Baphomet: Le démon diabolique était-il vraiment vénéré par les templiers?

carte de tarot illustrant Baphomet, détail.

 

Baphomet est peut-être mieux connu comme le nom d’une divinité censée être vénérée par les Templiers. Au cours de l’Inquisition des Templiers au 14ème siècle, les chevaliers ont été faussement accusés d’avoir adoré ce personnage. La célèbre icône de Baphomet, c’est-à-dire en tant qu’idole à tête de chèvre, n’est cependant apparue que beaucoup plus tard. Cette icône est rapidement devenue un symbole de l’occulte, en particulier en tant que représentation du mal et du diable.

Qu’est-ce que Baphomet?

La plus ancienne référence connue à Baphomet remonte à une lettre écrite par un croisé français en 1098. Selon le croisé, les musulmans de Terre sainte avaient fait appel à un certain «Baphometh» avant le combat. Il est communément admis aujourd’hui que ce nom est une corruption de Mahomet, le fondateur de l’Islam. Les chrétiens européens de l’époque considéraient l’islam comme le culte de Mahomet, qu’ils considéraient comme une idolâtrie.

L’évolution de Baphomet se poursuivit en 1307, lorsque les puissants Templiers furent supprimés en France. Le roi de France, Philippe IV, était lourdement endetté vis-à-vis de l’ordre, à la suite d’une guerre avec l’Angleterre. Il espérait voir sa dette effacée, mais craignait en même temps la puissance militaire des Templiers. Par conséquent, il a décidé de faire arrêter les Templiers et de les accuser d’hérésie. Entre autres choses, les Templiers ont été accusés d’homosexualité, de profanation de la croix et du culte de Baphomet. De nombreux templiers ont fait de faux aveux après avoir été soumis aux horribles tortures de l’Inquisition. Les Templiers ont toutefois retiré leurs aveux après la torture et ont ensuite été brûlés sur le bûcher.

Détail d’une miniature du bûcher  du grand maître des templiers et d’un autre templier. Chroniques de France ou de St Denis.

Alors que certains des Templiers ont admis adorer une idole, il semble que leurs aveux soient incohérents. Par exemple, certains ont prétendu que l’idole était la tête coupée de saint Jean-Baptiste , tandis que d’autres ont affirmé qu’il s’agissait de la statue d’un chat à trois visages. La figure infâme de Baphomet en tant qu’idole à tête de chèvre n’a été mentionnée par aucun des Templiers jugés, et ne se dégagera que beaucoup plus tard,dans d’autres  écrits.

Histoire de Baphomet en tant que personnage à tête de chèvre

Ce n’est qu’en 1854 que Baphomet est devenu la figure à la tête de chèvre que nous connaissons aujourd’hui. C’est Eliphas Levi, un magicien cérémonial français, qui a réinventé Baphomet comme une figure qu’il a appelée la «chèvre sabbatique». Le Baphomet de Levi était censé représenter l’union de forces opposées. Par exemple, la figure est un hermaphrodite, ayant des parties physiques masculines et féminines. De plus, le  Baphomet d’Eliphas Levi était destiné à servir de représentation collective à toutes les icônes magiques de traditions polythéistes ou animistes antérieures ayant survécu à la propagation du christianisme. Par exemple, les éléments caprins ont été inspirés par Banebdjedet, une ancienne divinité égyptienne à tête de chèvre, ainsi que par Pan , une divinité grecque.

Baphomet, également connu sous le nom de chèvre sabbatique, «Dogme et rituel de la Haute Magie».

 

Aleister Crowley

 

 

Le Baphomet de Levi a également été adopté par le célèbre occultiste Aleister Crowley . C’est Crowley qui a relié Baphomet à Satan et a associé cette icône à l’idée de la connaissance supprimée et du culte secret. Ainsi, contrairement à la pensée chrétienne traditionnelle, Crowley affirma que Satan n’était pas l’ennemi de l’humanité, mais son allié.

Baphomet lors d’une séance de franc-maçon. Image d’un livre de Leo Taxil

Cependant, ce n’est qu’en 1966 que le satanisme devint un mouvement religieux sérieux lorsque l’Église de Satan fut fondée par Anton LaVey. Le logo adopté par l’ Église de Satan est appelé le sceau de Baphomet, qui représente une tête de chèvre à l’intérieur d’un pentagramme inversé. Ce signe est également couramment utilisé par les satanistes du monde entier.

Le pentagramme « Samael / Lilith » original.

 

Les statues modernes de Baphomet créent la controverse

Plus récemment, en 2012, le monument aux Dix commandements a été érigé sur le site du Oklahoma State Capitol à Oklahoma City. Le temple satanique a prévu d’ériger une statue de Baphomet à côté du monument, bien que cela se soit arrêté lorsque le monument a été vandalisé.

En 2017, un autre monument aux Dix commandements de la Bible  a été installé à l’Arkansas State Capitol à Little Rock, et l’année suivante, une statue de Baphomet a été dévoilée par le temple satanique. Cela  finit par devenir la raison d’ une manifestation et le premier amendement à la Constitution des États-Unis a été cité par les manifestants.

La statue « Baphomet » du temple satanique lors de son dévoilement à Détroit en juillet 2015 (photo prise par Matt Anderson).

 

EN CONCLUSION

Un fait demeure:comment le fait que   la majorité   des témoins d’apparitions de Lucifer (Satan,ou Belzébuth,etc) voient ils cette image de Baphomet…Parfois prenant une forme ailée avant de se transformer ainsi…en cette figure de chèvre?…l’inconscient  collectif diront certains!

 

 

Publicités

Phénomène paranormal:J’ai chassé une entité

Il y a une semaine,j’ai accouru auprès d’une connaissance qui m’avait demandé de l’aider.Elle m’avait décrite la situation particulière qu’elle vivait.

La nuit,vers minuit,elle entendait des  bruits et des voix venant des murs.Des objets changeaient aussi de place et elle les retrouvait dans la position ou l’entité les avait laissé.

Aussi,elle n’osait pas se lever,même si  l’entité s’adressait  a elle ,afin de rester en sécurité…Mais les choses allèrent en empirant!

La dernière fois que l’entité s’est présenté a elle:elle était dans son lit et pouvait sentir sa présence…Elle pouvait sentir que cette force spirituelle démoniaque se rapprochait de son front.Elle réussissait a la faire s’éloigner en priant Jésus de l’aider!

C’est une personne croyante!

Elle vit seule dans cette maison…depuis le décès de son époux.

 

Aussi,je me suis présenté a l’adresse de la dame avec en main un livre de grimoires qui contient des formules d’exorcistes ,une croix de Malte en pendentif (autour de mon cou) et…un générateur Vril.

un générateur Vril…récent.

Le générateur Vril a été inventé par Maria Orsic,au siècle passé.Il permet   d’attirer vers soi ,l’énergie astrale,spirituelle …ou mieux,télépathique!

Celui que je possède est ancien et authentique : il provient de la région de  Wewelsburg,le château!

J’ai appris par moi-même les règles de la Société du Vril que je vous retransmettrai un jour,sur ce site.

En entrant dans la maison,Diane me dit a l’oreille qu’elle est présente (l’entité) et qu’elle est a la cuisine.

J’entre sans ouvrir la lumière de la pièce,mais j’ai allumé une petite lampe de poche pour lire la formule pour chasser les démons.

un livre de grimoires.

Je lis ouvertement a haute  voix le grimoire,puis  ferme le livre dont la page est marquée et tenant le générateur Vril entre le pouce et l’index je l’élève au-dessus de ma tête en criant : »Nommes-toi démon !Par la puissance du Christ et du Vril,je te l’ordonne! »

La nappe sur la table est tombée au sol et l’on a senti un déplacement d’air autour de nous…Comme si l’entité volait autour de nous!Nous nous tenions proches l’un de l’autre! (Cela est important pour chasser un démon).

Je me suis concentré sur le générateur Vril en fermant les yeux…et un voix a chuchoté a mon oreille: »Je suis Baal! »

« Que veux-tu Baal? »,(ais-je demandé dans ma tête)…Nous pouvions entendre un souffle près de nous1

Puis j’ai senti  que cette entité  entrait dans mon bras par le générateur Vril…et la douleur était atroce!

J’ai donc décidé de sortir de la maison en maintenant mon bras gauche qui tenait le générateur Vril  au-dessus   de ma tête,malgré la douleur intense!

Arrivé aux limites du terrain,j’ai ordonné  a ce démon de quitter mon corps et de laisser la dame en Paix,la Paix du Christ qui la protégera! 

Je pouvais voir  une légère lueur  sortir du générateur Vril,en même temps que l’énorme douleur  se propageait a tout mon bras!

La dame voulait me donner beaucoup d’argent pour ce service,mais je n’ai pris qu’une toute petite somme pour mon déplacement ,car c’est un acte qui doit être dépourvu d’ambitions pécuniaires ou de pouvoir,car ce démon ou un autre envoyé par lui pourrait revenir vous blesser physiquement pour vous mettre a l’épreuve.

C’est une règle importante pour vivre d’un exorcisme!

Quand on est appelé pour vaincre un démon chez une autre personne,il faut d’abord rester pur et vaincre son propre démon intérieur.

Peu importe si l’entité est terrestre ou extraterrestre!

C’est ce que  Maria Orsic avait comprise!                                       

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Don Gabriele Amorth est mort : l’exorciste avait dénoncé des messes noires et des orgies sexuelles au cœur du Vatican

Le célèbre et ancien exorciste romain, Don Gabriele Amorth, est mort à l’âge de 91 ans. Il fut le le grand exorciste de la cité du Vatican et du diocèse de Rome de 1986 à 2016.

Don Gabriele Amorth ,le grand exorciste est mort. Prions pour lui mes ami(e)s!
Don Gabriele Amorth ,le grand exorciste est mort.
Prions pour lui mes ami(e)s!

Il avait notamment violemment dénoncé la réforme des exorcismes suite au concile Vatican II à 30 Giorno :

« L’Eglise est totalement absente ! l’Eglise latine a cessé depuis 300 ans de faire des exorcismes (Ce qui n’est pas le cas dans l’Église orthodoxe et dans certaines dénominations protestantes). Et par conséquent, les prêtres et les évêques, n’ayant jamais vu d’exorcismes, n’en n’ayant jamais entendu parler, l’ont évacué de la foi catholique telle qu’elle était enseignée dans les séminaires avec la présence personnelle du diable, ils n’y croient plus. Je crois que 99% des évêques ne croient plus dans l’action extraordinaire du diable.

Il suffit de regarder le nouveau rituel de l’exorcisme préparé par le Saint-Siège, il  a été concocté par des gens complètement incompétents, qui craignent les exorcismes. « Si vous n’êtes pas certains de la présence de Satan, vous ne devez  pas faire des exorcismes, » dit le nouveau rituel. Mais c’est absurde: Satan se cache et se déguise de toutes les façons. L’ancien rituel romain enseignait la prudence, enseignait qu’il ne faut pas confondre les maladies psychiques avec les infestations diaboliques, mais il enseignait également les ficelles que le diable utilise pour dissimuler sa présence.

Et je dirai plus: le nouveau rituel interdit les exorcismes dans le cas de malédiction: mais les cas de sorcellerie sont plus de 90% des cas d’infestation diabolique! Selon le nouveau rituel, par conséquent,on ne devrait jamais faire d’exorcisme! Cela semble incroyable, mais le nouveau rituel est en contradiction directe avec l’ancien rite romain. Il ont ôté les choses les plus précieuses que contenait le Rituel romain. Sauf les dix premiers chapitres qui parlent des fondements évangéliques de ce nouveau rituel tout le reste à été jeté à à la corbeille.

Ce sont des réformes liturgiques incroyables qui supposent que l’Église pendant des siècles a eu tort. Oui, Satan est partout. Il peut travailler en toute quiétude, parce que ceux qui y sont le moins préparés sont les prêtres ! »

 

Le père Amorth n’avait pas non plus hésité, dans un entretien avec le vaticaniste italien Paolo Rodari et rapporté par Riposte catholique, à dénoncer les messes noires au sein même du Vatican suivies d’orgies sexuelles impliquant des cardinaux :

Des satanistes au Vatican ?

« Oui, même au Vatican il y a des membres des sectes sataniques ».

Qui est impliqué ? Des simples prêtres ou des laïcs ?

« Il y a des prêtres, prélats et même des cardinaux ».

Pardonnez-moi, Père Gabriel, mais comment le savez-vous ?

« Je l’ai su par des personnes qui ont eu à en connaître directement. Et, plusieurs fois, je l’ai entendu confesser par le diable lui-même, soumis lors des exorcismes. »

Le pape est au courant ?

« Bien sûr, je l’ai informé! Mais il fait ce qu’il peut. C’est une chose effrayante. Gardez à l’esprit également que le pape Benoît XVI est allemand, un pays très hostile à ces choses. En Allemagne, il n’y a pratiquement pas d’exorcistes, mais j’ai eu l’occasion de parler trois fois au Pape quand il était encore préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi. »

Si je me décide à évoquer ces propos, c’est qu’en soi, ils sont d’une importance capitale pour comprendre la situation actuelle de l’Eglise (on ne peut pas comprendre la crise de l’Eglise sans admettre que la phrase de Paul VI sur les « fumées de Satan » qui ont envahi l’Eglise n’est pas simplement une manière poétique de s’exprimer). Mais j’en parle aussi parce que je suis intimement persuadé que la pédophilie a – au moins dans certains cas – à avoir avec les pratiques sataniques (Don Amorth continue d’ailleurs en signalant que les messes noires s’achèvent souvent en débauche sexuel – il parle sans ambage de « vrai bordel »).

L’une des raisons de l’omerta par laquelle les plus hautes autorités de l’Eglise ont trop souvent « traité » les scandales pédérastiques ou pédophiliques tient peut-être aussi à ce que certains prélats pratiquant eux-mêmes le satanisme ont partie liée avec ces réseaux sordides…

 


HORS TEXTE

 

Le Bienheureux Francesco Palau:l’inspiration du Grand exorciste face à la Révolution Satanique

 

Francesco Palau,l'inspirateur courageux.
Francesco Palau,l’inspirateur courageux.

 

Dans les années difficiles et dans des contextes ou la  franc-maçonnerie a pu pénétrer  et développer une   profonde hostilité envers  l’Eglise du Christ ,le carmélite espagnol  Francisco Palau (béatifié en 1988) a été en mesure d’identifier, à travers le Ministère de l’exorcisme, l’état permanent de la révolution (satanique), dans la société et dans l’Eglise, comme dérivation directe de l’action de Satan, rebelle par définition ne voulant pas accepter son être une créature de Dieu. le Bienheureux Palau pris avant et mieux que d’autres, la nécessité de nommer au moins un exorciste dans chaque diocèse. Ceci, comme nous le savons tous, a été rejetée. Seule l’action courageuse, pastorale et communicateur (par la  prière)  de Don Gabriele Amorth a enregistré une remarquable sensibilité à cette question urgente qui frappe notre société.


Pour l’exorciste de Rome,

« l’État islamique, c’est Satan ! »

Pour le père Amorth, « les chrétiens ne savent

pas se défendre contre Satan,

qui avance avec le califat ».

 

« L’État islamique est Satan. » Parole d’exorciste. Dans une interview accordée au journal italien Il Giorno, le père Gabriele Amorth, chef exorciste de la cité du Vatican et du diocèse de Rome depuis 1986, revient sur la fureur des djihadistes contre les chrétiens. « Les choses arrivent tout d’abord dans les sphères spirituelles et, ensuite, se concrétisent sur cette terre. Les royaumes spirituels sont seulement au nombre de deux.
L’Esprit Saint et l’esprit démoniaque. Le mal déguisé sous diverses formes – politique, religieuse, culturelle… – a une unique source d’inspiration : le diable. Comme chrétien, je lutte spirituellement contre la Bête. » 

Et encore : « La politique mondiale, qui aujourd’hui n’apporte pas de réponse au massacre des chrétiens, devra aussi combattre l’État islamique et le combattre sous une forme différente ». L’exorciste parle de la perte de terrain du christianisme dans le monde actuel :« Interrogeons-nous sur ce que l’Occident a fait au cours des dernières décennies. Il a envoyé Dieu au diable. Il a fini avec les bénédictions d’écoles, il a fini avec les croix, il a tout envoyé promener ».

Le père Amorth conclut en parlant de Satan : « Il me répond seulement lorsque je lui pose une question. Il répète que le monde est en son pouvoir, et en cela il dit la vérité.

Bibliquement parlant, nous sommes dans les derniers temps et la Bête travaille frénétiquement.

L'Ange de la Mort est au-dessus de nous!
L’Ange de la Mort est au-dessus de nous!

 


 

Extraits du livre * CONFESSION* du Père Gabriele Amorth * Des maléfices peuvent être jetés sur une personne à la suite d’une simple parole, d’une simple lettre

don-gabriele-amorth-002

Dans son livre intitulé « Confessions », le Père Gabriele Amorth, Exorciste officiel du Vatican, explique que des maléfices peuvent être jetés sur une personne à la suite d’une simple parole, d’une simple lettre…

 

Par exemple, l’opposition des parents au mariage de leur enfant… Des forces démoniaques peuvent en effet empêcher la réalisation de l’union d’une famille catholique…

barre3

Ces maléfices peuvent contaminer les personnes qui gravitent autour de la personne en question, et la personne elle-même, en les rendant dépressives, négatives, mélancoliques, improductives, etc.

Une sorte d’emprise possessive se réalise et fait que toute personne que la victime approche ou qui souhaite entrer dans une démarche de mariage et de vie avec elle, est repoussée.

barre3

De telles « emprises » ne se libéreraient qu’à la suite de la volonté personnelle de la victime de se libérer. Le Père Amorth insiste bien sur la volonté de la personne car Dieu nous laisse notre liberté. Sans démarche personnelle, sans cheminement spirituel de la victime, il est vain d’attendre une quelconque amélioration.

barre3

 

Nous avions vu que le fiancé doit veiller notamment à ce que sa fiancée ne soit pas soumise au monde… à son entourage…, toujours en quête de réponses à l’extérieur, mais à l’écoute de son fiancé, des sentiments de son fiancé en ce qui les concerne tous les deux, et à l’écoute elle-même de ce que lui dit son coeur…
Pour se libérer, que doit faire la victime ?

 

Elle doit consulter un prêtre catholique qui croit encore en ce genre de choses… Ils sont de plus en plus rares hélas. Ou bien rencontrer une personne que Dieu aura mise sur sa route, une personne ayant le charisme de l’exorcisme qui est alors plutôt une « bénédiction », mais un exorcisme quand même…

barre3

 

Le Père Amorth explique en effet qu’il existe des laïques (il en a été témoin) qui ont ce pouvoir d’exorcisme contre ce genre d’emprises (qui sont des « vexations » du démon, et non des cas de « possession »), bien qu’ils ne soient pas eux-mêmes des prêtres exorcistes, leurs prières ont le même résultat de guérison que les exorcismes officiels.

barre3

Le Père Amorth donne donc les quelques conseils suivants (in Confessions, Mémoires de l’Exorciste officiel du Vatican, Michel Lafon, Condé-sur-Noireau, décembre 2010, p. 257-258) :

 

barre3

« A combien de personnes ai-je dit de ne pas aller manger chez leur belle-mère, de ne pas l’inviter, de lui claquer la porte au nez! De couper les ponts avec elle. Il est même des cas où il faut rompre, y compris avec ses parents.

barre3

 

Mais le contraire peut être vrai aussi. Les parents doivent couper les relations avec leurs enfants qui se sont donnés à Satan et sont devenus négatifs.

 

Je leur dis : « Chassez-les de chez vous, ne les laissez pas entrer:

Ne leur téléphonez pas!

S’ils appellent, vous leur raccrochez au nez dès que vous entendez leur voix.

Ne leur écrivez pas non plus… » (Fin de citation)

chatlafenetre30130360

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne s’agit pas de reniement. Parfois la séparation, l’éloignement, la rupture de tout contact, est même la meilleure preuve de l’amour, et la seule façon qui permette à une personne d’entrer dans un cheminement personnel vers la guérison.

 

amorth1

 

                                                                    RIP Don Gabriele Amorth.

Nouvel Ordre Mondial:le débarquement du 6 juin 1944 serait un rituel satanique

Le 6 juin 1944...marqué par le 666.
Le 6 juin 1944…marqué par le 666.

UNE GRANDE ÉTUDE EN NUMÉROLOGIE

 

Comme tous les ans,le 6 juin verra l’organisation de commémorations du Débarquement allié en Normandie. Je fais souvent remarquer que cette opération eut lieu à 6 heures du matin, soit à la sixième heure (révolue) du sixième jour du sixième mois de l’année:666. Refuse-t-on de prendre l’heure en compte? Alors je noterai que l’arrivée des troupes alliées,est survenue le sixième jour du sixième mois de la 6ème année de guerre:666 encore.

 

On me répondra,avec raison,que cet horaire a été imposé pour des raisons purement accidentelles,en premier lieu la météo. J’en conviens.Mais la Providence se sert toujours des circonstances sans rapport avec l’évènement pour se manifester.

 

Retournez le problème dans tous les sens,regardez à droite et à gauche,le fait demeure: le nombre de la Bête est omniprésent dans la date du Débarquement.Car je pourrais ajouter 1+9+4+4=6+6+6.Diable,c’est le cas de le dire…. cela fait beaucoup !
 

Autre fait capital : l’opération a été accompagnée d’intenses bombardements qu’on ne saurait comparer à ceux réalisés par les Allemands lors de la Blitzkrieg de mai-juin 1940. Cette fois,il ne s’agissait plus d’attaques chirurgicales visant les seuls objectifs purement militaires (même si,comme toujours,des erreurs peuvent être commises et des civils touchés), mais de tapis de bombes déversés un peu partout afin de paralyser la vie de la région et,ainsi,de gêner l’ennemi.

 

La moindre gare,la moindre garnison,la moindre présence de véhicules allemands valait à l’agglomération d’être écrasée par une vague de bombardiers. Le cas de Coutances,dans la Manche,est typique,la ville n’offrant aucun intérêt stratégique,l’immense majorité des habitants y était restée. Mal lui en prit. Les stratèges alliés ayant cru y déceler un objectif militaire,les forteresses volantes y semèrent la mort et la désolation.

 

Le drame le plus poignant fut celui de cette jeune fille dégagée trois jours plus tard d’une cave par des Allemands revenus déblayer. Son père,sa mère,ses frères et ses soeurs étaient morts dans ce sous-sol dont l’entrée avait été obstruée par les bombes, la dernière communication avec l’extérieur étant un soupirail.Seul survivante,elle avait dû appeler à l’aide mais dans le sauve-qui-peut général,personne ne l’avait entendue.

 

Pendant trois jours et trois nuits,ainsi,elle était restée prise dans ce piège avec les cadavres de ses proches. Quand elle fut extraite de là,elle était devenue folle et mourut quelques mois plus tard (Alexandre Caillet,Le massacre de Coutances,auto-édité).

 

 À Caen, les sauveteurs retrouvèrent une famille entière,parents et enfants, morte dans une cave dont tous les accès avaient été obstrués. Cette fois, il n’y avait aucun survivant.Mais le père avait décrit sur un feuillet l’agonie des siens,la lente asphyxie de son épouse et de ses enfants dans ce sous-sol saturé de monoxyde de carbone. Dans ses dernières phrases,il se plaignait d’un mal de tête de plus en plus insupportable, annonciateur d’une fin proche. Il avait achevé son récit en demandant à celui qui le trouverait d’acquitter une dette d’argent qu’il avait envers un proche.

 

J’ai glané cette information dans les souvenirs d’un jeune homme, Rémy Streiff,qui avait fait partie des équipes de secours. J’ai tenté de le retrouver,lui ou sa famille,afin de savoir où consulter ce feuillet. J’ai mené des recherches dans les archives départementales. Je me suis renseigné au Mémorial de Caen.En vain.Ce document exceptionnel n’intéresse personne.

 

Ah ! s’il s’était agi d’une famille juive victime de la « barbarie nazie », s’il s’était agi d’une Anne Franck, ce petit feuillet serait pieusement exposé dans un musée et des copies reproduites un peu partout. Mais les morts étaient des Normands victimes des « libéra-tueurs », alors ce feuillet est tombé dans les oubliettes de la Mémoire.

 

Aujourd’hui,ceux qui pénètrent dans le Monoprix du centre de Caen ignorent qu’en juin 1944,un jeune scout d’une quinzaine d’années,membre des équipes de secours,y fut mortellement blessé par une verrière qui,soudainement,se brisa. Un énorme bout de verre lui transperça l’estomac.Il mourrut quelques jours plus tard, heureux d’avoir accompli son devoir et édifiant tout le monde par sa patience.Mais à la différence des FFI tombés ici ou là,aucune plaque ne vient rappeler la mémoire de ce jeune héros. Aux oubliettes lui aussi.

 

J’ai longtemps arpenté Caen à la recherche de plaques ou de monuments qui rappelleraient des drames précis,causés par ces bombardements aveugles. Je me suis rendu dans différents lieux,théâtres d’évènements tragiques. Je n’ai trouvé aucun signe commémoratif,non plus qu’à la clinique de la Miséricorde.Dans cet établissement avaient été amenés de nombreux blessés d’un premier raid allié.

 

Lorsque les forteresses volantes revinrent semer la mort, la clinique fut gravement touchée.Ce bâtiment moderne s’effondra et de nombreux occupants se retrouvèrent coincés entre les dalles de béton. Comble de malheur,un incendie éclata,qui se généralisa. Dans cet atmosphère d’apocalypse, au milieu des cris et des plaintes, secouristes et membres du personnel soignant qui avaient pu en réchapper se démenèrent pour tenter d’arracher les malheureux aux flammes.R.Streiff était là. Il raconte les efforts inouïs déployés pour tenter de déplacer les gravats voire de percer les dalles de béton avec des outils de fortune afin de ménager les sorties. En vain la plupart du temps.

 

Parmi les drames,celui de cette femme dont les jambes étaient coincées sous des gravats,deux religieuses infirmières la tiraient désespérément par les bras car les flammes approchaient. A un moment,la chaleur étant trop intense,elles durent se reculer et ne purent qu’assister,terrifiées,à la mort de cette femme qui brûla vive.

 

Pénétrez aujourd’hui dans cette clinique,vous n’y trouverez nulle mention de cette nuit tragique.Seul le cimetière voisin (le cimetière des Quatre-Nations) a longtemps gardé le souvenir. En 1994,encore,à l’entrée,deux ou trois rangées de tombes portaient la date du 6 juin 1944,avec les noms de familles entières.

 J’y suis retourné il y a peu et j’ai constaté que ces tombes étaient très dégradées. Le souvenir s’estompe…

 

Cette gêne face aux victimes est très révélatrice. En effet,quand on évoque ces bombardements, la réponse des bien-pensants est toujours la même : « Que voulez-vous,on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs. »

Cependant,si cet argument justifiait réellement la stratégie des Alliés,alors il n’y aurait pas à avoir honte de ces civils français morts sous les bombes anglo-américaines.Il faudrait au contraire les honorer comme des martyrs inévitables de la « Libération ».Des bâtiments détruits auraient dû être transformés en monuments du souvenir,leur histoire aurait dû être écrite depuis bien longtemps et les photos de corps publiés afin que les jeunes générations puissent bien mesurer l’ampleur du sacrifice.

 

Or,c’est tout le contraire: alors qu’à Oradour-sur-Glane, le « village martyr » a été conservé, la reconstruction en Normandie n’a quasiment rien laissé subsister. Dans son ouvrage,déjà cité sur le « massacre de Coutances », A.Caillet l’a regretté. Et quand,en 1994,j’ai commencé une enquête sur la question, j’ai pu constater le vide documentaire qui règnait. A l’époque,aucune recherche d’ensemble n’avait été entreprise, y compris pour dénombrer le nombre de victimes, seuls des récits et des statistiques fragmentaires étaient disponibles, la plupart publiés dans l’immédiat après-guerre.

 

Par la suite, le sujet avait été totalement délaissé. Fait révélateur : aucun film n’a jamais été consacré à la question, où l’on verrait ces bombardements et l’action des équipes de secours. Pourtant, le matériel existe, qui permettrait des reconstitutions historiques assez fidèles.On pourrait ainsi raconter l’agonie de ces centaines de personnes qui, au Havre,s’étaient réfugiées dans un immense tunnel dont l’unique sortie fut obstruée par une bombe de très gros calibre. Il n’y eût que quelques rescapés. Mais personne ne semble intéressé. Dans cette dictature du « politiquement correct », la déportation et la Shoah sont des sujets bien plus recommandables.

 

Cette volonté d’évacuer le souvenir des victimes françaises des bombardements alliés démontre que ceux-ci étaient injustifiables,stratégiquement et, surtout, moralement. Je rappelle d’ailleurs que peu avant la guerre, ceux qui allaient devenir les Alliés avaient fermement condamné les bombardements de « villes ouvertes » par les Japonais en Chine ou par l’aviation allemande en Espagne. Or,à l’époque,il s’agissait de simples raids locaux,réalisés sans plan préconçu et dont les bilans humains restaient relativement minces (même si la mort est toujours un drame à éviter). Quelques années plus tard,les « bons » avaient mis au point les bombardements de terreur perpétrés par des avions spécialement conçus et larguant des tapis de bombes incendiaires destinées à détruire des quartiers entiers. Ne parlons même pas d’Hiroshima et de Nagasaki.

 

Tout cela violait de la façon la plus manifeste les conventions de Genève. On ne fait pas la guerre en adoptant des stratégies qui, pour gêner l’ennemi, vont entraîner la mort de très nombreux non-combattants. Les vainqueurs le savaient parfaitement,voilà pourquoi depuis près de 70 ans, le souvenir des victimes françaises des bombardements de l’été 1944 est délaissé.

 

 Et si l’on en parle,on évoque pudiquement les « victimes civiles »,sans autre mention. L’argument selon lequel « on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs » se révèle donc totalement infondé. Car si l’omelette nécessite le cassage d’oeufs,vaincre l’adversaire peut (et doit) se faire avant tout en le combattant d’homme à homme,sans raser les villes ni les villages des régions qu’il occupe. Désormais acculé,le bien-pensant sortira son atout majeur: « Certes,ce n’était pas bien,mais que voulez-vous,c’était pour la démocratie, donc pour la Civilisation. » Ah ? Parce que Staline représentait la Civilisation ? Non,mais c’était un allié de circonstance.Un individu à qui on a donné la moitié de l’Europe en 1945.Beau cadeau pour un simple allié de circonstance. Oui, mais immédiatement après, il y a eu la guerre froide. Et aujourd’hui, le communisme de type stalinien est mort. Les pays de l’Est sont à nouveau libres.Et vous pensez qu’ils s’en portent mieux ?

 

De façon plus générale,pensez-vous que le Nouvel ordre mondial bâti sur les ruines du IIIè Reich a apporté au monde entier la paix et une prospérité équilibrée entre les continents ? Ici, notre bien-pensant aura du mal à répondre positivement. Certes, il cherchera de multiples excuses parmi lesquelles figureront les maffias, les cartels,les grands industriels véreux, les spéculateurs sans scrupules, le terrorisme international, les roi-nègres corrompus,les dictateurs arabes, que sais-je encore….Tous ces gens,dira-t-il,ne respectent pas la moindre morale élémentaire et recourent aux moyens les plus brutaux pour parvenir à leurs fins (souvent mauvaises). Sans doute,mais n’ont-ils pas eu les exemples qu’il fallait ? Car enfin,pour gagner la lutte armée,les Alliés n’ont pas hésité à recourir aux stratégies les plus crminelles, embarquant la Science dans leur entreprise, et pour vaincre idéologiquement leur ennemi,ils n’ont pas hésité à violer la Justice avec le honteux tribunal de Nuremberg, prostituant la justice internationale et bafouant la vérité,car comme l’a fort bien écrit Lanza del Vasto : « La vraie justice ne fait qu’un avec la vérité ».

 

Tout cela,dit-on,au nom de la démocratie (confondue avec la Civilisation). L’excuse est facile,mais ses conséquences sont terribles,car finalement, elle revient à dire que la fin justifiait les moyens. Dès lors, pourquoi se gêner ? Si les « bons » autoproclamés l’ont fait hier, au nom de quoi ne pourrait-on pas le faire aujourd’hui,nous les nouveaux « bons » autoproclamés ? Et c’est ainsi que le piège se referme inexorablement sur ceux qui l’on utilisé en 1945 afin de justifier leur croisade contre les fascismes. Né dans le crime et l’injustice, le Nouvel Ordre mondial bâti en 1945 sur les ruines du IIIè Reich ne pouvait que générer le crime et l’injustice généralisés, donc la guerre perpétuelle, car : « l’injustice est un état de violence et de désordre qui ne peut, qui ne doit pas se maintenir.

 

Elle s’impose par la violence,se conserve par la violence et provoque la violence de la révolte ». (L.del Vasto). La situation en Palestine occupée le démontre avec éclat. Dès septembre 1943,Philippe Henriot avait annoncé qu’en cas de victoire alliée: « sur un ciel de cendres et de sang,tourbillonnerait le vol des éternels vautours des ghettos et que le crépuscule de la décadence descendrait sur le vieux continent chrétien ». Il avait raison.

 

Satanique dans son essence, l’ordre édifié en 1945 restera toujours satanique. Voilà pourquoi le 666 reste omniprésent dans l’évènement qui, symboliquement, marque le début de la marche vers la victoire des Alliés. La Providence nous a délivré,un message clair.Dommage que peu le prennent en considération, surtout parmi les catholiques.

 


Source : RIVAROL n° 3002 

Une vision musulmane du Nouvel Ordre Mondial

Voici ce qu’un de mes amis en Syrie ,parmi les Défenseurs de la Terre,m’a envoyé en tant que  la Vision  des musulmans du Nouvel Ordre Mondial.Nous avons des alliés partout dans le monde ,même en Syrie,même en Arabie Saoudite ou le peuple  commence à vouloir bouger.

Azrael
La puissance dominant le Nouvel Ordre Mondial serait Azrael,la vision de satan …ou l’ange de la Mort .

 

 

Il faudra que les gens se réveillent si nous ne voulons pas perdre un monde où la magie noire aura pris le dessus après l’invasion de Babel… (Rappelez vous donc l’immense montage « magique » holyhoodien du WTC et l’art de con…vaincre ces milliards de gens combien « Saddam » en était la cause! ….hou hou, il y a quelqu’un ou doit on »claquer des doigts » pour que vous vous réveilliez?!!…) une invasion favorisée par la » mise à niveau » d’ un monde qui s’est cru « Musulman » , lequel, au lieu de Vivre La Proximité de Dieu dans la Sérénité, aura choisi de « l’imposer à sa manière », mais à travers l’angoisse au milieu de l’opulence et de la déchéance des esprits désormais pollués de ceux qui se seront permis le droit de l’imposer, car eux mêmes, pas du tout convaincus devant tant d’apparat de force « en face » chez celles et ceux qui ont fait du mensonge à travers les siècles, leur cheval de bataille, se croyant ainsi « malins » mais ne sauront même plus combien depuis des siècles déjà le malin était déjà leur maître et géniteur, (وشاركهم في الأموال و الأولاد و عدهم. صدق الله العظيم) (Observez donc la succession des étapes… ) car pour beaucoup d’entre ces pseudos « musulmans » plus intéressés par leur apparat, petite personne, ou avantages qu’il pouvait en tirer, favorisant par là même, l’entrée en lice du diable et de ses acolytes « dits » humains, en fait les pires « zombies » qui soient, morts vivants dont le Saint Coran nous fera l’une des plus Précises description: « ولا تحسبن الله غافلا عما يعمل الظالمون إنما يؤخرهم ليوم تشخص فيه الأبصارمهطعين مقنعي رءوسهم لا يرتد إليهم طرفهم وأفئدتهم هواء وأنذر الناس يوم يأتيهم العذاب »

 

 

Il vous suffira d’observer combien ces gens là formeront, sous prétexte de « développement » autant de « robots » sans âme ni Foi » , des Hommes et femmes aux ordres, et qui ne doivent en aucun cas agir en Humain, c’est à dire avec discernement…. Et vous en aurez même dans les pays dits les plus « musulmans » où l’Islam sera réduit à un ensemble de pratiques et autres apparats de ferveur mais où vous ne sentirez pas beaucoup de ces Nobles Sentiments et autres Pratiques Tacites et Spontanées, mais seulement apparat…. Ce sera d’ailleurs ce qui favorisera telle opulence et gigantismes et autres dépenses inutiles au sein même de Lieux Saints, Auxquels on ôtera tout le Charme et autre Sens du Sacré, car le matériel aura alors pris le dessus sur le renoncement et le Spirituel, et le sadisme remplacera le tout…(imaginez donc ces Hadjis qui viennent des pays les plus démunis et auxqules on fera penser qu’ils sont déjà au Paradis au travers, non de la Ferveur d’antan mais bien au milieu de l’apparat de richesse et d’opulence….Au retour dans leur « pauvres pays » combien ils seront alors REVOLTES) et les Esprits alors, seront « corrompus » par « l’image subliminale  » artificielle cependant, alors qu’Elle était bien Réelle à travers l’Expression de « Nafs Moutmaina » » au milieu même de déserts et de la désolation. …. ٍVous remarquerez alors combien de « science et de technologie et de richesse seront déployés….Mais au service des uns sans d’Autres, sous prétexte de « castes » et de formation d’élites, en fait beau subterfuge afin de jouer à « highlander » (rappelez vous donc ces fameux feuilletons!…) et où il ne devra en rester qu’un, et où la disparition de l’Autre « suite à la taille de sa tête même vaincu!….n’ajoutera que plus de force au « vainqueur » car il aura « pompé ainsi toute l’énergie du défunt…A quand donc le Réveil?…..م(مثلُ الَّذِينَ اتَّخَذُوا مِنْ دُونِ اللَّهِ أَوْلِيَاءَ كَمَثَلِ الْعَنْكَبُوتِ اتَّخَذَتْ بَيْتاً وَإِنَّ أَوْهَنَ الْبُيُوتِ لَبَيْتُ الْعَنْكَبُوتِ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ صدق الله العظيم)….