Hillary Clinton lance une nouvelle organisation politique

NEW YORK – Hillary Clinton a décidé de s’impliquer encore davantage dans le mouvement de résistance démocratique contre le président Donald Trump. La candidate malheureuse à la présidence des États-Unis a lancé une nouvelle organisation, lundi, qui vise à contrer les politiques du président républicain.

Mme Clinton a utilisé les réseaux sociaux pour annoncer la création du mouvement «Onward Together» («En avant ensemble») — une adaptation du thème de sa campagne, «Stronger Together» («Plus forts ensemble»).

Le groupe encouragera les gens à «s’impliquer, à s’organiser et même à se présenter pour un poste électif», est-il écrit sur le site internet du mouvement.

Hillary Clinton a admis sur son fil Twitter que «cette année ne s’est pas déroulée comme elle l’avait imaginé», ajoutant toutefois qu’elle voulait encore se battre pour une «Amérique plus aimable, au grand coeur, et plus inclusive».

Mme Clinton, âgée de 69 ans, tente de se trouver un nouveau rôle dans un horizon politique changeant.

Elle s’est récemment décrite comme une «citoyenne militante», mais n’a pas précisé de quelle nature serait son engagement.

Cette nouvelle confirme que Mme Clinton ne reprendra pas sa place à la fondation Clinton, dans laquelle s’impliquent son mari, l’ancien président Bill Clinton, et sa fille, Chelsea Clinton.

Les républicains ont rapidement fustigé l’ancienne candidate démocrate.

Le porte-parole du Comité national républicain, Michael Ahrens, a souligné que les électeurs avaient rejeté Mme Clinton l’automne dernier parce qu’elle est «complètement déconnectée, indigne de confiance et qu’elle a adhéré aux politiques ratées du passé».

«Si les démocrates étaient intelligents, ils réaliseraient qu’il est temps d’avancer (sans) Hillary Clinton», a-t-il ajouté.

Hillary Clinton n’a pas mentionné spécifiquement Donald Trump, mais la mission du groupe lance une pointe à peine voilée contre le président républicain en soulignant que la démocrate a récolté près de 66 millions de votes au dernier scrutin, soit environ trois millions de plus que son rival républicain.

Onward Together est une organisation sans but lucratif qui n’est pas tenue de dévoiler la liste de ses donateurs.

 

 

 

 

 

Publicités