CONSTRUCTION D’UNE MOSQUÉE EN RUSSIE : RÉPONSE DE POUTINE AU ROI D’ARABIE SAOUDITE

Le 30 novembre 2018,la rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane n’est pas passée inaperçue au sommet du G20 à Buenos Aires, en Argentine. Les images de leur poignée de main ont fait le tour de la planète.

Mohammed ben Salmane faisait une première grande apparition sur la scène internationale depuis le scandale entourant le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Accusé ou soupçonné d’avoir commandité l’assassinat, «MBS» a aussi vu sa réputation entachée par le rôle que joue l’Arabie saoudite dans l’interminable et sanglant conflit yéménite.

Or, loin de se trouver ostracisé en Argentine, ou d’être traité en «paria» comme le prédisaient certains experts, le prince héritier a été au contraire très entouré.

Une vidéo le montre avec le président russe Vladimir Poutine, lui aussi critiqué, cette fois pour avoir remis le feu aux poudres du conflit ukrainien.

Image associée
Même Macron y était!

Mais ce qui frappe le plus,c’est l’édifiant dialogue qui suit. Ce que j’en ai  pensé est simple : Lorsque de tels propos seront tenus par des autorités politiques qualifiées, au sujet des prétentions de l’Islam au Québec, nous serons largement tirés d’affaire, au moins s’agissant des problèmes et tragédies que nous subissons du fait de l’immigration musulmane massive que nous pouvons facilement sentir à Montréal et dans plusieurs villes,depuis quelques années.

 Vladímir Vladímirovich Poutine Président de la Russie, a reçu à Moscou la visite du roi d’Arabie Séoudite. Avant de partir, le roi Salmane lui a dit qu’il voulait acheter un grand terrain et construire, bien sûr avec de l’argent entièrement arabe, une grande mosquée dans la capitale russe. « Aucun problème », a répondu Poutine, « mais à une condition : que vous autorisiez que soit construite également, dans votre capitale arabe, une grande église orthodoxe ».  

« Cela ne peut pas être », dit le roi arabe. « Pourquoi ? » a demandé Poutine.   

« Parce que votre religion n’est pas la vraie et nous ne laissons pas tromper le peuple. 

– Je pense la même chose de votre religion et, cependant, je vous permettrais de construire votre temple s’il y a réciprocité. Par conséquent, nous avons là épuisé ce sujet.» 

Mais Poutine ne s’arrête pas là. Dans un discours devant le Parlement russe, se référant à des tensions avec les minorités ethniques, il dit : « En Russie vivez en tant que que Russes ! Toute minorité, d’où qu’elle vienne, qui veut vivre en Russie, travailler et manger en Russie, doit parler russe et respecter les lois russes. S’ils préfèrent la Charia et vivre une vie de musulmans, nous leur conseillons d’aller des lieux où ce soit la loi de l’État. La Russie n’a pas besoin des minorités musulmanes ; ces minorités ont besoin de la Russie et nous ne leurs garantissons pas de privilèges spéciaux pas plus que nous n’essaierons de changer nos lois, en les adaptant à leurs souhaits. Les traditions et coutumes russes ne sont pas compatibles avec le manque de culture et les formes primitives de la Charia et l’Islam. » 


EN COMPLÉMENT:

En 2015,Vladimir Poutine inaugurait la plus grande mosquée d’Europe à Moscou

 

La plus grande mosquée d’Europe se trouve à Moscou. Le président russe Vladimir Poutine a inauguré ce mercredi la Grande mosquée de Moscou, vaste de 19 000 m² et qui peut accueillir 10 000 personnes. L’islam est la deuxième religion en Russie, avec quelque 20 millions de fidèles, après l’église orthodoxe qui jouit toujours d’une grande influence spirituelle et politique. « La Russie est un pays multiconfessionnel dans lequel, et je tiens à le souligner, l’islam est une des religions traditionnelles », a expliqué Vladimir Poutine dans son discours inaugural. « Cette mosquée sera une source pour propager les idées humanistes et les vraies valeurs de l’islam », a-t-il ajouté, contrairement à l’organisation État islamique (EI) qui selon lui « dénature l’islam ».

 

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas assistait à l’inauguration, ainsi que le président turc Recep Tayyip Erdogan, avec qui Poutine s’est ensuite entretenu à huis-clos, pour évoquer tant l’EI que le projet de gazoduc Turkish Stream.

Installée près du centre-ville de la capitale russe, la Grande Mosquée de Moscou a été construite en lieu et place d’une veille mosquée, datant de 1904. 170 millions de dollars ont été réunis pour la bâtir, dont plusieurs dizaines de millions par un oligarque du Daguestan, selon le premier vice-président du Conseil des muftis de Russie, Rouchan Abbiassov, cité par l’agence de presse russe Interfax.

 

 

 

 

Publicités

Divulgation d’informations:Macron confie l’islam de France au clan Rothschild

Découvrez comment la vie communautaire des musulmans de France sera désormais influencée par un ancien serviteur -comme Emmanuel Macron- du clan ultrasioniste des Rothschild.

Serge Dassault et Emmanuel Macron

Souvenez-vous :  le 8 décembre 2016,  un informateur  révélait une information édifiante à propos d’un nouvel établissement public enfanté par le gouvernement Valls.

QUI FINANCE LA FONDATION DE L’ISLAM DE FRANCE ? UN MARCHAND D’ARMES PRO-ISRAÉLIEN.

Jeudi 8 décembre, Bruno Le Roux, nouveau ministre de l’Intérieur en charge des cultes, a « salué le lancement de la Fondation de l’Islam de France » et « remercié Serge Dassault, qui avait apporté le capital de la précédente Fondation des Œuvres de l’Islam de France, transféré à la Fondation de l’Islam de France » 

{http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lancement-de-la-Fondation-de-l-Islam-de-France}.

Serge Dassault?

Poursuivi pour « blanchiment de fraude fiscale », ce sénateur LR -qui avait effectué un don d’1 million d’euros à la future Fondation de l’Islam de France- est une figure historique du complexe militaro-industriel français. 

Également détenteur du Figaro et investi dans le capital social de la radio Beur FM, Serge Dassault est l’héritier d’une famille de fabricants d’armes qui jouèrent un rôle-clé en faveur du régime de Tel Aviv, notamment lors de la Guerre des Six-Jours de 1967

{http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/28/comptes-caches-serge-dassault-convoque-devant-la-justice-le-16-janvier_5039630_1653578.htmlhttp://www.senat.fr/rap/r15-757/r15-75710.html;http://www.panamza.com/220514-valeurs-actuelles;http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Beur-FM-changement-de-mandataire-social}.

Jean-Pierre Chevènement

Complément d’information : le 2 août, le chef de l’État avait fait savoir à la presse présidentielle son souhait de voir Jean-Pierre Chevènement prendre la tête de la Fondation, organisme chargé -entre autres missions- de contrôler le financement des lieux de culte musulmans .

 

La désignation de Chevènement avait déjà été évoquée antérieurement par Bernard Cazeneuve, l’ex-ministre de l’Intérieur particulièrement proche du Conseil représentatif des institutions juives de France

Issu d’une famille originaire de Suisse, ancien ministre et fondateur du Parti socialiste, Chevènement -âgé de 77 ans- est l’époux de Nisa Grunberg (fille de l’ex-responsable de la communauté juive du Caire), le beau-frère d’Hermann Grunberg (ex-manager de Lazard, puissante banque franco-américaine engagée en faveur d’Israël) et le père de Raphaël Chevènement (co-scénariste de la série pro-israélienne Le Bureau des Légendes et co-auteur d’un essai qui présente l’animateur Thierry Ardisson comme un complotiste antisémite coupable d’avoir évoqué la présence d’agents du Mossad lors du 11-Septembre).

Serge Dahan a assisté au dîner de l’Iftar de la Mosquée de Drancy, présidé par Monsieur le Recteur de la Mosquée l’Imam Hassen Chalghoumi B’nai B’rith France Invité Par l’Imam.

Rappel : salarié par le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (et membre de facto du conseil d’administration de la Fondation de l’Islam de France), avait récemment annoncé que la formation des futurs imams serait dorénavant co-supervisée par des conseillers juifs.

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial et terrorisme:Au Canada,on enseigne à des enfants à décapiter un homme dans une mosquée

Une mosquée en  Ontario vient sous le feu pour l’utilisation de jeunes enfants musulmans à mener des décapitations des simulations dans un jeu de l’école.

Les islamistes radicaux ...jouent avec les enfants et notre tête!
Les islamistes radicaux …jouent avec les enfants et notre tête!

Des images vidéo du  Jaffari Center islamique, à Thornhill, en Ontario, montre des enfants aussi jeunes que 4 ans …observer et apprendre à mener des décapitations dans une pièce .Ceci  aurait eu lieu il y a deux ans.

La vidéo a été présenté sur Sun News du Canada,un  Réseau émission de télévision, sur l’émission « Byline avec Brian Lilley. »

Un jeune garçon peut être vu assis sur le sol comme un autre garçon s’approche de lui par derrière avec une machette.

A la fin de la pièce, le garçon jouant le rôle du bourreau  annoncera : « Voici les têtes. »

Le film peut être trouvé à la marque 3:30:

Lien vidéo de la mosquée

 

Lilly a déclaré que  la mosquée a également fait les manchettes quand il a  prévu de construire un « massif, musulman seul complexe de condo dans un quartier très juif « et à nouveau lorsque les écoles associées à la mosquée ont reçu l’enseignement de manuels qui comprenait la propagande sur «les Juifs rusés comparés aux nazis dans les passages troublants sur le djihad ».

« Les gens de cette mosquée ne s’intègrent pas dans la société canadienne», a déclaré Lilley. « Ils se séparent d’elle, que ce soit avec leurs vêtements ou en essayant de construire un complexe musulman . Étant donné ce que nous savons sur ce qui a déjà  été enseigné à l’école et associé à la mosquée, plusieurs questions doivent être posées et répondues « .

Au Toronto Sun ,le chroniqueur et militant libéral Tarek Fatah, auteur de « Le Juif n’est pas mon ennemi: Dévoiler les préjugés qui alimentent l’antisémitisme musulman », a expliqué que la pièce met en scène le martyr du petit-fils et frère de Muhammad.

« C’est une école chiite, et elle  s’emploi  à commémorer l’une des plus grandes tragédies de l’histoire islamique, qui est le massacre de la famille du Prophète Muhammad par le califat du temps », a déclaré le libéral Fatah, qui a ajouté qu’il regardait ces jeux quand il était un garçon , au Pakistan…À croire que nous sommes tous des imbéciles au Canada et au Québec!

« Les enfants sont vraiment engagé à  participer », at-il expliqué. « En regardant cela dans le contexte canadien, j’ai été profondément troublé parce que cela signifie que l’endoctrinement de 3, 4 ans qui a cours depuis des siècles – et que même  un enfant au Pakistan pense qu’il est tout à fait normal – combien de dégâts il ferait en moi ou mes amis ou copains qui sont maintenant dans leur 60s à ce qui est «martyre» et pourquoi devrait-on souhait mort comme si c’ était une bonne chose…par la  désensibilisation « .

Fatah, qui est également le fondateur du Congrès musulman canadien, a déclaré que  la pièce met en scène « une immense tragédie qui a transformé les événements de l’histoire islamique. »

« Rappelez-vous, ce qui s’est passé dans la même zone que ISIS mène les décapitations islamiques, la tragédie de ces enfants parle», at-il dit. »Le petit-fils du prophète Mahomet a été abattu. Son frère a été tué et décapité. Les chefs de la famille de Muhammad ont défilé dans la ville de Damas et Karbala. Ainsi, il a une valeur affective profonde. « 

Fatah a dit qu’il ne croit pas que les parents et les enseignants à la Jaffari Centre islamique ont été « essaient de faire les enfants dans les radicaux. »

« Après tout, ce sont les victimes de radicaux, » at-il dit. «La plupart des musulmans chiites aujourd’hui sont massacrés par d’autres musulmans. Donc, ce contexte doit être là. Ce n’était pas une ISIS ou al-Qaida ou des talibans ,mais un type de personnes « .

Lilly a   interrompu le libéral islamiste: « Ils agissent sur l’histoire. Mais vous pouvez voir des yeux canadiens, bien, pourquoi vous regardez cela et allez, c’est étrange, surtout compte tenu de l’histoire de cette mosquée. « 

Fatah a répondu: «Je sais. Je pense que – comment dire le plus gentiment? – Je crois que quelqu’un a besoin de leur parler et d’essayer de leur faire comprendre que la célébration de la mort, peu importe de qui [sic], est une expérience bizarre. Il désensibilise en montrant une  effusion de sang parmi les enfants « .

Il a ajouté, « Le même secte chiite édicte également  à se battre. C’est une scène sanglante que chaque musulman connaît … et c’ est  très troublant. Mais quelqu’un doit parler à la direction de cette communauté et leur  dire :«Pour l’amour du ciel, vous ne pouvez pas célébrer la mort [et faire  cela en] avant d’enfants de  3 à 4 à 5 ans . » Il va à l’encontre d’environ un millier d’années de deuil par cette communauté qui permet de le faire en secret, parce que personne dans le monde arabe a été autorisé à déposer un grief contre  ce qu’ils considèrent  être comme leurs dirigeants « .

Les nouvelles de cette scène de  décapitation  viennent une semaine seulement après  qu’un musulman converti  a décapité une femme dans une société en Oklahoma . Le suspect, Alton Nolen, qui avait été limogé de son poste à un aliment traitement usine , a attaqué une femme avec un couteau et lui décapité, la KFOR-TV à Oklahoma City rapporté. Il a ensuite attaqué un autre employé et a été arrêté quand il a été blessé par balle par le propriétaire de l’entreprise.

Nolen avait essayé de convertir ses  collègues à l’islam après s’être récemment convertir lui-même, selon un rapport de nouvelles de télévision locale.

Selon un journal local , la Gazette McCurtain: « un membre de la famille », a déclaré que Nolen avait dit à des collègues sur un « enseignement islamique  que les femmes devraient être lapidés pour une infraction », et une dispute a éclaté,et  après quoi Nolen aurait été tiré.

Comme WND a rapporté en 2013 , Les autorités de New Jersey ont allégué qu’ un musulman a  décapité deux chrétiens coptes, enterré leurs corps et leur tête et les mains dans des tombes séparées, près de Philadelphie.

Le musulman a été identifié comme Yusuf Ibrahim, 28 ans. Il a été placé en détention après que les corps ont été retrouvés et mis en accusation en Avril 2014.

Des rapports ont été fait dans les derniers mois ,sur les actes de terroristes musulmans,à la solde d’ISIS ,sur des  décapitations de  chrétiens au Moyen-Orient. Le vendredi, 3  octobre  2014, ISIS a publié un  vidéo montrant ce qui est soi-disant la décapitation d’un travailleur humanitaire britannique,soit  Alan Henning, le quatrième otage occidental à être assassiné par les terroristes. Des  terroristes  militants d’ISIS  avaient menacé la vie de Henning ,il y a trois semaines.

A la fin de la vidéo, ISIS a montré un travailleur humanitaire américain Peter Kassig et menace maintenant de le tuer aussi.
Lire la suite sur http://www.wnd.com/