et avait déjà purgé une peine de prison pour une affaire de prostitution impliquant une mineure lorsque Bill Gates l’a soi-disant rencontré pour la première fois ?
Le fait que Gates, via l’OMS qu’il contrôle entièrement (le bouffon Tedros Ghebreyesus est d’ailleurs un ancien associé de la fondation Clinton), soit le principal pourvoyeur de psychose dans l’actuelle épidémie de coronavirus devrait mettre la puce à l’oreille à certains quant aux intérêts défendus… De ce point de vue-là, la pandémie prend des atours de lutte finale pour un système de parasites au projet dictatorial : l’affaiblissement et le contrôle du peuple par la vaccination et la surveillance généralisée étant bien l’une des dernières cartes à jouer.
Et dans cette lutte, la chute prochaine de Bill Gates est une hypothèse crédible (homme de paille goy des véritables oligarques prêts à le sacrifier, récent piratage des mails de l’OMS, de la fondation Bill-et-Melinda-Gates, de la Banque mondiale et de l’Institut de virologie de Wuhan).
Il ne manquerait plus qu’on trouve des liens entre Yves Lévy, Bill Gates et Jeffrey Epstein ! Qui a dit Pierre Bergé et l’arnaque du SIDA ?!

 

Retrouvez le portrait de Bill Gates dans le numéro 478 de Faits & Documents !

SOURCE

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19:La farce et l’agenda illuminati diabolique d’un «verrouillage universel»

 

 

Vient d’abord la farce, un gouvernement (presque) universel ment autour du globe à propos d’un virus mortel, l’OMS  l’a nommé COVID-19. La décision d’un verrouillage mondial – littéralement de l’effondrement de l’économie mondiale – a déjà été prise lors de la conférence du  Forum Économique Mondial à Davos, du 21 au 24 janvier 2020. Le 30 janvier, l’OMS a déclaré COVID-19 une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) ). À cette époque, il n’y avait que 150 cas connus de COVID-19 en dehors de la Chine. Aucune raison de déclarer une pandémie. Le 11 mars, le Dr Tedros, DG de l’OMS, a transformé la PHEIC en pandémie. Cela a donné le feu vert au début de la mise en œuvre du « Plan ».

La pandémie était nécessaire comme prétexte pour arrêter en faisant  effondrer l’économie mondiale et le tissu social sous-jacent.

Il n’y a pas de coïncidence. Il y a eu un certain nombre d’événements préparatoires, tous pointant dans la direction d’une catastrophe historique mondiale monumentale. Cela a commencé il y a au moins 10 ans – probablement beaucoup plus tôt – avec le tristement célèbre rapport Rockefeller 2010, qui a peint la première phase d’un plan monstrueux, appelé le scénario « Lock Step ». L’événement 201, qui s’est tenu à New York le 18 octobre 2019, a été l’une des dernières mesures préparatoires à la « pandémie ».

L’événement était parrainé par le Johns Hopkins Center for Public Health, la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et le World Economic Forum (WEF), le club des riches et des puissants qui se réunit chaque mois de janvier à Davos, en Suisse. Y ont participé un certain nombre de produits pharmaceutiques (groupes d’intérêt sur les vaccins), ainsi que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et de la Chine.

L’un des objectifs de l’événement 201 était une simulation informatique d’une pandémie de virus corona. Le virus simulé était appelé SARS-2-nCoV, ou plus tard 2019-nCoV . Les résultats de la simulation ont été désastreux, tuant 65 millions de personnes en 18 mois et plongeant la bourse de plus de 30% – provoquant un chômage et des faillites incalculables. C’est précisément le scénario dont nous vivons maintenant le début.

Le scénario Lock Step prévoit un certain nombre d’événements ou de composants horribles et inquiétants du Plan à mettre en œuvre par le soi-disant Agenda ID2020, une création de Bill Gates, entièrement intégré dans les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU – date cible d’achèvement – 2030 (également appelé Agenda 2030, l’agenda caché inconnu de la plupart des membres de l’ONU), la même date cible pour l’achèvement de l’Agenda ID02020.

Ici, juste les éléments clés en tant que précurseur de ce que le monde vit maintenant et de ce qui est à venir, si nous ne l’arrêtons pas – pour montrer comment ce simulacre entièrement criminel a été planifié. Certaines parties du scénario sont les suivantes:

  • Un programme de vaccination massif, probablement par le biais de la vaccination obligatoire – le rêve et l’idée de Bill Gates vaccinent 7 milliards de personnes.
  • Une réduction massive de la population, un plan eugénique – en partie grâce à la vaccination et à d’autres moyens (Réf. Bill Gates, « si nous faisons un bon travail de vaccination, nous pouvons réduire la population mondiale de 10% à 15% ». Voir « Innover pour Zero! « , Discours prononcé lors de la conférence annuelle TED2010, Long Beach, Californie, 18 février 2010).

Bill Gates prône depuis des années la nécessité d’une réduction massive de la population – et en effet, les plus de 20 ans des vastes programmes de vaccination du BMGF en Afrique, en Inde et ailleurs dans le monde ont connu un record de stérilisation involontaire des femmes âgées de 14 à 14 ans. 49 ans. Voir En 2014 et 2015, le Kenya a mené un vaste programme de vaccination contre le tétanos, parrainé par l’OMS et l’UNICEF.

  • Une pièce d’identité électronique pour chaque personne sur la planète – sous la forme d’une nanopuce, éventuellement injectée avec la vaccination obligatoire. Cette nano-puce peut être téléchargée à distance avec toutes les données personnelles.
  • De l’argent numérisé, plus d’argent.
  • Déploiement universel de la 5G, suivi plus tard de la 6G.

Cela conduit à un contrôle total de chaque individu sur la planète. Il est vendu au public sous le nom d’Internet des objets (TIT), c’est-à-dire des voitures autonomes, des équipements de cuisine robotisés, de l’intelligence artificielle (IA) pour la production et la livraison de tout. Ce que l’argument de vente ne dit pas, c’est comment les humains seraient marginalisés et réduits en esclavage. Pour faire avancer ce plan directeur, des ondes électromagnétiques à haute fréquence sont nécessaires. Par conséquent, le déploiement de la 5G est un must, quel que soit l’impact sur la santé des humains, de la faune et de la flore – et quelle que soit la manière dont il peut influencer les infections virales, comme peut-être le COVID19 actuel.

 

L’OMS reste silencieuse, bien qu’elle admette qu’aucune étude officielle indépendante n’a été menée sur les dangers de la 5G – et des champs électromagnétiques en général.Est-ce à dire que l’OMS est cooptée par les Grands et les Puissants dans ce spiel mortel? Qu’il suffise de dire que contrairement à d’autres agences des Nations Unies, l’OMS a été créée en 1948 par la Fondation Rockefeller (RF) – voir The Lancet . Il convient également de noter qu’environ la moitié du budget de l’OMS provient de sources d’intérêt privées, principalement l’industrie pharmaceutique, mais aussi d’autres, comme les géants des télécommunications.

C’est un précurseur pour comprendre comment les choses sont planifiées. Cela peut aider à relier les points pour ce qui s’en vient.

Cela peut également nous aider à comprendre ce qui se passe en ce moment, dans la première phase du scénario Lock Step. Il dépeint de couleurs vives la nature criminelle de l’État sombre profond.

Peu importe le krach boursier – c’est un syndrome de spéculateur, les risques des riches, car le marché boursier est une invention occidentale pour jouer avec le capital et les gains en capital au détriment des travailleurs, dont la vie dépend du fonctionnement de ce capital. Ils sont les premiers à partir, lorsque Big Money appelle à une fusion – ou à une faillite.

Désormais presque universel et justifié par la quarantaine RIEN, le verrouillage total de toutes les entreprises, petites ou grandes – restaurants, construction, tourisme, petites et grandes quincailleries, boulangeries, lignes aériennes, transports – chaînes d’approvisionnement interrompues – usines, transformation des aliments – et continue encore et encore.

Dans le Grand Nord, jusqu’à 90% des transactions commerciales émanent de petites et moyennes entreprises (PME). Presque tous sont fermés maintenant. Deux tiers ou plus d’entre eux peuvent ne plus jamais s’ouvrir. Les employés et les travailleurs sont mis à pied ou sont réduits à un travail à temps partiel, ce qui signifie un salaire à temps partiel – mais doivent encore subvenir aux besoins de leur famille. La pauvreté et le désespoir s’installent et deviennent endémiques. Aucun avenir en vue. Les taux de suicide augmenteront – voir la Grèce lors de la crise de 2008/2009 – et jusqu’à dix ans plus tard – familles brisées, saisies, familles expulsées des appartements locatifs car elles ne peuvent plus payer leurs loyers. La mendicité dans la rue devient normale, sauf qu’il ne reste plus personne pour épargner un centime.

En Europe, au moins un tiers à peut-être 50% ou plus de la main-d’œuvre – selon le pays et la structure de la main-d’œuvre – devrait être au chômage ou sera réduit à un travail à temps partiel. Et ce n’est que le début. Aux États-Unis, les chiffres officiels du chômage dépassent actuellement 23 millions de personnes – et devraient, selon les prévisions de la FED, Goldman Sachs, Bloomberg – atteindre entre 32% et 40% au cours du prochain trimestre. Les faillites peuvent devenir incontrôlables.

Le FMI prévoit pour 2020 une contraction économique mondiale de seulement 3% – et un faible taux de croissance dans la dernière partie de 2021. Quelle ridicule! – Sur quelle planète sont ces gens? Qui essaient-ils de tromper, et pourquoi? Peut-être pour encourager les pays à emprunter d’énormes quantités de devises à ces institutions prédatrices de Bretton Woods, au FMI et à la Banque mondiale – pour s’endetter profondément, pensant avec les prévisions du FMI qu’elles iront bien? – Asservissement supplémentaire par tromperie?

Il s’agit du Nord global – qui dispose d’une sorte de filet de sécurité sociale, quelle que soit sa fragilité – il y a une lueur d’espoir de secours. Une autre lueur d’espoir est construite sur les prémisses que l’humanité créera constamment – travaillant ingénieusement en inventant – se déplaçant vers l’avant comme un fleuve vers de nouveaux horizons, créant de nouvelles dynamiques, de nouveaux emplois … oui, c’est ce que l’humanité peut faire – et dans notre réconfort nous avons oublié cette vertu – une vertu essentielle à la survie – la survie de la crise corona.

Le Sud global – ou pays en développement – présente une histoire plus sombre. Dans des circonstances normales, un tiers à la moitié de l’économie est informelle, ce qui signifie qu’elle n’est conforme à aucune norme d’organisation formelle ou légale. Ce sont des travailleurs à court terme, des ouvriers journaliers et horaires – vivant de la main à la bouche, pas d’épargne, pas de filets de sécurité – et dans la plupart des cas pas de couverture sanitaire. Ils sont laissés aux caprices du « marché », littéralement. Maintenant, le marché s’est effondré.

Il ne reste rien. Pas de travail, pas de revenus, pas d’argent pour payer la nourriture, le loyer, les médicaments – et le gouvernement leur ordonne, aux pauvres démunis, de rester «à la maison» – «verrouillage» en quarantaine – pour se protéger contre un virus, une loi imposée virus que personne ne voit, mais le gouvernement et les médias s’assurent que vous êtes conscients – et effrayés – de ses dangers,

Confinement à la « maison »? – Où est la maison? La maison est partie. Pas d’argent pour payer le loyer. Gardez une distance sociale – ne vous réunissez pas. Restez à l’écart. L’infection pourrait se propager. La peur est essentielle.

Prenez une ville comme Lima, au Pérou. La population totale du Pérou est d’environ 30 millions d’habitants. Lima, environ onze millions – dont environ 3 à 4 millions vivent en marge ou en dessous – dans des bidonvilles, ou pire. Ouvriers journaliers ou horaires. Ils vivent parfois à des heures de leur lieu de travail. Maintenant, il n’y a plus de lieu de travail. Ils n’ont pas d’argent pour payer la nourriture, le transport ou le loyer – les propriétaires les mettent dans les rues, les expulsent de leurs propriétés. Comment peuvent-ils rester en détention? Comment peuvent-ils prendre soin d’eux-mêmes par mise en quarantaine – verrouillage – sans abri, sans nourriture – cherchant désespérément à gagner juste assez d’argent pour survivre un autre jour – et peut-être à partager avec leur famille? Ils ne peuvent pas.

La protection contre le verrouillage (sic-sic) est réservée aux riches. Les pauvres meurent de faim avec les enfants et les familles – et très probablement avec la maladie corona. Ils vivent dans des cercles de pauvreté et de misère, où il n’y a rien à épargner. Personne n’a rien. Pas même par solidarité. Il n’y a tout simplement rien. Privation totale, causée par un blocage économique total – imposé au monde et en particulier aux pauvres par des hommes mauvais – et peut-être aussi des femmes mauvaises.

Ces 3 à 4 ou 5 millions de personnes, elles sont toutes venues à un moment ou à un autre des provinces rurales, pour lesquelles le gouvernement ne fait rien, ou pas assez pour les y maintenir. Ainsi, à la recherche d’une vie meilleure, ils abandonnent leurs «  çhacras  » (petites parcelles de terrain) et se déplacent vers la Grande Ville – au paradis – où ils sont relégués pour vivre dans plus de misère que dans leurs maigres colonies provinciales. Ils perdurent – toujours avec espoir. Maintenant, cela – la crise corona provoquée par l’homme – a rendu la vie encore pire, bien pire pour eux. Il n’y a pas ou pas assez de documents gouvernementaux – ou ils arrivent trop tard ou se perdent dans la corruption.

Par solidarité, ils se rassemblent. Ils ont besoin de retourner à leurs origines provinciales, à leurs çhacras, à leurs familles – où ils trouveront un abri et de la nourriture, où ils pourront à nouveau se sentir « chez eux » et aimés ou du moins bienvenus.

Un gouvernement de style militaire dictatorial les empêche de partir – pour des raisons de sécurité, bien sûr – ils peuvent infecter d’autres personnes, – la farce continue. Et personne ne dit peep. Personne n’ose, de peur d’être enfermé.Violence policière – bâtons, gaz lacrymogènes – répression – retour à aucun abri – pas de nourriture. Jusqu’à ce que le gouvernement tout-puissant central décide «d’organiser» le rapatriement – par bus, mais il n’y a pas assez de capacité, ni d’organisation – le chaos émerge – et le sort empire – et à quel point peut-il s’aggraver? La famine frappera, les rendra de plus en plus faibles, plus sujets aux maladies et à mourir – pas de COVID19, mais de la famine. Mais comme les statistiques disparaissent, DOIVENT disparaître, sur ordre des Maîtres, de tels décès seront automatiquement attribués à la pandémie corona. Naturellement. Cela se fait ailleurs, dans le Grand Nord. Pourquoi pas dans le Sud Global?

Lima n’est qu’un exemple – son représentant probablement pour la majeure partie de l’Amérique latine, à l’exception du Venezuela, du Nicaragua et de Cuba – où, au milieu de la misère, il y a toujours un sentiment de solidarité qui unit le peuple – où le gouvernement se tient avec le les gens, pourtant, où les gens souffrent plus gravement, à cause des sanctions occidentales – ils sont littéralement assassinés par les sanctions occidentales – avant tout les États-Unis d’A. Une nation génocidaire.

Le New York Times (22 avril 2020) rapporte: «Au lieu du coronavirus, la faim nous tuera». Une crise alimentaire mondiale se profile. Le monde n’a jamais fait face à une telle urgence de la faim, disent les experts. Il pourrait doubler le nombre de personnes confrontées à une faim aiguë à 265 millions d’ici la fin de cette année.

Aussi, par le NYT –

« A Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, au Kenya, les habitants vivent déjà dans une extrême pauvreté. Désespérés de manger, une bousculade s’est déclenchée lors d’un récent concours de farine et d’huile de cuisson, faisant des dizaines de blessés et deux morts. »

« En Inde, des milliers de travailleurs font la queue deux fois par jour pour du pain et des légumes frits afin de lutter contre la faim. »

«Et partout en Colombie, les ménages pauvres accrochent des vêtements et des drapeaux rouges à leurs fenêtres et à leurs balcons pour montrer qu’ils ont faim.»

Cela rappelle la tristement célèbre citation de Kissinger des années 1970 sur la famine,

contrôler la nourriture
contrôler la nourriture

« Qui contrôle l’approvisionnement alimentaire contrôle les gens – la citation continue en disant:

 » Qui contrôle l’énergie peut contrôler des continents entiers; qui contrôle l’argent peut contrôler le monde. « 

Kissinger, comme les Gates, les Rockefeller sont » bien intentionnés « : ils n’ont jamais caché leur désir de réduire la population mondiale dans un format qui rappelle l’eugénisme, en » éradiquant la pauvreté  » « , par exemple par la vaccination – en commençant en Afrique.

Gates a récemment suggéré d’essayer son nouveau vaccin corona en Afrique – contre lequel même son ami, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a protesté.

La pandémie de coronavirus a entraîné la pauvreté et la famine de millions de personnes dans le monde. Et il n’y a pas de fin en vue.

Au contraire, il semblerait que presque tous les gouvernements soient cooptés ou tacitement contraints d’adhérer aux « directives ».

C’est à la fois diabolique et au-delà de la compréhension. Pourquoi? Les «élites mondiales» croient vraiment qu’elles contribuent à l’avenir et au bien-être de l’humanité. Pourtant, leurs actions ont entraîné une misère abjecte, le chômage et le désespoir.

Sans de telles mesures coercitives, il est difficile d’expliquer pourquoi presque tous les gouvernements de la planète se soumettent à cet horrible programme social et économique – et mentent, mentent, mentent abjectement – à leur peuple. Les personnes mêmes qu’elles sont censées protéger contre le chômage, la famine et le désespoir.

Dans des circonstances «normales» de l’inégalité prédatrice de notre planète, quelque 9 millions de personnes meurent chaque année de faim et de maladies liées à la famine. Ce chiffre peut maintenant exploser de façon exponentielle. Peut-être dans les dizaines de millions ou plus.

La famine et les décès dus à la famine pourraient être davantage affectés par des pénuries alimentaires artificiellement provoquées, ou par des sécheresses ou des inondations – résultant de changements climatiques délibérément provoqués par l’homme – non pas à cause de l’augmentation de température provoquée par le CO2 ridiculement vantée – mais par le système HAARP avancé de l’US Air Force (HAARP = Programme de recherche aurorale active à haute fréquence).

« Pendant la guerre du Vietnam, des techniques d’ensemencement des nuages ​​ont été utilisées,à partir de 1967 au titre du projet Popeye, dont l’objectif était de prolonger les voies d’approvisionnement de la saison de la mousson et ennemi de bloc le long de la piste Ho Chi Minh ». Aujourd’hui , le système HAARP a été mis au point et militarisé. A elon le document US Air Force AF 2025 final Rapport, modification des conditions météorologiques (à usage militaire):

« offre au combattant un large éventail d’options possibles pour vaincre ou contraindre un adversaire …

«La modification des conditions météorologiques fera partie de la sécurité nationale et internationale et pourrait se faire unilatéralement … Elle pourrait avoir des applications offensives et défensives et même être utilisée à des fins de dissuasion. La capacité de générer des précipitations, du brouillard et des tempêtes sur terre ou de modifier la météo spatiale … et la production de conditions météorologiques artificielles font toutes partie d’un ensemble intégré de technologies [militaires]. « 

Dans le cadre du programme proposé de vaccination forcée de la Fondation Gates – ceux qui refusent la vaccination peuvent, par exemple, ne pas pouvoir voyager.

La misère abjecte qui est délibérément imposée à l’humanité devient de plus en plus visible. Mis à part l’anéantissement des actifs des gens et des entreprises, c’est la pauvreté et la famine …

Il n’y a aujourd’hui aucun tribunal de type Nuremberg, honnête, éthique et suffisamment puissant pour tenir les élites mondiales responsables et les traduire en justice.

Nous, le peuple, devons prendre le contrôle de ce changement de paradigme en cours.

Nous, les gens, devons sortir de cet atroce verrouillage.

Pas de confrontation, mais avec sagesse et savoir-faire. Laisser les forces féroces de l’ennemi renforcer notre faiblesse – et nous faire vaincre.

Un bon général n’aime pas l’agression

Un bon guerrier ne connaît pas la haine

Si vous voulez vaincre votre ennemi, ne l’affrontez pas.

Mettez-vous en dessous de lui

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de ne pas se battre

C’est d’utiliser la capacité des hommes

Cela s’appelle depuis les temps anciens, pour être en harmonie avec le ciel,

Et c’est le plus grand pouvoir qui soit (Tao 68)

 

La grande arnaque du COVID 19:les 10 milliardaires ont gagné 51 milliards $ la semaine dernière

 

L’arnaque de la pandémie n’a évidemment pas eu d’impact financier négatif sur tout le monde. Le club des profiteurs inclut les géants de la technologie qui ont tendance à commercialiser leurs produits souvent dangereux pour tout le monde, du berceau à la tombe, tout en prenant des mesures extrêmes pour éloigner leurs propres enfants.

Les gains du marché ont entraîné une augmentation combinée de 51,3 milliards de dollars pour 10 des milliardaires du monde depuis la fermeture du marché il y a une semaine, le 2 avril.

Ce qu’ils ont gagné en une semaine équivaut au  produit intérieur brut annuel (à parité de pouvoir d’achat) de pays comme la Syrie (17 millions d’habitants), ou le Honduras (10 millions d’habitants). Il dépasse le PIB de 120 autres pays.

 

Bill Gates a continué d’investir dans des technologies dangereuses, indépendamment des avertissements et de l’opposition des experts. Elon Musk continue de fabriquer et de promouvoir des produits dangereux utilisés sur terre et dans l’espace. Mark Zuckerberg a eu toutes sortes de problèmes mais continue de rester au top. Même chose avec Jeff Bezos qui a récemment fait l’objet d’un documentaire PBS Frontline très peu flatteur. Mais ne nous égarons pas.

Selon Forbes:

Le taux de chômage et le nombre de cas COVID-19 continuent de monter en flèche, mais le marché boursier se porte mieux. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont tous deux bondi de plus de 12% au cours de la semaine se terminant le 9 avril. (Les marchés ont fermé le 10 avril pour le Vendredi Saint). Les actions ont fait un bond notable jeudi alors que la Réserve fédérale a annoncé un prêt de 2,3 billions (mille milliards) de dollars pour soutenir l’économie. Les gains du marché ont entraîné une augmentation combinée de 51,3 milliards de dollars pour 10 des milliardaires du monde depuis la fermeture du marché il y a une semaine, le 2 avril.

Apparemment, nous ne sommes pas «tous dans le même bateau».

 

Amancio Ortega Gaona

Amancio Ortega – du géant espagnol de la fast-fashion Inditex – a le plus progressé, en dollars et en pourcentage. Sa valeur nette a bondi de 7,2 milliards de dollars, à 64,8 milliards de dollars, alors que l’action Inditex a rebondi de près de 15,5% cette semaine. (Les actions sont toujours en baisse de 20,4% depuis le début de l’année.) De nombreux titres espagnols sont en hausse à mesure que le bilan des décès du COVID-19 du pays ralentit. L’IBEX 35, l’indice des plus grandes sociétés cotées en bourse d’Espagne, a terminé la semaine en hausse de 7,6%.

Amancio Ortega a reçu la plus forte augmentation en valeur nette.

 

Jeff Bezos

Jeff Bezos, la personne la plus riche du monde, a enregistré la deuxième plus forte augmentation. Il a gagné 6,8 milliards de dollars, portant sa valeur nette à 124,7 milliards de dollars. Malgré les informations selon lesquelles Amazon pourrait annuler Prime Day en raison du coronavirus, le cours de l’action de la société a augmenté de 6,5% cette semaine, alors que les clients à domicile affluent toujours vers le géant de la vente au détail pour l’épicerie et d’autres produits de première nécessité.

 

Bernard Arnault

 

La valeur nette du magnat des produits de luxe Bernard Arnault a bondi de 6,3 milliards de dollars, à 92 milliards de dollars, alors que les actions de son LVMH ont augmenté de près de 7%. Dans l’ensemble, les actions françaises se redressent généralement, avec une hausse de 10% pour l’indice français Euronext Paris. Selon le Financial Times, LVMH, qui possède des marques comme Louis Vuitton et Dom Pérignon, a renversé sa décision d’utiliser l’aide gouvernementale pour ses employés.

 

Warren Buffett

Le titre de Berkshire Hathaway a récemment battu, mais a rebondi de 7% cette semaine, augmentant la valeur nette de Warren Buffett de 5 milliards de dollars, à 76 milliards de dollars. Berkshire a abandonné une grande partie de ses avoirs de compagnies aériennes, qui sont en chute libre avec des clients qui ont peur de voyager. Le conglomérat a annoncé le 3 avril qu’il avait vendu respectivement 18% et 4% de ses participations Delta et Southwest Airlines.

La fortune du magnat du pétrole et du gaz indien Mukesh Ambani a bondi de 4,4 milliards de dollars pour atteindre 44,5 milliards de dollars. Morgan Stanley a publié le 8 avril une note de recherche optimiste selon laquelle Ambani’s Reliance Industries pourrait réduire sa dette nette, même si les prix du pétrole et la demande continuent de baisser au cours des six prochains mois.

Voici les 10 plus gros gagnants des milliardaires du monde cette semaine:

Amancio Ortega

Source de richesse: Zara

Pays: Espagne

Variation de la valeur nette du 2 avril au 9 avril: + 7,2 milliards de dollars

Jeff Bezos

Source de richesse: Amazon

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 6,8 milliards de dollars

Bernard Arnault

Source de richesse: LVMH

Pays: France

Variation de la valeur nette: + 6,3 milliards de dollars

Mark Zuckerberg

Source de richesse: Facebook

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 6,2 milliards de dollars

Warren Buffett

Source de richesse: Berkshire Hathaway

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 5,0 milliards de dollars

Mukesh Ambani

Source de richesse: pétrochimie, pétrole et gaz

Pays: Inde

Variation de la valeur nette: + 4,4 milliards de dollars

Elon Musk

Source de richesse: Tesla

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 4,2 milliards de dollars

Larry Ellison

Source de richesse: Oracle

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 4,0 milliards de dollars

Bill Gates

Source de richesse: Microsoft

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 3,6 milliards de dollars

Larry Page

Source de richesse: Alphabet

Pays: États-Unis

Variation de la valeur nette: + 3,6 milliards de dollars.

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Mais d’où vient Bill Gates ?

Bill Gates coche toutes les cases d’un « agent clé » Illuminati : Pervers, Crypto-juif , Monstre contrôlé , Tueur.

Récemment, j’ai été contacté par quelqu’un qui connaissait intimement Bill Gates depuis le début des années 90, alors que Gates était à la fin de la trentaine. On m’a donné le nom de cet intime, et tout est vérifié.
Melinda Gates est-elle une transsexuelle?

 

Cet intime « était effrayant, comme le genre d’angoissants dont vous parlez. Il était très secret. Il était l’initiateur de nombreuses entreprises de technologie. Mais en gros, il m’a dit que Gates ne faisait que regarder du porno toute la journée – et avait des relations avec des femmes très déviantes. Ils lui ont trouvé Melinda comme couverture. [Le mariage a eu lieu en 1994]

La source a poursuivi:

« Fondamentalement, [l’intime] m’a dit que Bill était un grand drogué du porno. Ils utilisaient beaucoup de drogues récréatives ensemble. BG avait également plusieurs partenaires sexuels déviants – une dépendance sexuelle – et finalement le sexe est devenu une telle dépendance qu’il interférait avec son travail. Un groupe d’amis a trouvé un moyen de l’éloigner de la fille — Je suppose que les gens le découvraient. Entre le porno et les copines, sa famille a dû lui trouver une femme honnête – alors ils se sont arrangés pour lui de rencontrer Melinda lors d’un pique-nique.

« Je suis sûr que vous le savez, mais les vaccins de la fondation BG ont tué des dizaines de milliers d’enfants en Inde. [Rien qu’en 2011, la campagne de vaccination contre la polio de Bill et Melinda Gates en Inde a causé 47.500 cas de paralysie et de mort. [1]] les médias ne le couvrent pas, mais il existe. La fondation a travaillé à développer des « outils basés sur des preuves » qui « aident à persuader les parents américains réticents à vacciner. « 

« Nous pouvons ajouter à tout cela. Il développe une technologie pour changer le climat – vous pouvez trouver ses conférences sur youtube. Il possède pratiquement Monsanto maintenant, tout comme le développement de la technologie des cultures agricoles (certaines de ces cultures nuisent à la fertilité), et maintenant le vaccin mondial et des programmes de réduction de la population. La famille de BG est ancrée dans le mouvement eugénique. [Son père était président de Planned Parenthood. [2]]. Je ne suis pas un chirurgien du cerveau mais ce n’est pas sorcier pour voir tout ce que cela implique. BG et sa femme font régulièrement une apparition à l’église catholique du Sacré-Cœur de Bellevue. Maintenant, voici pour rire.

(Le jeune Bill Gates canalise Woody Allen. Gates est juif.)

Un Monstre contrôlé

Comme mes lecteurs le savent, le monde est contrôlé par un culte satanique, les Illuminati , qui se compose de juifs cabalistes qui se sont croisés avec d’autres satanistes générationnels. Leur objectif est de posséder et de contrôler tout, y compris votre esprit et votre âme. (Nos dirigeants politiques et culturels sont leurs garçons de courses.) Bill Gates est un excellent exemple de la façon dont ils exécutent ce programme en utilisant des fondations « caritatives » disposant d’exonération fiscale. Probablement, ces personnes sont autorisées à atteindre leur richesse à condition qu’elles l’utilisent pour la cause de Satan. (Voir «Les milliardaires promettent la moitié de leur fortune à la charité»)


EN COMPLÉMENT

Le culte satanique des Illuminati

S’il s’agissait d’un sujet de film, il serait rejeté pour cause d’invraisemblance. Nos dirigeants ne sont pas choisis pour leur intelligence ou leurs accomplissements, mais plutôt grâce à leur capacité de gagner la confiance des peuples pour mieux les trahir. Ils sont choisis par une petite clique satanique de banquiers kabbalistes et de francs-maçons qui contrôle les finances mondiales et les médias. Nos « dirigeants » sont les membres subalternes de ce culte international, appelé l’Ordre des Illuminati. 

Un transfuge Illuminati de haut-rang : “Rothschild dirige avec des Sorcières druidiques”

Halloween est un moment opportun pour apprendre qu’un Grand Conseil Druide « composé de 13 sorciers » contrôle les Illuminati, et se réunit huit fois par an pour des « sabbats » (y compris Halloween) alors que des millions de pratiquants se livrent à des orgies occultes, qui impliquent parfois des sacrifices humains.

Ma source d’information est le plus haut transfuge des Illuminati de l’histoire, un Sorcier Grand-Prêtre, un membre du Conseil des Treize, et de la lignée Illuminati Collins qui a importé la sorcellerie aux États-Unis au 17ème siècle.

Il dévoile les Illuminati comme une vaste conspiration occulte très organisée et puissante qui détient l’humanité dans un étau satanique.

Les Illuminati sont constitués par «des milliers de complots fonctionnant en parallèle,» dit-il. Par exemple, les vœux et les rites d’initiation de la sorcellerie renvoient à ceux de la franc-maçonnerie.

Son nom est John Todd (aussi Cristopher Kollyns). En 1972, lorsque Todd a été « sauvé », et exposé les Illuminati, il régnait sur une région de 13 États américains constitué de 5000 convents, c’est à dire totalisant 65.000 prêtres et prêtresses. Il ne s’agit que des ministères, et non de la congrégation.

Ce champion de l’humanité serait inconnu aujourd’hui sans un site internet maintenu par « James », un Américain vivant au Japon, et un autre appartenant au redoutable Wes Penre.

Les sceptiques disent que si les Illuminati étaient réels, il y aurait des transfuges. Il y a beaucoup de transfuges, les cliniques qui traitent du contrôle mental de la CIA et des abus rituel sataniques en sont pleins.

Mais ceux qui parlent sont éliminés. En 1987, Todd fut accusé de viol et condamné à 30 ans de prison. Selon Fritz Springmeier, quand Todd fut libéré en 1994, il fut « enlevé par un hélicoptère » et assassiné.

Mais le site internet de James présente un dossier selon lequel Todd fut libéré de prison en Caroline du Sud en Avril 2004, pour y être à nouveau incarcéré dans l’ « unité de traitement des troubles du comportement » du Département de santé mentale de la Caroline du Sud. Les appels au directeur Chad Lominick n’ont jamais reçu de réponse. (Quelqu’un pourrait-il savoir si Todd est là et toujours en vie? Nous lui devons bien cela au moins.)

Todd a fourni de nombreuses révélations choquantes, que Fritz Springmeier confirme ne pouvant venir que d’un homme étant en fait un membre du Conseil des Treize.

LES ILLUMINATI UTILISENT LES JUIFS

S’exprimant en 1978 environ, Todd a dit que les Illuminati utilisent les Juifs comme une façade.

”Les Illuminati savent que les gens vont finir par savoir quelque chose à leur sujet… la meilleure chose qu’ils peuvent faire est d’attirer votre attention sur autre chose et de dire voici de quoi il s’agit.

Alors, ils ont porté l’attention sur le Sionisme… Le seul problème, c’est que la plupart des gens appartenant aux Illuminati ne sont pas juifs. Leurs fondateurs étaient des juifs par la naissance, mais pas par la religion, mais la plupart de ses dirigeants, à l’exception de Rothschild, sont gaéliques : écossais ou français. Ça n’a rien à voir avec les juifs. Ma famille et la plupart des personnes qui servent le grand druide, leurs arbres généalogiques remontent aux temples païens de Rome de Grèce et d’Angleterre, à la prêtrise d’origine. Certains remontent aussi loin que l’Égypte et Babylone. Cela n’a rien à voir avec les Juifs.

[David Livingstone écrit: «Elizabeth Hirschmann et Donald Yates dans leur étude, «Quand l’Écosses était juive», documente l’origine juive de nombreuses grandes familles d’Ecosse, en commençant par les Sinclair et les Stuarts, mais aussi les familles Forbes, Bruce, Campbell , Gordon, Caldwell, Fraser, Leslie, Christie, Kennedy, et Cowan (Cohen).]

Todd indique clairement que les Rothschild, une famille de kabbalistes juifs Sabbatéens sont en haut de la hiérarchie des Illuminati :

”Les Rothschild dirigent les Illuminati dans tous les pays où ils ont de la famille… étant la tête des Illuminati. Aux États-Unis, nous avons les Rockefeller. David Rockefeller est à la fois à la tête du Conseil des Relations Etrangères (CFR) et de la Trilatérale [Commission] qui sont les noms des Illuminati aux Etats-Unis.

Sur le sommet de chaque pyramide, vous verrez une pierre angulaire avec un œil dedans. La pierre angulaire est la famille Rothschild ou le Tribunal qui régit les Illuminati ; ils en furent les créateurs. L’œil est Lucifer, leur dieu et leur voix. Les 3 premiers blocs supérieurs sont sur toutes les pyramides. Le bloc supérieur est ce à quoi j’ai été initié, le Conseil des 13 appelé le Conseil du Grand Druide. Ils ne reçoivent leurs ordres que des Rothschild et personne d’autre. Ils sont leur prêtrise privée. Le Conseil des 33 est directement sous eux, ce sont les 33 plus hauts francs-maçons dans le monde. Vient ensuite le Conseil des 500, constitué par quelques-unes des personnes les plus riches du monde et leurs conglomérats – [y compris les Bilderberg et les familles comme les Dupont et les Kennedy.]

La Golden Dawn (l’aurore dorée) est l’organisation de la sorcellerie, le 4ème bloc, là-haut, et c’est le convent privé des Rothschild. Ils choisissent chaque membre personnellement. Il dit que C.S. Lewis et J.R.R. Tolkien étaient tous les deux membres de la Golden Dawn. Le Grand Druide Isaac Bonewitz et l’ACLU ont mis en place une organisation chargée de poursuivre les chrétiens qui diffament l’occulte. Il inclut la Scientologie et le Conseil national des Eglises dans la structure Illuminati.

LA DÉFECTION DE TODD

Todd fait remonter l’origine de sa défection à une réunion qui eu lieu autour de la fête du Travail en 1972. Ils avaient reçu huit lettres par la valise diplomatique de Londres.

Le Dr [Raymond] Buckland rompit le sceau qui les retenait et en sortit six lettres qui étaient scellées de la marque Illuminati. Les quatre premiers concernaient tout simplement des affaires, l’argent que nous avions à payer ici et là et ainsi de suite. En fait, le Conseil du Grand Druide n’est constitué de rien d’autres que de glorieux banquiers. Ils signent des millions de dollars de chèques à des gens dans les domaines politique et religieux tous les mois. Mais les deux dernières lettres m’ont conduit à vouloir en sortir.

Maintenant, même si je faisais partie de la mise en place d’un gouvernement mondial, je ricanais toujours à l’idée que cela puisse arriver, que nous n’étions pas sérieux, que c’était une sorte de petit jeu que nous jouions. Tant que les Rothschild avaient tous de l’argent à dépenser pour nos plans, nous sommes allés de l’avant et dépensions l’argent. Je n’ai donc jamais pris tout ça au sérieux jusqu’à ce que nous ayons ouvert les deux dernières lettres.

Dans la première lettre que nous avions ouverte, figurait un tableau, et dans ce tableau était élaboré un plan de huit ans pour la prise en main du monde devant se terminer au cours du mois de décembre 1980… Ensuite, la dernière lettre que nous avons ouverte disait :

”Nous avons trouvé un homme que nous croyons être le fils de Lucifer. Nous croyons que, grâce à ses œuvres et notre soutien, il peut devenir le souverain de ce monde, arrêter toutes les guerres, et apporter la paix, enfin, dans ce monde dévasté par la guerre. Cela voulait littéralement dire que nous avions trouvé une personne aux pouvoirs aussi fantastique qu’il pouvait convaincre les gens qu’il était leur seul salut. Ce que cela veut littéralement dire en termes chrétiens, c’est qu’il était possédé du démon, comme personne ne l’avait jamais été !

Todd a déclaré que le plan de prise de contrôle impliquait un effondrement économique où même les entreprises Illuminati feraient faillite. Ils ont les moyens de survivre à une telle catastrophe. Il affirme que Philippe de Rothschild a donné le plan à sa maîtresse Ayn Rand pour son roman «Atlas Shrugged». (Fait intéressant, une adaptation en film de ce roman mettant en vedette la membre du CFR Angelina Jolie est en cours.)

Todd dit qu’en cas d’effondrement économique, les Illuminati ont formé une force militaire (y compris les détenus) pour s’emparer des États-Unis. Ceci renvoi à Svali, un autre transfuge des Illuminati, qui est entré dans la clandestinité.

Il dit que, comme dans la révolution bolchevique, des millions seront tués dans un règne de terreur total. Todd dit que la seule chose dissuadant ce plan est la possession d’armes répandue parmi la population des États-Unis.

Dans les années 1980, il a parlé d’un plan visant à réduire le monde en décombres dans une Troisième Guerre Mondiale, pour n’épargner que Jérusalem, et diriger à partir de là.

DERNIERS POINTS

Comme suggéré plus haut, Todd dit que les Illuminati dépensent beaucoup d’argent à des fins de corruption de personnes, en particulier les évangélistes chrétiens et les prédicateurs.

”Une grande partie de ce que vous voyez dans les églises pensant qu’il s’agit de libéralisme n’est que du pot-de-vinisme… C’est un peu difficile pour un ministère… de refuser un demi-million de dollars – si cela est présenté comme un pot de vin, et ils peuvent obtenir des montants encore plus élevés. En fait, une église que je connais a obtenu huit millions de dollars en deux ans, et une autre a obtenu dix millions de dollars en un an! Donc, ils peuvent en recevoir de l’argent.

Todd dit que la musique rock and roll est conçue pour lancer un sort démoniaque sur l’auditeur. Je sais que cela paraît tiré par les cheveux mais je vous exhorte à écouter la présentation de Todd sur la « Sorcellerie du Rock and Roll » sur internet. Il dit que les Illuminati ont commencé du Rock Jésus pour contrôler le message. Le groupe, « KISS » signifie « Rois au service de Satan (Kings in Satanic Service). »

CONCLUSION

Toute personne écoutant les conférences de Todd peut se rendre compte qu’il a été élevé dans le satanisme comme il le prétend, et en avait une compréhension profonde. Fritz Springmeier a déclaré que Todd savait des choses qu’il (Springmeier) avait mis des années à saisir.

Le message de Todd semble trop bizarre pour être cru. Mais dans le contexte des faux attentats du 11 septembre, de la guerre hypocrite contre le terrorisme, de la suspension des protections constitutionnelles, de la mise en place d’un Etat policier, de l’échec du Congrès et des médias, du nivellement par le bas et de l’homosexualisation de la société, de la sexualisation des enfants, du satanisme explicite, de la dépravation et de la pornographie dans l’industrie du « divertissement », le témoignage de Todd prend tout son sens.

L’humanité est victime d’une conspiration monstrueuse ayant pris des proportions indicibles. Nos dirigeants, que nous payons pour nous défendre contre ce genre de chose, sont soit des dupes ou des traîtres.

L’humanité possède l’intelligence et les moyens d’évoluer comme prévu, mais nous sommes entraînés dans un abîme rétrograde par le mal incarné. Que pouvons-nous faire? Me dites-vous. Ils ont besoin de tromper les masses. Aidez à répandre la vérité tant qu’il nous est encore possible de le faire.

Le culte satanique qui règne sur le monde

Livre Deux – Chapitre 7

”Comment peut-on en chasser un millier, puis en chasser dix mille… à moins que Dieu ne les livres entre des mains ennemis ?

Deutéronome 32:30

« Soit se convertir à l’Islam ou mourir. » Ce fut le choix que le sultan turc laissa à Sabbataï Tsevi, auto-proclamé « Messie » juif en 1666.

En faisant semblant de se convertir, Tsevi a eu recours à une pratique courante parmi les juifs. Mais Tsevi n’était pas un juif ordinaire. Il dirigeait une hérésie populaire basée sur une souche satanique de la kabbale. Les rabbins l’avaient dénoncé lui et ses disciples.

Après sa « conversion », plus d’un million disciples, qui, plus tard incluraient des financiers comme les Rothschild, imitèrent son exemple. Mais ils ne faisaient pas seulement semblant d’être musulmans ou chrétiens. Ils prétendaient être des juifs aussi. Ils étaient les ancêtres des Illuminati et du Communisme.

Le transfuge Communiste Bella Dodd a révélé que, durant les années 1930, le Parti Communiste fit en sorte que 1100 membres rejoignent le sacerdoce catholique. Ils sont devenus évêques, cardinaux et papes.

En adoptant cette stratégie de caméléon, ce culte satanique a infiltré et subverti la plupart des gouvernements et des religions, et a établi une tyrannie invisible sans attirer beaucoup d’attention. Selon le talentueux chercheur juif Clifford Shack :

”Grâce à l’infiltration, la furtivité et la ruse, ce réseau invisible est parvenu à tous nous diriger. Quarante et un ans après la mort de Sabbataï Tsevi,

en 1717, ils infiltrèrent les guildes de maçonnerie en Angleterre et établirent la franc-maçonnerie… [Le successeur de Tsevi] Jacob Frank devait avoir un grand impact sur le noyau interne de la franc-maçonnerie connu sous le nom d’Illuminati, formé en 1776. La franc-maçonnerie allait devenir la force cachée derrière des événements comme les révolutions [américaine, française et russe], les créations de l’ONU et d’Israël, les deux guerres mondiales (y compris l’Holocauste!), et les assassinats des frères Kennedy qui, avec leur père, ont essayé de contrecarrer les efforts du réseau sur le sol américain.

Les Sabbatéens ou Frankistes, également désignés comme le «Culte de l’œil qui voit tout» (regardez vos billets d’un dollar pour commencer à comprendre leur influence dans votre vie) sont des caméléons politiques et religieux. Ils sont partout… où il y a le pouvoir. Ils sont les bons et les méchants. L’époque de la Deuxième Guerre mondiale est un excellent exemple. Les dirigeants suivants ont été membres du “Culte de l’œil qui voit tout” (Sabbatéens ou Frankistes) : Franklin D. Roosevelt ; Winston Churchill ; Adolph Hitler ; Eugenio Pacelli (Pie XII) ; Francisco Franco ; Benito Mussolini ; Hirohito et Mao Tsé-Toung.

IMPLICATIONS

Si M. Shack a raison, les historiens, les éducateurs et les journalistes collaborent en défendant une fausse réalité et en nous détournant de la vérité. Notre monde, notre perception de l’expérience humaine, sont façonnés par une société secrète occulte. Notre culture est un contrôle psychologique élaboré.

De toute évidence, les Sabbatéens et leurs continuateurs devraient attirer notre attention. Au lieu de cela, ils sont cachés hors de vue. Ils ont joué un rôle décisif dans les soi-disant « Lumières », la « laïcité » et le « modernisme », qui ne sont que des étapes enfantines vers leur satanisme.

Selon le rabbin Marvin Antelman, ils croient que le péché est saint et doit être pratiquée pour lui-même. Comme le Messie ne viendra que lorsque les gens deviendront justes ou totalement corrompus, les Sabbatéens optent pour la débauche : « Puisque nous ne pouvons pas tous être des saints, soyons tous des pécheurs. »

Leur bénédiction blasphématoire « qui permettent l’interdit » est devenu plus tard le mot d’ordre Illuminati : « fais comme tu veux », une expression attestant de leur sentiment « religieux ». Totalement amoraux, ils croient que la « fin justifie les moyens. » (« To Eliminate the Opiate », vol. 2 p. 87)

En 1756, Jacob Frank et ses disciples furent excommuniés par les rabbins. Antelman déclare que les Sabbatéens étaient derrière les mouvements libéraux et révolutionnaires du XIXe siècle. Ils étaient également derrière les mouvements réformistes et conservateurs du judaïsme, y compris «l’Haskala» c’est à dire l’assimilation juive. En d’autres termes, les Juifs ont été influencés par les Sabbatéens « pour s’assimiler » et ne le savent même pas.

C’est leur tactique. Ils ne préconisent pas un royaume satanique sur terre. Ils vous orientent doucement en remettant en cause l’existence de Dieu, en demandant « la libération sexuelle », puis «l’indépendance» pour les femmes, « l’internationalisme », la « diversité » et la « tolérance religieuse ». Ils ont tous une feuille de route cachée : corrompre et saper « toutes les forces collectives, sauf la nôtre » (par exemple la race, la religion, la nation et la famille)

L’EXCÈS SEXUEL EN TANT QUE RELIGION

On nous dit que le « sexe libre » est « moderne et progressiste. » En fait, la secte sabbatéenne s’est livrée au partage des épouses, aux orgies de sexe, à l’adultère et à l’inceste depuis plus de 350 ans. Ils ont également encouragé les relations interraciales. Ils ont initié beaucoup d’entre nous à leur culte.

Antelman cite les travaux d’un tribunal rabbinique où Shmuel, fils de Shlomo a avoué en versant des larmes qu’il avait rejeté la Torah et avait encouragé sa femme à avoir des relations sexuelles plusieurs fois avec Hershel. « Je suis coupable. Elle ne le voulait pas. »

L’abandon sexuel est caractéristique du Communisme, une conséquence directe du Sabbataïsme. Jacob Frank prêtait sa belle épouse afin de recruter des hommes influents. Les membres féminins du Parti Communiste étaient utilisés de la même manière. Adam Weishaupt, le fondateur des Illuminati, avait mis sa demi-sœur enceinte.

Une anecdote pertinente : dans son livre, « The Other Side of Deception », le transfuge du Mossad Victor Ostrovsky a décrit comment le Mossad se détend. Lors d’une fête, le personnel, y compris de nombreuses femmes célibataires, se rassemblent autour d’une piscine, totalement nue.

« L’HOLOCAUSTE »

L’influence de la conspiration sabbatéenne est cachée en pleine lumière. Par exemple, le terme « holocauste » est utilisé sans tenir compte de sa véritable signification. Le rabbin Antelman déclare que, bien avant la Deuxième Guerre Mondiale, le terme signifiait « une offrande par le feu », c’est à dire un sacrifice, (p.199)

Il cite Bruno Bettelheim qui dit : « appeler le plus brutal, le plus horrible, le plus odieux et haineux meurtre de masse un « holocauste », est un sacrilège ; une profanation de Dieu et de l’homme. » (205)

De qui était-ce donc le sacrifice ? Dans quel but ? De toute évidence, il a quelque chose à voir avec la pratique occulte sabbatéenne. Chaque fois que nous utilisons ce mot, nous nous joignions inconsciemment à leur sacrilège.

Selon Antelman, les sabbatéens haïssaient les juifs et cherchaient leur extinction. Il cite des rabbins qui avertissaient dès 1750 que si les juifs n’arrêtaient pas les sabbatéens, ils seraient détruits par eux. (209)

Et en effet, lorsque certains juifs ont essayé de sauver la juiverie européenne du génocide, Antelman dit que « les communautés conservatrices et réformés [aux États-Unis] ont continué leur petit bonhomme de chemin en ignorant ces activités. Les prétendues organisations officielles de l’establishment comme le Congrès Juif Américain, le Comité Juif Américain, et le B’nai B’rith n’ont pratiquement rien fait. » (217)

Les Sabbatéens se marient seulement au sein de leur secte démoniaque. Ils se marient souvent à de riches gentils influents. Ainsi, la mère de l’actuel quatrième baron de Rothschild (Jacob) n’était pas juive, sa femme ne l’est d’ailleurs pas non plus.

Un autre exemple est le mariage de Karenna, la fille d’Al Gore en 1997 avec Andrew Schiff, l’arrière-petit-fils de Jacob Schiff. Le père d’Al Gore était un sénateur parrainé par Armand Hammer (Occidental Petroleum), dont le propre père était le fondateur du Parti Communiste Américain. Comme les Clinton, les Obama et les Dubya, Al Gore est un autre agent Illuminati.

CONCLUSION

L’humanité est en proie à un vicieux culte satanique dont la ruse et la puissance sont si grandes, qu’ils peuvent faire passer leur guerre contre l’humanité comme normale et inévitable. Même lorsque leur complot est découvert, ils peuvent convaincre tout le monde qu’il est raciste et de mauvais goût d’y croire. Ils rendent les hommes obsédés par la pornographie pendant qu’ils érigent un état policier.

La société occidentale est moralement en faillite. Ce culte au réseau complexe contrôle la politique, l’information et la culture. La plupart des dirigeants sont des dupes ou des traîtres. « L’intelligentsia » est corrompue tandis que le public est distrait et maintenu dans l’ignorance.

Comme la plupart des nations et des religions, les juifs ont été subvertis de l’intérieur. Les Sionistes sont les pions des Sabbatéens qui ont utilisé « l’Holocauste » pour concevoir la création d’Israël. Des millions de Juifs ont été « sacrifiés » pour créer une capitale pour le Nouvel Ordre Mondial sabbatéen.

 

EXTRAITS issues du livre de Henry Makow.

 

 

 


Voici quelques exemples du contrôle monolithique que les Illuminati imposent à la société:

Programme éducatif: La Fondation Gates a financé le programme « Common Core » qui remplace les grandes œuvres de la civilisation occidentale par des livres écrits par des hackers Illuminati. Ainsi, Shakespeare est remplacé par Tipping Point de Malcolm Gladwell, et d’autres livres qui soutiennent les drogues, l’homosexualité, le métissage et le réchauffement climatique. Parce que l’administration Obama a subordonné le financement fédéral à l’adoption de ce programme, 46 États ont déjà signé.

Contrôle de la population: «Des plans sont déjà en place pour suivre les naissances et les vaccinations grâce à la technologie des téléphones portables pour enregistrer chaque naissance sur la planète. Gates affirme que la technologie GPS permettrait aux autorités de suivre les parents et de « rappeler » ceux qui n’amènent pas leurs enfants pour le vaccin.

En soutenant que la vaccination est la clé pour réduire la croissance démographique, Gates prédit avec désinvolture que « si la mortalité infantile peut être réduite, les parents auront moins d’enfants … »

(BG Sr.)

Contrôle de la production alimentaire: « Après que la Fondation Bill & Melinda Gates a acheté 500.000 actions de Monsanto en 2010, évaluées à plus de 23 millions de dollars, il est devenu tout à fait clair que cette soi-disant organisation caritative bienveillante doit faire autre chose que l’éradication des maladies et fournir l’alimentation aux pauvres de la planète.  Il s’avère que l’héritage de la famille Gates consiste depuis longtemps à essayer de dominer et de contrôler les systèmes mondiaux, y compris dans les domaines de la technologie, de la médecine et maintenant de l’agriculture.

La Fondation Gates dépense actuellement des milliards de dollars au nom de l’humanitarisme pour établir un monopole alimentaire mondial dominé par les cultures et semences génétiquement modifiées (OGM). Et sur la base de l’histoire de la famille Gates, il semble que l’un de ses principaux objectifs, en plus de simplement établir le contrôle des entreprises sur l’approvisionnement alimentaire mondial, est de réduire la population mondiale de manière significative.  » Source

CONCLUSION

La Fondation Gates « fait de grands progrès pour contrôler le monde en prétendant contribuer à l’améliorer et à le sauver ».

C’est le modus operandi typique des juifs Illuminati. « Soigner le monde. » Lorsque James Wolfensohn était le chef de la Banque mondiale, il avait une pancarte sur son bureau, «Ploutocrate pour les pauvres». Pendant ce temps, il les volait aveuglément. De toute évidence, ces fondations « caritatives » exonérées d’impôt nous asservissent, vivent et s’enrichissent à nos frais, et devraient être abolies.

Au cours de ma vie politiquement consciente, environ 50 ans de 1963 à nos jours, j’ai vu la société passer de la censure des « naissances illégitimes  » extraconjugales et de la présentation de lits matrimoniaux séparés (à la télévision) à des saletés sexuelles, à l’occultisme et à la violence. La société a été intronisée dans un culte satanique par les médias de masse Illuminati.

Les satanistes sont capables de se couvrir de «vérité et de bonté» mais parfois ils se révèlent pour ce qu’ils sont: des pervers, des psychopathes et des mégalomanes. Nous laissons à nos enfants un monde gouverné par ces monstres.

Les gens demandent souvent que nous mettions un visage sur les Illuminati. Un seul visage coche toutes les cases – Bill Gates.

—-

Liens Connexes: Nouveau !!! – Interview de David Icke: Bill Gates, Elon Musk et Soros sont au sommet de la pyramide

 

 

La Fondation Bill Gates est affiliée au Satanist Lucis Trust

– – Bill Gates: Satanist in Sheep’s Clothes (Bill Gates: Sataniste en tenue de mouton)

Makow – — Our Leaders are Sex Perverts    (Nos leaders sont des pervers sexuels, on peut leur faire du chantage)

 History of the Vaccine Hoax (Histoire du canular du vaccin)
——————————-

Premier commentaire de Dan Butler (1955-2018):

Henry, sur la liste des «qualités» de Gates, vous avez oublié le  «voleur de propriété intellectuelle».

En 1998, Micro$oft a été inculpé par le ministère fédéral de la Justice pour violations du Sherman Antitrust Act 1890.

Le jugement des États-Unis contre Micro$oft, le 5 novembre 1999, a statué que la domination de Microsoft sur le marché des systèmes d’exploitation d’ordinateurs personnels constituait un monopole et que Microsoft avait pour politique de casser agressivement tous ses concurrents.

Le tribunal a ordonné la scission de Microsoft en deux unités distinctes pour le système d’exploitation et l’autre pour son logiciel. La décision a été annulée en appel en 2001.

Source : Bill Gates’ Porn Addict Days

 


EN COMPLÉMENT

Bill Gates était un ami d’Epstein

Bill Gates REFUSE de révéler pourquoi il a volé sur Lolita Express avec Jeffrey Epstein quatre ans après sa libération de prison alors que le milliardaire était toujours président de Microsoft

  • Bill Gates et ses porte-parole refusent d’expliquer pourquoi il a pris l’avion de l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey à Palm Beach le 1er mars 2013 avec Jeffrey Epstein
  • Epstein a dit aux gens dans le passé qu’il était un conseiller financier de Gates, qui était encore le président de Microsoft à l’époque
  • Un représentant de la fondation humanitaire de Gates a nié qu’Epstein ait jamais travaillé pour le milliardaire fondateur de Microsoft, mais n’a pas voulu commenter le vol de 2013
  • Le porte-parole de Gates a également déclaré qu’il n’y avait aucun lien financier ou caritatif entre les deux hommes.
  • Epstein venait de sortir de prison quatre ans plus tôt après avoir plaidé coupable à deux chefs d’accusation de sollicitation sexuelle de mineures de moins de 18 ans
Bill Gates et Jeffrey Epstein:2 grands amis!

Bill Gates espère sortir de la tempête, une semaine après qu’il a été révélé qu’il avait fait du stop sur l’avion de Jeffrey Epstein.

Le milliardaire était le président de Microsoft lors de son voyage avec Epstein à bord du Lolita Express [3] en 2013, quatre ans après que le pédophile a purgé une peine pour avoir sollicité un mineur de moins de 18 ans pour des relations sexuelles.

Les dossiers de vol révèlent que Gates a volé avec Epstein de l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey à Palm Beach le 1er mars 2013, l’un des rares vols de cette année où le pilote Larry Viskoski a enregistré le nom d’un passager.

Un représentant de Gates n’a pas répondu aux demandes de commentaires, au-delà de prétendre que l’homme autrefois le plus riche du monde n’a jamais eu de liens financiers ou caritatifs avec Epstein.

Ce comportement de BG paraît encore plus étrange compte tenu du fait que la Fondation Bill et Melinda Gates prétend travailler  pour le bien les jeunes femmes du monde entier.

Et on sait que les deux (BG et Epstein) avaient déjà passé du temps ensemble, notamment lors de l’annuel Edge Dinner, qui accueille chaque année des milliardaires du monde entier pour se réunir et discuter des avancées dans lesquelles ils travaillent dans les mondes des mathématiques, des sciences et de la technologie.

Trafic humanitaire et trafiquant d’êtres humains: Bill Gates a volé de l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey à Palm Beach le 1er mars 2013 avec Jeffrey Epstein:

 

Dossiers de vol: Epstein, qui a été retrouvé (officiellement) mort dans sa cellule de prison [5], avait dit aux gens dans le passé qu’il était conseiller financier de Gates (données de vol ci-dessus)

En fait, le dîner de 2013 a eu lieu seulement deux nuits avant de s’envoler pour la Floride, bien qu’aucun des hommes ne soit représenté à l’événement de cette année.

Epstein a affirmé qu’il travaillait comme conseiller financier de Gates pendant un certain temps, mais cette réclamation a ensuite été abattue par le représentant du fondateur de Microsoft.

Les deux hommes possèdent cependant tous deux une propriété dans le sud de la Floride, où Epstein avait deux maisons, dont un manoir de Palm Beach de 12 millions de dollars et Gates possède un complexe de cinq propriétés à Wellington qu’il a acheté pour un total de 40 millions de dollars.

Dans une biographie publiée sur le site Web d’Edge, mais supprimée plus tard, il est noté qu’Epstein  » a fondé la Fondation Jeffrey Epstein VI en 2000 pour financer et soutenir la science de pointe dans le monde entier  ».

Il serait également «l’un des plus grands partisans de scientifiques individuels, dont le physicien théoricien Stephen Hawking et les lauréats du prix Nobel Gerard  Hooft, David Gross et Frank Wilczek ».

Dans un ajout alarmant, la biographie déclare ensuite qu’Epstein a joué un rôle actif dans le soutien à l’éducation aux États-Unis ainsi qu’à la philanthropie dans les îles Vierges américaines, où la fondation est basée.

Il s’est rendu au dîner de 2002 avec des invités, dont l’architecte David Rockwell, l’auteur Michael Wolff, le journaliste Richard Cook et l’agent littéraire John Brockman – qui était également l’éditeur du site Web Edge.

Source : The Daily Mail


NOTES

1-Voir notre article:nouvel-ordre-mondial-et-pandemieles-crimes-lies-aux-vaccins-de-bill-gates/

2-Voir notre article:chroniques-des-illuminati-une-breve-histoire-du-nouvel-ordre-mondial/

3-Dans des échanges Twitter avec un collaborateur de Clinton , l’ancien agent des services secrets Dan Bongino a menacé de révéler de nouveaux détails sur les 26 voyages documentés de Bill Clinton à bord du célèbre jet privé de Jeffrey Epsteinsurnommé le « Lolita Express« .

Bongino et l’ancien collaborateur de Hillary Clinton, Nick Merrill, ont commencé à se quereller après que Merrill ait contesté l’affirmation de Bongino selon laquelle Clinton était le plus grand «manipulateur politique dans une position de pouvoir qu’il n’avait  jamais rencontré de toute sa vie».
Merrill a riposté qu’Hillary « a énormément de respect pour les services secrets et une excellente relation avec les agents sur ses détails. » Il a également allégué que Bongino ne savait rien sur le détail des Clintons – une affirmation que Bongino a presque immédiatement démenti en fournissant une photo de lui, assis derrière Hillary Clinton en 2001.
Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, Jeffrey Epstein est un financier de New York qui a plaidé coupable en 2008 à un seul chef d’accusation de sollicitation de sexe d’une jeune fille mineure. Il a finalement passé 13 mois en prison et a été forcé de s’inscrire en tant que délinquant sexuel de niveau trois (considéré comme le plus grand risque de récidive) bien que les histoires de son désir pour les filles de 12 ans se soient répandues comme une traînée de poudre ces dernières années.
Epstein aurait installé des lits dans son jet personnalisé, et aurait également filmé des hommes puissants pendant des ébats avec des filles mineures pour obtenir du matériel de chantage pour le compte d’Israël.
Selon Fox News, Epstein aurait eu une équipe de trafiquants qui se sont procuré des filles dès l’âge de 12 ans pour servir ses amis sur son « île aux orgies » ou « Orgy Island« , une propriété d’Epstein sur Little St. James dans les îles Vierges américaines.

Clinton a choisi de continuer son «  association » avec Epstein, même après le procès ci-dessus, selon l’Alliance pour le secours aux  victimes de la traite des humains. Tout le monde dans son proche entourage savait qu’il était pédophile. On peut trouver ces informations sur ce que fait Clinton avec Epstein dans « Bill Clinton était Ici:  » L’île aux orgies de l’élite  exposée ici » Un article du défunt Gawker intitulé «Les journaux de bord mettent Clinton, Dershowitz sur l’avion des milliardaires pédophiles» a ajouté une confirmation aux spéculations sur les relations troublantes de Clinton avec l’agent du Mossad et délinquant sexuel Epstein.