Des squelettes « d’humanoïdes étranges » trouvés en Afrique et en Asie

Des scientifiques disent avoir trouvé un cimetière d’extra-terrestres en Afrique centrale qui date d’au moins 500 ans!

Un cimetière de géants a été retrouvé à Kigali, Rwanda. L’information est rapportée par la Pravda.

 rwandagraveyard
Les restes ont été trouvés dans un des 40 cimetières communaux de la région où 200 corps ont été retrouvés. Les chercheurs pensent que ce sont des E.T. et qu’ils devaient probablement vivre dans la région, bien qu’aucune trace n’ait été retrouvée. L’estimation de l’enterrement est d’à peu près 500 ans et les corps sont en parfait état de conservation.
 
Ces corps ne sont pas humains, bien que très proches morphologiquement. Ils sont cependant plus grands (2,20m), avec une tête plus large dépourvue de bouche, de nez ou d’yeux.

Les anthropologues supposent que ces  E.T. se sont écrasés sur Terre et ont été décimés par un virus terrien contre lequel ils n’avaient aucune immunité. Cependant, aucune trace d’atterrissage ou de débris ne subsistent… Comme on n’a pas trouvé aucun reste de vaisseau spatial ou de soucoupe volante, on suppose que, parmi ces E.T., il y a eu des survivants qui sont repartis.

En Chine

Il existe d’autres découvertes de ce type faites ailleurs sur Terre, en Chine notamment. En 1937, le Pr Chi Putei a découvert dans les cavernes du mont Bayan-Kara-Ula des squelettes de petits hommes possédant une énorme tête. A proximité, 176 plaques de pierre avec en leur centre un trou, duquel une spirale s’étendait sur tout le périmètre.
 
De plus, les murs de la grotte étaient couverts d’images du soleil levant, de la lune et des étoiles, avec de nombreux points peints ou de petits objets, s’approchant lentement des montagnes et de la surface de la terre.
cemetry-giants-central-africa-700x350

Les experts pour déchiffrer les anciens caractères écrits ont été perplexes sur la divulgation des spirales secrètes de la grotte Bayan-Kara-Ula pendant deux décennies. Enfin, un professeur de l’Université de Pékin, Zum Umniu, a déchiffré plusieurs inscriptions. Les lettres rainurées racontent qu’il y a environ 12 mille ans, des objets volants se sont écrasés dans ces montagnes. Les archéologues chinois ont trouvé une mention des peuples qui vivaient dans les grottes montagneuses de Bayan-Kara-Ula.

En Turquie

Un cadavre d’un autre «alien» a été trouvé par les spéléologues turcs. Une momie de l’âge glaciaire reposait dans un sarcophage en matériau cristallin. La hauteur de la créature humanoïde ne dépassait pas 1 mètre 20, sa peau était vert clair, et il avait de grandes ailes transparentes sur les côtés.

Selon les chercheurs, malgré son aspect inhabituel, la créature ressemblait plus à une personne plutôt qu’à un animal. Son nez, ses lèvres, ses oreilles, ses mains, ses pieds, ses ongles étaient très semblables à ceux de l’homme. Seulement ses yeux étaient très différents, trois fois plus grands que ceux d’un humain, et incolores, comme des yeux de reptile.

Et en Égypte

Il n’y a pas si longtemps, dans une des anciennes tombes égyptiennes, on a trouvé unemomie d’un homme de 2,5 mètres de haut. Il n’avait ni nez, ni oreilles, et sa bouche était très large et n’avait pas de langue.

Selon l’archéologue Gaston de Villars, l’âge de la momie est d’environ 4 mille ans. Il a été enterré comme un noble égyptien : soigneusement momifié et entouré de serviteurs, de nourriture et d’objets d’art conçus pour l’au-delà. Cependant, certains des objets découverts auprès de lui n’appartenaient ni à la culture égyptienne ni à aucune culture existant sur terre.Par exemple, il y avait un disque métallique rond et poli recouvert de caractères étranges, un costume en métal avec les restes de quelque chose ressemblant à des chaussures en plastique, et de nombreuses tablettes de pierre remplies d’images d’étoiles, de planètes et d’étranges machines. Le sanctuaire où la momie étrange a été trouvée semble également inhabituel. L’enterrement a été fait avec de la matière inconnue dans l’antiquité. La pierre était littéralement sculptée dans la roche de sorte que les murs étaient lisses, comme du marbre poli. Il avait l’air d’avoir été coupé par un laser. Incidemment, la surface de la pierre était apparemment entrée en fusion. Le tombeau était décoré d’une substance ressemblant au plomb. Cependant, la théorie «alien» n’est pas la seule. Selon certains chercheurs, les «géants» et les «nains» pourraient être une simple branche latérale de l’humanité qui a autrefois vécu sur la Terre, mais qui, pour une raison quelconque, s’est éteinte.

Sources :

http://www.ufocasebook.com/2009d/rwandagraveyard.html

 

Publicités

Etats-Unis : Une tentative de coup d’État contre Trump menée par Clinton et la CIA ! — Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Une tentative de coup d’État contre Trump menée par Clinton et la CIA Par Alexander Mercouris – Le 11 Décembre 2016 – Source The Duran / Le Saker Francophone Le dernier rapport de la CIA impliquant la Russie, pour les fuites concernant la convention démocrate et Podesta, n’est fondé sur aucune preuve. Venant quelques semaines avant […]

via Etats-Unis : Une tentative de coup d’État contre Trump menée par Clinton et la CIA ! — Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

L’agent de la CIA qui a interrogé Saddam Hussein : «Toutes nos informations étaient fausses»

John Nixon estime que le développement de l’Etat islamique aurait été impossible si le régime baasiste s’était maintenu. S’il condamne la brutalité de Saddam Hussein, il dit être désormais sûr de l’absence d’armes de destruction massive dans le pays.

John Nixon, ancien agent de la CIA, publie dans les jours à venir ses mémoires, Debriefing The President: The Interrogation Of Saddam Hussein, dans lesquelles il revient notamment sur l’un des interrogatoires les plus marquants de sa carrière : celui de Saddam Hussein, l’ancien président irakien, interrogé avant le procès au terme duquel il a été exécuté.

 

saddam-hussein

 

Evoquant un homme «courtois et en bonne condition physique», John Nixon insiste dans son ouvrage sur l’absence de fiabilité des informations dont disposaient les services secrets américains. «Toutes nos informations étaient fausses», déplore-t-il.

Vous allez échouer. Vous allez découvrir qu’il n’est pas aisé de gouverner l’Irak. Vous allez échouer parce que vous ne connaissez pas notre langue, vous ignorez notre histoire et vous ne comprenez pas l’esprit arabe

«Je ne sais pas d’où vous tenez vos renseignement, mais ils sont entièrement faux», s’amuse Saddam Hussein, tout en invalidant un certain nombre d’éléments dont les Etats-Unis semblaient persuadés : des plus anecdotiques, comme le fait que le président irakien ait cessé de manger de la viande et de fumer (ce qui s’est révélé être faux), jusqu’aux plus sérieux, en ce qui concerne notamment la possession présumée d’armes de destruction massive. «Utiliser des armes chimiques contre nos voisins ? Nous n’avons jamais eu cette intention. Quel individu en pleine possession de ses moyens ferait une chose pareille ?», s’indigne Saddam Hussein, avant de conclure ironiquement : «Vous avez trouvé un traître pour vous mener jusqu’à moi, mais pas un seul traître pour vous révéler l’emplacement de ces armes ?»

Avec le recul, John Nixon admet que «l’Irak n’était pas un Etat terroriste». Saddam Hussein est le premier étonné de se voir reprocher d’entretenir des liens avec Al-Qaïda et Oussama Ben Laden. Affirmant que George Bush a sciemment menti pour le renverser, Saddam Hussein met en garde les Etats-Unis.

armee-irakienne

«Vous allez échouer. Vous allez découvrir qu’il n’est pas aisé de gouverner l’Irak. Vous allez échouer parce que vous ne connaissez pas notre langue, vous ignorez notre histoire et vous ne comprenez pas l’esprit arabe», lui a confié le Raïs.

En dépit de la brutalité de son régime, seul un homme de poigne tel que lui pouvait tenir un Etat multiethnique comme l’Irak

John Nixon admet rétrospectivement que le président irakien avait partiellement raison et qu’il «aurait dû rester au pouvoir». «En dépit de la brutalité de son régime, seul un homme de poigne tel que lui pouvait tenir un Etat multiethnique comme l’Irak», explique-t-il.

Plus surprenantes sont les conclusions auxquelles il parvient, lorsqu’il évoque le détachement avec lequel Saddam Hussein a gouverné son pays dans les dernières années, de manière presque passive. «Il était tout à fait ignorant de ce qui se passait dans son pays et ne prêtait presque plus attention à ce que faisait son gouvernement», affirme l’ex-agent de la CIA.

Concernant l’imminence de l’attaque américaine, Saddam Hussein ne semblait pas davantage préparé, ni militairement, ni politiquement : «Il n’avait aucune appréciation de l’immensité de l’orage qui approchait», écrit John Nixon.

bombes-irakiennes

Bien au contraire, Saddam Hussein semble avoir cru que son pays et les Etats-Unis se rapprocheraient dans le cadre d’une lutte contre le terrorisme, au lendemain du 11 septembre. «Qui est derrière le 11 septembre ? Des saoudiens. Et le leader ? Un Egyptien. Pourquoi serais-je impliqué ?» demande-t-il à son interrogateur. John Nixon, de son côté, estime que le maintien de Saddam Hussein à la tête de l’Irak aurait permis de conserver la stabilité, et sans doute endigué la progression du terrorisme islamiste au Moyen-Orient.

 

 

 

 

L’annus horribilis des élites — Cellule44

2016, la fin de leur monde Françoise Bonardel Philosophe et essayiste Publié le 16 décembre 2016 / Politique En 2016, les “élites” de Londres, New-York ou Paris ont toutes été ridiculisées par leurs peuples. Autant d’incompétence, d’arrogance et de surdité, ça a fini par se voir… Jennifer Lopez et Marc Anthony aux côtés d’Hillary Clinton […]

via L’annus horribilis des élites — Cellule44

Vidéos:Une bombe politique vient de tomber sur Washington: Barack Hussein Obama n’est pas né aux USA …conclusion de l’enquête par le shériff Arpaio

 

Ils ont trouvé le document source! Game over!Jeu terminé! Tout cela était orchestré depuis longtemps ! Trump savait que cela  s’en venait et c’est pourquoi il est resté en dehors de cela! Arpaio était l’un des premiers à rencontrer Trump quand il a annoncé qu’il enquêtait. sur Jerry Corsi de WND qui avait montré à Arpaio des  choses qui l’ont choqué. Ce n’est que la pointe des icebergs. L’objectif d’Arpaio n’est pas d’exposer tout ce qu’il a, mais simplement de le confier au Congrès et au Département d’Etat. Trump a été au courant de cela depuis des années. Je ne peux pas attendre pour voir si Trump va répondre même. Probablement pas, tout comme avec Hillary Clinton, Trump se doit de garder sa distance et laissera AG Jeff Sessions faire le travail! Trump est finalement en train d’obtenir la justification. J’ai examiné le document moi-même quand il a été publié pour la première fois et ayant une très forte expérience dans les graphiques et les polices de caractères, il était clair que le document était une fraude! En fait, la contrefaçon était si mauvaise que n’importe qui avec une connaissance moyenne des graphiques et l’histoire de comment les polices ont  évoluées verrait clairement la multitude d’erreurs! Il est important de noter qu’Arpaio ne touche même pas à la question de l’endroit où Obama est né. Il veut juste prouver qu’un crime a été commis et Obama a été impliqué. Cela permettra à la nouvelle AG Jeff Sessions d’aller après Obama sans avoir à faire face à la répression de la communauté noire et les médias libéraux. Trump a été forcé de dire qu’ Obama est né en Amérique afin qu’il puisse continuer avec les primaires sans distraction! Reed Hayes, expert en documents depuis 40 ans, a témoigné que le document est absolument frauduleux! Des experts en documents indépendants en Italie ont également vérifié que le document est une fraude! Cette preuve ne pourrait jamais faire fléchir  un juge parce que personne ne s’était  tenu debout dans aucune de ces  affaires selon les tribunaux!


Le faussaire qui habita pendant 8 ans la Maison Blanche.
Le faussaire qui habita pendant 8 ans la Maison Blanche.

 

Élaboration de l’affaire

Cette information semble crédible puisque ce Shérif possède une réputation solide de fiabilité. Cette nouvelle est retransmise par USA Today qui est loin d’être un simple média de seconde zone comme vous pouvez le lire sur son Wikipedia.

Cela prouve qu’Obama, la star de la gauche, n’est qu’un menteur. Et s’il a trompé les gens sur un tel élément, il l’a bien entendu aussi fait méthodiquement sur d’autres. C’est exactement la même méthode employée par la gauche: revêtir les habits du Bien tout en utilisant systématiquement le mensonge, le déni, la manipulation. On comprend mieux pourquoi ces fripouilles s’entendent à merveille et s’organisent pour protéger Hillary Clinton, cette dernière étant soutenue par… Obama.

On se souvient en particulier à quel point ce « prix Nobel de la Paix » provoquait Donald Trump au sujet même de son acte de naissance, sachant pertinemment que Trump ne possédait pas les moyens techniques pour le prendre en défaut à cet instant-là.

Il n’aurait donc jamais dû être président. Malgré le fait qu’il soit à la source d’innombrables atrocités à travers le monde, les médias bien-pensants l’ont systématiquement présenté comme une personne garante de la paix et de la justice, traînant dans la boue Donald Trump qui mettait légitimement en doute cet acte de naissance. Avec cette nouvelle affaire, on mesure à quel point les médias sont totalement biaisés et corrompus.

**********

Le Sheriff Joe Arpaio du Comté de Maricopa a déclaré qu’une nouvelle analyse vidéo démontre que certaines parties de l’acte de naissance d’Obama ont été copiées à partir d’un autre certificat.

Arpaio et ses collaborateurs ont annoncé qu’une enquête de cinq ans avait prouvé que le certificat de naissance d’Obama, provenant d’Hawaii et datant de 1961, était un faux. Une présentation d’accompagnement a mis en évidence ce qu’ils ont appelé « 9 points de contrefaçon » sur le document, qui portait sur les angles de timbres à date, la dactylographie des lettres et des mots.

Selon la théorie, le certificat de naissance présenté au public a été créé après avoir copié et collé des informations à partir du certificat de naissance légitime d’une femme née à Hawaii.

 

Traduction sommaire  de la vidéo : Hier à quatre heures de l’après-midi heure locale très exactement, le shérif Arpaio et son équipe ont tenu une nouvelle conférence de presse devant 40 journalistes.

Arpaio et ses collaborateurs ont annoncé qu’après cinq années d’enquête ils sont en mesure de prouver que le certificat de naissance de Barrack OBAMA daté de 1961 est un faux.

Lors de cette conférence une présentation vidéo illustrait les travaux de différents experts légaux américains et italiens qui montrent, à la manière du recoupement d’identification des empreintes digitales, neuf preuves de falsification.

Le certificat de naissance de Barrack OBAMA qui est enregistré sur le portail officiel de la maison blanche, serait un faux élaboré à partir d’un document original appartenant à Johanna Ah’NEE, une résidente de l’état de Hawaï.

Mike Zullo, chef du bureau des détectives du Shérif a en préambule insisté sur la rigueur de la méthodologie utilisée lors de ces cinq années d’enquête, et notamment qu’il n’était pas question pour lui de démontrer que Barrack OBAMA n’était pas citoyen américain, mais juste de savoir si le certificat de naissance était authentique, comme il l’aurait fait pour n »importe quel autre certificat d’un citoyen lambda.

Et qu’en dépit de ses propres opinions politiques républicaines, la seule chose qui lui importait était de vérifier la validité du document.

Toutes les pistes ont été étudiées y compris les techniques de falsification qui ont abouties à deux conclusions, tout d’abord qu’un faux de cette qualité est impossible à réaliser à la main, et d’autre part que neuf points identiques entre les certificats de Barrack OBAMA et de Johanna Ah’NEE ont été relevés, notamment des tampons et des signatures rigoureusement identiques en taille, en écriture et en emplacement ce qui est rigoureusement impossible à reproduire sauf à les copier selon les experts.

certificat-de-naissance-dobama

Le certificat de naissance de Johanna Ah’NEE a de toute évidence servi de document source pour créer un autre document, celui de Barrack OBAMA en utilisant la technique du copié collé.

Les experts ont déclaré qu’il était impossible que deux documents différents puissent avoir en commun neuf points rigoureusement identiques, que ce soient les mentions écrites à la machine à écrire ou les tampons et les signatures identiques placées au même endroit selon le même angle.

Alors que l’étude de nombreux autres documents issus du même bureau d’enregistrement ne montrent jamais aucune similarité.

De même une croix manuelle identique cochant une case du document de Johanna Ah’NEE a été utilisée deux fois sur le document de Barrack OBAMA.

Deux experts agréés par les tribunaux et utilisant deux méthodes différentes ont abouti aux mêmes conclusions, que le certificat de naissance de barrack OBAMA est un faux, élaboré par un spécialiste utilisant la technique du copié collé et de Photoshop à partir du document original de Johanna Ah’NEE.

Il y a aussi un certain nombre d’erreurs ou de traces de masquage ou d’effet « fantôme » autour des lettres et qui ne devrait pas exister sauf s’il s’agit d’un document qui a été modifié, choses qui ont été impossibles à reproduire en utilisant les méthodes de l’époque de datation du certificat, et dans ce cas pourquoi est-ce que la Maison Blanche produit un document en Jpeg alors qu’il suffit d’en faire une simple copie ?

Plusieurs experts ont conclu que ce certificat de naissance est un document PDF, que ce document a été imprimé puis scanné à nouveau, ce qui est une technique employée par des experts.

Et Mike ZULLO de conclure : « Pourquoi créer un document en Jpeg, dans un format utilisable par Photoshop quand il suffit juste de copier le document original et le mettre sur le web ? Ce document a été créé, c’est un document fabriqué numériquement, il n’est pas un document véritable, la grande question c’est savoir pourquoi ! »

certificat-de-naissance-dobama-002

CONCLUSION FINALE

L’attitude des Américains accusant les Russes de piratage est complètement débile, puisque toutes les communications passent obligatoirement par les Etats-Unis. C’est du reste une revendication nécessaire qu’un autre réseau soit disponible, organisé depuis la Russie et ou la Chine. Ces accusations sont simplement un caca nerveux, suite aux révélations des documents diffusés par Edward Snowden qui révèlent l’ampleur de l’espionnage par les Etats-Unis et surtout un contre-feu suite à la découverte du maquillage du certificat de naissance d’Obama.

Si les Démocrates ont voulu éviter d’utiliser les réseaux protégés par leur propres services de sécurité officiels, c’est à l’évidence parce qu’ils savaient bien qu’ils complotaient contre les Etats-Unis et que la surveillance aurait eu vite fait de le démontrer. Cette attaque contre les Russes n’est qu’un rideau de fumée pour amoindrir les interrogations sur les raisons de ce maquillage du certificat de naissance d’Obama.

Finalement on se rendra compte à quel point il est ridicule d’accuser les Russes, puisque les accuser tendrait à démontrer qu’ils ont sauvé les États-Unis, ce qui n’était pas nécessairement dans leurs intentions. Au fil de ces prochains mois les électeurs vont comprendre à quelles trahisons ils ont été soumis et pourquoi le déclin de leur pays a été programmé par des traitres de l’intérieur comme en Suisse. Et l’explosion boursière confirme à 100% cette hypothèse. Si les capitaux craignaient une guerre Russe contre les Etats-Unis, jamais ils n’auraient fêter avec autant de hausses l’élection de Donald Trump.