YouTube censure les chaînes du gouvernement syrien

La société YouTube (propriété de Google) a fermé le 8 septembre 2018 les chaînes du gouvernement syrien, dont celle de la présidence syrienne, du ministère syrien de la Défense ou encore de l’agence de presse gouvernementale Sana.

YouTube n’a pas expliqué sa décision.

Les chaînes existant depuis plusieurs années et ayant des programmes différents, cette censure collective ne peut pas avoir été décidée en fonction des contenus, mais uniquement en raison de leur éditeur : le gouvernement de la République arabe syrienne.

Les États-Unis menacent d’attaquer prochainement la Syrie. Un plan de bombardement du pays a été présenté par le Pentagone au président Trump. Il comprend la destruction des installations de radio et télédiffusion. Si une attaque occidentale devait arriver, le gouvernement syrien serait incapable de communiquer avec sa population et à l’étranger.

YouTube supprime des milliers de vidéos

YouTube a effacé des milliers de vidéos d’enfants de sa plateforme. Des commentaires pédophiles les accompagnaient.

You tube :la chaîne sioniste…propriété ,entre autres,de George Sorros,a le rhume.

Le site américain YouTube a effacé des milliers de vidéos d’enfants, qui s’accompagnaient de commentaires très déplacés, voire pédophiles, a indiqué jeudi la plate-forme appartenant à Google. Elle tente de rassurer ses annonceurs publicitaires.

Tout est parti d’un article paru vendredi dernier dans le quotidien britannique The Times affirmant que des publicités pour de grandes marques (Adidas, Amazon ou Mars notamment) apparaissaient sur YouTube à côté de vidéos d’enfants ou d’adolescents, le plus souvent innocemment publiées par les intéressés, mais suscitant des commentaires d’usagers à caractère pédophile.

Selon d’autres médias, plusieurs annonceurs ont décidé de ne plus placer de réclames sur YouTube pour cette raison. Le groupe informatique américain HP a confirmé «avoir immédiatement demandé à Google de suspendre toute publicité sur YouTube».

Pub interdite

YouTube a dit avoir «supprimé plusieurs centaines de comptes et plus de 150’000 vidéos» qui posaient problème. La plate-forme, dont la publicité numérique représente l’essentiel des revenus, a aussi interdit la publicité sur «plus 2 millions de vidéos et 50’000 chaînes qui s’apparentaient à des contenus familiaux, mais qui ne l’étaient pas». L’entreprise a aussi bloqué «les commentaires pour 625’000 vidéos».

«Nous avons des politiques claires contre les vidéos et les commentaires sur YouTube qui sexualisent ou exploitent les enfants et nous les appliquons de manière drastique à chaque fois que nous sommes alertés sur un tel contenu», a assuré un porte-parole de YouTube.

C’est la deuxième fois cette année que YouTube fait face à ce type de polémique. Au printemps, après, déjà, un article du Times affirmant que des publicités étaient placées près de contenus antisémites, incitant à la haine ou faisant l’apologie du terrorisme, Google avait promis qu’il s’assurerait que les publicités de ses annonceurs ne sont pas placées près de contenus polémiques.

Publicité

La filiale britannique d’Havas, la banque HSBC ou la BBC et même le gouvernement britannique, entre autres, rejoints ensuite aux Etats-Unis par AT&T ou Verizon avaient décidé de suspendre leurs publicités sur plusieurs plates-formes de Google, dont YouTube.

EN CONCLUSION

La chaîne  qui est allergique,comme Facebook,aux bouts de seins et aux discours anti-sionistes,se fait de plus en plus contrôler par le pouvoir de l’argent-roi,Maître Tout-Puissant de notre beau système néolibéral pourri!

L’un des plus gros youtuber du monde,PewDiePie ,veut supprimer sa chaîne Youtube aux 50 millions d’abonnés

Dans mes dossiers:

 

PewDiePie, l’une des plus grosses stars de Youtube a surpris les presque 50 millions d’abonnés de sa chaîne en annonçant qu’il envisage de supprimer sa chaîne de la plateforme. Il accuse en effet Youtube de « tuer sa chaîne » en proposant des recommandations de vidéos d’autres créateurs dans des pages qui ne devraient contenir que des vidéos. Que les fans de PewDiePie se rassurent : le youtubeur va recréer une nouvelle chaîne dans la foulée. 

 

pewdiepie-veut-se-supprimer-de-youtube-accuse-de-tuer-sa-chaine-millionnaire

 

PewDiePie en a semble-t-il assez des changements de présentation des chaînes opérés par Youtube sans consulter les créateurs de contenu. L’un des plus gros youtubeurs de la planète, il a exprimé son mécontentement dans une vidéo, qu’il conclut en disant « lorsque mon nombre d’abonnés atteindra 50 millions, je supprimerais ma chaîne de Youtube ». Il annonce néanmoins qu’il créera immédiatement une nouvelle chaîne dans la foulée.

Une occasion pour lui de repartir de zéro, tout en employant une méthode choc, qui, il l’espère, fera réagir les responsables de Youtube. En fait, Felix Kjellberg de son vrai nom parle de la controverse récente autour de changements opérés par Youtube et qui auraient abouti à une perte d’abonnés et de vues sur les chaînes de créateurs de contenus. À de nombreuses occasions, PewDiePie dit que Youtube « est en train de tuer » sa chaîne.

 

On a même eu droit à un PewDiePie Gay Party.
On a même eu droit à un PewDiePie Gay Party.

 

...des scènes de délire!
…des scènes de délire!

 

 

 

Il semble un peu paranoïaque.
Il semble un peu paranoïaque.

PewDiePie sort de Youtube ? C’est plus complexes qu’il ne veut le faire croire

Il aurait lui-même constaté une baisse inexpliquée de la popularité de certaines de ses vidéos suite au changement. Et dans une sorte de pied de nez, il veut donc mettre un terme lui-même à une chaîne « au lieu de laisser youtube la tuer ». Alors bien sûr, tout cela c’est la version officielle. De nombreux internautes l’ont bien évidemment accusé de verser dans le piège à clics.

Mais selon nos confrères américains de Kotaku,  l’idée est peut-être en réalité assez brillante. La baisse de popularité de ses vidéos est peut-être tout simplement liée à un humour « plus pince sans rire » qui parle moins à son audience historique. Le youtuber « vieillit » et repartir de zéro pourrait ainsi lui permettre un tour de force : se reconstituer une audience qui rit à ses blagues !

Alors, cap ou pas cap ? Pour l’instant, il lui manque à peine quelques centaines de milliers d’abonnés avant de savoir si PewDiePie osera ou non vraiment appuyer sur le bouton « delete ».

Il existe même un PewDiePie Simulator...une étrange application style hacker!
Il existe même un PewDiePie Simulator…une étrange application style hacker!