Une Vidéo montrant Bill Clinton violant une gamine de 13 ans plonge la course présidentielle dans le chaos

Les services secrets israéliens sont en train de faire exploser l’élection présidentielle américaine, malgré la pluie de dollars déversée par Obama et les autres sur Israël. En effet, le renseignement israélien dispose d’une vidéo montrant l’ancien président Bill Clinton en train de  violer une fillette-enfant de 13 ans. Jusqu’à maintenant, Hillary Clinton a pu garder secrète cette vidéo  avec l’aide de la presse de propagande des grands médias, mais Donald Trump menace maintenant d’informer le public des crimes sexuels de Bill Clinton.

Cet enregistrement vidéo de Bill Clinton violant cette gamine de 13 ans a été enregistrée par l’Institut israélien pour les opérations de renseignement et spéciaux (MOSSAD)  grâce à sa filiale «  Clothing Shop Network”, dont le principal animateur est celui qu’on appelait «l’homme mystère de l’argent international », Jeffrey Epstein,  et qui est maintenant appelé « Le Milliardaire Pédophile qui pourrait faire tomber Donald Trump et Hillary Clinton« .

L'agent du Mossad israélien Jerry Epstein.
L’agent du Mossad israélien Jerry Epstein.

Le réseau de boutiques « Clothing Shop Network” » du MOSSAD, a pris naissance au début des années 1980 par l’un des milliardaires les plus secrets d’Amérique, nommé Leslie Wexner, et dont le père (Harry Wexner s’appelait Hagan Wexelstein avant de changer de nom) a émigré aux États-Unis à la fin 1930 venant de l’Oblast autonome juif (ex-Union soviétique).

Le nom « Clothing Shop Network”» lui-même, a été dérivé de Leslie Wexner étant l’un des plus grands vendeurs de vêtements d’Amérique qui possède les détaillants de mode américaines L Brands and Victoria’s Secret.  

En 1982, Wexner recruta Jeffrey Epstein dans la «  Clothing Shop Network  » en lui fournissant environ 1 milliard $ pour établir une société financière privée nommée J. Epstein & Company et dont Wexner est le seul client connu publiquement.

Cependant, le véritable but de J. Epstein & Company, était de permettre à Jeffrey Epstein de pénétrer et de fonctionner au sein des élites  politiques de l’Amérique élites afin de les piéger, en leur permettant d’assouvir leur  » fantasmes sexuels déviants », tout en enregistrant secrètement sur vidéo leurs ébats dans le« but de chantage » .

 

Parmi « les victimes de chantage » d’Epstein, on trouve de nombreux membres des élites de l’Amérique de la Grande-Bretagne, mais sa plus grande prise reste, à ce jour, l’ancien président Bill Clinton. En effet, des journaux de bord des avions, publiés récemment, ont  révélé que Bill Clinton a volé 26 fois sur le jet privé d’Epstein nommé «le Lolita express» vers une île isolée des Caraïbes  appelée « terre de jouet de sexe » (sex toy land) en se débarrassant de ses agents protecteurs des services secrets. Dans l’avion d’Epstein se trouvait un lit où les invités avaient des activités sexuelles de groupe avec de jeunes filles. Les registres de vol montrent que l’ancien président s’est rendu à Brunei, en Norvège, en Russie, à Singapour, à Hong-Kong, au Japon, aux Açores, en Afrique, en Belgique, en Chine, à New York et en Belgique dans l’avion d’Epstein.

Naturellement, Bill n’a pas remarqué que cet «antre du péché» a été câblé avec des caméras cachées enregistrant secrètement ses orgies avec des lolitas mineures.

Une fois que Bill Clinton a eu, plusieurs fois, des relations sexuelles avec des filles-enfants, le « Clothing Shop Network » a informé Hillary Clinton qu’ils avaient les vidéos secrètement enregistrées prouvant ce qui précède, l’Hilarante a eu « l’idée géniale » d’orchestrer un complot visant à mettre en place Donald Trump comme un  » homme de paille  » pour être son adversaire (et comme les e-mails prouvent) dans une fausse course présidentielle. Elle a été aidée dans cette combine par les médias traditionnels de l’Amérique qui ont fourni au milliardaire constructeur New-Yorkais pour environ 3 milliards $ de publicité gratuite afin qu’il puisse devenir le candidat du Parti républicain à la présidence.

Les emails d’Hillary Clinton prouvent ce complot, et, montrent qu’elle  et ses complices ont conspiré pour mettre en place Donald Trump comme leur candidat « Joueur de flûte », avec certains d’entre eux suggérant que le sénateur Ted Cruz ou Dr. Ben Carson pourraient, de même, être mis en place comme « joueur de flûte » aussi.

La raison du choix, par Hillary Clinton et ses complices, de Donald Trump pour être leur « homme de paille », leur  « joueur de flûte « , vient du fait que Donald connaissait aussi Jeffrey Epstein. Mais, contrairement à Bill Clinton, au Prince Andrew, et d’autres qui ont eu des rapports sexuels avec des lolitas mineures sur « île des orgies », Donald n’a jamais commis ces graves crimes comme en témoigne le détective Mike Fisten, de la police de Miami. Ce policier a enquêté sur de nombreux crimes d’Epstein et a déclaré que « dans des centaines d’entretiens avec des centaines de témoins, personne n’a jamais indiqué ou identifié Trump comme étant impliqués dans aucune activité sexuelle avec des jeunes filles mineures « .

Au contraire. Le détective Fisten se rappelle que, dans les années 2000, les membres du club privé de Trump à Palm Beach, Mar-a-Lago, se sont souvent plaints qu’Epstein y venait souvent accompagné par de très jeunes gamines,  « une fille différente chaque semaine», et à chaque fois, il disait que c’était sa «sa nièce».

Avec Hillary Clinton et ses complices qui croyaient qu’ils avaient neutralisé Donald Trump par le simple fait qu’il connaissait Epstein. Cependant, leur conviction que l’«avalanche de scandales » entourant Trump causerait l’échec de sa campagne, ce milliardaire de la ville de New York, au contraire, a «défié toute logique normale» et il est en voie de gagner la présidence des États-Unis.

Dans une tentative de la  « dernière chance » de détruire Donald Trump, Hillary Clinton et ses complices ont payé un certain nombre de victimes de viol de Bill Clinton pour qu’elles changent leur version de l’histoire des viols clintoniens en disant que c’est Trump qui les avait violées, et dont les détails sont consignés dans un dépôt de la Cour fédérale des États-Unis faisant ces allégations absurdes.

Avec Hillary Clinton ayant déjà fait ses preuves qu’elle est capable de tuer pour empêcher le public de connaître les crimes de son mari contre les filles-enfants, comme nous l’avons déjà indiqué dans notre article La CIA assassine l’époux de la procureure qui enquête sur les crimes sexuels de Bill Clinton, ce sera au MOSSAD de déterminer quel sera le prochain évènement dans ce jeu de massacre dangereux, déterminé par son agence de chantage « Clothing Shop Network« , et si ces procédés de chantage et d’utilisation des attentats sous faux drapeau en Amérique et en Europe sont les meilleurs moyens d’assurer la survie d’Israël, malgré les milliards de dollars extorqués aux Américains et aux Européens. Il arrivera certainement un jour ou ces dindons de la farce en auront assez de raquer sous le chantage mafieux israélien.

Article en anglais : 
Video Showing Bill Clinton Rape Of 13-Year-Old Girl Plunges Presidential Race Into Chaos

 

«L’ancien président Bill Clinton est un violeur» – affirme une de ses victimes, et Hillary le couvre!

Lorsque Bill Cosby a été accusé de viol, sa carrière était terminée; Lorsque Bill Clinton a été accusé de viol, il est devenu POTUS (Presidents of the United States)  puis le plus grand camelot d’Hillary

Bill Clinton en compagnie de Bill Cosby.
Bill Clinton en compagnie de Bill Cosby.

Comme Bill Cosby, Bill Clinton a un dossier chargé de prédation sexuelle, de mauvais traitements, d’abus sexuels et de viols depuis longtemps, mais il pu s’en sortir grâce à l’Hillary du fameux et glorieux Emailgate!

 

Il a suffi d’une déclaration audacieuse du comédien Hannibal Buress lors d’un concert à Londres pour renverser le géant américain Bill Cosby. Cosby est passé, en un jour et une nuit, de l’oncle préféré de l’Amérique à un violeur en série psychopathe… avec plus de 60 accusateurs à ce jour. [1]

billarycoverups-1024x576

La vérité au sujet de Bill Clinton, c’est que sa liste de viols est probablement tout aussi longue. La raison pour laquelle tant de gens ne sont pas venus se plaindre tient au nombre de cadavres Clintoniens. Aucune femme ne veut finir morte pour avoir révélé une fornication non consensuelle d’un soir … ou pire. Dans le cas du viol de Juanita Broaddrick, bien sûr, il a fallu à cette femme un courage herculéen pour qu’elle vienne témoigner.

 

Mme Broaddrick a trainé avec elle cette expérience traumatisante durant des décennies et tout ce qu’elle a reçu de l’équipe Clinton ce sont des menaces implicites qui sont faites très, très subtilement. Seul un avocat très habile comme Mme Clinton peut émettre ce type de sous-entendus qu’une femme victime sexuellement va clairement comprendre.

 

L’histoire de retour extrêmement important à la prédation sexuelle de Bill Clinton appartient à la championne auto proclamée des droits des femmes, Hillary Rodham Clinton.

Cette image soigneusement sculptée de Mme Clinton, est une fiction complète. En fait, elle n’est même pas l’avocate de la femme qu’elle est dans sa propre sphère de vie, c’est le contraire qui est vrai: Mme Clinton est là pour terroriser toute femme qui ose accuser son mari d’agression sexuelle qu’il a effectivement commise.

Soyons réalistes: il est très facile pour une femme – n’importe quelle femme – d’accuser faussement un homme politique puissant comme Bill Clinton. Toutefois, compte tenu des nombreux détails sordides qui sont sortis au cours du procès de Monica Lewinsky, il est très facile de croire que Bill Clinton est un prédateur sexuel de premier ordre. Et, ce Bill va mentir sur ses exploits jusqu’à ce qu’il soit pris en flagrant délit, à la fois au propre et au figuré.

 

Tout au long de ces décennies de séries de crimes sexuels, Mme Clinton se tenait toujours aux côtés de Bill, et a « pris en charge » les femmes victimes de violence sexuelle. Elle en a pris soin comme le mafieux prend soin de sa victime dans un chantage. Alors quHillary tenait cyniquement le haut la bannière « pour la protection indispensable des femmes victimes de violence », elle les terrorisait , dans les faits, pour sauver Bill. Vous ne pouvez vraiment pas imaginer ce genre de choses.

 

Le point important est que, pour un président , ou un gouverneur, ou un procureur général, se conduire de cette manière est tout à fait scandaleux et inacceptable … quelle que soit la norme. Le Parti démocrate le sait bien, mais a choisi de faire l’impasse sur Clinton. Apparemment, ce parti ne se soucie pas de viol ou d’agression sexuelle .

 

En fait, il y a maintenant un ensemble de preuves sur l’Internet qui auraient mis un homme de moindre importance, ou une femme, derrière les barreaux pour le reste de leur vie.

 

 

Les deux liens suivants offrent la perspective unique et inestimable à ce sujet extrêmement sensible pour les Clinton.

 

The Most Radioactive ‘SCANDAL Of The MILLENNIUM’

 

The Jeffrey Epstein Affair Imperils Hillary Clinton’s Presidential Prospects

 

La perspective même d’un violeur vivant à la Maison Blanche, qui exerce une influence considérable sur le bureau ovale, est très problématique et dangereuse même selon les normes Banana Republic d’Obama.

L’essentiel ici est que le projet de loi est en grande difficulté. Ses accusateurs sont devenus enhardi comme jamais auparavant, et, comme, ils ont trouvé une grande unité de Cosby dans leur force de but. Et tout comme la situation difficile de Cosby, il y a probablement beaucoup plus d’attente pour sortir du placard, ce qui serait vraiment rendre la vie de la Clinton misérable … surtout s’il y a des enfants illégitimes impliqués.

Bill Clinton aurait eu un fils avec une prostituée.
Bill Clinton aurait eu un fils avec une prostituée.

 

 

[2] BILL COSBY Saga: A Shakespearean Tragedy of Epic Proportions

Linda Tripp révèle que Bill Clinton a eu des aventures avec « des milliers de femmes » – dont un SECOND membre du personnel de la Maison-Blanche – et que la vie de Monica Lewinsky était en danger
Source : Daily Mail, le 18/01/2016

  • L’ancienne amie de Monica Lewinsky donne une interview radio exceptionnelle où elle dit qu’Hillary Clinton savait que son mari a eu de nombreuses aventures au cours de son mandat
  • Selon Linda Tripp, qui a secrètement enregistré les appels téléphoniques de Lewinsky avant de les rendre publics, Bill Clinton a, lors de sa présidence, eu des liaisons amoureuses en série avec « des milliers de femmes »
  • Elle affirme également qu’Hillary Clinton a essayé de détruire les femmes avec qui son époux la trompait et dit avoir tout mis sur la place publique pour protéger Monica Lewinsky du danger qu’elle courait.
Monica Lewinsky
Monica Lewinsky
Par J. TAYLOR RUSHING, journaliste politique étatsunien, pour DAILYMAIL.COM
Publié le 18 janvier 2016
La femme qui a dévoilé la liaison de Bill Clinton avec Monica Lewinsky, l’ex stagiaire de la Maison-Blanche, menant à la mise en accusation de celui-ci par la Chambre en 1998, a donné dimanche une interview radio dans laquelle elle critique sévèrement la conduite du couple Clinton pendant ses huit ans de présidence.
Linda Tripp, l’ancienne confidente de Lewinsky qui a secrètement enregistré ses conversations téléphoniques et les a remises à un procureur fédéral, a déclaré quel’ancien président avait des aventures avec des « milliers » de femmes et que l’ancienne première dame était au courant.
Tripp a également justifié ses révélations sur l’affaire Lewinsky-Clinton, affirmant les avoir faites pour sauver sa vie, car elle s’inquiétait à l’époque du danger auquel elle se trouvait exposée.
Linda Tripp
Linda Tripp

Tripp a donné dimanche une interview au journaliste de radio Aaron Klein. Dans l’interview, elle a affirmé que le président avait une liaison permanente avec un autre membre du personnel comme avec Lewinsky.

L’ancienne stagiaire de la Maison-Blanche Monica Lewinsky, ici à New York en Octobre, a eu une brève liaison avec le président Bill Clinton dans les années 1990 qui a finalement conduit à la destitution de Clinton par la Chambre
Voir la vidéo

Linda Tripp, montrée ici à droite dans une photo non datée, a accablé la famille Clinton dans une interview à la radio dimanche

 

L’ancienne première dame non seulement connaissait la mauvaise conduite de son mari, mais « elle s’est donné comme mission personnelle de divulguer l’information et de détruire les femmes avec lesquelles il badinait, » dit Tripp.
Clinton se prétend défenseuse universelle des droits des femmes dans le monde, pourtant quand je vois toutes les femmes qu’elle a détruites pendant toutes ces années pour assurer sa survie politique, je suis écœurée, dit-elle.
Interrogée par Klein, Tripp a dit qu’elle a donné des cassettes de ses conversations avec Lewinsky à l’avocat indépendant Kenneth Starr parce que Lewinsky menaçait Clinton de dévoiler l’affaire, mettant ainsi sa vie et celle de Tripp en danger.
« Je dis aujourd’hui et je continuerai à dire que je pense que Monica Lewinsky est encore vivante aujourd’hui grâce à mes choix et à ce que j’ai fait, » a affirmé Tripp à Klein.
« Cela peut paraître mélodramatique à vos auditeurs, mais j’affirme que, d’après moi, je crois qu’elle et moi à l’époque étions en danger, parce que rien ne doit se mettre en travers de ces gens qui pourrait les empêcher d’atteindre leurs objectifs politiques. »
« Si cela n’avait pas été rendu public tout de suite… Nous aurions très bien pu être victimes d’un accident. C’est une situation qu’on ne peut comprendre que si on a vécu ce que j’ai vécu. »
Tripp avait un emploi non sensible dans l’administration Clinton pendant environ un an et demi. Son bureau se trouvait au début à l’extérieur du bureau ovale, puis plus tard près du bureau de la première dame au second étage.
Outre Lewinsky, Tripp a dit que Clinton avait une autre affaire pendant sa présidence – une affirmation qu’elle avait déjà faite durant ses dépositions dans le cadre de l’affaire Lewinsky, mais qui n’a pas été rendue publique. Elle n’a pas voulu révéler l’identité de la femme.
Tripp n’hésitait pas à critiquer Clinton pour son inconduite sexuelle – elle a continué de le faire, autant pour le président que pour la première dame, pour différents scandales pendant la durée du mandat.
Elle a affirmé à Klein qu’elle a vécu « des années de crainte avec ce qu’elle a vu à la Maison-Blanche des Clinton, particulièrement Hillary, avec des scandales divers, qu’il s’agisse du Filegate, Travelgate, Whitewater, Vince Foster. »
Voir la vidéo
 « Tous les scandales précédents ont été totalement oubliés par les Américains du fait de la manière dont ils ont tous été présentés au public. »
« Ainsi j’observais un président menteur et une première dame menteuse débiter des mensonges au peuple américain, » dit-elle.
« Donc je savais déjà à quoi m’en tenir quand le scandale Monica Lewinsky a éclaté. Pour moi c’était très important que les Américains voient ce que je voyais tous les jours. Mes années avec les Clinton ont été pour moi inquiétantes à tous les niveaux. »
Tripp disait que tandis que Lewinsky « s’imaginait amoureuse, » le Président « s’imaginait dans son droit. » La stagiaire a finalement dit à Clinton que Tripp aussi était au courant de leur liaison, ce qui les a alors, selon Tripp, mises toutes deux en danger.
« Ce n’était rien de plus qu’un échange de services. Elle a idéalisé l’histoire en s’imaginant qu’il s’agissait d’une liaison. Et quand ça ne s’est pas passé comme elle l’aurait espéré… Elle a complètement perdu la tête et a commencé à agir de manière erratique et effrayante. Elle n’a jamais réalisé les risques qu’elle prenait en menaçant un président ou par son comportement. Moi, si. »
Tripp a poursuivi en disant que « tout le monde savait ce qui se passait dans l’aile ouest, en particulier ceux qui ont passé des années avec [le président], les milliers de femmes… Ce comportement a duré des années. Et l’abus des femmes pendant des années. »
« Donc, ce qui se passait dans l’aile ouest était de notoriété publique, c’est un fait. Et c’était encore plus de notoriété publique qu’Hillary était au courant. »
Jusqu’à présent, l’ancienne première dame a toujours refusé pendant sa campagne de parler du passé de son mari, et l’ancien président lui-même a également refusé de répondre aux questions le concernant, qui ont été soulevées notamment par le leader républicain Donald Trump.

 

Source : Daily Mail, le 18/01/2016
Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.
============================================================
Sinon, WikiLeaks a sorti des mails de 2014 de Colin Powell, l’ancien Secrétaire d’État sur Bill Clinton :

Capture d'écran du 2 octobre 2016.
Capture d’écran du 2 octobre 2016.

 

“Je préfèrerais ne pas avoir à voter pour elle, bien qu’elle soit une amie que je respecte. Une personne de 70 ans, avec plein de casseroles,  une ambition débridée, cupide, qui ne changera pas, avec un mari qui baise toujours des bimbos à la maison (selon le New York Post)” [Colin Powell, 26/07/2014]

Source d’origine:Hannibal Genseric

 

 

 

 

Where Clinton and Trump Stand On Retirement Security

Forbes – Il y a 21 h (This is the third in a series of Next Avenue blog posts on where presidential candidates Donald Trump and Hillary Clinton stand on key issues of interest to Americans over 50. http://goo.gl/JxKXwg

via Where Clinton and Trump Stand On Retirement Security — Mon site officiel / My official website

Illuminati au pouvoir:Le Sentier de Cadavres autour de la montée d’Hillary Clinton

Bien entendu les médias officiel taisent cette longue liste de morts,de meurtres et de décès inexpliqués:il faut protéger le système qui nous nourrit.

Hillary Clinton est la femme de cet ancien président américain qui avait été choisi longtemps à l’avance par le groupe de Bilderberg.Pendant que Bill Clinton vit les derniers moments de sa vie,malade de divers virus liés à une habitude personnelle de ne jamais mettre de condom  pour ses ébats sexuels avec des partenaires différents,qui a trahi son pays dans l’affaire de l’attaque de l’ambassade américaine à Tripoli,doit à tout prix vaincre Donald Trump et devenir présidente!

Elle n’a pas le choix,car c’est la prison à vie qui attend ce dangereux personnage…Voyez par vous mêmes,mes ami(e)s:

 

 

 

Et ce sentier des morts est  très long.Vincent Foster, Mary Mahoney, Judi Gibbs, Walter Scheib, Charles Ruff, Jim McDougal, l’amiral Boorda, Barry Seal, Michael Hastings, Sandy Hume, Gareth Williams sont quelques-uns des fantômes  que l’on retrouve dans le passé d’Hillary  Clinton.
Ces fantômes et ces morts  annoncent le début de la Seconde Révolution Américaine!

Entre Trump et Hillary Clinton,c’est elle qui est dangereuse

 

La vérité va t-elle finir par pousser Obama dehors...avant le dernier jour de sa présidence pourrie par les mensonges?
La vérité va t-elle finir par pousser Obama dehors…avant le dernier jour de sa présidence pourrie par les mensonges?

Il y a huit ans, aux États-Unis, Barack  Hussein Obama est devenu président en faisant campagne sur une plate-forme d’espoir, d’intelligence et de compétence.

Il mentait effrontement,mais il a gagné!

Cette année, Donald Trump est devenu le candidat républicain en faisant campagne sur une plate-forme de grognements et d’aboiements en tous genres. Le style a changé !

Cette transition, de l’intellectuel à l’anti-intellectuel, est un phénomène mondial.

Les bonnes nouvelles c’est que Donald Trump ne va probablement pas être le prochain président américain. Mais les mauvaises nouvelles sont qu’il est un signe avant-coureur des choses à venir, un signe véritable et terrifiant de l’époque.

En d’autres mots: Hillary Clinton va gagner la bataille si elle tient le coup physiquement, mais de son côté elle est en train de perdre la guerre.

Hillary Clinton lors de sa comparution sur l'enquête de l'attaque contre l'ambassade américaine de Bengazi.
Hillary Clinton lors de sa comparution sur l’enquête de l’attaque contre l’ambassade américaine de Bengazi.

La chose la plus effrayante au sujet de la perspective d’une autre présidence de Clinton est que, dans le monde tumultueux de la montée des inégalités, Hillary Clinton est considérée comme étant le problème, plutôt que de la solution. Quand les choses vont mal et les choses iront mal, non seulement Hillary sera blâmée mais aussi tout ce qu’elle représente.

Clinton est la femme incarnée de Davos, l’incarnation même de la compétence protéiformes et de la sophistication associées à un diplôme de Yale Law School, huit ans comme Première Dame, huit de plus comme sénatrice américaine, et un mandat en tant que secrétaire d’État.

Elle suscite également un degré étonnant de haine pour une partie de l’électorat américain. Cette haine ne va se renforcer une fois qu’elle deviendrait le leader du “monde libre” (comme les élites américaines aiment appeler cette partie du monde). Elle va être dirigée non seulement personnellement sur Hillary Clinton, mais sur l’ensemble du programme néolibéral. Et le mouvement anti-élite aura son jour de gloire, qui vient.

Hillary Clinton recouverte d'un tchador.
Hillary Clinton recouverte d’un tchador.

Les graines de tout ce mécontentement ont été semées pendant la crise financière, lorsque l’élite mondiale (les personnes qui ont provoqués la crise) s’est donnée un plan de sauvetage généreux, tandis que les classes moyennes souffrent depuis longtemps et ont reçu un peu plus d’un tsunami de mises à pied et les avis de forclusion sur leur habitation.

Les Etats-Unis, cependant, manquent en grande partie d’une telle tradition électorale. En conséquence, les populistes ont pris un peu plus de temps à émerger comme une force politique. En dépit d’être exposés comme des racistes et des menteurs, ils ont déjà remporté deux votes clés: la primaire républicaine, dans le États-Unis, et le référendum sur l’UE. Ce dernier est, pour le moment, le plus conséquent. La décision collective de la Grande-Bretagne de quitter l’Union européenne est sans ambiguïté, et la classe politique du pays se démène de façon assez incohérente pour essayer de sauver la mise.

Durant la présidence de Bill Clinton,Hillary Clinton  se permit de recevoir le puissant contrebandier de  drogues dures (cocaîne,etc) ,Jorgue Cabrera ,à la Maison Blanche...durant les fêtes.
Durant la présidence de Bill Clinton,Hillary Clinton se permit de recevoir le puissant contrebandier de drogues dures (cocaîne,etc) ,Jorgue Cabrera ,à la Maison Blanche…durant les fêtes.

Aux États-Unis, en revanche, l’identité d’un candidat du parti, tant qu’il perd l’élection présidentielle, a tendance à avoir relativement peu d’importance politique. En conséquence, la révolte populiste ne pourrait pas venir jusqu’à l’élection de 2020. Hillary Clinton, la représentante universellement reconnaissable de l’élite globaliste, affrontera quelqu’un portant tous les ressentiments de 99% des Américains, quelqu’un qui représente une population qui ne veut rien de plus que donner un coup solide sur la stagnation et l’inégalité.

 

Elle aura gagné deux choses en 2016, bien sûr : d’abord voir Bernie Sanders hors de la primaire démocrate, puis battre Donald Trump à l’élection présidentielle. Mais ses victoires contre ces septuagénaires seront d’une utilité limitée en 2020, si et quand elle se trouvera en lutte contre une personne plus jeune, plus intelligente et plus difficile que Sanders et Trump.

Les forces inexorables de la mondialisation sont tout aussi puissantes aux États-Unis qu’elles sont partout ailleurs : en effet, l’inégalité a augmenté beaucoup plus rapidement en Amériquequ’elle ne l’a été en Grande-Bretagne. À son tour, le système d’état américain est devenu plus polarisé comme jamais, avec des couches flambant neuf d’insularité et de méfiance. Les riches se fréquentent de plus en plus les uns avec les autres, tout en dédaignant les avis de la majorité. Rien de tout cela ne passe inaperçu par les masses, qui réagissent à ce dédain en ayant moins de confiance que jamais dans tout type d’institution civique des élites, jusqu’à et y compris la présidence elle-même.

Voilà pourquoi le discours de Clinton à Goldman Sachs est si préjudiciable, et restera dommageable en 2020: il représente toutes les raisons pour lesquelles Hillary Clinton est et sera toujours « eux » plutôt que « nous ».

L’apothéose de ce genre d’onanisme professionnel peut être trouvé dans les organisations à but non lucratif comme la Fondation Clinton et le Forum économique mondial. Une chose que vous voyez partout lors de la réunion annuelle du WEF (World Economic Fund) à Davos est la richesse et la consommation ostentatoire, qui aident à lubrifier les discussions rancunières sur l’amélioration de la situation des personnes non invitées à se joindre à la fête. Et l’autre chose que vous voyez partout est la devise du WEF, « engagé à améliorer l’état du monde. » C’est le genre de devise idiote et provocatrice que la plupart des gens sont prêts à renvoyer au visage du monde globaliste.

Les Nations ne sont pas des cas de charité; elles ont des populations fières qui veulent prendre le contrôle de leur propre destin.

Les copinages capitalistes de financement de la campagne Clinton; les PDG; les millionnaires et les milliardaires que Bernie Sanders déteste tellement vont être les perdants, sinon de la course présidentielle 2016, mais de l’orientation générale de l’histoire politique au cours des années à venir.

Nous entrons dans une ère des nationalismes hargneux et à somme nulle rhétorique, et les nouvelles lignes sont en cours d’élaboration. Jusqu’à présent, la politique anglophone a généralement joué le long d’un axe de la politique : les libéraux contre les conservateurs, la gauche contre la droite. De plus en plus, cependant, la nouvelle ligne de front dans les guerres politiques entre les technocrates et les populistes, entre les élites sophistiquées et les masses en colère.

Hillary Clinton, l’élite de l’élite, ne va pas trouver un moyen d’exploiter cette colère. Elle ne peut tout simplement pas. Et tandis que les démocrates pourraient soutenir Clinton cette année, ils vont probablement devoir la renier par la suite.

La plupart d’entre eux sont très peu susceptibles d’opposer un président en exercice à leur propre parti. Mais si et quand Clinton perd en 2020, les démocrates sont susceptibles de se fracturer de la même manière que les républicains.

D’ailleurs tout ça pourrait se jouer avant 2020, dès 2016, compte-tenu de la santé physique d’Hillary Clinton et de ses problèmes graves au cerveau. Elle pourrait être lâchée par les élites, ou disparaître, morte ou quasi.

Si Hillary Clinton est élue,la seconde Révolution Américaine va s’accélérer!

Nouvel Ordre Mondial:Les dangereux amis de la CIA d’Hillary Clinton

Michael Morell...dans toute sa splendeur!
Michael Morell…dans toute sa splendeur!

On en tient un beau, un vrai de vrai, un grand ami d’Hillary Clinton. Pas un quidam, non, mais l’ancien directeur de la CIA, Michael Morell. On ne fera pas ici de délit de sale gueule, mais sa photo en dit assez long.

Ce qu’il raconte en dit long sur l’incroyable mentalité et la folie furieuse de ces gens là, qui ont tué des centaines de milliers de civils de par le monde et qui affirment sans complexes qu’il faut en tuer encore des millions ! Ses propos laissent rêveurs et sont glaçants. Vous avez dit psychopathequi a perdu sa raison et tout sens de l’humanité et de la mesure ?

L’ancien vice-directeur de la CIA Michael Morell, qui soutient Hillary Clinton et insiste sur le fait que Donald Trump est manipulé par le président russe Vladimir Poutine, a déclaré que les Russes et les Iraniens en Syrie devraient être tués secrètement pour « payer le prix ».

Ce haut responsable de la CIA, qui a servi deux fois comme directeur par intérim de l’agence, et a travaillé avec Clinton alors qu’elle était secrétaire d’Etat, a déclaré sur PBS à l’hôte Charlie Rose que l’Iran et la Russie devraient « payer un prix élevé » en Syrie – et qu’ils devraient purement et simplement être tués. Par ses soins, sûrement, mais par ceux de la candidate Hillary Clinton si elle arrive à être présidente.

« Quand nous étions en Irak, les Iraniens donnaient des armes à la milice chiite qui tuaient les soldats américains », a déclaré Morell. « Les Iraniens doivent payer un prix et c’est nous qui devons le faire. » « Nous devons faire payer un prix pour la Syrie par les Iraniens, et nous avons aussi besoin de faire un prix aux Russes », a t-il poursuivi.

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait tuer les Russes et les Iraniens, Morell a pleinement marqué son accord, ajoutant à la réponse : “secrètement.”

« Dire au monde cela directement, non » a t’il continué. « Vous ne tenez pas au Pentagone de dire ‘nous avons fait cela,’ mais vous devez vous assurer qu’ils savent à Moscou et à Téhéran que c’est nous qui avons fait le travail. »

Se référant aux rebelles soutenus par les US en Syrie, Morell a dit qu’il voulait que Washington les soutienne dans des actions plus agressives, non seulement contre le gouvernement de Bachar el-Assad, mais contre les Iraniens et les Russes.

Morrell s’est ensuite lancé dans une diatribe sur la façon dont les Etats-Unis devraient « faire peur » à Assad, y compris attaquer sa garde nationale et « bombarder ses bureaux dans le milieu de la nuit. »

“Je ne préconise pas de l’assassiner, je préconise de contrer ce qu’il pense être sa base de pouvoir et ce dont il a besoin pour survivre. Je veux faire pression sur lui, je veux mettre la pression sur les Iraniens, je veux mettre la pression sur les Russes pour arriver à cette solution diplomatique “.

Cet ancien directeur par intérim de la CIA a publiquement approuvé Hillary Clinton la semaine dernière par un article d’opinion (Op-Ed) dans le New York Times, louant ses qualités en tant que commandant en chef. Il a appelé son rival Donald Trump une « menace pour la sécurité nationale ».

Après sa retraite de la CIA en Août 2013, Morrell a pris un emploi à Beacon Global Strategies, un cabinet de conseil de Washington, DC fondée par les assistants des Clinton, Philippe Reines et Andrew Shapiro. Là, il a travaillé avec Léon Panetta, un autre aide des Clinton et son prédécesseur à la tête de la CIA, qui a également parlé en faveur de Clinton à la convention démocrate à Philadelphie le mois dernier.

L’année dernière, Morrell a présenté ses excuses à “tous les Américains” et, enfin, a reconnu des « erreurs » faites par la CIA en Irak, où plus de 4.000 soldats américains et au moins 250.000 civils irakiens ont été tués depuis l’invasion américaine de 2003. Le chiffre de 250.000 civils assassinés est largement sous-évalué, si on s’en tient au « bilan » des organisations humanitaires qui, elles, savent la triste vérité.

Avec des supporters comme Morell, le pire qu’on craint déjà d’une arrivée d’Hillary Clinton au pouvoir ne fait aucun doute. Le monde risque fort d’entrer dans une spirale épouvantable, où les morts de masse et les destructions vont s’accélérer.

Hillary Clinton et son mari Bill : Malades tous les deux ?

Il ne s’agit pas de s’acharner sur ces deux-là, ils sont si sympathiques ! Nous parlons d’un couple démoniaque.

Les Clinton:un couple démoniaque!
Les Clinton:un couple démoniaque!

Lui a fait de choses épouvantables (annulation de Glass-Steagall, etc.) elle en a déjà assez fait pour rôtir en enfer à côté de lui. Ils se sont fait un fric fou avec leurs mensonges et leurs manigances.

Les auteurs Darwin Porter et Danforth Prince ont publié un rapport détonnant à propos de l’ancien président Bill Clinton qui pourrait mettre fin à la campagne d’Hillary !

Dans leur nouveau livre, Bill & Hillary: « So This Is That Thing Called Love », les auteurs interrogent les initiés des Clinton qui prétendent que l’ex-Président de mari de la candidate a couché avec tant de femmes qu’Hillary Clinton, à plusieurs reprises, l’a forcé à faire un test du HIV / SIDA avec un médecin. En effet, l’ancien président “a favorisé des relations sexuelles non protégées.” Ceux qui connaissent savent qu’il vaut mieux sortir couvert.

Et tandis que les premiers tests sont revenus négatifs, le VIH et le SIDA pourraient expliquer un mystère en cours. Au fil des ans, les deux Clinton ont gardé leurs dossiers médicaux au secret. Bill Clinton a expliqué sa déchéance physique en évolution rapide par son opération du cœur et un « nouveau régime », mais il a été vu de plus en plus mince et faible aux meetings de campagne d’Hillary.

Bill Clinton ressemble à quelqu’un dont l’état de santé se dégrade à vue d’œil et est sur une pente déclinante rapide. Bill Clinton est à peu près du même âge que le président George W. Bush. Mais tandis que Bush semble être en bonne santé, Clinton devient plus âgé et fragile.

Même un ancien conseiller de Clinton à la Maison Blanche (White House) admet que Bill semble malsain et “washed up”:

L’ancien conseiller de Bill Clinton et personnalité de la télévision Dick Morris pense que son ancien patron ne paraît pas au top ces jours-ci. « Je ne reconnais pas le caractère qui était à la télévision », a déclaré Morris de la récente interview de Bill Clinton avec NBC Nouvelles dans une vidéo diffusée lundi. “Il est lessivé, il était apathique, il était apathique, il était très lent à parler et encore plus lent à penser!”

Voici une photo de Clinton récemment apparaissant sur CNN avec une lésion inexpliquée sur son front. Très étrange !

Le couple Clinton semble marqué tous deux par des maladies très graves. Ça les disqualifie pour continuer à nuire à la planète entière.
Le couple Clinton semble marqué tous deux par des maladies très graves. Ça les disqualifie pour continuer à nuire à la planète entière.

Nouvel Ordre Mondial:Hillary Clinton ,le choix des mafias nationales et du crime organisé

 

 

Durant la présidence de Bill Clinton,Hillary Clinton  se permit de recevoir le puissant contrebandier de  drogues dures (cocaîne,etc) ,Jorgue Cabrera ,à la Maison Blanche...durant les fêtes.
Durant la présidence de Bill Clinton,Hillary Clinton se permit de recevoir le puissant contrebandier de drogues dures (cocaîne,etc) ,Jorgue Cabrera ,à la Maison Blanche…durant les fêtes.
Hillary Clinton avec Hacim Taçi, accusé de trafics criminels et gouverneur du Kosovo.
Hillary Clinton avec Hacim Taçi, accusé de trafics criminels et gouverneur du Kosovo.

 

 

Le dossier particulier des liens étroits de Barack Obama et d’Hillary Clinton avec le crime organisé,la Mafia Internationale,s’épaissit.Si l’on additionne à cette affaire, le soutient  financier d’un  parrain du crime organisé indonésien aux études  universitaires du jeune Barack Hussein Obama,la disparition  récente de plus de $500 millions US d’armement au Yémen par la CIA ,le « don secret » de plus de $500 millions  US d’armes diverses  en soutient à la Syrian Free Army  dont les mêmes personnes ont rallié l’État Islamique ,apportant ainsi un  financement « indirect » à leur petit ami au cerveau nettoyé qu’est Al Bagdady,le calife autoproclamé,la marionette des américains,des sionistes et des saoudiens,alliés en secret aux qataris.

Les citoyens et citoyennes d’Amérique sont en train de financer une guerre  pour le contrôle du pétrole au Moyen Orient,afin de  gagner du temps pour un système capitaliste désuet,en train de mourir lentement.

 

« Eulex, la mission de l’Union Européenne chargée d’établir au Kosovo un état de droit, est secouée par un nouveau scandale de corruption révélée le 28 octobre [2014] par le journal kosovar Koha Ditore.

La Tchèque Jaroslava Novotna, procureur en chef de la mission et le juge italien Francesco Florit, chef du collège des juges d’Eulex, soit deux des fonctionnaires les plus importants de la mission, sont accusés d’avoir perçu de l’argent de la part de la mafia albanaise afin de classer des dossiers liés au crime organisé et d’acquitter des personnes soupçonnées de délits graves (meurtre, corruption, etc). On estime les sommes versés par la mafia albanaise à environ 350 000 euros.

Ces accusations sont portées par le procureur spécial de la mission européenne de justice, la britannique Mariah Bamieh qui a ouvert l’enquête il y a un an, suite à des écoutes téléphoniques démontrant les relations entre les fonctionnaires européens et certains accusés albanais.

Parmi les dossiers concernés, on retrouve notamment Fatmir Limaj, ex-ministre kosovar et un des commandants de l’UCK, accusé puis acquitté par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de crimes de guerre [sous pressions du gouvernement français NDLR].

Après avoir pris connaissance de ces écoutes téléphoniques, Mariah Bamieh a alerté la direction d’Eulex mais elle n’a pas reçu le soutien escompté. Bien au contraire, elle aurait été victime d’une campagne de dénigrement au sein de la mission. Finalement, Mariah Bamieh a été récemment suspendue de son poste.

Suite aux bombardements de l’OTAN et la prise du pouvoir par les terroristes albanais de l’UCK en 1999, les Serbes du Kosovo et les autres minorités ont subi une épuration ethnique particulièrement sanglante. Les survivants Serbes vivent aujourd’hui dans des enclaves protégés par des militaires. Les dirigeants albanais du Kosovo, issus de l’UCK et soutenus par les États-Unis et bon nombre de gouvernements européens, n’ont été que très peu inquiétés par la justice internationale à l’instar d’Hashim Thaçi, ex-commandant de l’UCK et premier ministre actuel du Kosovo, accusé par l’ex-procureur du TPIY, Carla Del Ponte, d’être impliqué dans un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes déportés et exécutés. » Source: Langadoc.info:

Selon un rapport du Conseil de l’Europe publié le 15 janvier 2010:

« le trafic de récolte d’organes organisé par l’UCK, connu depuis des années, a été confirmé. Le rapport intitulé: «Le traitement inhumain de personnes et trafic illicite d’organes humains au Kosovo» identifie le « premier ministre » de la province, récemment réélu,  Hashim Thaçi, comme le patron d’un groupe albanais « mafieux«  spécialisé dans la contrebande d’armes, de drogues, de personnes et d’organes humains dans toute l’Europe. Le rapport révèle que les plus proches collaborateurs de Thaci exfiltraient les Serbes à travers la frontière vers l’Albanie après la guerre pour les assassiner et vendre leurs organes sur le marché noir. En outre, le rapport accuse Thaçi d’avoir exercé un «contrôle violent » sur le commerce de l’héroïne depuis une décennie. »

Hacim Thaçi est toujours premier ministre du Kosovo. Ainsi que le révèle ce dernier scandale, la mafia albanaise de l’UCK, alliée de l’OTAN, poursuit son « œuvre » dans la province en toute quiétude …et Hillary Clinton pourrait devenir la première présidente des USA,poursuivant l’œuvre maléfique du Nouvel Ordre Mondial.


Souvenirs de Libye

Un certain mois d’octobre 2011…je me souviens 

Kadhafi tué par les ‘révolutionnaires’… Français

Le journal Le Parisien nous apprend que Mouammar Kadhafi a été tué par les « révolutionnaires »… Français. Sûrement un cadeau pour le dernier né présidentiel.

En fait Le Parisien préfère entretenir la  légende « révolutionnaire » libyenne et nous dit que si l’aviation tricolore a bloqué le convoi, ce sont les prétendus révolutionnaires Libyens qui ont fini le travail.

Les Libyens débarrassés du « chien fou » vont enfin pouvoir profiter de la démocrate que leur apportent les démocrates présents sur cette photo, en particulier cette femme blonde qui respire la santé mentale.

Le 18 octobre 2011

La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, est arrivée pour une visite surprise à Tripoli, mardi 18 octobre 2011. Sa visite fait suite à celles du président français, Nicolas Sarkozy, des premiers ministres britannique, David Cameron, et turc, Recep Tayyip Erdogan, ainsi que de plusieurs ministres britanniques, italiens et canadiens.

« Les Etats-Unis sont fiers d’avoir été à vos côtés dans votre combat pour la liberté et continueront à le faire si vous continuez ce voyage, en respectant votre souveraineté et en honorant notre amitié », a-t-elle déclaré. Saluant la « victoire de la Libye », elle a affirmé : « Le futur vous appartient. »

Se disant consciente que « les combats sanglants continuent », elle a indiqué que « l’OTAN et la coalition internationale […] continueront à protéger les civils libyens jusqu’à ce qu’ait pris fin la menace [représentée par Mouammar] Kadhafi ».

Alors qu’on lui demandait si les Etats-Unis coopéreraient avec des islamistes, elle a indiqué qu’ils « soutiendraient un processus de démocratisation qui respecte la loi, […] le droit des minorités et des femmes » et qui autorise une presse libre.

RENFORCER LES LIENS AVEC LE CNT

Hillary Clinton entourée des mercenaires d'Al Qaïda à Tripoli,le 19 octobre 2011.
Hillary Clinton entourée des mercenaires d’Al Qaïda à Tripoli,le 19 octobre 2011.

S’adressant aux Libyens, la secrétaire d’Etat a affirmé : « Vous méritez un gouvernement qui représente tous les Libyens, toutes les régions du pays, et toutes les origines, y compris les femmes et les jeunes. Vous méritez un système judiciaire transparent et équitable. Les représailles et ceux qui veulent se faire justice eux-mêmes n’ont pas leur place dans la nouvelle Libye. »

Protégée par la CIA et l'armée américaine,la "folle du pouvoir illuminati" serre les mains  de membres douteux  du CNT.
Protégée par la CIA et l’armée américaine,la « folle du pouvoir illuminati » serre les mains de membres douteux du CNT.

sources: http://www.medias-presse.info/nouveau-scandale-de-connivences-dune-instance-europeenne-avec-la-mafia-albanaise/17889 et divers amis sur le réseau WordPress,Le Monde éditions de 2011,

Video:Don’t cops have better things to do?

 

These guys are getting more and more abusive every day – and there is no sign that the trend is slowing.

By tolerating drug laws – originated by criminals like Richard Nixon and Ronald Reagan, and expanded by coke heads like Bill Clinton and George Bush Jr – we’ve also allowed the building of a police state where police can pretty much anything they want in pursuit of the « War on Drugs. »

The profit in arresting and harassing law-abiding people is huge.

Cops who engage in this – and the judges that enable it – are thugs pure and simple.

Avertissement du Nouvel Ordre Mondial:Bill Clinton parle des extraterrestres et de la zone 51

C'était ce mercredi 2 avril 2014 sur le plateau de Jimmy Kimmet Live.
C’était ce mercredi 2 avril 2014 sur le plateau de Jimmy Kimmet Live.

 

L’ancien président des Etats-Unis a rapporté en direct à la télévision que le seul moyen d’atteindre une paix mondiale serait une attaque par des extraterrestres belliqueux. Est-ce que quelque part ,on n’est pas en train de nous prévenir ou de chercher à nous faire peur …d’avance?

Le présentateur Jimmy Kimmel décida de mettre les projecteurs sur Bill Clinton en lui posant des questions qui sont restées à l’esprit du public depuis toujours… à propos des extraterrestres. Et il a répondu qu’il avait fait des investigations sur la Zone 51, mais avait découvert qu’aucun alien n’était détenu là bas. L’ex-Président a aussi ajouté qu’il y avait beaucoup de chances que nous ne soyions pas seuls dans l’univers. Jimmy Kimmel a sursauté et s’est exclamé: « Oh, vous essayez de nous donner un indice sur le fait qu’il y a vraiment une vie extraterrestre ?! » A ce moment là, Bill Clinton panique et dit rapidement: « non ». Inquiété d’avoir peut être rompu son serment de garder tout cela secret, il a poursuivi ensuite en faisant référence à ce qui avait déjà été exprimé par le Président Ronald Reagan lors d’un discours à l’ONU: « Peut être que c’est la seule manière de nous unifier dans ce monde incroyablement divisé qu’est le nôtre. Les gens ne pointeraient plus du doigt leurs différences si nous nous sentions menacés par des envahisseurs de l’espace. C’est tout le thème du film Independance Day », a-t-il dit.

 

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Albert Pike ,le prophète de la Troisième Guerre Mondiale

Albert Pike
Albert Pike

 

Oui, je sais, c’est énervant, ça concorde avec tout… Une chose me choque quand même, c’est le parallèle entre les révélations faites aux petites bergères à Fatima par Marie (voir Notre-Dame de l’Apocalypse de P. Jovanovic), qui se plaignait de la montée de la révolution en Russie et de la destruction de toutes constructions ou objets se référerant à la religion catholique en URSS, et le discours du … Général… Et ses plans machiavéliques, chacun en tirera ses conclusions…

 

Général considéré comme l’un des plus grands francs-maçons, Pike a écrit quelques-uns des rituels et réécrit les autres de la franc-maçonnerie. Et cela du 4e au 33e degré. Pike a occupé le poste, tant envié, de Pontife of Universal freemasonery (tête mondiale de la franc-maçonnerie), et a été à la tête des Illuminatis durant les années 1870. Cet homme, fut grand prêtre de l’église satanique et l’un des fondateurs du KU KLUX KLAN. (Albert Pike fonda en 1867 à Nashville l’ORDRE DES CHEVALIERS DU KU KLUX KLAN”, il fut le “grand dragon” et, par conséquent, le chef du Ku Klux Klan. Le KKK utilise aussi la croix de Malte comme emblème, on trouve à sa tête d’éminents francs-maçons). Il fut choisi par Mazzini pour prendre la tête des opérations illuminatiques en Amérique.

Durant la période allant de 1859 à 1871, il mit sur papier les détails d’un plan fantastique qui devait lui permettre d’établir ” unNouvel Ordre Mondial “. Dans son ouvrage ” Morals and Dogma ” (véritable Bible dans les plus hautes sphères franc-maçonniques) destiné aux adeptes de la secte initiés au plus haut niveau, il explique ses buts et façons d’y arriver.

La force, dit-il, doit être : blindée, dirigée contre la population qui elle doit être ” managée “. Pour cela il faut employer la force économique, gérer l’intellect des masses, attaquer les institutions en place, travailler contre les religions en place…(…) ! ” La force doit avoir un cerveau et une loi : les Illuminatis ! ” Pike aimait à dire que : ” Lucifer est Dieu et que Jésus est contre Dieu ” ! Il expliqua dans son ouvrage que pour mettre en place un tel système de contrôle, il fallait trois guerres mondiale. Lors de la troisième guerre, beaucoup plus discrète et plus mentale, il n’y aurait plus qu’à lâcher les nihilistes et les athées en créant un formidable cataclysme social, en créant des désillusions dans la chrétienté, et en mettant le monde dans un état permanent d’anxiété et de peur…

Voici un extrait du discours de PIKE du 4 juillet 1889, destiné aux membres du 32e degré du “Rite écossais” :

“Nous vénérons un Dieu qui est, en fait, un Dieu qu’on prie sans superstition. Nous tous, initiés de haut grade, devons continuer à vivre notre religion dans la pureté de l’enseignement de Lucifer. Si Lucifer n’était pas Dieu, serait-il calomnié par Adonaï (le Christ) dont les actes témoignent de cruauté, de haine envers son prochain (…) et de rejet de la science ? Oui, Lucifer est Dieu et Adonaï est aussi, hélas, Dieu.

La loi éternelle dit qu’il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blancheur sans noirceur, car l’absolu ne peut exister que dans deux Dieux. (…) C’est pour cela que l’enseignement du satanisme est de l’hérésie. La vraie religion philosophique, c’est la foi en Lucifer, le Dieu de la lumière mis au même rang qu’Adonaï. Mais Lucifer, Dieu de la lumière et du bien, se bat pour les hommes contre Adonaï, Dieu de l’obscurité et du mal”. ( Gary Allen : “Die Insider”, p. 222)

On peut lire, d’ailleurs, cette citation, en anglais et en français, dans le dossier de Pike qui se trouve à la bibliothèque du Rite écossais à Washington D.C.

Remarque sur Bill Clinton :

Concernant le président BILL CLINTON (ex-gouverneur d’Arkansas) : Le journal “Neue Solidarität” nous informe dans son article sur le Ku Klux Klan que “le prêtre W.0. VAUGHT était un franc-maçon du 32e degré du Rite écossais (c.-à-d. “maître du secret royal”)”. Il fut le maître spirituel et le père adoptif de BILL CLINTON et coopéra avec lui. En tant que gouverneur d’Arkansas, un Etat où est fortement enracinée la tradition spirituelle d’Albert Pike, Clinton soutint la peine de mort et la fit appliquer plusieurs fois : Dans la pratique, cela signifie l’exécution de Noirs et de pauvres. Ainsi que le fils de Vaught le déclarait récemment, Clinton et Vaught ont la même conception religieuse qui permet de tuer des prisonniers et des foetus (spécialement d’enfants noirs). Clinton est aussi membre du “Council On Foreign Relations”, de la “Commission trilatérale”, des “Bilderberger” (dont le rôle est expliqué plus loin) et membre à vie de l’ordre des francs-maçons de “De Molay”. [Discours prononcé par Lyndon LaRouche au Schiller-Institut :
dans “Neue Solidarität” du 16 septembre 1992
“Neue Solidarität” : “Clinton : Ein neuer Carter” (11 novembre 1992)
“Neue Solidarität” : Sonderbericht über den Ku Klux Klan (Ausgabe 1992) ]

C’est après la mort de Mazzini, que Pike choisit un autre Illuminati nommé Lemmi Adrien qui fût ensuite suivi, entre autres, par : Lénine et Trotsky… Tous ces hommes furent financés par des banques internationales chapeautées par le billet vert américains.

Source :  Nouvel ordre mondial sur over blogmaha

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : Les Illuminati

En réponse une précision de la part de Marcus sur la Lettre D’albert Pike sur Silence des Loups notifié par Chalouette:

Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

“ Cette lettre du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste. […]

“ … mais des deux défaites subies par la France, la militaire et sociale, profiteront à la fois les financiers cosmopolites et les disciples de Karl Marx, tandis que les promoteurs du « World Revolutionary » mouvement, Giuseppe Mazzini et son homologue nord-américain, le général Albert Pike [1809-1891], dans leur lettre du 15.08.1871, traitent du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle. A. Pike, 33e degré, grand commandeur du Rite écossais du Sud, fonda sa propre obédience luciférienne : le « New Reformed Palladian Rite » destiné à appuyer le Mouvement Révolutionnaire Mondial (cf. Jean Lombard, « La face cachée de l’Histoire moderne », pp. 552-554, 1984, et les pages 555-556 du tome 2 de l’éd. espagnole). ”

“ La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.

“La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’Etat souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

“ Quelle personne informée pourrait nier que Roosevelt et Churchill ont réalisé cette politique ?

“ La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.

“ Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et à l’Extrême Orient ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ?

“ Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres : ”

« Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »

Dominus vobiscum