Porto Rico secoué par un séisme de 6,5 ce lundi,13 janvier 2014

Séisme à Porto Rico

 

Porto Rico secoué par un séisme de 6,5 ce lundi.

Un séisme de magnitude 6,5 a frappé le nord de Puerto Rico, juste après minuit ce lundi 13 janvier, selon ce qu’a rapporté le US Geological Survey (USGS). L’épicentre de la secousse a été localisé à 28 km de profondeur dans l’océan Atlantique et à environ 96 kilomètres au nord-ouest de San Juan.

La durée du séisme, qui a été également ressenti en République Dominicaine, a varié entre 20 et 60 secondes environ selon les témoignages recueillis.

Aucun rapport n’est venu jusqu’à présent faire état de sérieux dommages dans la ville de Hatillo, la ville portoricaine la plus proche de l’épicentre et aucune alerte au tsunami n’a été émise par les autorités.

Le tremblement de terre, une fois de plus s’est produit dans la profondeur des tranchées de l’océan.

Ce n’était cependant pas le plus fort séisme enregistré dans la région à ce jour, puisqu’un séisme de magnitude 7.3 a saccagé Porto Rico en 1918.

La région nord de Puerto Rico est caractérisée par de fréquents essaims de secousses sismiques, chaque essaim étant d’une durée d’une à deux semaines généralement.

Bien que la cause de ces essaims récurrents reste inconnue, une étude des hypocentres des séismes (points où les ruptures de tremblement de terre commencent) réalisée par l’USGS, suggère que les secousses se produisent le long de la zone de subduction entre l’Amérique du Nord et les plaques tectoniques des Caraïbes.

Le 10 janvier dernier, un tremblement de terre de magnitude 5,6 s’était produit près de Guantanamo, à l’est de Cuba sans faire de victimes ni de dégâts, selon les services sismologiques américains.

Les 30 et 31 décembre 2013, un essaim d’environ onze secousses sismiques avait été enregistré à proximité de l’ile Kiskeya, neuf d’entre eux près de la province de La Altagracia, en République dominicaine et à Porto Rico, mais sans causer de dommages aux infrastructures physiques, selon ce qu’avaient rapporté l’Institut de sismologie de l’Université autonome de Santo Domingo et le Réseau sismique de Porto Rico.

La dernière secousse sismique ressentie en Haïti a été enregistrée le 25 février 2013. L’épicentre de ce séisme de 3.5 de magnitude sur l’échelle de Richter avait été localisé à 6 kilomètres de Thomazeau, sur le Morne-à-cabrits, non loin de Trou Caiman, avait expliqué l’ingénieur géologue Claude Prepetit, responsable de l’Unité de surveillance sismique du Bureau des mines et de l’énergie.

C’est un segment de la faille transhaitienne dans la chaine des Matheux qui avait été en cause à l’époque. Il avait également fait remarquer que la secousse avait été relativement faible mais diversement ressentie par les habitants en fonction de la composition du sol. Des scientifiques américains et portoricains suivent l’activité sismique des fonds marins au nord-est de Porto Rico depuis environ 10 ans. Ils espèrent ainsi collecter des données pouvant conduire à une meilleure compréhension du danger potentiel que représentent les grands tremblements de terre dans la zone de subduction et les tsunamis dans la région des Caraïbes.

Source:HA/radio Métropole Haïti

Publicités

Ré-écrire l’histoire: la réponse au message d’Arecibo

Le message envoyé depuis l'antenne d'Arecibo
Le message envoyé depuis l’antenne d’Arecibo

 

Presque en même temps que les lancements de Pioneer, les astronomes ont également joué avec l’idée d’utiliser des ondes radio amplifiés afin d’entrer en contact avec  des civilisations extraterrestres. Ils savaient que les ondes radio ont été moins touchés par la poussière cosmique à la lumière, et ils ont aussi compris comment diriger des ondes radio à des points ciblés de nombreuses années-lumière dans l’espace. Pour ces raisons, il leur a semblé que les ondes radio étaient  le meilleur moyen d’atteindre  quelqu’un dans les profondeurs de l’univers et de délivrer un message.Un jour, Frank Drake et Carl Sagan se sont associés pour concocter une tentative de communication d’humain vers les  aliens. Cette fois, leur message était composé de sept parties, y compris une image d’un être humain, la structure de l’ADN, des numéros atomiques des éléments communs, et les chiffres de un à dix. Ils ont transmis la communication en chiffres binaires, avec tous les zéros et de uns représentés par deux fréquences différentes. Par ailleurs, les images ont fini par ressembler à quelque chose d’un jeu Atari, donc si les extraterrestres jamais décoder le signal, ils peuvent tout simplement penser que nous sommes de grands fans de jeux vidéo des années 80, et décider de ne pas  répondre.En 1974 astronomes ont utilisé le  radiotélescope d’Arecibo ,à Porto Rico pour diriger le message vers l’amas d’étoiles M13, qui abrite une abondance d’étoiles et a donc une meilleure chance de contenir la vie intelligente. Le seul inconvénient de l’emplacement de M13, c’est que c’est 21,000 années-lumière, donc si un étranger désire nous  envoyer une réponse à la radio, il nous faudra plus de quarante mille ans pour l’obtenir…sur les données de la science officielle …et rationaliste.

Plusieurs années après l’envoi du fameux message émis par Arecibo,on remarqua deux énormes crop circles près de l’antenne géante.D’autres crop circle apparurent partout dans le monde dont celui de Chibolton ,en Angleterre en 2002.

LE CROP CIRCLE  « ALIEN » DE CHILLBOLTON

Le crop circle"Alien"
Le crop circle »Alien »

 

En 2002, le  Crop Circle Chilbolton au visage d’alien  et « Disk message » ,apparu dans le blé, le 15 Août 2002 près de
Crabwood, Hampshire Royaume-Uni.
Le disque du  crop circle avait un message de code binaire,
le message a été décodé exactement comme il apparaît ici:

Méfiez-vous des porteurs de
FAUX cadeaux et de leurs
Promesses non tenues.
Beaucoup de douleur mais encore temps.
Il y a de bonnes là-bas.
Nous nous opposons DECEPTION
FERMETURE conduit
( Cloche son  …ou son de cloche).

 

Des messages venus de l'espace...pour nous avertir!
Des messages venus de l’espace…pour nous avertir!

Dans la même année 2002, dans l’Himalaya tibétain ,24 anciens crânes de cristal 16 de taille humaine , 8 petits crânes de cristal et 3 disques de grande capacité ont été trouvés. Les disques ressemblent à nos CD et ont du  être faits  de substances métalliques ( cobalt et d’autres substances) et ressemblent  à ce disque de crop circle de 2002 avec des gravures un  peu comme les code.Ces disques  binaires d’Himalaya et les  crânes de cristal ont été retrouvés enterrés dans des grottes. Je crois que ceux-ci proviennent  de l’époque de l’Atlantide et sont  relié à d’autres systèmes d’étoiles  comme Sirius ,par  exemple.

Le disque de crop circle décodé ci-dessus et le crop circle au  visage d’alien  de 2002 :je crois  qu’ils doivent être reliés aux crânes et aux disques de cristal de l’ Himalaya. Je crois que c’est la confirmation et l’un des signes de notre temps,de l’Ère Nouvelle dans laquelle nous venons de commencer à vivre,…et  que d’autres êtres extraterrestre  tentent de communiquer avec nous et j’espère pour nous aider en  ce moment qui est  le plus critique de l ‘histoire de notre Terre . Le message à l’humanité, c’est que si nous ne nous réveillons pas, afin de vivre dans le respect et l’intégrité, l’amour et l’unité, notre belle Terre et l’humanité pourraient être annihilés  comme cela est arrivé auparavant ,à la civilisation de l’Atlantide et de la Terre de Mu.