Questions importantes pour la Coalition Avenir Québec

François Legault,le plan B des Illuminati au Québec...en cas de défaillance des libéraux.
François Legault,le plan B des Illuminati au Québec…en cas de défaillance des libéraux.

 

1) NOUS PRENEZ-VOUS POUR DES CAVES ?

Quand vous essayez de traumatiser la population avec la dette qui s’accroît continuellement », à nulle part vous faites référence à la responsabilité des entreprises dans l’accroissement de cette dette : de 1964 à 2004, la contribution des entreprises aux recettes fiscales du Québec est passée de 38% à 12% et n’a cessé de décroître depuis ce temps. En résumé, ces entreprises paient aujourd’hui 42% moins d’impôts qu’il y a quarante ans, alors que leurs bénéfices ont triplé. Vous nous prenez pour des caves ?

2) LES RETOURS D’ASCENSEURS SONT-ILS EN VENTE ?

Avocats, comptables, et professionnels de tout acabit, achètent déjà à rabais des retours d’ascenseur en vente libre au marché de la CAQ de Legault et Sirois. Des employés d’Ernst & Young ont donné 10 000$ à la CAQ, 46 avocats de la firme de Mario Charpentien, BCF, ont aussi grassement collaboré, etc.

Ces renseignements démontrent aussi que certaines contributions n’étaient pas conformes à la Loi sur le financement des partis politiques. Concernant la liste des donateurs rendue publique, puis retirée ensuite, des faits «louches et bizarres» choquent les militants de la CAQ et font peur à plusieurs. Par exemple : deux Montréalais, Winston Chan et Martin Cossette, se trouvent dans cette liste alors qu’ils jurent ne pas avoir donné un sou à la CAQ.

La liste rendue publique, remplacée dès le lendemain, «contenait des informations voilées, à la fois personnelles et, aussi, intrigantes». Ainsi, 157 donateurs n’ont tout simplement pas d’adresse, «alors que d’autres semblent résider à leur bureau», observe le PLQ. On note aussi que, dans une colonne, certains dons se voient attribuer une cote, S ou C. «Cela disait si le don avait été fait sur le site internet (S) ou par chèque (C)», a expliqué Jean-François Del Torchio, attaché de presse de M. Legault.

Enfin, une centaine de dons totalisant 36 000$ sont marqués de la mention «de FL et CS», probablement François Legault et Charles Sirois. «C’est une note que s’était mise le comptable pour inscrire les contributions de MM. Legault et Sirois, qui n’ont pas dépassé 1000$ chacun», a dit M. Del Torchio. Vous nous prenez pour des caves ?

3) PEUT-ON FAIRE CONFIANCE À LEGAULT & SIROIS ?

46 importants donateurs venaient du même bureau d’avocats, BCF, à Montréal, dont l’un des dirigeants est Mario Charpentier, un ex-président de l’ADQ, et membre de l’exécutif de la CAQ.

Suite à la liste qui est sortie par erreur des bureaux de la CAQ, incluant noms et adresses des compagnies de certains donateurs, la CAQ a fait retirer ces informations du web le plus vite possible. Mais j’ai pu récupérer une bonne partie de cette liste très embarrassante pour Legault et Sirois.

Dans cette liste de donateurs au mouvement et/ou au parti de la CAQ, nous retrouvons le même système et style que les donateurs du PLQ, soit des gens du secteur de la construction, des gens ayant trempés près du scandale des commandites, plusieurs italiens reliés au PLQ et au PLC, des gens du milieu bancaire, des membre du CA de Quebecor, des gens d’affaires près de Charles Sirois et de François Legault, bref, une belle brochette d’individus.

2 Exemples…

Paolo Catania – ex-gros contributeur au PLQ œuvrant dans le domaine de la construction > Voir ici http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2010/05/07/008-PLQ-DGE-Catania-coupable.shtml

Vincent Chiara – promoteur en construction > Voir icihttp://www.ledevoir.com/motcle/vincent-chiara/

Vous nous prenez pour des caves ?

4) DES CONTRIBUTIONS DISPARAISSENT-ELLES ?

J.-M. Aussant s’interroge.
Selon J.-M. Aussant, en analysant une nouvelle liste communiquée par la CAQ, Option nationale a en outre constaté que certains noms, qui apparaissaient dans la première liste diffusée par la CAQ en août dernier, ont disparu. « De plus, nous avons constaté que le document joint dans les premières heures au communiqué a changé dans la soirée. Parmi ces changements, au moins un montant de contribution avait été revu nettement à la baisse, passant de 2 500 $ à 250 $. Il y a donc lieu de se questionner sur la fiabilité des informations communiquées », de dire Aussant.

En décembre dernier, Jean-Martin Aussant interrogeait le DGEQ sur l’éventuel irrespect de l’esprit de la loi par la CAQ, même si cette loi pouvait être respectée sur papier. Les faits semblent lui donner raison aujourd’hui. Grâce à l’utilisation d’un OSBL, plusieurs personnes auront donné, au total, davantage que les 1 000 $ permis aux partis politiques. Ironiquement, ces personnes incluent les deux cofondateurs de la CAQ eux-mêmes, François Legault et Charles Sirois, ainsi que leurs proches collaborateurs Martin Koskinen et Dominique Anglade.

« On comprend bien maintenant pourquoi François Rebello comparait fièrement son nouveau chef au candidat américain Mitt Romney : l’argent semble être pour eux la principale voie vers le pouvoir. Mais ce n’est certainement pas le meilleur message à envoyer à la population pour les inciter à voter avec enthousiasme », a conclu Jean-Martin Aussant.

Vous nous prenez pour des caves ?

5) LA CAQ EST-ELLE UNE BRANCHE DU PLC ?

La vieille gang du PLC semble s’être bien nichée, doucement mais sûrement, derrière la CAQ de Legault et Sirois. Nous savons que le porte-parole officiel de la CAQ est nul autre que J.-F. Del Torchio, ce même individu qui a été sur la liste de paye du gouvernement fédéral jusqu’au 2 mai dernier. Il travaillait depuis plus de 7 ans pour le Parti Libéral du Canada, donc, sous Paul Martin, Stéphane Dion et Michael Ignatieff. C’est un secret de polichinelle de savoir que la grande famille du PLC sont tous intimes et reliés au le clan Desmarais.

De plus, d’anciens libéraux fédéraux, comme Brigitte Legault, du cabinet de Michael Ignatieff, devenue responsable de la campagne de la CAQ, et Jean-Bernard Villemaire, vétéran du PLC à Montréal, contribuent à la CAQ, Ils achètent probablement leur statut de candidats pour les prochaine élections. Source :: http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201201/30/01-4490977-dons-a-la-caq-des-avocats-genereux.php

Pourquoi pensez-vous que Charle Sirois se fait très discret ces temps-ci, que François Legault n’ose plus associer le nom de Sirois à son parti et que les grands médias se prêtent même à ce jeu malhonnête ? Nous savons tous que Charles Sirois est l’un des instigateurs principaux de ce mouvement qui est devenu un parti. Nous savons aussi que Charles Sirois est le Président du conseil d’administration de la Banque CIBC, Banque qui traite beaucoup entre autres avec Carlyle group – Clan Desmarais (voir schéma et lien pantin). http://www.vigile.net/Les-jeux-sont-faits-Un-pantin

Mais nous savons aussi qu’un des principaux secteurs d’activité de Sirois et sa famille, est dans le domaine de la santé. Pourquoi croyez-vous, tout à coup, que Legault veut recruter un medecin – pour son ministre de la santé – qui soit assez à droite et pro-privé en soins de santé ? Voilà la réponse : redonner au clan Sirois un retour sur son investissement. L’homme d’affaires Sirois et plusieurs de ses compagnies, dont Telesystem et Placements Charles Sirois, sont les actionnaires de contrôle de Plexo , une entreprise qui exploite des cliniques privées, spécialisées en santé au travail. Source : Argent/Canoë ::http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2011/06/20110601-061214.html

Charles Sirois est le président du conseil de la banque CIBC, et lorsque nous regardons de plus près nous constatons que John P. Manley, ex-ministre sous Jean Chrétien, est aussi de ce conseil avec Charles Sirois. Notez que Charles Sirois est le plus vieux en temps sur le CA de la CIBC, ce dernier est en poste depuis 1997 – Donc relié à Jean Chrétien, et encore une fois, au clan Desmarais.
Il ne faut pas oublier que Charles Sirois a toujours aussi été très près de Jean Charest. Sirois a été responsable du recrutement des candidats libéraux lors de l’élection de 1998. Et François Bonnardel de l’ADQ le dénoncait en 2009 – pourtant ce même Bonnardel l’appui aujourd’hui… Que doit-on penser ?

Et ne pas oublier un autre richissime fédéraliste libéral qui est tout près de Charles Sirois : Jerry Tarasofsky, grand financier du B’nai Brith Senior Residence à Côte Saint-Luc ainsi que créateur d’un lodge B’nai Brith pour les diplômés de McGill. Tarasofsky est aussi sur le CA de iPerception avec le clan Sirois.

Charles Sirois ,ce qu'on appelle un dangereux criminel en collet blanc.
Charles Sirois ,ce qu’on appelle un dangereux criminel en collet blanc.

Charles Sirois, suite à son travail réussi pour le PLQ, et l’élection de Jean Charest, reçu en retour près de 2 millions de dollars en subvention des programmes FIER du PLQ. Nous voyons encore le retour d’ascenseur vers les amis du parti. Croyez-vous que Charles Sirois n’a pas rien planifié de pareil avec Legault, eux qui sont des amis de l’argent et des profiteurs du système avant tout ??? Voyez la source : Y. Chartrand – Rue Frontenac :: http://www.vigile.net/L-ADQ-implique-Charles-Sirois-dans

Extrait Du Voir- Les têtes à CAQ > Je critiquerais bien le fond et la substance du programme politique en le comparant à ce que nous offre déjà TOUS les partis souverainistes sans exceptions, même celui d’Aussant, qui est pourtant le seul de sa bande au parlement, mais l’Abrasif recruté par Legault et ses copains du PLC n’ont pas encore fini de nous concocter leur catalogue de promesse printemps-été 2012… Désolé. Ça viendra et, alors, on verra, comme dirait l’autre. Et à ce moment-là, on séparera les hommes des enfants. Ceux qui prennent leur ambitions démesurées pour des réalités incontournables… et ceux qui prennent des risques afin d’ajuster leur discours au désirata de la population. Article complet ici :: http://me.voir.ca/steve-boudrias/2012/01/31/les-tetes-a-caq/

Extrait DU Voir – J.-F. Lisée François Legault est allé dire à l’émission Le verdict, donc devant plus d’un million de personnes, que le revenu moyen des Québécois était de 46% plus bas que celui des Américains. Il s’agit d’un mensonge éhonté, un calcul basé sur le PIB qui ne tient compte d’aucun des éléments de la réalité économique de la quasi-totalité des Québécois… Lire la suite :: http://voir.ca/societe/2012/01/26/jean-francois-lisee-quand-la-droite-se-prend-une-droite/

Vous nous prenez pour des caves ?

La politique, c’est l’art de consulter les gens sur ce à quoi ils n’entendent rien, et de les empêcher de s’occuper de ce qui les regarde car les mensonges et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion. – Paul Valéry

Publicités