Scandale StocaMine : Contre la pollution de la plus grande nappe phréatique d’Europe

Aphadolie

Time : 3 mn 48

Time : 7 mn 49


Une entreprise pollue la plus grande réserve d’eau naturelle d’Europe

Stocamine - 7

Alors qu’un arrêté préfectoral autorise l’entreprise StocaMine à stocker ses déchets sous la nappe phréatique d’Alsace qui fournit l’eau courante de millions de citoyens, Cécile Camus a décidé d’alerter sur ce danger écologique et sanitaire. Elle exige le déstockage total de ces déchets.

 

 

Connaissez-vous le Scandale StocaMine ? De quoi parle-t-on ?

Le 3 février 1997, un arrêté préfectoral autorise l’activité de stockage de déchets ultimes :

  • Amiante
  • Arsenic
  • Chrome
  • Cyanure
  • Mercure
  • Plomb,

…par l’entreprise StocaMine (à Wittelsheim dans le Haut-Rhin). Le stockage était prévu pour une durée maximale de 30 ans, avec la promesse de réversibilité des déchets à tout moment. Plus de 44 000 tonnes de déchets ultimes sont stockés dans les galeries souterraines d’une ancienne mine de potasse.

 

Ces déchets sont stockés sous la nappe phréatique…

View original post 871 mots de plus

Publicités

Comment on nous contraint à consommer toujours plus ?

Time : 31 s Time : 2 mn 02 Comment les industriels s’y prennent pour nous faire acheter toujours plus Les industriels fixent délibérément une durée de vie à leurs produits, de sorte que chaque année en France 40 millions de biens électriques et électroniques sont jetés sans être […]

via Comment on nous contraint à consommer toujours plus ? — Aphadolie

Le chef hamburger Jamie Oliver prouve que les hamburgers de McDonalds sont « impropres à la consommation »

Jamie Oliver a remporté son long combat contre l’une des plus grandes chaînes de fast food au monde, McDonald’s.

 

Après qu’Oliver ait montré comment les hamburgers McDo étaient fabriqués, la chaîne franchisée a finalement annoncé qu’elle changera ses recettes, annonce à peine reprise dans les médias. Oliver ne cesse d’expliquer, depuis des années, dans des documentaires, des émissions de télé et des interviews, que les parties grasses de la viande de bœuf sont « lavées » dans de l’hydroxyde d’ammonium et utilisées pour les hamburgers. Avant ce procédé de « lavage », selon Oliver, la viande est réputée impropre à la consommation humaine. Il explique que « fondamentalement, nous prenons un produit qui serait vendu dans des filières discount pour chiens, et qui, après ce procédé, est donné aux êtres humains ».

Outre la faible qualité de la viande, l’hydroxyde d’ammonium est dangereux pour la . Oliver parle du fameux « procédé pink slime ».
Qu’est-ce que le « pink slime » ? C’est un additif bon marché à base de viande de bœuf qui peut être ajouté à de la viande hachée ou transformée et servant ainsi d’agent de remplissage. Il se compose de morceaux de bœuf haché finement, de tendons, de graisse, de tissus conjonctifs qui ont été retirés mécaniquement dans une centrifugeuse chauffée à 38 °C afin d’en produire une pâte. Cette dernière est traitée à l’ammoniac ou à l’acide citrique pour l’élimination des bactéries, puis est finement broyée, pressée en blocs et surgelée pour son utilisation industrielle. Créé par Eldon Roth, le pink slime a été autorisé pour la nourriture des animaux autres que l’homme avant d’être, en 2001, autorisé pour la consommation humaine aux États-Unis.

Dans l’une de ses démonstrations hautes en couleur, Oliver montre aux enfants comment sont faits les nuggets. Après avoir mis de côté les meilleures parties du poulet, les restes (la graisse, la peau et les organes internes) sont traités pour devenir des nuggets.

En réponse à la mauvaise presse dont ce procédé a souffert grâce à Oliver, l’entreprise Arcos Dorados, le directeur de la franchise McDonalds en Amérique Latine, a dit qu’un tel procédé n’était pas pratiqué dans leur région. A noter qu’il en serait de même en Irlande et en Grande Bretagne où la viande provient de fournisseurs locaux.

Aux Etats-Unis, Burger King et Taco Bell avaient déjà abandonné l’utilisation de l’ammoniac dans leurs produits. L’industrie alimentaire utilise l’hydroxyde d’ammonium comme agent antimicrobien dans les viandes, ce qui a permis à McDonalds de détourner la « viande non comestible » et de l’utiliser autrement.

Le plus inquiétant est surtout le fait que, sous prétexte que l’hydroxyde d’ammonium est autorisé, par l’USDA (Département de l’Agriculture des Etats-Unis), comme composant dans la procédure de fabrication, les consommateurs ne savent pas quand ce produit chimique se retrouve dans leur nourriture.

Sur le site officiel de McDonalds, la société affirme que leur viande n’est pas chère parce que, le fait de servir chaque jour autant de personnes, leur permet d’acheter à bas prix à leurs fournisseurs et d’offrir ainsi des produits de la meilleure qualité.

Mais si le « pink slime » était vraiment la « meilleure qualité » que McDonald’s puisse trouver aux Etats-Unis, alors pourquoi ont-ils pu faire mieux en Amérique Latine et en Europe ? Plus précisément, pourquoi ne peuvent-ils apparemment pas faire mieux aux Etats-Unis ?

Toutes ces questions sont restées sans réponse de la part de McDonalds qui a nié que la décision de changer leur recette était liée à la campagne de Jamie Oliver.

Sur son site, McDonalds a admis qu’ils avaient abandonné le procédé.

 

source:http://lesmoutonsrebelles.com/le-chef-hamburger-jamie-oliver-prouve-que-les-hamburgers-de-mcdonalds-sont-impropres-a-la-consommation/

 

L’impossible révolution

L’IMPOSSIBLE RÉVOLUTION

« L’homme unidimensionnel » et « La fin de l’utopie » (1968), du philosophe germano-américain Herbert Marcuse, furent une inspiration majeure des grands mouvements de contestation étudiante et de contre-culture de la fin des années 60.
En les relisant 50 ans plus tard, je ne peux que constater l’ampleur qu’a pris le contrôle absolu des maîtres de la société de consommation sur nous tous, réduits au ròle de consommateurs:
-augmentation constante du niveau de vie (american way of life, croissance continue),
-contrôle du pouvoir d’achat et de la richesse (salaires et crédit, publicité, monnaie, paradis fiscaux)),
-contrôle des ressources (multinationales et libre-échange),
-contrôle des États et des élus (dette, financement, agences de notation, collusion, portes tournantes),
-contrôle de l’information (médias, renseignement),
-contrôle des armes et des forces répressives,
La société est désormais cadenassée: la démocratie, la révolution, et même la révolte, sont devenues pratiquement impossibles. Reste l’effondrement, de plus en plus probable…ou le réveil improbable de ceux qui se souviennent du temps où nous étions libres parce que pauvres et autonomes…

Nouvel Ordre Mondial 001

CITATIONS
:
La société industrielle avancée (dans laquelle la production est détachée des besoins du consommateur et devient un but en soi) parvient à endiguer les forces révolutionnaires par la promesse d’un plus haut niveau de vie.

Les ouvriers n’incarnent plus la conscience malheureuse et révolutionnaire de l’histoire : ils deviennent indirectement complices de la bourgeoisie et participent eux-mêmes aux formes d’exploitation capitalistes qu’il ne remettent aucunement en question. Parvenue à ce terme, la société devient une société close, une société sans opposition.

L’originalité de notre société réside dans l’utilisation de la technologie plutôt que de la terreur pour obtenir la cohésion des forces sociales dans un mouvement double : un fonctionnalisme écrasant et une amélioration croissante du standard de vie.

Les manifestations n'ont rien changé au Québec depuis 2011. Il nous faut plutôt marcher sur l'Assemblée National pour reprendre le pouvoir politique.
Les manifestations n’ont rien changé au Québec depuis 2011.
Il nous faut plutôt marcher sur l’Assemblée National pour reprendre le pouvoir politique.

La société contemporaine semble capable d’empêcher tout changement social qui tendrait à modifier l’orientation de son processus productif en rendant possible de nouveaux modes de vie. Le progrès technique renforce tout système de domination et le style de vie ainsi créé…Le standard de vie finissant par s’accroître, rien n’exige sa remise en question. En masquant la division des classes par une élévation du niveau de vie, la société industrielle avancée parvient à se prémunir contre toute contestation révolutionnaire.

Les esclaves de la civilisation industrielle sont des esclaves sublimés mais cependant ils sont esclaves. Les gens se reconnaissent dans leurs marchandises, ils trouvent leur âme dans leur automobile, leur maison à deux niveaux, leur équipement de cuisine; le mécanisme même qui relie l’homme à la société a changé et le contrôle social est au cœur des besoins qu’il a fait naître.

Toutes les tentatives de contestation à l’intérieur de la société industrielle avancée et surrépressives semblent vouées à l’échec.

C'est dans cette manifestation étudiante que j'ai senti un lien commun entre les étudiants et moi...en 2012.
C’est dans cette manifestation étudiante que j’ai senti un lien commun entre les étudiants et moi…en 2012.

Article de Roméo Bouchard

Herbert Marcuse, L’homme unidimensionnel, Éditions de Minuit, Paris, 1968
Herbert Marcuse, La fin de l’utopie, Seuil, 1968
J.M. Palmier, Présentation d’Herbert Marcuse, 10/18, Paris, 1968

Vidéo important: Je consomme donc je suis – Vivez, prospérez, consommez !

Dans la société de consommation moderne, le neuf et le beau ne suffisent plus : il faut posséder (parfois en plusieurs exemplaires) les produits dernier cri les plus performants. Les achats ne sont plus destinés à répondre à des besoins fondamentaux, mais à satisfaire nos désirs, à être enviés, à épater.

Conséquence : le bonheur que procure l’acquisition d’un nouvel objet est toujours plus éphémère ; nous sommes en proie à un sentiment d’insatisfaction permanente. De plus, la durée de vie des produits ne cesse de diminuer, conduisant à l’épuisement des ressources et à l’accumulation des déchets. Derrière l’attitude de ces acheteurs boulimiques se profile un véritable scénario catastrophe. Est-il trop tard pour arrêter la machine que nous avons lancée ? Sociologues, psychologues, philosophes, spécialistes du marketing et de la publicité reviennent dans ce documentaire de Gene Brockhoff sur les limites du consumérisme et notre recherche effrénée du bonheur.

 

Source: Arte 

 

Le Black Friday est un canular dans toute l’ Amérique

Black friday

Les multitudes d’Américains qui bravent le froid glacial et les monstres déchaînés dans la conviction que ceci  en vaut la peine pour obtenir un grand « deal» sur les produits électroniques qu’ ils n’ont pas vraiment besoin et ne peuvent pas se le permettre, sont les  victimes d’une escroquerie gigantesque.
Tout en estimant qu’ils paient beaucoup moins pour les produits de consommation haut de gamme , les consommateurs qui se jettent sur ​​l’autel de la folie de  Black Friday en ce  dernier vendredi  de novembre  ont  dans l’ensemble payé  plus pour ces articles qu’ils ne le feraient  en d’autres moments de l’année .
Comme le rapporte Bloomberg Businessweek , malgré le battage médiatique , malgré les bons , malgré les « amis et  les offres  familliales  , « les marges de la grande distribution de profit sont plus élevés pendant cette  période de vacances . L’idée que les grands magasins sont perdants afin de fournir aux Américains des produits massivement réduits est une complète mystification .
L’arnaque fonctionne de deux manières principales . Tout d’abord , les détaillants gonflent artificiellement les prix des produits dans les mois précédant le Black Friday pour faire des réductions ultérieures  qui semblent bonnes en comparaison. Deuxièmement, même si les acheteurs ne parviennent à saisir des rabais authentiques , ils seront toujours prêts  à acheter un autre produit qui a une valeur de 98 pour cent de  majoration .
En outre, les mêmes produits peuvent régulièrement être trouvés pour moins cher, en Janvier ,de toute façon sans avoir besoin de camper ou de s’impliquer dans des mini- émeutes ou rixes de  masse . Toutefois , en l’absence même du niveau de battage psychotique , dont les flammes sont consciencieusement attisé par les médias traditionnels , la demande est beaucoup moins intense .
Les scènes honteuses que nous voyons chaque année  comme des Américains  qui se bagarrent  avec l’autre sur les téléviseurs HD sont une illustration de contrôle de l’esprit de masse , avec les détaillants qui fabriquent  l’ illusion de la rareté artificielle de produits à bas prix afin de créer une bousculade artificielle .
Toutefois, étant donné l’emprise institutionnalisée de ce canular , il est peu probable  que les Américains (comme les canadiens et à un moindre niveau,les québécois)  ne  vont jamais se rendre compte qu’ils sont des victimes  de peut-être le plus gros canular  dans l’histoire des ventes au détail ,en Amérique du Nord.

(Source: Alex Jones ,Infowars)