Harvey Weinstein incarne la culture hollywoodienne de l’excès et de l’abus de pouvoir

La seule surprise sur les révélations selon lesquelles le ponte de l’industrie du cinéma de Hollywood Harvey Weinstein est un violeur en série est que quelqu’un puisse en être surpris. Après tout, nous parlons ici d’une ville, d’une industrie et d’une culture qui, non contente de produire des monstres, s’ingénie à les cultiver et à […]

via Harvey Weinstein incarne la culture hollywoodienne de l’excès et de l’abus de pouvoir – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ — Salimsellami’s Blog

Publicités

Blade Runner 2049 à la tête du box -office américain

blade runner 2049

 

 

La suite du film culte de Ridley Scott, Blade Runner 2049, occupe la première place du box-office nord-américain après sa première fin de semaine en salles.

Selon les chiffres publiés par Exhibitor Relations, le film a récolté 31,5 millions de dollars aux États-Unis et au Canada en trois jours.

Réalisé par le Québécois Denis Villeneuve, Blade Runner 2049 devance La montagne entre nous et le film d’honneur Ça.

Ces résultats sont toutefois inférieurs aux estimations prévues : le film de science-fiction devait récolter entre 45 et 50 millions de dollars la première fin de semaine, soit l’équivalent de ce que le succès de 2015 Mad Max : Fury Road avait amassé.

Les attentes étaient élevées, notamment en raison des critiques dithyrambiques à l’endroit de Blade Runner 2049. En se basant sur 239 critiques, l’agrégateur Rotten Tomatoes, qui compile les critiques de film, a donné un score de 89 % à la suite de Blade Runner.

 

Le film de Denis Villeneuve se déroule une trentaine d’années après les évènements du film de Ridley Scott. Ryan Gosling y joue l’officier K, un Blade Runner, qui suit les traces de son prédécesseur, Rick Deckard, incarné par Harrison Ford.