Turquie – Erdogan, le calife mégalo

On n'est pas des moutons

Turkish President Tayyip Erdogan, accompanied by his wife Emine Erdogan (L), greets his supporters as he arrives at the a ceremony to mark the 562nd anniversary of the conquest of the city by the Ottoman Turks, in Istanbul, Turkey, May 30, 2015. REUTERS/Murad Sezer Turkish President Tayyip Erdogan, accompanied by his wife Emine Erdogan (L), greets his supporters as he arrives at the a ceremony to mark the 562nd anniversary of the conquest of the city by the Ottoman Turks, in Istanbul, Turkey, May 30, 2015. REUTERS/Murad Sezer

Le parti de gauche HDP aurait franchi la barre des 10 % et empêcherait de ce fait le chef de l’État de se doter d’une constitution sur mesure.

«Ils disent que si Erdogan obtient ce qu’il veut dimanche, on ne pourra plus l’arrêter. En réalité, ils veulent dire que l’on ne pourra plus arrêter la Turquie. » Ce propos du président turc tenu samedi lors d’un meeting dans le nord-est du pays résume l’ambition d’un homme qui veut devenir le fondateur de la Turquie nouvelle, plutôt conservatrice, à l’opposé de celle créée par Mustafa Kemal, dit Atatürk, qui avait aboli le califat ottoman. Une Turquie où, selon…

View original post 1 035 mots de plus

Publicités
Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s