Publicités
Accueil

Vidéo et article : la DARPA dévoile l’avion de l’espace du futur, c’est un X-37B géant !

Laisser un commentaire

La DARPA américaine est en train de développer un nouvel avion de l’espace baptisé XS-1 ou Phantom Express, et vient de mettre en ligne une vidéo à son sujet. On y découvre un engin qui décolle verticalement, peut lancer un satellite en orbite, avant de revenir sur Terre en vol plané. Un concept qui rappelle le X-37B, un engin top-secret effectuant de mystérieuses missions en orbite autour de la Terre.

 

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), l’agence de recherche et développement de l’armée américaine, développe avec Boeing un curieux engin baptisé XS-1, ou Phantom Express. Son design rappelle un peu le X-37B, un engin expérimental top secret lui aussi fabriqué par Boeing en partenariat avec la DARPA. Avec deux grandes différences.

Dans une vidéo, la DARPA tease son avion de l’espace du futur : un X-37B géant !

La vidéo en fin d’article suggère que celui-ci pourrait s’extraire de la gravité terrestre seul, sans l’aide d’une fusée. Il serait aussi nettement plus gros et pourrait emporter sur son toit une sorte de galerie à laquelle serait accroché un étage de fusée pouvant lancer un petit satellite en orbite à moindre coût.

Selon la page dédiée sur le site de Boeing, cet avion de l’espace serait autonome, et permettrait de lancer en quelques heures des satellites. Il pourrait mettre en orbite des objets de 1361 kg pour un coût d’à peine 5 millions de dollars, soit 3673 dollars environ le kilo. C’est beaucoup moins encore que les lancements de Falcon 9.

Sa finalité serait à la fois civile et militaire. Et son gros avantage sur une solution telle que la Falcon 9 de SpaceX serait de pouvoir atterrir en vol plané sur une piste classique, sans dépenser de carburant. Ces éléments combinés à ce que nous savons du X-37B font penser que cet avion de l’espace en est le prolongement.

 

 

Publicités

SpaceX met en orbite un imposant satellite avec sa Falcon 9, en vidéo

Laisser un commentaire

SpaceX a mis en orbite un imposant satellite de télécommunications Inmarsat-5 F4 pour le compte de l’entreprise Gogo et Inmarsat, et réussit sin 6e lancement de 2017 avec une fusée Falcon 9. Compte-tenu du poids de satellite et de l’altitude de sa mise en orbite, la fusée n’a pas pu être récupérée. Si tout se passe bien ce satellite de télécommunication lourd devrait rejoindre une constellation qui fournira internet dans les vols commerciaux.

 

SpaceX vient de réaliser son 6e lancement de l’année et non des moindres puisque l’entreprise d’Elon Musk vient de lancer un imposant satellite Inmarsat-5 F4 pour le compte de l’entreprise du même nom et de Gogo dans une orbite géostationnaire à plus 35.000 kilomètres d’altitude. Pour ce gros satellite de plus de 6 tonnes, l’entreprise n’a exceptionnellement pas pu récupérer le premier étage de sa fusée Falcon 9.

Mais contrairement à l’accident de septembre 2016, c’était ici nécessaire.


HORS TEXTE

retour de la fusée Falcon 9 sur Terre

SpaceX a mis en ligne  le 1er mai 2017, une vidéo jusqu’ici jamais vue : celle de la séparation du premier étage de la fusée puis son retour sur Terre vu depuis le sol avec un puissant télescope. Une chorégraphie si parfaite qu’elle est à peine croyable. SpaceX a dû passer sur de nombreux détails de ce lancement en raison de son caractère secret-défense. Et a du coup compensé avec ces images vertigineuses depuis le sol

Pour le lundi 1er mai 2017, SpaceX tenait un lancement de satellite un peu spécial. Puisqu’il était pour le compte de NRO une agence gouvernementale qui conçoit et met en orbite des satellites espion. Du coup, pas question de suivre le déploiement du satellite jusqu’à son terme comme c’est généralement le cas lors de webcasts des lancements de fusées Falcon 9. Pour autant, ce lancement a donné lieu à la meilleure vidéo jamais filmée du retour de la fusée.

Sur deux écrans, on a en effet une vue subjective de la descente du 1er étage de la Falcon 9 avec une vue prise avec un puissant télescope depuis le sol. Résultat, on voit tout sous plusieurs angles, depuis la séparation de l’étage réutilisable de la Falcon 9, jusqu’aux à ce que celle-ci se pose au sol. En passant par le jeu des correcteurs de trajectoire et les allumages successifs du moteur principal. Attention spoilers : tout se passe à la perfection.

Et comme vous allez le voir dans la vidéo qui va suivre, on comprend très bien pourquoi la fusée qui décolle d’un blanc immaculé arrive sur Terre couverte de suie : le feu de son moteur semble en effet lécher les parois du véhicule lors de la rentrée dans l’atmosphère. Celle-ci a lieu à plus d’un milliers de mètres par seconde (ça fait quand même plus de 3600 km/h !) lorsque le moteur est rallumé :

 


 

 

 

 

Et cela devrait rester une exception : SpaceX va inaugurer une nouvelle version de son lanceur cet été, la Falcon 9 Heavy, qui comme son nom l’indique pourra lancer des charges bien plus importantes, tout en récupérant le premier étage. Ce lancement a eu lieu lundi à 1h du matin (heure de Paris). Ce contrat avec Inmarsat et Gogo est un signal extrêmement positif, après le lancement impressionnant de cette Falcon 9 pour mettre en orbite un satellite espion.

Cela montre que SpaceX gagne une confiance accrue auprès de ses clients, et donc que l’entreprise est renforcée dans sa démarche. Ce satellite rejoint désormais une constellation de satellites qui permet un accès à internet haut débit dans certains vols commerciaux. L’air de rien, avec 6 lancements en 4 mois, SpaceX se rapproche par la même occasion de réaliser entre 12 et 18 missions d’ici la fin de l’année 2017.

On vous propose de voir la vidéo du lancement avec les images en provenance d’une caméra embarquée sur le lanceur :

 

 

 

 

 

 

Fantastique apparition d’un satellite ou d’un ovni devant la Superlune

Laisser un commentaire

Des millions de personnes regardaient en place à un ciel éclairé par la lune la nuit dernière pour assister à un phénomène astronomique incroyable.

Avec les caméras à la main, ciel observateurs à travers le monde ont été traités à la vue d’une lune de perigree, plus communément connu comme un supermoon.

Un photographe à Londres a été en mesure de capturer non seulement la surface lunaire magnifique, mais aussi un objet sombre mystérieux  qui flottait devant …dans l’espace.

 

 

Un objet intriguant...

Un objet intriguant…

 

Ovni et superlune 003

L’objet se déplaçait au sud de la Superlune.

 

Un phénomène qui restera dans les mémoires des témoins.

Un phénomène qui restera dans les mémoires des témoins.

 

Une vue rapprochée de...l'ovni.

Une vue rapprochée de…l’ovni.

 

 

...et un  rapprochement plus grand...

…et un rapprochement plus grand…

 

 

Toutefois, le Dr Ilian Iliev, un lecteur en astronomie à l’Université de Sussex ,en Angleterre affirme  que l’explication la plus probable pour l’ombre est… la Station spatiale internationale.

«La forme est légèrement étrange, cependant, il pourrait y avoir quelque chose d’amarré à lui pour le moment, dit-il.

Mais, at-il ajouté, que si l’image a été prise à partir de Londres, il est peu probable,qu’elle soit  de l’ISS.

..et l’image provient de Londres!

...mais rien  n'est plus beau qu'une Superlune brillante comme du cristal.

…mais rien n’est plus beau qu’une Superlune brillante comme du cristal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :