Nouvel Ordre Mondial:tous les conflits actuels sont liés à l’énergie fossile

La plupart des réserves mondiales de pétrole et de gaz naturel sont situés dans les zones les cercles noirs sur la carte ci-dessous à savoir le golfe Persique, la mer Caspienne et la Russie.

Pour donner un exemple de grandeurs, le golfe Persique détient plus de 50% des réserves prouvées de pétrole du monde, tandis que l’Afrique ne détient que 10% environ des réserves prouvées de pétrole du monde. En outre, la Russie, le Qatar et l’Iran détiennent plus de 50% de gaz naturel les réserves prouvées de la planète. 

Les conflits liés à l'énergie annoncent clairement la prochaine guerre mondiale.
Les conflits liés à l’énergie annoncent clairement la prochaine guerre mondiale.

On voit donc  venir de loin les  États-Unis et l’Europe, avec leurs économies développées, et il y a le développement de l’Est à savoir la Chine et l’Inde, qui menace de dépasser l’Occident déjà développé. Les zones riches en énergie sont situés entre l’Occident et l’Orient. La plupart des revenus du golfe Persique et de  la mer Caspienne viennent du  pétrole, mais aussi la plupart des revenus de la Russie proviennent de l’exportation d’énergie (gaz naturel et pétrole). 

Par conséquent ,les conflits surgissent en 3 niveaux. Le premier  niveau  est représenté par les conflits entre les pays riches en énergie qui sont en concurrence les uns avec les autres sur qui va exporter davantage vers les riches clients à savoir les États-Unis, l’Europe et la Chine. Par exemple, le pétrole de la  riche Arabie Saoudite et le gaz naturel du  riche Qatar, en concurrence avec l’Iran, qui est riche  dans les  deux, créent un conflit  sur…à  savoir qui va vendre plus à l’Europe et la Chine, c’est une guerre de l’énergie entre les Etats-Unis et Russie post-communiste. 

Tous ces pays sont également en concurrence avec la Russie qui est riche en pétrole et en gaz naturel aussi. La Russie détient effectivement les plus grandes réserves prouvées de gaz naturel dans le monde, et dispose d’un avantage géographique sur ses concurrents car  est situé très proche de l’Europe et la Chine. Il y a beaucoup de tension (les guerres) entre les pays riches de l’énergie sur qui va vendre plus, et à travers laquelle itinéraires (pipelines et voies maritimes), à des clients riches à savoir le gazoduc Qatar-Turquie ou le pipeline Iran-Irak-Syrie etc. Dans ces conflits les pipelines de gaz naturel et les routes maritimes sont d’une importance stratégique pour les pays riches en énergie. 

La deuxième source de conflits existe entre l’Occident et l’Orient, à propos de qui va influencer plus les pays riches en énergie, afin d’accéder librement aux sources d’énergie, dont les compagnies pétrolières vont profiter des sources d’énergie, et sur qui sera en mesure de couper l’approvisionnement en énergie du concurrent en cas de confrontation. Ce niveau de conflit se manifeste principalement entre les USA et la Chine. Les régions riches en énergie sont entre l’Ouest et l’Est, mais plus proche de l’Orient. 

Le troisième niveau de conflit entre le riche en énergie et l’énergie des pays assoiffés,… sur qui va avoir le dessus. Ce conflit se manifeste principalement entre les USA et la Russie. Toutes les guerres en Europe (Ukraine), en Asie (Syrie et Irak) et en Afrique (Libye) sont des exemples de ces simples faits. Je dois souligner que la Libye est le 9 ième  plus riche  pays pétrolier  du monde.

L’AXE IRAN-CHINE-RUSSIE CONTRE L’EMPIRE

 

Les accords de la Chine avec le Kazakhstan et la Russie, pour la construction de pipelines qui fournira la Chine en pétrole et gaz naturel de ces deux pays étaient d’une grande importance géopolitique, à la fois pour la Chine et la Russie tant que pays individuels, mais aussi comme un coaltions contre les Etats-Unis, il est pas un secret que les oligarques russes, pour la plupart d’anciens agents du KGB, ont formé une alliance avec les communistes chinois contre les Américains.

carte énergie china-middle-east

Les Russes, pour commencer, de vendre la plupart de leur gaz naturel vers les marchés européens. Si les Européens étaient de les boycotter, ils sont confrontés à de graves difficultés financières. Avec le nouveau contrat avec les Chinois, les Russes vont vendre 400 milliards de dollars de gaz naturel pour les Chinois pour les 30 prochaines années et aura un deuxième acheteur majeur. 

Les Chinois d’autre part, à la différence de pétrole et de gaz naturel riche Russes, doivent importer la plupart de leur pétrole et de gaz naturel. La dépendance énergétique sur le golfe Persique est un grand handicap pour les Chinois, depuis le Golfe est dominée militairement par les Américains (région dans le cercle rouge). Pour les importations chinoises voir l’image ci-dessous.

capture2

Source: http://www.china-briefing.com/news/2011/04/13/the-géopolitique-de-chine-african-petrole.html

 

En outre, les navires chinois qui transportent l’énergie du Golfe à la Chine, doivent passer si les détroits entre la Malaisie et l’Indonésie (zone de cercle bleu). Cependant la Malaisie a une coopération militaire étroite avec les États-Unis Fondamentalement, les Américains peuvent couper les approvisionnements énergétiques chinois très facilement en cas de confrontation militaire.

Avec l’énergie qui coule en provenance du Kazakhstan et de la Russie, la Chine de s’assurer qu’ils ne seront pas manqué de combustibles en cas de confrontation. Pour les tensions entre les Etats-Unis et la Chine en ce qui concerne le pétrole du golfe Persique, voir l’article du Wall Street Journal qui suit.

http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424127887324755104579073283948517714

De plus la Chine a construit avec le Turkménistan un pipeline de gaz naturel, en suivant la route Turkménistan-Ouzbékistan-Kazakhstan-Chine (ligne orange), voir Wikipedia

http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Asia%E2%80%93China_gas_pipeline

La Chine veut mettre la main sur l’énergie iranienne, soit par une extension du gazoduc Iran-Pakistan (ligne rose), voir Forbes

http://www.forbes.com/sites/chriswright/2014/05/22/400-billion-gas-deal-shows-russia-looking-to-china-to-replace-western-money/

 ou par une extension de la ligne Turkménistan (ligne verte). Cela renforcerait la Chine et l’Iran. Il augmenterait considérablement les options énergétiques de la Chine et secutiry, et il serait de protéger l’Iran contre les sanctions de l’Occident. On voit donc qu’il existe une très forte coalition de civilisations inférieures contre les Américains, composé principalement des communistes chinois, les mollahs iraniens et ex KGB et des oligarques russes actuels. 

Nous pourrions dire que les Américains ont perdu complètement la bataille de l’énergie de la mer Caspienne, car la seule chose qu’ils ont réussi ,était de transférer de l’huile à la Méditerranée par la route Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (l’oléoduc Bakou-Ceyhan). Voir carte ci-dessous

carte baku-ceyhan-pipeline

Nous  ne devrions donc pas supposer que les Américains ont le pouvoir de lutter pour l’énergie aborigènes riches à jamais. Si nous prenons la puissance militaire américaine comme donné, nous pourrions nous réveiller un jour pour voir les communistes chinois comme  étant la première puissance militaire du monde. Et ça,c’est très effrayant.

.

Pour l’affaire Chine Russie voir Forbes

http://www.forbes.com/sites/chriswright/2014/05/22/400-billion-gas-deal-shows-russia-looking-to-china-to-replace-western-money/

Pour l’affaire Chine Kazakhstan voir Wikipedia

http://en.wikipedia.org/wiki/Kazakhstan%E2%80%93China_oil_pipeline

Pour l’affaire Turkménistan Chine voir Wikipedia

http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Asia%E2%80%93China_gas_pipeline

 

L’ÉTAT ISLAMIQUE:UNE STRATÉGIE SIONISTE ET OCCIDENTALE DANGEREUSE

A la carte ci-dessous vous pouvez voir la progression de l’armée de l’État islamique (Etat islamique d’Irak et de la Syrie ou de l’Etat islamique d’Irak et du Levant). Vous pouvez voir que ISIS contrôle la partie orientale de la Syrie et la partie nord-ouest de l’Irak.

L'expansion de l'État Islamique...bien armé et bien financé.
L’expansion de l’État Islamique…bien armé et bien financé.

Cela pourrait être une situation qui plaît à toutes les parties dans une certaine mesure et une trêve pourrait être atteint. À la situation décrite par la carte ci-dessus, Assad qui est un allié russe et iranien, conserve la région à côté des frontières israéliennes et à côté de la mer Méditerranée. Cela signifie que les Russes gardent la base navale qu’ils ont dans le port syrien de Tartous. En outre Assad contrôle toujours les riches offshore de ressources de gaz naturel de la Syrie, qui est déjà accepté d’être exploitées par les Russes. Gardez à l’esprit que Assad est pleine conscience que les pires choses qui pourrait arriver à lui dire ce qui s’est passé à Kadhafi en Libye.

Les Saoudiens et les Qataris sont heureux parce que si ISIS contrôle la partie orientale de la Syrie et de la partie occidentale de l’Irak, les Iraniens ne seront pas en mesure d’envoyer le pétrole iranien et du gaz naturel à la mer Méditerranée, à travers le pipeline Iran-Irak-Syrie, et  blesser ainsi pétrole saoudien et de gaz naturel du Qatar, c’est  « La guerre de l’énergie entre les Etats-Unis et la Russie ». S’il vous plaît notez encore  que les Saoudiens sont riches en pétrole, les Qataris sont riches en gaz naturel, et les Iraniens sont riches  des deux à la fois.

 La Turquie est heureuse  aussi, parce que le pipeline Iran-Irak-Syrie ne se terminera pas en Syrie,c’est- à-dire à côté de Bakou-Ceyhan pipeline de la Turquie. Le pipeline iranien permettrait de réduire les recettes turques et  beaucoup de l’importance géopolitique de la Turquie.

 Les Iraniens sont un peu heureux, car leur allié ,le président syrien ,Bashar al Assad, conserve la région à côté d’Israël. Assad est le lien principal des Iraniens à la frontière israélienne. En outre, les Iraniens utilisent Assad afin d’armer les terroristes du Hezbollah au Liban, dans le but d’attaquer Israël. Les deux ,Assad et le Hezbollah ,sont très importants pour les Iraniens, au  cas ou Israël tenterait  d’attaquer ses installations nucléaires. Par conséquent toutes  ces connexions restent à la disposition des Iraniens.

Pendant que ses sbires djihadistes ont le ventre creeux,Abou Bakr al-Baghdadi,le calife autoproclamé de tous les musulmans aurait une Rolex  pour tenir l'heure.
Pendant que ses sbires djihadistes ont le ventre creeux,Abou Bakr al-Baghdadi,le calife autoproclamé de tous les musulmans aurait une Rolex pour tenir l’heure.

 Iraniens confrontés au problème principal, car il serait leur propre pétrole et de gaz naturel qui aboutirait à la mer Méditerranée par le pipeline Iran-Irak-Syrie. Cependant c’est ce qui arrive quand un pays est un ennemi des Etats-Unis, tandis que ses ennemis à savoir les Saoudiens, la Qatarsis et les Turcs sont de très bons amis avec les Etats-Unis Les Qataris ont permis aux Américains de construire des bases de l’armée et de l’aéroport de gros au Qatar, et les  Etats-Unis sont  toujours la puissance militaire la plus forte dans le monde. Et quand les armes parlent,les mensonges,les actes de propagande et les  conneries se mettent  en marche.

Abou Bakr al-Baghdadi  a été détenu,torturé et son cerveau lavé par les tortionnaires de la CIA ,à Quantanamo ...parce qu'il aurait tramé dans le complot du 11 septembre 2001. Pour s'en débarrer ,on lui a donné la promotion de calife de tous les musulmans. Je ferai un article sur son discours pourri,un jour.
Abou Bakr al-Baghdadi a été détenu,torturé et son cerveau lavé par les tortionnaires de la CIA ,à Quantanamo,pendant 5 longues années …parce qu’il aurait tramé dans le complot du 11 septembre 2001.
Pour s’en débarrer ,on lui a donné la promotion de calife de tous les musulmans.Ce malade est devenu la pire menace de l’Occident chrétien.
Je ferai un article sur son discours pourri,un jour.

 

 

 

EN CONCLUSION

Les nazis au pouvoir en Ukraine et la formation, suivie de l’extension de l’État Islamique sous le califat « autoproclamé » d’Al Baghadi  fait partie d’un programme bien rodé de contrôle du territoire,afin de s’approprier les richesses en énergie fossile,par le Nouvel Ordre Mondial,c’est-à-dire …l’Empire.Les États-Unis d’Amérique ont la triste responsabilité d’avoir lavé le cerveau du schizophrène-paranoïaque qui gère cet « état-voyou » ,du temps qu’il était prisonnier ,à Quantanamo ,soupçonné qu’il était ,d’avoir participé aux attentats du 11 septembre 2001.La façon  que le Nouvel Ordre Mondial a financé,armé et fourni  des soldats-mercenaires venus de partout de l’Occident Chrétien ,combattre au nom de celui qui se prétend … »le calife de tous les Musulmans dans le Monde! »…tend à nous prouver hors de tout doute possible que le peuple américain supporte une tyrannie qui s’est érigé au pouvoir par un coup d »état intérieur (Inside job). Pendant que nous lignes,les  gouvernements des États-Unis d’Amérique,de l’état sioniste d’Israel,de l’émirat du Qatar et de la monarchie  d’Arabie Saoudite ont  créé ensemble ce monstre politique qui sert si bien leurs intérêts capitalistes …D’autant plus que l’État Islamique effectue le sale boulot de nettoyage ethnique dans la région.

Le mensonge sert bien le gouvernement de Barack Hussein Obama ,comme vous allez le lire plus loin.

Islam radical 004

Le 30 août 2014,l’armée irakienne,jardis entraînée à coup de milliards de dollars par l’US Army,a lancé une offensive pour briser le siège imposé par l’État Islamique à une ville turcomane,au moment ou Washington  affirme (croix sur le cœur)  chercher à former une large coalition pour combattre ce groupe responsable de terribles exactions en Irak et en Syrie.

La base radicale des terroristes en Irak,c'était eux.
La base radicale des terroristes en Irak,c’était eux.

Les djihadistes sunnites ultra-radicaux de l’État Islamique qui posent une menace sans précédent ,sont engagés depuis 2013 dans une guerre de génocide en Syrie et mènent depuis le 9 juin 2014 ,une vaste offensive en Irak,proclamant un califat  sur les vastes régions conquises dans les deux pays voisins.

Le roi Abdallah d’Arabie Saoudite a prévenu l’Occident qu’elle serait la prochaine cible de ces djihadistes ,à moins d’agir très rapidement,surtout après que la Grande-Bretagne a relevé pour la première fois depuis 2011,son niveau d’alerte ,face à la menace  du fou de l’État Islamique.

Depuis juillet 2014,l'État Islamique contrôle les plus importants champs pétroliers du nord de l'Irak...mais cela était prévu par Washington.
Depuis juillet 2014,l’État Islamique contrôle les plus importants champs pétroliers du nord de l’Irak…mais cela était prévu par Washington.

En Irak,l’armée appuyée par des miliciens chiites et des combattants kurdes,a lancé un assaut pour desserrer l’étau autour de la ville turcomane chiite d’Amerli,à 160 km au nord de Bagdad,assiégée depuis plus de  deux  mois par l’État Islamique.

Les soldats appuyés par un soutien aérien irakien,avançaient depuis le Nord ,selon  divers responsables de l’armée irakienne.Ils auraient réussi à reprendre une dizaine de villages sur le chemin d’Amerli,et des renforts  ont été envoyés.

Les djihadistes contrôlent aussi  le plus important de la Syrie...donc ils ont  conclu le pacte avec  Obama...et Israel.
Les djihadistes contrôlent aussi le plus important de la Syrie…donc ils ont conclu le pacte avec Obama…et Israel.

… »Le nettoyage ethnique de l’État Islamique »

Les djihadistes de l’État Islamique accusés de « nettoyage ethnique » par l’ONU,ont commis de nombreuses exactions dans le Nord de l’Irak,notamment contre les minorités yazidie et chrétienne.

Plus de 1,6 million d’Irakiens ont été déplacés cette année 2014 par les violences en Irak,dont 850,000  durant le seul mois d’août,selon l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Le 30 août 2014,l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme  a annoncé que l’État Islamique avait vendu en Syrie « au moins 27  » femmes yazidies capturées en Irak.

Alors que les forces irakiennes n’ont repris que très peu de secteurs aux djihadistes,le ministère de la défense irakienne a annoncé avoir reçu des hélicoptères de combat russes MI-28 pour  les aider dans leur lutte.

John Kerry
John Kerry

Hier,dans le New York Times,le secrétaire d’état et Illuminati bien connu,John Kerry,aussi membre de Skull and Bones …comme George W. Bush,a appelé à une réaction conjuguée conduite…bien sur,par les États-Unis (qui d’autre?) et la plus large  coalition des nation possible » …contre l’État Islamique.

« Nous ne permettroins pas au cancer de l’État Islamique de s’étendre à d’autres pays.Le monde peut affronter ce fléau ,et au bout du compte le vaincre »,a-t-il assuré,en dénonçant les intentions « génocidaires » de l’État Islamique.

Reconnaissez-vous John Kerry sur la photo?
Reconnaissez-vous John Kerry sur la photo?

Ceci nous rappelle mot pour mot…la condamnation de Saddam Hussein par George W. Bush après le 11 septembre 2001.Nous nous rappelons tous que ce sont les États-Unis d’Amérique  qui ont armés et financés Saddam Hussein pour créer  une défense contre la menace iranienne sur l’Arabie Saoudite  quand c’est justement ce même pays qui finance le terrorisme  d’Al Qaïda …partout dans le monde.

Nous voyons donc se profiler la méthode militaire d’extermination de masses choisie par  l’Empire (le  Nouvel Ordre Mondial)…: on créé artificiellement ,en le supportant financièrement et militairement un état  dont on taxe la crédibilité par des rumeurs ou des actions (vraies ou fausses…ça n’a pas d’importance) puis on le condamne devant l’ONU…et ensuite on le détruit,on l’abat en s’assurant de tuer le plus de gens possibles.

Ainsi,lentement mais surement ,on met en marche le plan illuminati de dépopulation mondiale.L’objectif à long ou moyen terme:éliminer au moins 40% de la population mondiale.

C’est pourquoi,le Mouvement Mondial de Désobéissance Civile est devenu une nécessité incontournable!

 

 Des membres de la redoutable brigade Ousoud al-Anbar (les Lions de Anbar), affiliée à l’État islamique en Irak et au Levant, la branche d’el-Qaëda en Irak.

Des membres de la redoutable brigade Ousoud al-Anbar (les Lions de Anbar), affiliée à l’État islamique ,jadis  la branche d’Al-Qaëda en Irak…Armée par qui?

 

 

 

 

 

Publicités

Manifeste pour sortir de la dépendance au pétrole

L'installation de l'industrie pétrolière en Gaspésie et à l'Île d'Anticosti est devenue une menace très sérieuse pour l'environnement du Québec...Particulièrement concernant le golfe Saint-Laurent et les rives du Saint-Laurent.
L’installation de l’industrie pétrolière en Gaspésie et à l’Île d’Anticosti est devenue une menace très sérieuse pour l’environnement du Québec…Particulièrement concernant le golfe Saint-Laurent et les rives du Saint-Laurent.

 

Pour signer la pétition :Pétition

 

Le manifeste

Le 19 octobre 2005, douze personnalités publiques signent le Manifeste pour un Québec lucide. Les auteurs, prétextant l’ampleur de la dette nationale et le déclin démographique, proposent entre autres des hausses de tarifs et une plus grande ouverture des services publics au privé. Le 8 janvier 2014, onze personnalités publiques signent le Manifeste pour tirer collectivement profit du pétrole. Les auteurs, prétextant l’ampleur de la dette et le déclin démographique, proposent l’exploration et l’exploitation des ressources pétrolières du Québec.

Parce que le développement économique n’est pas une fin en soi, mais bien un moyen pour construire de meilleures sociétés;

Parce que les conséquences des choix que nous faisons aujourd’hui décideront du sort de nos enfants et de nos petits-enfants;

Parce que nous voulons que les décisions concernant l’avenir de notre société soient dictées non pas par le fatalisme, mais par notre sens du devoir, par un effort responsable pour réduire notre dépendance vis-à-vis d’une ressource plus que problématique;

Nous réagissons.

 

Notre mode de vie a des impacts majeurs sur nos ressources naturelles et sur nos écosystèmes régionaux et planétaires. Nos choix économiques doivent prendre en considération l’incontestable réalité des changements climatiques et l’impact économique et social des limites de nos ressources. Le Québec ne peut s’enliser davantage dans la voie du pétrole. Notre responsabilité collective est de diminuer notre consommation d’énergie et de favoriser l’utilisation des solutions de remplacement aux énergies fossiles. Sur cette question, il y a réellement urgence.

Nous sommes de ceux et celles qui se questionnent et qui doutent. Nous sommes des citoyennes et des citoyens, des scientifiques, des travailleurs-euses, des intellectuels-les, des artistes, des enseignants-es, des gens qui habitent tout le territoire du Québec. Nous avons les pieds bien ancrés dans le présent et les yeux tournés vers un avenir que nous voulons heureux et prospère. Pour nous, l’économie est un moyen au service des gens et du bien commun. De toutes nos forces, de Percé à la Baie-James, de Coaticook à Blanc-Sablon, nous voulons un Québec où il fait mieux vivre. Et spécialement aujourd’hui, nous pensons au Golfe du Saint-Laurent, à Anticosti, à la Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Déjà, nous sommes en action.

Nous souhaitons construire une société qui produit et consomme moins et mieux, et qui partage équitablement la richesse. Nous souhaitons sortir le Québec de sa dépendance au pétrole en réduisant notre consommation d’énergie et faire la promotion de l’utilisation des énergies vertes. Nous voulons créer des emplois durables par de vastes chantiers écologiques : rénover les bâtiments pour diminuer le gaspillage énergétique; planifier l’aménagement des villes et des banlieues autour du transport collectif et électrifier les transports collectifs et individuels. Nous ne voulons plus de villages quasi abandonnés ni de milieux naturels dégradés. Nous voulons favoriser l’agriculture à l’échelle humaine pour que le Québec puisse savoir ce qu’il y a dans son assiette. Nous voulons protéger les cours d’eau et les terres agricoles, diminuer la pollution et protéger la biodiversité nécessaire au bien-être de tous et toutes. Nous voulons ramener aux collectivités le droit prioritaire sur le sous-sol afin d’empêcher que la recherche de profits rapides charcute notre territoire et massacre nos paysages.

Nous croyons que le Québec n’est pas à vendre au plus offrant. Nos richesses naturelles appartiennent à la collectivité. Il faut en disposer avec le souci du bien commun. Nous souhaitons créer des conditions, des lois et des sociétés publiques pour que les richesses naturelles du Québec appartiennent enfin aux gens d’ici. Car nous travaillons à un Québec où il fait bon vivre partout, un Québec viable pour les générations présentes et futures.

 

La dépendance au pétrole n’est pas une fatalité

Ni la croissance, ni même le maintien de notre consommation de pétrole ne sont inévitables. Nous ne sommes pas tenus de continuer à avancer tête baissée vers un désastre certain. Au contraire, il est urgent de réduire cette consommation de façon importante.

Depuis 100 ans, le pétrole est au cœur du développement de nombreux secteurs industriels. Mais l’ère des énergies fossiles tire à sa fin. Ces énergies sont responsables de bouleversements climatiques et écologiques sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Elles ont donné lieu à de nombreuses catastrophes humaines et environnementales comme le déraillement de Lac-Mégantic en juillet 2013 et les déversements répétés de pipelines.

Le pétrole est responsable de 38 % de l’émission mondiale des gaz à effet de serre. Les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le GIEC, devraient guider nos pas sur les actions à poser. Selon les tendances actuelles, les émissions de gaz à effet de serre entraîneront une augmentation des températures qui pourraient s’élever de plus de 4 oC d’ici la fin du siècle, produisant des phénomènes climatiques extrêmes de plus en plus nombreux : tornades, ouragans, inondations et une augmentation du niveau des océans qui pourrait atteindre un mètre. Il est donc urgent que le Québec profite de ses avantages naturels pour utiliser des énergies plus propres dont il dispose en surplus. Il peut dès maintenant prendre les devants pour sortir de sa dépendance au pétrole. Même si la transition ne se fera pas sans difficulté, il est impératif d’agir rapidement.

Nous sommes d’accord : l’importation de pétrole coûte plusieurs milliards de trop à la population québécoise. Il est cependant irresponsable d’affirmer, car il n’y a aucune preuve ni garantie, que l’exploitation de pétrole en sol québécois réduira durablement et significativement ce déficit commercial. Le potentiel pétrolier du Québec est souvent surestimé. Les ressources en pétrole du Québec, même selon les estimations hypothétiques que font circuler les promoteurs de son exploitation, ne pourraient remplacer qu’une très faible partie de ce qui est actuellement importé.

La vraie solution pour mettre fin à cette saignée de notre économie serait de diminuer notre consommation. Déjà en 1996, le rapport « Pour un Québec efficace » produit par la Table de Consultation de débat public sur l’énergie, mise sur pied par le gouvernement et présidée par Alban d’Amour, flanqué de décideurs-euses publics, d’écologistes, de citoyens-nes et d’experts-es scientifiques, préconisait ce choix. Selon ce rapport, toutes nos politiques et tous nos investissements doivent favoriser une diminution et non faciliter la croissance de notre consommation d’énergie. Le déficit engendré par nos importations de pétrole, il faut l’attaquer un milliard à la fois : nous pouvons prendre dès maintenant les moyens pour devenir autosuffisant en remplaçant notre consommation de carburant fossile par des énergies de sources renouvelables dont regorge déjà le Québec.

Hydro-Québec engendre un énorme surplus de production qui durera pendant plus d’une décennie. Ce surplus coûtera au moins un milliard par année aux hommes et aux femmes d’ici, car son coût de production, engendré par des projets et contrats douteux et couteux, est supérieur au prix du marché. Il est irresponsable d’exploiter et de polluer davantage le sol québécois, alors que nous pourrions consacrer nos efforts et nos moyens à utiliser ces surplus de production, en électrifiant par exemple le transport des personnes et des marchandises à une beaucoup plus vaste échelle que ce qui se fait maintenant. Ces investissements dynamiseront l’économie du Québec et créeront plusieurs milliers d’emplois. N’avons-nous pas la responsabilité de léguer un Québec en meilleure posture financière aux générations futures?

 

L’exemple de la Norvège : ni souhaitable, ni possible.

La Norvège n’est pas un modèle environnemental en matière d’énergie. À l’exception de l’hydroélectricité, elle travaille peu au développement d’énergie de sources renouvelables. Et la compagnie pétrolière Statoil, plus grande entreprise du pays appartenant au 2/3 à l’État norvégien, a mauvaise réputation en matière de pratiques environnementales. Statoil est malheureusement synonyme d’un trop grand nombre de déversements, de non-respect de la règlementation en matière de protection de l’eau et d’implication dans les sables bitumineux. Pourquoi vouloir imiter un pays qui fait peu alors que nous pourrions nous-mêmes devenir l’exemple?

Par ailleurs, on évoque souvent les sommes colossales accumulées par la Norvège dans un Fonds souverain comme argument pour exploiter le pétrole. Qu’on soit pour ou contre l’exploitation du pétrole, accumuler un tel fonds au Québec est illusoire. On ne connait pas avec certitude le potentiel pétrolier du Québec, mais il semble modeste. De plus, les entreprises privées détiennent l’essentiel des droits d’exploitation et les redevances pétrolières ne rapporteraient jamais autant que les revenus de Statoil, détenu à 100 % par l’État norvégien jusqu’en 2001. Le coût environnemental exorbitant de ce mirage au Québec n’a cependant rien d’illusoire : les accidents locaux qui polluent l’environnement et menacent nos vies, tout comme les événements climatiques extrêmes, deviennent des catastrophes humaines et financières. Et nous ne voulons pas laisser aux générations futures une dette écologique impayable.

 

Le projet Anticosti ne tient pas la route

 

Le potentiel en hydrocarbures d’Anticosti fait l’objet d’une controverse. Les experts indépendants jugent que la quantité de pétrole et de gaz de schiste est grossièrement surévaluée par les promoteurs du projet. Shell a abandonné toute perspective de découverte de pétrole conventionnel. Les 40 milliards de barils en place avancés par les promoteurs seraient de schiste comme au Dakota, dont seulement 1,2 % peut-être récupérable par les puits. À 100 $/baril, l’exploitation totale du gisement ne récolterait que 50 milliards $ en valeur brute. Cela demanderait au minimum 12 000 puits d’extraction. Or, chaque puits a un cout unitaire de 10 millions $. Il faudrait donc dépenser 120 milliards $ pour extraire moins de 50 milliards $ de pétrole. Ce qui fait dire à plusieurs que ce projet ne tient pas la route!

De plus, l’impact d’une mise en exploitation massive des hydrocarbures potentiels d’Anticosti aurait un impact majeur pour le fragile écosystème de l’île considérée comme un joyau du patrimoine naturel du Québec.

 

Débat équilibré et vision collective

Les signataires du « Manifeste pour tirer collectivement profit du pétrole » réclament un débat équilibré sur des bases scientifiques et du même souffle ils accusent des groupes environnementaux de recourir à des stratégies de désinformation qui ne servent pas la société. Leur charge est présentée sans références permettant une réplique, dans un texte qui est lui-même presque totalement dépourvu de fondements scientifiques. Pour montrer notre bonne foi et pour décider ensemble sur des bases scientifiques et démocratiques, nous les invitons à réclamer comme nous une étude environnementale stratégique sur l’ensemble de la filière des hydrocarbures ainsi que des audiences publiques et des consultations. Trop souvent, plusieurs promoteurs de l’exploitation accrue des ressources minières et pétrolières s’opposent malheureusement à de tels BAPE qui permettent de décider en s’appuyant sur des données scientifiques et sur l’exercice de la démocratie.

Les signataires du manifeste en faveur du pétrole entendent agir « collectivement » et affirment s’inspirer de la Révolution tranquille. Mais les droits d’exploration et d’exploitation des projets qu’ils défendent, à l’exception d’une petite partie d’Anticosti, sont détenus par des entreprises privées. Il est admis dans nos sociétés que les entreprises privées soient davantage préoccupées par leur rentabilité trimestrielle que par les intérêts collectifs. Au cours des dernières décennies, les entreprises qui exploitent notre sous-sol ont réussi à minimiser leurs impôts et à ne payer environ que 4 % de redevances effectives. Il est donc illusoire de faire miroiter l’enrichissement collectif par l’exploitation du pétrole au Québec.

Nous sommes d’accord, inspirons-nous de la Révolution tranquille : comme pour l’hydro-électricité, approprions-nous nos ressources renouvelables ! Mais faisons mieux au XXIe siècle : réfléchissons au long terme et travaillons à une prospérité viable. Soyons « Maîtres chez nous ! » En choisissant de manière démocratique dans quel monde nous voulons vivre avant de décider de l’usage de nos ressources naturelles.

 

Nous réclamons :

— Une étude environnementale stratégique sur l’ensemble de la filière des hydrocarbures qui couvrirait tous les impacts sociaux, environnementaux et économiques liés à l’utilisation du pétrole et aux conséquences dans le fonctionnement de notre société ainsi que des audiences publiques en bonne et due forme sous forme de BAPE par projets afin de trancher sur le fond de cette question : voulons-nous collectivement faire du Québec un état pétrolier?

— Pour agir avec cohérence et responsabilité, avant toute adoption de cadres législatifs et règlementaires pour les activités d’exploration et d’exploitation pétrolière en milieu marin et terrestre, que le gouvernement du Québec :

  • adopte une stratégie énergétique qui prévoit un plan d’action et des cibles de réduction de la consommation de pétrole. Une cible réaliste pourrait être la réduction de 30 % de la consommation de pétrole d’ici 2020 et de 60 % d’ici 2030.
  • adopte le plus rapidement possible une politique de mobilité durable ambitieuse pour donner aux sociétés de transport en commun des moyens financiers suffisants et prévisibles pour améliorer l’offre de transport et maintenir leur accessibilité financière.
  • adopte officiellement une cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 25 % d’ici 2020 par rapport à 1990 et adopte un Plan de lutte aux changements climatiques permettant d’atteindre cette cible.

— Le maintien du moratoire sur l’exploration pétrolière dans la portion québécoise du Golfe du Saint-Laurent, notamment pour la réalisation des objectifs de création d’aires marines protégées.

— L’adoption d’un moratoire permanent sur toute forme de fracturation hydraulique, et ce, sur l’ensemble du territoire.

— Que tout projet d’exploration et d’exploitation des ressources pétrolières affectant le territoire des communautés autochtones soit conditionnel à une entente préalable avec ces communautés, et ce, dans une perspective de respect des droits ancestraux autochtones et de relation de nation à nation.

 

SOURCES :

Pour un Québec efficace. Débat public sur l’énergie, gouvernement du Québec, 1996.

https://docs.google.com/folderview?pli=1&id=0B8Cc3GE_t3rLNzE3M2YzZDEtMmFkNC00NWE0LWE1MDItYmU5YjgyMGRiNjBj

Pétrole: l’expérience norvégienne: http://www.attac.no/wp-content/uploads/2011/04/P%C3%A9trole-l%E2%80%99exp%C3%A9rience-norv%C3%A9gienne.pdf

De la réduction des gaz à eff¬et de serre à l’indépendance énergétique du Québec. Commission sur les enjeux énergétiques, gouvernement du Québec, 2013, 83 p.http://www.consultationenergie.gouv.qc.ca/pdf/politique-energetique-document-consultation.pdf

Mead, Harvey. L’indice de progrès véritable du Québec. Quand l’économie dépasse l’écologie. Éditions Multimonde, Québec, 2011, 386 p.

Pour un Québec libéré du pétrole en 2030. Équiterre, 2009. http://www.equiterre.org/sites/fichiers/document_petroleoct13_0_0.pdf

5e Rapport du groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat. Climate change 2013. The Physical Science Basis. (En anglais).http://www.ipcc.ch/report/ar5/wg1/#.UtMyW555M1L

Durand, Marc. Les hypothétiques gisements d’hydrocarbures non conventionnels au Québec. Mémoire déposé à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.http://www.consultationenergie.gouv.qc.ca/memoires/20130822-Marc_Durand_Mtl.pdf

Rapport du Vérificateur général du Québec à l’Assemblée nationale pour l’année 2008-2009.

Chapitre II, Interventions gouvernementales dans le secteur minier.http://www.vgq.gouv.qc.ca/fr/fr_publications/fr_rapport-annuel/fr_2008-2009-T2/fr_Rapport2008-2009-TII-Chap02.pdf 

 

Les auteur-es du manifeste

Kim Cornelissen, Consultante en développement régional et pays nordiques, Finaliste au Prix des femmes d’affaires du Québec 2012 et Lauréate du Prix 2008 de l’Institut de recherche en économie contemporaine

Andres Fontecilla, Président et porte-parole de Québec solidaire et Coordonnateur du conseil communautaire Solidarités Villeray jusqu’en 2012

Harvey L Mead, Auteur, L’indice de progrès véritable : Quand l’économie dépasse l’écologie, 2011 (MultiMondes), Commissaire au développement durable, 2007-2008 et Président (Chair), Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie de 2002-2005

Anne-Marie Saint-Cerny, Directrice de la Société pour Vaincre la Pollution et Vice-présidente et directrice de la Fondation Rivière de 2002 à 2010

 

 

Manifeste pour un Front national du Québec

Fn logo

                                     MANIFESTE POUR UN FRONT NATIONAL DU QUÉBEC

« L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État. »

(Henry Louis Mencken,Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956))

« L’union de l’action des libres-penseurs prendra un jour le nom de révolution mondiale! »
(Michel Duchaine,chercheur et Diseur de Vérités)

…………………………………………………………………………………………….

Il est évident que nous commençons à nous heurter aux limites écologiques de l’activité économique:tous ceux et celles qui écoutent les nouvelles météologiques internationales le savent.

Un système économique libéral, dont le but est la recherche du profit à court-terme pour des intérêts particuliers, ne peut prendre en compte les coûts à long-terme tels que la dégradation de l’environnement.

Les modèles économiques actuels sont également inaptes à estimer à sa juste valeur la « production » de la nature, indispensable à notre survie: production d’oxygène, fixation du gaz carbonique par les forêts et les océans, régulation de la température, protection contre les rayonnements solaires, recyclage chimique, répartition des pluies, production d’eau potable, production d’aliments, etc.

Si nos modèles économiques intégraient le coût réel de la destruction de la nature, de la pollution, des modifications climatiques, cela changerait radicalement notre estimation de ce qui est « rentable » et de ce qui ne l’est pas.

 La production de la nature a été évaluée à 55,000 milliards de dollars par an par un groupe de scientifiques de l' »Institute for Ecological Economics » de l’Université du Maryland ,en 1997.Nous sommes maintenant en 2013,et ,il est certain que les coûts (et la valeur de l’évaluation de la nature) ont considérablement augmentés depuis peu de temps,étant donné le nombre  d’événements climatiques extrêmes, en augmentation exponentielle.

Si nous continuons dans cette logique,suite au désastre récent de Lac-Mégantic,nous pouvons être certains que la compagnie MMA (Montreal Maine and Atlantic), responsable de sa négligence et rompue à ne pas entretenir ses rails et ses  trains,va préférer  mettre la clé dans la porte et fermer les livres plutôt que de payer pour les dommages  causés à l’environnement et ceux causés à la population humaine (morts,blessures physiques et psychologiques,pertes financières des commerces,etc).Cette compagnie va s’organiser ,comme beaucoup d’autres avant  elle,pour faire une « faillite rentable » ,laissant le peuple du Québec avec  des factures à rembourser ,des morts à enterrer,des illusions à faire disparaître et des blessures morales à cicatriser.

Les récentes  inondations vécues récemment partout dans le monde,dont particulièrement en Amérique du Nord et en Europe,les multiples tremblements de terre enregistrés un peu partout sur Terre ,le déplacement accéléré du Pôle Nord magnétique de plus de 130 kilomètres en quelques années,laissent penser que nous n’en sommes qu’au-début « de la fin de l’humanité » si nous ne prenons pas  garde aux avertissements que nous envoie la Nature.

Les immenses feux de forêts qui ont dévasté le Nord du Québec sont aussi liés à cette dégradation de la vie ,sur Terre,dont la preuve est faite sur la responsabilité de la croissance démographique et économique « capitaliste » imposée aux Humains de la Terre.Il  est maintenant trop tard pour revenir rapidement en arrière et contrôler le réchauffement global efficacement,car il faudra  fort probablement plusieurs siècles d’efforts constants et de discipline ardue pour pouvoir théoriquement prendre le contrôle de notre climat planétaire.

Les gens qui actuellement ne s’intéressent pas aux nouvelles dans le monde,ne peuvent pas faire de liens entre les épisodes climatiques extrêmes qui sont de plus en plus fréquents,avec l’activité économique actuelle.Les travailleurs et les travailleuses du Québec surtaxés par des heures de travail abrutissantes  et un rythme de vie stressant,ne peuvent pas toujours prendre le temps de réfléchir  à la condition d’esclaves  et de victimes dans laquelle ils et elles vivent.

Le monde du travail a ceci de particulier : il isole les gens dans une bulle afin d’en extraire le moindre profit,jusqu’à la dernière goutte,la dernière sueur de votre vie.Par la suite,à votre retraite,le « système » s’organise pour vous recycler en vous parquant  quelque part afin de siphonner vos économies,s’il vous en reste.Les « pseudo développeurs néolibéraux » attachés au credo de la croissance économique  illimitée jusqu’à la fin des temps,n’ont rien à faire avec des travailleurs,des étudiants ,des chômeurs et des retraités qui réfléchissent ,se réveillent et qui finalement se rebelleront contre le Divin Système Capitaliste.

Ce système a tout prévu jusqu’à présent,dans les moindres détails.Je dirais que même le désastre de Lac-Mégantic a été prévu afin de nous faire avaler l’idée d’un oléoduc pour transporter « sécuritairement »  le pétrole Béni dont notre société a été docilement baigné dans la dépendance.Depuis un siècle,les villes,les villages et tout le développement économique a été bâti autour de la voiture mue à l’énergie fossile (c’est-à-dire:le pétrole).

Pourquoi donc le système capitaliste aurait-il délibérément produit un pareil désastre?…,me demanderez-vous!La réponse est simple:en négligeant l’entretient et la sécurité  afin d’aller chercher un maximum rapide de profits,on  crée les conditions préalables d’un accident majeur prévisible qui permettra de faire fermer cette compagnie ferroviaire et de  promouvoir un « magnifique oléoduc » que vos taxes paieront.

En même temps,cela arrange tout le monde,en particulier la famille Desmarais (Total ,les sables bitumineux,Power Corporation) de Sagard,la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec ($7,7 millions d’action dans MMA,développement de l’oléoduc) et les entreprises de construction du Québec ,les fonds de solidarité syndicaux…et j’en passe. N’oubliez jamais que quand une ville est détruite,on est souvent  obligé de la rebâtir…avec profits.Souvenons-nous de l’Allemagne et du Japon d’après-guerre et surtout de New York  qui était en faillite,au-début des années soixante-dix.

Tous les acteurs de « la scène de crime » de Lac-Mégantic jouent très bien leur rôle respectif en parlant,devant les médias vendus au système,  de repartir  l’économie de la ville…au plus vite!Le capitalisme d’état n’aime pas les temps morts,aussi il faut oublier  au plus vite le malheur des nombreuses victimes survivantes.Tout comme le 11 septembre 2001,les pompiers ,les policiers et les autorités politiques vont être mises à l’avant-plan afin de créer de nouveaux héros dans le but  de prolonger  la vision  de la vie sociale du système,mais surtout des affaires.

Les morts ,on peut vivre avec eux,mais pas la mort des affaires!Le Nouvel Ordre Mondial a besoin de sentir que le néolibéralisme va se perpétuer et se prolonger dans le temps.

Avez-vous remarqué qu’un nouveau déraillement de train est survenu hier ,le 24 juillet 2013 ,en France? Avez-vous remarqué qu’à chaque fois qu’il y a une tuerie aux États-Unis,il y a toujours   un effet d’entrainement ailleurs,comme si une « mode » venait de naître!

La Vérité finira peut-être par voir le jour,mais ce ne sont pas les politiciens actuels qui siègent à l’Assemblée Nationale du Québec qui vont nous la dire.Ils profitent et vivent du système  politique corrompu et en décadence qui va leur fournir leur retraite…pourquoi chercher alors  à changer un système qui les  favorise tous?À la prochaine élection,ils vont tous nous mentir en criant qu’ils peuvent prolonger la vie de l’État-Providence en garantissant la Sainte Croissance Économique avec la sécurité dans les transports de matières dangereuses,…comme le pétrole,par exemple!

La Vérité,je vais vous la dire en deux mots: le monde change de plus en plus vite et les vrais « Maîtres du Monde » ont déjà pris des décisions sur le sort de  la moitié de l’humanité.Ils contrôlent  l’Assemblée Nationale du Québec,en utilisant le crime organisé comme intermédiaire.

Donc,peu importe pour quel parti politique vous voterez,à la prochaine élection,vous ne changerez rien du tout,mais le système colonialiste,toujours en vigueur au Québec,ne veut pas que vous le sachiez.Vous avez peut-être le droit d’y penser un peu,mais pas celui de dire qu’il faut marcher sur l’Assemblée Nationale du Québec  pour congédier la race des hauts fonctionnaires nommés à vie , pour assurer la continuité de la corruption érigée en système,sous l’auspice de la  mafia,des sociétés secrètes et des défenseurs des multinationales « communistes chinoises » sur notre sol.

En fait,en regardant notre assemblée nationale actuelle,j’ai un peu l’impression d’y voir siéger des « rois nègres »,mais pas de libres représentants du peuple .J’y vois un système mis en place pour nous faire tourner en rond,comme des poules sans tête.L’importance étant d’extraire les ressources naturelles du territoire pour satisfaire aux besoins  grandissants des colonisateurs ,sans regard du type de gouvernement,de parti politique ou de projet social existant ou non au Québec.On pourrait très bien ,au demeurant,se débarrasser des peuples français et amérindiens du Québec en les expatriant en partie vers l’Ouest canadien  ou au Nunavut pour y exercer des emplois libres , avant d’importer des immigrants anglophones  ou allophones pour maintenir la sainte croissance économique qu’on y gagnerait au change.C’est probablement lui,le plan illuminati pour le Québec,le plan qui permettra aux Desmarais de faire fructifier de manière exponentielle ,leurs investissements.

Par la suite,madame Marois pourra se racheter une maison copiée sur le modèle d’un château en Espagne .Jean Charest pourra  revenir dans une institution comme la Caisse de Dépôt et de Placement,un fond de solidarité ou une association de bureaux d’avocats véreux.François Legault pourra se faire de nombreux amis dans de grandes corporations.Amir Khadir pourra devenir un grand administrateur d’hôpital ou d’association carritative.

Ce que nous voyons devant nos yeux ,c’est l’assassinat prévu et programmé de notre démocratie.L’idée est de vous désintéresser de la politique et des revendications sociales en exposant toute sa puanteur au grand jour,afin de laisser les coudées franches au choix qu’aura fait  le Grand Seigneur Illuminati de Sagard,lui qui choisit pour vous ce qui fera votre bonheur  ou votre malheur futur.

La table est mise au Québec.pour l’installation d’une dictature esclavagiste manipulée par la haute finance et le crime organisé.Cette dictature aura l’apparence d’une démocratie ,mais sera pire qu’un bourreau ,car son agenda sera des plus criminels.

Le Plan Nord et la destruction  programmée de la nature

Le plan de destruction de la nature et de la faune (ou Plan Nord) est inévitable au Québec, car tout cela est voulu et préparé par les alliés et partisans du néolibéralisme ,au Québec.

 Pourquoi?

Pour ces quatre  bonnes  raisons:

1- La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales…).

2- Par ailleurs, la nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive: elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
L’urbanisation de l’environnement permet de placer les populations dans un espace totalement contrôlé, surveillé, et où l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.L’invention des villes,il y a plusieurs millénaires,correspond historiquement à la naissance des premières dictatures  et des premières tyrannies.

3 – Enfin, la contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre.
Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit et l’argent.

Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

Pour la stabilité du « Nouvel Ordre Mondial »( qui est aussi un Nouvel Ordre Social Totalitaire), tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éliminé.

4- Pour finir,tout ce qui  est gratuit par la naissance et le droit naturel doit se monnayer et se rentabiliser afin d’éviter que les Humains de la Terre puisse croire qu’il y a d’autres  valeurs dans la vie que celles que l’on peut et doit se payer.Ainsi,dernièrement,on a vu un état américain légiférer sur  l’établissement de « sa propriété  » de l’eau de pluie.Des amendes élevées ont été décernées à des citoyens qui récoltaient l’eau de pluie sur leurs propriétés!De plus en plus,nous voyons que sous Barack Hussein Obama,les États-Unis d’Amérique se dirigent rapidement  sur l’établissement d’une dictature socialiste proche du stalinisme.N’a-t-on pas cherché à privatiser le réseau de distribution d’eau ,à Montréal ?

Tout cela va conduire à la création de deux classes d’êtres humains : ceux qui vont pouvoir se payer  tout ce qu’ils veulent et qui est nécessaire à la vie et ceux qui ne pourront pas par manque d’argent à la naissance et qui seront condamnés à mort.

Dans ce genre de démocratie néolibérale du futur ,il y aura beaucoup de citoyens et de citoyennes qui n’auront plus la force physique et mentale d’aller voter,donc on finira par abolir  ce droit,les gens voteront assis devant leurs ordinateurs et on trouvera que trop de gens ont une existence inutile,donc « on » exterminera une partie de l’humanité pour améliorer la vie d’une petite élite d’assassins …au sommet de la pyramide.

  La libération du Québec et des nations de la Terre

Pour ne pas être définitivement exclus du jeu, les contre-pouvoirs au pouvoir économique (syndicats, associations de consommateurs, mouvements écologistes) doivent répondre en se plaçant sur le même niveau d’organisation, au niveau mondial et non plus seulement  national, en unifiant et en synchronisant leurs actions, à l’échelle de groupes d’états pesant un poids suffisant dans les flux économiques mondiaux.

Il ne nous  reste peu de temps pour réagir, car tous les moyens de contrôle nécessaires à une future dictature mondiale sont désormais en place.

Au Québec ,nous devrons nous battre férocement pour garantir nos droits nationaux,pendant que le Canada de Harper,les ultra-conservateurs monarchistes et pollueurs de l’Ouest,vont tenter,pour une dernière fois au moins ,de nous faire avaler leur vision totalitaire,leur pensée unique d’un Canada « Coast to Coast »,jusqu’à en vomir!

Nous,les patriotes québécois,avons un travail énorme et presque surhumain de libérer le Québec avant de mourir.Nous avons le devoir sacré de protéger notre nature restante,de tenter de nettoyer ce qui peut l’être et d’améliorer l’environnement de notre chère patrie,le Québec.

Nous aurons l’immense défi d’abattre l’édifice actuel ou siège le pouvoir de la corruption politique:notre Assemblée Nationale du Québec, et de réaliser ensuite , dans ce début du Troisième Millénaire ,l’indépendance totale du Québec.

Nous aurons d’abord à faire régner la Justice et la Vérité si nous voulons vivre en hommes et femmes libres et fiers de l’être.Il ne nous servirait à rien de lutter,si cela ferait émerger une tyrannie ou le peuple continuerait de survivre dans l’oppression et le mensonge.
Le premier geste qu’un vrai patriote devrait faire ,serait de demander au peuple son avis sur les mots à inscrire sur le texte d’une Constitution de l’État du Québec,un état débarrassé du parasitisme de la monarchie orangiste canadienne, au service d’une puissance étrangère.

En 1837,il y avait plus de patriotes anglophones et d’origine irlandaise que de patriotes francophones pour se battre côte à côte.Il n’y avait pas ce mépris raciste de la langue de l’un ou de l’autre,parce que tous comprenaient qu’ils se battaient contre un ennemi commun.Ensemble,les patriotes francophones et anglophones avaient un projet social commun:la création d’une république indépendante et libre ,débarrassée du colonialisme britannique.

En 1950,à l’époque de Maurice Richard,il n’y avait personne qui se disait nationaliste ,au Canada ,à part Maurice Duplessis et ses partisans de l’Union nationale ,au Québec.Nous lui devons  notre beau drapeau fleurdelisé.

En 2013,de nombreux canadiens anglais comprennent le sens de cette lutte,car ils vivent cet état d’esclavagisme dans un environnement pollué  ou ils sont livré à eux-mêmes  sous la tutelle de gouvernements de plus en plus corrompus et centralisateurs.Plusieurs citoyens et citoyennes du Canada anglais comprennent eux-aussi qu’ils sont dans une impasse politique,sociale et économique.Le système capitaliste canadien chambranle de toutes parts et on peut deviner que ce n’est qu’une question de temps,avant qu’il s’écroule d’un seul bloc.

Une période d’anarchie et de révolte populaire risque donc de commencer à tout moment ,ici, près de notre quartier,dans notre ville et « notre pays »,peu importe comment on l’appelle ou l’appellera.
Nous aurons ,nous les peuples et les nations du Grand Canada,à reprendre le combat de Louis-Joseph Papineau et de sa révolte,car  elle reste et restera  l’expression de notre révolte à tous et à toutes,même si nous ne bougeons pas devant nos écrans de télévisions ou d’ordinateurs.Ce sont nos petits-enfants qui porteront un jugement final sur nos gestes ou nos inerties.

En conclusion

C’est une question de volonté et de décision et elle commence dans notre coeur,notre amour et notre sens du partage en tant qu’êtres humains.La certitude que j’ai dans mon âme et conscience est que depuis peu de temps,nous vivons dans une Ère Nouvelle et que nous avoir le devoir de nous adapter et de vivre dans notre époque.L’expérience de l’histoire des humains de la Terre nous montre que tout ce qui devient inadapté  parmi les êtres vivants ,finit par disparaître.
J’émets le vœux sincère que le Québec  se libère de ce terrible fardeau sur ses épaules qui se nomme faussement du tître de Confédération Canadienne .

J’espère ne jamais revenir dans une autre vie pour apercevoir une pierre tombale ou serait écrit ces traîtres mots:

« Ici git, le peuple  québécois , mort pour avoir choisi le statu quo  au changement.Choisir de mourir ,c’est bâtir un mur devant l’avenir. « 

Michel Duchaine,

Chercheur et Diseur de Vérités

Fondateur du Front national du Québec

*notre manifeste et notre site (en formation0 sur ce lien:

http://frontnationalq.onlc.fr/15-Manifeste-pour-un-Front-national-du-Quebec.html