Philippe Couillard, l’ambassadeur de la grande obscurité

lesindignesduquebec

Pierre-Jacques Ratio Pierre-Jacques Ratio

Pour célébrer le 375eme anniversaire de Montréal, le premier ministre Philippe Couillard s’est permis une escapade dans le plus petit pays du monde où il a été reçu en audience publique par François 1er, chef de l’État du Vatican. Au cours de cette rencontre qui a duré moins d’une minute, M. Couillard a remis une invitation au pape François de la part du maire Denis Coderre pour souligner les fêtes du 375e anniversaire de Montréal. Le premier Ministre était accompagné de son épouse, Suzanne Pilote, qui portait pour l’occasion une mantille archaique semblable à celle que les femmes portaient dans la Province de Québec à l’époque de la Grande noirceur.

L’ambassadeur de la grande obscurité

Ce geste politique du premier ministre Couillard suscite un certain nombre de questions qui remettent en cause la laïcité même et la modernité de l’État québécois. Outre le fait que l’on puisse…

View original post 408 mots de plus

Publicités
Publié dans Non classé

Un commentaire sur “Philippe Couillard, l’ambassadeur de la grande obscurité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s