Québec sous la gérance du crime organisé: Couillard veut des critères plus précis pour le versement des primes

 

 

L'espion canado-saoudien au pouvoir du Québec,Phillippe Couillard. Le crime organisé a un visage.
.L’espion canado-saoudien au pouvoir du Québec,Phillippe Couillard.
Le crime organisé a un visage

 

 

BRETTON WOODS, États-Unis – La marionnette qui nous sert de premier ministre, Philippe Couillard, croit qu’il faut modifier un programme de primes pour s’assurer que les médecins de famille qui la reçoivent atteignent l’objectif visé d’augmenter la prise en charge de patients.

L’ancien espion  Couillard a affirmé lundi qu’«à la lumière» de la controverse provoquée par le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, il faut revoir les critères pour le versement de cet incitatif.

«Il n’y a pas d’engagement de résultat par la suite, notamment sur le suivi et l’accessibilité, a-t-il dit. Je pense que la prochaine étape doit nous faire aller davantage d’exigences de la part de l’État.»

Selon  Couillard, aucune obligation de résultat, autre que l’inscription de nouveaux patients, ne garantit que les objectifs d’améliorer l’accessibilité et le suivi sont atteints.

«L’exigence actuelle, ce n’est pas la prise en charge, malheureusement, c’est l’inscription de la clientèle, a-t-il dit. On a besoin de modalités beaucoup plus précises quant à l’aspect prise en charge et suivi.»

En marge d’une conférence aux États-Unis, M. Couillard a expliqué que le mode de rémunération des médecins fera partie de la révision des programmes que le gouvernement s’est engagé à effectuer au cours des prochains mois.

La semaine dernière, le ministre détrousseur et opportuniste Bolduc avait reconnu qu’il devra rembourser à la Régie d’assurance maladie du Québec (RAMQ) entre 40 000 $ et 60 000 $ de primes reçues pour avoir inscrit entre 300 et 400 patients pour lesquels il a été incapable d’assurer la prise en charge minimale de 12 mois.S’il  n’aurait pas été pris la main dans le sac,il se serait surement payé une  bonne bouteille à nos frais.

À cette occasion, le ministre Bolduc avait affirmé que cette période minimale était bonne et qu’imposer un engagement plus long aurait dissuadé les médecins de prendre de nouveaux patients.

Lors d’une rencontre avec les journalistes qui couvrent son déplacement au New Hampshire, Couillard n’a pas voulu élaborer sur les propos de son ministre…avec raison,ça parait mal.

«On ne commentera pas spécifiquement le docteur Bolduc», a-t-il dit.

M. Bolduc a décidé d’abandonner sa pratique de la médecine familiale lorsqu’il a été nommé ministre, après l’élection frauduleuse  des libéraux en avril.

Selon le pseudo premier ministre, la situation exposée par le cas de M. Bolduc, qui a reçu au total 215 000 $ de primes pour inscrire dans sa pratique 1500 patients qui n’avaient pas de médecin de famille, montre cependant la nécessité de revoir les critères du programme incitatif.

«Ce qu’on veut c’est de la prise en charge, de la continuité de soins, de l’accessibilité, et personne n’a de problème à ce que les médecins gagnent très bien leur vie en offrant ça, a-t-il dit. Mais il faut que ce soit identifiable, mesurable, vérifiable.»

Au chapitre de la gestion des listes d’attente,  Couillard a affirmé que les médecins pourraient changer de méthode et implanter un principe de «rapid access».

«La plupart des médecins pourraient cesser donner des rendez-vous à long terme à leurs patients et à la place les voir très rapidement et il y a plusieurs expériences concrètes au Québec qui montrent que ça fonctionne, a-t-il dit. Ma question c’est: pourquoi on ne le fait pas pour tous les Québécois?»

MA  RÉPONSE À COUILLARD EST SIMPLE

 

Le gouvernement  que vous dirigez est tellement rendu loin  dans la corruption politique qu’il répond à un réflexe automatique du à un degré d’accoutumance  élevé.Vous avez monté ,vous les libéraux corrompus du Québec,un  un système politique dont la  puissance s’appui sur le crime organisé.Votre système politique  a  acquis ses lettres de noblesse…à tel point qu’il en est rendu à s’exporter dans d’autres pays.Je suis certain que vous vous pensez tellement fort et puissant que vous jugerez ce petit article comme négligeable,mais sachez que nous n’avons   même pas besoin  de 1,000  québécois et québécoises pour mettre votre système pourri par terre et le renvoyer à la poubelle de l’histoire.

Apprenez que si un jour ,le peuple québécois  décidait  de mettre  votre système corrompu à la poubelle et de rétablir la Justice avec de vrais Hommes et de vraies  Femmes de loi,de vrais avocats,de vrais juges  élus et non pas nommés par vous,et  pourquoi pas  ,de vrais policiers et de vraies policières qui réfléchiront avant d’exécuter les ordres…et bien si ce jour arrive bientôt,vous et votre clique allez vous ramasser en prison et pour longtemps…Bien sur,je parle d’un monde idéal ou les gangsters seront mis en prison,et le peuple heureux d’être  sorti de l’esclavage salarié.

D’ici là,vous avez tout intérêt à laisser rêver   le peuple  endormi par vos manœuvres expertes apprises  avec votre ami  Porter.Vous avez eu de bons  professeurs en Arabie Saoudite!

En maintenant l’État-Providence sur le poumon artificiel et en pelletant  les dettes camouflées et les sommes détournées par vos  petits amis dans la  cour des générations à venir tout en éliminant les opposants (du moins en les bâillonnant) vous réussirez à asseoir la dictature de votre « colonie bananière » pendant longtemps.

Michel Duchaine,

un  Diseur de Vérités …si c’est encore possible au Québec!

 

Autre article important à lire en relation avec ce sujet:Dossier corruption politique:Couillard,Porter et Charest,voyage au cœur de la corruption

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités